Revue de presse des chemins de pèlerinage : semaine 48 (2016)

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins de pèlerinage et les pèlerins (Compostelle, Via Francigena, Mont-Saint-Michel, Shikoku, Assise, etc)  du dimanche 27.11.2016 au samedi 3.12.2016

Vidéo You Tube publiée le 27.11.2016 : Sur les chemins de la Pierre Philosophale
Etape 1 : Le voyage alchimique-Bruxelles la Grand Place : sur les façades richement décorées de la Grand’Place, les alchimistes ont laissé des messages énigmatiques. Patrick Burensteinas les déchiffre pour nous : les trois phases du Grand Œuvre, les trois Principes et enfin le but de l’alchimie : il est à la fois matériel et spirituel. Cette Place, au cœur de l’Europe est le point de départ de notre voyage alchimique qui se superpose aux chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Clous Compostelle Vannes

L’association bretonne des amis de Compostelle a financé l’achat des clous posés récemment dans les rues de Vannes (56, Morbihan)

27.11.2016
Vannes. L’évêque bénit les clous du chemin de Compostelle
Depuis mars dernier, des clous en bronze ornent les pavés des rues du centre-ville de Vannes. Quinze clous sur lesquels apparaissent la fameuse coquille Saint-Jacques et les rayons représentant les différents chemins. Ils ont été bénis, samedi, par Mgr Centène, l’évêque de Vannes. Voir la vidéo de la bénédiction dans l’article.
http://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-l-eveque-benit-les-clous-du-chemin-de-compostelle-video-4640399
Article en français

Cap de Fisterra, Galice

Le bout du monde, là où le chemin s’arrête © Fabienne Bodan

27.11.2016
From Santiago to Fisterra
A voir de très belles images terrestres et aériennes dans cette vidéo de 2’52 » entre Santiago et Fisterra.
http://www.visitacostadamorte.com/en/from-santiago-to-fisterra/
Vidéo musicale

La fois où j'ai suivi les flèches jaunes, de Amélie Dubois

Couverture du livre « La fois où j’ai suivi les flèches jaunes », de Amélie Dubois, aux éditions « Les Editeurs réunis »

27.11.2016
Une petite marche de santé de 700 kms
Après avoir écrit 11 romans de «chick lit», la romancière Amélie Dubois fait revivre Mali, son alter ego, en la mettant en scène dans une nouvelle série d’aventures qui ne sont pas trop loin de sa propre réalité dans La fois où… Le premier tome entraîne ses lecteurs sur le chemin de Compostelle pour une petite marche de santé mentale de 700 km.
http://www.journaldequebec.com/2016/11/27/une-petite-marche-de-sante-de-700km
Article en français

Flèche jaune Compostelle

27.11.2016
Fallece un peregrino extranjero al despeñarse en una zona acantilada en Castro Urdiales
Les secours n’ont rien pu faire pour sauver la vie d’un homme marchant sur le camino de Santiago, étranger (pour l’instant de nationalité inconnue), portant un grand sac à dos, dans une zone escarpée de Saltacaballo (Castro Urdiales, en Cantabrie). Face à l’impossibilité d’évacuer le corps par voie terrestre ou maritime, un hélicoptère a été appelé à la rescousse.
http://www.diariovasco.com/sociedad/201611/27/fallece-peregrino-extranjero-despenarse-20161127171404.html
https://vivecamino.com/un-hombre-posiblemente-peregrino-fallece-tras-caer-en-un-acantilado-en-castro-urdiales_no_320/
Article en espagnol

Carlos Sanchis, handicapé, Compostelle,Route 66

Capture d’écran du site internet de Carlos Sanchis

28.11.2016
Una discapacidad sin fronteras
Carlos Sanchis vit à Valence. A l’âge de 18 ans, un accident le condamne au fauteuil roulant. Il ne s’avoue pas vaincu pour autant, même si l’épreuve fut difficile à encaisser. Il se focalise sur le sport. Dans ce milieu, il découvre que l’on peut parcourir des milliers de kilomètres avec un « handibike » ces vélos propulsés à la force des mains et auxquels on peut adjoindre un fauteuil. Carlos a pour objectif de se surpasser chaque jour. A 42 ans, il a déjà parcouru plus de 7000 kilomètres avec son « handibike », à commencer par le Camino de Santiago, de Roncevaux à Fisterra : « ce fut une expérience qui m’a énormément apporté, et permis de définir les nouveaux contours de ma vie ». Ensuite, il voyagea de Valence jusqu’en Forêt Noire (Allemagne), seul, dormant sous la tente. Il dut affronter des chemins et des installations inadaptés à ses incapacités : « à ces moments-là, tu perds tes nerfs, tu te démotives, mais tu vois que les problèmes se résolvent rapidement, que tu avances et franchis les obstacles, et tu maintiens ton cap ». La liste des rêves de Carlos est longue. Pour l’heure, il prépare son nouveau projet : la fameuse route 66, de Chicago à la Californie. 5400 kilomètres en solitaire. L’espagnol recherche actuellement un financement pour son projet. Il participe au concours « Poursuis tes rêves » de la fondation GAES. Son objectif majeur consiste à démontrer que rien n’est impossible.
Site Web de Carlos : https://elviajedecarlos.es
Page Facebook de Carlos : https://www.facebook.com/elviajedecarlos
http://www.lasprovincias.es/valencia-ciudad/201611/28/discapacidad-fronteras-20161128002300-v.html
Article en espagnol 

Vidéo You Tube ajoutée le 28.11.2016 : Une visite en drone du Monastère de Santa María La Real, Obona, situé sur la quatrième étape du Camino Primitivo, entre Tineo et Pola de Allande.

Oeuvres de Maître Matéo au musée du Prado Madrid

14 oeuvres du Maître Matéo exposées au Musée du Prado de Madrid

29.11.2016
El Prado, nueva etapa del Camino de Santiago
Les travaux d’édification de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle commencèrent en 1075. On ne sait que très peu de choses sur le maître Mateo avant son arrivée à Santiago. La première référence à l’artiste médiéval est un document du 23 février 1168 : le roi Ferdinand II lui accorde une pension viagère, dont il découle que Mateo a pu exercer comme maître d’oeuvre de la cathédrale jusqu’à la fin des travaux, en 1211.
Le style Roman de la Cathédrale de Santiago a été maltraité le long des siècles. Jusqu’en 1519-1521 ce temple était ouvert d’une manière permanente de jour comme de nuit. A cause de nombreux scandales et désordres dans son intérieur, on décida de la fermer en lui ajoutant quelques portes. Il fallut retirer des statues, par exemple sur les colonnes des portails et des bas-reliefs. En 1738, Fernando de Casas Novoa fut chargé de la construction de la nouvelle façade de l’Obradoiro, substituant le baroque au roman. De nombreuses statues disparurent. Certaines furent utilisées comme remblai, d’autres furent abandonnées dans divers endroits comme les jardins de Fonseca (où certaines furent sauvées au XVIIIe siècle). Le musée du Prado réunit en ce moment 14 œuvres réalisées par le maître Mateo pour la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, dont les 9 sculptures conservées de l’ancienne façade romane : parmi ces oeuvres, l’on trouve les statues des rois David et Salomon, celles des prophètes Abraham et Isaac (bien que certains allèguent qu’il s’agirait de Jérémie et Ezéquiel) ou encore celles de Elie et Enoch. En sus des statues, l’exposition abrite une ancienne rosace de la nef centrale. Rappelons que la cathédrale de Santiago a été consacrée le 21 avril 1211 par le roi Alphonse IX (fils de Ferdinand II) et l’archevêque Pierre Muñiz.
Exposition temporaire du Musée du Prado, Madrid, du 29 novembre 2016 au 26 mars 2017. Salles 51 et 51B du nouvel édifice.
Site web du musée du Prado : https://www.museodelprado.es
Pour les futurs pèlerins qui emprunteront le Camino de Madrid. Sinon, découvrez les photos des œuvres exposées au sein de l’article ci-dessous.
http://www.abc.es/cultura/arte/abci-prado-nueva-etapa-camino-santiago-201611290143_noticia.html
http://www.eldiadecordoba.es/ocio/Prado-Maestro-Mateo-Santiago-Compostela_0_1085891705.html
Article en espagnol

Chemins Compostelle Espagne

Carte des chemins de Compostelle en Espagne. © http://www.gronze.com

29.11.2016
Las rutas jacobeas alternativas a la francesa ganan cada año más peregrinos
6249 Compostelas ont été délivrées en novembre 2016 à Saint-Jacques de Compostelle (5229 en novembre 2015). Les statistiques confirment l’intérêt croissant pour les routes alternatives au camino francés. Si le Camino francés attire encore 63,35% des marcheurs, le chemin qui mène à Fisterra et Muxia a vu sa fréquentation augmenter, de même que des chemins plus courts comme le Camino inglés. L’intérêt pour les chemins portugais ne fléchit pas : 51 713 personnes l’ont parcouru durant les 11 premiers mois de l’année 2016 contre 43 151 pour toute l’année 2015. A l’exception de la Via de la Plata, la fréquentation des chemins alternatifs au camino francés a augmenté en 2016 (Camino Portugués, del Norte, Primitivo, Camino Inglés, de Muxía-Fisterra, Camino de Invierno). En novembre, 69,04% des marcheurs ont opté pour le Camino francés (72,02% en 2015).
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/carballo/muxia/2016/11/30/rutas-jacobeas-alternativas-francesa-ganan-ano-peregrinos/0003_201611C30C8991.htm
Article en espagnol

29.11.2016
Et si le chemin de Saint-Jacques menait au tribunal ? Entretien avec Jean-Marc Lucien
Rencontre avec le créateur d’un accueil « Donativo », happé par un tourbillon judiciaire pour avoir accueilli bénévolement des pèlerins de passage. Après un pèlerinage vers Compostelle en 1998, Jean-Marc Lucien ouvre avec son épouse un gîte pour les pèlerins à Saint-Privat d’Allier. Après 10 années et 15000 pèlerins reçus en donativo, «un homme politique influent est arrivé à monter une cabale contre nous avec instrumentalisation de la Justice, faux témoignages (avérés) et pressions de toutes sortes espérant que nous ne nous défendrions pas. Nous l’avons fait pourtant et nous avons gagné le procès, mais, épuisés, nous avons vendu la maison ».
http://fr.aleteia.org/2016/11/29/et-si-le-chemin-de-saint-jacques-menait-au-tribunal-entretien-avec-jean-marc-lucien/
Article en français

Chemin pèlerin Vézelay-Autun

Capture d’écran du site de l’association http://www.cheminpelerin-vezelay-autun.fr

30.11.2016
De nouveaux chemins pèlerins en Bourgogne
Dans le Parc naturel régional du Morvan, de nouveaux « Chemins pèlerins » relient trois hauts lieux de l’art roman bourguignon : les basiliques de Vézelay et de Saulieu, et la cathédrale Saint-Lazare d’Autun. Une randonnée de 160 ou 178 km, à prévoir pour les beaux jours.
Site internet de l’association des Amis de la Cathédrale d’Autun : http://www.cheminpelerin-vezelay-autun.fr
http://www.pelerin.com/Pelerinages/De-nouveaux-chemins-pelerins-en-Bourgogne?&xtmc=Autun&xtcr=2
Article en français

centre d'accueil international des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle

Le nouveau centre d’accueil international des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

30.11.2016
El centro de peregrinos abrirá en el 2017 nuevos servicios y salas de descanso
Le centre international d’accueil des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle proposera en 2017 de nouveaux services et des salles de repos au deuxième étage. Dans ce centre travaille jusqu’à 35 personnes qui se succèdent dans la journée pour réduire les files d’attente. La petite bibliothèque, destinée pour l’heure aux réunions de travail et de coordination des bénévoles sera ouverte aux pèlerins. Rappelons qu’une agence postale et les bureaux de la compagnie de bus Alsa ou de train Renfe se sont installées à toucher le centre d’accueil. Les pèlerins peuvent déposer leurs bagages en consigne pour 2 euros la journée. En période hivernale, seul le bureau de Renfe reste ouvert. Il en va de même pour le bureau d’information touristique. Des messes sont proposées dans la chapelle : à 9h30, en anglais et en espagnol, par les moines de la congrégation Camino Companions de Irlanda ; à 17h par les Jésuites. Les groupes qui le souhaitent peuvent célébrer une messe avec leurs propres officiants. Une autre salle est dédiée aux groupes de plus de 10 personnes, afin de leur éviter les (longues) files d’attente de ceux qui ne viennent pas en groupe. Les groupes peuvent déposer leurs crédentiales ou expédier leurs données par courrier électronique, et récupérer plus tard la Compostela. La majeure partie du travail des bénévoles consiste à émettre la Compostela. Ils peuvent s’occuper de 18 personnes simultanément. 90% des volontaires proviennent de différents pays et ont parcouru un chemin vers Compostelle au préalable. La cathédrale prend en charge le coût de leur séjour (deux semaines). Le centre d’accueil a déménagé en décembre 2015 de la rua do Vilar, doublant sa superficie à 1500 m2 au passage. Les entrées sont contrôlées par un service de sécurité et seuls sont admis les pèlerins. Les habitants de la ville peuvent aussi y accéder en demandant l’autorisation à l’avance. Les jardins et le patio sont les joyaux du centre, véritable havre de paix dans la cité.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/2016/11/30/centro-peregrinos-abrira-2017-nuevos-servicios-salas-descanso/0003_201611S30C4991.htm
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/2016/11/30/actividades-complementarias-reducen-invierno-haber-demanda/0003_201611S30C4992.htm
http://www.elcorreogallego.es/santiago/ecg/carretas-un-final-digno-camino/idEdicion-2016-12-02/idNoticia-1030049/
Article en espagnol

Hospitaliers à Zamora (Via de la Plata)

Marc, hospitalier à l’auberge municipale de Zamora (Via de la Plata) en mai 2015, aux petits soins des pèlerins. Ici à l’accueil. © Fabienne Bodan

30.11.2016
Hospitaleros voluntarios del Camino de Santiago celebra en Valladolid su encuentro anual a partir del 8 de diciembre
L’association des Hospitaleros voluntarios del Camino de Santiago, partie intégrante de la Federación Española de Asociaciones de Amigos del Camino de Santiago se réunira à Valladolid du 8 au 11 décembre 2016. L’association, qui fête cette année ses 26 ans d’existence, a pour objet l’accueil des pèlerins dans les auberges des chemins : les hospitaliers y sont bénévoles et les auberges où ils exercent sont en donativo, c’est-à-dire que chaque pèlerin donne ce qu’il peut et veut. Cette association compte 5000 membres de 50 nationalités. 180 hospitaliers volontaires sont attendus pour cette réunion annuelle. Ils viennent des 4 coins d’Espagne, mais aussi d’Allemagne, de France, d’Italie, du Portugal, de Tchéquie, de Russie, du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud, du Brésil, du Canada et des Etats-Unis.
http://www.lavanguardia.com/vida/20161130/412295213574/hospitaleros-voluntarios-del-camino-de-santiago-celebra-en-valladolid-su-encuentro-anual-a-partir-del-8-de-diciembre.html
https://vivecamino.com/hospitaleros-voluntarios-celebrara-su-reunion-anual-en-valladolid-el-8-de-diciembre_no_325/
Article en espagnol

Bureau accueil pèlerin Saint-Jacques de Compostelle (Rua Vilar)

La file d’attente des pèlerins en attente de la Compostela devant l’ancien bureau de Santiago (mai 2015) © Fabienne Bodan

1.12.2016
La monja gallega que celebró la ‘Primavera Árabe’
Après 45 ans passés en Egypte, la religieuse Pilinchi Romero est revenue en Galice. Elle collabore au bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle. Lui s’appelle Mohamed. Il est musulman et a parcouru le Camino francés dans un silence quasi absolu, sans prononcer un seul mot en arabe. Il ne balbutie que quelques mots d’anglais. Quand il entra dans le bureau des pèlerins de la capitale galicienne, il put enfin s’exprimer dans sa langue natale avec Pilinchi Romero : « il souhaitait se rencontrer au plus profond de lui-même et voir ce qu’il voulait demander à Dieu ». Outre l’arabe, la sœur maîtrise le français et se défend en anglais et en italien. A 72 ans, elle vient de s’installer à Ferrol sur ses terres. Comme les 400 personnes de la base de données de volontaires de la cathédrale de Santiago, la religieuse a postulé en septembre pour apporter son aide au bureau des pèlerins. Mais à la différence des autres volontaires (2 semaines maximum de séjour), elle est là en permanence. Elle supervise la formation des bénévoles, et donne un coup de main là où c’est nécessaire. Seuls 5 Egyptiens ont obtenu la Compostela en 2015. Et 2 en 2014. Depuis 2007, l’islam est constitutionnellement la religion officielle du pays des Pyramides. Elle est pratiquée par 85% de la population. Le reste se divise entre coptes et coptes-catholiques. Appartenant à la congrégation du Sacré Coeur de Jésus, Pilinchi Romero a travaillé comme enseignante. Lorsqu’elle évoque le printemps arabe, elle sourit : « Nous nous sentions tous unis. Ce fut merveilleux. Mais lorsque les Frères Musulmans se sont emparés du mouvement, ce fut un choc ».
Pour assurer la rotation entre bénévoles, Montse Díaz Baltar, coordinatrice du bureau de la rue Carretas, n’accepte pas plus de 10 personnes par quinzaine : « il s’agit de personnes altruistes, ayant fait des études supérieures, parlant plusieurs langues, au pouvoir d’achat élevé et qui voyagent beaucoup. La majorité a parcouru un chemin de Santiago et souhaite accueillir les pèlerins à l’arrivée ». 80 aspirants accueillants sont déjà inscrits pour 2017 : « nous avons énormément de demandes, en particulier de l’étranger, où le volontariat est beaucoup plis courant. Il n’y a aucune présélection, il n’est même pas obligatoire de détenir une Compostela. Cependant, les postulants devront suivre une formation de deux jours ». Si le nombre de pèlerins augmente à partir de la Semaine Sainte, le bureau reste ouvert toute l’année.
http://www.elcorreogallego.es/santiago/ecg/monja-gallega-celebro-primavera-arabe/idEdicion-2016-12-02/idNoticia-1030047/
Article en espagnol

Drapeau de la Chine

Drapeau chinois. Source : http://www.drapeauxdespays.fr

1.12.2016
El bum de los chinos llegara en 2021
« Le boom chinois est attendu pour 2021 » : c’est ainsi que le doyen de la Cathédrale de Santiago, Segundo Pérez, entrevoit l’une des futures tendances du chemin. « Plus de 20 millions de Chinois apprennent l’espagnol, et certains sont intéressés par le phénomène jacquaire et le pèlerinage ». Plus de 130 nationalités ont été représentées cette année sur les chemins jacquaires. Force est de reconnaître que le succès de l’année de la Miséricorde a eu un fort impact économique sur la Galice et sa capitale, avec 9% de nuitées supplémentaires par rapport à 2015.
http://www.elcorreogallego.es/santiago/ecg/bum-chinos-llegara-2021/idEdicion-2016-12-01/idNoticia-1030005/
Article en espagnol

Vidéo You Tube ajoutée le 2.12.2016 par Alfonso Melendez : La merveilleuse petite église de Santa Maria de Eunate vue du ciel (Camino Aragonés, 4 kilomètres avant Puente La Reina)

Association Friends of Finchale Way

Capture d’écran de la page Facebook de Finchale Durham, a pilgrimage way

2.12.2016
Gran Bretaña pide ayuda a A Coruña para promocionar el Camino Inglés
Alors que 13 représentants d’Associations d’Amis du Chemin jacquaire entamaient leur marche en 4 jours vers Saint-Jacques de Compostelle sur le Camino inglés depuis le port d’O Parrote, l’on iinaugurait une exposition au collège britannique Saint John’s centrée sur la route jacquaire, avec un accent particulier sur La Corogne. En outre, une ½ douzaine de professeurs de cet établissement sont venus découvrir ce chemin en octobre. Ils sont aujourd’hui les promoteurs de cet itinéraire commençant à l’abbaye de Finchale, près de l’Ecosse, et de ce collège accueillant 1500 élèves. Les représentants de La Corogne présents pour l’inauguration de l’exposition se sont joints aux britanniques pour créer l’association Friends of Finchale Way (Amigos del Camino de Finchale).
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/coruna/oleiros/2016/12/02/gran-bretana-pide-ayuda-coruna-promocionar-camino-ingles/0003_201612H2C6991.htm
Article en espagnol

Porto Compostelle

Le pont Eiffel à Porto enjambe le Douro, que l’on suit jusqu’à la mer pour emprunter le chemin de la côte  © Fabienne Bodan

2.12.2016
Portugal diseña un Camino de Santiago por la costa atlántica hasta el Miño
Un groupe de municipalités portugaises s’est associé pour lancer un nouveau chemin jacquaire qui remontera le long de la côte portugaise de Porto au rio Miño, fleuve séparant le Portugal de son voisin espagnol : le caminho de la costa. Les promoteurs de ce projet se proposent de baliser les 100 kilomètres de ce chemin, de Porto jusqu’à Vila Nova de Cerveira. Un budget de 1,6 million d’euros sera alloué à ce projet par les communes traversées : Porto, Matosinhos, Maia, Vila do Conde, Póvoa de Varzim, Esposende, Viana do Castelo, Caminho y Vila Nova de Cerveira. Rappelons que les chemins portugais représentent aujourd’hui le cinquième du total des marcheurs vers Compostelle.
http://www.lavanguardia.com/vida/20161202/412353907599/portugal-disena-un-camino-de-santiago-por-la-costa-atlantica-hasta-el-mino.html
Article en espagnol

En bref

29.11.2016
Après Jésus, les italiens transforment l’eau des fontaines en vin
En Italie, le village d’Abruzzes a ouvert une fontaine à vin. Ouverte le jour et la nuit, du lundi au vendredi, de janvier à décembre. Il suffit d’entrer dans un gigantesque tonneau, d’avoir un verre à la main, et de le remplir à l’endroit où le vin coule. Tout cela sans débourser un centime ! La fontaine est destinée en priorité aux randonneurs et aux pèlerins catholiques qui font le chemin de Rome à la cathédrale d’Ortona, où se trouvent les reliques de Saint-Thomas. D’autres fontaines à vin existent, en Italie, à Rome ou à Trente. Mais ces dernières ne sont pas ouvertes toute l’année, seulement pour des évènements spéciaux, ou à l’occasion de festivals.
https://www.7detable.com/article/ailleurs/apres-jesus-les-italiens-transforment-l-eau-des-fontaines-en-vin/1202
Article en français

1.12.2016
Un millón de euros en 2017 para mejorar el Camino de Santiago leonés
La province de Castille et Léon va investir 1 million d’euros dans l’amélioration des équipements pour les pèlerins en prévision de la prochaine année jacquaire de 2021.
https://vivecamino.com/un-millon-de-euros-en-2017-para-mejorar-el-camino-de-santiago-leones_no_324/
http://www.icalnews.com/Mostrar.cfm/noticias/I/diputacion/leon/destinara/millon/euros/mejora/camino/santiago/2017/381059
Article en espagnol

Drapeau Indonésie

Drapeau Indonésie

2.12.2016
Operadores turísticos indonesios visitan Galicia
Des acteurs du tourisme indonésien ont entrepris un voyage pour se « familiariser » avec la Galice. Bientôt plus de pèlerins de cette région sur les chemins de Compostelle ? En 2016, on a noté, au bureau des pèlerins de Santiago, une augmentation de 26% par rapport à 2015, des ressortissants d’Indonésie et de Singapour.
http://www.expreso.info/noticias/espana/55273_operadores_turisticos_indonesios_visitan_galicia
Article en espagnol

3.12.2016
Toulouse sur la route de Saint-Jacques de Compostelle
A Toulouse, étape majeure de la voie du sud, vous découvrez les lieux qui évoquent les célèbres chemins, inscrits à l’Unesco. R.V : office de tourisme, donjon du Capitole. La réservation est conseillée, les places étant limitées. Organisé par l’office de tourisme de Toulouse. Le 8 décembre à 14h30.
https://www.unidivers.fr/rennes/toulouse-sur-la-route-de-saint-jacques-de-compostelle/
Article en français

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com