Chemins de Compostelle après le Covid-19 (France)

Cet article « Chemins de Compostelle après le Covid-19 » fait le point, à l’aube de la seconde phase du déconfinement (2 au 22 juin 2020) sur les informations à connaître avant de se préparer à un retour sur les chemins de Compostelle en France.

Camino del Invierno, Saint-Jacques de Taboada
Chemins de Compostelle après le Covid-19 : Camino del Invierno de A Laxe à Ponte Ulla. Saint-Jacques de Taboada © Fabienne Bodan

Voie de Tours, Bordeaux rive gauche, ouverture restreinte des gîtes associatifs

  • Le Bouscat : 4 places,
  • Gradignan-Cayac : 4 places,
  • Le Barp : 4 places,
  • Lieu-dit Mons après Belin-Beliet : 5 places.

Ces 4 gîtes accueillent UNIQUEMENT sur réservation et sur rendez-vous. Les mesures-barrières et de distanciation seront appliquées. Les pèlerins doivent s’équiper de masques, de solution hydro-alcoolique et de sac de couchage. Les couvertures ne seront pas disponibles. Par contre, des draps jetables seront fournis. La réservation est obligatoire (il n’y aura pas de permanence sur place). Les pèlerins qui n’auront pas informé de leur passage ne seront pas accueillis.

➡️ Source : Bordeaux vers Compostelle

L’association des chemins de Compostelle en Touraine préconise d’attendre 2021 (21 juin 2020)

Chaque année, environ 1 000 personnes empruntent le chemin qui traverse l’Indre-et-Loire, mais actuellement, l’association des chemins de Compostelle en Touraine déconseille de se lancer dans le pèlerinage. Selon Jean-Luc Huguet, qui préside cette association, mieux vaut remettre le pèlerinage à l’an prochain. Reste la solution de partir en autonomie avec sa tente sur le dos ou de choisir une base et d’y rentrer chaque soir.

  • Hébergement : la plupart des pèlerins qui passent en Touraine dorment dans des gîtes municipaux gérés par des bénévoles, à La Celle-Saint-Avant, Sainte-Maure-de-Touraine, Sorigny, Veigné, Tours et Château-Renault. Or, en accord avec les mairies, tous ces gîtes sont fermés, pour ne pas exposer les bénévoles à une éventuelle contamination. 
  • Ambiance : selon Jean-Luc Huguet, « faire le chemin de Compostelle actuellement, alors qu’il n’y a presque personne, c’est aussi se priver des rencontres qui font la richesse de ce pèlerinage« .
  • Penser aux autres : « Même si le danger est à la marge, maintenant, cette marge existe toujours donc soyons responsables ». 

➡️ Source : France Bleu

Les associations jacquaires en difficulté financière (18 juin 2020)

 Après la crise sanitaire, nous ne sommes qu’au début de la crise économique. Je vous ai déjà parlé du monde de l’édition et des hébergeurs. La FFACC fait un appel au don auprès des pèlerins pour soutenir certaines associations que la crise sanitaire a mis en difficultés financières :

  • Tous les hébergements gérés par les associations ont été fermés et seulement quelques-uns pourront ouvrir cet été,
  • Certaines associations vivent de la vente des credencials et ont donc perdu leurs ressources en raison de la fermeture des permanences et des bureaux d’information des pèlerins,
  • Les associations ont besoin de 25 000€ pour passer sereinement cette année calamiteuse.

➡️ Source : Pour faire un don, rendez-vous sur le site de la FFACC : http://www.compostelle-france.fr

Un protocole sanitaire pour les auberges de pèlerins en France (18 juin 2020)

L’association Sur les Pas de Saint Jacques a réuni un groupe d’hébergeurs bénévoles de l’association pour échanger sur les problématiques de la mise en place de protocoles sanitaires. Dans la perspective d’œuvrer à la qualité de l’accueil sur le Chemin, l’association a produit une synthèse, non exhaustive, qui se veut un guide de conseils à l’élaboration de protocole individuel devant être défini par chaque hébergeur pour son établissement, en fonction de ses caractéristiques.

Ce guide n’est pas un protocole opposable en tant que tel et qu’il n’est pas figé. En effet, d’une part il se veut un outil de travail éclairant, à adapter, qui accompagne les hébergeurs dans la mise en place de leur propre protocole ; d’autre part il présente l’état des lieux des pratiques recommandées en date du 20 mai 2020 qui sont appelées à évoluer. 

L’association a également publié la nouvelle édition de son guide pratique de la Via Podiensis, entre Le Puy-en-Velay et Livinhac-le-Haut. Vous pouvez le télécharger ICI.

➡️ Source : Le protocole élaboré par l’association Sur les pas de Saint-Jacques.

La voie du Littoral est fermée par le président du CD40 (18 juin 2020)

Depuis le 11 mars, le président du Conseil départemental des Landes a pris un arrêté interdisant la pratique de la randonnée sur l’itinéraire jacquaire de la Voie du Littoral, entre Sanguinet et Tarnos.

➡️ Source : Arrêté du 11 mars

Le Covid-19 a vidé les chemins de Saint-Jacques de Compostelle (17 juin 2020)

A Saint-Jean-Pied-de-Port, en ce mois de juin, les rues n’ont jamais été aussi désertes. La crise sanitaire a privé cette petite commune du Pays basque intérieur de ses visiteurs habituels : les pèlerins des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Une vingtaine de gîtes y propose habituellement plus de 400 lits pour les pèlerins, et forcément moins cette année en raison des mesures sanitaires.

➡️ Source : Tendance Ouest

Les auberges gérées par la Société Landaise des Amis de Saint-Jacques et d’Études Compostellanes resteront fermées en 2020 (17 juin 2020)

Capture d’écran du site internet de la société Société landaise des amis de Saint Jacques et d’Etudes Compostellanes

Dans un communiqué du 17 juin 2020, « les responsables de l’association ont pris la décision de fermer nos refuges et de suspendre l’accueil des pèlerins sur les voies jacquaires du département des Landes pendant toute la saison de 2020. En effet nos hospitaliers, tous bénévoles, et seniors pour la plupart, seraient trop exposés et ne disposeraient pas de tous les moyens préconisés pour la mise en conformité sanitaire de nos locaux. ». Cette annonce concerne :

  • Sur la Voie du Puy : le gîte municipal de Miramont-Sensacq est ouvert mais nous n’assurons pas l’accueil habituel en donativo.
  • Sur la Voie de Vézelay les refuges de Vialotte, Roquefort et Mont de Marsan sont fermés.
  • Sur la voie de Tours le refuge de Saint-Paul-Les-Dax et le gîte communal de Sorde L’Abbaye sont fermés.
  • La Voie du Littoral, quant à elle, est interdite à la circulation, pour des raisons de sécurité, par arrêté du Président du Conseil départemental des Landes.

➡️ Source : Société Landaise des Amis de Saint-Jacques et d’Études Compostellanes

Ouverture du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port le 29 juin

Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port est situé 39, rue de la Citadelle

Finalement, le bureau situé au 39, rue de la Citadelle ouvrira ses portes aux pèlerins seulement à partir du lundi 29 juin. Les accueillants auront un masque et seront protégés par un écran en plexiglas. Les pèlerins devront obligatoirement porter un masque. Ils devront laisser leur sac à dos à l’entrée, se nettoyer les mains avec du gel hydroalcoolique. Pour sortir ils devront suivre le sens de circulation mis en place.

➡️ Source : Amis chemins de Saint-Jacques de Pyrénées-Atlantiques

La France ouvre ses frontières aux ressortissants européens (15 juin 2020)

Dès le 15 juin, la France ouvre ses frontières à ses voisins européens avec un principe de réciprocité. Concrètement, chaque résident en provenance d’un pays de l’espace européen, qui a lui-même ouvert ses frontières à la France, pourra entrer sur le territoire, sans restriction. Mais les restrictions et les conditions diffèrent d’un pays à l’autre. La France ouvrira ses frontières progressivement « de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là« .

  • La Belgique, la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse, le Luxembourg rouvrent leurs frontières aux ressortissants des autres pays européens le 15 juin. L’Autriche également, à l’exception des ressortissants suédois, britanniques et italiens.
  • L’Espagne ouvrira le 21 juin, sauf sa frontière avec le Portugal (1er juillet).
  • Le Portugal ouvrira ses frontières terrestres et aériennes le 1er juillet.
  • Le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Islande imposent toujours des quatorzaines.
  • La Norvège n’ouvrent qu’aux pays nordiques pour l’instant, sauf la Suède.
  • Restent inaccessibles* pour les Français ou soumis à des mesures particulières : Danemark*, Norvège*, Tchéquie*, Slovaquie (obligation de présenter les résultats d’un test PCR négatif datant de moins de 96 heures), Slovénie (quarantaine obligatoire), Croatie (obligation d’un justificatif de réservation de logement), Malte*, Finlande (quarantaine obligatoire et nécessité d’un motif impérieux pour s’y rendre), Grèce (les Franciliens sont soumis à 7 jours de quarantaine).

➡️ Sources : Frontières ouvertes ou fermées aux Français ? Les règles dans chaque pays européen (Europe 1, 14 juin 2020) ; Coronavirus et ouverture des frontières en Europe : à quoi faut-il s’attendre cet été ? (TV5 Monde, 15 juin 2020).

Le point sur l’ouverture des frontières entre pays européens (5 juin 2020)

France Info fait le point sur les ouvertures des frontières des différents pays européens, avec une carte interactive très claire. En résumé :

  • Les restrictions aux frontières françaises seront maintenues au moins jusqu’au 15 juin.
  • Les pays suivants ont déjà réouvert leurs frontières aux touristes français : Serbie (22 mai), Bulgarie (1er juin), Estonie (1er juin), Italie (3 juin), Lettonie (3 juin).
  • Les pays suivants pensent ouvrir leurs frontières le 15 juin : Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse, Norvège et Pays-Bas et probablement la France.
  • L’Espagne vient d’annoncer l’ouverture de ses frontières au 1er juillet. Quant au Portugal, si les touristes peuvent théoriquement y retourner depuis la fin mai, l’ouverture des liaisons aériennes et terrestres est attendue à la mi-juin ou début juillet.
  • Pour la Grèce, le ministère des Affaires étrangères français recommande d’attendre le 1er juillet. En effet, la Grèce ouvrira ses frontières le 15 juin, mais les passagers en provenance des régions italiennes, françaises et espagnoles les plus touchées devront accepter un isolement de 7 ou 14 jours. Un retour à la normal est prévu le 1er juillet.
  • Les pays suivants maintiennent leurs frontières fermées ou imposent une quarantaine : Grande-Bretagne, Irlande (quarantaine de 14 jours depuis début juin) ; Autriche (quarantaine de 14 jours depuis début le 4 juin) ; Chypre (Français non autorisés) ; Malte ouvrira ses frontières le 1er juillet aux ressortissants de 19 pays mais la France est exclue ; le Danemark devrait ouvrir le 15 juin, mais seulement aux ressortissants allemands, norvégiens et islandais (l’entrée des autres ressortissants européens, et britanniques, a été repoussée jusqu’à la fin de l’été).

➡️ Source : Dans quels pays européens pouvez-vous aller en vacances (dès maintenant ou bientôt) ? (France Info)

Ouverture du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port (5 juin 2020)

Monique Aspirot, gestionnaire du planning des accueillants du bureau, annonce la réouverture du bureau du 39, rue de la Citadelle le 1er juillet 2020.

➡️ Source : page de l’Accueil des amis du chemin de St Jacques de St Jean Pied de Port

Un groupe d’hébergeurs sur Facebook publie une carte des auberges en France

Le groupe Facebook « Hébergements Pèlerins et Randonneurs », groupe de professionnels en hébergement collectif, vous propose une carte de tout le territoire, (qui sera réactualisée très régulièrement en fonction des nouveaux membres), de tous les accueillants pouvant se situer sur votre chemin de rando ou de pèlerinage, avec leurs coordonnées et leurs dates d’ouverture parfois différentes des guides en fonction de la situation relative au Covid.

➡️ Source : Groupe Hébergements Pèlerins et Randonneurs

Décret gouvernemental n° 2020-663 du 31 mai 2020

Ci-dessous quelques extraits concernant la restauration.

  • Une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de dix personnes,
  • Une distance minimale d’un mètre est garantie entre les tables occupées par chaque personne ou groupe de personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique,
  • Portent un masque de protection : le personnel des établissements ; Les personnes accueillies lors de leurs déplacements au sein de l’établissement.

➡️ Source : Décret  n° 2020-663 du 31 mai 2020

Nouvelles consignes de la Fédération Française de Randonnée (29 mai 2020)

La FFRandonnée propose à l’ensemble de son réseau de comités, clubs, dirigeants, baliseurs, pratiquants des activités de marche et randonnée, licenciés ou non … des règles et des recommandations de reprise de leurs activités de manière raisonnée et responsable pour la période du 2 au 22 juin 2020.

  • D’une manière générale, les activités pourront reprendre dans le respect d’une distanciation physique spécifique entre les pratiquants qui dépendra de la vitesse de marche,
  • Sans limitation de distance du domicile,
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum,
  • En extérieur.

➡️ Source : Les conditions de la pratique s’assouplissent (possibilité de télécharger un tableau récapitulatif de toutes les recommandations de la FFR)

Partir de Saint-Jean-Pied-de-Port (29 mai 2020)

Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Chemins de Compostelle après le Covid-19 : Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port © Fabienne Bodan

Dans son post du 29 mai, Jean-Louis Aspirot, responsable du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, annonce avoir contacté toutes les auberges entre le point de départ du Camino francés et Pampelune. L’Espagne envisage en effet la réouverture de ses frontières le 1er juillet 2020. Résultat de son investigation : « 95 % des auberges d’Espinal, Zubiri, Larrassoaña et Pampelune n’ouvriront pas à cette date (peut-être en septembre) ». L’auberge de Roncevaux n’a pas décidé d’ouvrir pour l’instant. Rappelons que le bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port au 39, rue de la Citadelle est fermé jusqu’à nouvel ordre.

➡️ Source : Accueil des Amis du chemin de St Jacques de St Jean Pied de Port

Nouvelles mesures gouvernementales en France dès le 2 juin (28 mai 2020)

Le premier ministre Édouard Philippe a annoncé dans une conférence de presse le 28 mai les nouvelles mesures de déconfinement applicables à partir du 2 juin 2020 en France.

  • Liberté de déplacement sans restriction de distance (la limitation des 100 km disparaît).
  • Ouverture des bars, cafés, restaurants avec les règles suivantes : 10 personnes maximum par table, distance minimal d’un mètre entre chaque table, port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements, ouverture seulement des terrasses en zone orange.
  • Ouverture, dans le respect des règles sanitaires spécifiques, des villages vacances, maisons familiales de vacances, auberges collectives et campings le 2 juin en zone verte, le 22 juin en zone orange.
  • Les déplacements se limitent jusqu’au 15 juin aux frontières intérieures de la France. Une coordination européenne s’active pour rouvrir les frontières intérieures après le 15 juin. Hors-Europe, les frontières de l’Espace Schengen restent fermées. La coordination européenne annoncera une position commune des pays qui le composent vers le 15 juin.
  • Les parcs, jardins (dès le 30 mai), plages, lacs, plans d’eau, musées, monuments seront ouverts à partir du 2 juin. Le gouvernement annonce l’ouverture des piscines, gymnases, parcs de loisirs, salles de spectacles et théâtres le 2 juin en zone verte, le 22 juin en zone orange. Les cinémas rouvriront le 22 juin sur l’ensemble du territoire.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits dans l’espace public au moins jusqu’au 21 juin.

➡️ Source : Conférence de presse du premier ministre français du 28 mai 2020

L’équipe du Miam-Miam Dodo fait le point sur les décisions des gîtes (21 mai 2020)

Une page dédiée recense « les changements liés à la crise sanitaire actuelle ». « Ces informations viennent en complément de celles données dans les guides et sont mises à jour quotidiennement ! ». Cette page listera progressivement les dates et conditions d’ouverture des hébergements sur les différentes voies françaises faisant l’objet d’un guide Miam-Miam Dodo.

  • Tous les hébergements mettent en place des procédures : respect des gestes-« barrière »,
  • Mise à disposition de gels hydro-alcooliques,
  • Fourniture de masques,
  • Désinfection fréquente des lits et poignées de portes,
  • Réduction drastique de la capacité d’accueil (nombre de pèlerins limités par chambrée),
  • Repas servis sur plateaux,

Certains gîtes vont privilégier l’accueil de pèlerins voyageant ensemble, au détriment des marcheurs solitaires. D’autres laisseront les chambres vides 48h entre 2 locations. D’autres ne rouvriront pas en 2020. Enfin, certains gîtes ont décidé de fermer définitivement leurs portes. Certains gîtes garderont le même tarif. D’autres augmenteront leur tarif pour compenser la réduction de leur capacité d’accueil.

➡️ Source : la page dédiée sur les hébergements et services après le Covid-19

Complément à la la loi du 11 mai 2020 (20 mai 2020)

Sauf lorsqu’ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier, les établissements suivants ne peuvent accueillir de public :

  1. Les auberges collectives
  2. Les résidences de tourisme
  3. Les villages résidentiels de tourisme
  4. Les villages de vacances et maisons familiales de vacances
  5. Les terrains de camping et de caravanage

Par dérogation, les établissements mentionnés au 1° à 4° peuvent accueillir des personnes pour l’exécution de mesures de quarantaine et d’isolement mises en œuvre sur prescription médicale ou décidées par le préfet dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de covid-19. 

➡️ Source : Décret n° 2020-604 du 20 mai 2020 complétant le décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire 

Ce que dit la loi (11 mai 2020)

  1. Les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes, dites « barrières », définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance. Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties.
  2. Tout déplacement est limité à son département ou à 100 km de son domicile si l’on sort de son département, sauf exceptions légales.
  3. Toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure dans les véhicules ou dans les espaces accessibles au public et affectés au transport public collectif de voyageurs porte un masque de protection. Cette mesure s’applique aux arrêts et stations desservis par les véhicules de transport de voyageurs.
  4. Tout rassemblement, réunion ou activité à un titre autre que professionnel sur la voie publique ou dans un lieu public, mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes, est interdit sur l’ensemble du territoire de la République. 

➡️ Source : Décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

AUTRES articles de ce site sur les chemins après le déconfinement

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Nous vous invitons à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous ne pouvez en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

La randonnée après le déconfinement (France)

L’auteure de ce site à la Sierra del Perdon (Pampelune, Espagne). © Fabienne Bodan

La randonnée et le trail seront autorisés en France après le déconfinement. À condition toutefois de respecter les règles de distanciation physique, de se rendre dans les espaces ouverts autorisés et en fonction de la classification de votre département (vert ou rouge). Le ministère des Sports impose le respect de certaines conditions. Les forêts publiques (domaniales, régionales, départementales et communales) ont réouvert le 11 mai, sauf dans les départements classés rouge. Une seconde phase est entrée en application après le 2 juin : la limite des 100 km a été abrogée. Nous vous invitons à consulter les conseils de la Fédération Française de Randonnée Pédestre afin de vous remettre progressivement à votre activité préférée. Sur cette page de la FFRP, vous trouverez également de précieux conseils.

Le Docteur Catherine Kabani, médecin fédéral de la FFRandonnée, vous rappelle quelques conseils pour la pratique d’activités physiques à la maison et pour votre alimentation pendant la période de confinement.
Son conseil pour le déconfinement : Ne pas démarrer immédiatement avec de grandes randonnées, des sorties à la journée, de forts dénivelés. Et emporter suffisamment d’eau.

Marcher, dans quelles conditions (entre le 11 mai et le 2 juin) ?

  • Pas de limitation de durée de pratique.
  • Pas d’attestation nécessaire.
  • Rester à moins de 100 km de son domicile.
  • Limiter les rassemblements à 10 personnes maximum.
  • Pratiquer ces sports en extérieur.
  • Ne pas utiliser les vestiaires des clubs.
  • Garder une distance de 10 m entre deux personnes pour le jogging ou la marche nordique, d’au moins 5 m pour la marche à 6km/h et 2 m à 4km/h (source : Haut conseil de la santé publique).
  • Ne pas porter de masque pendant la randonnée (risque de buée sur les lunettes et de diminuer l’oxygénation).
  • Se laver régulièrement les mains, au savon ou au gel hydroalcoolique.
  • Ne pas s’échanger du matériel (gourdes, etc).
  • Recommencer la marche progressivement après ces deux mois d’inactivité, le manque d’exercice physique et une possible fonte musculaire.
  • Faire preuve de vigilance. Les sentiers n’ont pas été entretenus et vérifiés depuis le début du confinement. Nul n’est à l’abri de surprises quant à l’état du parcours. Bien se renseigner également sur la météo, et réfréner ses envies de prendre l’air après deux mois de confinement si les conditions ne s’y prêtent pas. La FFRP va dépêcher dès le 11 mai sur le terrain ses baliseurs officiels, de manière à vérifier l’état des sentiers de France.
  • Se renseigner avant de partir marcher. En fonction de l’état de dégradation de certains sentiers, les maires pourraient prendre des arrêtés d’interdiction temporaire le temps de leur remise en état. En outre, la règle est à l’interdiction des plages, sauf dérogation accordée par les préfets aux maires qui auraient motivé leur réouverture. Si l’on prend l’exemple du GR34, 5 % du parcours emprunte les plages. Rajoutons qu’en cas de surfréquentation rendant impossible le respect des règles de distanciation sociale, maires et préfets pourraient prendre de nouvelles mesures d’interdiction. À titre d’exemple, le sentier des ocres à Roussillon demeurera fermé dans un premier temps.

Les astuces pour éviter les foules

Visorando a développé une application, également disponible en version mobile, pour informer sur les « fiches de randonnée les plus consultées par les randonneurs ». Les fiches de ces circuits seront signalées par l’alerte Information : Zone probablement très fréquentée. Une autre application permet de déterminer la zone autorisée dans un rayon à 100 km autour de son domicile. On peut également utiliser le site Geoportail.

Logiciel pour déterminer la zone autorisée de randonnée à 100 km autour de son domicile. https://www.visorando.com/logiciel-randonnee.html

Sources :

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Janabarh, la route de la mémoire

Janabarh, la route de la mémoire. Site web du projet.

Ce site s’intéresse non seulement aux chemins de Compostelle et aux chemins de pèlerinage du monde et d’Europe, mais aussi aux marcheurs au long cours et au processus de transformation intérieure inhérent à la marche. Le projet Janabarh, la route de la mémoire, s’inscrit donc parfaitement dans ce cadre.

Une longue marche en mémoire du génocide arménien

Le samedi 24 avril 1915, à Constantinople, capitale de l’Empire Ottoman, le gouvernement turc donne l’ordre d’assassiner 600 notables arméniens. C’est le début d’un génocide, le premier du XXème siècle. On dénombrera environ 1, 5 million de victimes dans la population arménienne de l’Empire Turc. 104 ans après ce génocide, l’État turc refuse de reconnaître son histoire et la réalité de ces atrocités. Depuis 20 ans, l’association Jeunesse Arménienne de France organise Amnésie Internationale à Marseille.  L’association effectue un travail de mémoire, pour que l’Histoire ne se répète plus. Lire la suite.

Janabarh, la route de la mémoire, 2500 km de la France à l’Arménie

À l’initiative de Michaël Vemian, deux associations de Marseille organisent en 2020 une longue marche de 2500 km de Marseille (France) à Erevan (Arménie). La JAF (Jeunesse Arménienne de France) œuvre depuis sa création en 1945 au maintien et au développement de l’identité et de la culture arménienne en France. CPLM (Courir Pour La Mémoire) réalise depuis 2012 un travail de mémoire autour des génocides en  diffusant un message de paix et de tolérance à travers le sport. La marche débutera le 23 avril 2020 à Marseille et se terminera fin août à Erevan. En savoir plus.

Voir d’autres vidéos sur le projet.

18 sections de marche dans 6 pays

Cette marche est ouverte à tous, sur inscription. Elle est divisée en 18 sections. Chacun peut s’inscrire pour une ou plusieurs sections. Certaines sections sont entrecoupées d’un transfert. Attention, le nombre de places est limité, en raison des hébergements à prévoir.

  • Date de départ : 23 avril 2020.
  • Durée de la marche : 4 mois.
  • L’itinéraire traversera 6 pays : France (2 sections), Italie (7), Grèce (3), Bulgarie (1), Géorgie (2), Arménie (2).
  • Le nombre de places proposées varie de 20 (Italie, Grèce, Turquie) à 25 (France) et 40 (Géorgie, Arménie).
  • La date limite d’inscription est le 31 mars 2020.
  • Il est également possible de se joindre aux participants pour 1 journée.
  • En savoir plus et s’inscrire, c’est ICI.

Des concerts du quatuor Janabarh

Une trentaine de concerts seront organisés pendant la marche dans les différents pays traversés. Ils  retraceront le parcours des rescapés du premier génocide du XXème siècle. Les 4 musiciens du quatuor Janabarh assureront la grande majorité des concerts. Voir l’agenda des concerts.

60 concerts pour le projet Janabarh, la route de la mémoire

En savoir plus

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Marcheurs solidaires : Loick veut offrir des lames de joie aux enfants amputés

Loick Duboisrochefort pour Lames de Joie

Loick veut offrir des lames de joie aux enfants amputés

2000 km à pied pour permettre à des enfants handicapés de courir

Après avoir marché de Guérande à Compostelle en 2016, Loick a parcouru 1200 km du Mont Gerbier des Joncs à Guérande durant l’été 2017. De la source à l’embouchure de la Loire, dans le but de récolter des fonds pour Lames de Joie. Cette association est née d’une rencontre avec le Docteur Frédéric Charlaté. Ce chef du service appareillage à la Fondation Hopale de Berck-sur-Mer eut l’idée de créer une banque de prêt de lames de course pour les enfants amputés d’une ou deux jambes, de manière à leur permettre de pratiquer l’activité sportive de leurs rêves.

C’est en voyant, dans un reportage sur l’association Lames de Joie, ces enfants emplis de lumière parce qu’ils avaient recouvré leur mobilité  que Loick décida de marcher entre la source et l’estuaire de « son fleuve, la Loire, royal et sauvage » : « je voulais amener à ces enfants une ou plusieurs lames carbone pour qu’ils puissent remarcher, courir, sauter ».

Continuer la lecture

De Paris au Puy-en-Velay via Sens et Vézelay (Guide 2018)

De Paris au Puy-en-Velay (guide)

De Paris au Puy-en-Velay via Sens et Vézelay, Editions Lepère

Les chemins de Compostelle, en particulier, et de pèlerinage, en général, inspirent de nombreux auteurs. Pour chaque ouvrage, je vous propose donc une fiche synthétique illustrée de présentation, toujours sur le même modèle. En outre, vous pourrez découvrir sur ce site :

Continuer la lecture

Formations à l’hospitalité en Espagne

De pèlerin à hospitalier

Après un ou plusieurs chemins vers Compostelle ou autre lieu de pèlerinage, vous souhaitez devenir hospitalier ? Vous recherchez des formations à l’hospitalité en Espagne, en France ou à l’étranger ? Mais vous ne savez pas comment vous y prendre, ni à qui vous adresser ? Des associations françaises disposent d’une commission « hospitalité », d’autres non. Certaines gèrent un ou plusieurs refuges et recherchent des hospitaliers, d’autres non. Enfin, quelques-unes proposent des journées d’information, d’échanges, voire de formation à l’hospitalité, d’autres non. Elles sont plus ou moins efficaces dans l’information de leurs membres et le suivi des journées de formation, dans l’usage des technologies de l’information et la mise en relation entre les gîtes demandeurs d’hospitaliers et les aspirants à cette fonction d’aide et d’accueil aux pèlerins.

Une information éclatée

L’information, comme en général sur tous les sujets concernant les chemins de pèlerinage, et de Compostelle en particulier, est complètement éclatée sur une multitude de sites. Les associations françaises et étrangères effectuent un travail remarquable. C’est pourquoi j’ai compulsé l’intégralité des sites des associations françaises des amis de saint Jacques afin d’effectuer une synthèse des formations, informations, échanges sur le thème de l’hospitalité. Bien entendu, je ne prétends pas à l’exhaustivité. Alors si vous disposez d’informations complémentaires, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires ou en me contactant directement.

L'albergue de Peregrinos d'Almaden de la Plata offre l'intimité d'une auberge de petite taille. Jorge l'hospitalero nous a accueilli avec coeur et compassion © Fabienne Bodan

L’albergue de Peregrinos d’Almaden de la Plata offre l’intimité d’une auberge de petite taille. Jorge l’hospitalero nous a accueilli avec coeur et compassion © Fabienne Bodan

Les conditions pour devenir hospitalier en Espagne

Pour devenir hospitalier en Espagne (du moins dans les gîtes dont les hospitaliers sont régis par Les hospitaleros voluntarios del camino de Santiago de la Federacion española de Asociaciones de Amigos del Camino de Santiago), il est impératif d’avoir « fait le chemin jusqu’à Saint-Jacques et souhaiter consacrer son temps et ses compétences de façon altruiste à l’accueil des pèlerins ». En outre, « la Fédération pense que pour bien jouer ce rôle, il est important que les futurs nouveaux hospitaliers suivent cette formation afin de savoir préalablement ce qu’ils vont rencontrer dans cette autre face du chemin qu’est l’hospitalité et qui représente un travail difficile et en aucun cas des vacances alternatives ».

Donner l’hospitalité aux pèlerins

Selon la fédération espagnole, le rôle d’un hospitalier est de « faire en sorte que chaque pèlerin emporte le meilleur souvenir possible de son passage par l’auberge ou hospital. En définitive, lui donner l’hospitalité ». Il lui incombe aussi « d’autres tâches plus secondaires, comme de maintenir l’auberge propre ». En outre, l’hospitalier est bénévole, prend en charge l’intégralité de ses frais, doit accueillir tous les pèlerins sans discrimination aucune. Il intervient dans un esprit chrétien mais oecuménique. Notons que les hospitaliers n’interviennent que dans les auberges fonctionnant en donativo, c’est-à-dire une libre participation de chaque pèlerin en fonction de ses moyens.

La durée d’une mission

15 jours, soit la première soit la deuxième quinzaine du mois. Dans certains cas, à la demande de l’hospitalier, la durée des séjours peut être plus longue, mais il n’est pas souhaitable qu’elle excède un mois. Réfléchissez bien aux dates auxquelles vous vous engagez, afin que la Fédération ait à faire face le moins possible à des remplacements de dernière minute. Si vraiment vous devez annuler votre mission, veillez à le signaler le plus tôt possible pour donner la possibilité à la Fédération de trouver des remplaçants le cas échéant.

Marc le français et Luis l'espagnol aux petits soins des pèlerins à l'albergue municipal de Zamora (mai 2015) ©Fabienne Bodan

Marc le français et Luis l’espagnol aux petits soins des pèlerins à l’albergue municipal de Zamora (mai 2015) ©Fabienne Bodan

Les formations à l’hospitalité en Espagne et dans le monde

Elles se déroulent sur un week-end, entre février et juin pour ceux qui souhaitent travailler comme hospitaliers au cours de l’année. Les cours commencent le vendredi soir vers 20h-21h et se terminent le dimanche après le déjeuner. Ils sont organisés par la Fédération des Associations des Amis du Camino de Santiago.
Y sont abordés des thèmes comme :

  • comment traiter le pèlerin,
  • la spiritualité,
  • les problèmes de santé (les ampoules et le reste)
  • et d’autres questions pratiques.

Des formations obligatoires

Des hospitaliers expérimentés racontent leur expérience.
Ces formations sont obligatoires. Ces formations se dérouleront en Espagne , mais également en France, en Italie, au Portugal, en Allemagne, aux Etats-Unis, en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, Pays-Bas.
Exceptionnellement et « pour les personnes qui ne pourraient pas matériellement se déplacer (par exemple parce qu’elles habitent en dehors de l’Espagne), la Fédération leur offre aussi la possibilité de se familiariser au rôle d’hospitalier dans une auberge avant d’être incorporé dans l’auberge qui leur est assignée ».

Vous trouverez les dates et lieux des cours organisés sur le site de la Fédération espagnole : http://caminosantiago.org/cpperegrino/hospitaleros/cursos.asp

Les gîtes coordonnés par l’association des Hospitaleros Voluntarios del Camino de Santiago

Arrés (Camino Aragonés), Navarrete, Nájera, Santo Domingo de la Calzada, Grañón, Belorado, Tosantos, Villalcazar de Sirga, Bercianos del Real Camino, El Burgo Ranero, León, Ponferrada, O Cebreiro, Triacastela, Samos y Ribadiso (Camio francés), Zamora, Castilblanco de los Arroyos (Via de la Plata)…

Cette liste n’est cependant pas exhaustive, l’association ne souhaite pas diffuser une liste des auberges où officient ses hospitaliers, laissant le chemin faire son œuvre et mener le pèlerin vers les auberges qui seront naturellement sur sa route. En outre, l’hospitalier ne choisit l’auberge dans laquelle il travailler. C’est l’association qui décide de son affectation, en fonction des disponibilités qu’il a indiquées avant même de pouvoir s’inscrire à la formation.

Ici c'est donativo pour les pèlerins, pour le gîte et le petit déjeuner © Fabienne Bodan

Ici c’est donativo pour les pèlerins, pour le gîte et le petit déjeuner © Fabienne Bodan

Contact

Los hospitaleros voluntarios del camino de Santiago
Federacion española de Asociaciones de Amigos del Camino de Santiago
http://caminosantiago.org/cpperegrino/hospitaleros/hospitaleros.asp
Calle Ruavieja 3, bajo
26001-Logroño (La Rioja)
Telf: (34) 941-245-674
Fax: (34) 941-247-571
caminosantiago@caminosantiago.org
peregrino@caminosantiago.org

Dictionnaire multilingue pour hospitaliers

Un dictionnaire pour hospitaliers est disponible en 5 langues (français, espagnol, anglais, allemand, italien) sur le site de la Fédération espagnole (téléchargeable en PDF) : http://caminosantiago.org/cpperegrino/hospitaleros/objetos/DiccionarioFrancaisColeur.pdf

Article mis à jour le 15.02.2018

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Je vous invite à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Hébergement à Eauze

Le salon du premier étage...© Fabienne Bodan

Le salon du premier étage…© Fabienne Bodan

Le salon du deuxième étage...© Fabienne Bodan

Le salon du deuxième étage…© Fabienne Bodan

Le gîte compte trois dortoirs de 5 lits simples, deux au deuxième étage, un au premier. © Fabienne Bodan

Le gîte compte trois dortoirs de 5 lits simples, deux au deuxième étage, un au premier. © Fabienne Bodan

HébergementGîte communal
2, rue Félix Soules
32800 EAUZE
S'adresser à l'office du tourisme
Téléphone : 05 62 09 85 62
office.tourisme.eauze@wanadoo.fr
Site internet : http://www.tourisme-eauze.fr/detailSejourner,64.html
Tarif 2015*11,00 €
Description.15 lits (non superposés) répartis en 3 dortoirs de 5 : l'un au premier étage, les deux autres au deuxième étage
.Drap housse et taie d'oreiller, couverture, dessus de lit (mais pas de drap du dessus, drap-sac ou sac de couchage nécessaires...
.Une cuisine avec 4 plaques de cuisson électrique, un réfrigérateur, un micro-ondes, une cafetière électrique. La cuisine est suffisamment équipée en vaisselle, couverts, et ustensiles de cuisine.
.2 douches, 3 WCs
.Deux espaces communs avec table et chaises sur les paliers du premier et deuxième étages.
Avantages.Le prix modique
.La propreté
.Le choix du lieu : très central, dans un immeuble de caractère
.Les lits simples et non superposés
Inconvénients.Aucun
Appréciation (de 1 à 3)
♣/♥
♣♣

Au premier étage, la cuisine à la disposition des pèlerins. © Fabienne Bodan

Au premier étage, la cuisine à la disposition des pèlerins. © Fabienne Bodan

Deux grandes tables largement suffisantes lorsque le gîte est plein. © Fabienne Bodan

Deux grandes tables largement suffisantes lorsque le gîte est plein. © Fabienne Bodan

Le gîte comprend une salle de bains au premier étage et une douche et un WC au rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

Le gîte comprend une salle de bains au premier étage et une douche et un WC au rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

 

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.