Compostelle ou l’architecture sacrée

Croix des patriarches, monastère de San Juan de Ortega

Croix des patriarches, monastère de San Juan de Ortega © Fabienne Bodan

Les chemins de Compostelle sont jalonnés d’édifices, religieux ou non, empreints de géométrie sacrée. Ils jouent avec la lumière à certaines dates significatives du calendrier. Découvrez sur cette page les merveilles de  Compostelle ou l’architecture sacrée, joyaux géométriques et lumineux en France, en Espagne ou ailleurs.

  • Utilisation du nombre d’Or, du mètre (avant son introduction officielle), de PHI, de PI… 
  • Rayons lumineux à certaines périodes de l’année, venant frapper des médaillons, des sculptures, de chapiteaux pour les mettre en exergue et transmettre un message subtil
  • Découvrez les mystères des constructeurs sur le plus populaire des chemins de pèlerinage…

♦ Le monastère de San Juan de Ortega et la lumière des équinoxes (Camino francés)

Lumière d'équinoxe au monastère de San Juan de Ortega

Lumière d’équinoxe au monastère de San Juan de Ortega, Camino francés. 22.09.2017 © Fabienne Bodan

Cela se produit deux fois par an, aux équinoxes de printemps (21 mars) et d’automne (22 septembre). Le chapiteau comportant la double scène de l’Annonciation et de la Visitation est alors éclairé par le rayon du soleil couchant. Cette lumière d’équinoxe symbolise l’Esprit Saint descendant sur Marie. Le rayon lumineux n’éclaire le chapiteau que durant quelques minutes. On peut observer ce « miracle » pendant quelques jours avant et après les jours d’équinoxe.
⇒ A LIRE ET VISIONNER ICI (vivez à travers photos et vidéos l’arrivée progressive de la lumière sur le chapiteau)

♦ L’abbaye Sainte-Foi de Conques ou l’architecture sacrée (Via Podiensis)

Sainte-Foy de Conques

Les clochers de l’abbaye de Sainte-Foy, Conques © Fabienne Bodan

Quentin Leplat a étudié le site de Téotihuacan, le site mégalithique du plateau de Cauria en Corse, le plan mégalithique du Sancy.  Il nous entraîne à l’observation de l’abbaye Saint-Foi de Conques. Avec un autre regard, celui des bâtisseurs de cathédrales, dignes héritiers des bâtisseurs de la nuit des temps. Découvrez son documentaire de 15 minutes intitulé « Conques et le mystère de l’étalon métrique ». Conques est une cité bien connue des pèlerins de Compostelle. Un déclic s’était produit pour moi dans cette abbaye Saint-Foi de Conques, lors de mon premier chemin vers la capitale galicienne. J’eus alors le sentiment d’entamer l’aspect spirituel de mon périple.
⇒ A LIRE ET VISIONNER ICI

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

San Juan de Ortega et la lumière d’équinoxe

Lumière d'équinoxe au monastère de San Juan de Ortega

Lumière d’équinoxe au monastère de San Juan de Ortega, Camino francés. 22.09.2017 © Fabienne Bodan

Deux fois par an, aux équinoxes de printemps (21 mars) et d’automne (22 septembre), le chapiteau comportant la double scène de l’Annonciation et de la Visitation est éclairé par le rayon du soleil couchant (vers 17h au printemps et 19h en automne). Cette lumière d’équinoxe symbolise l’Esprit Saint descendant sur Marie. Le rayon lumineux entre par un oculus de la façade du monastère de San Juan de Ortega et vient progressivement inonder de lumière le chapiteau. Le rayon n’éclaire le chapiteau que durant quelques minutes et ce, pendant quelques jours avant et après les jours d’équinoxe. Lire la suite

Camino del Invierno étape 11, de Ponte Ulla à Santiago de Compostela

Camino del Invierno étape 11 : dédicace aux pèlerins blessés et malades…

Colegiata do Sar, Saint-Jacques de Compostelle

Je marche aujourd’hui en pensant aux pèlerins malades ou blessés. A ceux qui, en ce moment, ne peuvent pas repartir sur les chemins. Avec une pensée toute particulière pour Mahdi du Camino, qui souffre du dos actuellement, et pour Michel qui lui est condamné à l’inactivité par des tendinites…. Le premier a participé il y a une dizaine d’années à une marche de la paix, de Jérusalem à Saint-Jacques de Compostelle. Ils étaient trois : un musulman, un juif, un chrétien. Le second avait eu la gentillesse de me véhiculer du cap de Fisterra à mon hébergement en ville. Je ne pouvais plus me déplacer à cause d’une sévère entorse. Lire la suite

Via de la Plata 2017 (mises à jour)

Christophe Blanquart (Luxembourg)

Christophe Blanquart (Luxembourg)

Via de la Plata 2017 (mises à jour). J’ai rencontré Christophe Blanquart et sa femme Marie-Claire sur mon premier chemin en 2012. Nous avons terminé ensemble la Via Podiensis. Nous nous sommes séparés à Pampelune. Christophe est depuis reparti de chez lui au Luxembourg pour Saint-Jacques-de-Compostelle. Il chemine en ce printemps 2017 sur la Via de la Plata. Christophe a eu la gentillesse de me communiquer des informations tout au long de son chemin. Après avoir remonté la voie de l’argent jusqu’à Zamora, il a bifurqué vers Chavez au Portugal en empruntant le Camino Portugais de la Via de la Plata. Cette variante est parallèle au Camino Sanabrés, mais plus au sud.

Lire la suite

A 4,1 km à l’heure sur les chemins de Compostelle

À 4,1 km à l'heure sur les chemins de Compostelle

La bande-annonce du documentaire « A 4,1 km à l’heure sur les chemins de Compostelle » annonce un film de grande qualité. À partir d’images tournées sur une période de quatre années le long de la Via Podiensis en France et le Camino francés en Espagne, huit québécois témoignent de leurs réalités sur les chemins de Compostelle et pourquoi cela a changé leur vie.

Lire la suite

Stanley Vollant De Compostelle à Kuujjuaq (documentaire)

6000 km à pied à la rencontre des peuples autochtones

Stanley Vollant est devenu le premier chirurgien autonome du Québec. En 2008, il part vers Compostelle. Avant d’arriver à Saint-Jacques, il fait un rêve : « Je me promenais avec mon sac à dos à travers le territoire du Québec, du Labrador, de l’Ontario. Je parlais avec des jeunes de l’importance d’avoir des rêves, de les réaliser, de ne jamais abandonner. Dans ce rêve, il y avait aussi des aînés, avec des têtes blanches, qui n’étaient pas ma grand-mère ni mon grand-père, mais des aînés autochtones qui me rappelaient ma fierté, ma culture, ma langue, mon histoire. J’ai partagé cette histoire avec un marcheur. Il m’a dit que ce n’était pas un rêve, mais une vision. Et que je devrais marcher sur les chemins de mon rêve».

Stanley Vollant

Stanley Vollant De Compostelle à Kuujjuaq – Capture d’écran du site internet de Stanley Vollant

Stanley Vollant De Compostelle à Kuujjuaq : sur les traces du porteur d’espoir Innu

Il entame sa longue marche en 2010. Le documentaire « De Compostelle à Kuujjuaq » retrace sur la démarche du porteur d’espoir Innu. Ce périple de 6000 km le mènera pendant 5 ans à la rencontre des communautés autochtones du Québec, de l’Ontario et du Labrador. À travers sa quête, nous découvrons un autre visage de cette culture et nous partageons le message d’espoir qu’il livre aux jeunes en les incitant à réaliser leurs rêves. Après tout, si lui, enfant issu d’un milieu modeste, a pu devenir chirurgien, d’autres peuvent le faire aussi.

Stanley Vollant – De Compostelle à Kuujjuaq – Montage d’extraits HD from Productions Nova Média on Vimeo.

Scénario : Louise Girard
Réalisation : Simon C. Vaillancourt
Textes : Serge Bouchard, Louise Girard
Narration : Macha Grenon
Direction de la photographie : Yanick Rose, Nicolas Bilodeau
Images additionnelles : Pierre-Frédéric Chénier, Simon C. Vaillancourt
Montage : Pierre Breton, Valérie Lafrance
Recherche : Mathieu-Robert Sauvé, Louise Girard, Nancy Ross
Prise de son : Benjamin Turquet
Conception et montage sonore : Jérôme Boiteau Studio Expression
Musique : Pierre-Luc Ottawa, AQPM Music
Production : Nova Média
Année : 2016
Durée : 65 mns

Pour découvrir qui est Stanley Vollant, consultez son portrait et écoutez ses interviews sur ce site : http://pelerinsdecompostelle.com/stanley-vollant-compostelle-chemin-reves/

Le site du projet de Stanley Vollant : http://www.innu-meshkenu.com

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Camino del Invierno étape 10, de Laxe à Ponte Ulla

Camino del Invierno étape 10 : avant-dernière étape !

Camino del Invierno, Saint-Jacques de Taboada

J’ai retrouvé pour la première fois hier soir une vraie auberge (de la Xunta de Galicia), après la jonction avec le Camino sanabrés…et donc les inconvénients d’un réveil matinal (à 5h du matin) par des indélicats ! Lire la suite