Hébergement à Embalse de Alcantara

L'auberge, ouverte en mai 2014, offre un très bon rapport qualité/prix. © Fabienne Bodan

L’auberge, ouverte en mai 2014, offre un très bon rapport qualité/prix. © Fabienne Bodan

Après le salon (ci-dessus), les chambres comportent 2 lits superposés en bois, mais disposés perpendiculairement, de sorte que les deux personnes disposent de leur petit espace personnel. © Fabienne Bodan

Après le salon (ci-dessus), les chambres comportent 2 lits superposés en bois, mais disposés perpendiculairement, de sorte que les deux personnes disposent de leur petit espace personnel. © Fabienne Bodan

Chaque chambre dispose d'une salle de bains privée, petite mais fonctionnelle, avec douche. © Fabienne Bodan

Chaque chambre dispose d’une salle de bains privée, petite mais fonctionnelle, avec douche. © Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Embalse de Alcantara

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Hostal Alcantara Pesca Evasion à Embalse de Alcantara. Avril 2015.

HébergementAlcantara Pesca Evasion
Dirección del Hostal:
Ctra. N-630, km. 519.8
10940 Garrovilla de Alconétar
Cáceres (España)
GPS: N39.72929 W6.44983
Mov.: 634 970 473
Tel.: (+34) 927 090 510
Dirección Postal:
Ctra. N-630, km. 519.8
Apartado de correos 9
10820 Cañaveral
Cáceres (España)
http://www.alcantarapescaevasion.com
Tarif 2015*.37 euros la chambre pour deux personnes, 20 euros pour une personne, petit déjeuner inclus (thé ou café, 2 tranches de pain grillé, confiture, beurre, jus d'orange).
.« Menu peregrino » à 7 euros. Verre de vin non compris à 2,50 euros.
Description.Etablissement ouvert en mai 2014, entièrement rénové, au bord du lac, clientèle de pêcheurs et de pèlerins.
.Tenu par un couple de français, parlant aussi espagnol, mais ni allemand ni anglais.
.7 chambres à 2 lits superposés (mais chacun dans un sens, avec de belles structures en pin, de sorte que lorsque l'un bouge, l'autre n'est pas dérangé. .Chaque chambre est dotée d'une petite salle de bain privée. En sus, des Wcs hommes et femmes à côté du bar.
.Salon confortable
.Espace pour laver les vêtements et faire sécher le linge
.Bar et terrasse
.Draps, couvertures/couettes et serviettes de toilettes fournis.
Avantages.Cet établissement sent le neuf. L'équipement des chambres a été bien pensé et même à 2 dans une chambre, chacun dispose de son petit espace privé et presque intime. De même, le salon est cosy.
.L'établissement est calme, et propice au repos.
.Tout y est très propre.
.Il a le mérite d'être le seul hébergement près du lac, l'albergue (qui pourtant contient 26 lits) étant fermée pour des raisons qui peuvent sembler ubuesques : leur site web stipule que le concessionnaire est en train de renégocier le contrat avec les propriétaires de l'albergue, sans doute la municipalité ou la junta de Extremadura. L'autre solution consiste à pousser jusqu'à Cañaveral. Il faut savoir néanmoins que des travaux de construction d'une voie de chemin de fer engendrent une déviation, et que la distance entre Cazar de Cacéres et Embalse de Alcantara est plus proche des 23-24 kilomètres que des 21 annoncés. Pousser jusqu'à Cañaveral signifie une étape de 35-36 kilomètres.
Inconvénients.Le menu pèlerin annonçait : salade – pâtes avec sauce – Glace et Café. Etrange d'avoir aussi peu de choix. A l'arrivée, des pâtes nature, une sauce sortie d'une boîte ou d'un bocal, une tomate et quelques feuilles de salade, une glace entre deux biscuits, et de l'eau. Même s'il n'est pas obligatoire, le verre de vin habituellement inclus dans les menus pèlerins nous a été facturé 2,50 euros. Je n'oserai même pas servir un tel repas à des invités que je recevrais à la maison. On ne s'improvise pas restaurateur. Mais même la plus piètre des cuisinières ferait mieux. Et 7 euros pour cela, c'est vraiment se...moquer du monde...et je reste polie.
.Le petit déjeuner, quant à lui, est correct.
.Il faut dire qu'après l'extraordinaire accueil de la veille à la Pension de Cacéres, celui réservé par les propriétaires de l'hostal d'Alcantara fait pâle figure. Il n'est rien d'autre que commercial, et guère hospitalier. Il y manque un peu de cœur à l'ouvrage, et à a chaleur de la relation avec les pèlerins. Dommage, car l'aménagement du lieu, son très bon état et le soin avec lequel il est entretenu lui confère un potentiel indéniable.
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
Carton jaune pour le menu pèlerin
Le couloir qui mène aux chambres. Les pèlerins peuvent dormir au calme. © Fabienne Bodan

Le couloir qui mène aux chambres. Les pèlerins peuvent dormir au calme. © Fabienne Bodan

La grande salle de restaurant-bar. © Fabienne Bodan

La grande salle de restaurant-bar. © Fabienne Bodan

Y sont servis les dîners (avec les fameux menus déplorables) et les petits déjeuners. © Fabienne Bodan

Y sont servis les dîners (avec les fameux menus déplorables) et les petits déjeuners. © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

3 réflexions au sujet de « Hébergement à Embalse de Alcantara »

  1. Ç’a a l’air sympatoche cet hôtel, mais j’ai entendu dire qu’il fallait réserver longtemps à l’avance, vrai ou faux ?
    Pour le repas c’est plutôt frugal, il ne faut pas oublier d’emmener des réserves
    En tous les cas, cet hôtel est super bien placé sur le chemin et ça évite de faire plus de 30 km jusqu’à Canaveral.

    • Le problème, du moins lors de mon passage, est que l’auberge municipale de 26 places est fermée depuis plusieurs mois. Il y a donc engorgement et les pèlerins n’ont qu’une solution pour s’y loger. Il vaut mieux en effet réserver 2 ou 3 jours à l’avance. Nous avons voulu réserver un jour à l’avance, mais c’était complet. Attention en mai car il y a beaucoup de pèlerins partout. Pour le repas, il y a suffisamment à manger en quantité, c’est la qualité qui pose problème.

  2. Bonjour
    Je suis la patronne de Alcantara Pesca Evasion, oui peut-être que mon menu est simple et peut être pas au goût de tous il est vrai, mais nous sommes nouveau dans ce domaine et on apprend de ses erreurs j’en suis consciente. Il faut penser que si nous voulons continuer à être en fonction nous sommes au milieu de nul part et que le moindre euro est important si vous voulez des prix attractifs pour pèlerins , nous ne pouvons pas malheureusement faire des menus avec des produits qui sont dis périssables. Les coûts sont importants, et trop incertain avec les pèlerins. Pour le vin oui peut-être que vous le trouver chère , mais en étant bourguignon la piquette à moins d’un euro nous ne pouvons pas……. Et croyez-moi je le sais. Mais ceci dis nous sommes complet jusqu’à la fin d’année 2016 et 2017 les réservations arrivent à grand pas. Pour la piètre cuisinière que je suis …….. Je pense qui faut laisser au personne le temps de ce mettre en place, vous ne laisser aucune chance par vos commentaires blessantes, et oui nous sommes des humains avec des jours avec et des jours sans…… Je vous remercie ceci dis de vos commentaires , qui quoique l’on dise, remettent les chose en place. Dernière chose si l’albergue est ouverte ou vont les pèlerins ???????
    Notre hôtel à un nom bien distincts, et voilà ce que j’avais à vous dire ,il est facile de dire les choses dans connaître l’arrière du décor…….
    Amicalement la piètre cuisinière que je suis et piètres hôteliers que nous sommes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *