Hébergement à Cuenca de Campos

L'albergue municipal de Cuenca de Campos © Fabienne Bodan

L’albergue municipal de Cuenca de Campos © Fabienne Bodan

Ancien établissement scolaire reconverti en auberge pour pèlerins © Fabienne Bodan

Ancien établissement scolaire reconverti en auberge pour pèlerins © Fabienne Bodan

L'auberge occupe l'ancien appartement des enseignants © Fabienne Bodan

L’auberge occupe l’ancien appartement des enseignants © Fabienne Bodan

Une salle à manger comme à la maison © Fabienne Bodan

Une salle à manger comme à la maison © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Cuenca de Campos

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Cuenca de Campos. Avril 2016.

HébergementAlbergue municipal
Domingo Vero, 3
47650 Cuenca de Campos
Tél : 692 10 11 09
Tarif avril 20166 euros
Description.Immense et belle bâtisse, anciens appartements des enseignants de l'établissement scolaire situé auparavant au rez-de-chaussée
.2 dortoirs de 10 lits (5 x 2 lits superposés) avec couvertures mais pas de draps
.8 autres places dont certaines en lit à 2 places
.1 salle à manger/salon avec 1 grande table, des chaises, 1 canapé, des fauteuils, TV
.1 entrée
.1 cuisine avec équipement professionnel de collectivité (cuisinière avec 5 feux gaz, réfrigérateur, vaisselle et couverts en quantité suffisante, plan de travail, casseroles, poêles, ustensiles de cuisine...)
.2 salles de bain (hommes / femmes) avec 2 douches, lavabos, 2 WC dans chacune (Eau chaude)
.1 grand couloir
.Espace pour les vélos
.On peut retirer les clés au bar sur la place
.1 hospitalier passe en fin d'après-midi récolter le prix de la nuitée et tamponner les crédentiales
.Pas de Wifi (il faut aller à la Meson du village)
Avantages.Auberge très spacieuse, bien équipée
.Possibilité de cuisiner confortablement
.Calme et en plein centre dans un petit village agréable
Inconvénients.Pas de chauffage au moment de notre passage (avril)
.Comme souvent, les portes des WC et douches ne ferment pas
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Lits superposés dans les dortoirs © Fabienne Bodan

Lits superposés dans les dortoirs © Fabienne Bodan

Equipement de collectivité dans la cuisine © Fabienne Bodan

Equipement de collectivité dans la cuisine © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

De quoi cuisiner ! © Fabienne Bodan

De quoi cuisiner ! © Fabienne Bodan

Sanitaires hommes et femmes séparés, avec 2 douches, 2 Wc et 4 lavabos par bloc © Fabienne Bodan

Sanitaires hommes et femmes séparés, avec 2 douches, 2 Wc et 3 lavabos par bloc © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue municipal Cuenca de Campos (11 sur 14)

Il y a même la télé, pour les amateurs © Fabienne Bodan

Il y a même la télé, pour les amateurs © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *