Hébergement à Aljucen

L'albergue Analena se situe en haut du village, sur la gauche. © Fabienne Bodan

L’albergue Analena se situe en haut du village, sur la gauche. © Fabienne Bodan

L'entrée se fait par l'arrière. Si la propriétaire n'est pas là, vous pouvez lui téléphoner au  numéro inscrit dans l'auberge. © Fabienne Bodan

L’entrée se fait par l’arrière. Si la propriétaire n’est pas là, vous pouvez lui téléphoner au numéro inscrit dans l’auberge. © Fabienne Bodan

IL y a une chambre hommes, une chambre femmes et une chambre à 3 lits pour un couple et une personne. © Fabienne Bodan

IL y a une chambre hommes, une chambre femmes et une chambre à 3 lits pour un couple et une personne. © Fabienne Bodan

Les chambre sont petites...mais suffisantes pour dormir...© Fabienne Bodan

Les chambre sont petites…mais suffisantes pour dormir…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Aljucen

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue privado « Analena » d'Aljucen. Avril 2015.
HébergementAlbergue privado « Analena »
En haut de la rue principale du village, maison jaune sur la gauche
T : 616 51 51 95
Tarif 2015*10 euros
Description.Maison contenant 3 dortoirs ( 2 de 3 personnes – l'un pour les femmes, l'autre pour un couple et une 3e personne, 1 de 6 personnes -hommes-), plus un autre ouvert lorsque les 3 premiers sont pleins (2 lits superposés + 1 troisième lit) et 3 autres lits que l'on peut installer dans la pièce commune.
.Au total, 14 lits
.2 salles de bains avec WC
.1 assez grande pièce commune
.1 coin cuisine attenant à la pièce commune
.1 grande terrasse derrière la maison
.1 espace pour laver le linge à la main. Possibilité de l'étendre sur la terrasse pour le faire sécher.
.Possibilité de cuisiner (2 feux gaz)
.Ouvre à partir de 13h30
.Au total, les hébergements de la commune peuvent accueillir 30 pèlerins. Outre l'albergue, Ana possède également la Casa Rural (45 euros la chambre double, avec une bouteille d'eau, un sandwich et un fruit fourni pour le déjeuner du lendemain). Enfin, des appartements peuvent être loués par le centre de soins thermal du village (30 euros la nuit par personne).
.Attention, on ne peut pas réserver et l'auberge est réservée aux pèlerins arrivant à pied et portant leur sac à dos. Les pèlerins s'installent au fil de leurs arrivées, et Ana passe vers 18 heures pour tamponner les crédenciales et collecter l'argent.
Avantages.C'est la seule auberge de pèlerins avant la prochaine située à Alcuescar, 20 kms plus loin, ce qui ferait donc 35 kilomètres depuis Mérida.
.Ana, la propriétaire, est très serviable. Elle ouvre l'église le soir et commente l'historie de cet édifice fondé au XIIIe siècle par l'Ordre de Santiago (comme une forteresse) puis transformée au XVIe siècle en église. En haut du portail de la porte d'entrée, la tête de Saint Jacques. A l'intérieur est enterré un ancien chevalier de l'ordre de Santiago.
Inconvénients.Les chambres sont quand même un peu décrépies et les pèlerins un peu entassés. Mais à ce prix là, il n'y a pas d'autres solutions !
Appréciation
Coup de coeur
Les murs un peu décrépis...© Fabienne Bodan

Les murs un peu décrépis…© Fabienne Bodan

2 salles de bains...© Fabienne Bodan

2 salles de bains…© Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Une grande table commune dans une salle à manger-salon-cuisine © Fabienne Bodan

Une grande table commune dans une salle à manger-salon-cuisine © Fabienne Bodan

L'espace cuisine © Fabienne Bodan

L’espace cuisine © Fabienne Bodan

La terrasse à l'abri des regards à l'arrière de la maison © Fabienne Bodan

La terrasse à l’abri des regards à l’arrière de la maison © Fabienne Bodan

L'espace lavage...à la main © Fabienne Bodan

L’espace lavage…à la main © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *