La presse parle du Guide des chemins de pèlerinage du monde

Découvrez dans cet article les articles ou chroniques radio sur le Guide des chemins de pèlerinage du monde dans la presse. Vous aimeriez parler de cet ouvrage dans vos médias ? Recevoir un exemplaire en service de presse ? Vous souhaitez un article d’une experte des chemins de pèlerinage dans le monde, de la marche au long cours et de la transformation induite par l’expérience ? Contactez-moi à l’adresse suivante : cheminsverslesacre@gmail.com

Lisez leurs critiques et avis. Forgez votre propre opinion. Et découvrez l’ouvrage sur le site Chemins vers le Sacré qui lui est dédié. Vous pourrez également y commander un exemplaire dédicacé par l’auteure.

Guide des Chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan aux Éditions Ouest-France
L’auteure de ce site a publié fin 2018 un Guide des Chemins de pèlerinage du monde de 480 pages sur les 5 continents (et 43 pays).

Sur Radio Présence le 13.12.2018

Radio Présence est une radio généraliste chrétienne à vocation régionale, réseau de cinq associations enracinées dans le territoire de Midi-Pyrénées. Elle diffuse son programme en FM sur sept départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées : la Haute-Garonne, le Tarn et Garonne, le Gers, le Lot, l’Aveyron, les Hautes-Pyrénées et l’Ariège.

Sébastien Pénari, ACIR (Agence de coopération Interrégionale et Réseau des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle)

Sébastien Pénari travaille à l’ACIR (Agence de coopération interrégionale et réseau sur les chemins de Compostelle) depuis plus de 20 ans. Il est chargé de mission développement culturel et scientifique. Il a ainsi une mémoire des chemins et de leurs acteurs à travers la France durant ces 20 dernières années de développement de l’itinérance jacquaire. Son moteur : l’histoire, l’art et l’architecture. Ses coups de coeur : les abbayes de Fontcaude, Montmajour, Thoronet. Mais aussi l’Aubrac sur le chemin du Puy. Et le Minervois sur le chemin du Piémont. Il anime tous les jeudis depuis septembre 2018 une chronique de 3 minutes sur les chemins de Compostelle sur Radio Présence.

Rappelons qu’une chronique sur les chemins de Compostelle y est présentée de septembre à juin,  sur une proposition de l’agence des chemins de Compostelle. Cette chronique est diffusée chaque jeudi vers 7h20. On peut l’écouter également en podcast. Voici les grands traits de la chronique de Sébastien Pénari sur Radio Présence du 13.12.2018.

  • Ouvrage très pratique.
  • Il s’intéresse aux chemins de pèlerinage sur les 5 continents.
  • Il répertorie lui aussi un héritage commun de l’humanité.
  • Ce guide facilite la connaissance des autres, il stimule notre curiosité, c’est un repère précieux pour tous ceux qui s’intéressent à ces chemins sacrés de l’humanité.
  • Plongez dedans , faites votre choix pour la saison prochaine. 

Dans Ouest-France du 26.12.2018

Article Ouest-France 26.12.2018 Guide des chemins de pèlerinage du monde Fabienne Bodan
De Compostelle aux chemins du monde – Article Ouest-France 26.12.2018 sur le Guide des chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan.

Lire l’intégralité de l’article en ligneTélécharger l’article intégral en PDF

Sur Radio VM -Montréal – Québec

Éric Laliberté, cofondateur de Bottes et Vélo, Québec

Éric Laliberté est doctorant en théologie et agit comme observateur-participant dans le milieu du pèlerinage de longue randonnée, au Québec et en Europe, depuis une dizaine d’années. Il est directeur et cofondateur du centre de formation et d’accompagnement Bottes et Vélo – Le pèlerin dans tous ses états. Il parle du Guide dans sa chronique hebdomadaire sur les ondes de Radio VM (8.01.2019) à Montréal et en propose une recension sur le site québécois La montagne des Dieux – Québec. Écoutez sa chronique et découvrez sa recension ICI

 Voici les grands traits de sa chronique sur Radio VM du 8 janvier 2019 (19 minutes). 

  • Il marque quelque chose de nouveau dans ce domaine.
  • Un livre très bien fait, en couleur, beaucoup de photos, facile à consulter, des cartes dessinées par une jeune bretonne, Morgane Gransard, installée à Montréal.
  • On peut partir d’Athènes, de Varsovie, de Trondheim en Norvège. Le plus long chemin de pèlerinage part de l’Antarctique. 
  • Le site Chemins vers le Sacré, présente bien sûr le livre, mais il veut fédérer les pèlerinages de longue randonnée dans toutes les traditions dans le monde entier (autochtones, hindous, japonaises, bouddhistes…).
  • Le pèlerinage ne se fonde-t-il pas plutôt sur une expérience, plutôt qu’un cheminement vers un site sacré ? Sur une expérience intérieure ? L’auteure ouvre peut-être la porte à une nouvelle définition. On retrouve par exemple dans le livre des chemins québécois qui ne correspondent pas à la définition donnée par Fabienne Bodan. Tout dépend aussi de l’intention que l’on met dans son chemin.
  • Beaucoup de chemins font référence à Compostelle. Un peu partout dans le monde, des initiatives sont inspirées par Compostelle. Un nouveau paradigme est en train d’émerger, et ce sera en partie le sujet de ma thèse de doctorant.  
  • On accorde beaucoup d’importance à l’objet chemins, mais ce n’est pas là que ça se joue. Ce qui importe, c’est l’expérience. Je pense, par exemple, à cette jeune journaliste sur le Pacific Crest Trail. Elle a vécu une expérience spirituelle qui a transformé sa vie.

Dans Globe-Trotters Magazine N°183 (janvier-février 2019)

ABM (Aventure du Bout du Monde) est une association de globe-trotteurs voyageurs créé en janvier 1988. Elle réunit plus de 4000 adhérents pour moitié franciliens. Passionnés de voyages et d’aventures, son but est d’encourager le voyage individuel proche ou lointain, d’un style simple et naturel, dans le respect des pays visités. Elle favorise les échanges d’informations entre ses membres. Objectif : permettre à chacun de mieux préparer son périple et, au retour, de communiquer son expérience. ABM édite le magazine bimestriel Globe-Trotters. Sur abonnement et dans certaines librairies de voyage. ABM et ses antennes en province organisent des festivals de voyage, dont le fameux Festival des Globe-Trotters en automne à l’opéra de Massy.

Globe-Trotters Magazine N°183 janvier-février 2019
Globe-Trotters Magazine N°183 janvier-février 2019 publie un extrait du Guide des chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan
GT Mag N°183 - Chemins aborigènes Fabienne Bodan p.52
Globe-Trotters Magazine N°183 janvier-février 2019 publie un extrait du Guide des chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan. Le thème : les chemins aborigènes en Australie.
GT Mag N°183 - Chemins aborigènes Fabienne Bodan p.53
Globe-Trotters Magazine N°183 janvier-février 2019 publie un extrait du Guide des chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan. Le thème : les chemins aborigènes en Australie.

Télécharger l’article en PDFCommander la revue sur le site d’ABM

Les chemins de Compostelle essaiment à travers le monde – La Croix (8.04.2019)

La Croix revient sur l’atelier « Pèlerins du monde » animé par Fabienne Bodan, auteure du Guide des chemins de pèlerinage du monde, lors du Forum des Chemins organisé à Paris du 5 au 7 avril 2019 par l’hebdomadaire Pèlerin et le Forum 104.

Lire l’intégralité de l’article en ligneTélécharger l’article en PDF

Fabienne Bodan, pèlerine à travers le monde (10.04.2019)

Un portrait réalisé par Gaële de La Brosse pour le site web de l’hebdomadaire Pèlerin.

Lire l’intégralité de l’article en ligneTélécharger l’article en PDF

Vous recherchez un guide des chemins de pèlerinage à travers le monde ? C’est ici…(19.04.2019)

Une présentation du Guide sur le site web de Breiz-info.bzh

Lire l’intégralité de l’articleTélécharger l’article en PDF

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Via de la Plata : « Voie de l’argent ou voie pavée ? »

A mon retour de la Via de la Plata, j’ai eu le plaisir de découvrir dans ma boîte aux lettres le dernier numéro (N°161) de la revue Globe-Trotters Magazine, publiée par l’association ABM (Aventures du Bout du Monde) dont je suis adhérente depuis plus de 25 ans. Merci Odile de ta confiance et de ton intérêt pour mes aventures. Bonne lecture à tous !

Article Globe Trotters Magazine N°161 de l'association ABM (Aventures du Bout du Monde) : "Voie de l'argent ou voie pavée ?" Sur la photo, je pose avec...Pablo Picasso, qui est né et a vécu les 14 premières années de sa vie à Malaga !

Article Globe Trotters Magazine N°161 de l’association ABM (Aventures du Bout du Monde) : « Voie de l’argent ou voie pavée ? »
Sur la photo, je pose avec…Pablo Picasso, qui est né et a vécu les 14 premières années de sa vie à Malaga !

Voie de l’argent ou voie pavée ?

Cheminant pour la première fois vers Saint Jacques de Compostelle en 2012, je m’étonnais de ces pèlerins contant leurs retours réguliers vers les caminos de Santiago. m’estimais heureuse déjà, si j’étais capable de parvenir à destination.Serait-ce parce que nous y goûtons à une atmosphère unique de fraternité et de solidarité, de liberté et d’osmose avec la nature ? Je suis moi aussi tombée dans la potion magique, attirée comme un aimant par de nouvelles voies compostellanes. Ce dimanche pascal, je m’élance sur la Via de la Plata, depuis la majestueuse Séville, richissime des explorations maritimes des amiraux espagnols. Le plus célèbre d’entre eux, Christophe Colomb, repose dans sa cathédrale. On ne sait si cet itinéraire doit son nom au transport de l’argent, plata en espagnol, ou au mot arabe balata désignant une voie pavée. Cette antique voie de communication romaine, réputée magnifique, traverse les villes de Merida, Caceres, Salamanque, Zamora, Ourense.

Avant de parcourir les 1000 kilomètres qui séparent la capitale du commerce mondial du XVIe siècle de la cité galicienne, j’ai savouré mes retrouvailles avec Pedro, Jesus et Alberto, trois amis pèlerins de Malaga, fiers andalous et hôtes si prévenants et accueillants, rencontrés sur le chemin portugais en 2013. L’atmosphère du chemin perdure dans nos cœurs. Et l’alchimie des émotions et du partage demeure intacte. Début avril, les températures fleurtent déjà avec les 35 degrés. La traversée de la région de l’Extremadura s’annonce délicate, car la plus chaude du parcours. Et pourtant, un dicton andalou prévient le pèlerin aventureux : « en abril, aguas mil ». S’il faut craindre la pluie en avril, ici elle ne dure jamais très longtemps.

Fabienne Bodan

http://pelerinsdecompostelle.com

Facebook : Pèlerins de Compostelle