Sept cathédrales sur les chemins de Compostelle en Espagne

Découvrez sept cathédrales bien connues des pèlerins des différents chemins de Compostelle : de Léon à Murcia, en passant par Burgos, Salamanque, Séville ou Madrid

28.11.2016
De catedral en catedral: siete templos españoles y sus secretos más curiosos
Si l’on additionne, en Espagne, les cathédrales, les con-cathédrales, et les cathédrales antiques, on obtient un total de 96 édifices. Dans l’article du Huffington Post, vous vous délecterez des magnifiques photos de ces édifices majestueux.

Cathédrale, Léon, Castille-Léon, Espagne

Cathédrale de Léon © Fabienne Bodan

.Cathédrale Santa Maria de Léon

Avant sa construction, on note l’existence de deux autres cathédrales, l’une romane. La cathédrale actuelle est construite au dessus de termes romains du VIIè siècle, découvertes à la fin du XIXe siècle. La légende raconte qu’une taupe mettait en pièces les progressions de la construction pendant les nuits, et que l’édifice n’avançait guère. Les habitants, impatients, eurent la peau de l’animal et l’accrochèrent à l’une des portes du temple (la porte San Juan). Il suffit d’y entrer pour apercevoir une peau à cet endroit.

Cathédrale, Nuestra Señora de la Almudena, Madrid

Cathédrale Nuestra Señora de la Almudena, Madrid © Fabienne Bodan

.Cathédrale Santa María la Real de la Almudena de Madrid

Sa construction débuté en 1883, et dura plus d’un siècle, les derniers travaux se terminant en 1999. D’extérieur néo-classique, son intérieur conserve un style néo-gothique. La cathédrale de Madrid, considérée comme l’une des moins belles d’Espagne, est orientée Nord-Sud, à la différence des autres cathédrales orientées Est-Ouest. Elle peut cependant se targuer d’avoir été l’unique cathédrale consacrée par un pape, Jean-Paul II, en 1993.

Cathédrale, Saint-Jacques de Compostelle, Galice

La cathédrale de Santiago…en mai 2013, avant les travaux…© Fabienne Bodan

.Cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle 

Sa construction débuta sous le règne de Alfonso VI au XIe siècle, dans le but d’accueillir les reliques de l’apôtre Jacques Le Majeur. Dans ce temple sculpté dans l’une de ses façades attire l’attention. On raconte que l’un des tailleurs de pierres participant à la construction de la cathédrale a sculpté un… « derrière » sur l’une des façades pour se plaindre des conditions mauvaises de travail et du bas salaire !

Cathédrale, Séville, Andalousie et la Giralda

La cathédrale de Séville et sa célèbre Giralda © Fabienne Bodan

.Cathédrale Santa María de la Sede de Séville

Temple gothique le plus grand au monde et troisième plus grande cathédrale au monde après la basilique Saint-Pierre de Rome et Nuestra Señora Aparecida au Brésil. Juste à l’entrée de la porte San Cristóbal se situent le monument funéraire contenant les restes de Christophe Colomb. A l’origine, la cathédrale de la Havane, où reposait le navigateur, devait abriter ce monument. Mais après l’indépendance de Cuba, il fut décidé de ramener la dépouille du découvreur des Amériques à Séville. La légende conte que les fantômes de Christophe Colomb et du Cardinal Cisneros errent la nuit dans leur immense tombeau.

Cathédrale, Salamanque (Via de la Plata)

Cathédrale Salamanque (Via de la Plata) © Fabienne Bodan

.Nouvelle cathédrale Santa Maria de Salamanque (par opposition à l’ancienne cathédrale, Asunción de la Virgen) 

Deuxième cathédrale la plus grande et deuxième clocher le plus haut (110 mètres) d’Espagne. Sa construction débuta au XVIè siècle près de l’ancienne cathédrale : son mur sud s’appuie sur le mur nord de l’ancien temple. Sur sa façade fut sculpté un astronaute…en 1993.

Vidéo You Tube de Canal de MissMaritere : Papamoscas Catedral Burgos

.Cathédrale Santa María de Burgos ou Santa Iglesia Catedral Basílica Metropolitana de Santa María de Burgos

Cathédrale la plus connue d’Espagne et sans doute l’un des temples gothiques les plus importants du monde. Sa construction démarra en 1221 et depuis 1921 y reposent le Cid et son épouse Doña Jimena. Un autre personnage célèbre est le Papamoscas, automate construit au XVe siècle à 15 mètres de hauteur. Aujourd’hui muet, il ouvre la bouche toutes les heures tout en agitant une cloche de sa main droite. A côté, El Martinillo, figurine plus petite, attend sur son balcon entre deux cloches et signale tous les quarts d’heure.

Vidéo You Tube ajoutée le 27.03.2015 par Me Encanta Murcia

.Cathédrale Santa María de Murcia

Temple d’origine gothique, elle se distingue par le deuxième clocher le plus haut d’Espagne (93 mètres). Y sont conservées les entrailles et le cœur de Alfonso X el Sabio. La cathédrale possède 23 chapelles faisant honneur aux différents saints et évêques qui contribuèrent à sa construction.
http://www.huffingtonpost.es/2016/11/28/curiosidades-catedrales-espana_n_13040540.html
Article en espagnol

Camino de Madrid : le sommaire des récits de pèlerinage, par étape

Pour faciliter votre navigation dans les méandres de ce site, ce sommaire vous aidera à accéder au récit journalier de mes étapes sur le Camino de Madrid, de Madrid à Sahagun (avril 2016). Il vous suffit de cliquer sur l’étape qui vous intéresse. Buen camino !

♦ Avant le départ…VOIR la genèse de ce camino et les impressions d’avant-départ
♦ Jour 1, l’arrivée à Madrid VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°1, de Madrid (Eglise de Santiago) à Fuencarral VOIR l’article et le diaporama
♦ Etape N°2, de Fuencarral à Colmenar Viejo VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°3, de Colmenar Viejo à Mataelpino VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°4, de Mataelpino à Cercedilla VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°5, de Cercedilla à Segovia
♦ Etape N°6, de Segovia à Santa Maria La Real de Nieva
♦ Jour 5 : une journée de visite à Segovia
♦ Etape N°7, de Santa Maria La Real de Nieva à Coca
♦ Etape N°8, de Coca à Alcazaren
♦ Etape N°9, de Alcazaren à Puente Duero
♦ Etape N°10, de Puente Duero à Peñaflor de Hornija
♦ Etape N°11, de Peñaflor de Hornija à Medina de Rioseco
♦ Etape N°12, de Medina de Rioseco à Cuenca de Campos
♦ Etape N°13, de Cuenca de Campos à Santervas de Campos
♦ Etape N°14, de Santervas de Campos à Sahagun
♦ Jour 15 : prolongation jusqu’à Léon !
♦ Fin de camino !

Tableau récapitulatif de mes hébergements sur le Camino de Madrid

Ce Camino de Madrid est particulièrement bien doté en auberges pour pèlerins, malgré une fréquentation encore assez faible. Vous trouverez des auberges de pèlerins à Madrid (Albergue Petrus de l’association coréenne), Tres Cantos (Albergue municipal, 6 lits, mais fermée en fin de semaine), Mataelpino (16 lits), Cercedilla (1 Polideportivo et 2 auberges de jeunesse), La Granja de San Ildefonso (Albergue Camino de Lis, 32 lits, variante du chemin), Segovie (Albergue Duerme Vela), Zamarramala (Albergue municipal Fuente de Parajos, 40 lits), Añe (Acogica municipal, 6 lits), Santa Maria La Real de Nieva (Albergue Fuensanta, 6 lits), Nava de la Asuncion (Albergue municipal, 4 lits), Coca (Albergue Escuela, 12 lits), Villeguillo (Albergue municipal, 10 lits), Alcazaren (albergue municipal, 8 lits), Puente Duero (Albergue municipal, 8 lits), Ciguñuela (Albergue municipal, 16 lits), Peñaflor de Hornija (Albergue municipal, 12 lits), Castromonte (Albergue municipal, 20 lits), Medina de Rioseco (Convento Santa Clara), Tamariz de Campos (Albergue parroquial, 4 lits), Cuenca de Campos (Albergue Municipal, 16 lits), Villalon de Campos (Albergue municipal, 16 lits), Santervas de Campos (Albergue municipal, 16 lits + 5 ou 6 matelas), Megar de Arriba (Albergue municipal, 5 lits), Sahagun (plusieurs auberges de grande capacité, puisque l’on retrouve ici le Camino francés).

Pour obtenir le son dans le diaporama ci-dessous, pensez à activer le haut-parleur dans la barre noire en bas de l’écran !

Pour des informations à jour sur les hébergements, voir la fiche de l’association des amis de Saint-Jacques de Madrid, remise à jour très fréquemment (tous les mois ou tous les deux mois) : http://www.demadridalcamino.org/caminomadrid/albergues-y-algo-mas

Camino de Madrid : tableau récapitulatif de mes hébergements (avril 2016)

Tableau récapitulatif de mes hébergements sur le Camino de Madrid (avril 2016). Dans chaque ville ou village, le nom de l'hébergement, son prix et le lien vers la fiche correspondante sur ce site avec tous les détails et photos.

Ville ou villageHébergementPrixLien vers la page correspondante sur ce site
MadridAuberge de jeunesse Cats Hostels16 à 28 euros (avec petit déjeuner)http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5169
Colmenar ViejoGran Hostal El Chiscon44 euros (1 personne)
60 euros (2 personnes)
72 euros (3 personnes)
http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5100
MataelpinoAuberge municipale8 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5105
CercedillaAlbergue Juvenil Villa Castora19,80 euros pour les plus de 30 ans
14,50 euros pour les moins de 30 ans
(petit déjeuner inclus)
http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5188
SegoviaHospedaje El Gato55 euros la chambre avec 3 lits, soit 18,30 euros par personnehttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5190
ZamarramalaAlbergue de Peregrinos Fuente del PajaroGratuithttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5192
Santa Maria La Real de NievaAlbergue privée FuensantaDonativohttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5194
CocaAlbergue municipal Escuela Casa del Peregrino5 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5196
AlcazarenAlbergue municipal de peregrinosDonativohttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5271
Puente DueroAlbergue municipal de Puente DueroDonativo (nuit & petit déjeuner)http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5273
Peñaflor de HornijaAlbergue de Peñaflor de Hornija3 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5275
Medina de RiosecoAlbergue de peregrinos de las Clarisas de Medina de Rioseco7 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5277
Cuenca de CamposAlbergue municipal6 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5279
Santervas de CamposAlbergue municipal6 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5281
SahagunAlbergue municipal5 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5283

Hébergement à Sahagun

L'albergue municipal de Sahagun est installé dans l'ancienne église de la Trinidad © Fabienne Bodan

L’albergue municipal de Sahagun est installé dans l’ancienne église de la Trinidad © Fabienne Bodan

Entrée de l'albergue municipal de Sahagun © Fabienne Bodan

Entrée de l’albergue municipal de Sahagun © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue municipal Sahagun (2 sur 10)

Le pèlerin veille à l'entrée © Fabienne Bodan

Le pèlerin veille à l’entrée © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Sahagun

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Sahagun. Avril 2016.

HébergementAlbergue municipal
Calle Arco, 87 (Antigua Iglesia de la Trinidad)
Sahagún
Tél : 987 781 015 ou 987 782 117
http://www.villadesahagun.es/albergue
Tarif avril 20165 euros
Description.Ancienne église reconvertie en auberge pour pèlerins
.Au rez-de-chaussée, un grand hall d'accueil avec la réception, le local à chaussures et à bâtons
.Au premier étage (joli escalier en bois), une grande pièce commune avec, tout d'abord, l'espace cuisine (plaques électriques, micro-ondes, évier, ustensiles, couverts, vaisselle), les prises électriques pour recharger téléphones et batteries diverses (attention cependant, c'est un peu juste pour 64 personnes, et il n'y a pas de prises électriques dans le dortoir), l'espace convivial avec 3 grandes tables et des bancs, et les sanitaires (douches, lavabos, WC)
.Puis un grand dortoir de 64 lits (superposés), en bois, solides (si l'un bouge, celui qui est en dessous ou au dessus ne sent rien), avec des cloisons tous les deux rangs de literas (dénomination espagnole pour les lits superposés), ce qui équivaut à des compartiments de 8 lits et donne l'impression d'une certaine intimité malgré le nombre de lits dans cette grande pièce
.Chauffage
.Wifi
.Machine à laver (au rez-de-chaussée)
.Espace pour les vélos
Avantages.Jolie bâtisse rénovée avec goût, en utilisant beaucoup de bois, et avec un cloisonnement dans le dortoir qui créé un peu d'intimité
Inconvénients.Avoir installé dans une seule et unique pièce la cuisine, l'espace convivial, les sanitaires et le dortoir nuit un peu à la tranquillité et au calme dans le dortoir. Dommage que le rez-de-chaussée n'ait pas été utilisé pour l'espace cuisine et salle à manger, mais je ne connais pas les contraintes de rénovation.
Appréciation
♣/♥
♣♣
Beaucoup de bois pour une belle rénovation © Fabienne Bodan

Beaucoup de bois pour une belle rénovation © Fabienne Bodan

Au premier étage, la cuisine © Fabienne Bodan

Au premier étage, la cuisine © Fabienne Bodan

La salle à manger...© Fabienne Bodan

La salle à manger…© Fabienne Bodan

Et le dortoir dans une grande pièce unique © Fabienne Bodan

Et le dortoir dans une grande pièce unique © Fabienne Bodan

Bons lits, bons matelas dans ces compartiments qui laissent un peu d'intimité © Fabienne Bodan

Bons lits, bons matelas dans ces compartiments qui laissent un peu d’intimité © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Santervas de Campos

Albergue municipal de Santervas de Campos © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Santervas de Campos © Fabienne Bodan

L'entrée © Fabienne Bodan

L’entrée © Fabienne Bodan

La salle à manger © Fabienne Bodan

La salle à manger © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Santervas de Campos

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Santervas de Campos. Avril 2016.

HébergementAlbergue de peregrinos de Santervas de Campos
Costanilla 6
47609 Santervas de Campos
Tél : 983 785 196 et 609 402 816
Tarif avril 20166 euros
Description.Ouvert toute l'année
.Belle bâtisse ancienne entièrement rénovée (au niveau-1, un musée dédié à Juan Ponce de Léon, découvreur de la Floride et premier gouverneur de Puerto Rico, originaire du village, est en court de construction)
.16 lits en 2 dortoirs (l'un de 12 lits superposés, soit 2 x 6 lits, l'autre de 4 lits superposés, soit 2 x 2 lits), avec couvertures mais pas de draps
.1 salle de bain par dortoir, plus 1 autre au rez-de-chaussée. Celle du grand dortoir contient 2 douches, 2 lavabos et 2 WC, celle du rez-de-chaussée 1 douche, 1 WC, 1 lavabo
.1 salle à manger avec une grande table et des chaises, peu de vaisselle et de couverts, un micro-ondes (apparemment l'accès à la cuisine et ses équipements a été condamné...pour des raisons que nous ignorons). Il n'y a pas d'évier dans cette pièce.
.1 entrée
.1 couloir
.1 arrière-cour où l'on peut faire sécher le linge
.1 espace pour les vélos
.Chauffage : attention, l'auberge n'a pas été chauffée cet hiver, alors qu'elle est extrêmement froide !
.La femme du maire vous accueille (rapidement) et vous propose une visite guidée du village, de son église romane-mudejar du XIIe siècle et du futur musée consacré à Juan Ponce de Léon à 17h.
.Pas de Wifi (il faut aller au bar à côté)
Avantages.Jolie bâtisse récemment rénovée en matériaux naturels , dortoirs spacieux, équipements récents
Inconvénients.Pas de chauffage, dans un bâtiment très froid et humide. Fort heureusement, il y a un bar-tienda juste à côté de l'auberge, dont la gérante fort sympathique, serviable et compréhensive a allumé spécialement pour nous son poêle à bois. C'est le seul magasin du village. Vous pouvez aussi y manger des rations, menus, tapas. N'hésitez pas à demander ce que vous voulez, car en raison du faible nombre de clients et de pèlerins, la gérante du bar ne prépare pas grand-chose à l'avance. Si il manque des produits dans sa boutique, elle n'hésite pas à prendre sa voiture pour aller faire quelques achats supplémentaires dans la ville voisine.
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Le grand dortoir à l'étage © Fabienne Bodan

Le grand dortoir à l’étage © Fabienne Bodan

Le bloc sanitaire du grand dortoir, avec 2 douches, 2 lavabos, 2 WC © Fabienne Bodan

Le bloc sanitaire du grand dortoir, avec 2 douches, 2 lavabos, 2 WC © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, une autre salle de bain avec douche, WC, lavabo © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, une autre salle de bain avec douche, WC, lavabo © Fabienne Bodan

La vieille et belle bâtisse a été récemment rénovée © Fabienne Bodan

La vieille et belle bâtisse a été récemment rénovée © Fabienne Bodan

Bois, enduits à la chaux...© Fabienne Bodan

Bois, enduits à la chaux…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Cuenca de Campos

L'albergue municipal de Cuenca de Campos © Fabienne Bodan

L’albergue municipal de Cuenca de Campos © Fabienne Bodan

Ancien établissement scolaire reconverti en auberge pour pèlerins © Fabienne Bodan

Ancien établissement scolaire reconverti en auberge pour pèlerins © Fabienne Bodan

L'auberge occupe l'ancien appartement des enseignants © Fabienne Bodan

L’auberge occupe l’ancien appartement des enseignants © Fabienne Bodan

Une salle à manger comme à la maison © Fabienne Bodan

Une salle à manger comme à la maison © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Cuenca de Campos

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Cuenca de Campos. Avril 2016.

HébergementAlbergue municipal
Domingo Vero, 3
47650 Cuenca de Campos
Tél : 692 10 11 09
Tarif avril 20166 euros
Description.Immense et belle bâtisse, anciens appartements des enseignants de l'établissement scolaire situé auparavant au rez-de-chaussée
.2 dortoirs de 10 lits (5 x 2 lits superposés) avec couvertures mais pas de draps
.8 autres places dont certaines en lit à 2 places
.1 salle à manger/salon avec 1 grande table, des chaises, 1 canapé, des fauteuils, TV
.1 entrée
.1 cuisine avec équipement professionnel de collectivité (cuisinière avec 5 feux gaz, réfrigérateur, vaisselle et couverts en quantité suffisante, plan de travail, casseroles, poêles, ustensiles de cuisine...)
.2 salles de bain (hommes / femmes) avec 2 douches, lavabos, 2 WC dans chacune (Eau chaude)
.1 grand couloir
.Espace pour les vélos
.On peut retirer les clés au bar sur la place
.1 hospitalier passe en fin d'après-midi récolter le prix de la nuitée et tamponner les crédentiales
.Pas de Wifi (il faut aller à la Meson du village)
Avantages.Auberge très spacieuse, bien équipée
.Possibilité de cuisiner confortablement
.Calme et en plein centre dans un petit village agréable
Inconvénients.Pas de chauffage au moment de notre passage (avril)
.Comme souvent, les portes des WC et douches ne ferment pas
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Lits superposés dans les dortoirs © Fabienne Bodan

Lits superposés dans les dortoirs © Fabienne Bodan

Equipement de collectivité dans la cuisine © Fabienne Bodan

Equipement de collectivité dans la cuisine © Fabienne Bodan

De quoi cuisiner ! © Fabienne Bodan

De quoi cuisiner ! © Fabienne Bodan

Sanitaires hommes et femmes séparés, avec 2 douches, 2 Wc et 4 lavabos par bloc © Fabienne Bodan

Sanitaires hommes et femmes séparés, avec 2 douches, 2 Wc et 3 lavabos par bloc © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue municipal Cuenca de Campos (11 sur 14)

Il y a même la télé, pour les amateurs © Fabienne Bodan

Il y a même la télé, pour les amateurs © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Medina de Rioseco

Le couvent des soeurs Clarisses de Medina de Rioseco © Fabienne Bodan

Le couvent des soeurs Clarisses de Medina de Rioseco © Fabienne Bodan

L'auberge pour pèlerins du Couvent des Clarisses de Medina de Rioseco © Fabienne Bodan

L’auberge pour pèlerins du Couvent des Clarisses de Medina de Rioseco © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Convento Las Clarisas Medina de Rioseco (4 sur 15)

1024 x 768 AF Convento Las Clarisas Medina de Rioseco (2 sur 15)

Camino de Madrid : hébergement à Medina de Rioseco

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur le convento de Las Clarisas de Medina de Rioseco. Avril 2016.

HébergementAlbergue de peregrinos de las Clarisas de Medina de Rioseco
Carretera N-610
47800 Medina de Rioseco
Tél : 983 700 982 et 606 394 207
E-Mail : clarisasrioseco11@gmail.com
pdcuadrado2@gmail.com
http://clarisasderioseco.com
Tarif avril 20167 euros
Description.Ouvert toute l'année
.Machine à laver
.Possibilité de faire sécher son linge à l'extérieur sur des fils
.Chauffage
.Espace pour les vélos
.Dortoir avec 10 lits (2 x 5 lits superposés), couvertures et couvre-lits, mais pas de draps
.1 salle de bain avec 2 douches et 2 WC
.1 cuisine avec plaques électriques, grille-pain, réfrigérateur, micro-ondes, casseroles, vaisselle, couverts, TV, 1 grande table familiale et chaises
.1 entrée
.Le bâtiment est une dépendance du couvent
.On peut sonner chez les sœurs de 10h à 12h et de 16h à 19h
.Pas de Wifi (mais nombreuses possibilités dans la ville, car Medina de Rioseco est une commune assez grande)
Avantages.Comme une petite maison avec les équipements nécessaires et suffisants, ce qui permet par exemple de cuisiner
Inconvénients.La porte des WC ne se ferme pas
.Pas de contact avec les sœurs, si ce n'est très administratif, pour payer et faire tamponner la crédentiale
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
L'auberge se présente comme une petite maison © Fabienne Bodan

L’auberge se présente comme une petite maison © Fabienne Bodan

La cuisine-salle à manger-salon © Fabienne Bodan

La cuisine-salle à manger-salon © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Convento Las Clarisas Medina de Rioseco (10 sur 15)

Le dortoir © Fabienne Bodan

Le dortoir © Fabienne Bodan

Le dortoir (2) © Fabienne Bodan

Le dortoir (2) © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.