Hébergement à Puente Duero

La petite maison en bois, auberge de pèlerins de Puente Duero © Fabienne Bodan

La petite maison en bois, auberge de pèlerins de Puente Duero © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue Municipal Puente Duero (18 sur 52)

1024 x 768 AF Albergue Municipal Puente Duero (24 sur 52)

1024 x 768 AF Albergue Municipal Puente Duero (11 sur 52)

Camino de Madrid : hébergement à Puente Duero

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Puente Duero. Avril 2016.

HébergementAlbergue municipal de Puente Duero
Camino de Aniago, s/n
47152 Puente Duero
Tél : 678 318 188
E-Mail : ajova46@gmail.com
http://www.ajova.es
Tarif avril 2016Donativo (nuit + petit déjeuner)
Description.Ouvert toute l'année (de 15h à 22h)
.Un hospitalier est présent, par quinzaine, de début avril à fin septembre
.Petite maison en bois entourée d'une grande cour-jardin avec un petit potager et des arbres fruitiers dont les fruits et légumes sont destinés aux pèlerins
.2 petits dortoirs de 4 lits (superposés, 2 x 2) + 1 chambre avec un petit lit pour l'hospitalier
.1 salle de bains avec 2 douches, 1 WC, 1 lavabo (Eau chaude)
.1 cuisine / salle à manger avec plaques électriques, micro-ondes, réfrigérateur, vaisselle, couverts, 2 tables et chaises : possibilité de cuisiner (le petit-déjeuner est préparé et fourni par l'association des amis de Saint-Jacques de Valladolid qui gère l'auberge pour le compte de la commune)
.1 salon avec bibliothèque, canapé, fauteuil
.Chauffage
.L'hospitalier loge dans la maison, accueille les pèlerins avec un verre d'eau, tamponne les crédentiales, donne des informations, anime les groupes. Il ne prépare pas le dîner mais partage des provisions avec les pèlerins si les magasins sont fermés (ce qui fut notre cas, arrivés un samedi après-midi). Il « offre » le petit-déjeuner (pain grillé, thé, café, margarine, miel), avec les dons laissés par les pèlerins de la veille. Il offre également une pochette en plastique renforcée pour la crédentiale.
.Espace pour les vélos
.Pas de Wifi
Avantages.Avec la présence d'un hospitalier, le pèlerin bénéficie d'une vraie hospitalité comme peu d'auberges la pratique (on retrouve ici l'atmosphère des auberges comme celles de Grañon, Tosantos, Bercianos del Camino ou feu celle d'Eunate sur les caminos francés et aragonès). Lors de notre passage fin avril 2016, nous avons été accueillis par Arturo, président de l'association de Valladolid et pèlerin très expérimenté, qui a de nombreuses anecdotes à raconter. Cette vraie hospitalité engendre une atmosphère très chaleureuse et crée du lien entre les pèlerins.
.Une grande attention à l'égard de chaque pèlerin de la part de l'hospitalier
.Donativo
.Tout est fait pour faciliter la vie du pèlerin
.L'aspect familial et intime de l'auberge avec ses mini-dortoirs de 4 personnes
Inconvénients.Installations un peu vieillottes (salle de bains)
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
2 petits dortoirs de 4 lits © Fabienne Bodan

2 petits dortoirs de 4 lits © Fabienne Bodan

Salle de bain avec 2 douches et 1 WC © Fabienne Bodan

Salle de bain avec 2 douches et 1 WC © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Possibilité de cuisiner dans la cuisine de l'auberge © Fabienne Bodan

Possibilité de cuisiner dans la cuisine de l’auberge © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue Municipal Puente Duero (8 sur 52)

 

Pour les pèlerins estivaux, de sympathiques installations à l'extérieur, jusqu'au barbecue © Fabienne Bodan

Pour les pèlerins estivaux, de sympathiques installations à l’extérieur, jusqu’au barbecue © Fabienne Bodan

L'association des amis de Saint Jacques de Valladolid, qui gère l'auberge, a même créé un mini-potager qui alimentera les repas des pèlerins l'été. Dans le même esprit, des arbres fruitiers ont été plantés © Fabienne Bodan

L’association des amis de Saint Jacques de Valladolid, qui gère l’auberge, a même créé un mini-potager qui alimentera les repas des pèlerins l’été. Dans le même esprit, des arbres fruitiers ont été plantés © Fabienne Bodan

L'hospitalier crée le lien et bichonne les pèlerins. Ici, Arturo, avec sa casquette, pèlerin intarissable et président de l'association de Valladolid © Fabienne Bodan

L’hospitalier crée le lien et bichonne les pèlerins. Ici, Arturo, avec sa casquette, pèlerin intarissable et président de l’association de Valladolid © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *