2023, une bonne année pour le Camino de Santiago ?

2023 sera-t-elle une bonne année pour le Camino de Santiago ? À en croire les réservations plus précoces cette année, il semblerait que la fréquentation estimée soit équivalente ou légèrement supérieure à celle de 2022. Les hébergeurs galiciens analysent les premiers frémissements.

À quelle fréquentation s’attendre en 2023 ?

Les perspectives sur le chemin de Saint-Jacques en Espagne pour 2023 s’annoncent satisfaisantes. En attestent les réservations au départ de Sarria. Les hébergeurs s’accordent à dire que l’on assiste à un afflux de pèlerins l’année précédant et celle suivant une année sainte. Or nous venons de vivre une double année sainte, en 2021 et 2022. Normalement, l’année sainte, celle où le 25 juillet tombe un dimanche, tombait en 2021. Mais le pape François a autorisé, eu égard à la crise sanitaire, une prolongation jusqu’au 31 décembre 2022 de cette année jacquaire.

Bureau accueil pèlerin Saint-Jacques de Compostelle (Rua Vilar)
2023, une bonne année pour le Camino de Santiago ? La file d’attente des pèlerins en attente de la Compostela au bureau de Santiago (mai 2015) © Fabienne Bodan

UNE AFFLUENCE ATTENDUE DÈS LE 15 MARS 2023

Jorge López, président de l’Association des Amis du Camiño de Santiago de la Comarca de Sarria, constate recevoir très tôt cette année de nombreuses demandes de marcheurs. Ceux-ci préparent déjà leur chemin vers Saint-Jacques pour le printemps et l’été. Jorge López prévoit un forte affluence dès le 15 mars. Comme chaque année, la semaine sainte (celle qui précède Pâques) attirera nombre de pèlerins. Elle se déroule en 2023 du 2 au 8 avril, précédant le dimanche de Pâques le 9 avril.

DES RÉSERVATIONS PLUS PRÉCOCES EN 2023

Miguel Ángel Rodríguez, président d’Agalber, l’association galicienne des auberges privées, constate que les réservations sont encore plus précoces cette année. Il prévoit une fréquentation identique voire un peu supérieure à celle de 2022. Il rappelle que les années qui suivent l’année sainte, le chemin attire plus de marcheurs de longue distance. José María Díaz, de l’hôtel Alfonso IX et de la Peregrinoteca (une boutique spécialisée dans l’équipement pour les marcheurs) partage cet avis. Il espère également le retour des pèlerins australiens et coréens.

LES NORD-AMÉRICAINS DE RETOUR EN 2023 ?

Marcela Caballero, de l’établissement La Casona de Sarria, travaille avec une agence. Elle annonce déjà un taux d’occupation de 60% pour la saison (avril à octobre), et de 100% pour le mois de septembre. Bon nombre des demandes de réservations viennent du Canada et des États-Unis. À noter que les nord-américains n’avaient pas, en 2022, retrouvé les volumes de fréquentation d’avant la pandémie.

Saint-Jacques le Majeur, Anastase et Théodore Compostelle
L’apôtre Saint-Jacques le Majeur, entouré de ses deux disciples Anastase et Théodore sur la façade baroque de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. © Fabienne Bodan

le maintien de la fréquentation sur le camino primitivo et le camino del norte

De leur côté, les gérants des auberges du Camino Primitivo et du Camino del Norte sont convaincus que la forte fréquentation se poursuivra en 2023. José Muñiz tient l’auberge Castroverde à Moreira. Les réservations pour 2023 proviennent en majorité d’étrangers (Canada, Californie, Suisse…). Nito Castro, de l’auberge Guntín à San Román da Retorta, a déjà enregistré des réservations, pour moitié espagnoles et pour moitié étrangères. Sur le Camino Primitivo, les pèlerins étrangers sont majoritaires. Ils sont en quête de tranquillité, de nature.

une tendance àla stagnation pour le camino del norte

María Xosé Pernas anime un refuge dans la zone urbaine de Vilalba. Elle constate que « 2022 a été une bonne année. L’envie de cheminer était de retour ». Cependant, elle estime que le Camino del Norte semble afficher une certaine tendance à la stagnation. Il n’enregistre pas la croissance des autres itinéraires. Jaime Prieto, de l’auberge Abadí à Castromaior, reconnaît que la présence de pèlerins étrangers, en particulier allemands, est importante pour le Camino del Norte. Dès lors, il prévient que la situation en Europe dans les mois à venir, liée à la guerre en Ukraine, sera déterminante. Mais il est persuadé que 2023 sera une année normale, comme celles d’avant la pandémie. Selon ses estimations, 80% des clients seront des étrangers sur cette voie.

Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle
Façade de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la place de l’Obradoiro. C’est là que les chemins venus d’Europe se terminent. © Fabienne Bodan

les sources de cet article

pour en savoir plus

  1. Combien de pèlerins au départ du Camino francés en 2022 ?
  2. 2012-2022 : nombre de pèlerins au départ du Camino francés

Qui est l’auteure de cet article ?

Fabienne Bodan et son Guide des chemins de pèlerinage du monde (Éditions Ouest-France)

Fabienne BODAN a arpenté les chemins de Compostelle (4 000 kms en France, Espagne et Portugal) depuis 2012. Mais aussi des sentiers de l’Himalaya et d’Amérique du Sud. Grande voyageuse depuis 40 ans, elle porte un intérêt tout particulier aux lieux sacrés des diverses traditions spirituelles. Elle a créé en 2015 le site Pèlerins de Compostelle, dédié aux chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle et plus, largement, aux chemins de pèlerinage. Son second site, Chemins vers le Sacré, accompagne ses livres et s’ouvre également aux chemins de pèlerinage dans le monde entier. Elle anime la page Facebook Pèlerins de Compostelle.

Fabienne BODAN est également l’auteure de trois ouvrages sur les chemins. Merci de l’aider à financer son travail d’information sur les chemins en achetant et en faisant connaître ses ouvrages :

Elle a été choisie par France 3 comme fil rouge du documentaire Sur les chemins de Compostelle, de l’émission Des Racines et des Ailes (diffusion 2019 & 2020).

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site https://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & https://pelerinsdecompostelle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.