Ouverture des chemins de Compostelle en Espagne après le Covid-19

Maître Jacques attend les pèlerins, entourée de ses deux disciples Athanase et Théodomir, à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. © Fabienne Bodan

Cet article « Ouverture des chemins de Compostelle en Espagne après le Covid-19 » fait le point, à l’aube de l’ouverture des frontières européennes, sur les informations à connaître avant de se préparer à un retour sur les chemins de Compostelle en Espagne.

Deux régions à nouveau confinées en Espagne (8 juillet 2020)

En Espagne, près de 290 000 personnes (l’intégralité de deux comarcas -régions- du pays) ont commencé la semaine à nouveau confinées, en raison d’une accélération du nombre de cas de Codid-19. Il ne s’agit pas d’un confinement strict à domicile, mais la liberté de mouvement des habitants est limitée. On ne peut sortir que pour aller travailler, pour des activités économiques ou en cas de force majeure. L’utilisation du masque est obligatoire et les réunions de personnes sont limitées à 10.

  • A Mariña est une région côtière située au nord-ouest de l’Espagne dans la communauté autonome de Galice et la province de Lugo.  70 000 habitants sont reconfinés depuis dimanche 5 juillet au soir pour 5 jours. Il pourra être prolongé si le nombre de personnes infectées augmente. La capacité des restaurants et des bars a été limitée une nouvelle fois à 50%. A Mariña est l’une des villes les plus touristiques de la région. Deux ou trois bars seraient à l’origine du nouveau foyer épidémique. 106 cas positifs.
  • La comarca de Segrià, située en Catalogne et dont la capitale est la ville de Lleida, a également reconfiné ses 210 000 habitants depuis samedi 4 juillet pour 15 jours. Les nouveaux foyers ont coïncidé avec l’afflux de main-d’œuvre étrangère pour la saison de récolte des fruits. 155 cas positifs.
  • La circulation des pèlerins sur la section du Camino del Norte incluant les communes de Alfoz, Barreiros, Burela, Cervo, Foz, Lourenzá, Mondoñedo, Ourol, Ribadeo, Trabada, O Valadouro, O Vicedo, Viveiro et Xove est donc suspendue.
Source : Fédération espagnoles des associations du Camino de Santiago

➡️ Source : Euronews ; ABC Galicia ; Fédération espagnoles des associations du Camino de Santiago

De nouveaux cas de Covid-19 imputent certains chemins espagnols (7 juillet 2020)

La Fédération espagnole des Associations du Camino de Santiago alerte sur l’incidence de l’évolution de la crise sanitaire sur certains segments de chemins espagnols. Selon le degré de complication, les mesures prises vont de l’intensification des mesures de protection individuelle (1) aux recommandations de ne pas circuler dans la zone (2).

  • Camino Jacobeo del Ebro (1) : zone de Caspe (comarca del Bajo Aragón),
  • Camino Catalán por San Juan de la Peña (1) et (2) : zones de Alfarras (comarca del Segriá), Tamarite de la Litera (1) (comarca de la Litera), et de Monzón (1) (comarca de Cinca Medio). Reconfinement et chemin fermé dans la commune d’Alfarrás (2).
  • Camino de Sant Jaume : communes de  Fraga (1) et Lleida (1).

➡️ Source : Federación Española de Asociaciones de Amigos del Camino de Santiago

L’accueil francophone n’ouvrira pas ses portes à Saint-Jacques-de-Compostelle au 1er juillet (15 juin 2020)

WebCompostela avait annoncé en avril le report de l’ouverture de l’accueil francophone du 15 mai au 1er juillet 2020. L’association vient de préciser que « la Maison des Pèlerins à Compostelle reste fermée, et nul ne sait quand elle pourra de nouveau accueillir« , et d’annoncer sa décision de « supprimer totalement l’Accueil francophone à Santiago pour 2020, comme d’ailleurs l’ont décidé aussi nos amis germanophones et néerlandophones« . Si toutefois l’évolution de la situation le permettait, l’association pourrait revoir sa décision et envisager d’ouvrir l’accueil au 1er septembre. Elle prendra sa décision début août.

➡️ Source : ACCUEIL FRANCOPHONE 2020 A SANTIAGO…du nouveau

L’Espagne ouvrira ses frontières le 21 juin 2020 (14 juin 2020)

Ouverture des chemins de Compostelle en Espagne après le Covid-19 le 21 juin 2020

Après diverses annonces, l’Espagne a annoncé le 14 juin qu’elle ouvrira ses frontières avec , jour de la levée de l’état d’urgence, le pays rouvrira ses frontières avec les états de l’espace Schengen et de l’Union Européenne (donc la France) le dimanche 21 juin 2020, à l’exception du Portugal (ouverture le 1er juillet). Les touristes en provenance des autres pays européens concernés, dont la France, pourront passer les frontières terrestres, maritimes et aériennes de l’Espagne sans être soumis à la quarantaine de quatorze jours, en vigueur jusqu’alors.

  • Tous les aéroports pourront ouvrir le 21 juin (contre 15 actuellement),
  • À l’arrivée à l’aéroport, la température des passagers pourra être prise. Les autorités pourront demander l’adresse à laquelle ils comptent séjourner,
  • Renfe, la compagnie ferroviaire, peut commercialiser l’ensemble de ses sièges depuis une semaine,
  • Le port du masque restera obligatoire dans les lieux publics fermés, dans les transports publics, les taxis, les voitures individuelles si les personnes à bord ne partagent pas le même logement, ainsi qu’en plein air lorsqu’il est impossible de respecter la distance minimale d’1,50 m. Sur les plages, il faut respecter les règles générales valant sur l’espace public, et les communes peuvent également instaurer leurs propres normes en complément. À défaut, le contrevenant risque une amende de 100 euros,
  • Les hôtels, bars ou restaurants pourront fonctionner en respectant les gestes barrières et la distance d’1,50 m.

➡️ Source : L’Espagne rouvre ses frontières le 21 juin: ce qui attend les vacanciers français

Ouverture des chemins de Compostelle en Espagne après le Covid-19 : le masque obligatoire en Espagne jusqu’à victoire définitive sur le coronavirus (9 juin 2020)

Le masque restera obligatoire sous peine d’amende en Espagne une fois le déconfinement achevé et jusqu’à ce que le coronavirus soit « définitivement vaincu », a annoncé mardi le ministre de la Santé Salvador Illa. Une amende de 100 euros pourra être infligée aux personnes ne le portant pas sur la voie publique, ou dans les lieux fermés comme les magasins quand elles ne peuvent pas maintenir une distance de sécurité de 1,5 mètre avec ceux qui les entourent. Le masque restera obligatoire dans les transports en commun, les avions ou les véhicules privés dont les occupants ne partagent pas le même domicile. L’état d’alerte sanitaire sera relevé le 21 juin, et la circulation à nouveau autorisée dans le pays.

➡️ Source : En Espagne, le masque rendu obligatoire jusqu’à ce que le virus soit « définitivement vaincu »

La cathédrale, le bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle et les auberges publiques rouvriront le 1er juillet 2020 (9 juin 2020)

Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle
Ouverture des chemins de Compostelle en Espagne après le Covid-19 : Façade de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la place de l’Obradoiro. C’est là que les chemins venus d’Europe se terminent. © Fabienne Bodan

Lors de la réunion tenue ce matin, la Xunta de Galicia, l’église de Compostelle et le conseil municipal de Santiago ont décidé la réouverture des auberges du réseau public, de la cathédrale et du Centre international de réception des pèlerins à partir du 1er juillet prochain.

  • Le manuel de prévention du Camino, préparé en coordination avec l’Institut pour la qualité du tourisme espagnol, servira de protocole complet d’action sur les itinéraires jacquaires, regroupant dans un document unique mesures et recommandations sur les différents services et infrastructures.
  • Une formation en ligne sur l’hygiène et la sécurité sanitaire sera proposée aux personnes qui travaillent dans les auberges.

➡️ Source : La Catedral y los albergues públicos reabrirán el 1 de julio (El Correo Gallego)

L’Espagne ouvrira ses frontières le 1er juillet 2020 aux touristes étrangers (4 juin 2020)

L’Espagne a annoncé ce jeudi la date d’ouverture de sa frontière avec la France et le Portugal par le biais de sa ministre du Tourisme, Reyes Maroto au 22 juin, avant que le gouvernement ne se rétracte à travers un communiqué. La date est finalement fixée au 1er juillet apprend-on en fin de journée.  La mobilité « au sein du territoire espagnol » serait rétablie, quant à elle, une fois l’état d’alerte levé, le 21 juin.

➡️ Source : Coronavirus : l’Espagne annonce finalement la réouverture de sa frontière le 1er juillet (France Bleu)

Les auberges espagnoles se préparent à ouvrir (2 juin 2020)

Voir sur ce site l’article complet sur les auberges en Espagne après le Covid-19, alimenté au fil des informations concernant spécifiquement les auberges pour pèlerins.

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Nous vous invitons à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous ne pouvez en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Les auberges de pèlerins en Espagne après le Covid-19

Cet article « Les auberges pour pèlerins en Espagne après le Covid-19 » fait le point, à l’aube de l’ouverture des frontières européennes, sur la réouverture des auberges pour pèlerins en Espagne après la crise sanitaire du Covid-19.

Les auberges de pèlerins en Espagne après le Covid-19 : encore un magnifique bâtiment transformé en auberge pour pèlerins…© Fabienne Bodan

La quasi-totalité des auberges des Camino del Levante-Sureste et Camino de la Lana resteront fermés cet été (6 juillet 2020)

  • L’Asociación de Amigos de los Caminos de Santiago del Sureste de Caudete a annoncé que l’auberge Santa Ana de Caudete resterait fermée jusqu’à sécurisation sanitaire complète.
  • Elle recommande à ceux qui envisageaient de marcher sur ces chemins de reporter leurs projets.

Source : Fédération espagnole des associations du Camino de Santiago

L’auberge de Pontevedra réduit sa capacité d’accueil (20 juin 2020)

L'auberge municipale de Pontevedra, chemin portugais
L’auberge municipale de Pontevedra est une grande auberge de deux dortoirs. Des bénévoles s’y relaient pour accueillir les pèlerins. © Fabienne Bodan

L’auberge de pèlerins de Pontevedra, sur le chemin portugais de l’intérieur, a réduit sa capacité d’accueil de 72 à 24 lits. De plus, l’association ne gérera pas l’hébergement des groupes qui souhaitent traverser la ville de Lérez cet été. Le nombre d’hospitaliers va également diminuer de moitié. Ceux qui sont âgés ou présentent un facteur de risque sont exemptés de leurs tâches bénévoles cette année. Le masque est obligatoire, pas pour traverser des bois ou des champs où il n’y a personne, mais dans les villages et lorsque l’on ne peut pas garder ses distances un mètre et demi social recommandé au minimum.

➡️ Source : El Albergue de Pontevedra anula las literas y reduce sus plazas de 72 a 24 (La Voz de Galicia)

L’auberge associative d’Irún restera fermée jusqu’à nouvel ordre (20 juin 2020)

L’Asociación Jacobea Irún-Bidasoa a annoncé dans son bulletin N°30 que l’auberge de pèlerins d’Irún restera fermée jusqu’à nouvel ordre : « La décision a été prise, à notre grand regret, en tenant compte de la situation actuelle de la pandémie provoquée par Covid-19. Bien que faire des prédictions soit très difficile, nous aimerions parler de la fin de la pandémie dans le prochain bulletin et que le Camino commence à être parcouru par des pèlerins pleins d’espoir.« 

➡️ Source : Asociación Jacobea Irún-Bidasoa (sur cette page, vous trouverez les alternatives privées)

Les auberges gérées par l’association de Guipuzcoa resteront fermées en 2020 (16 juin 2020)

L’Asociación de Amigos de los Caminos de Santiago en Gipuzkoa vient d’annoncer que les auberges qu’elle gère sur le Camino Del Norte et le Camino Vasco del Interior resteront fermées durant toute l’année 2020. Elles ne délivreront pas non plus de credentiales. Les hospitaliers étant souvent retraités et d’un certain âge, et les chemins traversant de petits villages aux populations vieillissantes, l’association ne veut prendre aucun risque.

➡️ Source : Page Facebook de l’Associació d’Amics dels Pelegrins A Santiago-Barcelona

L’éditeur du Miam-Miam Dodo publie un état des auberges du Camino francés (16 juin 2020)

L’équipe du célèbre Miam-Miam Dodo a contacté les hébergeurs du Camino francés pour faire le point sur leurs dates d’ouverture. La page est mise à jour en permanence.

➡️ Source : Le site chemindecompostelle.com de l’éditeur des Guides Miam-Miam Dodo

Ouverture du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port (15 juin 2020)

Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
A l’arrivée des trains ou à la réouverture du bureau après les pauses repas, la file d’attente s’étoffe…

Finalement, le bureau situé au 39, rue de la Citadelle ouvrira ses portes le 29 juin 2020.

➡️ Source : Amis chemins de Saint-Jacques de Pyrénées-Atlantiques

La majorité des auberges publiques et paroissiales du chemin navarrais n’ouvriront pas cette année (14 juin 2020)

Auberge de pèlerins de Roncevaux
Les « cabines » 4 places des dortoirs de la colégiale de Roncevaux, récemment refaits à neuf. © Fabienne Bodan

Ces dernières années, le nombre de pèlerins qui traversent la Communauté autonome de Navarre sur le Camino de Santiago est resté stable. Depuis 2010, le nombre de pèlerins annuels dépasse les 55 000. En 2019, ils étaient 57410. Le Chemin aragonais est emprunté par 2 000 personnes, soit 2,72% du total. Rappelons que 347538 pèlerins sont arrivés à Santiago l’an dernier. Jusqu’au 12 mars, 1 336 pèlerins étaient arrivés à Roncevaux. Le gouvernement provincial a contacté 80 auberges, qui ont fait part de « leur incertitude » quant aux prochains mois. La plupart des auberges publiques et religieuses n’ouvriront pas. Les auberges privées n’offriront que la moitié des places généralement disponibles pour s’adapter aux nouvelles mesures de sécurité et d’hygiène.

➡️ Source : Desorientación en Navarra, con el Camino Francés vacío

Les auberges espagnoles hésitent entre ouvrir ou considérer l’année comme perdue (13 juin 2020)

Les distances de sécurité et les mesures de protection sanitaire changeront complètement les relations, les expériences et l’atmosphère de fraternité qui y régnait. Certaines auberges ont décidé de rester closes en 2020. Pour ouvrir, elles devraient consentir un investissement qui ne serait pas rentable : éloignement des lits, fermeture des espaces communs, réduction de la capacité d’accueil.

  • Chaque chambre disposera de solutions hydroalcooliques. Il est également recommandé d’installer des tapis désinfectants à l’entrée. L’espace doit être réorganisé, de sorte que les lits et les lits superposés respectent la distance de sécurité minimale. De plus, des draps et des couvertures ensachés seront fournis dans les chambres communes : le pèlerin devra faire son propre lit et ne pas toucher aux lits des autres clients. Les auberges désinfectent scrupuleusement tout avec de l’eau de Javel depuis des semaines.
  • Pour l’utilisation des toilettes et des douches, toutes les mesures de protection individuelle précédemment utilisées seront nécessaires, comme l’utilisation de tongs.
  • Les ustensiles de cuisine traditionnels seront éliminés et remplacés par des ustensiles jetables (couverts, assiettes et nappes).
  • Les sacs des pèlerins devront au maximum demeurer dans des espaces désinfectés. Il faudra éviter tout contact direct avec les objets de l’auberge. De plus, des sacs en plastique seront fournis aux pèlerins pour y déposer leurs objets.

➡️ Source : Los albergues del Camino de Santiago dudan si abrir o dar el año por perdido

Dates d’ouverture des auberges en Navarre (Camino francés) (15 juin 2020)

Jacotrans, qui transporte les bagages des pèlerins en Espagne, a publié un document sur les dates d’ouverture des auberges espagnoles sur le Camino francés entre Roncevaux et Logroño.

➡️ Source : Jacotrans

Liste provisoire des ouvertures des auberges du Camino primitivo (12 juin 2020)

Cette liste a été élaborée par David Carricondo de l’Auberge de Bodenaya.

Liste provisoire des ouvertures des auberges du Camino Del Norte (12 juin 2020)

L’auberge de Cadavedo a publié une liste provisoire d’auberges du Camino Del Norte. On peut y ajouter l’Albergue Piedad, l’Albergue Boo de Pielagos (après Santander), l’Albergue Viruxe à Ribadeo. Comme pour toutes les listes provisoires, chacun doit rester indulgent et apporter sa pierre à l’édifice en communiquant les informations dont il dispose.

Ouverture de l’auberge de Roncevaux le 2 juillet 2020 (9 juin 2020)

Jean-Louis Aspirot, responsable du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, annonce la réouverture de l’auberge pour pèlerins de Roncevaux, mais avec seulement 90 lits, soit la moitié de la capacité habituelle.

➡️ Source : Amis des Chemins de Saint-Jacques de Pyrénées-Atlantiques

État des auberges sur le Camino de Madrid (6 juin 2020)

Ray Rosa effectue un énorme travail d’informations sur les chemins espagnols. Elle souligne dans un post du 3 juin que les auberges suivantes n’ouvriront pas en juillet :

  • Acogida Municipal de Tres Cantos, fermé depuis un an
  • La Encomienda de RayyRosa, Acogida Tradicional de Manzanares el Real, fermé
  • Nava de la Asunción, fermé
  • Santa María la Real de Nieva, fermé définitivement 
  • Coca, fermé 
  • Santervas de Campos, fermé 
  • Cuenca de Campos, fermé
  • Melgar de Arriba, fermé

Les mesures sanitaires prises par les auberges (6 juin 2020)

Le gouvernement espagnol et les communautés autonomes travaillent déjà à l’établissement d’un protocole sanitaire contre Covid-19 qui permettra la réouverture des abris de manière sûre pour éviter la contagion des pèlerins. L’Institut pour la qualité du tourisme espagnol (ICTE) a édité un guide de mesures pour réduire la contagion par le coronavirus. Chaque auberge édictera des mesures de sécurité spécifiques, en respectant une série de règles de base :

  • Distance de sécurité : 1,5 – 2 mètres entre les employés et les clients ;
  • Lavage des mains et protection individuelle : se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon, ou à l’aide d’une solution désinfectante. Porter gants et masques.
  • Ventilation et désinfection fréquentes des différentes zones de l’auberge, des objets à usage personnel (lunettes, mobile…), des éléments du poste de travail (écran, clavier…) . Douches et les toilettes, boutons, robinets, etc. seront nettoyés fréquemment.
  • Réception : éviter tout contact physique entre hospitaliers et pèlerins ; désinfecter la zone d’accueil (solution désinfectante, pulvérisateur désinfectant pour chaussures, sacs à dos, etc.). Il est également recommandé de placer des tapis désinfectants à l’entrée ; garantir la distance de sécurité à tout moment (si impossible, ajouter des cloisons de sécurité ou porter un masque) ; poser des marqueurs de distance bien visibles au sol ; privilégier le paiement par carte et faciliter la réservation ; supprimer tous les éléments ts décoratifs, brochures et documents d’information.
  • Chambres et dortoirs : chaque chambre aura des solutions hydroalcooliques et si possible, des tapis désinfectants à l’entrée de chacune ; réorganiser l’espacepour que les lits respectent la distance de sécurité minimale ; draps et couvertures ensachées seront fournis dans les chambres communes, afin que le pèlerin fasse son propre lit et ne touche pas les lits des autres clients.
  • Toilettes et douches : des distributeurs de solution désinfectante doivent être proposés dans toutes les chambres de l’auberge, les toilettes et les douches, de même que des distributeurs individuels de savon et de papier dans tous les services ; les pèlerins devront utiliser des chaussures appropriées (tongs…).
  • Cuisine et salle à manger : la cuisine doit être désinfectée après chaque utilisation. En cas d’impossibilité de le faire, elle devra rester fermée. Les pèlerins y entreront à tour de rôle. Des gels désinfectants sont à leur disposition. Les ustensiles de cuisine traditionnels seront éliminés et remplacés par des ustensiles jetables (couverts, assiettes et nappes). Les éléments décoratifs, cartes, menus partagés et autres produits en libre-service seront supprimés des tables. On privilégiera les dosettes jetables à usage unique.
  • Parties communes : les établissements disposeront de solutions désinfectantes dans tous les lieux de passage ; les poubelles doivent avoir une ouverture non manuelle et un sac intérieur ; tous les produits laissés par les clients dans l’auberge seront jetés ; des solutions désinfectantes seront installées à côté des distributeurs automatiques.
  • Transport de sacs à dos : les bagages de tous les pèlerins resteront dans des espaces fréquemment désinfectés ; le contact avec les sacs à dos des clients et autres effets personnels tels que des bottes ou des bâtons doit être évité, des sacs en plastique seront donc fournis pour qu’ils puissent déposer leurs objets à l’intérieur.

EN savoir plus

L’Association des Municipalités du Camino de Santiago (AMCS), en collaboration avec la Fraternité internationale du Camino de Santiago (FICS) et l’Association des auberges traditionnelles de Castilla y León, a élaboré début mai 2020 un document (en espagnol) proposant des normes et mesures sanitaires dans la perspective de la réouverture des auberges pour les pèlerins du Camino de Santiago. Cet article reprend les principaux éléments de ce protocole.

➡️ Sources : ¿Qué medidas han tomado los albergues para hacer más seguro el Camino de Santiago tras el COVID-19? ; Los Municipios del Camino presentan su Protocolo de Actuación para los Albergues de peregrinos ante la Covid-19

Le manque de pèlerins met en danger l’économie des villes du Camino (5 juin 2020)

En 2019, en haute saison, plus de 300 pèlerins ont traversé quotidiennement la frontière entre La Rioja et Castilla y León sur le Camino francés. Cette année, ils n’ont pas encore commencé à arriver. De nombreux établissements ont déjà décidé de ne pas ouvrir. À Redecilla del Camino par exemple, de nombreuses auberges ont décidé de fermer jusqu’à l’année prochaine. Pour ouvrir, elles devraient consentir un investissement qu’elles ne pourraient amortir. Tous s’accordent à dire que, même si le tourisme national augmente, 85% des pèlerins sont étrangers. Ils espèrent que 2021, année sainte, ramènera la lumière sur le chemin des étoiles.

➡️ Source : La falta de peregrinos pone en riesgo la economía de los pueblos del Camino

Il faudra réserver au préalable dans les auberges du Camino Primitivo (4 juin 2020)

Les auberges du Camino Primitivo (Oviedo, Las Regueras, Grado, Salas, Tineo, Allande et Grandas de Salime) recevront les pèlerins sur réservation préalable. Le président de l’association des amis du Camino de Santiago del Norte, Laureano Víctor García, a demandé hier à la Direction générale de la culture l’informatisation des réservations avec un même système informatique pour toutes les auberges. « Cela facilitera les statistiques et servira à contrôler les pèlerins », souligne-t-il.

➡️ Source : Los albergues del Camino Primitivo, con reserva previa (Fédération espagnole des amis du Camino de Santiago & La Nueva España)

L’auberge paroissiale de Grañon fermée au moins jusqu’en octobre 2020 (3 juin 2020)

Les auberges de pèlerins en Espagne après le Covid-19 : le petit rituel d’avant-repas à Grañon (camino francés), mené par les hospitaliers.

L’auberge paroissiale de San Juan Bautista à Grañón restera fermée tout l’été pour le moment jusqu’en octobre, selon l’évolution de la pandémie. Les personnes âgées du village restent la priorité de la paroisse : « nous voulons encourager les pèlerins, avant de se lancer à marcher cet été, à penser non plus au risque qu’ils encourent eux-mêmes, mais à celui qu’ils peuvent faire courir aux personnes âgées des villages. Nous vous demandons de vous demander si dans ces conditions, cela vaut la peine de se lancer dans ce pèlerinage. Si vous décidez de marcher, prenez toutes les précautions possibles. »

➡️ Source : page Facebook Albergue /Hospital de peregrinos de San Juan Bautista. Grañón. La Rioja

La Fédération espagnole partisane d’une ouverture seulement aux Espagnols dans un premier temps

La capacité des auberges sera réduite au tiers de la capacité d’accueil habituelle, selon la Fédération espagnole des amis du Camino de Santiago, qui s’inquiète de l’annonce d’une ouverture internationale du Camino le 1er juillet. La Fédération souligne également sa préoccupation concernant la sécurité des bénévoles accueillants.

La Fédération espagnole est favorable à l’ouverture de la route jacquaire aux pèlerins nationaux dans un premier temps. Elle s’inquiète de l’annonce que les étrangers seront autorisés à partir du 1er juillet. « Nous considérons toujours qu’il faudrait une première phase, exclusivement avec les pèlerins nationaux. Elle permettrait de vérifier et de consolider les mesures à appliquer. » Dans le guide préparé par l’Institut pour la qualité du tourisme espagnol (ICTE), les recommandations axées sur les auberges s’adressent aux établissements touristiques. De l’avis de la Fédération, elles ne prennent pas en compte la réalité des auberges traditionnelles. « Nous pensons que pèlerin et touriste ne sont pas pareils, il convient de ne pas les confondre« . La Fédération prévient que la capacité des auberges sera réduite au tiers, ce qui pourrait engendrer des problèmes d’hébergement.

la fédération espagnole plaide pour une restriction aux pèlerins nationaux dans un premier temps

Elle exige également des protocoles d’action clairs. « Si quelque chose se produit, un protocole d’action doit être entièrement défini. Nous ne devons pas seulement offrir des abris sûrs. Il faut faire prendre conscience au pèlerin que sa responsabilité individuelle est fondamentale en ce moment ». Et bien qu’ils reconnaissent la nécessité économique de réactiver le Camino, ils insistent sur le fait que le Camino n’est pas un package touristique, « mais un pèlerinage ». La Fédération a aussi exprimé sa préoccupation concernant la sécurité des bénévoles de l’accueil, qui « jouent un rôle fondamental dans la conservation et la transmission des valeurs jacquaires, en partageant leurs connaissances et leurs expériences. Beaucoup sont des sujets à risque en raison de leur âge. » Il est également vital de garantir la sécurité des habitants des communes traversées.

➡️ Source : Las asociaciones piden que la apertura del Camino de Santiago se haga por fases ; Amigos del Camino, partidarios de una « primera fase » de apertura « exclusivamente con peregrinos nacionales »

Les auberges de pèlerins se préparent à ouvrir (2 juin 2020)

Près des 3/4 des auberges devraient prochainement ouvrir en Espagne, les 15 ou 22 juin, ou encore 1er juillet. Leurs installations seront adaptées aux nouvelles réglementations et recommandations sanitaires. Le nombre de places sera restreint. Dans certains cas, les tarifs augmenteront modérément. La plupart des auberges, publiques ou privées, fonctionneront sur réservation préalable pour un meilleur contrôle des capacités.

  • Le 22 juin, les Espagnols pourront à nouveau circuler sur tout leur territoire, sauf décision contraire de certaines Communautés autonomes.
  • Le 1er juillet, l’Espagne ouvrira à nouveau ses frontières aux pays voisins.

DES AUBERGES AUX CAPACITÉS LIMITÉES

En raison des capacités limitées, cheminer nécessitera plus de planification et de responsabilité de la part des pèlerins pour éviter les situations délicates, notamment dans les petites villes : la réserve sera recommandée, même si c’est dans la matinée le jour même. Les pèlerins devront également respecter la nouvelle réglementation en matière d’hébergement. Ils faciliteront ainsi le travail des hospitaliers.

Toutes les auberges N’ouvriront pas cette année

Certaines associations gestionnaires de refuges ont décidé d’ouvrir prochainement. D’autres ne le feront que l’année prochaine. Il en va de même pour les refuges municipaux, même si nombreux sont ceux qui n’ont pas encore pris de décision en attendant de voir comment la situation évoluera.

les auberges de la xunta de galicia

La Galice a investi 7 millions d’euros pour adapter ses 72 auberges à la nouvelle réalité sanitaire. Il circule des bruits sur la création d’une centrale de réservation. Leur intention serait d’ouvrir prochainement, mais aucune date n’est pour l’instant avancée. Au Portugal, l’épidémie a frappé moins durement. Pas mal d’auberges sont ouvertes depuis quelques semaines. D’autres attendent l’arrivée des pèlerins pour ouvrir leurs portes.

les étrangers viendront-ils sur les chemins espagnols cet été ?

Rien n’est moins sûr. En effet, certains pays incitent leurs ressortissants à des vacances à l’intérieur de leurs frontières, pour soutenir leur tourisme national. C’est le cas, par exemple, de la France ou de l’Italie. Des enquêtes indiquent que les 2/3 des Allemands ne prendront pas l’avion cette année et opteront eux aussi pour un tourisme local. Si les frontières devraient ouvrir prochainement entre un certain nombre de pays européens, il faudra probablement attendre pour les contrées plus lointaines. Ajoutons à cela que la peur de la contagion pourrait en freiner plus d’un, à commencer par les Espagnols durement touchés par cette crise sanitaire.

➡️ Source : Los albergues de peregrinos se preparan para abrir (Gronze)

Liste provisoire d’ouverture d’auberges sur le Camino del Norte (29 mai 2020)

➡️ Source : Hospitaleros Camino del Norte

Les auberges entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Pampelune (29 mai 2020)

Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port est situé 39, rue de la Citadelle

Jean-Louis Aspirot, responsable du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, a interrogé les hébergeurs de cette zone quant à leurs intentions d’ouverture au 1er juillet : « À Espinal, Zubiri, Larrasoaña, Pamplona, 95 % ne vont pas ouvrir leurs portes à cette date (protocole imposé par l’état espagnol trop contraignant et impossible à appliquer) au dire des hebergeurs. Certains ouvriront peut être…… en septembre. À cette heure, Roncevaux n’a encore rien décidé ».

➡️ Source : Accueil des amis de Saint-Jacques de Saint-Jean-Pied-de-Port

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Nous vous invitons à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous ne pouvez en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Guides 2020 sur les chemins de Compostelle et de pèlerinage

Guides 2020 sur les chemins de Compostelle et de pèlerinage : faites vos choix !

Début janvier, chacun prend de bonnes résolutions pour l’année qui commence. Les randonneurs, voyageurs et pèlerins cherchent des idées pour leurs aventures de l’année. Cet article fait le tour des nouveaux Guides 2020 sur les chemins de Compostelle et de pèlerinage. Il recense les ouvrages parus fin 2019 et à paraître début 2020. Sans oublier les itinéraires de randonnée empruntant les chemins de pèlerinage sur le Vieux Continent et dans le monde entier. Je les ai classés par éditeur et, pour les éditeurs, par ordre alphabétique. Un autre article présentera les guides 2020 édités par les associations. Merci de me signaler tout oubli, bien indépendant de ma volonté ! Et bonne cogitation pour préparer vos futures pérégrinations. Ultréia !

Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des racines et des Ailes Saint-Jean-Pied-de-Port 28082018 © Bertrand DEBEURET
Tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des racines et des Ailes, de Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncevaux, 28082018 © Bertrand DEBEURET – https://www.air-buzz.com

Éditions Lepère

Comme les Éditions du Vieux Crayon, les Éditions Lepère est un éditeur historique sur les chemins de Compostelle. Contrairement au premier, François Lepère et son équipe ont publié des guides sur d’autres voies, comme le Tro Breiz, le Chemin de Saint-Régis, les Chemins de Saint-Gilles, le Sentier Cathare et quelques autres.

Éditions Ouest-France

Dans le sillage de son grand frère le Guide des chemins de pèlerinage du monde, du même auteur (fin octobre 2018), Fabienne Bodan revient avec un Guide des chemins de pèlerinage d’Europe. Cet INÉDIT est paru fin octobre 2019, toujours aux Éditions Ouest-France. Ce second opus résulte de l’enquête la plus EXHAUSTIVE à ce jour sur les itinéraires de randonnée empruntant les antiques routes de pèlerinage en Europe. On y trouve aussi des voies plus récemment créées sur les traces de personnages ayant marqué spirituellement leur époque et leur nation. Sans oublier les anciens lieux sacrés plus énigmatiques, comme, par exemple, Stonehenge ou Avebury en Angleterre. Vous y trouverez pas moins de 800 itinéraires de randonnée pédestres, cyclistes, équestres et même nautiques dans 28 pays d’Europe ! Chaque chemin est traité sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Éditions Rother

Des petits guides qui tiennent dans la poche, avec la rigueur suisse-allemande, des cartes, les hébergements, des notes culturelles et historiques, l’itinéraire détaillé. Le format idéal (selon moi) pour les pèlerins et les randonneurs. Le guide sur le Chemin Portugais rejoint ceux préalablement publiés sur le Camino francés (5e édition en 2019) et sur le Camino del Norte (2e édition en 2018).

Les Éditions du Vieux Crayon (Miam-Miam Dodo & Cie)

collection Miam-Miam DODO

On ne les présente plus. Le Miam Miam Dodo renseigne depuis 20 ans les pèlerins sur les itinéraires, commerces, services et hébergements. Des versions numériques sont disponibles pour la Voie du Puy, variantes du Célé et de Rocamadour inclues. Elles sont disponibles sur l’Appstore ou le Playstore. La version mobile n’est pas inclue dans l’achat d’un guide-papier.

compostelle visite guidée

Après le succès du Miam-Miam Dodo, les Éditions du Vieux Crayon lancent une nouvelle collection intitulée Compostelle Visite Guidée. Le tome 1 concerne le segment du Puy-en-Velay à Conques. D’autres suivront, de Conques à Cahors, de Cahors à Condom et de Condom à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Fédération Française de Randonnée

On ne compte plus les nombreux TopoGuides de la FFR sur les chemins de Compostelle et autres chemins de pèlerinage. J’avais écrit un article en 2018 recensant les ouvrages disponibles de l’époque. En 2020, la FFR annonce une réédition et une nouveauté.

Gérard du Camino

Gérard du Camino sillonne les chemins de Compostelle 1999. En 21 ans, il a parcouru plus de 16500 km. Il propose actuellement une douzaine d’ouvrages.

Rando Éditions

Après Compostelle, Le Camino francés à vélo et Compostelle, Le chemin côtier, Camino del Norte en 2018, Rando Éditions, passées dans le giron des Éditions Glénat, publient une nouvelle édition de son guide sur le Camino francés.

Guides 2020 sur les chemins de Compostelle et de pèlerinage : Compostelle Guide du Camino Frances, Rando Editions, février 2020. Auteur : Jean-Pierre Siréjol.

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse, auteure et journaliste, fondatrice et animatrice de ce site et du site Chemins vers le Sacré, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ?

Nous avons pour la première fois fait équipe en septembre 2015. Nous sommes ravis de nous retrouver chaque année et de nous mettre au service des candidats au départ sur le camino francés. La même « dream team » internationale se réunira pour la sixième année consécutive pendant une semaine du 24 au 31 août 2020 (photo en haut à gauche, et de gauche à droite : Yves (Saint-Jérôme, Québec), Maria (Madrid, Espagne), Maïté (Portugalete, Espagne), Alain (Dax, France), Fabienne (Lorient, France).

Pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par nationalités

61 104 pèlerins ont été recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019. Les 10 premières nationalités totalisent 47 305 pèlerins, soit 77,42% du nombre total de personnes recensées. Le nombre de pèlerins des 12 premiers pays grimpe à 50 105 personnes, soit 82% du total. Enfin, les 20 premières nations représentent 55 156 pèlerins, soit 90,26% du total. Si l’on compare avec 2018, ces pourcentages sont quasiment identiques. La France, logiquement, arrive en première position, suivie des U.S.A., de l’Espagne, de la Corée du Sud et de l’Italie.

Le nombre de français augmente en 2019

Si le même quintet arrive en tête des nationalités représentées à SJPP, notons cependant que les États-Unis passent devant l’Espagne en 2019, et la Corée du Sud devant l’Italie. Le nombre de français augmente en 2019 (+ 1248), et passe de 15,63 % du total en 2018 à 16,85 % en 2019. Taïwan et le Portugal font en 2019 leur entrée dans le top 20.

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ?  Répartition par nationalité – nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019.
  1. France : 10 297 (16,85 %)
  2. États-Unis : 6 622 (10,84 %)
  3. Espagne : 6 132 (10,04 %)
  4. Corée du Sud : 5 730 (9,38 %)
  5. Italie : 5 181 (8,48 %)
  6. Allemagne : 4 275 (6,99 %)
  7. Grande-Bretagne : 2 808 (4,6 %)
  8. Australie : 2 213 (3,62 %)
  9. Canada : 2 065 (3,38 %)
  10. Irlande : 1 982 (3,24 %)
  11. Brésil : 1 687 (2,76 %)
  12. Pays-Bas : 1 113 (1,82 %)
  13. Suède : 874 (1,43 %)
  14. Belgique : 783 (1,28 %)
  15. Danemark : 677 (1,11 %)
  16. Japon : 649 (1,06 %)
  17. Taïwan : 601 (0,9 %)
  18. Portugal : 511 (0,84 %)
  19. Suisse : 485 (0,79 %)
  20. Hongrie : 471 (0,77 %)

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ? : répartition par mois

Le mois de mai arrive en seconde position, avec 10 358 pèlerins enregistrés, ce qui s’explique en partie par le nombre de ponts et de jours fériés dont disposent les français à cette période, et aussi parce que la traversée de l’Aubrac peut s’avérer délicate plus tôt dans l’année, en raison des risques d’enneigement et du froid. La prédominance du mois de mai est constante d’année en année (10 837 et mois le plus fréquenté en 2018). Le mois de septembre arrive en arrive en tête des fréquentations, avec 11 064 pèlerins enregistrés (10 189 et second mois le plus fréquenté en 2018). Là aussi, ce choix de partir à cette période de l’année ne se dément pas. Il permet d’arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle avant la fin octobre et les premiers frimas. 

