Camino de Madrid : l’arrivée à Madrid

Ce Camino de Madrid fut un chemin court. Je vous propose donc un récit de pèlerinage sous forme de diaporamas, dont la réalisation prend…un certain temps, et s’avère donc difficilement envisageable sur de longs chemins…

Souriez, vous êtes à Madrid, et plus particulièrement sur la Plaza Mayor ! © Fabienne Bodan

Souriez, vous êtes à Madrid, et plus particulièrement sur la Plaza Mayor ! © Fabienne Bodan

11 avril 2016. 17h45. Je décolle de Paris, pour atterrir à Madrid deux heures plus tard. Jacques, lui, s’envole de Nantes. Il arrivera à destination 5 minutes avant moi. Avant d’effectuer nos premiers pas sur le chemin, nous passerons une première journée à Madrid, en attendant Christa. Puis nous partirons pour une petite excursion vers le Cañon del Rio Lobos pour deux jours.

Le Mercado San Miguel, tapas, vino et atmosphère...© Fabienne Bodan

Le Mercado San Miguel, tapas, vino et atmosphère…© Fabienne Bodan

Mais pour commencer notre séjour, nous avons une envie de tapas ou, comme on dit à Madrid, de pinchos. Alors, direction le Mercado San Miguel (voir ma fiche informations pratiques et bonnes adresses).

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Mercado San MIguel, Madrid. Empanadas © Fabienne Bodan

Mercado San Miguel, Madrid. Empanadas © Fabienne Bodan

On peut être pèlerin et néanmoins visiteur lorsque l’on ne marche pas, n’en déplaise à celui qui m’a laissé un jour un commentaire lorsque je parlais de la dégustation de tapas et de la visite de Madrid : « alors, on se goinfre et on se balade » ? Je vous laisse apprécier la délicatesse des propos… Et bien, moi, j’aime découvrir les gens, la culture sous toutes ses formes, les monuments, la nature, la gastronomie, (et bien plus encore car je me passionne pour l’énergie des lieux, leur histoire, les relations entre différents lieux dits sacrés), car si je considère ces longues marches comme une aventure intérieure en adéquation avec la nature, j’accorde également beaucoup d’importance aux rencontres et aux moments partagés, à la découverte des villes et villages traversés et à toutes les spécificités du pays ou de la région.

Le Palacio Real de la famille royale espagnole © Fabienne Bodan

Le Palacio Real de la famille royale espagnole © Fabienne Bodan

Du Palais Royal à la Cathédrale Nuestra Señora de la Almudena, il n’y a qu’un pas.

Cathédrale Nuestra Señora de la Almudena, Madrid © Fabienne Bodan

Cathédrale Nuestra Señora de la Almudena, Madrid © Fabienne Bodan

Mon parapluie trouvera, comme moi, porte close face au Palais Royal.

Ce jour-là, mon parapluie se fit volant, s'accrochant aux grilles du Palais Royal madrilène...© Fabienne Bodan

Ce jour-là, mon parapluie se fit volant, s’accrochant aux grilles du Palais Royal madrilène…© Fabienne Bodan

Retour au Sommaire des récits par étape de ce Camino de Madrid

VOIR la fiche d’information sur mon hébergement à Madrid

Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com 2016

1 réflexion sur « Camino de Madrid : l’arrivée à Madrid »

  1. Oui, prendre le temps de visiter, découvrir, apprécier la gastronomie locale, c’est un des bonheurs qui s’offrent au pèlerin ! Bravo pour ton Topo sur Madrid ! J’aurai plaisir à re-découvrir cette belle capitale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.