Hébergement à Castro Dozon

A la sortie du village, l'auberge de la Xunta de Galicia de Castro Dozon

A la sortie du village, l’auberge de la Xunta de Galicia de Castro Dozon

Une grande entrée avec tables et chaises...© Fabienne Bodan

Une grande entrée avec tables et chaises…© Fabienne Bodan

Le dortoir à l'étage...© Fabienne Bodan

Le dortoir à l’étage…© Fabienne Bodan

Lits superposés avec suffisamment d'espace entre les lits...© Fabienne Bodan

Lits superposés avec suffisamment d’espace entre les lits…© Fabienne Bodan

L'arrière du gîte, donnant sur une pelouse...© Fabienne Bodan

L’arrière du gîte, donnant sur une pelouse…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Castro Dozon

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue de la Xunta de Galicia de Castro Dozon. Mai 2015.

HébergementAlbergue de la Xunta de Galicia
A la sortie du village, près de la N-535
Tarif Mai 2015*6 euros
Description.30 lits en deux dortoirs plus des chambres individuelles ou doubles. Les lits dans les dortoirs sont superposés.
.Couvertures
.Drap housse et taie d'oreiller en papier fournis, comme en général dans les auberges de la Xunta de Galicia
.1 salle à l'entrée avec 1 bureau et une table/4 chaises
.A l'étage au dessous, les chambres individuelles et doubles, la cuisine (très bien équipée, ressemble à une cuisine de collectivités), la salle à manger-réfectoire, les sanitaires (hommes et femmes).
.Les douches ressemblent à des douches d'équipes sportives : une grande pièce avec plusieurs pommeaux de douche !
.Deux WC et deux lavabos dans chaque espace sanitaire hommes et femmes
.Jardin
.Pas de WIFI
Avantages.Le rapport qualité/prix
.L'équipement de la cuisine, comparativement à quelques auberges précédentes où l'on manquait soit de casseroles ou de poêles, soit d'assiettes et de couverts !!!
.L'espace disponible en dehors du dortoir : salle à l'entrée, cuisine, salle à manger (avec télévision pour ceux qui aiment)
Inconvénients.Celui des grands dortoirs : plus on est nombreux, plus on a de risques de se gêner les uns les autres
.Les douches de rugbymen : personnellement, je n'aime pas les douches collectives ! Un peu d'intimité, que diable !
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Descendez l'escalier (pour moi ce fut une vraie galère avec une entorse toute fraîche et l'impossibilité de poser le pied par terre !!! © Fabienne Bodan

Descendez l’escalier (pour moi ce fut une vraie galère avec une entorse toute fraîche et l’impossibilité de poser le pied par terre !!! © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

...et vous accèderez aux chambres doubles ou individuelles...© Fabienne Bodan

…et vous accèderez aux chambres doubles ou individuelles…© Fabienne Bodan

A la salle à manger et la cuisine...© Fabienne Bodan

A la salle à manger et la cuisine…© Fabienne Bodan

Aux lavabos et aux WCs...© Fabienne Bodan

Aux lavabos et aux WCs…© Fabienne Bodan

Aux douches de rugbymen...où l'on doit se laver tous en choeur...© Fabienne Bodan

Aux douches de rugbymen…où l’on doit se laver tous en choeur…© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *