Hébergement à Santiago de Compostela (Galice, Espagne)


Agrandir le plan

Pour obtenir le son, passez la souris sur la barre noire en bas de l’écran et activer le haut-parleur.

Chemin portugais : hébergement à Santiago de Compostela (Galice, Espagne)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur le Seminario Menor de Santiago de Compostela (Galice, Espagne). Mai 2013.

HébergementSantiago
Seminario Menor (4)
Avenida Quiroga Palacios 2°A
15 702 Santiago de Compostela
Tel/fax : (00 34) 881031768
http://www.alberguesdelcamino.
com/santiago/albergue-seminario-menor
http://www.
albergueseminariomenor.com
santiago@
alberguesdelcamino.com
(177 places)
Tarif 2013*10 €
Description.A un quart d'heure à pied de la cathédrale, sur une colline en face du quartier historique
.Grands dortoirs, dont les rangées d'une vingtaine de lits sont séparées par des cloisons basses. 4 à 5 dortoirs (mixtes) sur deux étages (2e et 3e)
.Zone réservée aux chambres individuelles, avec ou sans salles de bains privatives. Sanitaires communs dans cette zone.
.Immenses couloirs avec les anciennes cellules de moines transformées en chambres.
.Sanitaires hommes-femmes séparés à chaque étage
.Grande cuisine-salle à manger au sous-sol, ainsi que sanitaires (douches, lavabos, WCs)
.Consignes automatiques au sous-sol avant la salle à manger-cuisine (possibilité aussi d'y entreposer des vélos, à l'abri et en toute sécurité)
.Laverie (une machine à laver, un sèche-linge, à pièces)
.Draps en papier fournis
.Couvertures
Avantages.Charme et murs chargés d'histoire de cet immense monastère transformé en refuge pour pèlerins : l'expérience vaut vraiment le coup d'être vécue (on ressent beaucoup plus les contours de la vie monastique dans le seminario menor que dans le seminario mayor (très bel établissement également)
.Lits simples (non superposés), avec une mini-armoire fermée à clé pour chacun.
.Dortoirs spacieux avec mini-armoires personnelles fermées à clé.
.Nombreuses fenêtres pour une bonne aération du dortoir
.Calme
.Bel environnement, très beau point de vue sur le quartier historique
.Très bien situé, tant par rapport au quartier historique que les stations de bus et de train et la nouvelle ville
.Très propre
.Possibilité de cuisiner
.Le prix, 10 euros pour un lit au coeur de cette cité galicienne très touristique (15 euros pour une chambre individuelle)
.Les draps en papier fournis, pour une meilleure hygiène
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Inconvénients.On ne peut faire sécher son linge à l'extérieur (pas d'accès à un jardin), on doit donc le faire sécher à l'intérieur, dans les grands et vastes couloirs qui mènent aux sanitaires
.Inconvénients des grands dortoirs : plus il y a de monde, plus il y a de risques de ronflements et bruits en tout genre. Mais ces dortoirs étant très spacieux, et les lits non superposés, on n'en souffre pas de trop. En outre, la sérénité du lieu et la mémoire de la vie monastique incite à la sérénité, au silence et au respect d'autrui.
.Manque de couverts et vaisselle en cuisine au regard du grand nombre de pèlerins dans cette auberge
.Le seminario menor n'est pas à proprement parlé au coeur du quartier historique de Santiago. Pour ceux dont c'est le premier critère de choix, d'autres solutions d'hébergements paraissent plus indiquées, comme le Seminario Mayor en face de la cathédrale (23 euros la nuit en chambre individuelle, incluant le buffet petit déjeuner)
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣

(4) Depuis le 1er mai 2013, toutes les auberges de la Xunta de Galicia demandent 6 euros pour la nuit au lieu de 5 euros en 2012.

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Padron (Galice, Espagne)


Agrandir le plan

L'albergue de la Xunta de Galicia se situe en contrebas du Couvent des Carmes, après avoir traversé le pont Santiago. © Fabienne Bodan

L’albergue de la Xunta de Galicia se situe en contrebas du Couvent des Carmes, après avoir traversé le pont Santiago. © Fabienne Bodan

Les lits sont ainsi conçus que l'on a même l'impression d'avoir son petit coin à soi. © Fabienne Bodan

Les lits sont ainsi conçus que l’on a même l’impression d’avoir son petit coin à soi. © Fabienne Bodan

Les lits superposés sont en bois assez épais, et donc, contrairement aux lits superposés métalliques, lorsque votre voisin de lit, en haut ou en bas, se retourne la nuit, vous ne sentez rien. © Fabienne Bodan

Les lits superposés sont en bois assez épais, et donc, contrairement aux lits superposés métalliques, lorsque votre voisin de lit, en haut ou en bas, se retourne la nuit, vous ne sentez rien. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : hébergement à Padron (Galice, Espagne)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue de la Xunta de Galicia de Padron (Galice, Espagne). Mai 2013.
HébergementPadron
Albergue Peregrinos Xunta de Galicia (4)
Costina do Carmen
Responsable : Mari Carmen
Tel : (00 34) 981 810 044 / 673 656 173 (ou 666 202 863)
(après avoir franchi le vieux pont, à côté du Convento del Carmen)
http://caminodesantiago.
consumer.es/albergue-de-peregrinos-de-padron
(46 places)
Tarif 2013*6 €
Description.Au coeur du Padron historique, après l'esplanade de platanes qui longe le rio Sar. Franchir le (vieux) Pont de Santiago à gauche, puis tourner à gauche au pied du Couvent du Carme.
.Un dortoir à l'étage, avec lits superposés
.Cuisine, grande salle
.Sanitaires hommes-femmes séparés
.Jardin avec fil à linge
.Draps en papier fournis
Avantages.Accueil très chaleureux
.Très bien situé, près de la rivière, du Couvent du Carme et en face de l'esplanade et du quartier historique
.Très spacieux
.Cuisine et auberge très bien équipées
.Equipement récent et soigné. Ca sent le neuf !
.Trè beau dortoir sous les combles, lits solides en bois, avec une disposition offrant un minimum d'intimité
.Nombreuses fenêtres pour une bonne aération du dortoir
.Calme
.Bel environnement, beau point de vue
.Très propre
.Possibilité de cuisiner
.Les draps en papier fournis, pour une meilleure hygiène
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Inconvénients.Aucun
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Au rez de chaussée, une grande cuisine avec une immense cheminée en pierres. © Fabienne Bodan

Au rez de chaussée, une grande cuisine avec une immense cheminée en pierres. © Fabienne Bodan

Plusieurs grandes tables permettent aux pèlerins de dîner à leur aise. © Fabienne Bodan

Plusieurs grandes tables permettent aux pèlerins de dîner à leur aise. © Fabienne Bodan

(4) Depuis le 1er mai 2013, toutes les auberges de la Xunta de Galicia demandent 6 euros pour la nuit au lieu de 5 euros en 2012.

Vue depuis la fenêtre du dortoir. © Fabienne Bodan

Vue depuis la fenêtre du dortoir. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Chemin portugais : hébergement à Mos (Galice, Espagne)


Agrandir le plan

Ici, l'albergue est tenue par les habitants du village (vecinos = voisins). On récupère la clé au restaurant juste en face. © Fabienne Bodan

Ici, l’albergue est tenue par les habitants du village (vecinos = voisins). On récupère la clé au restaurant juste en face. © Fabienne Bodan

Un dortoir à taille humaine, des lits superposés mais suffisamment espacés les uns des autres, une maison propre. © Fabienne Bodan

Un dortoir à taille humaine, des lits superposés mais suffisamment espacés les uns des autres, une maison propre. © Fabienne Bodan

C'est un petit village tranquille, bien plus charmant que la ville de O Porriño où j'ai finalement renoncé à m'arrêter. © Fabienne Bodan

C’est un petit village tranquille, bien plus charmant que la ville de O Porriño où j’ai finalement renoncé à m’arrêter. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : hébergement à Mos (Galice, Espagne)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue de vecinos de Mos (Portugal). Mai 2013.

HébergementMos
Albergue Peregrinos Xunta de Galicia (4)
Rua de Santa Eulalia, 19
Tel : (00 34) 986 334 269
(16 places)
N'oubliez pas d'enlever vos draps en papier le matin avant de partir et de les déposer dans la poubelle : autant de travail en moins pour ceux qui font le ménage !
Tarif 2013*6 €
Description.Au coeur du petit village de Mos, cette auberge de «vecinos» est gérée par les habitants de la commune.
.Demander les clés au café-restaurant d'en face, chez Flora, qui dispose également d'une petite épicerie de base
.Une grande pièce comprenant un dortoir, et une cuisine avec grande table pour manger derrière un paravent
.Salles de bains hommes-femmes avec chacune une douche, un WC et un lavabo
.Un autre lavabo à l'extérieur des salles de bain (qui sert à laver le linge)
.Draps en papier fournis
.Mini-terrasse extérieure à l'ombre d'un arbre
.Très bel accueil de la part de Flora et ses congénères, qui vous renseignent avec le sourire
.Atmosphère de village (j'ai décidé de poursuivre jusqu'à Mos, ne voulant pas rester une après-midi et une soirée à O Porrino, ville sans cachet)
.Petite auberge de dimension humaine
.Calme
.Bien équipée
.Propre
.Possibilité de cuisiner
.Les draps en papier fournis, pour une meilleure hygiène
.Nombreuses fenêtres pour l'aération de la pièce
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Avantages.Très bel accueil de la part de Flora et ses congénères, qui vous renseignent avec le sourire
.Atmosphère de village (j'ai décidé de poursuivre jusqu'à Mos, ne voulant pas rester une après-midi et une soirée à O Porrino, ville sans cachet)
.Petite auberge de dimension humaine
.Calme
.Bien équipée
.Propre
.Possibilité de cuisiner
.Les draps en papier fournis, pour une meilleure hygiène
.Nombreuses fenêtres pour l'aération de la pièce
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Inconvénients.Petit problème d'aération dans les salles de bain qui sentent un peu l'humidité
.Ustensiles de cuisine un peu vieillots
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
L'albergue de Mos fait partie du réseau des "Albergues do Camino". © Fabienne Bodan

L’albergue de Mos fait partie du réseau des « Albergues do Camino ». © Fabienne Bodan

Un coin cuisine est séparé du dortoir par un paravent. L'équipement est sommaire, mais suffisant pour se préparer un plat de pâtes ! © Fabienne Bodan

Un coin cuisine est séparé du dortoir par un paravent. L’équipement est sommaire, mais suffisant pour se préparer un plat de pâtes ! © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Chemin portugais : mes hébergements de Valença do Minho/Tuy à Santiago de Compostela (et Muxia)

Les choix des hébergements sur les chemins de Compostelle relèvent souvent du bouche-à-oreille. J’ai apprécié de recevoir des conseils, les bonnes adresses, les coups de coeur des autres pèlerins. A mon tour, je vous livre la liste de mes hébergements sur le Camino Portugais, puis Fisterra, Muxia, Astorga et Rabanal del Camino (les deux dernières appartenant au Camino Francés). Cette liste n’a qu’une valeur indicative. J’ai attribué à chacun de ces hébergements une appréciation personnelle, fonction de la qualité de l’accueil, de la propreté et du confort du lieu, du rapport qualité/prix, de l’atmosphère qui y régnait le jour de mon passage. Cette appréciation est donc toute relative et subjective, si ce n’est que mes critères incontournables sont le calme et la propreté. J’ai ajouté une mention «coup de coeur» : le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Pour plus de détails sur les lieux d’hébergement, ainsi que, plus globalement, sur chacune des étapes de mon parcours, il vous suffit de cliquer le nom de l’hébergement pour accéder à la fiche détaillée correspondante, avec description, avantages, inconvénients, photos et vidéos correspondantes. Je mets en ligne progressivement ces fiches-étapes, car cela représente un travail conséquent. Merci de votre patience et de votre compréhension.

Merci aux futurs pèlerins du Chemin Portugais d’apporter tout complément d’informations sur les hébergements ci-dessous en déposant un commentaire au bas de cette page. J’intégrerai régulièrement ces mises à jour dans le tableau.

ATTENTION : Pour obtenir le son, placez votre souris sur la barre noire en bas de l’image et activez le haut-parleur. 

Chemin portugais : mes hébergements de Valença do Minho/Tuy à Muxia

Ce tableau récapitule mes hébergements tout au long du chemin portugais de Valença do Minho/Tuy à Santiago de Compostela (et Fisterra/Muxia). Trois autres tableaux vous proposeront mes hébergements sur le reste du parcours, de Lisbonne jusqu'à Santiago de Compostela. Ce tableau mentionne la date de mon passage, la ville, les coordonnées de l'hébergement, le tarif 2013, mon appréciation et mes coups de coeur (forcément subjectifs, mais j'ai apprécié que d'autres pèlerins me fassent profiter de leurs avis sur les hébergements où ils se sont arrêtés). Dans la colonne hébergement, vous pourrez cliquer sur le nom de l'hébergement afin d'afficher la page contenant les informations détaillées.

Etape N°DateLieuHébergementTarif 2013*♣/♥
1613.05.2013Valença do MinhoAlbergue Peregrinos San Teotonio
Avenida dos Bombeiros Voluntarios
http://www.cm-valenca.pt/portal/page/
velenca/portal_
municipal/
Turismo/Caminhos_de_Santiago
http://albergue-valenca.pt.vu/
(50 places)
5 €♣♣
1714.05.2013MosAlbergue Peregrinos Xunta de Galicia
Rua de Santa Eulalia, 19
Tel : (00 34) 986 334 269
(16 places)
6 €♣♣
1815.05.2013PontevedraAlbergue Peregrinos Xunta de Galicia
Albergue dos Amigos do Camino de Pontevedra
Rua Otero Pedrayo s/n
Tel : (00 34) 986 844 005
http://caminodesantiago.consumer.es/
albergue-de-pontevedra-la-virgen-
peregrina
(56 places en 2 dortoirs)
6 €♣♣
V16.05.2013PontevedraAlbergue Peregrinos Xunta de Galicia
Idem
6 €♣♣
1917.05.2013PadronAlbergue Peregrinos Xunta de Galicia
Costina do Carmen
Responsable : Mari Carmen
Tel : (00 34) 981 810 044 /
673 656 173 (ou 666 202 863)
(après avoir franchi le vieux pont,
à côté du Convento del Carmen)
http://caminodesantiago.consumer.es/
albergue-de-peregrinos-de-padron
(46 places)
6 €♣♣♣
2018.05.2013SantiagoSeminario Menor
Avenida Quiroga Palacios 2°A
15 702 Santiago de Compostela
Tel/fax : (00 34) 881031768
http://www.alberguesdelcamino.com/
santiago/albergue-seminario-menor
http://www.albergueseminariomenor.
com
santiago@
alberguesdelcamino.com
10 €♣♣
V19.05.2013SantiagoSeminario Menor – Santiago
Idem
10 €♣♣
V20.05.2013SantiagoSeminario Menor – Santiago
Idem
10 €♣♣
V21.05.2013SantiagoSeminario Menor – Santiago
Idem
10 €♣♣
V22.05.2013FisterraAlbergue O Encontro
C/El Campo - Fisterra
Tel : (00 34) 696 50 33 63 /
981 74 03 69
http://caminodesantiago.consumer.es/
albergue-o-encontro
10 €♣♣
2123.05.2013MuxiaAlbergue Xunta de Galicia
Rua Enfesta, 22
http://caminodesantiago.consumer.es/
albergue-de-peregrinos-de-muxia
(32 places)
6 €♣♣
V24.05.2013SantiagoAlbergue Seminario Menor
Avenida Quiroga Palacios 2°A
15 702 Santiago de Compostela
Tel/fax : (00 34) 88103 17 68
E-mail : santiago@alberguesdelcamino.com
http://www.albergueseminariomenor.
com
(177 places)
15 € (chambre individuelle, sdb commune)♣♣
V25.05.2013SantiagoSeminario Menor – Santiago
Idem
15 €
idem
♣♣
V26.05.2013AstorgaAlbergue publico Siervas de Maria
(Association des amis de Saint Jacques d'Astorga)
Plaza San Francisco, 3
24700 Astorga
Tel : (00 34) 987-616-034 / 618-271-773
(à l'entrée d'Astorga, à gauche en face de la statue de pèlerin)
E-mail :asociacion@caminodesantiagoastorga.
com
http://www.caminodesantiagoastorga.
com
(176 places,en chambres de 2 à 22 personnes)
5 €♣♣
2227.05.2013Rabanal del CaminoAlbergue Gaucelmo de la Confraternity St James
Calvario 4
24722 Rabanal del Camino
Tel : (00 34) 987-631-615
http://www.csj.org.uk/gaucelmo.html
http://caminodesantiago.consumer.es/
albergue-gaucelmo
(44 places l'été, 28en mi-saison)
Donativo Nuit + Tea Time + Petit déjeuner♣♣
2328.05.2013BUS !
Retour29.05.2013Bien arrivée en Bretagne !

 

(1) Particularité portugaise, certaines casernes de pompiers accueillent les pèlerins pour la nuit, dans des endroits dépourvus d’auberges pour pèlerins. Les conditions sont très variables : grande salle des fêtes à Tomar, chambre 6 lits non mixtes à Alhandra, lits superposés au dessus d’une salle de sport à Mealhada, chambres à 2 lits à Vila do Conde, etc. La possibilité d’accueil des pèlerins est à la discrétion du commandant de la caserne. Il ne faut jamais débarquer en terrain conquis, mais faire preuve d’humilité et de respect en demandant s’il est possible d’y être hébergé.

 (2) Les Auberges de Jeunesse ont un accord avec les associations de pèlerins de la Via Lusitania pour accueillir les pèlerins, en l’absence d’albergues de pèlerins entre Lisbonne et Porto.

(3) Autre particularité portugaise, les « Santa Casa de Misericordia », hospices pour personnes âgées, parfois aussi écoles ou jardins d’enfants, ont depuis très longtemps une vocation d’accueil jacquaire. On vous y héberge pour une nuit et on vous offre un dîner, plus ou moins frugal selon les endroits : entrée-plat-dessert à Azambuja mais soupe-pain-pomme à Sao Joao de Madeira.

(4) Depuis le 1er mai 2013, toutes les auberges de la Xunta de Galicia demandent 6 euros pour la nuit au lieu de 5 euros en 2012.

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.