CHEMINS, Un tour du monde des chemins de pèlerinage – Le film.

Affiche du film CHEMINS, Un tour du monde des chemins de pèlerinage.

Après la parution aux Éditions Ouest-France de ses deux ouvrages sur les chemins de pèlerinage du monde (480 p.) et d’Europe (576 p.), et sa participation comme fil rouge au tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des Racines et des Ailes (France 3), Fabienne Bodan vous propose une projection-débat autour de la randonnée sur les chemins de pèlerinage du monde avec son film CHEMINS, Un tour du monde des chemins de pèlerinage.

CHEMINS, Un tour du monde des chemins de pèlerinage, note de présentation

347 538 marcheurs, cyclistes ou cavaliers ont retiré leur Compostela au bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle en 2019. L’augmentation annuelle ne se dément pas. L’Europe compte aujourd’hui plus de 80 000 km de chemins de Saint-Jacques, portés par leur statut de premier itinéraire culturel européen. Dans leur sillage, d’autres anciennes voies de pèlerinage ont reçu le précieux label et sont devenues des chemins de randonnée à succès. Depuis une dizaine d’années, les circuits fleurissent sur le Vieux Continent, ajoutant aux bienfaits de la marche une touche spirituelle, historique et culturelle. Les routes de Compostelle font aussi des émules dans le monde entier. Avant de vous embarquer pour un tour du monde des chemins de pèlerinage, ou sur les traces de personnages ayant marqué spirituellement leur époque, l’auteure vous invite à découvrir la magie des chemins racontée par des marcheurs de tous horizons.

100 000 km d’itinéraires culturels européens sur les voies de pèlerinage

Rien qu’en Europe, 80 000 km ont été documentés, réhabilités, partiellement balisés. D’autres anciennes voies de pèlerinage ont reçu à leur tour le label du Conseil de l’Europe : la Via Francigena, la Via Sancti Martini, les Sites clunisiens, les Chemins de Saint-Olav, Sur les pas des huguenots et des vaudois. Soit quelque 20 000 km supplémentaires. 
Au-delà de ces itinéraires culturels européens, de nombreuses voies traversent le Vieux Continent, des chemins de Saint-Michel à ceux de Saint-Colomban, de Saint-François d’Assise ou de Marie, une voie méconnue au cœur de l’Europe centrale.

1200 itinéraires dans 59 pays sur les 5 continents

Savez-vous que l’on dénombre plus de 70 itinéraires jacquaires en Espagne ou en Allemagne, et près d’une centaine en France, si l’on cumule les routes principales, les voies de raccordement à ces itinéraires et les segments alternatifs ? Connaissez-vous la Via sacra en Europe centrale, les chemins de Luther en Allemagne, de Saint-Antoine ou de Saint-Benoît en Italie, de Mary and Michael en Angleterre, de Saint-Romedius en Autriche, de Saint-Henri en Finlande, les itinéraires de la Sainte Montagne de Sofia en Bulgarie, le pèlerinage au Mont Athos en Grèce, les sentiers dans les pas des apôtres des Slaves, les frères grecs saints Cyrille et Méthode ? 

Une myriade de chemins méconnus à découvrir

Connaissez-vous le sentier des abbayes trappistes de Wallonie ? La Voie des Perles en Hongrie ? Les circuits vers les monastères de Bucovine en Roumanie ? Le pèlerinage au Mont Triglav en Slovénie ? Le chemin de Saint-François sur l’île de Krk en Croatie ? La route monastique danoise (Klosterrute) ? La voie navigable de Saint-Olav en Finlande ? Les traditions populaires de pèlerinages à pied vers Aglona (Lettonie) ou de Częstochowa (Pologne) ? Les routes papales sur les traces du pape Jean-Paul II en Pologne ?

Fabienne Bodan, auteure-réalisatrice du film

Fabienne Bodan a arpenté 4000 kilomètres sur les chemins de Compostelle, mais également des sentiers de l’Himalaya et d’Amérique du Sud. Grande voyageuse depuis trente-cinq ans, elle porte un intérêt tout particulier aux lieux sacrés des diverses religions et anciennes civilisations. Journaliste print & web, elle a créé en 2015 Pèlerins de Compostelle, un site web d’informations pratiques et d’actualités. Elle a publié aux Éditions Ouest-France deux ouvrages de synthèse inédits sur ce raz-de-marée mondial : le Guide des chemins de pèlerinage du monde (octobre 2018) et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe (octobre 2019). France 3 lui a fait l’honneur de lui proposer d’être le fil rouge du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » dans le cadre de son émission « Des Racines et des Ailes » (110 min, septembre 2019). 

– L’arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle – Extrait « Sur les chemins de Compostelle » – Des Racines et des Ailes (septembre 2019)

CHEMINS, Un tour du monde des chemins de pèlerinage : la bande-annonce

Découvrez en 2 min l’essence de ce film de 52 min réalisée par une passionnée des chemins. Une version courte de 36 min est également disponible.

Un film suivi d’un débat avec le public

  • Durée du film : 52 min.
  • Durée totale de l’intervention, avec les questions du public : 1 h 30.
  • Une version courte peut être également proposée : 36 min, pour une durée totale d’intervention d’1h.

À l’issue de la projection, l’auteure répondra aux questions du public sur des thèmes aussi divers que :

  • quand, comment, pourquoi, où et avec qui partir sur les routes de Compostelle,
  • l’hospitalité, clé de l’accueil des pèlerins sur les chemins de pèlerinage,
  • la randonnée sur les chemins de pèlerinage du monde et d’Europe,
  • l’engouement pour la marche pèlerine sur les cinq continents,
  • les raisons du succès des chemins de Compostelle et leur effet d’entraînement en Europe et dans le monde,
  • la transformation intérieure engendrée par la marche au long cours.

Conditions d’intervention

  1. Pour éviter tout problème technique de dernière minute, l’organisateur utilise son propre matériel (ordinateur + vidéo projecteur + écran). La réalisatrice apporte le film sur une clé USB compatible MAC et PC. Elle met à disposition des organisateurs une note d’information, une bande-annonce, et les fichiers du flyer et de l’affiche du film, à charge pour les organisateurs de les imprimer et de les diffuser. 
  2. L’organisateur prend en charge les frais de déplacement et d’hébergement + la rémunération de l’auteure-réalisatrice (à négocier selon le projet).
  3. À l’issue de la projection-conférence, l’auteure propose à la vente ses ouvrages et les dédicace. Elle se charge d’apporter elle-même ses livres. 

En savoir plus

  1. Fabienne Bodan raconte, dans l’introduction de son Guide des chemins de pèlerinage du monde, pourquoi elle est partie sur les chemins de Compostelle et ce que cette expérience lui a apporté.
  2. Le site Chemins vers le Sacré, vitrine du Guide des chemins de pèlerinage du monde et des autres livres à venir de l’auteure, et future plateforme d’expression et d’information sur les chemins vers le Sacré aux 4 coins de la planète.
  3. Pèlerins de Compostelle, un site de référence sur les chemins de Compostelle et les chemins de pèlerinage du monde et d’Europe.
  4. L’agenda de l’auteure-réalisatrice.
  5. La presse parle du Guide des chemins de pèlerinage du monde.
  6. La presse parle du Guide des chemins de pèlerinage d’Europe.

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

La Via Francigena en Sicile

Les quatre routes de la La Via Francigena en Sicile. © Amici dei Cammini Francigeni de Sicilia.

De Palerme à Messine ou à Agrigente, l’auteur de l’article vous invite à découvrir le charme de la Francigène sicilienne. Quatre itinéraires retracent les chemins de pèlerinage parcourus aux époques byzantine, arabe et normande. Entre reliques et souvenirs encore plus anciens…

Quatre itinéraires historiques praticables toute l’année

Au fil des siècles, Grecs, Romains, Byzantins, Arabes et chevaliers normands ont arpenté les voies Francigènes de Sicile. Aujourd’hui un réseau dense de routes touristiques traverse l’île. Des paysages de montagne aux vallées cultivées jusqu’aux côtes de la Méditerranée. On peut parcourir les quatre itinéraires historiques tout au long de l’année. Mais il est recommandé d’éviter les mois chauds de l’été. L’occasion de découvrir un visage peu connu de la principale île italienne, entre histoire, nature, tradition. Avec, en prime, cette culture de l’hospitalité typique de cette région.

La Vallée des Temples – Agrigente – Sicile © Alain Birre

La Magna Via Francigena

La Magna Via Francigena est la plus fréquentée, la plus facile à emprunter et la mieux structurée. Elle relie Palerme à Agrigente en neuf étapes d’une vingtaine de kilomètres chacune. Pour un total de 183 km. Vous traverserez :

  • la Piana degli Albanesi, toujours habitée par des populations d’origine gréco-albanaise,
  • le Gorgo del Drago et sa succession d’étangs et de falaises creusés par l’affluent de la rivière Left Belìce,
  • Corleone, son magnifique musée archéologique et le CIDMA, le Centre international de documentation sur la mafia du mouvement antimafia,
  • les ruines de l’église de Santa Maria della Scala,
  • Borgo Riena, un village paysan abandonné dans les années 1980,
  • la nécropole de Capelvenere et son gros rocher excavé pour l’aménagement des sépultures,
  • la Casale di San Pietro qui préserve probablement, quant à elle, la mémoire de la colonie islamique.

De Palerme à Messine par la montagne

La deuxième route relie Palerme à Messine en passant par les Apennins siciliens. Elle entraîne le randonneur des sommets des montagnes des Madonies jusqu’aux monts Peloritani, descendant vers la mer. La distance totale est de 370 km (20 étapes). En route, vous découvrirez :

  • les beautés de la capitale de la culture arabo-normande
  • les plages d’Aspra
  • les plus beaux villages d’Italie tels Gangi et Montalbano
  • les châteaux normands perchés entre les Madonie di Caccamo, Caltavuturo, Polizzi et Petralia
  • les villages immergés dans les bois du Nebrodi tels Foresta, Capizzi et Cesarò
  • la première capitale du Grand Conte Ruggero : Troina. 

La Via Fabaria

La Via Fabaria, quant à elle, va d’Agrigente à Maniace, au pied de l’Etna. Elle prolonge la plus ancienne via Selinuntina, à Gela. Elle passe par le château Ducea Nelson et l’abbaye de Maniace, près de Bronte.

La credenziale commune aux quatre routes de la La Via Francigena en Sicile. © Amici dei Cammini Francigeni de Sicilia.

La Via Mazarense

La via Mazarense relie Mazara del Vallo à Palerme. Elle passe par Marsala,  et suit les traces de la voie romaine impériale tardive et des routes de transhumance historiques de l’ouest de la Sicile. Par contre, elle est peu balisée. Les randonneurs doivent se procurer les traces GPS mises à leur disposition par l’association sicilienne des Vie Francigene. Cette quatrième voie sillonne les plaines fascinantes plantées de vignobles de Trapani. Elle traverse des villages, de la côte à Alcamo, de la zone archéologique de Segesta et des crêtes de S. Giuseppe Jato. On atteint Palerme en suivant les cols vallonnés qui mènent à la Conca d’Oro.

POUR EN SAVOIR PLUS

  1. L’article original en italien (La Repubblica, Auteur Giuseppe Ortolano, 3 mars 2020).
  2. Le site Web des Amis de la Via Francigena en Sicile (Amici dei Cammini Francigeni di Sicilia).
  3. La page Facebook de l’une des 4 voies, la Magna Via Francigena.
  4. La page Facebook des Vie Francigene di Sicilia.
  5. La Magna Via Francigena, Éditions Terre di Mezzo (Guide). Existe en français, en italien, en anglais. Commander sur le site de l’éditeur.
  6. Da Palermo a Messina per le montagne, Éditions Terre di Mezzo (Guide). Existe en italien, en anglais. Commander sur le site de l’éditeur.

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Plus de 50 % des « pèlerins » du Camino francés partent de Sarria

Compostela
Plus de 50 % des « pèlerins » du Camino francés partent de Sarria. Ci-dessus la compostela, remise par le bureau des pèlerins de Santiago de Compostela.

Le Camino francés en perte de vitesse

  • 347 578 personnes ont retiré leur Compostela au bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle en 2019.
  • Soit 20 200 de plus que l’année précédente.
  • 189 837 ont opté pour le Camino francés (54,65 %). Cette voie continue à perdre du poids par rapport aux autres itinéraires.
  • En 2019, 50 % de ces pèlerins qui ont choisi le Camino francés ont commencé à Sarria. Ils étaient 47,5% en 2018.
  • Les personnes ayant commencé à Sarria représentent 27,66 % des 347 578 compostelas délivrées.
  • Il y a plus de personnes à opter pour un trajet court pendant les mois de mars, avril et la période estivale, de juillet à septembre.
  • À l’inverse, ceux qui marchent pendant l’hiver (novembre, décembre, janvier) effectuent des trajets plus longs.

L’esprit du chemin en danger ?

Certains estiment que réduire l’expérience à une centaine de kilomètres altère le véritable esprit du chemin. Et contribue à une massification. Des voix s’élèvent depuis quelques années pour demander à allonger la distance nécessaire à l’obtention de la compostela). D’autres pensent qu’une première expérience sur une courte distance peut donner envie de partir ultérieurement sur des distances plus longues.

Pour en savoir plus

  1. L’article original en espagnol (El Progreso, Auteure Ana Casanova, 19.01.2020).
  2. 350 000 pèlerins à Compostelle en 2019 ? (Pèlerins de Compostelle, 10.12.2019).
  3. Points de départ des pèlerins pour Saint-Jacques-de-Compostelle. (Pèlerins de Compostelle, 3.02.2019).
  4. Tendances du camino 2018. (Pèlerins de Compostelle, 28.01.2019).
  5. Compostelle 2018, les chiffres (Espagne). (Pèlerins de Compostelle, 7.01.2019).

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ?

Nous avons pour la première fois fait équipe en septembre 2015. Nous sommes ravis de nous retrouver chaque année et de nous mettre au service des candidats au départ sur le camino francés. La même « dream team » internationale se réunira pour la sixième année consécutive pendant une semaine du 24 au 31 août 2020 (photo en haut à gauche, et de gauche à droite : Yves (Saint-Jérôme, Québec), Maria (Madrid, Espagne), Maïté (Portugalete, Espagne), Alain (Dax, France), Fabienne (Lorient, France).

Pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port : répartition par nationalités

61 104 pèlerins ont été recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019. Les 10 premières nationalités totalisent 47 305 pèlerins, soit 77,42% du nombre total de personnes recensées. Le nombre de pèlerins des 12 premiers pays grimpe à 50 105 personnes, soit 82% du total. Enfin, les 20 premières nations représentent 55 156 pèlerins, soit 90,26% du total. Si l’on compare avec 2018, ces pourcentages sont quasiment identiques. La France, logiquement, arrive en première position, suivie des U.S.A., de l’Espagne, de la Corée du Sud et de l’Italie.

Le nombre de français augmente en 2019

Si le même quintet arrive en tête des nationalités représentées à SJPP, notons cependant que les États-Unis passent devant l’Espagne en 2019, et la Corée du Sud devant l’Italie. Le nombre de français augmente en 2019 (+ 1248), et passe de 15,63 % du total en 2018 à 16,85 % en 2019. Taïwan et le Portugal font en 2019 leur entrée dans le top 20.

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ?  Répartition par nationalité – nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019.
  1. France : 10 297 (16,85 %)
  2. États-Unis : 6 622 (10,84 %)
  3. Espagne : 6 132 (10,04 %)
  4. Corée du Sud : 5 730 (9,38 %)
  5. Italie : 5 181 (8,48 %)
  6. Allemagne : 4 275 (6,99 %)
  7. Grande-Bretagne : 2 808 (4,6 %)
  8. Australie : 2 213 (3,62 %)
  9. Canada : 2 065 (3,38 %)
  10. Irlande : 1 982 (3,24 %)
  11. Brésil : 1 687 (2,76 %)
  12. Pays-Bas : 1 113 (1,82 %)
  13. Suède : 874 (1,43 %)
  14. Belgique : 783 (1,28 %)
  15. Danemark : 677 (1,11 %)
  16. Japon : 649 (1,06 %)
  17. Taïwan : 601 (0,9 %)
  18. Portugal : 511 (0,84 %)
  19. Suisse : 485 (0,79 %)
  20. Hongrie : 471 (0,77 %)

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ? : répartition par mois

Le mois de mai arrive en seconde position, avec 10 358 pèlerins enregistrés, ce qui s’explique en partie par le nombre de ponts et de jours fériés dont disposent les français à cette période, et aussi parce que la traversée de l’Aubrac peut s’avérer délicate plus tôt dans l’année, en raison des risques d’enneigement et du froid. La prédominance du mois de mai est constante d’année en année (10 837 et mois le plus fréquenté en 2018). Le mois de septembre arrive en arrive en tête des fréquentations, avec 11 064 pèlerins enregistrés (10 189 et second mois le plus fréquenté en 2018). Là aussi, ce choix de partir à cette période de l’année ne se dément pas. Il permet d’arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle avant la fin octobre et les premiers frimas. 

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ?  répartition par mois – nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port 2019. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 61.104 pèlerins en 2019.

MAI ET SEPTEMBRE, LES MOIS LES PLUS FRÉQUENTÉS À SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT

  1. Janvier : 296 (+ 1,37 % / 2018)
  2. Février : 359 (+ 12,19 %)
  3. Mars : 1 914 (- 7,85 %)
  4. Avril : 8 557 (+ 14,11 %)
  5. Mai : 10 358 (- 4,42 %)
  6. Juin : 7 694 (+ 7,64 %)
  7. Juillet : 7 049 (+ 14,19 %)
  8. Août : 8 363 (+ 0,52 %)
  9. Septembre : 11 064 (+ 8,59 %)
  10. Octobre : 4 397 (+ 6,34 %)
  11. Novembre : 695 (+ 15,45 %)
  12. Décembre : 358 (+ 23,88 %)

Où se rendent les pèlerins après Saint-Jean-Pied-de-Port ?

Qu’ont fait les pèlerins après Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019 ? Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 61.104 pèlerins en 2019.

En 2019, les responsables du bureau du 39, rue de la Citadelle de la cité basque, point de départ du Camino francés, ont ajouté des cases à cocher par les accueillants. Il est désormais possible de savoir si la personne recensée :

  1. termine son périple à Saint-Jean-Pied-de-Port : 5,51 %,
  2. se rend à Irun pour emprunter le Camino del Norte : 0,79 %,
  3. emprunte le Camino francés : 93,61 %,
  4. effectue le trajet retour, depuis Saint-Jacques-de-Compostelle : 0,10 %.

Pèlerins à Saint-Jean-Pied-de-Port de 2012 à 2019

Le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port est ouvert de 7h30 à 22h ou 23h (selon les horaires du dernier train). Les bénévoles se relaient chaque semaine du 1er janvier au 31 décembre. Ils sont entre 2 et 5 selon les périodes d’affluence, et peuvent recevoir jusqu’à 3.500 pèlerins par semaine en période de pointe (généralement en mai et septembre).

L’augmentation du nombre de pèlerins en 2016 s’explique par le fait que le pape François avait décrété l’année 2016 comme celle « de la miséricorde ». Comme les années jacquaires (celles où le 25 juillet tombe un dimanche), cette année de la miséricorde a engendré un afflux supplémentaire de pèlerins. Rien d’étonnant donc à constater la baisse de l’année suivante. Après la quasi-stagnation entre 2017 et 2018, le nombre de pèlerins recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port a sensiblement évolué en 2019 (+ 5,57 % par rapport à 2018).

Combien de pèlerins en 2019 à Saint-Jean-Pied-de-Port ? Evolution de 2012 à 2019 – Nombre de pèlerins au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port. Les accueillants bénévoles du 39, rue de la Citadelle à SJPP ont reçu 61.104 pèlerins en 2019.
  • 2012 : 45 697
  • 2013 : 50 718 (+ 5 021)
  • 2014 : 54 218  (+ 3 500)
  • 2015 : 54 647 (+ 429)
  • 2016 : 58 953  (+ 4 306) (année déclarée par le Pape François « de la Miséricorde »)
  • 2017 : 57 295 (- 1 658)
  • 2018 : 57 881  (+586)
  • 2019 : 61 104 (+ 3 223)

POUR EN SAVOIR PLUS

  1. Répartition par nationalités des pèlerins recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port en 2019 (Source : bureau des pèlerins du 39, rue de la Citadelle, Saint-Jean-Pied-de-Port).
  2. Répartition par année et mois des pèlerins recensés au bureau de Saint-Jean-Pied-de-Port, de 2012 à 2019 (Source : bureau des pèlerins du 39, rue de la Citadelle, Saint-Jean-Pied-de-Port).
  3. Les statistiques 2018 au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port.
  4. Comment devenir accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port 
  5. Récit d’une accueillante au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port (partie 1) et (partie 2).
  6. N’hésitez pas à consulter les excellentes analyses de Pierre Baillet : Les chiffres de 2019 à Saint Jean Pied de Port, en 5 exclamations ou questions

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Compostelle 2018 : les chiffres (Espagne)

Sur la base des statistiques fournies par les bureaux des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), vous trouverez dans cet article les chiffres de Compostelle 2018. Un second article traitera des points de départ déclarés par les pèlerins venus retirer leur compostela et un troisième des données fournies par le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port.

  • 327.342 compostelas délivrées en 2018 (301.036 en 2017), dont 93,49% à des marcheurs, 6,35% à des cyclistes, 0,10% à des cavaliers
  • Dernière année jacquaire (2010) : 272.135 compostelas délivrées

Nota : le bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle a délivré 26.306 compostelas de plus en 2018, soit une augmentation de 8,74% en un an.

Evolution depuis 1972

  • 1972 : 67
  • 1976 (année sainte) : 243
  • 1982 (année jubilaire) : 1 868
  • 1992 : 9 764
  • 1993 (année jubilaire) : 99 436 (c’est vraiment à partir de cette année-là, où le camino bénéficia d’une importante campagne de promotion lancée par les institutions galiciennes, que la fréquentation explosa. On enregistra 10 fois de plus de pèlerins que l’année précédente) 
  • 1999 : 154 613
  • 2004 : 179 944
  • 2010 : 272 135 (année du pèlerinage du pape Benoît XVI à Saint-Jacques-de-Compostelle)
  • 2011 : 183 378
  • 2013 : 215 879
  • 2015 : 262 447
  • 2017 : 301 036
  • 2018 : 327 342
Les chiffres de Compostelle 2018 : nombre de compostelas délivrées au bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle depuis 1972

Nota : Savez-vous combien de compostelas avaient été délivrées en 1972 ? Et en 1992 ? C’est à l’occasion de l’année jubilaire de 1993 que la fréquentation enregistra un bond sans précédent, avec 10 fois plus de pèlerins que l’année précédente. Pourquoi ? Parce que le camino bénéficia à partir de cette année-là d’une importante campagne de promotion lancée par les institutions galiciennes. En 2010, l’année du pèlerinage du pape Benoît XVI, et de surcroît jacquaire, l’on franchit pour la première fois la barre des 200000 (272135), puis à nouveau à partir de 2013. Et en 2017, c’est le cap des 300000 qui est atteint.

Certes, tout cela est à relativiser par le fait que quasiment la moitié des compostelas délivrées le sont à des personnes ayant effectué seulement les 100 derniers kilomètres. Mais parmi ceux qui sont venus expérimenter une première fois le chemin sur une distance courte, il ne faut pas oublier que certains (dans quelle proportion ?) repartent de plus loin les années suivantes, séduites par l’expérience.

Répartition par mois

  • Janvier : 1.628
  • Février : 2.181
  • Mars : 11.056
  • Avril : 22.068
  • Mai : 40.665
  • Juin : 45.685
  • Juillet : 50.868
  • Août : 60.415
  • Septembre : 47.006
  • Octobre : 35.602
  • Novembre : 7.651
  • Décembre : 2.553
Les chiffres de Compostelle 2018 : Répartition par mois des compostelas délivrées au bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (2018)

Nota : le mois d’août arrive en tête de la fréquentation des chemins avec 60 415 compostelas délivrées, devançant le mois de juillet de près de 10 000. En France, cependant, les mois les plus chargés au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port sont ceux de mai et septembre.

Répartition par chemin emprunté (pour la partie espagnole)

  1. Camino francés : 186.199 personnes, soit 56,88% du total (180.737 en 2017) 
  2. Chemin portugais de l’intérieur : 67.822, soit 20,72% du total (59.233 en 2017) 
  3. Camino del Norte : 19.040, soit 5,82% du total
  4. Camino primitivo : 15.038, soit 4,59% du total
  5. Camino inglés : 14.150, soit 4,32% du total
  6. Camino Portugués de la Costa, 13.841, soit 4,23% du total
  7. Vía de la Plata : 9.127, soit 2,79 % du total
  8. Camino de Muxía-Fisterra : 1.131, soit 0,35% du total
  9. Camino del Invierno : 703, soit 0,21% du total

Total comptabilisé = 327051. Nota : les chemins portugais de l’intérieur et de la côte totalisent 81660 compostelas délivrées, soit 24,95% du total. En 2018, le Camino francés et les chemins portugais ont donc attiré 267891 pèlerins, soit 81,83% (les 4/5e) du total recensé au bureau de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

Les chiffres de Compostelle 2018 : nombre de pèlerins enregistrés au bureau de Saint-Jacques-de-Compostelle selon les chemins empruntés en Espagne

Répartition par tranche d’âge

  • Moins de 30 ans : 26,83%
  • Entre 30 et 60 ans : 54,81%
  • Plus de 60 ans : 18,35%
Les chiffres de Compostelle 2018 : répartition du nombre de pèlerins recensés à Saint-Jacques-de-Compostelle par tranche d’âge.

Nota : les moins de 60 ans représentent 81,64% des pèlerins, et les moins de 30 ans plus du quart. Comment se fait-il qu’ils ne soient pas plus représentés dans les associations jacquaires ? Qui peut expliquer pourquoi ? Qu’en pensez-vous ?

Nationalités des pèlerins recensés à Saint-Jacques-de-Compostelle

En 2018, ils provenaient de 177 pays.

  • 44% sont espagnols
  • 56% sont étrangers
  1. Espagne : 144.135 pèlerins (44%)
  2. Italie : 26.996 (8,25 %)
  3. Allemagne : 25.294 (7,73 %)
  4. États-Unis : 18.582 (5,68 %)
  5. Portugal : 14.411 (4,40 %)
  6. France : 8.775 (2,68 %)
  7. Royaume-Uni : 7.619 (2,33 %)
  8. Irlande : 7.554 (2,33 %)
  9. Corée : 5.665 (1,73 %)
  10. Brésil : 5.601 (1,71 %)
  11. Australie : 5.225 (1,59%)
  12. Canada : 5.031 (1,54%)
  13. Pologne : 4.787 (1,46%)
  14. Pays-Bas : 3.669 (1,12%)
  15. Mexique : 3.571 (1,09%)
  16. Argentine : 2.910 (0,89%)
  17. Danemark : 2.500 (0,76%)
  18. République Tchèque : 2.253 (0,69%)
  19. Belgique : 2.142 (0,65%)
  20. Autriche : 2.105 (0,64%)

Nota : Premier constat : les espagnols ne représentent plus que 44% du total. Il y a encore seulement quelques années, ils étaient majoritaires. Les français n’arrivent qu’en 6e position, avec 8775 personnes, soit 2,68% de l’ensemble. Ils sont précédés respectivement par les italiens (8,25 %), les allemands (7,73 %), les états-uniens (5,68 %) et les portugais (4,40 %). On relève aussi quelques pays plus rarement représentés comme le Malawi (Afrique), la Micronésie (Océaníe), Aruba (Antilles néerlandaises située au large du Vénézuela (Amérique latine), Antigua y Barbuda (Mer Caraïbe), le Tadjikistan (Asie Centrale), Bahrein (Moyen Orient)…

Les chiffres de Compostelle 2018 : répartition des pèlerins par nationalité à l’arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle (2018)

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Je vous invite à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous ne pouvez en extirper des extraits et les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 22 de 2017

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 28.05.2017 au samedi 3.06.2017

Céline Anaya Gautier, photographe

Capture d’écran du site internet de Céline Anaya Gautier

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 22 de 2017. Livres.

26.05.2017
LES INTERVIEWS DU VENDREDI : Céline Anaya Gautier
Céline Anaya Gautier est photographe.Elle a parcouru, en quatorze ans et six voyages, 5000 kilomètres sur les voies de Compostelle. Elle vient nous parler d’elle et de son livre où ses images intenses se mêlent aux témoignages des pèlerins de tous les continents croisés sur sa route.
Le site internet de Céline Anaya Gautier : http://www.celineanayagautier.com
https://moissactv.fr/2017/05/26/interviews-vendredi-celine-anaya-gautier/
Article et vidéo en français Continuer la lecture