Hébergement à Coca

1024 x 768 AF Albergue Municipal Coca (1 sur 15)

L'auberge municipale de Coca occupe l'ancienne maison des enseignants © Fabienne Bodan

L’auberge municipale de Coca occupe l’ancienne maison des enseignants © Fabienne Bodan

Vous y serez accueilli par la dévouée et prévenante hospitalière Charro © Fabienne Bodan

Vous y serez accueillis par la dévouée et prévenante hospitalière Charro © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, le salon © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, le salon © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Coca

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal Coca. Avril 2016.

HébergementAlbergue municipal Escuela Casa del Peregrino
28, Avenida Juan Pablo II
Coca
Hospitalière : Charro, Avenida Juan Pablo II, N°19
Tél : 627 304 009 & 690 310 603
Taxi à Coca : Juan Carlos Aranda Parada, Tél : 652 986 607, E-Mail : taxicoca@gmail.com, http://www.taxicoca.com )
Tarif avril 20165 euros (sans petit déjeuner)
Description.1 hospitalière, Charro, vous accueille chaleureusement et se met en quatre vous vous aider dans toutes vos demandes
.L'ancienne maison des instituteurs a été reconvertie en auberge pour les pèlerins. Si l'on doit toujours souligner l'effort des municipalités qui mettent des hébergements à la disposition des pèlerins à un tarif très bas, notons cependant que l'auberge de Coca recèle des traces d'humidité et de dégradation progressive.
.16 lits, tous superposés, en 4 petits dortoirs : 1 dortoir de 1 x 2 lits, 1 dortoir de 4 x 2 lits, 1 dortoir de 3 x 2 lits
.Couvertures fournies (il y a aussi un couvre-lit) mais pas de draps en papier ou autre (hygiène?)
.Sommier de qualité moyenne
.1 cuisine avec réfrigérateur, évier, couverts et vaisselle mais seulement 1 micro-ondes (donc pas vraiment de possibilité de cuisiner)
.1 salon avec canapé, fauteuils
.1 salle de bain (douche, lavabo, WC, eau chaude)
.Attention, il n'y a que 2 bars-restaurants où l'on peut dîner : El Rinconcito (à mon goût, très moyen) et La Muralla (fermée le jeudi)
.Pas de Wifi
Avantages.Une hospitalière charmante, prévenante, totalement disponible et passionnée aux petits soins des pèlerins
.Le tarif
Inconvénients.Grande maison humide, avec des traces de salpêtre, moyennement entretenue, dont l'état se dégrade
.Sommier de qualité moyenne
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥

♥ pour l'accueil
A l'étage, des mini-dortoirs de 2, 3 ou 4 lits © Fabienne Bodan

A l’étage, des mini-dortoirs de 2, 3 ou 4 lits © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue Municipal Coca (3 sur 15)

Le grand salon du rez-de-chaussée © Fabienne Bodan

Le grand salon du rez-de-chaussée © Fabienne Bodan

Mini-table de cuisine © Fabienne Bodan

Mini-table de cuisine © Fabienne Bodan

La cuisine est seulement équipée d'un micro-ondes, difficile donc d'y cuisiner © Fabienne Bodan

La cuisine est seulement équipée d’un micro-ondes, difficile donc d’y cuisiner © Fabienne Bodan

A l'étage, du parquet © Fabienne Bodan

A l’étage, du parquet © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Santa Maria La Real de Nieva

La petite auberge privée pour pèlerins de Santa Maria La Real de Nieva © Fabienne Bodan

La petite auberge privée pour pèlerins de Santa Maria La Real de Nieva © Fabienne Bodan

Une seule pièce, dortoir-salon de 6 lits © Fabienne Bodan

Une seule pièce, dortoir-salon de 6 lits © Fabienne Bodan

Salle de pain avec douche, lavabo, WC © Fabienne Bodan

Salle de pain avec douche, lavabo, WC © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Santa Maria La Real de Nieva

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal Fuensanta de Santa Maria La Real de Nieva. Avril 2016.

HébergementAlbergue privée Fuensanta
Calle Fuensanta, N°1
Santa Maria La Real de Nieva
Javier Gonzalo Casado
Tél : 619 772 412 & 921 594 667
Tarif avril 2016Donativo
Description.Cette petite maison, utilisée auparavant par les travailleurs galiciens, a été rénovée par une famille qui a souhaité la mettre à la disposition des pèlerins. La grande pièce contient 6 lits (superposés, 3 x 2), avec couvre-lits et couverture. Il n'y a pas de draps, et les sommiers métalliques sont défoncés.
.Salle de bain avec douche, lavabo et WC (Eau chaude en principe, mais nous n'avons pas eu de chances, car le chauffe-eau était en panne quand nous sommes passés)
.Chauffage
.Cuisine avec micro-ondes, réfrigérateur, plaques électriques
.Pas de Wifi (il faut aller au bar du village)
Avantages.Donativo
.L'atmosphère d'une toute petite auberge
.On peut y cuisiner
Inconvénients.Une seule pièce, et l'on ne peut manger dans la cuisine car il n'y a pas de table ni de chaises. On doit donc manger dans le dortoir, ce qui est un peu gênant si les autres sont déjà couchés.
.Les lits sont en mauvais état. Les matelas sont installés sur des sommiers métalliques, et l'on s'enfonce de tout son poids !
.Installations un peu défraîchies
.La porte de la salle de bain ne ferme pas
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
Cuisine avec plaques électriques et micro-ondes © Fabienne Bodan

Cuisine avec plaques électriques et micro-ondes © Fabienne Bodan

Les installations sont un peu brinquebalantes, mais au moins on peut cuisiner © Fabienne Bodan

Les installations sont un peu brinquebalantes, mais au moins on peut cuisiner © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Zamarramala

Albergue municipal Fuente del Parajo Zamarramala © Fabienne Bodan

Albergue municipal Fuente del Parajo Zamarramala © Fabienne Bodan

1024 x 768 AF Albergue Fuente del Parajo Zamarramala (3 sur 12)

1024 x 768 AF Albergue Fuente del Parajo Zamarramala (2 sur 12)

A l'entrée, on vous explique où aller chercher la clé, les horaires d'ouverture, etc © Fabienne Bodan

A l’entrée, on vous explique où aller chercher la clé, les horaires d’ouverture, etc © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Zamarramala

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal Fuente del Parajo de Zamarramala. Avril 2016.
HébergementAlbergue de Peregrinos Fuente del Pajaro
Calle Fragua Vieja
Zamarramala (2,5 kms après Ségovie)
Facebook : Albergue municipal de Segovia
Twitter : @Albergue Segovia
Tél : 921 460 334
http://www.turismodesegovia.com (Tél : 921 46 67 20)
http://www.instagram.com/TurismodeSegovia
Tarif avril 2016Gratuit
Description.Horaires : de 13h30 à 21h30
.Vous pourrez demander les clés de l'auberge dans les restaurants et magasin suivants :
→ Restaurante La Alcaldesa, Plaza de Oriente, 2 – Tél : 921 43 26 19
(fermé lundi et mercredi à partir de 16h30)
→ Restaurante La Postal, Calle Sacramento, 22 – Tél : 921 12 03 29
(fermé lundi, mardi, mercredi à partir de 18h)
→ Restaurante El Alcazar, Calle Venta Nueva, 9 – Tél : 921 44 04 32
→ Tienda Tiene Miga, Plaza de las Alcaldesas, 5 – Tél : 921 44 33 51
(fermée le dimanche à partir de 15h)
.2 dortoirs de 20 lits chacun (lits superposés, 2 x 10)
.Draps en papier fournis
.Couverture
.2 salles de bains par étage (1 pour les hommes, 1 pour les femmes), avec douche, lavabo et WC
.1 entrée/réception
.1 pièce intermédiaire avec une grande table ronde, des chaises, mise à disposition de journaux, tableaux d'affichage
.Chauffage dans toutes les pièces
.Interdit de fumer, boire de l'alcool, et consommer des drogues
.Silence de 23h à 8h
.Consignes avec clé
.Emplacements pour garer les vélos
.1 cuisine avec 2 plaques électriques, 1 micro-ondes, 1 réfrigérateur, vaisselle et couverts en quantité suffisante
.Pas de Wifi
.1 hospitalier vous accueille à partir de 14h
Avantages.Entièrement gratuit
.Auberge neuve, très bien équipée, suffisamment spacieuse, cuisine bien équipée
.Calme (dans le petit village de Zamaramalla)
.Propre, confortable
.Bien chauffée
Inconvénients.Elle est située à 2,5 kms de Ségovie, après une étape incompressible de 32 kilomètres, comprenant l'ascension d'un col culminant à 1800 mètres. Autant dire que vous êtes heureux d'arriver à Ségovie, et que rajouter 2,5 kms n'enchante guère le pèlerin après la journée la plus difficile de ce camino de Madrid. En outre, Ségovie mérite qu'on prenne le temps de la visiter, et, à moins de décider d'y passer 2 nuits, je doute que vous ayez envie de revenir (soit 5 kms aller/retour) après cette longue étape.
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Le dortoir du rez-de-chaussée (20 lits) © Fabienne Bodan

Le dortoir du rez-de-chaussée (20 lits) © Fabienne Bodan

Chaque lit est doté d'un casier à clé pour les sacs © Fabienne Bodan

Chaque lit est doté d’un casier à clé pour les sacs © Fabienne Bodan

A chaque étage, 2 salles de bain, l'une pour les hommes, l'autre pour les femmes © Fabienne Bodan

A chaque étage, 2 salles de bain, l’une pour les hommes, l’autre pour les femmes © Fabienne Bodan

Une cuisine neuve et bien équipée, où l'on peut cuisiner © Fabienne Bodan

Une cuisine neuve et bien équipée, où l’on peut cuisiner © Fabienne Bodan

Certes, il y a un micro-ondes, mais aussi des plaques électriques, ce qui n'est pas toujours le cas dans les auberges © Fabienne Bodan

Certes, il y a un micro-ondes, mais aussi des plaques électriques, ce qui n’est pas toujours le cas dans les auberges © Fabienne Bodan

Mini-espace de convivialité avec journaux à la disposition des pèlerins © Fabienne Bodan

Mini-espace de convivialité avec journaux à la disposition des pèlerins © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Segovia / Ségovie

Vue depuis le troisième étage de l'hostal © Fabienne Bodan

Vue depuis le troisième étage de l’hostal © Fabienne Bodan

Hostal El Gato, sur la plaza del Salvador, en face de l'église de même nom © Fabienne Bodan

Hostal El Gato, sur la plaza del Salvador, en face de l’église de même nom © Fabienne Bodan

Décidément, après le Cats Hostel, l'hostal El Gato (le chat) © Fabienne Bodan

Décidément, après le Cats Hostel, l’hostal El Gato (le chat) © Fabienne Bodan

La réception de l'hostal El Gato © Fabienne Bodan

La réception de l’hostal El Gato © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Segovia / Ségovie

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'hospedaje El Gato de Segovia / Ségovie. Avril 2016.
HébergementHospedaje El Gato
Plaza del Salvador, 10
40001 Segovia
Tél : 921 423 244
Tél/Fax : 921 438 047
Mobile : 678 405 079
E-Mail : hbarelgato@yahoo.es
http://www.hospedajeelgato.com
Tarif avril 201655 euros la chambre de 3 personnes, soit 18 euros la nuit par personne (sans le petit déjeuner)
Description.Petit hôtel sur plusieurs étages
.Chambres de 1 à 3 lits assez petites mais tout confort, avec draps et couvertures, salle de bain privative (douche, lavabo, WC) (la nôtre avait un mini-salon avec table de salon et fauteuils)
.L'hôtel est accolé au bar-restaurant
.Wifi jusque dans les chambres
.Climatisation / chauffage
.TV
Avantages.Assez bien situé, proche de l'aqueduc romain
.Le confort et la propreté d'un hôtel
.Calme
Inconvénients.Accueil peu sympathique, très administratif et expéditif
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Carton jaune pour l'accueil
Lit simple dans une chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Lit simple dans une chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Salle de bain privative dans chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Salle de bain privative dans chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Mini-espace salon dans chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Mini-espace salon dans chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Couloir de l'hostal © Fabienne Bodan

Couloir de l’hostal © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Cercedilla

1024 x 768 AF Albergue Juvenil Cercedilla (1 sur 15)

Auberge de jeunesse Villa Castora à Cercedilla © Fabienne Bodan

Auberge de jeunesse Villa Castora à Cercedilla © Fabienne Bodan

Côté salle à manger © Fabienne Bodan

Côté salle à manger © Fabienne Bodan

La salle à manger © Fabienne Bodan

La salle à manger © Fabienne Bodan

Côté salon © Fabienne Bodan

Côté salon © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Cercedilla

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'auberge de jeunesse Villa Castora de Cercedilla. Avril 2016.
HébergementAlbergue Juvenil Villa Castora
Carretera de las Dehesas N°29
28470 Cercedilla
Tél : 918520334
Fax : 918522411
E-Mail : villacastora@madrid.org
Tarif avril 201619,80 euros pour les plus de 30 ans
14,50 euros pour les moins de 14 ans
Le petit déjeuner est inclus, mais servi uniquement à partir de 9h (cependant, il est possible de demander un petit-déjeuner pique-nique à emporter, qui vous sera livré la veille dans la soirée)
Description.Carte des auberges de jeunesse OU crédentiale obligatoires (ces documents vous sont rendus au moment de votre départ lorsque vous rendez votre clé).
.Il est interdit de fumer, de boire de l'alcool, de préparer à manger et de manger dans les chambres.
.Le check-out s'effectue avant 10h
.Horaires : petit-déjeuner (9h), déjeuner (14h), dîner (20h30). Attention cependant, le dîner n'est pas proposé tous les jours (nous y étions un dimanche, et le restaurant de l'auberge était fermé). Il n'y a pas de possibilité de cuisiner. Fermeture des portes de l'auberge à 22 heures.
.Chambres de 1, 2, 3 lits avec salle de bains privée (douche, lavabo, WC), penderie, draps fournis, édredon (les serviettes de toilette ne sont pas fournies).
.Chauffage dans les chambres et les parties communes
.Grand salon avec TV, fauteuils et canapés (au niveau 0)
.Petit salon à l'entrée (niveau 1)
.Distributeurs de boissons chaudes et froides, et d'en-cas
.Self et salle à manger
.Wifi : il faut s'inscrire sur le site internet de la communidad de Madrid. On reçoit (en principe) un SMS avec un mot de passe. Les nôtres ne sont jamais arrivés. Donc, mieux vaut ne pas compter sur la connexion internet.
Avantages.Accueil attentionné (nous avions froid, la dame de la réception nous a gentiment proposer de nous chauffer de l'eau pour une boisson chaude, alors que le restaurant était fermé, et donc les cuisines).
.Locaux et équipements de bonne qualité, neufs ou récemment rénovés, très propres, bien entretenus, spacieux, calmes
.Salle de bains privative
.Chambres plutôt que dortoirs
Inconvénients.On peut considérer qu'il n'y en a aucun
.Notons cependant que l'auberge se situe à plus d'1 km à la sortie de la ville, et que si vous êtes fatigués, il vaut mieux faire vos courses avant d'y monter. L'avantage c'est que vous avez cette distance en moins à parcourir le lendemain, ce qui n'est pas négligeable car l'étape est longue et compte l'ascension vers le Puerto de la Fuenfria.
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Lits superposés dans une chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Lits superposés dans une chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Lit simple dans une chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Lit simple dans une chambre à 3 lits © Fabienne Bodan

Salle de bain privative avec douche à l'italienne © Fabienne Bodan

Salle de bain privative avec douche à l’italienne © Fabienne Bodan

Couloir menant aux chambres © Fabienne Bodan

Couloir menant aux chambres © Fabienne Bodan

Petit salon au rez-de-chaussée © Fabienne Bodan

Petit salon au rez-de-chaussée © Fabienne Bodan

Il y a plusieurs distributeurs de boissons chaudes et froides et d'en-cas © Fabienne Bodan

Il y a plusieurs distributeurs de boissons chaudes et froides et d’en-cas © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Madrid

Le patio intérieur du Cats Hostel, Madrid © Fabienne Bodan

Le patio intérieur du Cats Hostel, Madrid © Fabienne Bodan

C'est beau du sol au plafond © Fabienne Bodan

C’est beau du sol au plafond © Fabienne Bodan

Pour illustrer le nom de l'auberge © Fabienne Bodan

Pour illustrer le nom de l’auberge © Fabienne Bodan

A l'entrée, le bar, parfois bruyant, mais dès que l'on entre dans le patio, le calme règne © Fabienne Bodan

A l’entrée, le bar, parfois bruyant, mais dès que l’on entre dans le patio, le calme règne © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : hébergement à Madrid

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'auberge de jeunesse Cats Hostel de Madrid. Avril 2016.
HébergementAuberge de jeunesse Cats Hostels
Calle Caziñares, 6
28012 Madrid
Tél : +34 913 692 807
E-Mail : info@catshostel.com
http://www.catshostel.com
Tarif 2016.De 16 à 28 euros, selon les jours (plus cher le week-end), le nombre de lits dans le dortoir (mais une chambre pour 2 personnes avec salle de bains privative peut ne coûter que 28 euros par personne alors qu'un lit dans un dortoir de 8 lits peut en coûter 25!)
.Le petit-déjeuner est inclus
Description.Bâtisse de plusieurs étages dans une ruelle calme très proche du centre (Plaza Santa-Ana, Puerta del Sol, Plaza Mayor). A l'intérieur un superbe patio de style mudejar, autour duquel sont distribués les dortoirs.
.Check-in à partir de 14h, check-out au plus tard à 11h
.Des casiers à clé permettent de laisser les bagages en toute sécurité après le check-out (10 euros de caution)
.Petit-déjeuner de 8h à 10h en semaine et de 8h à 10h30 le week-end
.Pour accéder à votre chambre et au casier individuel que vous pourrez fermer à clé dans celle-ci, on vous donne une « clé » sous forme de montre que vous pourrez porter au poignet contre une caution de 10 euros. Attention, certaines portes sont délicates à ouvrir, alors pour ne pas rester dehors lorsque vous allez aux toilettes la nuit, veillez à ne pas les fermer complètement !
.Sauf dans les chambres à 2 lits, les dortoirs de 4, 6, 8, 12 lits contiennent des lits superposés, avec couvertures et draps fournis, et un casier par personne, à clé, pour stocker ses affaires en toute sécurité
.De grands blocs sanitaires, séparés hommes-femmes à tous les étages, avec douches, WC, vestiaires, lavabos, eau chaude
.Un patio autour d'une fontaine au rez-de-chaussée, avec des canapés, des fauteuils et des coussins
.Distributeur de boissons
.Pièces avec des casiers à clé pour stocker vos bagages
.Bar à l'entrée (où est servi le petit-déjeuner)
.Réception
.Wifi (il faut se connecter au Hotspot de l'auberge, et y entrer ses coordonnées, Facebook ou E-Mail)
Avantages.Le patio de style mudejar est très beau, et certains dortoirs sont distribués autour du patio au premier étage
.Propre et relativement calme dès lors que l'on franchit le patio
.Très bien situé à 5 minutes de la plaza Santa Ana et à peine 10 de la Puerta del Sol et de la Plaza Mayor, tout en étant installé dans une ruelle très calme
.Très propre
Inconvénients.Petit déjeuner de qualité industrielle, donc mauvais, jusqu'au jus d'orange en poudre et aux viennoiseries très sucrées. Pèlerins, je vous conseille d'acheter de la vraie nourriture pour votre petit-déjeuner ! Vous pourrez toujours y prendre un thé ou un café !
.Ceux d'une grande auberge de jeunesse : beaucoup de monde, et soirées au bar (fort heureusement à l'entrée, avant le patio) très fréquentées et bruyantes.
.Décalage horaire entre les pèlerins et les jeunes venus faire la fête dans la capitale espagnole. Les premiers se lèvent à l'heure où les seconds se couchent. Mais tout ce petit monde cohabite bien.
.Il n'y a pas de fenêtres dans certains dortoirs, donc pour l'aération ce n'est pas toujours le mieux.
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣
Chambre à 2 lits au Cats Hostel © Fabienne Bodan

Chambre à 2 lits au Cats Hostel © Fabienne Bodan

La salle de bain privative de la chambre à 2 lits © Fabienne Bodan

La salle de bain privative de la chambre à 2 lits © Fabienne Bodan

Le buffet petit-déjeuner est servi dans le bar à l'entrée © Fabienne Bodan

Le buffet petit-déjeuner est servi dans le bar à l’entrée © Fabienne Bodan

Le petit déjeuner est composé de nourriture industrielle, à volonté © Fabienne Bodan

Le petit déjeuner est composé de nourriture industrielle, à volonté © Fabienne Bodan

Le charme du bois et du fer forgé, pour un établissement très bien situé au centre de la vie madrilène © Fabienne Bodan

Le charme du bois et du fer forgé, pour un établissement très bien situé au centre de la vie madrilène © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Mataelpino

Albergue municipal de Mataelpino © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino. Le petit dortoir de 4 lits. © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino. Le petit dortoir de 4 lits. © Fabienne Bodan

Camino de Madrid : Hébergement à Mataelpino

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Mataelpino. Avril 2016.
Hébergement Albergue municipal
Plaza de Santa Agueda, 1
Mataelpino (Province de Madrid)
Tel : 722 457 558
http://elalberguedemataelpino.es
Facebook : El Albergue de Mataelpino
Tarif 2016.8 euros (sans petit déjeuner)
.1 euro de supplément pour les bicyclettes
Description .Au premier niveau, deux salles de bains et 2 WC, une salle d'accueil, un grand dortoir de 12 lits (6 x 2 lits superposés) et un petit dortoir de 4 lits (2 x 2 lits superposés)
.A l'étage, une grande pièce
.Il n'est pas possible de cuisiner. Seul un micro-ondes est à la disposition des visiteurs
.L'auberge n'est pas seulement destinée aux pèlerins. Le tarif réduit de 8 euros leur est appliqué, ainsi qu'aux plus de 65 ans et aux moins de 18 ans.
.Possibilité de réserver
.Wifi
.Machine à laver
.Drap, housse de couette et couette fournis
.Chauffage
.Consignes individuelles (lockers)
Avantages.Le rapport qualité/prix (avec de vrais draps, housses de couette et couette fournis)
.La localisation en plein centre, près d'une épicerie et des restaurants
Inconvénients .L'auberge n'est pas réservée aux pèlerins (lors de notre passage par exemple, l'auberge avait été réservée par un groupe d'une vingtaine de jeunes qui nous ont annoncé dès notre arrivée qu'ils allaient faire beaucoup de bruit...ce qui n'a pas manqué, en effet...
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Albergue municipal de Mataelpino. Deux salles de bain, avec dans chacune une douche. © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino. Deux salles de bain, avec dans chacune une douche. © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino : salle de bain basique mais fonctionnelle. © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino : salle de bain basique mais fonctionnelle. © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino : des casiers à clé sont à la disposition des pèlerins. © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Mataelpino : des casiers à clé sont à la disposition des pèlerins. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.