Camino de Madrid : étape N°2, de Fuencarral à Colmenar Viejo

Dès la sortie de Fuencarral (donc de la banlieue madrilène), l’on chemine en pleine nature sur des sentiers. Le Camino de Madrid est extrêmement bien balisé, surtout jusqu’à la province de Valladolid, et d’une flèche (ou borne) on aperçoit la suivante. Impossible donc de se tromper.

Camino de Madrid, étape N°2, au départ de Fuencarral, le "Camino de Canada" © Fabienne Bodan

Camino de Madrid, étape N°2, au départ de Fuencarral, le « Camino de la Canada » © Fabienne Bodan

Vous avez pu lire la genèse de ce nouveau projet de camino, dont l’initiative revenait à un couple d’amis québécois, Rachel et Jean-Paul. Ils ont du renoncer à ce projet en dernière minute pour raison de santé, aussi lorsque nous lisons Camino de la Canada, nous avons une pensée émue pour eux

Camino de Madrid, étape N° 2 : dès la sortie de Fuencarral, l'on chemine sur des sentiers en pleine nature © Fabienne Bodan

Camino de Madrid, étape N°2 : dès la sortie de Fuencarral, l’on chemine sur des sentiers en pleine nature © Fabienne Bodan

Nous avons découpé nos premières étapes un peu différemment. Je préfère commencer en douceur, et cela nous a permis d’éviter deux étapes de respectivement 27 (Tres Cantos à Manzanares) et 33 kilomètres (Cercedilla à Segovia) lors des 4 premiers jours. En outre, l’auberge pour pèlerins (paroissiale) est désormais fermée. D’où l’idée d’un petit entraînement pour sortir de Madrid (jusqu’à Fuencarral) et pouvoir y repasser une soirée avant de se lancer définitivement dans le camino, et une seconde étape de Fuencarral à Colmenar Viejo (23,8 kms), une troisième de Colmenar Viejo à Mataelpino (22,8 kms) et une quatrième de Mataelpino à Cercedilla (15 kilomètres), avant d’attaquer la montée vers le Puerto de la Fuenfria (1795m) et la seule étape éprouvante de ce chemin, de Cercedilla à Segovia (33 kms).

Le première borne kilométrique du Camino de Madrid (il faut y rajouter une quinzaine de kilomètres pour un départ du centre de la capitale espagnole © Fabienne Bodan

Le première borne kilométrique du Camino de Madrid (il faut y rajouter une quinzaine de kilomètres pour un départ du centre de la capitale espagnole) © Fabienne Bodan

Premier « Mojon« . Souriez, vous êtes de retour sur le camino, ses « flechas amarillas et ses mojones (bornes kilométriques). Ici, tout est intact. Pas de tags, pas de pillage de plaques. L’avantage d’un chemin peu fréquenté !

Premier franchissement d'un arroyo à gué, entre Très Cantos et Colmenar Viejo. Les blocs de granit facilitent le passage © Fabienne Bodan

Premier franchissement d’un arroyo à gué, entre Très Cantos et Colmenar Viejo. Les blocs de granit facilitent le passage © Fabienne Bodan

« En abril, aguas mil« . Selon le dicton espagnol, le mois d’avril marque la pleine saison des pluies. Nous avons été épargnés par la pluie, mais souffert du froid. Les arroyos (ruisseaux) débordent  donc légèrement, et les blocs de granit permettent de les franchir à gué sans difficulté !

Une Via Pecuaria est une voie de transhumance utilisé par les bergers pour mener le le bétail caprin, ovin et bovin d'un lieu traditionnel de pâturage à un autre © Fabienne Bodan

Une Via Pecuaria est une voie de transhumance utilisé par les bergers pour mener le le bétail caprin, ovin et bovin d’un lieu traditionnel de pâturage à un autre © Fabienne Bodan

Première étape sans difficulté, pour se remettre dans l’ambiance du chemin. C’est plat, sans asphalte, tranquille, peu fréquenté (nous ne sommes que trois), bien balisé. A Colmenar Viejo, il n’y a pas d’auberge, mais un hôtel confortable, le Gran Hostal Chiscon. Attention, cependant, car pour un pèlerin solitaire, la note peut être salée (44 euros la nuit, petit-déjeuner inclus).

Pour retourner au SOMMAIRE des RECITS par étape

VOIR la fiche d’information sur mon hébergement à Colmenar Viejo

Camino de Madrid : étape 1, de Madrid à Fuencarral

Pour obtenir le son, activez le haut-parleur dans la bande noire en bas de l’image !

A l’auberge de jeunesse le Cats Hostel de Madrid, non loin de la Puerta del Sol et de la plaza Mayor madrilène, le petit déjeuner n’est servi qu’à partir de 8h. Il n’a rien d’un solide petit déjeuner pour pèlerin : tout y est industriel et sous vide, brioche, croissant, pain de mie, jusqu’à la poudre d’orange digne du Tang de la jeunesse des cinquantenaires. Nous avons parcouru les premiers kilomètres de ce camino de Madrid hier soir, en revenant de notre excursion au cañon del Rio Lobos. Une petite mise en jambe, initialement prévue jusqu’à Fuencarral.

La place de Santiago, point de départ du Camino de Madrid vers Compostelle et du Camino d'Uclès, vers le monastère du même nom © Fabienne Bodan

La place de Santiago, point de départ du Camino de Madrid vers Compostelle et du Camino d’Uclès, vers le monastère du même nom © Fabienne Bodan

C’était sans compter la difficulté de localiser le point de départ. Si certains guides suggèrent un départ de la Puerta del Sol, nous souhaitions un lieu plus symbolique et spirituel. Quoi de plus approprié que de démarrer de l’église de Santiago ?

Eglise de Santiago, plaza de Santiago, non loin du Palacio Real, Madrid © Fabienne Bodan

Eglise de Santiago, plaza de Santiago, non loin du Palacio Real, Madrid © Fabienne Bodan

A la cathédrale, on nous indique qu’elle est située après le Palais Royal. Après quelques tâtonnements, un policier municipal nous indique la direction de l’église recherchée. Une statue de Saint-Jacques nous accueille. Premiers tampons sur nos crédentiales à la sacristie. Premières images de ce nouveau camino. Il est déjà 18h45.

Camino de Madrid. Le premier sello gentiment tamponné dans la sacristie de l'église de Santiago, Madrid. © Fabienne Bodan

Camino de Madrid. Le premier sello gentiment tamponné dans la sacristie de l’église de Santiago, Madrid. © Fabienne Bodan

Calle Mayor. Plaza de Cibeles. Paseo de Recoletos. Et un paseo de la Castellana interminable ! La sortie de ville n’a rien d’enchanteur. Nous nous fixons un challenge : au premier qui trouvera la première flèche jaune de ce chemin. Plaza de Castilla, les tours penchées de Kio. Et soudain, la première flèche. Nous reprenons le métro vers la plaza Mayor. Direction, le Mercado San Miguel, où une multitude de petits stands proposent d’appétissants tapas : empanadas, croquetas, pimientos de Padron, boquerones fritos, pulpo à la plancha, chorizo, jamon serrano, mini-saucissons, de quoi ravir les papilles d’un pèlerin !

Camino de Madrid : la première flèche du chemin, au bout de 6 kilomètres, après les tours penchées...

Camino de Madrid : la première flèche du chemin, au bout de 6 kilomètres, après les tours penchées…

Retour au Sommaire des récits par étape de ce Camino de Madrid

VOIR la fiche d’information sur mon hébergement à Madrid

Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com 2016

Camino de Madrid : le sommaire des récits de pèlerinage, par étape

Pour faciliter votre navigation dans les méandres de ce site, ce sommaire vous aidera à accéder au récit journalier de mes étapes sur le Camino de Madrid, de Madrid à Sahagun (avril 2016). Il vous suffit de cliquer sur l’étape qui vous intéresse. Buen camino !

♦ Avant le départ…VOIR la genèse de ce camino et les impressions d’avant-départ
♦ Jour 1, l’arrivée à Madrid VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°1, de Madrid (Eglise de Santiago) à Fuencarral VOIR l’article et le diaporama
♦ Etape N°2, de Fuencarral à Colmenar Viejo VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°3, de Colmenar Viejo à Mataelpino VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°4, de Mataelpino à Cercedilla VOIR l’article, le diaporama et les photos
♦ Etape N°5, de Cercedilla à Segovia
♦ Etape N°6, de Segovia à Santa Maria La Real de Nieva
♦ Jour 5 : une journée de visite à Segovia
♦ Etape N°7, de Santa Maria La Real de Nieva à Coca
♦ Etape N°8, de Coca à Alcazaren
♦ Etape N°9, de Alcazaren à Puente Duero
♦ Etape N°10, de Puente Duero à Peñaflor de Hornija
♦ Etape N°11, de Peñaflor de Hornija à Medina de Rioseco
♦ Etape N°12, de Medina de Rioseco à Cuenca de Campos
♦ Etape N°13, de Cuenca de Campos à Santervas de Campos
♦ Etape N°14, de Santervas de Campos à Sahagun
♦ Jour 15 : prolongation jusqu’à Léon !
♦ Fin de camino !