Hébergement à Guillena

Guillena compte deux auberges : l'une municipale, et l'autre privée, l'albergue Luz del Camino. © Fabienne Bodan

Guillena compte deux auberges : l’une municipale, et l’autre privée, l’albergue Luz del Camino. © Fabienne Bodan

Albergue Luz del Camino, Guillena. © Fabienne Bodan

Albergue Luz del Camino, Guillena. © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Les dortoirs comptent généralement 6 lits (3 X 2 lits superposés). © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Guillena

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue (privée) La Luz del Camino, Guillena. Avril 2015.


HébergementAlbergue La Luz del Camino
Calle Federico Garcia Lorca, 8
T : 667 727 380
E-Mail : contacto@albergeluzdelcamino.es
Tarif Mai 2015*10 euros + 2 euros pour ceux qui prennent le petit déjeuner
Description.26 places en dortoirs de 6 personnes
.Petit déjeuner en libre service : madeleines, pain de mie, confitures, thé, café...le tout pour 2 euros
.Cuisine avec grille-pain, micro-ondes, plaques de cuisson, réfrigérateur
.WIFI libre
.Machine à laver
.Sèche-linge
.Terrasse pour sécher le linge
.Salon commun avec une table pour manger, banquette, au rez-de-chaussée et à l'étage
.2 cuisines, l'une au rez-de-chaussée et l'autre à l'étage
.Présence d'un hospitalier
.Chaque pèlerin ou groupe de pèlerin dispose d'une clé pour aller et venir librement. Cela permet aussi de fermer l'auberge à clé la nuit, sachant que l'hospitalier et la propriétaire de l'auberge s'en vont vers 20 heures.
Avantages.Pilar, la propriétaire de l'albergue prend soin de ses pèlerins comme s'ils étaient ses enfants. Elle nous a apporté des fraises, est extrêmement souriante et sympathique et le soir, est venue faire la bise aux pèlerins qui dînaient au restaurant et leur souhaiter bonne nuit ! L'hospitalier
.L'hospitalier lui aussi était très accueillant. A chaque fois, la présence d'un hospitalier rend les hébergements beaucoup plus humains et chaleureux.
.Donc en résumé, la qualité de l'accueil est un des avantages indéniables de cet albergue
.L'hospitalier propose dès l'arrivée des pèlerins de regrouper le linge de plusieurs personnes afin de le laver dans la machine à laver. L'hospitalier s'en charge, met le linge à sécher sur la terrasse. Une fois le linge sec, chacun peut le récupérer dans les pièces communes. En général, chacun retrouve ses petits ! Important pour le pèlerin qui en général n'emporte que l'essentiel.
Inconvénients.Pas de couvertures dans les chambres (mais on est habitué. Cela dit, il faut le savoir)
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
A chacun des deux étages, un salon avec une table pour ceux qui prennent leurs repas sur place. Il vaut mieux cependant que tous ne prennent pas cette décision. © Fabienne Bodan

A chacun des deux étages, un salon avec une table pour ceux qui prennent leurs repas sur place. Il vaut mieux cependant que tous ne prennent pas cette décision. © Fabienne Bodan

Une petite cuisine à chaque étage. Les hospitaliers y déposent les ingrédients nécessaires au petit déjeuner. © Fabienne Bodan

Une petite cuisine à chaque étage. Les hospitaliers y déposent les ingrédients nécessaires au petit déjeuner. © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Sur les murs du salon de l'albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

Sur les murs du salon de l’albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

Sur les murs du salon de l'albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

Sur les murs du salon de l’albergue, les pèlerins écrivent et dessinent leurs témoignages. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *