Hébergement à Merida

Petit hostal très bien situé à 5 minutes de la très centrale Plaza de España. © Fabienne Bodan

Petit hostal très bien situé à 5 minutes de la très centrale Plaza de España. © Fabienne Bodan

Les chambres sont peu spacieuses, mais propres et équipées d'une salle de bains. © Fabienne Bodan

Les chambres sont peu spacieuses, mais propres et équipées d’une salle de bains. © Fabienne Bodan

Ici une chambre pour 2 personnes. © Fabienne Bodan

Ici une chambre pour 2 personnes. © Fabienne Bodan

Salle de bains privative. © Fabienne Bodan

Salle de bains privative. © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Merida

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Hostal Senero, Merida. Avril 2015.
HébergementHostal Senero
Calle de Holguin, 12
Merida
T : 924 31 72 07
Tarif avril 2015*35 euros la chambre pour 2 personnes, 50 euros la chambre pour 3 personnes (attention, 1 seule chambre de 3 personnes)
Description.Petit hôtel d'une dizaine de (petites) chambres (dont certaines avec une petite terrasse), avec salles de bains privées
.Espaces de détente au rez-de-chaussée et à l'étage
.Distributeur de boissons chaudes (café, thé, chocolat) pour 50 centimes
.Draps, couvertures, serviettes, berlingots de shampoing et de gel douche fournis.
.Possibilité de réserver.
.Si l'on part avant 8 heures du matin (heure d'ouverture de la réception), on peut déposer la clé dans une boîte aux lettres à l'intérieur de l'hôtel.
Avantages.Près du centre, à 5 minutes de la Plaza de España et aussi de la rivière.
.Hôtel très propre, très calme, situé dans une rue peu bruyante et peu fréquentée par les véhicules à moteur.
.Les propriétaires sont très aimables et serviables.
InconvénientsChambre de 3 vraiment exigüe, on a du mal à trouver de la place pour poser ses affaires, mais cela reste du luxe par rapport à certaines auberges.
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
Le mini patio du rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

Le mini patio du rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

Le patio vu du premier étage. © Fabienne Bodan

Le patio vu du premier étage. © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Le couloir menant vers les chambres de l'étage. © Fabienne Bodan

Le couloir menant vers les chambres de l’étage. © Fabienne Bodan

Le salon de l'étage. © Fabienne Bodan

Le salon de l’étage. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

5 réflexions au sujet de « Hébergement à Merida »

  1. Bonsoir Fabienne,
    Merci pour toutes les indications sur les hébergements sur la Via de la Plata.
    Nous partons dans 10 jours maintenant et je consulte avec attention vos commentaires qui sont précieux.
    Je pense donner aussi sur le blog que nous avons ouvert aujourd’hui des indications sur nos hébergements à venir.
    Apparemment il y a des problèmes d’hébergement sur ce chemin, j’ai entendu dire aussi que certains n’ouvriront qu’à partir du 1er mai ?
    Bon chemin à vous et vos compagnons de voyage.
    PS : J’ai vu que vous étiez « une petite bretonne ». J’habite Louannec près de Perros Guirec dans les Côtes d’Armor.
    Bien amicalement
    Philippe

    • Merci Philippe pour vos appréciations.
      Buen camino sur cette extraordinaire Via de la Plata !
      Je ne sais pas pour les dates d’ouverture des alberges. Il semble qu’il y ait un problèmes de concession pour les albergues publiques. Sont fermées en cette fin avril (pour les étapes que j’ai parcourues) : Embalse de Alcantara, Carcaboso, Aldeanueva del Camino
      Amitiés pèlerines et bretonnes
      Fabienne

  2. bonsoir Fabienne,
    Nous sommes depuis hier à l’hôtel Sereno dans une petite chambre au 2ème étage.
    Rien à dire sur l’hôtel lui même, la propreté aussi bien de la chambre et de la salle de bain.
    Comme bien souvent en Espagne l’hôtel est mal isolée mais on s’y fait.
    Le problème c’est l’accueil, on a beaucoup de mal à obtenir des informations de la part des personnes de la réception. D’ailleurs l’hôtel étant complet il n’y a plus personne à la réception ?
    A part cela nous recommandons cet Hotel.

    • Bonjour Philippe
      Je reprends enfin du service sur mon site… Merci de l’information. Pouvez-vous nous indiquer également le prix de la nuitée svp ? Et sinon, parlez-vous espagnol ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *