Hébergement à Fuente de Cantos

 

Le Convento San Francisco a été entièrement rénové et confié à un gérant privé. © Fabienne Bodan

Le Convento San Francisco a été entièrement rénové et confié à un gérant privé. © Fabienne Bodan

Il y a des chambres de 4, de 2, des dortoirs et une chambre individuelle. © Fabienne Bodan

Il y a des chambres de 4, de 2, des dortoirs et une chambre individuelle. © Fabienne Bodan

Nous avions réservé des chambres pour deux. Nous nous sommes retrouvés dans une chambre de 4, mais entre amies pèlerines, donc tout allait bien. © Fabienne Bodan

Nous avions réservé des chambres pour deux. Nous nous sommes retrouvés dans une chambre de 4, mais entre amies pèlerines, donc tout allait bien. © Fabienne Bodan

La "Meson" est un petit bâtiment à côté du monastère où l'on peut cuisiner (sommairement) et  manger dans ce qui ressemble à une salle de restaurant ou un grand réfectoire. © Fabienne Bodan

La « Meson » est un petit bâtiment à côté du monastère où l’on peut cuisiner (sommairement) et manger dans ce qui ressemble à une salle de restaurant ou un grand réfectoire. © Fabienne Bodan

La cuisine que peuvent utiliser les pèlerins. © Fabienne Bodan

La cuisine que peuvent utiliser les pèlerins. © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Via de la Plata : hébergement à Fuente de Cantos

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur le Convento San Francisco de Fuente de Cantos. Avril 2015.

HébergementConvento San Francisco
Tarif avril 2015*10 euros* (12 euros avec le petit déjeuner, 15 euros la chambre individuelle ou 17 euros avec le petit déjeuner)
Description.La junta d'Extremadura a rénové un ancien monastère, mais la gestion est privée. L'intérieur du bâtiment est très moderne, avec de grands espaces de repos
.Chambres doubles, à 4 lits, ou dortoirs et également 1 chambre individuelle. Pour les chambres de 1 à 4 personnes, on pourra vous donner une ou plusieurs clés, ce qui permet de laisser ses affaires de valeur en toute sérénité.
.Grand salon confortable à l'étage avec banquettes et tables
.Salon confortable au rez de chaussée avec banquettes
.Nombreux blocs sanitaires
.La « meson » est une grande salle avec cuisine où les pèlerins peuvent cuisiner (attention deux feux gaz seulement, pensez à ne pas tous venir cuisiner en même temps) et s'attabler pour prendre leur repas.
.Le lieu comprend également un restaurant-bar où est servi un menu pèlerin à 9 euros (incluant un verre de vin)
.Possibilité de réserver
Avantages.Equipements et espaces entièrement rénovés et très modernes
.Pour une fois, on n'est pas obligés de faire la queue pour les toilettes et les salles de bain, ce qui de temps à autre se révèle très appréciable.
Inconvénients.Nous avions réservé des chambres doubles mais surprise, à notre arrivée, nous avions une chambre pour 4 (cela ne nous a pas posé de problèmes d'être 4 dans une chambre, mais nous avons ensuite appris que des pèlerins arrivés avant nous mais n'ayant pas effectué de réservations se sont vus attribuer des chambres doubles).
.Carton rouge pour le menu pèlerin, à l'exception de l'entrée (artichauts frits avec du chorizo et de l'ail) : on nous a servi une sorte de fromage coulant entouré de jambon, le tout pané...sortant du supermarché et certainement pas cuisiné maison... pratiquement personne n'en a mangé...quant aux desserts dont on nous a affirmé qu'ils étaient « caseros »...cela reste vraiment à voir...le vin de table (rouge) a également désagréablement surpris les pèlerins...
.J'aime en général dormir dans des anciens monastères pour retrouver l'âme de ces lieux de prière et de méditation, mais l'esprit n'y est plus : l'ancien couvent est devenu un lieu touristique qui ne respire plus du tout le sacré. Dommage...
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
Au rez-de-chaussée, un premier salon. © Fabienne Bodan

Au rez-de-chaussée, un premier salon. © Fabienne Bodan

Le salon du rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

Le salon du rez-de-chaussée. © Fabienne Bodan

A l'étage, une grande pièce de détente, avec un espace salon, des tables et des chaises où écrire. © Fabienne Bodan

A l’étage, une grande pièce de détente, avec un espace salon, des tables et des chaises où écrire. © Fabienne Bodan

Il pleuvait ce jour-là, et comme nous avions profité des équipements pour laver la quasi-intégralité de nos vêtements, nous avons apprécié de pouvoir nous installer sous la couverture dans le salon...© Fabienne Bodan

Il pleuvait ce jour-là, et comme nous avions profité des équipements pour laver la quasi-intégralité de nos vêtements, nous avons apprécié de pouvoir nous installer sous la couverture dans le salon…© Fabienne Bodan

...sous la table se cachait une sorte de chauffage au sol...© Fabienne Bodan

…sous la table se cachait une sorte de chauffage au sol…© Fabienne Bodan

Le couloir de l'étage menant aux chambres et dortoirs. © Fabienne Bodan

Le couloir de l’étage menant aux chambres et dortoirs. © Fabienne Bodan

La chambre individuelle, où logeait notre ami Jacques. © Fabienne Bodan

La chambre individuelle, où logeait notre ami Jacques. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *