Hébergement à Fisterra (Espagne)


Agrandir le plan

Deux dortoirs dans cet albergue. Il faut traverser le premier pour atteindre le second. © Fabienne Bodan

Deux dortoirs dans cet albergue. Il faut traverser le premier pour atteindre le second. © Fabienne Bodan

Une petite cuisine est à la disposition des pèlerins. © Fabienne Bodan

Une petite cuisine est à la disposition des pèlerins. © Fabienne Bodan

Dans l'ordre, la cuisine, le premier dortoir, une mini-cour, le second dortoir. © Fabienne Bodan

Dans l’ordre, la cuisine, le premier dortoir, une mini-cour, le second dortoir. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : Hébergement à Fisterra (Galice, Espagne)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue O Encontro, Fisterra (Galice, Espagne). Mai 2013

HébergementFisterra
Albergue O Encontro (4)
C/El Campo - Fisterra
Tel : (00 34) 696 50 33 63 /
981 74 03 69
http://caminodesantiago.
consumer.es/albergue-o-encontro
Tarif 2013*10 €
Description.A 5 minutes de l'arrêt de bus en provenance de Santiago et du centre de Fisterra. La jeune femme vient à la pêche au pèlerin à la descente du bus.
.Dans une petite rue tranquille
.Deux dortoirs, l'un de 6 lits, l'autre d'une douzaine de lits (pour accéder au second dortoir, il faut traverser le premier).
.Une salle de bains pour chaque dortoir
.Lits superposés
.Cuisine avec table pour 4 personnes, canapé, TV.
.Ordinateur, accès Wifi
.Couvertures et serviettes de toilettes fournis
.Draps housse en tissu
.Une courette commune avec la famille qui tient l'auberge (fil à linge)
Avantages.Cuisine et auberge bien équipées
.Equipement récent.
.Petit dortoir de 6 personnes à l'entrée, confortable
.Salle de bains récente
.Petite auberge de taille humaine
.Calme
.Propre
.Possibilité de cuisiner
.Les draps en tissu ont l'air d'être changés à chaque passage
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Inconvénients.La jeune femme est un peu speed lorsqu'elle «recrute» des clients-pèlerins. Une fois installés, vous ne voyez plus personne. Vous êtes comme chez vous.
.L'ordinateur et l'accès Wifi ne fonctionnaient pas lors de mon passage.
.La traversée obligée du premier dortoir pour accéder au second
.Dortoirs peu lumineux (toute petite fenêtre)
.Le bac à laver le linge tout proche de la porte du remier dortoir (mauvaises odeurs dues à l'évacuation des eaux usées).
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Chaque dortoir dispose de sa salle de bains. © Fabienne Bodan

Chaque dortoir dispose de sa salle de bains. © Fabienne Bodan

Chaque dortoir dispose de sa salle de bains. © Fabienne Bodan

Chaque dortoir dispose de sa salle de bains. © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

(4) Depuis le 1er mai 2013, toutes les auberges de la Xunta de Galicia demandent 6 euros pour la nuit au lieu de 5 euros en 2012.

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *