Les statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port

Nous avions présenté en début d’année une analyse des statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, ainsi qu’une traduction de l’article publié par le site espagnol gronze.com sur les tendances de l’année 2018 et une analyse des points de départ pour Compostelle. Monique Aspirot, responsable du planning des accueillants bénévoles au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, point de départ du camino francés, a eu la gentillesse de nous fournir les statistiques détaillées de l’année 2018. Analyse.

Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port © Fabienne Bodan

Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par mois

Le mois de mai arrive en tête des fréquentations, avec 10 837 pèlerins enregistrés, ce qui s’explique en parrtie par le nombre de ponts et de jours fériés dont disposent les français à cette période, et aussi parce que la traversée de l’Aubrac peut s’avérer délicate plus tôt dans l’année, en raison des risques d’enneigement et du froid. La prédominance du mois de mai est constante d’année en année. Le mois de septembre arrive en deuxième position, avec 10 189 pèlerins enregistrés. Là aussi, ce choix de partir à cette période de l’année ne se dément pas. Il permet d’arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle avant la fin octobre et les premiers frimas. 

Répartition par mois - Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018
Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par mois – nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 57.881 pèlerins en 2018.

mai et septembre, les mois les plus fréquentés à saint-jean-pied-de-port

  • Janvier : 292
  • Février : 320
  • Mars : 2 077
  • Avril : 7 499
  • Mai : 10 837
  • Juin : 7 148
  • Juillet : 6 173
  • Août : 8 320
  • Septembre : 10 189
  • Octobre : 4 135
  • Novembre : 602
  • Décembre : 289

Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par nationalités

Nous avons pour la première fois fait équipe en septembre 2015. Nous sommes ravis de nous retrouver chaque année et de nous mettre au service des candidats au départ sur le camino francés. La même « dream team » internationale se réunira pour la cinquième année consécutive pendant une semaine du 12 au 19 août 2015 (photo en haut à gauche, et de gauche à droite : Yves (Saint-Jérôme, Québec), Maria (Madrid, Espagne), Maïté (Portugalete, Espagne), Alain (Dax, France), Fabienne (Lorient, France).

Les 20 premières nationalités représentées à Saint-Jean-Pied-de-Port totalisent 51.856 personnes, soit 89,59% du nombre total enregistré. Les 10 premières nationalités totalisent 44.729 personnes, soit 77,28%. A elles seules, les 11 premières nationalités, représentent 80%, soient les 4/5e du total, avec 46.349 personnes. La France, logiquement, arrive en première position, suivie de l’Espagne, des U.S.A., de l’Italie et de la Corée du Sud. Rappelons qu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, l’ordre est le suivant : 1.Espagne / 2. Italie / 3.Allemagne / 4.Etats-Unis / 5.Portugal / 6. France.

9049 français à Saint-Jean-Pied-de-Port en 2018, 8775 à Saint-Jacques-de-Compostelle

Enfin, si le bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port a dénombré 9.049 français en 2018, celui de Saint-Jacques-de-Compostelle en a compté 8.775. Ces deux chiffres ne sont cependant pas vraiment comparables, car certains pèlerins terminent leur chemin à Saint-Jean-Pied-de-Port ou à Roncevaux, pour poursuivre leur route en Espagne l’année suivante. Notons que 114 nationalités ont été représentées en 2018 à Saint-Jean-Pied-de-Port (177 à Saint-Jacques-de-Compostelle), dont le Kazakhstan, les Iles Feroe,Bahrain, la Mongolie, l’Angola, la Palestine ou le Népal. 

Répartition des pèlerins par nationalités - Bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018
Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition des pèlerins par nationalités – Bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2018. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 57.881 pèlerins en 2018.

les français en tête à sjpp, mais 6e à saint-Jacques-de-compostelle

  • 1. France : 9 049 (15,63%)
  • 2. Espagne : 6 420 (11,09%)
  • 3. U.S.A. : 6 271 (10,83%)
  • 4. Italie : 5 584 (9,65%)
  • 5. Corée du Sud : 4 341 (7,5%)
  • 6. Allemagne : 4 048 (6,99%)
  • 7. Grande-Bretagne : 2845 (4,92%)
  • 8. Australie : 2299 (3,97%)
  • 9. Canada : 1941 (3,35%)
  • 10. Irlande : 1931 (3,34%)
  • 11. Brésil : 1620 (2,8%)
  • 12. Pays-Bas : 1620 (2,8%)
  • 13. Suède : 773 (1,34%)
  • 14. Danemark : 725 (1,25%)
  • 15. Japon : 719 (1,24%)
  • 16. Belgique : 682 (1,18%)
  • 17. Hongrie : 555 (0,96%)
  • 18. Suisse : 530 (0,92%)
  • 19. Argentine : 413 (0,71%)
  • 20. Pologne : 405 (0,7%)

Evolution de 2012 à 2018 de la fréquentation du bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port

Le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port est ouvert de 7h30 à 22h ou 23h (selon les horaires du dernier train). Les bénévoles se relaient chaque semaine du 1er janvier au 31 décembre. Ils sont entre 2 et 5 selon les périodes d’affluence, et peuvent recevoir jusqu’à 3.500 pèlerins par semaine.

L’augmentation du nombre de pèlerins en 2016 s’explique par le fait que le pape François avait décrété l’année 2016 comme celle « de la miséricorde ». Comme les années jacquaires (celles où le 25 juillet tombe un dimanche), cette année de la miséricorde a engendré un afflux supplémentaire de pèlerins. Rien d’étonnant donc à constater la baisse de l’année suivante. Par contre, on relève une quasi-stagnation entre 2017 et 2018, et une baisse significative pour les mois de janvier, février, juin et juillet 2018 par rapport aux mêmes périodes de l’année précédente.

Evolution de 2012 à 2018 – Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port
Statistiques 2018 du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port : Evolution de 2012 à 2018 – Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 57.881 pèlerins en 2018.

2016, année record car année sainte exceptionnelle

  • 2012 : 45.697
  • 2013 : 50.718 (+ 5.021)
  • 2014 : 54.218 (+ 3.500)
  • 2015 : 54.647 (+ 429)
  • 2016 : 58.953 (+ 4306) (année, déclarée par le Pape François, de la Miséricorde)
  • 2017 : 57.295 (- 1.658)
  • 2018 : 57.881 (+586)
Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Le lundi midi, les responsables du bureau, l’équipe sortante et l’équipe entrante partagent le déjeuner. Photo juillet 2016 © Fabienne Bodan

Les sources de cet article

1- Les statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-De-Port
2- Les statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle
3- N’hésitez pas à consulter les excellentes analyses de Pierre Baillet: Les chiffres de 2018 à Saint Jean Pied de Port, en 5 exclamations ou questions 4- Comment devenir accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port 5- Récit d’une accueillante au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port (partie 1) et (partie 2).

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Les Pèlerins du monde au Forum des chemins 2019 (Paris)

Affiche du Forum des chemins 4e édition Hebdomadaire Pèlerin et Forum 104

La 4e édition du Forum des chemins aura lieu du 5 au 7 avril à Paris. Organisée par l’hebdomadaire Pèlerin et le Forum 104, elle se déroulera au Forum 104. Cette manifestation est un véritable carrefour entre les différentes voies de pèlerinage. Elle rassemblera dans une ambiance fraternelle pèlerins, randonneurs, associations, écrivains, porteurs de projets… ou simples candidats au départ.

20 chemins, 20 auteurs en dédicace, 36 intervenants

Les organisateurs vous proposeront tables rondes, conférences, exposition, films, stands, dédicaces de livres, ateliers d’écriture et créatifs, ateliers pratiques, repas festif, messe, balades dans Paris. Le Prix Pèlerin du témoignage (mention « En chemin ») sera également remis au lauréat 2019. Parmi les invités, Jean-Christophe Ruffin, Axel Kahn, André Weill, François Cariot
Adresse : Forum 104 – 104 rue de Vaugirard, Paris 6e.

Fabienne Bodan et son Guide des chemins de pèlerinage du monde (Éditions Ouest-France)
Fabienne Bodan et son Guide des chemins de pèlerinage du monde, le jour tant attendu où elle a reçu cet ouvrage qui lui a demandé près d’un an de travail ininterrompu. Éditions Ouest-France (fin octobre 2018).

Demandez le programme ! Vous saurez tout sur ces 3 jours dédiés aux chemins en consultant le document en PDF ICI. J’y serai personnellement dès l’ouverture le vendredi 5 avril vers 18h, à votre disposition pour parler de manière informelle et passionnée des itinéraires de pèlerinage du monde et échanger sur nos expériences respectives des chemins. J’invite ceux d’entre vous qui souhaiteraient à cette occasion acquérir un exemplaire dédicacé du Guide des chemins de pèlerinage du monde à m’en faire part dès maintenant, pour que je sache combien d’exemplaires de l’ouvrage emporter avec moi.

Forum des chemins 4e édition Hebdomadaire Pèlerin et Forum 104

Les 5 ateliers pratiques du Forum des chemins

Les organisateurs vous invitent à vous inscrire à l’un des 5 ateliers pratiques qui se dérouleront de 16h à 17h le samedi 6 avril 2019. Parmi ceux-ci, Gaële de la Brosse m’a fait l’honneur de me demander d’animer celui intitulé « Pèlerins du monde ». L’occasion pour moi de vous proposer une présentation succincte du Guide des chemins de pèlerinage du monde. Et surtout d’accueillir des pèlerins qui vous parleront dans une ambiance internationale que j’affectionne tant sur les chemins :

Vous trouverez de plus amples informations sur tous ces chemins des 4 coins du monde dans le Guide des chemins de pèlerinage du monde (chemins du Québec, p. 320 à 341 ; Via Augustina, p. 421-422 ; Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku, p.311 à 313). Éditions Ouest-France – 26 octobre 2018

Un atelier animé par l’auteure du Guide des chemins de pèlerinage du monde

Fabienne Bodan, auteure du Guide des chemins de pèlerinage du monde (Éditions Ouest-France, octobre 2018), animera l’atelier Pèlerins du monde le samedi 6 avril de 16h à 17h. Elle a créé en mars 2015 le site Pèlerins de Compostelle et sa page Facebook. En novembre 2018, elle lance un second site, Chemins vers le Sacré, plus particulièrement dédié aux itinéraires vers les sites sacrés de la planète. Fabienne Bodan dédicacera son ouvrage de 17h15 à 19h15 salle des Glycines au Forum 104, et sera à la disposition de ses lecteurs tout au long du week-end.

Les intervenants de l’atelier Pèlerins du monde

Nous ne vous en dirons pas plus sur le contenu de l’atelier que nous préparons activement, mais nos intervenants ont accepté de partager avec vous quelques photos et vidéos de leurs chemins pour vous donner un avant-goût de cette rencontre. Nous vous donnons rendez-vous le 6 avril, dans cette ambiance internationale de partage et d’échange que nous aimons tous, et de découverte des chemins du monde.

michel O’Neill, québécois, auteur d’un livre sur la marche pèlerine au québec

Michel O'Neill, auteur de « Entre Saint-Jacques-de-Compostelle et Sainte-Anne-de-Beaupré – La marche pèlerine québécoise depuis les années 1990 »

Michel O’Neill est sociologue et professeur émérite à l’Université Laval de la ville de Québec où il a oeuvré pendant 30 ans dans le domaine de la santé. Il y travaille toujours comme chercheur rattaché à la Chaire Jeunes et Religions de la Faculté de théologie et de sciences religieuses. Le Québécois marche pour la première fois du Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle en 2003. Il repart en 2013, cette fois de Paris pour rejoindre Fisterra. Au retour de son second chemin, il commence à s’intéresser aux chemins québécois.

De Compostelle à l’étude des itinéraires de marche pèlerine au Québec

Il publie en janvier 2017 un ouvrage incontournable sur ce thème intitulé «Entre Saint-Jacques-de-Compostelle et Sainte-Anne-de-Beaupré. La marche pèlerine québécoise depuis les années 1990 ». Il vient tout juste de mettre en ligne, mi-février 2019, sa seconde mise à jour annuelle de l’état de la marche pèlerine québécoise. Michel a parcouru 6 des 30 chemins québécois qu’il a identifiés à ce jour, sans toutefois bouder l’Europe, puisqu’il reviendra en France cet été (2019) parcourir la variante du Célé de la Via Podiensis.

À la découverte de 6 itinéraires québécois

Pour nous mettre l’eau à la bouche, Michel O’Neill a bien voulu mettre à la disposition des lecteurs de Pèlerins de Compostelle des images réalisées sur les 6 itinéraires de marche pèlerine qu’il a déjà parcourus au Québec :

  • Chemin de Beauvoir à Beaupré, Rive Sud, Québec - Michel O'Neill
  • Chemin de Beauvoir à Beaupré, Rive Sud, Québec - Michel O'Neill
  • Chemin de Beauvoir à Beaupré, Rive Sud, Québec - Michel O'Neill
  • Chemin de Saint-Jacques, le Compostelle des Appalaches, photo Michel O'Neill
  • Chemin de Saint-Jacques, le Compostelle des Appalaches, photo Michel O'Neill
  • Chemin de Saint-Jacques, le Compostelle des Appalaches, photo Michel O'Neill
  • Chemin de Saint-Jacques, le Compostelle des Appalaches, photo Michel O'Neill
  • Chemin de Saint-Jacques, le Compostelle des Appalaches, photo Michel O'Neill
  • Le Chemin (anciennement de Saint-Rémi), Québec, photo Michel O'Neill
  • Le Chemin (anciennement de Saint-Rémi), Québec, photo Michel O'Neill
  • Le Chemin (anciennement de Saint-Rémi), Québec, photo Michel O'Neill
  • Le Chemin (anciennement de Saint-Rémi), Québec, photo Michel O'Neill
  • Le Chemin (anciennement de Saint-Rémi), Québec, photo Michel O'Neill
  • Le chemin des Outaouais, Québec, photo Michel O'Neill
  • Le chemin des Outaouais, Québec, photo Michel O'Neill
  • Le chemin des Outaouais, Québec, photo Michel O'Neill
  • Le chemin des Outaouais, Québec, photo Michel O'Neill
  • Le chemin des Outaouais, Québec, photo Michel O'Neill
  • Circuit de l'Abbaye, Québec, Photo Michel O'Neill
  • Circuit de l'Abbaye, Québec, Photo Michel O'Neill
  • Circuit de l'Abbaye, Québec, Photo Michel O'Neill
  • Circuit de l'Abbaye, Québec, Photo Michel O'Neill
  • Circuit de l'Abbaye, Québec, Photo Michel O'Neill
  • Circuit de l'Abbaye, Québec, Photo Michel O'Neill
  • Chemin Marchons la Matapédia, Québec, photo Michel O'Neill
  • Chemin Marchons la Matapédia, Québec, photo Michel O'Neill
  • Chemin Marchons la Matapédia, Québec, photo Michel O'Neill
  • Chemin Marchons la Matapédia, Québec, photo Michel O'Neill
  • Chemin Marchons la Matapédia, Québec, photo Michel O'Neill

Éric laliberté, québécois, fondateur dE BOTTES ET VÉLO

Éric Laliberté, cofondateur de Bottes et Vélo, Québec
Éric Laliberté est doctorant en théologie et agit comme observateur-participant dans le milieu du pèlerinage de longue randonnée, au Québec et en Europe, depuis une dizaine d’années. Il est directeur et cofondateur du centre de formation et d’accompagnement : Bottes et Vélo – Le pèlerin dans tous ses états, un centre visant à soutenir le pèlerin dans sa démarche.

20000 km sur des chemins de pèlerinage

Éric Laliberté est québécois, doctorant en théologie, spécialisé en études pèlerines. Ses recherches portent sur l’accompagnement spirituel du pèlerin-randonneur. En 2005, il se lance dans un pèlerinage au Québec, afin d’expérimenter le « privilège de la pauvreté » dont parle Saint François d’Assise. Depuis, il a parcouru près de 20000 km sur des chemins de pèlerinage, et s’est rendu 4 fois à Compostelle. En 2014, il se lance avec Brigitte Harouni, sa conjointe et cofondatrice de Bottes et Vélo – le pèlerin dans tous ses états!, dans sa plus longue expérience de pèlerinage sur près de 2000 km.

Les pionniers de la Voie du Saint-Laurent

Ils deviennent ainsi les pionniers de la Voie du St-Laurent, pour laquelle ils publient depuis un guide détaillé disponible sur internet. Il leur faudra 40 jours au total, dont 20 à vélo et 20 à pied, des chutes du Niagara (dans l’Ontario), jusqu’au Rocher Percé (en Gaspésie). Cette expérience a donné naissance il y a 5 ans à Bottes et Vélo – le pèlerin dans tous ses états!, un centre de formation et d’accompagnement du pèlerin-randonneur.

Magtogoek, des chutes du Niagara au Rocher Percé…

  • La voie du St-Laurent, Québec - carte complète
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • La Voie du Saint-Laurent, Québec © Bottes et Vélo
  • Centre d'accompagnement spirituel du marcheur-pèlerin Bottes et Vélo

daniel duchesne, arpenteur infatigable des chemins de pèlerinage

Daniel Duchesne, infatigable pèlerin sur les chemins d'Europe
Daniel Duchesne, infatigable pèlerin sur les chemins d’Europe.

Daniel Duchesne habite Paris. Celui qui préfère employer le terme espagnol « jubilado », évoquant la joie pour parler de son statut de retraité de l’industrie, est un arpenteur infatigable des chemins de pèlerinage. En sus des principaux chemins jacquaires de France, il a emprunté beaucoup de chemins « secondaires » français en provenance de Hollande, Belgique, Tchéquie, Allemagne, Slovaquie, Autriche, Suisse, ainsi que divers chemins en Espagne et au Portugal.

Un pèlerin infatigable sur les chemins d’Europe

Il a parcouru la Via Francigena de Canterbury à Rome, puis la Via francigena du sud, de Rome au sanctuaire de Santa Maria di Leuca. Marché vers le Mont-Saint-Michel depuis Rouen, Caen, Cherbourg, Strasbourg, Paris, puis rallié Saint-Jacques-de-Compostelle depuis la merveille normande. Il a également emprunté les chemins d’Assise, de Paris à Susa, puis de Gubbio vers Assise et Rome. L’infatigable pèlerin nous parlera des chemins de Saint-Augustin, dont il a arpenté le segment tunisien, de Carthage à la frontière algérienne.

marc litrico, grand marcheur et hospitalier volontaire sur les chemins de Compostelle

Marc Litrico, pèlerin de Compostelle et de Shikoku, et hospitalier des chemins de Compostelle
Marc Litrico, pèlerin de Compostelle et de Shikoku, et hospitalier des chemins de Compostelle. Ici à l’auberge municipale de Zamora sur la Via de la Plata, avec son grand ami Luis, président de la Fédération espagnole des chemins de Compostelle, accueillant les pèlerins pendant 15 jours.

Marc Litrico habite en région parisienne et, comme Daniel, revendique le titre de jubilado. Il part pour la première fois du Puy-en-Velay pour Saint-Jacques-de-Compostelle en 2001. Repart à plusieurs reprises à pied ou en vélo au départ du Puy-en-Velay, de St Jean-Pied-de-Port, de Burgos ou de Samos, accompagné d’amis proches. Il emprunte ensuite la Via de la Plata puis le Camino Sanabrés pour relier Séville à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Pèlerin et hospitalier

Marc accueille depuis 2004 des pèlerins dans des gîtes en donativo gérés par l’association espagnole des Hospitaliers Volontaires. Pour la petite histoire, lorsque nous avons préparé cet atelier, j’ai reconnu Marc sur la photo témoignant de son chemin japonais comme l’hospitalier qui m’avait chaleureusement accueillie au gîte de Zamora sur la Via de la Plata en 2015. Marc nous parlera de son expérience sur le chemin des 88 Temples de l’île de Shikoku au Japon, parcouru en mars-avril 2018.

Un avant-goût du Shikoku Henro (Japon)

Pour nous faire rêver d’Orient, Marc a eu la gentillesse de nous faire parvenir quelques photos de son pèlerinage des 88 Temples dans l’île de Shikoku. Il a effectué ce périple dans les pas du moine Kūkai, plus connu sous le nom de Kōbō-Daishi en avril-ami 2018.

  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico
  • Pèlerinage des 88 Temples de Shikoku par Marc Litrico

Nota : À partir de cette année, ce forum accueille aussi les « pèlerins de la Terre ». Des hommes ou des femmes qui se mobilisent face aux crises écologiques, économiques ou sociales et qui, comme tout pèlerin, se sont mis en marche, en quête d’idées nouvelles. Une inscription unique permettra de choisir dans l’éventail des activités proposées.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Les newsletters des pèlerins

Dans cet article, nous allons faire d’une pierre deux coups. Vous y découvrirez les différentes newsletters (ou lettres d’information) destinées aux pèlerins ou marcheurs sur les chemins de pèlerinage. Et aussi leur recension du Guide des chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan, paru aux Éditions Ouest-France fin octobre 2018.

Lisez leurs critiques et avis. Forgez votre propre opinion. Et découvrez l’ouvrage sur le site Chemins vers le Sacré qui lui est dédié. Vous pourrez également y commander un exemplaire dédicacé par l’auteure.

Pour ne pas faire de jaloux, les lettres d’information sont citées en fonction de leur ancienneté. Elles sont toutes gratuites. Il suffit de s’abonner en déposant votre e-mail. Nous parlerons donc, dans l’ordre de :

Le Bulletin Camino des Éditions Lepère

LE bulletin camino en bref

Guides Lepère
Site internet des Guides Lepère
  • Bulletin Camino est la lettre d’information des Éditions Lepère, bien connues des pèlerins pour la production des guides Lepère. Son créateur François Lepère, édite des guides pratiques sur les chemins vers Compostelle, mais aussi sur d’autres chemins de pèlerinage comme les chemins du Mont-Saint-Michel, la Via francigena, le Tro Breiz, les châteaux cathares ou le chemin de Saint-Gilles-du-Gard.
  • Depuis plus de 15 ans, vous trouvez dans le Bulletin Camino des récits de pèlerins, des conseils pour partir sur les chemins de Compostelle, des liens vers d’autres afficionados des chemins. Vous pourrez aussi partager vos expériences, livrer vos impressions…
  • Périodicité : mensuelle
  • Pour vous abonner gratuitement, adressez un message pour en faire la demande à l’adresse suivante : bulletincamino@aol.com

le guide des chemins de pèlerinage du monde dans le bulletin camino n°198 de Février 2019

Bulletin Camino N° 183 - Février 2019

La rédaction de Bulletin Camino a consulté cet ouvrage et confirme l’extrême qualité de ce guide. Il recense tous les chemins de pèlerinage dans le monde. C’est une vraie « bible du voyageur-marcheur » et une sacrée boîte à idées pour ceux qui ont des fourmis dans les jambes à l’approche des beaux jours »

Bulletin Camino N°198 – janvier 2019 – éditions lepère
Bulletin Camino N° 183 - Février 2019
Bulletin Camino N° 198 - Février 2019
Recension du Guide des chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan par les Éditions Lepère – Bulletin Camino N° 183 – Février 2019

Télécharger le Bulletin Camino N°198 de février 2019 

Les Z’oreilles du chemin des Éditions du Vieux Crayon

Si les Éditions du Vieux Crayon ne vous évoquent rien, vous avez certainement entendu parler du Miam-Miam Dodo, guide de référence sur les chemins de Compostelle. Collection lancée par Jacques Clouteau et ses compères il y a une vingtaine d’années.

Miam Miam Dodo, le site
Le site des éditions du Vieux Crayon, éditeur du célèbre Miam-Miam Dodo…Une mine d’informations pratiques, des hébergements sur le GR65 aux conseils pour cheminer avec un âne…

les z’oreilles du chemin en bref

  • Les Zoreilles proposent depuis des nouvelles des chemins de Compostelle,des informations provenant des associations jacquaires, des questionnements de futurs pèlerins, des témoignages d’anciens pèlerins et de grandes figures du chemin, les belles histoires du chemin, des coups de coeur ou coups de gueule des hébergeants, les nouveaux livres ou matériels…
  • Toute personne liée au monde jacquaire peut librement envoyer un article, une demande ou une information. Anciens pèlerins, futurs pèlerins, associations jacquaires, hébergeants à titre commercial ou en libre-participation, auteurs de livres.
  • Périodicité : mensuelle
  • Pour vous abonner gratuitement, rendez-vous sur la page suivante

LE GUIDE DES CHEMINS DE PÈLERINAGE DU MONDE DANS Les z’oreilles du chemin n°87 – décembre 2018

Les Zoreilles du Chemin N°87 Décembre 2018
Les Zoreilles du chemin N°87 – Décembre 2018 parlent du Guide des chemins de pèlerinage du monde. Les Zoreilles est un bulletin d’informations mensuels édité par les Éditions du Vieux Crayon (Miam-Miam Dodo).
Les Zoreilles du chemin N°87 - Décembre 2018 parlent du Guide des chemins de pèlerinage du monde
Les Zoreilles du chemin N°87 – Décembre 2018 parlent du Guide des chemins de pèlerinage du monde. Les Zoreilles est un bulletin d’informations mensuels édité par les Éditions du Vieux Crayon (Miam-Miam Dodo).

Télécharger les Z’Oreilles N°77 de décembre 2018  

Le Bruit des chemins de l’ACIR (Agence de Coopération Interrégionale et réseau)

L’ACIR Compostelle est une association loi 1901, professionnelle, laïque, parapublique et culturelle. Elle a été déclarée en Préfecture de la Haute-Garonne le 2 février 1990. En 2015, elle devient « Agence » tout en conservant son statut associatif.
L’Agence répond à la volonté des collectivités publiques de partager une politique de développement territorial basée sur la culture et le tourisme.  Elle est au service des itinéraires jacquaires et de publics toujours plus nombreux. Depuis 2015, elle est en Convention avec l’Etat pour la constitution et l’animation du Réseau des propriétaires, gestionnaires et acteurs du Bien culturel « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

ACIR - Agence de Coopération Interrégionale et Réseau « Chemins de Compostelle »
Le site internet de l’ACIR (Agence de Coopération Interrégionale et Réseau « Chemins de Compostelle »)

le bruit des chemins en bref…

  • Le Bruit des chemins présente les actualités sur les chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Agenda culturel, événements, éditions, la vie des chemins…
  • Pour vous abonner gratuitement, enregistrez-vous sur cette page.

LE GUIDE DES CHEMINS DE PÈLERINAGE DU MONDE DANS LE bruit des chemins – décembre 2018

Le guide des chemins de pèlerinage du monde dans la médiathèque du site de l'ACIR
Le guide des chemins de pèlerinage du monde dans la médiathèque du site de l’ACIR (Agence de coopération Interrégionale et Réseau des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle).

Accéder directement au descriptif du Guide sur le site de l’ACIR, rubrique « ouvrages de vulgarisation ».

La lettre d’information de Web Compostela

L’équipe de Web Compostela dispense des conseils pratiques et éclairages spirituels sur les chemins de Saint Jacques. Elle gère aussi, sous l’égide de Monseigneur Marc Aillet, l’accueil francophone des pèlerins à Saint-Jacques-de-Compostelle. L’évêque de Bayonne, Lescar et Oloron est coordinateur de la pastorale des chemins de Saint-Jacques pour la conférence épiscopale de France. Plus de 29 diocèses du chemin sont membres de l’association. L’association propose également des Guides des haltes de prière et des hospitalités chrétiennes pour les voies du Puy-en-Velay, du Piémont, d’Arles et le Camino francés.

LA LETTRE d’information DE WEBCOMPOSTELA

  • L’association a pour vocation de « créer sur Internet une communauté regroupant les amateurs de pèlerinage et les différents intervenants de la route de Compostelle : avant, pendant et après le pèlerinage ».
  • Pour vous abonner à la lettre d’information du site, c’est tout en bas de cette page , dans la rubrique « Services ».

LE GUIDE DES CHEMINS DE PÈLERINAGE DU MONDE DANS La lettre de webcompostela – janvier 2019

Recension du Guide des chemins de pèlerinage du monde sur le site Webcompostela (2.01.2019)
Recension du Guide des chemins de pèlerinage du monde sur le site Webcompostela (2.01.2019)

Ce dernier guide, plutôt dictionnaire, recense à l’international, tous les chemins de pèlerinage, leurs situations géographiques, le kilométrage et autres renseignements pratiques. Ce lourd ouvrage –à ne pas emmener dans le sac à dos !- révèle, pour partie, l’extraordinaire essaimage transcontinental du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. En effet, créés ou recréés, de nombreux pèlerinages renaissent à l’initiative de pèlerins jacquaires, à peu près sur le même modèle, suivant ainsi un engouement mondial contagieux.

webcompostela, article du 2.01.2019
Recension du Guide des chemins de pèlerinage du monde sur le site Webcompostela (2.01.2019)
Recension du Guide des chemins de pèlerinage du monde sur le site Webcompostela (2.01.2019)

Télécharger la newsletter du 2 janvier 2019 avec la recension du Guide des chemins de pèlerinage de Fabienne Bodan – Éditions Ouest-France – Lire l’article directement sur le siteTélécharger la recension en PDF.

L’écho des Pèlerins du magazine Pèlerin (Bayard Presse)

Le premier hebdomadaire chrétien d’actualité consacre une rubrique très étoffée aux chemins de pèlerinage, confiée à Gaële de la Brosse qui arpente les chemins de Compostelle et d’ailleurs depuis une trentaine d’années. Chaque semaine, elle publie un article dans l’un des grands dossiers proposés par le site. En savoir plus sur son travail dans l’article sur les 10 sites incontournables pour préparer votre chemin de Compostelle.

L’Écho des pèlerins du magazine pèlerin

Magazine Pèlerin Chemin de pèlerinage
Site internet du magazine Pèlerin – Chemin de pèlerinage
  • L’hebdomadaire Pèlerin a lancé sa lettre d’information mensuelle L’Écho des Chemins en mars 2018. Dédiée aux chemins de Saint-Jacques et aux autres voies de pèlerinage, elle aborde également divers itinéraires mêlant patrimoine, nature et spiritualité.  
  • Chaque mois, cette newsletter propose un agenda et une carte interactive recensant les actualités des différents chemins de pèlerinage (marches, expositions, festivals, concerts, rencontres). Des portraits, des interviews. Des articles sur des initiatives remarquables du monde associatif (ouverture de nouvelles voies, organisation de pèlerinages pour les personnes à mobilité réduite, etc.). Des conseils pratiques. Des dossiers sur les différents chemins. La liste des livres (guides, récits, documents) parus récemment.
  • Pour s’abonner gratuitement c’est ICI.

LE GUIDE DES CHEMINS DE PÈLERINAGE DU MONDE DANS L’Écho des chemins N°9 – Décembre 2018

L'Écho des chemins N°9 - Décembre 2018
Newsletter (lettre d’information) mensuelle et gratuite, L’Écho des chemins, a été lancée par l’hebdomadaire Pèlerin en mars 2018.
La bibliothèque des Pèlerins Décembre 2018
Le Guide des chemins de pèlerinage du monde figure dans La bibliothèque des Pèlerins Décembre 2018
Le Guide des chemins de pèlerinage du monde dans la bibliothèque des Pèlerins Décembre 2018
Le Guide des chemins de pèlerinage du monde figure dans La bibliothèque des Pèlerins Décembre 2018
Guide des chemins de pèlerinage du monde dans la bibliothèque des pèlerins 12.2018
Le Guide des chemins de pèlerinage du monde figure dans La bibliothèque des Pèlerins Décembre 2018

Lire la newsletter directement en ligne – Télécharger l’Écho des chemins N°9 de décembre 2018 en PDF – Télécharger la bibliothèque du pèlerin de décembre 2018 en PDF – Accéder directement en ligne à la bibliothèque du pèlerin de décembre 2018

Les autres lettres d’information destinées aux pèlerins

Enfin, nombre d’associations publient des revues électroniques destinées à leurs membres mais que vous retrouverez en ligne sur leurs sites. Le pèlerin belge Pierre Swalus, qui effectue un travail remarquable avec son épouse sur son site web d’informations jacquaires, réactualise régulièrement cette liste que je vous invite à consulter. Vous pouvez prendre connaissance du travail de Pierre et Simone dans l’article sur les 10 sites incontournables pour préparer votre chemin.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Points de départ des pèlerins pour Compostelle

  • 327.342 compostelas délivrées en 2018 (301.036 en 2017), dont 93,49% à des marcheurs, 6,35% à des cyclistes, 0,10% à des cavaliers
  • Dernière année jacquaire (2010) : 272.135 compostelas délivrées

Après avoir analysé diverses données dans un précédent article, nous nous attachons dans celui-ci à l’étude des principaux points de départ des pèlerins pour Compostelle en 2018.

Bureau des pèlerins Saint-Jacques de Compostelle
Bureau des pèlerins Saint-Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

Les 23 premiers points de départ (85,71% des pèlerins)

Nota : J’ai sélectionné arbitrairement certains points de départ, le calcul sur l’ensemble des points de départ recensés par le bureau de Saint-Jacques-de-Compostelle nécessitant un temps d’analyse trop important. De cette liste, ressortent les 20 points de départ qui suivent. D’autres points de départ peuvent donc se glisser dans la seconde moitié de la liste. Je vous invite également à consulter les analyses très pertinentes de Pierre Baillet sur son blog. Selon les calculs de Pierre, 4059 personnes sont parties de Lugo, 3003 de Burgos et 2540 de Triacastela. Ces 23 premières destinations représentent 280576 personnes, soit 85,71% du total.

  1. Sarria (114,2 km) : 88509 personnes (27,04%)
  2. Saint-Jean-Pied-de-Port + Roncevaux + Pampelune (de 811,9 km à 743,2 km) : 42321 (12,93%)
  3. Saint-Jean-Pied-de-Port + Roncevaux (de 811,9 à 784,29 km) : 38840 (11,74%)
  4. Porto (240 à 280 km) : 32987 (10,08%)
  5. Saint-Jean-Pied-de-Port (811,9 km) : 32899 (10,05%)
  6. Tui + Valença do Minho (117 km) : 30034 (9,18%)
  7. Ferrol + La Corogne (119 km à 75 km) : 13605 (4,16%)
  8. León (302,2 km) : 10916 (3,34%)
  9. O Cebreiro (137,3 km) : 9189 (2,81%)
  10. Oviedo (317,8 km) : 9007 (2,75%)
  11. Ponferrada tous chemins (de 216,4 km à 253,9 km) : 7551 (2,31%)
  12. San Sebastian + Hendaye + Irun (de 812 km à 841 km) : 6567 (2,01%)
  13. Astorga (273,4 km) : 4906 (1,50%)
  14. Lugo ( 83,7km) : 4059 (1,24%)
  15. Ourense (113,7 km) : 3763 (1,15%)
  16. Lisbonne Tous chemins (de 600 à 691 km) : 3045 (0,93%)
  17. Le Puy-en-Velay (1567 km) : 3028 (0,93%)
  18. Burgos (515,5 km) : 3003 (0,92%)
  19. Triacastela (137,3 km) : 2540 (0,78%)
  20. Séville (1003 km) : 2017 (0,62%)
  21. Bilbao (683,1 km) : 1189 (0,36%)
  22. Santander (571,3 km) : 1179 (0,36%)
  23. Gijon (347,1 km) : 1094 (0,33%)
Tampon pour credencial au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Tampon pour credencial au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port © Fabienne Bodan

La méthode employée pour l’analyse de ces points de départ des pèlerins pour Compostelle

Nota : Il m’a paru opportun, au regard de certaines conclusions tirées ailleurs, d’additionner le nombre de pèlerins ayant opté pour des points de départ très proches géographiquement. Ainsi, sur gronze.com, lit-on par exemple que Porto a dépassé pour la première fois Saint-Jean-Pied-de-Port en 2018. Cela est vrai en données absolues, avec 32987 pour Porto et 32899 pour Saint-Jean-Pied-de-Port. Mais, on ne peut dissocier les départs de Roncevaux de ceux de sa voisine française. Les deux étapes sont distantes de seulement 27 km, et 5541 ont entamé leur chemin à Roncevaux en 2018. Le cumul Saint-Jean-Pied-de-Port + Roncevaux totalise 38840, et arrive en seconde position. De même, j’ai cumulé Tui (Espagne) et Valença do Minho (Portugal), seulement distants de 1 km, Ferrol et La Corogne, les deux points de départ du Camino inglés, et San Sebastian + Hendaye + Irun, points de départ du Camino del Norte.

Répartition des pèlerins de Compostelle selon les points de départ (2018)
Répartition des pèlerins selon les points de départ des pèlerins pour Compostelle (2018). Source : bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Classement sans additionner les villes voisines

Dans la liste suivante, je n’ai pas additionné les villes voisines, à l’exception de Tui (Espagne) et Valença do Minho (Portugal) qui ne sont séparées que par un pont transfrontalier. Derrière chaque ville, le pourcentage de personnes l’ayant choisie comme point de départ vers Compostelle.

  1. Sarria (27,04%) – 114,2 km
  2. Saint-Jean-Pied-de-Port (SJPP) (10,05%) – 811,9 km
  3. Tui + Valença do Minho (9,18%) – 117 km
  4. Porto par l’intérieur (8,20%) – 240 km
  5. Ferrol (4,07%) – 119 km
  6. León (3,34%) – 302,2 km
  7. O Cebreiro (2,81%) – 137,3 km
  8. Oviedo (2,75%) – 317,8 km
  9. Ponferrada par le camino francés (2,20%) – 216,4 km
  10. Porto par la côte (1,88%) – 280 km
  11. Roncevaux (1,69%) – 784,29 km
  12. Irun (1,65%) – 836,5 km
  13. Astorga (1,50%) – 273,4 km
  14. Lugo (1,24%) – 83,7km
  15. Ourense (1,15%) – 113,7 km
  16. Pampelune (1,06%) – 743,2 km
  17. Le Puy-en-Velay (0,93%) – 1567 km 
  18. Burgos (0,92%) – 515,5 km
  19. Triacastela (0,78%) – 137,3 km
  20. Lisbonne par l’intérieur (0,77%) – 600 km
  21. Séville (0,62%) – 1003 km
  22. Bilbao (0,36%) – 683,1 km
  23. Santander (0,36%) – 571,3 km
  24. Gijon (0,33%) – 347,1 km
  25. San Sebastian (0,28%) – 812 km
  26. Lisbonne par la côte (0,16%) – 691 km
  27. Ponferrada par le camino del invierno (0,10%) – 253,9 km
  28. La Corogne (0,08%) – 75 km
  29. Hendaye (0,08%) – 841 km
Les 29 premiers points de départ vers Compostelle (2018)
Les 29 premiers points de départ des pèlerins vers Compostelle (2018). Source : statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Classement des 29 premiers points de départ selon la distance parcourue

  1. Le Puy-en-Velay : 1567 km – 16e position parmi les points de départ (0,93% des pèlerins)
  2. Séville : 1003 km – 18e position (0,62%)
  3. Hendaye : 841 km – 26e position (0,08%)
  4. Irun : 836,5 km – 12e position (1,65%)
  5. San Sebastian : 812 km – 22e position (0,28%)
  6. Saint-Jean-Pied-de-Port : 811,9 km – 2e position (10,05%)
  7. Roncevaux : 784,29 km – 11e position (1,69%)
  8. Pampelune : 743,2 km – 15e position (1,06%)
  9. Lisbonne par la côte : 691 km – 23e position (0,16%)
  10. Bilbao : 683,1 km – 19e position (0,36%)
  11. Lisbonne par l’intérieur : 600 km – 17e position (0,77%)
  12. Santander : 571,3 km – 20e position (0,36%)
  13. Burgos : 515,5 km – 18e position (0,92%)
  14. Gijon : 347,1 km – 21e position (0,33%)
  15. Oviedo : 317,8 km – 8e position (2,75%)
  16. León : 302,2 km – 6e position (3,34%)
  17. Porto par la côte : 280 km – 10e position (1,88%)
  18. Astorga : 273,4 km – 13e position (1,50%)
  19. Ponferrada par le camino del invierno : 253,9 km – 24e position (0,10%)
  20. Porto par l’intérieur : 240 km – 4e position (8,20%)
  21. Ponferrada par le camino francés : 216,4 km – 9e position (2,20%)
  22. O Cebreiro : 137,3 km – 7e position (2,81%)
  23. Triacastela : 137,3 km – 19e position (0,78%)
  24. Ferrol : 119 km – 5e position (4,07%)
  25. Tui + Valença do Minho : 117 km – 3e position (9,18%)
  26. Sarria : 114,2 km – 1ere position (27,04%)
  27. Ourense : 113,7 km – 14e position (1,15%)
  28. Lugo : 83,7km – 15e position (1,24%)
  29. La Corogne : 75 km – 25e position (0,08%)
Les 29 principaux points de départ vers Compostelle selon la distance parcourue (2018)
Les 29 principaux points de départ des pèlerins vers Compostelle selon la distance parcourue (2018). Source : statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Sources pour le calcul des distances : ACIR – http://pelerinsdecompostelle.com– Guide des chemins de pèlerinage du monde, Fabienne Bodan –http://www.caminodeinvierno.com/

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Tendances du Camino de Santiago 2018

tendances du camino de santiago 2018 : nombre de km moyen par pèlerin vers Saint-Jacques-de-Compostelle en 2018

Antón Pombo vient de publier sur le site espagnol gronze.com une analyse des statistiques du bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Je vous en propose la traduction des principaux éléments, en complément d’un précédent article contenant mon analyse des statistiques.

  • 327.342 pèlerins ont reçula Compostela en 2018, soit 26.306 de plus qu’en 2017, en augmentation de 8,74%.
  • En 2018, pour la première fois depuis que les pèlerins sont comptabilisés, plus de la moitié d’entre eux (52%) n’ont marché que sur le seul territoire galicien.

315 km en 2018 de moyenne par pèlerin

Le site a calculé le nombre moyen de kilomètres effectué par un pèlerin, de 2004 à 2018. S’il était de 472 km en 2006, il a depuis lors chuté d’année en année. Pour atteindre 332 km en 2017 et 315 km en 2018. Depuis 2012, le nombre moyen de kilomètres est descendu en dessous de la barre des 400 km. Lors des années jacquaires, il est résolument plus faible (344 km en 2004 et 327 km en 2010).

Séjours moins longs et plus économiques à Saint-Jacques-de-Compostelle

Le Centre d’études sur le tourisme de l’Université de Santiago souligne que les personnes qui séjournent dans la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle dépensent de moins en moins (moins 14€ par jour depuis 2005). La durée moyenne de séjour diminue également. 70,7% d’entre eux ne restent dans la capitale galicienne qu’un ou deux jours. Soit 10 points de moins qu’en 2005. Les pèlerins recherchent de plus en plus à s’héberger à moindre coût. Ils dorment dans des auberges, ressuscitant ainsi cette vision ancienne du pèlerin. Mais le « mochilero » (littéralement celui qui porte un sac-à-dos, backpacker en anglais), est peu intéressant pour les infrastructures visant un tourisme VIP.

Façade de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la place de l'Obradoiro. C'est là que les chemins venus d'Europe se terminent.
Façade de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la place de l’Obradoiro. C’est là que les chemins venus d’Europe se terminent. © Fabienne Bodan

Une mutation inexorable de la forme de cheminement ?

Les formes de voyages sont en train de changer. Influencées par les intérêts du marché, elles répondent à de nouveaux critères : activité courte, consommation rapide, moins bénéfique pour l’utilisateur. Ceci est pratique pour un système qui ne s’intéresse pas aux grands voyages, aux expériences uniques de la vie ou aux innombrables circuits recouverts de spiritualité et d’austérité. Comme c’était le cas à l’époque du Camino de Santiago. D’où la multiplication de la courte distance. L’aide à l’élimination de toute charge physique ou mentale. La mode des 100 km guidée à court terme par la cathédrale et la Xunta (rappelez-vous les photos récentes de l’archevêque et du président du gouvernement galicien avec le pèlerin 300 000). La prolifération de variantes amicales sur le front de mer par des plages et des promenades. Et la transformation progressive du Camino de Santiago en un produit du tourisme de masse, à digérer rapidement et à oublier au plus vite, car il faut se concentrer sur le prochain achat.

Les principales tendances du camino de Santiago 2018 relevées par gronze.com

  • Porto devance Saint-Jean-Pied-de-Port pour la première fois comme point de départ.
  • Le nombre de personnes entamant leur chemin à Sarria continue d’augmenter (un point par rapport à 2017), avec 27% du total en 2018.
  • Le nombre de pèlerins partis de Ponferrada, Astorga, León, Burgos ou Pampelune est en baisse.
  • Le chemin dont la fréquentation a le plus augmenté est le Caminho Portugués de la Costa, suivi du Camino Inglés. 
  • La fréquentation du Camino Francés continue de chuter, et passe pour la première fois au dessous de la barre des 60% (56,88% en 2018).

Nota : Le bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle a comptabilisé 26839 personnes en provenance de Porto par le Chemin portugais intérieur et 6148 personnes en provenance de Porto par le Chemin portugais de la côte. Soit un total de 32987 ayant choisi Porto comme point de départ. Ce qui fait dire à l’auteur que Porto devance désormais Saint-Jean-Pied-de-Port (32899 en 2018). Ce qui est vrai en valeur absolue. Mais il faut tout de même noter que 5541 personnes sont parties de Roncevaux, 27 km après Saint-Jean-Pied-de-Port. Si l’on cumule les deux, on obtient un total de 38840 personnes, en tête devant Porto.

Tendances du camino de santiago 2018 : Répartition des pèlerins selon les points de départ (2018).

La Galice exulte, La Rioja et Castille-et-León s’inquiètent

Déjà en juillet, la Rioja constatait le déclin du nombre de pèlerins par rapport à l’année précédente (-30% à Grañón par rapport à l’année précédente). Un effet de la Coupe du monde a même été évoqué. 

De son côté, le Centre d’études et de documentation du Camino de Santiago, basé au monastère de San Zoilo de Carrión de los Condes, confirme la crise du Chemin français dans la province de Palencia. Des marcheurs moins expérimentés évitent cette zone entre Burgos et León depuis des années. En 2018, le nombre de pèlerins a été inférieur de 6,3% par rapport à 2017, avec une diminution cumulée de 9% en deux ans. Les propriétaires d’auberges situées entre les Pyrénées et le Bierzo commencent à se décourager.

Premières conclusions de l’auteur en attendant les statistiques définitives

La tendance paraît claire. Le chemin millénaire et international longue distance se convertit progressivement en une expérience galicienne, courte, facile, abordable. Et dénuée du caractère d’aventure, de spiritualité et de profondeur qu’elle revêtait naguère. Le marché a attiré le camino dans ses filets. L’équilibre a déjà été rompu entre les deux manières de concevoir le pèlerinage. On assiste à la victoire de la vision vaporeuse, commerciale, éphémère d’une expérience à laquelle on n’accorde plus l’importance qu’il se doit.

Source : Tendencias del Camino de Santiago: Récords y otras medias verdades – Antón Pombo – Voir l’article original en espagnol ICI

Compostelle 2018 : les chiffres (Espagne)

Sur la base des statistiques fournies par les bureaux des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), vous trouverez dans cet article les chiffres de Compostelle 2018. Un second article traitera des points de départ déclarés par les pèlerins venus retirer leur compostela et un troisième des données fournies par le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port.

  • 327.342 compostelas délivrées en 2018 (301.036 en 2017), dont 93,49% à des marcheurs, 6,35% à des cyclistes, 0,10% à des cavaliers
  • Dernière année jacquaire (2010) : 272.135 compostelas délivrées

Nota : le bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle a délivré 26.306 compostelas de plus en 2018, soit une augmentation de 8,74% en un an.

Evolution depuis 1972

  • 1972 : 67
  • 1976 (année sainte) : 243
  • 1982 (année jubilaire) : 1 868
  • 1992 : 9 764
  • 1993 (année jubilaire) : 99 436 (c’est vraiment à partir de cette année-là, où le camino bénéficia d’une importante campagne de promotion lancée par les institutions galiciennes, que la fréquentation explosa. On enregistra 10 fois de plus de pèlerins que l’année précédente) 
  • 1999 : 154 613
  • 2004 : 179 944
  • 2010 : 272 135 (année du pèlerinage du pape Benoît XVI à Saint-Jacques-de-Compostelle)
  • 2011 : 183 378
  • 2013 : 215 879
  • 2015 : 262 447
  • 2017 : 301 036
  • 2018 : 327 342
Les chiffres de Compostelle 2018 : nombre de compostelas délivrées au bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle depuis 1972

Nota : Savez-vous combien de compostelas avaient été délivrées en 1972 ? Et en 1992 ? C’est à l’occasion de l’année jubilaire de 1993 que la fréquentation enregistra un bond sans précédent, avec 10 fois plus de pèlerins que l’année précédente. Pourquoi ? Parce que le camino bénéficia à partir de cette année-là d’une importante campagne de promotion lancée par les institutions galiciennes. En 2010, l’année du pèlerinage du pape Benoît XVI, et de surcroît jacquaire, l’on franchit pour la première fois la barre des 200000 (272135), puis à nouveau à partir de 2013. Et en 2017, c’est le cap des 300000 qui est atteint.

Certes, tout cela est à relativiser par le fait que quasiment la moitié des compostelas délivrées le sont à des personnes ayant effectué seulement les 100 derniers kilomètres. Mais parmi ceux qui sont venus expérimenter une première fois le chemin sur une distance courte, il ne faut pas oublier que certains (dans quelle proportion ?) repartent de plus loin les années suivantes, séduites par l’expérience.

Répartition par mois

  • Janvier : 1.628
  • Février : 2.181
  • Mars : 11.056
  • Avril : 22.068
  • Mai : 40.665
  • Juin : 45.685
  • Juillet : 50.868
  • Août : 60.415
  • Septembre : 47.006
  • Octobre : 35.602
  • Novembre : 7.651
  • Décembre : 2.553
Les chiffres de Compostelle 2018 : Répartition par mois des compostelas délivrées au bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (2018)

Nota : le mois d’août arrive en tête de la fréquentation des chemins avec 60 415 compostelas délivrées, devançant le mois de juillet de près de 10 000. En France, cependant, les mois les plus chargés au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port sont ceux de mai et septembre.

Répartition par chemin emprunté (pour la partie espagnole)

  1. Camino francés : 186.199 personnes, soit 56,88% du total (180.737 en 2017) 
  2. Chemin portugais de l’intérieur : 67.822, soit 20,72% du total (59.233 en 2017) 
  3. Camino del Norte : 19.040, soit 5,82% du total
  4. Camino primitivo : 15.038, soit 4,59% du total
  5. Camino inglés : 14.150, soit 4,32% du total
  6. Camino Portugués de la Costa, 13.841, soit 4,23% du total
  7. Vía de la Plata : 9.127, soit 2,79 % du total
  8. Camino de Muxía-Fisterra : 1.131, soit 0,35% du total
  9. Camino del Invierno : 703, soit 0,21% du total

Total comptabilisé = 327051. Nota : les chemins portugais de l’intérieur et de la côte totalisent 81660 compostelas délivrées, soit 24,95% du total. En 2018, le Camino francés et les chemins portugais ont donc attiré 267891 pèlerins, soit 81,83% (les 4/5e) du total recensé au bureau de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

Les chiffres de Compostelle 2018 : nombre de pèlerins enregistrés au bureau de Saint-Jacques-de-Compostelle selon les chemins empruntés en Espagne

Répartition par tranche d’âge

  • Moins de 30 ans : 26,83%
  • Entre 30 et 60 ans : 54,81%
  • Plus de 60 ans : 18,35%
Les chiffres de Compostelle 2018 : répartition du nombre de pèlerins recensés à Saint-Jacques-de-Compostelle par tranche d’âge.

Nota : les moins de 60 ans représentent 81,64% des pèlerins, et les moins de 30 ans plus du quart. Comment se fait-il qu’ils ne soient pas plus représentés dans les associations jacquaires ? Qui peut expliquer pourquoi ? Qu’en pensez-vous ?

Nationalités des pèlerins recensés à Saint-Jacques-de-Compostelle

En 2018, ils provenaient de 177 pays.

  • 44% sont espagnols
  • 56% sont étrangers
  1. Espagne : 144.135 pèlerins (44%)
  2. Italie : 26.996 (8,25 %)
  3. Allemagne : 25.294 (7,73 %)
  4. États-Unis : 18.582 (5,68 %)
  5. Portugal : 14.411 (4,40 %)
  6. France : 8.775 (2,68 %)
  7. Royaume-Uni : 7.619 (2,33 %)
  8. Irlande : 7.554 (2,33 %)
  9. Corée : 5.665 (1,73 %)
  10. Brésil : 5.601 (1,71 %)
  11. Australie : 5.225 (1,59%)
  12. Canada : 5.031 (1,54%)
  13. Pologne : 4.787 (1,46%)
  14. Pays-Bas : 3.669 (1,12%)
  15. Mexique : 3.571 (1,09%)
  16. Argentine : 2.910 (0,89%)
  17. Danemark : 2.500 (0,76%)
  18. République Tchèque : 2.253 (0,69%)
  19. Belgique : 2.142 (0,65%)
  20. Autriche : 2.105 (0,64%)

Nota : Premier constat : les espagnols ne représentent plus que 44% du total. Il y a encore seulement quelques années, ils étaient majoritaires. Les français n’arrivent qu’en 6e position, avec 8775 personnes, soit 2,68% de l’ensemble. Ils sont précédés respectivement par les italiens (8,25 %), les allemands (7,73 %), les états-uniens (5,68 %) et les portugais (4,40 %). On relève aussi quelques pays plus rarement représentés comme le Malawi (Afrique), la Micronésie (Océaníe), Aruba (Antilles néerlandaises située au large du Vénézuela (Amérique latine), Antigua y Barbuda (Mer Caraïbe), le Tadjikistan (Asie Centrale), Bahrein (Moyen Orient)…

Les chiffres de Compostelle 2018 : répartition des pèlerins par nationalité à l’arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle (2018)

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Je vous invite à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous ne pouvez en extirper des extraits et les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Les chemins de Compostelle en chiffres (2018)

Bureau des pèlerins Saint-Jacques de Compostelle

Bureau des pèlerins Saint-Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

65% de pèlerins étrangers (non espagnols) au mois d’avril à Saint-Jacques-de-Compostelle

22064 personnes ont été recensées au bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle en avril 2018, dont 64,68% d’étrangers, avec en tête, les Allemands (17,58%), suivi des Portugais (14,91%), des Italiens (9,27%) et des États-Uniens (6,83%). Source : El Camino habla extranjero: casi el 65 % de peregrinos de abril eran foráneos (2.05.2018) Continuer la lecture