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ?  répartition par mois – nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2019. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 61.104 pèlerins en 2019.

MAI ET SEPTEMBRE, LES MOIS LES PLUS FRÉQUENTÉS À SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT

  1. Janvier : 296 (+ 1,37 % / 2018)
  2. Février : 359 (+ 12,19 %)
  3. Mars : 1 914 (- 7,85 %)
  4. Avril : 8 557 (+ 14,11 %)
  5. Mai : 10 358 (- 4,42 %)
  6. Juin : 7 694 (+ 7,64 %)
  7. Juillet : 7 049 (+ 14,19 %)
  8. Août : 8 363 (+ 0,52 %)
  9. Septembre : 11 064 (+ 8,59 %)
  10. Octobre : 4 397 (+ 6,34 %)
  11. Novembre : 695 (+ 15,45 %)
  12. Décembre : 358 (+ 23,88 %)

Où se rendent les pèlerins après Saint-Jean-Pied-de-Port ?

Qu’ont fait les pèlerins après Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019 ? Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 61.104 pèlerins en 2019.

En 2019, les responsables du bureau du 39, rue de la Citadelle de la cité basque, point de départ du Camino francés, ont ajouté des cases à cocher par les accueillants. Il est désormais possible de savoir si la personne recensée :

  1. termine son périple à Saint-Jean-Pied-de-Port : 5,51 %,
  2. se rend à Irun pour emprunter le Camino del Norte : 0,79 %,
  3. emprunte le Camino francés : 93,61 %,
  4. effectue le trajet retour, depuis Saint-Jacques-de-Compostelle : 0,10 %.

Pèlerins à Saint-Jean-Pied-de-Port de 2012 à 2019

Le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port est ouvert de 7h30 à 22h ou 23h (selon les horaires du dernier train). Les bénévoles se relaient chaque semaine du 1er janvier au 31 décembre. Ils sont entre 2 et 5 selon les périodes d’affluence, et peuvent recevoir jusqu’à 3.500 pèlerins par semaine en période de pointe (généralement en mai et septembre).

L’augmentation du nombre de pèlerins en 2016 s’explique par le fait que le pape François avait décrété l’année 2016 comme celle « de la miséricorde ». Comme les années jacquaires (celles où le 25 juillet tombe un dimanche), cette année de la miséricorde a engendré un afflux supplémentaire de pèlerins. Rien d’étonnant donc à constater la baisse de l’année suivante. Après la quasi-stagnation entre 2017 et 2018, le nombre de pèlerins recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port a sensiblement évolué en 2019 (+ 5,57 % par rapport à 2018).

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ? Evolution de 2012 à 2019 – Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 61.104 pèlerins en 2019.
  • 2012 : 45 697
  • 2013 : 50 718 (+ 5 021)
  • 2014 : 54 218  (+ 3 500)
  • 2015 : 54 647 (+ 429)
  • 2016 : 58 953  (+ 4 306) (année déclarée par le Pape François « de la Miséricorde »)
  • 2017 : 57 295 (- 1 658)
  • 2018 : 57 881  (+586)
  • 2019 : 61 104 (+ 3 223)

POUR EN SAVOIR PLUS

  1. Répartition par nationalités des pèlerins recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019 (Source : bureau des pèlerins du 39, rue de la Citadelle, Saint-Jean-Pied-de-Port).
  2. Répartition par année et mois des pèlerins recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port, de 2012 à 2019 (Source : bureau des pèlerins du 39, rue de la Citadelle, Saint-Jean-Pied-de-Port).
  3. Les statistiques 2018 au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port.
  4. Comment devenir accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port 
  5. Récit d’une accueillante au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port (partie 1) et (partie 2).
  6. N’hésitez pas à consulter les excellentes analyses de Pierre Baillet : Les chiffres de 2019 à Saint Jean Pied de Port, en 5 exclamations ou questions

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Les statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port

Nous avions présenté en début d’année une analyse des statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, ainsi qu’une traduction de l’article publié par le site espagnol gronze.com sur les tendances de l’année 2018 et une analyse des points de départ pour Compostelle. Monique Aspirot, responsable du planning des accueillants bénévoles au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, point de départ du camino francés, a eu la gentillesse de nous fournir les statistiques détaillées de l’année 2018. Analyse.

Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port © Fabienne Bodan

Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par mois

Le mois de mai arrive en tête des fréquentations, avec 10 837 pèlerins enregistrés, ce qui s’explique en parrtie par le nombre de ponts et de jours fériés dont disposent les français à cette période, et aussi parce que la traversée de l’Aubrac peut s’avérer délicate plus tôt dans l’année, en raison des risques d’enneigement et du froid. La prédominance du mois de mai est constante d’année en année. Le mois de septembre arrive en deuxième position, avec 10 189 pèlerins enregistrés. Là aussi, ce choix de partir à cette période de l’année ne se dément pas. Il permet d’arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle avant la fin octobre et les premiers frimas. 

Répartition par mois - Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018
Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par mois – nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 57.881 pèlerins en 2018.

mai et septembre, les mois les plus fréquentés à saint-jean-pied-de-port

  • Janvier : 292
  • Février : 320
  • Mars : 2 077
  • Avril : 7 499
  • Mai : 10 837
  • Juin : 7 148
  • Juillet : 6 173
  • Août : 8 320
  • Septembre : 10 189
  • Octobre : 4 135
  • Novembre : 602
  • Décembre : 289

Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par nationalités

Nous avons pour la première fois fait équipe en septembre 2015. Nous sommes ravis de nous retrouver chaque année et de nous mettre au service des candidats au départ sur le camino francés. La même « dream team » internationale se réunira pour la cinquième année consécutive pendant une semaine du 12 au 19 août 2015 (photo en haut à gauche, et de gauche à droite : Yves (Saint-Jérôme, Québec), Maria (Madrid, Espagne), Maïté (Portugalete, Espagne), Alain (Dax, France), Fabienne (Lorient, France).

Les 20 premières nationalités représentées à Saint-Jean-Pied-de-Port totalisent 51.856 personnes, soit 89,59% du nombre total enregistré. Les 10 premières nationalités totalisent 44.729 personnes, soit 77,28%. A elles seules, les 11 premières nationalités, représentent 80%, soient les 4/5e du total, avec 46.349 personnes. La France, logiquement, arrive en première position, suivie de l’Espagne, des U.S.A., de l’Italie et de la Corée du Sud. Rappelons qu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, l’ordre est le suivant : 1.Espagne / 2. Italie / 3.Allemagne / 4.Etats-Unis / 5.Portugal / 6. France.

9049 français à Saint-Jean-Pied-de-Port en 2018, 8775 à Saint-Jacques-de-Compostelle

Enfin, si le bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port a dénombré 9.049 français en 2018, celui de Saint-Jacques-de-Compostelle en a compté 8.775. Ces deux chiffres ne sont cependant pas vraiment comparables, car certains pèlerins terminent leur chemin à Saint-Jean-Pied-de-Port ou à Roncevaux, pour poursuivre leur route en Espagne l’année suivante. Notons que 114 nationalités ont été représentées en 2018 à Saint-Jean-Pied-de-Port (177 à Saint-Jacques-de-Compostelle), dont le Kazakhstan, les Iles Feroe,Bahrain, la Mongolie, l’Angola, la Palestine ou le Népal. 

Répartition des pèlerins par nationalités - Bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018
Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition des pèlerins par nationalités – Bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 57.881 pèlerins en 2018.

les français en tête à sjpp, mais 6e à saint-Jacques-de-compostelle

  • 1. France : 9 049 (15,63%)
  • 2. Espagne : 6 420 (11,09%)
  • 3. U.S.A. : 6 271 (10,83%)
  • 4. Italie : 5 584 (9,65%)
  • 5. Corée du Sud : 4 341 (7,5%)
  • 6. Allemagne : 4 048 (6,99%)
  • 7. Grande-Bretagne : 2845 (4,92%)
  • 8. Australie : 2299 (3,97%)
  • 9. Canada : 1941 (3,35%)
  • 10. Irlande : 1931 (3,34%)
  • 11. Brésil : 1620 (2,8%)
  • 12. Pays-Bas : 1620 (2,8%)
  • 13. Suède : 773 (1,34%)
  • 14. Danemark : 725 (1,25%)
  • 15. Japon : 719 (1,24%)
  • 16. Belgique : 682 (1,18%)
  • 17. Hongrie : 555 (0,96%)
  • 18. Suisse : 530 (0,92%)
  • 19. Argentine : 413 (0,71%)
  • 20. Pologne : 405 (0,7%)

Evolution de 2012 à 2018 de la fréquentation du bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port

Le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port est ouvert de 7h30 à 22h ou 23h (selon les horaires du dernier train). Les bénévoles se relaient chaque semaine du 1er janvier au 31 décembre. Ils sont entre 2 et 5 selon les périodes d’affluence, et peuvent recevoir jusqu’à 3.500 pèlerins par semaine.

L’augmentation du nombre de pèlerins en 2016 s’explique par le fait que le pape François avait décrété l’année 2016 comme celle « de la miséricorde ». Comme les années jacquaires (celles où le 25 juillet tombe un dimanche), cette année de la miséricorde a engendré un afflux supplémentaire de pèlerins. Rien d’étonnant donc à constater la baisse de l’année suivante. Par contre, on relève une quasi-stagnation entre 2017 et 2018, et une baisse significative pour les mois de janvier, février, juin et juillet 2018 par rapport aux mêmes périodes de l’année précédente.

Evolution de 2012 à 2018 – Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port
Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : Evolution de 2012 à 2018 – Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 57.881 pèlerins en 2018.

2016, année record car année sainte exceptionnelle

  • 2012 : 45.697
  • 2013 : 50.718 (+ 5.021)
  • 2014 : 54.218 (+ 3.500)
  • 2015 : 54.647 (+ 429)
  • 2016 : 58.953 (+ 4306) (année, déclarée par le Pape François, de la Miséricorde)
  • 2017 : 57.295 (- 1.658)
  • 2018 : 57.881 (+586)
Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Le lundi midi, les responsables du bureau, l’équipe sortante et l’équipe entrante partagent le déjeuner. Photo juillet 2016 © Fabienne Bodan

Les sources de cet article

1- Les statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-De-Port
2- Les statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle
3- N’hésitez pas à consulter les excellentes analyses de Pierre Baillet: Les chiffres de 2018 à Saint Jean Pied de Port, en 5 exclamations ou questions 4- Comment devenir accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port 5- Récit d’une accueillante au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port (partie 1) et (partie 2).

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Guides des Chemins de Compostelle à vélo

Compostelle à vélo, La Voie du Puy aux Pyrénées

Compostelle à vélo. La voie du Puy aux Pyrénées. Rando Editions.

Qu’est-ce qu’un bon guide pour partir sur les chemins de Compostelle ?

Une liste des hébergements, commerces et services ? Le descriptif détaillé de l’itinéraire, assorti des profils et des cartes des étapes ? Une présentation du patrimoine et des activités culturelles et gastronomiques à découvrir sur la route ? Un peu de tout cela ? Quel est pour vous le format idéal ? Un tout petit format qui tient dans la poche comme le proposent les Editions Rother (ou l’éditeur allemand Outdoor, mais uniquement dans la langue de Goethe) ? Un format plus grand et moins épais dont vous déchirez (moins je ne peux pas, sacrilège !) au fil des étapes les pages déjà utilisées ? Continuer la lecture

les guides pratiques sur les chemins de Compostelle parus en 2018

TopoGuide Cluny et Lyon vers Le Puy

Les chemins de Compostelle, en particulier, et de pèlerinage, en général, inspirent de nombreux auteurs. Vous trouverez dans cet article les nouveaux guides pratiques sur les chemins de Compostelle parus en 2018. Pour chaque ouvrage, je vous propose donc une fiche synthétique illustrée de présentation, toujours sur le même modèle. En outre, vous pourrez découvrir sur ce site :

Continuer la lecture