Via de la Plata : l’arrivée des 3 Mousquetaires à Santiago de Compostela

J'avais décidé de marcher les 5 derniers kilomètres avec Christa et Jacques. Ma cheville ne le supporterait pas. Alors j'attends mes compagnons de chemin en haut de la descente qui mène à la Colegiata do Sar. Je ne me sens pas capable de remonter la côte si je vais plus loin. © Fabienne Bodan

J’avais décidé de marcher les 5 derniers kilomètres avec Christa et Jacques. Ma cheville ne le supporterait pas. Alors j’attends mes compagnons de chemin en haut de la descente qui mène à la Colegiata do Sar. Je ne me sens pas capable de remonter la côte si je vais plus loin. © Fabienne Bodan

Les 3 Mousquetaires termineront leur périple ensemble, foi de bretonne boiteuse ! © Fabienne Bodan

Les 3 Mousquetaires termineront leur périple ensemble, foi de bretonne boiteuse ! © Fabienne Bodan

Dans nos têtes, les souvenirs de ces 1000 kilomètres passés ensemble se bousculent. © Fabienne Bodan

Dans nos têtes, les souvenirs de ces 1000 kilomètres passés ensemble se bousculent. © Fabienne Bodan

19 Mai 2015 : l’arrivée des 3 Mousquetaires !

Buenos dias! J’ai voulu faire comme les autres hier, et rester sur mes 2 jambes. Résultat : hier soir, ma cheville avait ré-enflé ! Grrrrr ! Mais le cataplasme d’argile posé cette nuit a fait de l’effet et la cheville a désenflé à nouveau. Je pars à la rencontre de mes compagnons de camino depuis Séville, pour marcher l’ultime kilomètre avec eux. Plus dépasse mes possibilités du moment ! Hasta luego…

J’ai retrouvé le sourire aujourd’hui même si j’ai encore versé quelques larmes en parcourant le dernier kilomètre avec mes compagnons de camino Jacques et Christa! Mais cette fois ce furent non des larmes de déception mais d’émotion face à ce que nous avons partagé tous les 3 durant 1000 kms. C’est la première fois que je parcours un chemin dans son intégralité avec les mêmes personnes, parce que les autres fois, les parcours des uns et des autres étaient plus tronçonnés. Alors mon premier immense MERCI du jour s’adresse à Christa et Jacques. A trois, on est toujours plus fort et je pense que si nous avions cheminé individuellement, nous ne l’aurions pas fait dans les mêmes conditions et ne serions pas encore arrivés. Merci pour votre sincère amitié, votre aide, votre écoute, nos fous rires, nos soirées cuisine, l’opération « lacets » du matin, votre confiance et tous ces magnifiques moments partagés. Pour la première fois ce soir, nous dormons chacun dans une single room. Mais il n’est pas exclu que, comme dans le film « The Way », lorsque les héros du film s’arrêtent dans un Parador luxueux mais s’ennuient des autres seuls dans leur chambre, il n’est pas exclu que nous allions frapper à la porte des 2 autres…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Un grand merci également à nos amis poitevins Dominique et Jean-François, rencontrés très tôt à Castilblanco de los Arroyos, et que nous avons maintes fois croisés sur cette Via de la Plata. Ils sont les auteurs des photos et des vidéos de notre arrivée. Merci à tous les deux d’avoir su capter ces moments si intenses d’émotion de l’arrivée des Trois Mousquetaires. Merci à vous deux pour tous ces jolis moments partagés ensemble tout au long de ces 1000 kilomètres.

Nos premiers amis partent demain, ce soir, deuxième soirée pour fêter notre arrivée. Et ce midi à la messe des pèlerins, le Botafumeiro était à nouveau de sortie…

Nous venons d'arriver sur la place de L'Obradoiro, l'émotion nous submerge. © Fabienne Bodan

Nous venons d’arriver sur la place de L’Obradoiro, l’émotion nous submerge. © Fabienne Bodan

Merci à nos amis Dominique et Jean-François de Poitiers d'avoir su saisir ces extraordinaires moments. Une fois n'est pas coutume : j'avais confié mes deux appareils photo à nos amis. © Fabienne Bodan

Merci à nos amis Dominique et Jean-François de Poitiers d’avoir su saisir ces extraordinaires moments. Une fois n’est pas coutume : j’avais confié mes deux appareils photo à nos amis. © Fabienne Bodan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.