Hébergement à Santervas de Campos

Albergue municipal de Santervas de Campos © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Santervas de Campos © Fabienne Bodan

L'entrée © Fabienne Bodan

L’entrée © Fabienne Bodan

La salle à manger © Fabienne Bodan

La salle à manger © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Santervas de Campos

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Santervas de Campos. Avril 2016.

HébergementAlbergue de peregrinos de Santervas de Campos
Costanilla 6
47609 Santervas de Campos
Tél : 983 785 196 et 609 402 816
Tarif avril 20166 euros
Description.Ouvert toute l'année
.Belle bâtisse ancienne entièrement rénovée (au niveau-1, un musée dédié à Juan Ponce de Léon, découvreur de la Floride et premier gouverneur de Puerto Rico, originaire du village, est en court de construction)
.16 lits en 2 dortoirs (l'un de 12 lits superposés, soit 2 x 6 lits, l'autre de 4 lits superposés, soit 2 x 2 lits), avec couvertures mais pas de draps
.1 salle de bain par dortoir, plus 1 autre au rez-de-chaussée. Celle du grand dortoir contient 2 douches, 2 lavabos et 2 WC, celle du rez-de-chaussée 1 douche, 1 WC, 1 lavabo
.1 salle à manger avec une grande table et des chaises, peu de vaisselle et de couverts, un micro-ondes (apparemment l'accès à la cuisine et ses équipements a été condamné...pour des raisons que nous ignorons). Il n'y a pas d'évier dans cette pièce.
.1 entrée
.1 couloir
.1 arrière-cour où l'on peut faire sécher le linge
.1 espace pour les vélos
.Chauffage : attention, l'auberge n'a pas été chauffée cet hiver, alors qu'elle est extrêmement froide !
.La femme du maire vous accueille (rapidement) et vous propose une visite guidée du village, de son église romane-mudejar du XIIe siècle et du futur musée consacré à Juan Ponce de Léon à 17h.
.Pas de Wifi (il faut aller au bar à côté)
Avantages.Jolie bâtisse récemment rénovée en matériaux naturels , dortoirs spacieux, équipements récents
Inconvénients.Pas de chauffage, dans un bâtiment très froid et humide. Fort heureusement, il y a un bar-tienda juste à côté de l'auberge, dont la gérante fort sympathique, serviable et compréhensive a allumé spécialement pour nous son poêle à bois. C'est le seul magasin du village. Vous pouvez aussi y manger des rations, menus, tapas. N'hésitez pas à demander ce que vous voulez, car en raison du faible nombre de clients et de pèlerins, la gérante du bar ne prépare pas grand-chose à l'avance. Si il manque des produits dans sa boutique, elle n'hésite pas à prendre sa voiture pour aller faire quelques achats supplémentaires dans la ville voisine.
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Le grand dortoir à l'étage © Fabienne Bodan

Le grand dortoir à l’étage © Fabienne Bodan

Le bloc sanitaire du grand dortoir, avec 2 douches, 2 lavabos, 2 WC © Fabienne Bodan

Le bloc sanitaire du grand dortoir, avec 2 douches, 2 lavabos, 2 WC © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, une autre salle de bain avec douche, WC, lavabo © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, une autre salle de bain avec douche, WC, lavabo © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

La vieille et belle bâtisse a été récemment rénovée © Fabienne Bodan

La vieille et belle bâtisse a été récemment rénovée © Fabienne Bodan

Bois, enduits à la chaux...© Fabienne Bodan

Bois, enduits à la chaux…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *