Revue de presse, semaine 4

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 24.1.2016 au samedi 30.1.2016

Les Zoreilles du Chemin N°59 de janvier 2016
Vous lirez, dans ce numéro reçu cette semaine, le chemin de Séville à Saint-Jacques au printemps 2015 de Denise et Patrick, l’étape Saint Alban de Limagnole-Aumont-Aubrac de Stéphanie, la « grande aventure » de Mamie Jacqueline et ses deux petits fils sur la voie du Puy-en-Velay, le témoignage d’un hospitalier de la maison Saint Benoît de l’abbaye de Chantelle, des annonces pour les hospitaliers, l’incroyable histoire de Justin, atteint d’une maladie dégénérative, qui parcourt le camino francés grâce à son ami d’enfance Patrick, qui pousse son fauteuil roulant sur 800 kilomètres (voir l’article intégral sur le blog http://chemincompostelle.over-blog.com/2016/01/compostelle-je-te-pousserai.html, et le trailer du futur film de Patrick et Justin sur leur site, en anglais, http://illpushyou.com, impossible à partager ici). Pour vous abonner à cette lettre d’information gratuite, inscrivez-vous sur la page suivante : http://www.chemindecompostelle.com/zoreilles/
Article en français

L'affiche de la tournée de Carlos Nuñez et des Celtic Legends

L’affiche de la tournée de Carlos Nuñez et des Celtic Legends

Carlos Nuñez en tournée au mois de mars 2016
Saint-Amand, Lille, Nancy, Reims, Rennes, Nantes, Paris, Béziers, le musicien galicien virtuose sera en tournée en France, avec le groupe irlandais de danseurs des Celtic Legends, au mois de mars 2016
http://www.carlos-nunez.com/lang-pref/fr/
Article en français

Illustration vidéo, mise en ligne le 15 août 2015 par le Festival Interceltique Lorient « Carlos Núñez au Festival Interceltique Lorient 2015 » : Carlos Nuñez, présent en août 2015 au festival interceltique de Lorient, parle de l’avenir de l’interceltisme et de son concert aux côtés de l’orchestre philarmonique de Bretagne

Illustration vidéo, mise en ligne le 7 mai 2015, par Official Celtic Legends « Celtic Legends France 2015‬ »:

24.1.2016
Saint-Privat-d’Allier : au tribunal pour avoir accueilli des pèlerins de Saint-Jacques
Suite du « feuilleton » sur l’accueil en donativo de Saint-Privat d’Allier…En novembre, un courrier informe son propriétaire, Jean-Marc Lucien, qu’il devra se présenter devant le tribunal du Puy-en-Velay en mai 2016 pour « travail et chiffre d’affaires dissimulé ». Une affaire à suivre de près, car c’est le concept du donativo qui est en danger !
http://www.leprogres.fr/economie/2016/01/24/au-tribunal-pour-avoir-accueilli-des-pelerins-de-saint-jacques
Article en français

24.1.2016
Plein feu sur la première édition d’Attitudes rando
Coorganisée par l’Union sucrée et par l’office de tourisme de Moissac (82, Tarn-et-Garonne, sur la Via Podiensis), cette manifestation regroupera du 1er au 3 avril une cinquantaine d’exposants, et proposera conférences, expositions et randonnées, dont « une rando «mini Saint-Jacques-de-Compostelle» pourrait séduire un large public avec ses deux étapes : Lauzerte-Moissac (24 km) le samedi et Moissac-Auvillar (21 km) le dimanche ». Attention donc aux pèlerins qui décideraient de marcher sur cette portion de la voie du Puy-en-Velay ce week-end là, car il risque d’y avoir du monde !!!
http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/29/2265936-plein-feu-sur-la-premiere-edition-d-attitudes-rando.html
Article en français

Capture d'écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

Capture d’écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

25.1.2016
Un pèlerinage de 4000 kilomètres de Colorado (Etats-Unis) à Sainte-Anne-de-Beaupré (Québec, Canada)
Le 1er novembre 2015, Ann Sieben, 52 ans,entame, sac à dos, un long chemin qui la mènera de Denver, au Colorado, à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré, au Québec, qu’elle espère rallier pour la semaine sainte. L’américaine n’en est pas à sa première expérience au long cours, puisqu’elle effectue son sixième long pèlerinage d’hiver, après la Via Francigena de Canterbury à Rome l’hiver 2007-2008, 2307 kilomètres sur les chemins de Compostelle en 2009, 3431 kilomètres vers Notre-Dame de Guadalupe au Mexique en 2011, 4 283 kilomètres vers Jérusalem en 2012. Sa devise ? « I love to simply travel, I love to travel simply » que l’on pourrait traduire : j’aime tout simplement voyager, j’aime voyager simplement…Elle explique être devenue pèlerine en octobre 2007 : « j »étais en Espagne et j’attendais un permis de travail pour un projet en Bulgarie. Le permis n’est jamais arrivé. Alors j’ai été inspirée à suivre le mouvement grandissant des pèlerinages modernes sur les itinéraires médiévaux en Europe. Je me rendis à Léon d’où j’entrepris de marcher jusqu’à Saint-Jacques. En 11 jours j’étais devenue « accro » ! En décembre 2007, je commençai un long pèlerinage depuis Canterbury vers Rome, le long de la Via Francigena ». Depuis, à l’approche de l’hiver, Ann prépare son futur chemin de pèlerinage.
Voir les sites de Ann Sieben (en anglais) : http://www.winterpilgrim.blogspot.ca et http://holypilgrim.blogspot.fr
Voir aussi : http://bottesetvelo.com/blog/2015/11/04/ann-sieben-the-winter-pilgrim-recoit-la-premiere-credencial-nord-americaine/ (en français) où l’on découvre que Ann Sieben a collaboré à la mise sur pied d’une association américaine, The Society of Servant Pilgrims, qui permettra de délivrer une crédentiale aux pèlerins qui s’aventureront en terre d’Amérique. Voir la page Facebook de l’association https://www.facebook.com/societyofservantpilgrims
Article en français

Illustration vidéo, ajoutée sur You Tube le 23 janvier 2016, par Society of Servant Pilgrim : « Ann Sieben, Winter Pilgrim » (en anglais) :

25.1.2016
Santiago entierra el mito del Xacobeo 2010
Los hoteles de la capital gallega alojaron en el 2015 a un récord histórico de 743.140 personas y por primera vez desde que existen registros del INE recibieron a más clientes extranjeros que españoles
Les hôtels (et autres hébergements) de la capitale galicienne ont dénombré un record historique de 743140 visiteurs en 2015, avec, pour la première fois, plus de clients étrangers qu’espagnols, soit 17,1% d’augmentation par rapport à l’année précédente et près de 40000 personnes de plus que lors de la dernière année jacquaire de 2010 !
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/2016/01/25/santiago-entierra-mito-xacobeo-2010/0003_201601S25C1997.htm
Article en espagnol

Cathédrale de Santiago. Le Botafumeiro entre en action. Impressionnant, comme à chaque fois. © Fabienne Bodan

Cathédrale de Santiago. Le Botafumeiro entre en action. Impressionnant, comme à chaque fois.  © Fabienne Bodan

25.1.2016
Las dos veces que el Botafumeiro ha caído
Savez-vous que le botafumeiro est tombé deux fois ? La première durant la visite de la princesse Catalina de Aragon, fille des rois catholiques, le 25 juillet 1499 (jour de la Saint-Jacques), avant de se rendre en Angleterre pour épouser le prince de Galles Arturo. Une des attaches cassa, et le botafumeiro fut projeté dans la rue par une fenêtre de la cathédrale, tuant le futur époux. La princesse se maria avec Henri VIII, frère de Arturo. La seconde fois, le 23 mai 1622, la corde se rompit, et le botafumeiro tomba à la verticale sur les 8 personnes chargé de le mettre en mouvement, sans toutefois blesser l’un d’entre eux. Le botafumeiro était en argent massif, cadeau du roi de France Louis XI et volé par les troupes françaises durant la guerre d’indépendance en 1809. L’actuel encensoir date de 1851. En laiton, il fut fabriqué à Vizcaya et recouvert d’argent par l’orfèvre José Losada.
http://www.mundiario.com/articulo/sociedad/curiosidades-compostela/20160105202903051773.html
Article en espagnol

26.1.2016
La marche de la métamorphose
Il a 70 ans. Il est Québécois. Au printemps 2015, il entame un long périple de 1730 kilomètres sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Tout au long des 54 jours que durera sa marche solitaire de 1730 km sur le chemin de pèlerinage qui mène à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, il vivra une métamorphose intérieure qui changera sa vision de la vie et sa profonde raison d’être. Il témoigne de sa transformation : « Après cinq jours, j’ai réalisé que la marche devenait une démarche, un engagement envers soi, une méditation qui permet de s’éloigner de plus en plus de son ego…Avec mon ombre comme seule compagne la plupart du temps, je n’ai eu d’autre choix que de plonger à l’intérieur de moi. Les paysages bucoliques, le chant des oiseaux, la nature m’ont fait me rapprocher de ma sensibilité, ont fait émerger ma vulnérabilité ».
http://www.journalacces.ca/Actualite/2016-01-26/article-4416392/La-marche-de-la-metamorphose%26nbsp%3B/1
Article en français

26.1.2016
Pilgrimage to Mont Saint-Michel
Pour les pèlerins d’antan, la marée haute marquait la limite entre le jour ordinaire et le monde spirituel. A marée basse, une vaste étendue de sables mouvants offrait aux cheminants un dangereux passage entre ces deux sphères. Lors d’un pèlerinage, vous exposez au grand jour quelque chose de vous-même tout en découvrant de nouveaux lieux et de nouvelles cultures. Un pèlerinage est un voyage intérieur, où l’on se concentre sur la réflexion et le « hasard providentiel » plus que sur les guides de voyages et les photos. Le challenge est de « voir » au-delà des apparences : sentir, tester, s’immerger. Pour la majorité des pèlerins irlandais ou anglais, le Mont Saint Michel était la première étape.
http://www.huffingtonpost.com/michael-saint-james/pilgrimage-to-mont-saintm_b_9036448.html
Article en anglais

Les compagnons des pèlerins y trouvent aussi leur place © FabienneBodan 2012

Les compagnons des pèlerins trouvent aussi leur place sur le chemin © FabienneBodan 2012

27.1.2016
Un franciscano en el Camino de Invierno
Le frère Sergio Maria vient de la province de Namur, en Belgique. Il chemine en sens inverse, depuis Santiago, sur le camino de Invierno en robe de bure et gilet jaune réfléchissant, accompagné d’un âne. Il a entamé son long pélerinage le 1er janvier 2015, se rendant dans grand nombre de lieux de pèlerinage comme Vézelay, Rome, Assise, Loreto, Medjugorge, Lourdes, Fatima, Saint-Jacques-de-Compostelle. Il n’a vécu que d’aumônes durant son périple, conformément à l’esprit de sa congrégation : « les nouveaux franciscains (franciscanos renovados) recherchent les origines à travers la mendicité et la providence ». Il a rencontré sa compagne de voyage en Galice, l’ânesse Blanca. Pour l’acquérir, il a patiemment mendié pour récolter les 350 euros nécessaires. Le cheminant belge se dirige vers la province de Léon, où il a le projet de s’installer dans le village abandonné de Castrillo del Monte (dépendant de la commune de Molinaseca) et d’y créer une congrégation religieuse. Pour l’heure, il a besoin d’une tente et fait appel aux âmes généreuses qui disposeraient d’une tente usagée dont elles n’auraient plus l’usage.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lemos/2016/01/27/monje-peregrino-franciscano-camino-invierno/0003_201601M27C12991.htm
Article en espagnol

Les bornes mythiques des chemins galiciens. Ici à Fisterra. © Fabienne Bodan

Les bornes mythiques des chemins galiciens. Ici à Fisterra. © Fabienne Bodan

28.1.2016
Un peregrino reúne firmas para que devuelvan los mojones al camino
Une affaire agite les milieux pèlerins depuis quelques semaines, après la décision de ma Xunta de Galicia (province de Galice) de retirer les fameuses bornes indiquant la route à suivre vers Santiago (voir l’article http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/sarria/2016/01/23/xunta-dice-aviso-carta-diputacion-retirada-mojones-atentado-contra-legado-elias-valina/0003_201601L23C7995.htm). Un pèlerin espagnol, Javier Ayuso Medina, s’active actuellement sur les réseaux sociaux afin de réunir suffisamment de signatures pour que les bornes soient réimplantées sur le chemin, considérant qu’elles font partie intégrante du patrimoine jacquaire et qu’elles figurent parmi les plus chéries et photographiées par les pèlerins du monde entier.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/2016/01/28/peregrino-reune-firmas-devuelvan-mojones-camino/0003_201601L28C8993.htm
Article en espagnol

30.1.2016
Devolviendo a la memoria el Camino viejo de Santiago
Si 65% des 262 515 pèlerins répertoriés au bureau d’accueil de Saint-Jacques de Compostelle ont emprunté le camino francés, les autres se répartissant entre les chemins del norte, catalan, portugais, de la lana, aragonais ou encore la Via de la Plata, le chemin de la montagne ou vieux chemin (camino de la montaña ou camino viejo) n’apparaît pas dans les statistiques officielles. Ce chemin démarre de Bilbao ou de Pampelune, et passe par Güeñes, Bercedo, Soncillo, Olea, Cistierna, Riello…pour rejoindre le camino francés à Columbrianos, près de Ponferrada (voir la page du site gronze.com pour plus de détails http://www.gronze.com/camino-de-santiago/caminos/camino-viejo-santiago). La Asociación de Amigos del Camino Viejo de Santiago del Norte de Burgos-Ruta de la Montaña a pour objectif de relancer ce camino viejo dans le nord de Burgos, qui, selon les porteurs du projet, fut la principale voie de pèlerinage pendant les deux premiers siècles qui suivirent la découverte des restes de l’apôtre Jacques Le Majeur en Galice. Les rois ont plus tard dévié le chemin initial qui passait par Alava et les Asturies par peur de la présence musulmane plus au sud. Il y a une vingtaine d’année, la Asociación de Amigos de Santiago de Vizcaya a commencé à travailler sur la réhabilitation de ce chemin (voir leur site http://www.elcaminoolvidado.com). Le camino viejo souhaite se rappeler aux bons souvenirs de l’Espagne.
http://www.diariodeburgos.es/noticia/ZD482D8BE-BB88-C41F-97E5FAC65E5132FA/20160131/devolviendo/memoria/camino/viejo/santiago
Article en espagnol

"Le guide magique des chemins de Saint-Jacques", couverture du livre de Francisco Contreras sur les aspects cachés des chemins de Saint-Jacques

« Le guide magique des chemins de Saint-Jacques », couverture du livre de Francisco Contreras sur les aspects cachés des chemins de Saint-Jacques

30.1.2016
El hechizo del Camino
Francisco Contreras vient de sortir un livre intitulé « Guia magica del camino de Santiago », (Guide magique du chemin de Saint-Jacques), sorte de parcours alternatif à travers les légendes, mystères et reliques du chemin entre les Pyrénées et la capitale galicienne. Après 6 chemins parcourus ces 10 dernières années, le journaliste nous propose une aventure en quête des clés cachées de la route jacquaire. Au delà de ce voyage à travers la nature, les nombres, les dates, les édifices religieux et les énigmes, Francisco Contreras nous livre également son voyage intérieur, ses difficultés, ses rêves…Infatigable pèlerin, le journaliste reviendra vers les chemins : « une fois que tu les as découvert, tu as sans cesse envie d’y revenir ». S’il devait retenir un seul moment fort de ces chemins, ce serait la nuit passée dans la chapelle d’Eunate, sur le chemin aragonais : « l’auberge était fermée, la chapelle ouverte. J’ai passé la nuit à l’intérieur, comme les pèlerins du XIIe siècle. Ce fut une expérience unique, un cadeau du chemin… ». Dans son livre, les pierres semblent parler : « le pèlerin du Moyen-Âge savait lite et interpréter les symboles gravés dans la pierre. Les corporations de bâtisseurs érigeaient des « machines de spiritualité » relatives à une vision à la fois terrestre et cosmique, choisissant de bâtir sur d’anciens lieux de cultes dits païens possédant des caractéristiques très particulières. Le chemin de Saint-Jacques est marqué par le Saint Graal, symbole de connaissance et d’expérience, en relation avec le féminin, la terre-mère, la nature, l’alchimie. La cathédrale de Jaca, qui a abrité un temps le Saint Graal, fut édifiée en même temps que celle de Saint-Jacques, comme les points de départ et d’arrivée de ce pèlerinage jacquaire. Dans mon livre, je propose au lecteur de chercher les cinq « Graal » du chemin de Saint-Jacques
http://www.diariovasco.com/culturas/libros/201601/31/hechizo-camino-20160131001722-rc.html
Article en espagnol

30.1.2016
It’s the Camino, but not as you know it
The Camino Primitivo may be the road less travelled but it has all the scenery, peace, and sense of achievement you are seeking
Le récit jour après jour de deux irlandais sur le camino primitivo…
http://www.irishtimes.com/life-and-style/travel/it-s-the-camino-but-not-as-you-know-it-1.2512242
Article en anglais

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse, semaine 3

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 17.1.2016 au samedi 23.1.2016

Pour commencer, cette vidéo de la jeune Suisse Alisa Host, auteur du livre « La voie des coeurs nomades », qui tente de répondre à la question suivante : « qu’est-ce que Compostelle a changé dans ma vie ? »

Vidéo ajoutée sur You Tube le 17 janvier 2016
http://www.alhost.ch

17.1.2016
Señales claras y visibles para los peregrinos
Des signalisations claires et visibles pour les pèlerins
La commune de Caceres (sur la Via de la Plata) est en train de renforcer sa signalétique du chemin avec de nouveaux panneaux, donc certains de grande taille (1 x 1,5m) aux points les plus sensibles où les pèlerins peuvent se perdre.
http://www.elperiodicoextremadura.com/noticias/caceres/senales-claras-visibles-peregrinos_914243.html
Article en espagnol

18.1.2016
Path of the pilgrim: Woman embarks on Camino de Santiago journey
Alaia Leighland walks the Walua path carrying a 20-pound backpack, preparing for her 579 miles walk on the Camino de Santiago
Une hawaïenne se prépare àparcourir les 579 miles du camino francés en marchant sur le Walua path de son île…
http://hawaiitribune-herald.com/news/local-news/path-pilgrim-woman-embarks-camino-de-santiago-journey
Article en anglais

18.1.2016
Hommage à Louis Janin, pionnier de Compostelle
Louis Janin, né le 2 novembre 1923 effectua son premier pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle en 1956, en solitaire. Il vient de rejoindre les étoiles à 92 ans, après 60 années passées sur les chemins ou comme hospitalier.
http://www.pelerin.com/Compostelle-et-autres-chemins/Chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle/Les-pionniers-de-Compostelle/Hommage-a-Louis-Janin-pionnier-de-Compostelle
Article en français

Les pionniers racontent : Louis Janin (1956) from Pèlerin Vidéo on Vimeo

19.1.2016
A la croisée des chemins à Valencogne, on ne sait plus à quels saints se vouer
Le département de l’Isère est traversé, à la fois par les pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle et par ceux en route dans les pas de Saint-Martin-de-Tours. Les premiers viennent en général de Genève, les seconds peuvent emprunter un parcours long de 2500 kms depuis la la ville natale de Saint Martin en Hongrie, Szombathely, jusqu’à Tours, ville de son épiscopat et de son tombeau. Ces deux routes se croisent dans le village de Valencogne, point de passage de milliers de pèlerins chaque année. Pas moins de cinq accueils jacquaires logent les pèlerins.
http://lessor.fr/a-la-croisee-des-chemins-a-valencogne-l-on-ne-sait-plus-a-quels-saints-se-vouer-12694.html
Article en français

Le bout du monde, là où le chemin s'arrête © Fabienne Bodan

Le bout du monde, là où le chemin s’arrête © Fabienne Bodan

19.1.2016
El peregrino no es el hombre del saco
Docteur en ethnologie et ethnographie, Cristina Sánchez-Carretero a coordonné une étude sur le Camino vers Fisterra et Muxia divisée en trois parties : histoire, mythes et légendes de fin du monde, impact local du pèlerinage à Fisterra, spiritualité, motivations et fin du monde. Dans les petites bourgades comme Negreira et Oliveira, traversées par ce chemin, le lien avec les pèlerins se tisse plus facilement que dans des villes plus peuplées. Il existe cependant un risque de déstructuration du lien local à cause de la différence se creusant entre ceux qui ont misé économiquement sur la manne financière engendrée par les pèlerins, en ouvrant des commerces et des gîtes, et les autres. Mais ce qui a le plus changé, est l’image du pèlerin, que les autochtones ne considèrent plus comme « el hombre del saco , el vagabundo» (l’homme portant son sac, le vagabond), mais « el paradigmo del turista » (le paradigme du touriste), une vraie source de développement économique. C’est en matière de patrimoine que l’étude a révélé l’inattendu : les autochtones considèrent que le patrimoine englobe beaucoup plus que les églises, les horreos et tout le patrimoine matériel. Ils y ajoutent les sources d’eau, les canaux, mais aussi le travail, en particulier dans le secteur primaire (agriculture, pêche), les fêtes locales et le mode de vie des habitants de cette fin du monde.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/carballo/fisterra/2016/01/19/peregrino-hombre-saco/0003_201601C19C12991.htm
Article en espagnol

En 2013, je retrouve Gino (et notre ami commun Michel) à Astorga. Eux marchent sur le camino francés. Je viens de terminer le chemin portugais depuis Lisbonne. © Fabienne Bodan

En 2013, je retrouve Gino (et notre ami commun Michel) à Astorga. Eux marchent sur le camino francés. Je viens de terminer le chemin portugais depuis Lisbonne. © Fabienne Bodan

19.1.2016
De Neuchâtel à Rome en marchant : retraité, Gino Sacchi a suivi la Via Francigena sur 1300 kilomètres
http://www.arcinfo.ch/articles/regions/neuchatel-et-littoral/de-neuchatel-a-rome-en-marchant-491906?image=4
J’ai rencontré Gino dès mon premier chemin, à Cajarc, sur la Voie du Puy-en-Velay, peu après Figeac. Il était déjà parti de chez lui (Neuchâtel) et se rendait en une fois à Saint-Jacques-de-Compostelle, en passant par le Camino del Norte. Gino est toujours de bonne humeur, chantant, sifflotant sur les chemins. Un peu Gaston Lagaffe aussi, allumant la lumière en pleine nuit parce qu’il s’est adossé contre l’interrupteur, alors qu’il est pétri de respect d’autrui et veille justement à ne pas déranger qui que ce soit, ou furetant dès 5h du matin dans ses affaires ou tournant et se retournant dans son lit parce qu’il est bien réveillé mais que l’on a négocié avec lui un lever un peu plus tardif. Mais Gino a un cœur en or, et c’est pour cela qu’on l’aime. En 2015, il a marché, seul, de chez lui jusqu’à Rome.
Article en français

19.1.2016
800 km à pied en 5 semaines et 63 photographies
La jeune québécoise Gabrielle Rousseau a parcouru le camino francés en plein hiver. Elle expose dans une galerie d’art à Rimouski 63 clichés réalisés avec son smartphone et retouchées à l’aide d’Instagram.
http://www.lavantage.qc.ca/Culture/2016-01-19/article-4408680/800-km-a-pied-en-5-semaines-et-63-photographies/1
Article en français

20.1.2016
Rocamadour : Retour sur la vie de Saint Amadour, ermite retrouvé en 1166
La découverte du corps « parfaitement conservé »de Saint Amadour en 1166, près de la chapelle miraculeuse de la cité mariale de Rocamadour, a provoqué l’essor du sanctuaire. Pendant 400 ans, Rocamadour va être considéré comme l’un des quatre plus grands sanctuaires de la chrétienté avec Rome, Jérusalem et Saint Jacques de Compostelle. Mais le corps fut profané en 1562 par le passage de mercenaires protestants, et il ne subsiste que des fragments d’ossements du saint. C’est également dans une grotte du rocher de Rocamadour que se serait installé un ermite nommé Zachée, cité dans l’Évangile de Saint Luc. Lire le développement dans l’article.
La récente mise à jour de la carte des huit chemins majeurs du Moyen-Age convergeant vers Rocamadour ouvre de nouvelles perspectives : celle de faire de Rocamadour une étape majeure vers Saint Jacques de Compostelle. Ainsi, en 2016, 850 ans, après cette précieuse découverte, huit équipes de pèlerins amenant la Vierge noire vont remonter les chemins du Quercy.
http://www.laviequercynoise.fr/retour-sur-la-vie-de-saint-amadour-ermite-retrouve-en-1166_7910/
Article en français

20.1.2016
Tui es la segunda puerta de entrada a Galicia de peregrinos
La ville de Tui, à la frontière entre le Portugal et l’Espagne fut en 2015 le second point d’entrée en Galice après Sarria (camino francés), avec 13 799 pèlerins, soit 2200 de plus que l’année précédente.
http://www.atlantico.net/articulo/area-metropolitana/tui-segunda-puerta-entrada-galicia-peregrinos/20160120094333510029.html
Article en espagnol

20.1.2016
Crecen un 16,4% el número de peregrinos que pernoctan en los albergues de la provincia
Selon l’association jacquaire de Léon, qui analyse les chiffres émanant des gîtes pour pèlerins de la ville, 52 442 pèlerins de 103 nationalités différentes sont passés à Léon en 2015, majoritairement italiens, allemands et français. Sur une « moyenne » de 144 pèlerins par jour, on compte 34 espagnols et 110 étrangers. 50,5% commencent leur chemin à Saint-Jean-Pied-de-Port, et 15% depuis Léon. Le mois d’août est la période de plus forte affluence. Si 12,2% des cheminants passés par Léon en 2015 avaient entre 25 et 29 ans, 98 pèlerins étaient octogénaires, et 1803 étaient âgés de plus de 70 ans.
http://www.diariodeleon.es/noticias/leon/crecen-16-4-numero-peregrinos-pernoctan-albergues-provincia_1039753.html
Article en espagnol

20.1.2016
Tiene 80 años y ha realizado 19 veces el Camino de Santiago
Il s’appelle Javier San Vincente. Il est espagnol. Il a 80 ans. Dès sa retraite, il commença à marcher sur les chemins de Compostelle. Il compte déjà 19 chemins à son actif, au départ de Rome, Paris, Lisbonne, Séville, Roncevaux, Barcelone, Valence, Madrid, Irun, du Col du Somport ou du Puy-en-Velay. Il se prépare actuellement pour son vingtième chemin, qu’il aime effectuer en mai et en solitaire. Il a pu observer l’amélioration des infrastructures hospitalières et connaît sur le bout des doigts le chemin jusqu’à Fisterra. Dans son interview, il raconte « que sur le camino, il oublie la télé, les journaux et se retrouve dans un autre monde. De Rome, j’ai marché 74 jours avec une moyenne quotidienne de 38 kilomètres et 14 kilos sur le dos ». Le camino a beaucoup changé depuis son premier chemin : « il y avait peu de monde, les auberges étaient beaucoup plus basiques ». Cette année, il envisage de repartir de Saint-Jean-Pied-de-Port. Il considère que la première étape qui monte vers Roncevaux est l’une des plus difficiles de tous ses chemins. Quand les journalistes lui demandent pourquoi il ne fait pas porter son sac à son âge, il répond : « non, je ne me sentirais pas pèlerin si je le faisais… ».
http://www.eitb.eus/es/radio/radio-vitoria/programas/el-mirador/audios/detalle/3775308/javier-san-vicente-veterano-peregrino-jacobeoradio-vitoria/
Article et bande son en espagnol

21.1.2016
Paris, étape capitale sur les chemins de Saint-Jacques
Au Moyen Âge, Paris était une étape importante sur les chemins de Saint-Jacques pour les pèlerins venant du nord de l’Europe. Coquilles, statues, vitraux : débusquons les indices pour suivre leurs traces à travers la ville.
Une visite guidée du Paris Jacquaire avec la guide conférencière Béatrice Hignard. Vous trouverez dans l’article l’indication de lieux jacquaires parisiens, un lien pour vous inscrire à l’une de ses visites guidées, et la mention d’un livre intitulé «Marcher à Paris sur les pas des pèlerins de Compostelle».
http://www.pelerin.com/Compostelle-et-autres-chemins/Chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle/Decouvrez-le-Paris-jacquaire/Paris-etape-capitale-sur-les-chemins-de-Saint-Jacques
Article en français

23.1.2016
El ejecutivo lalinense solicita a la Xunta la declaración del Camiño de Inverno como Ben de Interese Cultural
Les autorités de Lalin sollicitent auprès de la province de Galice la déclaration du Camino de Invierno comme Bien d’Intérêt Culturel (BIC). Ce chemin était utilisé par les pèlerins en période hivernale, pour éviter les neiges d’O Cebreiro. La septième étape de ce chemin traverser Lalin. Ensuite le Camino de Invierno rejoint la Via de la Plata à A Laxe. Sont considérés comme BIC pour l’instant le Camino Francés, le Camino del Norte, la Ruta de la Costa ou del Interior.
http://www.farodevigo.es/portada-deza-tabeiros-montes/2016/01/23/ejecutivo-lalinense-solicita-xunta-declaracion/1390788.html
Article en espagnol

Pour finir, un diaporama sonore de Marianne Rigaux, ajouté le 12 janvier 2016

L’esprit de Saint Jacques au coeur du musée de Cluny from Pèlerin Vidéo on Vimeo.

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

La revue de presse, semaine 2

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 10.1.2016 au samedi 16.1.2016.

579239

Et pour commencer, signalons la sortie au cinéma le 13 janvier 2016 du film de Ken Kwapis « Randonneurs Amateurs » (Titre original : A walk in the woods)
Bande Annonce Officielle VF HD 2016
Célèbre écrivain, Bill Bryson refuse de s’accorder une retraite bien méritée, mais trop tranquille. Au contraire, il se lance un nouveau défi : parcourir les 3500 km de l’Appalachian Trail, sentier de randonnée préservé et sauvage qui relie la Géorgie au Maine. Comme le dit Robert Redford « On dit que le sentier des Appalaches c’est comme la vie : on ne sait pas ce qui va se passer, mais on fait de son mieux… »
Avec Robert Redford, Nock Nolte et Emma Thomson
Ajoutée sur You Tube le 28 décembre 2015

11/01/2016
Encore du monde sur les chemins de Saint-Jacques
Saint-Jacques de Compostelle attire de nouveaux pèlerins. Dans la Vienne, une association amicale de passionnés cultive cette tradition. Vous trouverez dans cet article le programme des ateliers proposés par l’association dont j’ai eu le plaisir de partager de beaux moments avec la nouvelle présidente, Dominique Furphy, sur la Via de la Plata au printemps 2015.
http://www.centre-presse.fr/article-435396-encore-du-monde-sur-les-chemins-de-saint-jacques.html
Article en français

11/01/2016
« Nous rêvons du pape François pèlerin au Mont-Saint-Michel ! »
François-Xavier de Beaulaincourt a dirigé les grands travaux qui ont conduit le Mont-Saint-Michel à recouvrer son caractère maritime. Désormais, il œuvre à refaire du Mont un haut-lieu spirituel et une destination de pèlerinage. Pour cela, il travaille à proposer des hébergements sur la terre ferme, au prieuré d’Ardevon, base arrière, base vie du Mont depuis sa construction (XIIème siècle)… »Aujourd’hui, nous pouvons y accueillir une cinquantaine de personnes en dortoirs, sans compter les 250 places (voir plus) de bivouac disponibles sur les 10 hectares du terrain…Si le nombre de touristes sur le Mont se maintient tout juste, celui des pèlerins ne cessent effectivement d’augmenter. C’est aussi le fruit du gros travail réalisé depuis 20 ans par l’association des chemins de Saint-Michel  pour réhabiliter les chemins montois. Plus de 4000 kms de sentiers sont déjà balisés dans le cadre du réseau européen des chemins du Mont-Saint-Michel.»
http://www.famillechretienne.fr/filinfo/nous-revons-du-pape-francois-pelerin-au-mont-saint-michel-!-184836
Vous pourrez également consulter le site de la Pastorale de la Baie du Mont-Saint-Michel (j’en reparlerai dans un article consacré aux autres chemins de pèlerinage) : http://www.pelerin-montsaintmichel.org
Article en français

Le chant des pèlerins de Compostelle (Sous-titre : Tous les matins… Ultreïa)
Ajoutée le 10 janv. 2016
« Pour tous ceux et celles qui veulent apprendre la VRAIE version de ce chant qui accompagne les pèlerins depuis plus de 25 ans, voici cette enregistrement publié par l’auteur, accompagné à la guitare par José Ignacio Toquero dont vous pouvez aussi découvrir le talent sur YouTube. Ce chant est déposé à la SACEM. Méfiez-vous des imitations, grossières pour certaines, notamment par rapport au texte qui n’a jamais comporté que trois strophes (paroles disponibles à la fin de la description). Il existe une version à deux voix, interprétée par la chorale de Rabastens (Tarn), du même auteur, le lien est accessible à la fin de la description.
Pour obtenir la partition fiable, car celles que l’on trouve sur internet sont toutes érronnées, contacter l’auteur : jcbperegrino@gmail.com »

11/01/2016
Béziers : de nouvelles fresques en ville
Après le trompe l’œil de l’Arlésienne… la Ville va continuer à habiller les murs. La prochaine fresque sera réalisée au mois de mai prochain… Elle aura pour thème le chemin de Compostelle qui traverse le quartier par les rues du Puits-des-Arènes et Canterelles. Un gîte pour les pèlerins, géré par l’association Les Romieux de Béziers, doit d’ailleurs ouvrir bientôt dans une maison à l’angle de la rue de la Tible et du boulevard Jean-Macé.
http://www.midilibre.fr/2016/01/11/de-nouvelles-fresques-en-ville,1268162.php
Article en français

11/01/2016
Une rencontre autour d’un pèlerin ou d’un thème : telle est la nouvelle activité proposée par l’association Compostelle 2000, cinq samedis par an.
Le premier samedi, le 13 février, la rencontre portera sur le Chemin du Nord, le Primitivo et le Camino de la Costa.
http://www.pelerin.com/Compostelle-et-autres-chemins/Chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle/Decouvrez-le-Paris-jacquaire/Les-samedis-de-Compostelle-2000
Article en français

11/01/2016
How Much Does the Camino de Santiago Cost?
Combien coûte le chemin de Saint-Jacques ? Un article très pratique dans lequel l’auteur évalue à 35€, soit environ $38 or £28 le montant moyen de dépenses quotidiennes. Une nuit dans une auberge coûte de 8 à 15€, un menu pèlerin entre 10 et 12€, un petit déjeuner, 3€, le pique-nique du déjeuner 3€, les autres boissons et encas de la journée, 4€,
http://www.caminoadventures.com/how-much-did-you-spend/
Article en anglais

Un jeune couple italo-québécois s’élance de Lourdes à Saint-Jacques de Compostelle avec leur petite fille âgée seulement de quelques mois. Pour une raison que j’ignore, je n’arrive pas à afficher leurs vidéos youtube sur cette page (malgré de multiples essais), mais je vous invite à visionner leurs trois vidéos postées cette semaine sur une bien belle expérience :

Comment faire le Chemin de Compostelle avec un bébé @ 1. Le Carrosse de Princesse INFO‬
https://youtu.be/u5EWtrKzt0w
Ajoutée le 12 janvier 2016
‪Comment faire le Chemin de Compostelle avec un bébé @ 2. Petit Kangourou INFO‬
https://youtu.be/Y1raZ1_1HAw
Ajoutée le 13 janv. 2016
Comment faire le Chemin de Compostelle avec un bébé @ 3. Un Festin Royal INFO
https://youtu.be/veJDSFtZBGI
Ajoutée le 13 janv. 2016

13/01/2016
Prohibido el paso a los peregrinos en la etapa más dura del Camino Francés
El Gobierno de Navarra, para proteger la seguridad de los caminantes y de los equipos de rescate, restringe el acceso a la etapa pirenaica entre Saint-Jean-Pied-de-Port y Roncesvalles y obliga a tomar un sendero alternativo
Si ce n’était qu’une simple recommandation jusqu’à l’été 2015, le gouvernement de Navarre interdit dorénavant le franchissement des cols de Size entre le 1er novembre et le 31 mars, sur la première étape conduisant les pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncevaux. Ceux-ci doivent donc emprunter la voie alternative de Valcarlos. Les défaillances, égarements, manques d’information et de préparation des pèlerins et les risques auxquels sont confrontés les équipes de secours ont conduit les autorités de la province de Navarre à cette décision. Ces dernières année, des pèlerins coréens, ne connaissant ni l’espagnol ni les risques inhérents à la marche en montagne, périrent ou furent récupérés par les secours. Des vois s’élèvent contre cette restriction, et l’interdiction à cause de l’irresponsabilité et de l’impréparation de quelques-uns de parcourir l’une des étapes les plus attractives du camino francés.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/2016/01/12/peregrinos-podran-llegar-roncesvalles-invierno-traves-cumbres-pineraicas/00031452617365064487322.htm
Article en espagnol

13/01/2016
La Vía de la Plata gana más de 700 peregrinos en el último año
Avec 9221 pèlerins enregistrés en 2015, la Via de la Plata a gagné plus de 700 pèlerins en un an.
http://www.farodevigo.es/portada-deza-tabeiros-montes/2016/01/13/via-plata-gana-700-peregrinos/1384609.html
Article en espagnol

L'itinéraire du chemin australien

L’itinéraire du chemin australien

14/01/2016
El Aussie Camino toma prestadas las tradiciones del Camino de Santiago
Le camino australien s’inspire des traditions du camino de Santiago
Le chemin australien démarre à Portland (Etat de Victoria) et mène jusqu’à Penola (Etat d’Australie méridionale). Il s’inspire de la vie et des voyages en Australie de Santa María de la Cruz MacKillop, fondatrice des soeurs de Saint Joseph et du Sacré Coeur, canonisée en 2010. Ses promoteurs se sont basés sur les traditions du chemin de Saint-Jacques de Compostelle : passeports pour les pèlerins, coquilles Saint-Jacques, et hébergements dans les villages le long du parcours.
L’idée de ce chemin a vu le jour en 2013, lorsque Lucas Mills et deux amis parcoururent en 7 jours les 217 kilomètres séparant Portland de Penola, réitérant l’itinéraire de Mary Mac Killop à la fin du XIXe siècle, et méditant sur les valeurs et la foi qui ont sous-tendu son œuvre.
Depuis, l’intérêt pour ce chemin ne cesse de grandir. Comme pour tous les chemins, le parcours est libre, mais il est également structuré en étapes prédéfinies : Portland, Cape Bridgewater, Nelson, Port Macdonnell, Mount Gambier, Kalangadoo, Penola.
http://www.mundiario.com/articulo/sociedad/aussie-camino-toma-prestadas-tradiciones-camino-santiago/20160114202245052317.html
http://www.aussiecamino.org/wordpress/
Article en espagnol

14/01/2016
Protección Civil alerta de fuertes nevadas en zonas del norte peninsular
La protection civile lance une alerte de fortes précipitations neigeuses dans certaines zones du nord de la péninsule.
http://www.efe.com/efe/espana/sociedad/proteccion-civil-alerta-de-fuertes-nevadas-en-zonas-del-norte-peninsular/10004-2810549
Article en espagnol

16/01/2016
Oviedo y Santiago de Compostela potenciarán el Camino Primitivo
Acuerdan iniciar un proyecto conjunto para impulsar la ruta y organizar un congreso internacional con expertos y profesores
Les autorités locales d’Oviedo et de Saint Jacques de Compostelle se sont mis d’accord pour lancer un projet commun afin de donner un coup de pouce au Camino Primitivo et d’organiser un congrès international avec des experts et des enseignants, afin de retrouver l’histoire de ce premier chemin de pèlerinage. Le roi Alfonso fut le premier pèlerin à partir d’Oviedo.
http://www.elcomercio.es/oviedo/201601/16/oviedo-santiago-compostela-potenciaran-20160116002507-v.html
Article en espagnol

16/01/2016
Ciento noventa kilómetros para recorrer en ocho días
Medio millar de señales indicarán el recorrido de la Ruta del Padre Sarmiento desde Vilagarcía a Sanxenxo bordeando todo el litoral de la comarca
190 kilomètres à parcourir en 8 jours : 500 panneaux de signalisation jalonneront la route du Père Sarmiento, le long du littoral galicien sur le chemin venant du Portugal, passant par les communes de Pontecesures, Valga Catoira, Vilagarcía, Vilanova, A Illa, Cambados, Sanxenxo, Meaño, O Grove y Poio. Ce nouveau chemin dont le balisage sera terminé pour la saison 2016 suit l’itinéraire du Père Martin Sarmiento en 1745.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/arousa/pontecesures/2016/01/16/ciento-noventa-kilometros-recorrer-ocho-dias/0003_201601A16C5993.htm
Article en espagnol

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

La revue de presse, semaine 1

2016 : Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 3.1.2016 au samedi 9.01.2016

Actualité très riche pour cette première semaine de l’année 2016. Excellente année à tous les pèlerins, marcheurs, hospitaliers, accueillants, hébergeurs, bénévoles de toutes les associations et hors associations, prêtres…et je ne voudrais pas en oublier !

3/01/2016
Santiago de Compostela recibió el año pasado 262.515 peregrinos, un 10 por ciento más
Saint-Jacques de Compostelle a reçu en 2015, 262515 pèlerins, en augmentation de 10% par rapport à 2014
…Destaca que de los que recibieron la acreditación de la Iglesia católica de haber completado el Camino de Santiago, los extranjeros representaron más de la mitad, concretamente 53,38 %, con un total de 140 138 peregrinos, frente a los españoles, que fueron un total de 122 377, el 46,62 % restante.
(Le gouvernement autonome de Galice) souligne que les étrangers représentent la moitié de ceux qui ont reçu la Compostela, soit 53,38% pour un total de 140.138 pèlerins, alors que les Espagnols représentent 46,62% du total des pèlerins, soit 122 377.
En año pasado hicieron al menos esa ruta personas procedentes de un total de 178 países, 39 más que en 2014, « lo que muestra la gran capacidad del Camino para atraer visitantes de todo el mundo », indica la Xunta.
En 2015, des pèlerins originaires de 178 pays ont cheminé sur les différents chemins (39 pays de plus qu’en 2014), « ce qui démontre la grande capacité du chemin de Saint Jacques a attirer des visiteurs du monde entier », indique la Xunta (province).
http://www.eldiario.es/economia/Santiago-Compostela-recibio-peregrinos-ciento_0_469303369.html
Article en espagnol

Voir aussi sur le même thème :
3/01/2016
2015 se convierte en el año con más peregrinos, excepto el Xacobeo 2010
2015 devient l’année où le plus grand nombre de pèlerins est arrivé à Santiago, à l’exception de l’année sainte 2010
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/sarria/2016/01/03/2015-convierte-ano-peregrinos-excepto-xacobeo-2010/0003_201601L3C8991.htm
Article en espagnol

Un sencillo vídeo de Camino de Santiago, pronto tendremos un vídeo profesional de este hermoso poema escrito por José René Sánchez y musicalizado por el grupo Gira Criolla. Des images du chemin sur fond de poème écrit par José René Sánchez et mis en musique par le groupe Gira Criolla (ajoutée sur You Tube le 5 janvier 2016)

3/01/2016

La Souterraine (Creuse) : Max Rouvet accueille les pèlerins toute l’année et les guide dans la cité sostranienne
En moyenne, la ville, une des étapes importantes de la Voie de Vezelay, voit séjourner près de 2.000 pèlerins. Pour la plupart, ils viennent de l’Europe du Nord, France, Angleterre, Belgique, Allemagne, Norvège, mais aussi de l’Amérique du Nord, Canada, USA, des Pays de l’est, des Pays baltes, de l’Australie, de l’Italie.
http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/creuse/creuse-local/2016/01/03/il-accueille-les-pelerins-toute-lannee-et-les-guide-dans-la-cite-sostranienne_11725760.html
Article en français

4/01/2016
Muros trata de sacar partido turístico a su camino inglés
Varios colectivos, con el apoyo del Concello, han impulsado un proyecto para recuperar y poner en valor el itinerario
Le port de Muros (non loin de Noia), fut l’un des points d’arrivée maritime des pèlerins venant des pays du Nord de l’Europe. Un chemin reliant le port de Muros et la capitale galicienne avait été documenté au Moyen-Âge. Aujourd’hui, la paroisse de Muros, avec l’appui des communes traversées, a entrepris d’identifier et de baliser ce chemin. Ce sentier, baptisé à l’époque « chemin anglais de pèlerins », était également utilisé par les autochtones se déplaçant d’une bourgade à une autre. Les promoteurs de la revalorisation de ce chemin bénéficient de l’appui de l’Asociación do Camiño Inglés a Santiago pola ría de Muros e Noia.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/barbanza/2016/01/04/muros-trata-sacar-partido-turistico-camino-ingles/0003_201601B4C4991.htm
Article en espagnol

5/01/2016
El auge de las peregrinaciones a Fisterra aumenta los ahogamientos
L’essor des pèlerinages vers Fisterra engendre une augmentation des noyades
Les secours recherchent depuis le 29.12.2015 le troisième pèlerin disparu de cette année 2015. Le succès du camino de Fisterra ne cesse d’augmenter. Actuellement, environ 10% des pèlerins qui parviennent à Santiago poursuivent leur chemin jusqu’au phare de Fisterra. Si en 2014, 22 111 pèlerins reçurent la Fisterrana (équivalent de la Compostela pour eux qui marchent de Santiago à Fisterra), ce chiffre a atteint les 24 254 en 2015. S’ajoutent à cela tous ceux qui ne passent pas récupérer la Fisterrana. La majorité des pèlerins arrivent seuls dans ce bout du monde. Notons que les autorités locales de Fisterra sont en train d’élaborer un nouveau règlement pour l’été 2016, concernant l’habitude des pèlerins de brûler leurs vêtements et chaussures derrière le phare de Fisterra. Une zone spéciale sera désignée pour brûler quelques effets personnels, sorte de crématorium localisé afin de protéger la pointe de Fisterra dégradée par ces pratiques au fil des années.
http://politica.elpais.com/politica/2016/01/04/actualidad/1451912704_739897.html
Article en espagnol

5/01/2016
Il a marché 1 800 km jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle
Le Roudoualleccois, Dominique Jahier, est parti du Faouët, en 2015, sur les chemins du lieu de pèlerinage galicien.
http://www.ouest-france.fr/bretagne/roudouallec-56110/il-marche-1-800-km-jusqua-saint-jacques-de-compostelle-3955225
Article en français

5/01/2016
55.000 peregrinos pasaron por León capital en 2015 y hasta 75.000 por el entorno de Ponferrada
55 000 pèlerins sont passés à Léon en 2015 et jusqu’à 75000 aux environs de Ponferrada
Aunque el periodo preferido para realizar la Ruta Jacobea sigue siendo el verano, los peregrinos foráneos tienen preferencia por los meses de primavera y otoño hasta el punto de que en abril y octubre superan ampliamente a los españoles.
Bien que la période préférée pour cheminer sur la route jacobine demeure l’été, les pèlerins étrangers préfèrent le printemps et l’automne, à tel point que en avril et en octobre leur nombre dépasse largement celui des pèlerins espagnols.
El estudio revela importantes variaciones en la procedencia de los peregrinos a Palencia, ya que se produjo un aumento importante de caminantes de Estados Unidos que llegó hasta casi el 10% y se confirma la tendencia de los últimos años de los procedentes de Asia (Corea y Japón) con casi un cuatro por ciento, así como de Polonia con más de un tres por ciento.
…Dans la province de Palencia, on constate une augmentation importante des pèlerins des Etats-Unis (quasiment 10% du total des pèlerins) et la confirmation de la tendance des années précédentes avec 4% de pèlerins venant du Japon et de Corée, et 3% venant de Pologne.
Por lo que respecta a España, lideran el listado los peregrinos madrileños con casi un 20%, seguidos de Andalucía, cuyo aumento en los tres últimos años ha sido muy destacado para llegar al 18,7%. Por detrás, Cataluña y Valencia, con porcentajes muy similares que llegan a más del 11,5%. Castilla y León supera por poco el 6% de peregrinos que llegan a Santiago.
…Côté espagnol, les Madrilènes représentent 20% du total, devant les Andalous (18,7%), puis à égalité les Catalans et les Valenciens (11,5%)
http://www.ileon.com/actualidad/058403/55000-peregrinos-pasaron-por-leon-capital-en-2015-y-hasta-75000-por-el-entorno-de-ponferrada
Article en espagnol
Voir aussi sur le même thème :
Entre 44.000 y 75.000 peregrinos pasaron por Castilla y León en 2015, 10% más
http://www.lavanguardia.com/ocio/viajes/20160105/301211153595/entre-44-000-y-75-000-peregrinos-pasaron-por-castilla-y-leon-en-2015-10-mas.html (Article en espagnol)

6/01/2016 : Ponferrada con 75.000 peregrinos en 2015, el punto más recorrido en CyL
http://www.infobierzo.com/ponferrada-fue-la-puerta-principal-de-salida-del-camino-de-santiago-con-75-000-peregrinos-en-2015/215574/ (Article en espagnol)

5/01/2016
Camino de Santiago: se habla alemán
Chemin de Saint-Jacques : on parle allemand
Plus de 5 millions d’allemands ont acheté le livre de l’humoriste Hape Kerkeling « Ich bin dann mal weg », sorti en mai 2006. Le plus grand succès en librairie d’Outre-Rhin depuis la deuxième guerre mondiale a logiquement engendré la sortie d’un film, le 24 décembre 2015, sur les 800 kilomètres parcourus par la célébrité de son auteur de Saint-Jean-Pied-de-Port à Saint-Jacques-de-Compostelle. Le seul écrivain allemand à avoir occupé pendant plus de cent semaines la première place des ventes de livres du journal Der Spiegel, avait été contraint à un repos forcé après un évanouissement sur scène et l’ablation de la vésicule biliaire. Pour tromper l’ennui pendant cette convalescence, l’humoriste décida de stopper sa vie professionnelle agitée pour chercher un nouveau chemin qui donne plus de sens à son existence. Un vendeur d’une librairie lui recommanda la lecture du guide « camino de Santiago, camino de la felicidad » (Chemin de Saint-Jacques, chemin de la félicité). Il décida suite à cette lecture de partir sur le chemin de Saint-Jacques, avec une question en tête : « Dieu existe-t-il ? ». Cinq ans après son aventure, Hape Kerkeling rédige les mémoires de sa pérégrination, donnant à des milliers d’allemands l’envie de suivre ses traces. Plus de 16 000 d’entre eux ont parcouru les chemins de Santiago en 2014.
http://cultura.elpais.com/cultura/2016/01/04/actualidad/1451925307_515675.html
Article en espagnol


Bénévent-l’Abbaye

6/01/2016
Bénévent-l’Abbaye (Limousin), petite cité de caractère accueille près de 15 000 visiteurs chaque année
Bénévent l’Abbaye, 850 habitants, est la première commune du Limousin à avoir obtenu le label « Petites Cités de Caractère ». Un label attribué aux villes qui s’engagent à valoriser un patrimoine architectural remarquable. Et la cité creusoise dispose d’atouts précieux qui lui permettent d’attirer près de 15 000 visiteurs chaque année : son abbaye, typique de l’art roman limousin, est située sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle accueille chaque année 2 000 pélerins.
Vous pourrez voir une vidéo de 1’47 » sur l’histoire de Bénévent-l’Abbaye
http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/creuse/benevent-l-abbaye-petite-cite-de-caractere-accueille-pres-de-15-000-visiteurs-chaque-annee-897551.html
Article en français

6/01/2016
Villers-Châtel (Nord) : leurs vacances ? Un pèlerinage de 1 800 km, à pied bien sûr, jusqu’en Italie et en Bosnie !
L’été dernier, Jean et Marie-Arnould de Franssu, ont mis leurs pas dans ceux de leurs aînés, sur une partie de la Via Francigena, pour rejoindre Loretto en Italie, puis Medjugorje en Bosnie : 1 800 km en 60 jours de périple !
http://www.lavoixdunord.fr/region/villers-chatel-leurs-vacances-un-pelerinage-de-1-800-ia653b16470n3255566
Article en français

Anne Etchegoyen, Le Choeur Aizkoa – Pachamama (La terre mère) par LesVoixBasquesVEVO Music video by Anne Etchegoyen & Le Choeur Aizkoa avec Patrick Fiori performing Pachamama (La terre mère). (C) 2013 Otentik Productions / Sony Music Entertainment (Ajoutée sur You Tube le 21 juin 2013)

7/01/2016
Anne Etchegoyen, marcheuse au chœur basque
La chanteuse vient d’accomplir, au départ de Saint-Palais, sa terre natale en Pays Basque, le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, point de départ d’un album à paraître au printemps…Artiste et productrice, elle œuvre avec ardeur pour que les « musiques à identité culturelle minoritaire » soient diffusées le plus possible, dans les salles et sur les ondes.
http://www.la-croix.com/Culture/Musique/Anne-Etchegoyen-marcheuse-au-chaeur-basque-2016-01-07-1401011
http://www.sudouest.fr/2016/01/02/anne-etchegoyen-de-voies-en-voix-2232418-3241.php
Article en français

Un disque sera enregistré à l’issue de la marche, et sera riche du talent d’Anne, mais aussi de ces rencontres culturellement, socialement ou encore cultuellement diverses et variées. Certains titres seront captés pendant la marche dans une chapelle choisie, en prise directe afin de profiter de l’acoustique naturelle du lieu. Une caméra embarquée pourra capter les échanges humains et musicaux, les témoignages et motivations profondes, les joies et les peines qui joncheront ce projet musical humaniste, fédérateur et ouvert sur les autres. (Ajoutée sur You Tube le 21 septembre 2015)  
http://www.anne-etchegoyen.com/
https://www.facebook.com/anne.etchegoyen.11/?fref=ts https://twitter.com/anneetchegoyen1

8/01/2016
El caso Denise no frena el auge estadounidense del Camino de Santiago
Le cas Denise ne freine pas l’essor de la fréquentation étatsunienne du Camino de Santiago
Les pèlerins des Etats-Unis atteignent la troisième place dans les nationalités étrangères représentées sur le chemin, délogeant les Portugais, avec un total de 13 658 (soit 9,75% des pèlerins), seulement derrière les Italiens (15,79%) et les Allemands (13,46%).
Durant les mois d’octobre et de novembre, comme en mai, les étrangers représentent jusqu’à 70% des pèlerins en Espagne, alors que les Espagnols continuent traditionnellement de préférer les mois d’été.
http://elprogreso.galiciae.com/noticia/487494/el-caso-denise-no-frena-el-auge-estadounidense-del-camino-de-santiago
Article en espagnol

9/01/2016
Longuyon : Il a marché 2 600 kilomètres jusqu’à Compostelle
De Longuyon, Serge Machepy a rejoint Langres, Dijon, Cluny, Le Puy-en-Velay, puis Conques, Moissac, Saint-Jean-Pied-de-Port, Pampelune, Burgos et enfin Saint-Jacques-de-Compostelle, avec une escapade au cap Finisterre, la fin de la terre selon les pèlerins du Moyen Âge. En tout, il a parcouru 2 600 km, avec une seule paire de chaussures qui a rendu l’âme à son arrivée, malgré les soins et réparations de son propriétaire. Seuls 6 jours de pluie ont entaché son périple.
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-longwy/2016/01/10/il-a-marche-2-600-kilometres-jusqu-a-compostelle
Article en français

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com