Hébergement à Zafra

 

L'Albergue Vincent Van Gogh gérée par l'association des amis de Santiago de Zafra. © Fabienne Bodan

L’Albergue Vincent Van Gogh gérée par l’association des amis de Santiago de Zafra. © Fabienne Bodan

La tour de la terrasse de l'auberge. © Fabienne Bodan

La tour de la terrasse de l’auberge. © Fabienne Bodan

Pourquoi Vincent Van Gogh ? J'ai oublié de poser la question...© Fabienne Bodan

Pourquoi Vincent Van Gogh ? J’ai oublié de poser la question…© Fabienne Bodan

L'albergue a été entièrement rénovée par les amis peintres de l'association. © Fabienne Bodan

L’albergue a été entièrement rénovée par les amis peintres de l’association. © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Zafra

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue Vincent Van Gogh de Zafra. Avril 2015.
HébergementAlbergue Vincent Van Gogh
Avenida de la Estacion, 17 / Calle Andréa Pro, 1
06300 Zafra
T : 617 846 551 – 924 96 91 23
Tarif avril 2015*12 euros avec le petit déjeuner (obligatoire)
Description.Albergue de l'association de los Amigos del Camino de Santiago de Zafra y Comarca Rio Bodion, avant le parc de la paix (Parque de la Paz)
.L'albergue a été entièrement rénovée par des pèlerins peintres
.30 lits en 5 dortoirs (dont une petite chambre de 2, et un grand dortoir de 12 lits à l'étage). Lits supersposés sauf dans la chambre double et dans une autre chambre où il y a deux lits simples (appelés camas en espagnol)
.1 salle de bains avec WC intégré et un lavabo dans un réduit à l'étage
.Cuisine et possibilité de cuisiner
.Petite salle à manger où est servi le petit déjeuner
.Salle de réception des pèlerins servant d'entrée
.Grande terrasse à l'étage avec vue panoramique sur la ville
.Petit déjeuner inclus : thé ou café, jus de fruits, 1 croissant (industriel), biscottes, beurre, confiture
.Couvertures
.Possibilité de réserver
.WIFI gratuit
Avantages.Située en centre-ville, à 5 minutes à pied du centre historique
.Accueil par les bénévoles de l'association de pèlerins de Zafra. Un bénévole sert le petit déjeuner, entre 6h et 8h du matin.
.La porte et les lumières sont éteintes à 22 heures.
.Tranquillité du lieu en plein centre-ville
.La grande terrasse à l'étage permet de se reposer et de faire sécher son linge.
Inconvénients.Il y a bien une douche et une baignoire...mais dans la même salle de bains. Sachant que les WC sont également dans cette même salle de bains, lorsque l'auberge est pleine, c'est quand même un peu juste. Nous n'étions qu'une douzaine, fort heureusement.
.S'il faut trouver un petit inconvénient : ce type de petit déjeuner n'est pas suffisamment nutritif pour certains pèlerins (dont moi). Nous avions déjà faim une heure après. Donc pour ceux qui ont besoin de prendre des forces le matin, pensez à acheter un complément avant ou à compléter votre petit-déjeuner sur le chemin. Avant de quitter Zafra, vous trouverez un commerce ambulant de Churros...
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
La cuisine est assez bien équipée. © Fabienne Bodan

La cuisine est assez bien équipée. © Fabienne Bodan

A côté de la cuisine, la salle à manger où l'association sert le petit déjeuner. © Fabienne Bodan

A côté de la cuisine, la salle à manger où l’association sert le petit déjeuner. © Fabienne Bodan

Le dortoir de l'étage...donnant sur...© Fabienne Bodan

Le dortoir de l’étage…donnant sur…© Fabienne Bodan

...une grande terrasse qui domine la ville © Fabienne Bodan

…une grande terrasse qui domine la ville © Fabienne Bodan

La salle de "réception" des pèlerins © Fabienne Bodan

La salle de « réception » des pèlerins © Fabienne Bodan

L'escalier qui monte vers l'albergue © Fabienne Bodan

L’escalier qui monte vers l’albergue © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Fuente de Cantos

 

Le Convento San Francisco a été entièrement rénové et confié à un gérant privé. © Fabienne Bodan

Le Convento San Francisco a été entièrement rénové et confié à un gérant privé. © Fabienne Bodan

Il y a des chambres de 4, de 2, des dortoirs et une chambre individuelle. © Fabienne Bodan

Il y a des chambres de 4, de 2, des dortoirs et une chambre individuelle. © Fabienne Bodan

Nous avions réservé des chambres pour deux. Nous nous sommes retrouvés dans une chambre de 4, mais entre amies pèlerines, donc tout allait bien. © Fabienne Bodan

Nous avions réservé des chambres pour deux. Nous nous sommes retrouvés dans une chambre de 4, mais entre amies pèlerines, donc tout allait bien. © Fabienne Bodan

La "Meson" est un petit bâtiment à côté du monastère où l'on peut cuisiner (sommairement) et  manger dans ce qui ressemble à une salle de restaurant ou un grand réfectoire. © Fabienne Bodan

La « Meson » est un petit bâtiment à côté du monastère où l’on peut cuisiner (sommairement) et manger dans ce qui ressemble à une salle de restaurant ou un grand réfectoire. © Fabienne Bodan

La cuisine que peuvent utiliser les pèlerins. © Fabienne Bodan

La cuisine que peuvent utiliser les pèlerins. © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Fuente de Cantos

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur le Convento San Francisco de Fuente de Cantos. Avril 2015.

HébergementConvento San Francisco
Tarif avril 2015*10 euros* (12 euros avec le petit déjeuner, 15 euros la chambre individuelle ou 17 euros avec le petit déjeuner)
Description.La junta d'Extremadura a rénové un ancien monastère, mais la gestion est privée. L'intérieur du bâtiment est très moderne, avec de grands espaces de repos
.Chambres doubles, à 4 lits, ou dortoirs et également 1 chambre individuelle. Pour les chambres de 1 à 4 personnes, on pourra vous donner une ou plusieurs clés, ce qui permet de laisser ses affaires de valeur en toute sérénité.
.Grand salon confortable à l'étage avec banquettes et tables
.Salon confortable au rez de chaussée avec banquettes
.Nombreux blocs sanitaires
.La « meson » est une grande salle avec cuisine où les pèlerins peuvent cuisiner (attention deux feux gaz seulement, pensez à ne pas tous venir cuisiner en même temps) et s'attabler pour prendre leur repas.
.Le lieu comprend également un restaurant-bar où est servi un menu pèlerin à 9 euros (incluant un verre de vin)
.Possibilité de réserver
Avantages.Equipements et espaces entièrement rénovés et très modernes
.Pour une fois, on n'est pas obligés de faire la queue pour les toilettes et les salles de bain, ce qui de temps à autre se révèle très appréciable.
Inconvénients.Nous avions réservé des chambres doubles mais surprise, à notre arrivée, nous avions une chambre pour 4 (cela ne nous a pas posé de problèmes d'être 4 dans une chambre, mais nous avons ensuite appris que des pèlerins arrivés avant nous mais n'ayant pas effectué de réservations se sont vus attribuer des chambres doubles).
.Carton rouge pour le menu pèlerin, à l'exception de l'entrée (artichauts frits avec du chorizo et de l'ail) : on nous a servi une sorte de fromage coulant entouré de jambon, le tout pané...sortant du supermarché et certainement pas cuisiné maison... pratiquement personne n'en a mangé...quant aux desserts dont on nous a affirmé qu'ils étaient « caseros »...cela reste vraiment à voir...le vin de table (rouge) a également désagréablement surpris les pèlerins...
.J'aime en général dormir dans des anciens monastères pour retrouver l'âme de ces lieux de prière et de méditation, mais l'esprit n'y est plus : l'ancien couvent est devenu un lieu touristique qui ne respire plus du tout le sacré. Dommage...
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
Au rez-de-chaussée, un premier salon. © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, un premier salon. © Fabienne Bodan

Le salon du rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

Le salon du rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

A l'étage, une grande pièce de détente, avec un espace salon, des tables et des chaises où écrire. © Fabienne Bodan

A l’étage, une grande pièce de détente, avec un espace salon, des tables et des chaises où écrire. © Fabienne Bodan

Il pleuvait ce jour-là, et comme nous avions profité des équipements pour laver la quasi-intégralité de nos vêtements, nous avons apprécié de pouvoir nous installer sous la couverture dans le salon...© Fabienne Bodan

Il pleuvait ce jour-là, et comme nous avions profité des équipements pour laver la quasi-intégralité de nos vêtements, nous avons apprécié de pouvoir nous installer sous la couverture dans le salon…© Fabienne Bodan

...sous la table se cachait une sorte de chauffage au sol...© Fabienne Bodan

…sous la table se cachait une sorte de chauffage au sol…© Fabienne Bodan

Le couloir de l'étage menant aux chambres et dortoirs. © Fabienne Bodan

Le couloir de l’étage menant aux chambres et dortoirs. © Fabienne Bodan

La chambre individuelle, où logeait notre ami Jacques. © Fabienne Bodan

La chambre individuelle, où logeait notre ami Jacques. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Monesterio

Le Padre vous accueille chaleureusement dans une petite auberge très bien entretenue et avec plein de petites attentions pour les pèlerins (le sèche-cheveux, un plateau de fruit, du gel douche, etc). © Fabienne Bodan

Le Padre vous accueille chaleureusement dans une petite auberge très bien entretenue et avec plein de petites attentions pour les pèlerins (le sèche-cheveux, un plateau de fruit, du gel douche, etc). © Fabienne Bodan

Les dortoirs sont à taille humaine, avec suffisamment d'espace pour chacun. © Fabienne Bodan

Les dortoirs sont à taille humaine, avec suffisamment d’espace pour chacun. © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Monesterio

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue Parroquial de Monesterio. Avril 2015.

HébergementAlbergue Parroquial
Paseo de Extremadura, 218
Monesterio
T : 924 51 60 97
Tarif 2015*10 euros
Description.Ouverte en 2011.12 lits en 4 mini-dortoirs (2 de 4 lits – 2 lits superposés et 1 de 6 lits-3 lits superposés)
.2 salles de bain, l'une pour les hommes, l'autre pour les femmes
.1 belle cuisine
.1 terrasse dominant les toits de Monesterio
.Accueil par le Padre Miguel
Avantages.Très propre
.Atmosphère chaleureuse des petites auberges à taille humaine
.En plein centre ville alors que l'auberge municipale est un peu à l'extérieur
.Belle cuisine, ingrédients à disposition (sel, poivre, huile, sucre, petits gâteaux, mais aussi confitures, lait, beurre, etc)
.Petite terrasse protégée des regards et du vent
.Petits dortoirs
.2 salles de bains pour seulement 12 lits, alors que parfois on a le même nombre de salles de bains pour 30 personnes
Inconvénients.Aucun
Appréciation
Coup de coeur
♣♣♣
La cuisine-salle à manger très bien équipée permet de se concocter dîner et petit déjeuner réconfortant. © Fabienne Bodan

La cuisine-salle à manger très bien équipée permet de se concocter dîner et petit déjeuner réconfortant. © Fabienne Bodan

Les pèlerins profitent d'une petite terrasse abritée qui surplombe la vieille ville. © Fabienne Bodan

Les pèlerins profitent d’une petite terrasse abritée qui surplombe la vieille ville. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à El Real de la Jara

Le propriétaire de l'albergue d'Almaden de la Plata, Antonio, consacre le premier étage de sa maison d'habitation à l'hébergement de pèlerins. © Fabienne Bodan

Le propriétaire de l’albergue d’Almaden de la Plata, Antonio, consacre le premier étage de sa maison d’habitation à l’hébergement de pèlerins. © Fabienne Bodan

Ici la chambre au rez-de-chaussée pour 3 personnes, avec des lits simples (pas de lits superposés). © Fabienne Bodan

Ici la chambre au rez-de-chaussée pour 3 personnes, avec des lits simples (pas de lits superposés). © Fabienne Bodan

A l'étage, l'espace exclusivement réservé aux pèlerins comprend une partie salle à manger...© Fabienne Bodan

A l’étage, l’espace exclusivement réservé aux pèlerins comprend une partie salle à manger…© Fabienne Bodan

...Une ou deux marches au dessus, une autre table et des chaises...© Fabienne Bodan

…Une ou deux marches au dessus, une autre table et des chaises…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Real de la Jara

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue Alojamiento del Peregrino de El Real de la Jara. Avril 2015.

HébergementAlbergue Alojamiento del Peregrino
Calle Pablo Picasso 17
El Real de la Jara
T : 654 86 25 53 ou 675 30 61 21
E-Mail : atorresperegrino@hotmail.com
http://www.alojamientodelperegrinoelrealdelajara.es
Tarif 2015*10 euros
Description.12 places dont 2 chambres contenant 2 literas (lits superposés, soit 4 lits) chacune, 1 chambre avec 1 litera, 1 chambre avec 3 lits
.Salon-salle à manger
.1 salle de bain / WC
.Possibilité de cuisiner (micro-ondes et gaz)
.Terrasse de 90 mètres carrés
.Machine à laver et sèche-linge
.WIFI gratuit
.Garage pour vélos
.Le propriétaire, Antonio, est le même que l'auberge d'Almaden de la Plata : il a créé un espace pour les pèlerins au premier étage de sa maison, avec une entrée commune mais un accès indépendant à l'étage où se situe l'espace pèlerin.
.L'auberge est située à 100 mètres après l'auberge municipale sur la droite, elle-même à l'entrée du village
Avantages.L'endroit est sécurisé : Antonio remet à chaque pèlerin ou groupe de pèlerin une clé qui permet de fermer la porte d'accès à l'étage où se situent l'espace pèlerin.
.Le petit nombre de lits engendre là aussi une ambiance plus chaleureuse et intime et facilite la communication entre les pèlerins.
.On se retrouve comme dans une maison, avec quasiment le même confort. La chambre pour 3 personnes en bas contient 3 lits (non superposés). Cette disposition est fort appréciée après quelques nuits en lits superposés.
.L'auberge est relativement récente, donc les équipements assez neufs.
Inconvénients.Aucun
Appréciation
Coup de coeur
♣♣♣
...l'espace cuisine...© Fabienne Bodan

…l’espace cuisine…© Fabienne Bodan

Les pèlerins disposent d'une grande terrasse où ils peuvent se prélasser et faire sécher leur linge © Fabienne Bodan

Les pèlerins disposent d’une grande terrasse où ils peuvent se prélasser et faire sécher leur linge © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Almaden de la Plata

L'albergue de Peregrinos d'Almaden de la Plata offre l'intimité d'une auberge de petite taille. Jorge l'hospitalero nous a accueilli avec coeur et compassion © Fabienne Bodan

L’albergue de Peregrinos d’Almaden de la Plata offre l’intimité d’une auberge de petite taille. Jorge l’hospitalero nous a accueilli avec coeur et compassion © Fabienne Bodan

La cuisine, où l'on peut préparer son repas. © Fabienne Bodan

La cuisine, où l’on peut préparer son repas. © Fabienne Bodan

La salle à manger, avec une grande table conviviale qui invite à des discussions passionnées entre pèlerins et hospitalier. © Fabienne Bodan

La salle à manger, avec une grande table conviviale qui invite à des discussions passionnées entre pèlerins et hospitalier. © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Almaden de la Plata

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue Alojamiento del Peregrino, Almaden de la Plata. Avril 2015.

HébergementAlbergue Alojamiento del Peregrino
Calle Olmo
Almaden de la Plata
T : 654 86 25 53
Tarif avril 2015*10 euros
Description.14 places en 5 chambres : 1 chambre avec 1 litera, 1 chambre avec 2 literas et 1 lit simple, 1 chambre avec 2 literas, 1 chambre avec 1 lit, 1 chambre avec + possibilité d'installer un matelas dans la pièce commune
.Possibilité de cuisiner, cuisine de taille satisfaisante pour 12 personnes
.1 salle à manger avec une grande table pour 10-12 personnes
.1 salon où peut être installé un lit supplémentaire si l'albergue est complet
.Poêle à bois dans le salon, bien utile lorsque le temps est pluvieux pour sécher les vêtements
.2 salles de bains/WC, l'une à l'intérieur de la maison, l'autre à l'extérieur, dans la petite cour
.Machine à laver
.WIFI gratuit au bar « Pub Cabanas »
Avantages.Au moment de notre passage, il y avait un hospitalier pour quelques jours, Jorge, très accueillant et chaleureux.
.Antonio le propriétaire propose également de vous accueillir dans son albergue à El Real de la Jara, et donc de réserver pour vous assurer un hébergement pour le lendemain
.Petites chambres de 4 ou 5 lits
.Atmosphère plus intime des petites auberges : elle favorise toujours les relations entre les pèlerins, et aussi avec le propriétaire et l'hospitalier.
.Toute proche du centre du village
Inconvénients.Comme dans toutes les auberges où les WC sont dans les salles de bains. Le matin, il peut y avoir certaines urgences, mais on s'y fait et on fait avec. Et c'est parce que rien n'est parfait, et qu'il faut bien trouver un petit inconvénient quand il y en a très peu !
Appréciation
Coup de coeur
♣♣♣
Les chambres contiennent de 2 à 5 lits. © Fabienne Bodan

Les chambres contiennent de 2 à 5 lits. © Fabienne Bodan

Un salon avec canapé et poêle à bois est également à la disposition des pèlerins. Jorge nous a préparé une petite flambée revigorante lors d'une après-midi pluvieuse. © Fabienne Bodan

Un salon avec canapé et poêle à bois est également à la disposition des pèlerins. Jorge nous a préparé une petite flambée revigorante lors d’une après-midi pluvieuse. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Castilblanco de los Arroyos

A notre arrivée vers 15h, l'auberge était complète. L'hospitalière nous a proposé de dormir...sur la terrasse, par terre, car il n'y avait pas de matelas disponibles ! © Fabienne Bodan

A notre arrivée vers 15h, l’auberge était complète. L’hospitalière nous a proposé de dormir…sur la terrasse, par terre, car il n’y avait pas de matelas disponibles ! © Fabienne Bodan

Vu sur la terrasse de l'albergue municipale de Castilblanco de los arroyos © Fabienne Bodan

Vu sur la terrasse de l’albergue municipale de Castilblanco de los arroyos © Fabienne Bodan

Une toute petite cuisine pour 30 lits ! Au petit matin, les pèlerins se bousculent pour le petit déjeuner !© Fabienne Bodan

Une toute petite cuisine pour 30 lits ! Au petit matin, les pèlerins se bousculent pour le petit déjeuner !© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Castilblanco de los Arroyos

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Castilblanco de los Arroyos. Avril 2015.


HébergementAlbergue Municipal
A l'entrée de Castilblanco de los Arroyos
T : 955 73 49 51
Tarif avril 2015*Donativo
Description.30 places en deux dortoirs, l'un de 10 lits, l'autre de 20 lits (tous les lits sont superposés)
.Toute petite cuisine
.2 salles de bain
.Une grande terrasse
.Possibilité de laver son linge et de faire sécher son linge à l'air libre
.Présence d'un hospitalier
Avantages.La municipalité a fait l'effort de proposer une auberge pour pèlerins, seule auberge de la commune. Sinon, il faut aller à l'hôtel.
.L'albergue est proposée en donativo, donc chacun peut donner ce qu'il peut et veut.
.L'hospitalera, Ligia, était charmante et bienveillante. Lorsque nous sommes arrivés vers 15h, il n'y avait plus de lits disponibles. Elle nous a proposé de dormir sur la terrasse, et a fouillé dans les dortoirs pour nous trouver des couvertures à poser sur le sol pour une couche un peu plus douillette (mais dure pour nos vieux os quand même).
Inconvénients.La cuisine est vraiment petite pour le nombre de lits. Si vous voulez cuisiner, il faudra attendre votre tour. De même, il est un peu difficile de prendre le petit déjeuner dans une cuisine qui conviendrait pour 4 ou 5 personnes. Cela dit, en été ou du moins lorsque les températures grimpent, on peut profiter de la terrasse où des tables et chaises sont à la disposition des pèlerins.
.De même 2 salles de bains/WC pour 30 personnes, cela fait un peu juste
.Il y a peu d'espace entre les lits superposés, on est un peu les uns sur les autres
Attention, il n'y a pas de couvertures pour tout le monde
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
Deux salles de bains-WCs pour 30 lits. Là aussi, il faut savoir être patient ! © Fabienne Bodan

Deux salles de bains-WCs pour 30 lits. Là aussi, il faut savoir être patient ! © Fabienne Bodan

L'auberge contient un grand dortoir d'une vingtaine de lits et un autre de 8-10 lits. © Fabienne Bodan

L’auberge contient un grand dortoir d’une vingtaine de lits et un autre de 8-10 lits. © Fabienne Bodan

Les autres pèlerins nous ont fait de la place dans les travées afin que nous ne soyons pas obligés de dormir dehors, le vent soufflant fort. © Fabienne Bodan

Les autres pèlerins nous ont fait de la place dans les travées afin que nous ne soyons pas obligés de dormir dehors, le vent soufflant fort. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Guillena

Guillena compte deux auberges : l'une municipale, et l'autre privée, l'albergue Luz del Camino. © Fabienne Bodan

Guillena compte deux auberges : l’une municipale, et l’autre privée, l’albergue Luz del Camino. © Fabienne Bodan

Albergue Luz del Camino, Guillena. © Fabienne Bodan

Albergue Luz del Camino, Guillena. © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Guillena

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue (privée) La Luz del Camino, Guillena. Avril 2015.


HébergementAlbergue La Luz del Camino
Calle Federico Garcia Lorca, 8
T : 667 727 380
E-Mail : contacto@albergeluzdelcamino.es
Tarif Mai 2015*10 euros + 2 euros pour ceux qui prennent le petit déjeuner
Description.26 places en dortoirs de 6 personnes
.Petit déjeuner en libre service : madeleines, pain de mie, confitures, thé, café...le tout pour 2 euros
.Cuisine avec grille-pain, micro-ondes, plaques de cuisson, réfrigérateur
.WIFI libre
.Machine à laver
.Sèche-linge
.Terrasse pour sécher le linge
.Salon commun avec une table pour manger, banquette, au rez-de-chaussée et à l'étage
.2 cuisines, l'une au rez-de-chaussée et l'autre à l'étage
.Présence d'un hospitalier
.Chaque pèlerin ou groupe de pèlerin dispose d'une clé pour aller et venir librement. Cela permet aussi de fermer l'auberge à clé la nuit, sachant que l'hospitalier et la propriétaire de l'auberge s'en vont vers 20 heures.
Avantages.Pilar, la propriétaire de l'albergue prend soin de ses pèlerins comme s'ils étaient ses enfants. Elle nous a apporté des fraises, est extrêmement souriante et sympathique et le soir, est venue faire la bise aux pèlerins qui dînaient au restaurant et leur souhaiter bonne nuit ! L'hospitalier
.L'hospitalier lui aussi était très accueillant. A chaque fois, la présence d'un hospitalier rend les hébergements beaucoup plus humains et chaleureux.
.Donc en résumé, la qualité de l'accueil est un des avantages indéniables de cet albergue
.L'hospitalier propose dès l'arrivée des pèlerins de regrouper le linge de plusieurs personnes afin de le laver dans la machine à laver. L'hospitalier s'en charge, met le linge à sécher sur la terrasse. Une fois le linge sec, chacun peut le récupérer dans les pièces communes. En général, chacun retrouve ses petits ! Important pour le pèlerin qui en général n'emporte que l'essentiel.
Inconvénients.Pas de couvertures dans les chambres (mais on est habitué. Cela dit, il faut le savoir)
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
A chacun des deux étages, un salon avec une table pour ceux qui prennent leurs repas sur place. Il vaut mieux cependant que tous ne prennent pas cette décision. © Fabienne Bodan

A chacun des deux étages, un salon avec une table pour ceux qui prennent leurs repas sur place. Il vaut mieux cependant que tous ne prennent pas cette décision. © Fabienne Bodan

Une petite cuisine à chaque étage. Les hospitaliers y déposent les ingrédients nécessaires au petit déjeuner. © Fabienne Bodan

Une petite cuisine à chaque étage. Les hospitaliers y déposent les ingrédients nécessaires au petit déjeuner. © Fabienne Bodan

Sur les murs du salon de l'albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

Sur les murs du salon de l’albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

Sur les murs du salon de l'albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

Sur les murs du salon de l’albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.