Albergue de A Laxe (municipale)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

HébergementAlbergue de la Xunta de Galicia
A Laxe (Bendoiro)
Sur le chemin, après être passé sous le pont de la N525, à l'entrée du hameau
Téléphone de l'hospitalera : 00 34 666 526 671
Tarif juillet 20166 euros
Description.L'auberge est située à 5 bons kilomètres de Lalin (ce qui n'est indiqué nulle part)
.Horaires d'ouvertures : de 13h à 22h (fermeture des portes). Départ le matin au maximum à 8 heures.
.Pas de réservation
.2 dortoirs, 28 lits au total, 2 WC/lavabo à l'étage (au niveau des dortoirs)
.Auberge en béton et au sol en ardoises, avec une salle d'activités municipale (elles se terminent à 21h30)
.Entrée, bureau
.Grande cuisine avec 2 ensembles de cuisson (électriques), 1 réfrigérateur, un peu de vaisselle, couverts, 1 seul fait-tout, mais ni casseroles ni poêles
.2 blocs sanitaires, un pour les femmes, un pour les hommes, avec dans chaque bloc, 2 douches, 4 lavabos et 2 WC – Eau chaude
.1 salon de repos, lecture
.1 pièce avec 4 bacs pour laver le linge
.Fil à linge à l'extérieur et à l'intérieur
.Petit jardin en haut avec des bancs
.Distributeur de boissons froides (0,90 €) et chaudes (0,90€)
.Possibilité de cuisiner
.Taie et drap-housse en papier fournis
.Pas de couvertures
.Pas de WIFI
.Animaux non admis, sauf les chiens-guides avec certificat
.Il y a un bar-restaurant à 400 mètres (Bar Maria José, avec un menu peregrino à 10€ : salade de pâtes-mayonnaise, porc poêlé, frites, pimiento, dessert (yaourt ou glace), pain, vin ou eau) et une tienda à 700 mètres
Avantages.Le rapport qualité prix des auberges, rarissimes sur ce chemin
.Propreté
.Beaucoup d'espace
.Le jardin, le salon, la grande cuisine
.Présence d'une hospitalière
Inconvénients.Aucun, si ce n'est peut-être l'éloignement de toute tienda ou supermercado. Il vaut mieux faire ses courses avant d'arriver si l'on veut cuisiner
.On arrive de Rodeiro, soit 28 kilomètres, et le fait de n'avoir aucune indication de distance pour arriver à l'albergue est décourageant à la fin d'une longue étape, qui plus est sous le soleil
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣♣

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .

Coups de coeur

 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Hostal Carpinteiras à Rodeiro

Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

La réception de l'hostal. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

La réception de l’hostal. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

L'entrée de l'hostal. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

L’entrée de l’hostal. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

HébergementHostal Carpinteiras
62, Carretera Général
Rodeiro
Tél : 986 79 01 96
Tarif juillet 201620 euros pour 1 personne
30 euros pour 2 personnes
Le petit déjeuner est en sus : 4 euros
Description.Situé à environ 1 kilomètre du rond-point central avec la roue où l'on termine l'étape
.Grande chambre d'hôtel avec salle de bain privative (douche à l'italienne, lavabo, WC, bidet)
.Draps, couvertures, serviettes de bain fournies
.Télévision
.Bar-restaurant en bas
.WIFI (meilleure connexion dans le bar, mais on capte aussi un peu dans les chambres)
Avantages.Très propre, confortable
.Calme
.Accueil très chaleureux de la patronne qui cherche à vous rendre service (elle dit avoir appris le français pendant ses études mais ne plus se rappeler de rien)
Inconvénients.Son éloignement du rond-point d'arrivée, sachant que l'on a déjà 28 kilomètres dans les jambes avec l'ascension d'un col à 1100 mètres
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣♣
Le couloir menant aux chambres. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Le couloir menant aux chambres. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Un grand lit double. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Un grand lit double. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Salle de bains privative. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Salle de bains privative. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Douche à l'italienne dans la salle de bains privative. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Douche à l’italienne dans la salle de bains privative. Hostal Carpinteiras à Rodeiro (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .

Coups de coeur

 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs. Ils sont liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour. Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros.

Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Chantada

Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Le bar-restaurant, Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l'hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l’hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l'hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l’hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

HébergementHostal-restaurante Gamallo
7, calle Garcia Arias
(En face du Polideportivo)
Chantada
Tél : 982 44 00 11
Tarif juillet 2016.15 euros, sans petit déjeuner (il vous en coûtera 2,50 euros pour une boisson chaude et du pain grillé. Attention, il n'y en a pas toujours, et dans ce cas, on vous proposera des « galletas »)
.Dîner : 8 euros (vous pouvez choisir ce que vous souhaitez manger, pain, eau ou vin)
Description.Hostal un peu vieillot à la sortie de la ville dont la traversée vous paraîtra un peu longue à l'issue d'une longue étape. Le manque d'informations sur la localisation de l'hôtel finit par vous décourager.
.Chambre à 2 lits avec draps, couvertures, serviettes de bains
Avantages.Avantage de l'inconvénient d'être situé à la sortie de la ville : le lendemain matin, on est vite sorti, et comme l'étape est longue, c'est toujours du temps de gagné.
.Calme, propre
Inconvénients.Pas de poubelle dans la chambre
.La chasse d'eau ne fonctionnait pas
.La porte de la chambre se fermait difficilement
.De petits détails mais signes d'un établissement un peu défraîchi
.Eloigné du centre. Si vous avez des courses à faire, vous devrez redescendre, alors pensez à les faire avant
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣
Entrée intérieure de l'hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Entrée intérieure de l’hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Il y a plusieurs étages, mais il n'y avait pas foule lorsque j'y suis passée. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Il y a plusieurs étages, mais il n’y avait pas foule lorsque j’y suis passée. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Le couloir menant vers les chambres.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Le couloir menant vers les chambres.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Chambre avec deux lits individuels.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Chambre avec deux lits individuels.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

La salle de bains privative.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

La salle de bains privative.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Monforte de Lemos

Là, c'est la vue depuis la fenêtre de ma chambre au quatrième étage ! Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Là, c’est la vue depuis la fenêtre de ma chambre au quatrième étage ! Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

L'hostal est juste en bordure de rivière et à l'entrée du pont de la photo précédente. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

L’hostal est juste en bordure de rivière et à l’entrée du pont de la photo précédente. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

A gauche, le bar, à droite, l'entrée de l'hostal. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

A gauche, le bar, à droite, l’entrée de l’hostal. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

HébergementHostal*/Hotel** Puente Romano
Plaza Dr Goyanes,6
Paseo Malecon
Tel : cafeteria 40 33 09 / hôtel : 41 11 67 ou 68
Monforte de Lemos
(voir coordonnées dans téléphone)
Tarif juillet 201620 euros avec petit déjeuner simple (1 boisson chaude, 1 jus d'orange frais, croissant OU pain grillé OU pain de mie grillé)
30 euros pour 2 personnes
38 euros pour 3 personnes
Description.Hostal situé sur le chemin à l'entrée du Puente Romano
.Un peu vieillot
.Chambre à 3 lits simples, avec draps, couvertures et serviettes de toilette
.Salle de bain privative avec baignoire, WC et lavabo
.Télévision
.WIFI au bar en bas
.Ascenseur
.Ma chambre était située au 4e étage, et j'ai ainsi bénéficié d'une superbe vue sur le Puente Romano
Avantages.Très bien situé, exactement sur le chemin
.Très belle vue si l'on a une chambre qui donne sur la rivière
Inconvénients.Quelques soucis de propreté : ma salle de bains n'avait pas été nettoyée (ni balayée, ni lavée) ; une bassine de linge sale a traîné toute la journée devant l'ascenseur...
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣
Quatrième étage, je vous rassure, avec ascenseur. Derrière cette porte, la chambre. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Quatrième étage, je vous rassure, avec ascenseur. Derrière cette porte, la chambre. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Chambre à 3 lits individuels, ici les 2 premiers. Derrière cette porte, la chambre. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Chambre à 3 lits individuels, ici les 2 premiers. Derrière cette porte, la chambre. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Et voici le troisième ! Derrière cette porte, la chambre. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Et voici le troisième ! Derrière cette porte, la chambre. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

La salle de bains privative. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

La salle de bains privative. Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Camino de Madrid : le sommaire des récits de pèlerinage, par étape

Pour faciliter votre navigation dans les méandres de ce site, ce sommaire vous aidera à accéder au récit journalier de mes étapes sur le Camino de Madrid, de Madrid à Sahagun (avril 2016). Il vous suffit de cliquer sur l’étape qui vous intéresse. Buen camino !

♦ Avant le départ…VOIR la genèse de ce camino et les impressions d’avant-départ
♦ Jour 1, l’arrivée à Madrid VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°1, de Madrid (Eglise de Santiago) à Fuencarral VOIR l’article et le diaporama
♦ Etape N°2, de Fuencarral à Colmenar Viejo VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°3, de Colmenar Viejo à Mataelpino VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°4, de Mataelpino à Cercedilla VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°5, de Cercedilla à Segovia
♦ Etape N°6, de Segovia à Santa Maria La Real de Nieva
♦ Jour 5 : une journée de visite à Segovia
♦ Etape N°7, de Santa Maria La Real de Nieva à Coca
♦ Etape N°8, de Coca à Alcazaren
♦ Etape N°9, de Alcazaren à Puente Duero
♦ Etape N°10, de Puente Duero à Peñaflor de Hornija
♦ Etape N°11, de Peñaflor de Hornija à Medina de Rioseco
♦ Etape N°12, de Medina de Rioseco à Cuenca de Campos
♦ Etape N°13, de Cuenca de Campos à Santervas de Campos
♦ Etape N°14, de Santervas de Campos à Sahagun
♦ Jour 15 : prolongation jusqu’à Léon !
♦ Fin de camino !

Tableau récapitulatif de mes hébergements sur le Camino de Madrid

Ce Camino de Madrid est particulièrement bien doté en auberges pour pèlerins, malgré une fréquentation encore assez faible. Vous trouverez des auberges de pèlerins à Madrid (Albergue Petrus de l’association coréenne), Tres Cantos (Albergue municipal, 6 lits, mais fermée en fin de semaine), Mataelpino (16 lits), Cercedilla (1 Polideportivo et 2 auberges de jeunesse), La Granja de San Ildefonso (Albergue Camino de Lis, 32 lits, variante du chemin), Segovie (Albergue Duerme Vela), Zamarramala (Albergue municipal Fuente de Parajos, 40 lits), Añe (Acogica municipal, 6 lits), Santa Maria La Real de Nieva (Albergue Fuensanta, 6 lits), Nava de la Asuncion (Albergue municipal, 4 lits), Coca (Albergue Escuela, 12 lits), Villeguillo (Albergue municipal, 10 lits), Alcazaren (albergue municipal, 8 lits), Puente Duero (Albergue municipal, 8 lits), Ciguñuela (Albergue municipal, 16 lits), Peñaflor de Hornija (Albergue municipal, 12 lits), Castromonte (Albergue municipal, 20 lits), Medina de Rioseco (Convento Santa Clara), Tamariz de Campos (Albergue parroquial, 4 lits), Cuenca de Campos (Albergue Municipal, 16 lits), Villalon de Campos (Albergue municipal, 16 lits), Santervas de Campos (Albergue municipal, 16 lits + 5 ou 6 matelas), Megar de Arriba (Albergue municipal, 5 lits), Sahagun (plusieurs auberges de grande capacité, puisque l’on retrouve ici le Camino francés).

Pour obtenir le son dans le diaporama ci-dessous, pensez à activer le haut-parleur dans la barre noire en bas de l’écran !

Pour des informations à jour sur les hébergements, voir la fiche de l’association des amis de Saint-Jacques de Madrid, remise à jour très fréquemment (tous les mois ou tous les deux mois) : http://www.demadridalcamino.org/caminomadrid/albergues-y-algo-mas

Ville ou villageHébergementPrixLien vers la page correspondante sur ce site
MadridAuberge de jeunesse Cats Hostels16 à 28 euros (avec petit déjeuner)http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5169
Colmenar ViejoGran Hostal El Chiscon44 euros (1 personne)
60 euros (2 personnes)
72 euros (3 personnes)
http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5100
MataelpinoAuberge municipale8 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5105
CercedillaAlbergue Juvenil Villa Castora19,80 euros pour les plus de 30 ans
14,50 euros pour les moins de 30 ans
(petit déjeuner inclus)
http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5188
SegoviaHospedaje El Gato55 euros la chambre avec 3 lits, soit 18,30 euros par personnehttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5190
ZamarramalaAlbergue de Peregrinos Fuente del PajaroGratuithttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5192
Santa Maria La Real de NievaAlbergue privée FuensantaDonativohttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5194
CocaAlbergue municipal Escuela Casa del Peregrino5 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5196
AlcazarenAlbergue municipal de peregrinosDonativohttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5271
Puente DueroAlbergue municipal de Puente DueroDonativo (nuit & petit déjeuner)http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5273
Peñaflor de HornijaAlbergue de Peñaflor de Hornija3 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5275
Medina de RiosecoAlbergue de peregrinos de las Clarisas de Medina de Rioseco7 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5277
Cuenca de CamposAlbergue municipal6 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5279
Santervas de CamposAlbergue municipal6 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5281
SahagunAlbergue municipal5 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5283

Hébergement à Sahagun

L'albergue municipal de Sahagun est installé dans l'ancienne église de la Trinidad © Fabienne Bodan

L’albergue municipal de Sahagun est installé dans l’ancienne église de la Trinidad © Fabienne Bodan

Entrée de l'albergue municipal de Sahagun © Fabienne Bodan

Entrée de l’albergue municipal de Sahagun © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue municipal Sahagun (2 sur 10)

Le pèlerin veille à l'entrée © Fabienne Bodan

Le pèlerin veille à l’entrée © Fabienne Bodan

HébergementAlbergue municipal
Calle Arco, 87 (Antigua Iglesia de la Trinidad)
Sahagún
Tél : 987 781 015 ou 987 782 117
http://www.villadesahagun.es/albergue
Tarif avril 20165 euros
Description.Ancienne église reconvertie en auberge pour pèlerins
.Au rez-de-chaussée, un grand hall d'accueil avec la réception, le local à chaussures et à bâtons
.Au premier étage (joli escalier en bois), une grande pièce commune avec, tout d'abord, l'espace cuisine (plaques électriques, micro-ondes, évier, ustensiles, couverts, vaisselle), les prises électriques pour recharger téléphones et batteries diverses (attention cependant, c'est un peu juste pour 64 personnes, et il n'y a pas de prises électriques dans le dortoir), l'espace convivial avec 3 grandes tables et des bancs, et les sanitaires (douches, lavabos, WC)
.Puis un grand dortoir de 64 lits (superposés), en bois, solides (si l'un bouge, celui qui est en dessous ou au dessus ne sent rien), avec des cloisons tous les deux rangs de literas (dénomination espagnole pour les lits superposés), ce qui équivaut à des compartiments de 8 lits et donne l'impression d'une certaine intimité malgré le nombre de lits dans cette grande pièce
.Chauffage
.Wifi
.Machine à laver (au rez-de-chaussée)
.Espace pour les vélos
Avantages.Jolie bâtisse rénovée avec goût, en utilisant beaucoup de bois, et avec un cloisonnement dans le dortoir qui créé un peu d'intimité
Inconvénients.Avoir installé dans une seule et unique pièce la cuisine, l'espace convivial, les sanitaires et le dortoir nuit un peu à la tranquillité et au calme dans le dortoir. Dommage que le rez-de-chaussée n'ait pas été utilisé pour l'espace cuisine et salle à manger, mais je ne connais pas les contraintes de rénovation.
Appréciation
♣/♥
♣♣
Beaucoup de bois pour une belle rénovation © Fabienne Bodan

Beaucoup de bois pour une belle rénovation © Fabienne Bodan

Au premier étage, la cuisine © Fabienne Bodan

Au premier étage, la cuisine © Fabienne Bodan

La salle à manger...© Fabienne Bodan

La salle à manger…© Fabienne Bodan

Et le dortoir dans une grande pièce unique © Fabienne Bodan

Et le dortoir dans une grande pièce unique © Fabienne Bodan

Bons lits, bons matelas dans ces compartiments qui laissent un peu d'intimité © Fabienne Bodan

Bons lits, bons matelas dans ces compartiments qui laissent un peu d’intimité © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.