Camino de Madrid : informations pratiques et bonnes adresses

Délicieuses croqueras au Mercado San Miguel, Madrid

Délicieuses croqueras au Mercado San Miguel, Madrid

Si ce camino de Madrid est irréprochable en matière d’auberges mises à la disposition des pèlerins, nous n’avons pas raffolé de la nourriture qui nous fut servie. N’avons-nous pas tout simplement trouvé le bon restaurant (à tarif raisonnable, bien entendu) ? La faible fréquentation de ce chemin explique-t’elle l’absence de « menus pour les pèlerins », qui ne sont pas forcément, je vous l’accorde, un gage de qualité pour les papilles ? Chou blanc également du côté des tapas, à l’exception de Madrid ou de…Léon, pour notre extra sur le camino francés. Néanmoins, j’ai noté quelques bonnes adresses, sachant que, ne préparant pas un guide gastronomique, je n’ai guère le loisir, ni le budget, de tester un grand nombre d’établissements.

Empanadas au Mercado San Miguel, Madrid

Empanadas au Mercado San Miguel, Madrid

♦ Manger

Commençons par Madrid. Mon goût pour les tapas et la convivialité engendrée par cette formule m’invita à partir en quête, dès mon arrivée dans la capitale ibérique, d’un lieu où boire un verre accompagné des « pinchos » locaux (c’est ainsi que l’on dénomme les tapas à Madrid et dans le nord de l’Espagne). Je trouvai mon bonheur au Mercado San Miguel. Cette halle en fer abrite une multitude de stands où chacun trouvera forcément bouchée à son goût : des pimientos de Padron (même s’ils viennent du Maroc, pour les marcheurs du chemin portugais, ces petits poivrons verts seront toujours originaires de Padron) frits plongés dans une huile de fritures comme les french fries, des assortiments de crevettes, poulpes, boquerones frits, des empanadas au thon, aux fruits de mer, à la ratatouille ou tout simplement au jambon-fromage, des croquetas de champignons, de poisson, de jambon, des coquilles Saint-Jacques, de la paëlla, toutes sortes de charcuterie et de fromages, des mini-brochettes d’olives…Ambiance garantie. Chacun s’installe où il peut, car il y a peu de places assises aux heures d’affluence. Des serveurs déambulent et vous proposent du vin au verre. Tout le monde discute avec tout le monde. Souriez, vous êtes en Espagne !

Le Mercado San Miguel, Madrid

Le Mercado San Miguel, Madrid

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Vous pourrez également jouer des coudes au Museo del Jamon (il y en a plusieurs à Madrid). Cet établissement où pendouillent les jambons, saucissons et chorizos, dont certains purement « iberico » (la spécialité d’Extrémadure, où les porcs vivent dans la nature et mangent des glands….leur nourriture de prédilection, en somme), propose des bocadillos au jambon, chorizo, saucisson et autres cochonnailles pour un euro symbolique, un verre de vin ou de bière pour un euro, et encore, on vous servira alors systématiquement une petite assiette de charcuterie et de chips, ou un sachet pique-nique avec un bocadillo, une boisson, un fruit pour 2,50 euros.
La Casa Labra, Puerta del Sol, près du magasin El Corte Inglés, vous servira ses spécialités de croquetas et de bacalhau (morue) . Vous trouverez du côté de la plaza Cascorro Por El Rastro les bars à tapas les plus anciens de Madrid.

Affluence gourmande à la Chocolateria Ginés, Madrid

Affluence gourmande à la Chocolateria Ginés, Madrid

Les amateurs de churros ne manqueront pas la Chocolateria San Gines, ouverte 24h/24.
Et vous ne pourrez quitter Madrid sans déguster un verre de « vermuth de grifo » (vermuth à la pression) dans l’un de ces bars anciens qui respirent l’ambiance typiquement madrilène.

Vermuth al grifo, macéré avec de la cannelle et des zestes d'orange amère, Madrid

Vermuth al grifo, macéré avec de la cannelle et des zestes d’orange amère, Madrid

Mercado San Miguel, plaza San Miguel, juste derrière la Plaza Mayor (Métro Sol), de 10h à minuit
Museo del Jamon, carrera de San Jéronimo, 6 (Métro Anton Martin ou Sevilla)
Chocolateria San Ginés, pasadizo de San Ginés, 5 – https://chocolateriasangines.com (Métro Sol), 24h/24
Casa Labra, calle de Tetuan, 12 (Métro Sol)

Esthétique et gastronomie pour 12 euros au Gran Hostal El Chiscon, Colmenar Viejo

Esthétique et gastronomie pour 12 euros au Gran Hostal El Chiscon, Colmenar Viejo

♦ A Colmenar Viejo, le Gran Hostal El Chiscon vous servira un menu inattendu et savoureux pour 12 euros, boisson comprise : sauté de légumes, haricots blancs au chorizo, boquerones frits ou daurade aux petits légumes…
♦ A Mataelpino, La Meson près de l’auberge municipale pour pèlerins sert des menus à 16 euros (il n’y a pas moins cher dans le village) ou des plats uniques pour une dizaine d’euros.

Fabrication de churros à la demande, Navacerrada

Fabrication de churros à la demande, Navacerrada

A la sortie du village de montage de Navacerrada, les amateurs de churros pourront se régaler de churros frits devant vous accompagnés de chocolat.

La Casa Candido de Ségovie

La Casa Candido de Ségovie

♦ A Ségovie, la Casa Candido sur la place de l’office du tourisme près de l’aqueduc est, selon Julian, mon guide d’un jour, est le meilleur restaurant de la ville, mondialement connu

Margarita accueille les pèlerins dans sa petite pâtisserie de Nava de la Asuncion

Margarita accueille les pèlerins dans sa petite pâtisserie de Nava de la Asuncion

♦ A Nava de la Asuncion, Margarita de la Pasteleria Rosana se fait un plaisir de tamponner les crédentiales des pèlerins et de les accueillir dans sa boutique de bonbons et de gâteaux. Vous ne pouvez pas la louper, vous arriverez juste en face !

Bar social Calimero de Villeguillo

Bar social Calimero de Villeguillo

♦ A Villeguillo, n’hésitez pas à vous arrêter dans le bar social du village, le Calimero. Non seulement, le maintien d’un tel établissement dans un petit village contribue à y créer de la vie et du lien, mais vous pourrez y déguster des « montaditos » (mini-bocadillos) fraîchement élaborés, avec des spécialités comme le chorizo-morcilla, mélange local du chorizo et de la morcilla (boudin noir).

Bar La Sacristia, Léon

Bar La Sacristia, Léon

♦ A Léon (pour ceux qui poursuivent jusqu’à Santiago), ne passez pas à côté de la Sacristia, un bar juste à côté de la petite église sur la place où se situe le convento de Las Carbajalas : 1,60 euros le verre de vin accompagné de deux tapas. Non seulement c’est vraiment bon marché, mais en plus c’est bon.

♦ Lire

La Casa del Libro, sur Gran Via, proche du Mac Donalds, propose nombre d’ouvrages sur quatre ou cinq étages.
Si vous cherchez un livre d’occasion ou un livre épuisé, vous pourrez consulter le site http://www.uniliber.com, qui rassemble les fonds de 300 librairies vendant des livres d’occasion. A signaler également http://www.iberlibro.com

♦ Internet

A Madrid, deux bons plans si vous cherchez une connexion WIFI de qualité : la boutique Apple sur la place de la Puerta del Sol et le Mac Donalds à l’angle de la calle Montera (qui monte de la Puerta del Sol) et de Gran Via. On ne vous dira rien si vous entrez et vous installez simplement pour vous connecter avec votre smartphone !

♦ Crédentiale

Eglise Santiago de Madrid, sur la place de même nom

Eglise Santiago de Madrid, sur la place de même nom

Si vous n’avez pas de crédentiale, vous en trouverez une soit à l’église Santiago de Madrid, plaza Santiago, soit auprès de lassociation des Amigos de los Caminos de Santiago de Madrid, calle Carretas, 14, 7-B, Tel : 915 23 22 11, les mardi et jeudi de 19h à 21h. Vous pourrez également demander votre tampon de départ dans la sacristie de l’église Santiago.

Premier tampon sur la crédentiale de ce Camino de Madrid !

Premier tampon sur la crédentiale de ce Camino de Madrid !

On ne peut pas démarrer le chemin sans un petit clin d'oeil au Santiago de l'église...Santiago de Madrid !

On ne peut pas démarrer le chemin sans un petit clin d’oeil au Santiago de l’église…Santiago de Madrid !

2 réflexions au sujet de « Camino de Madrid : informations pratiques et bonnes adresses »

    • Merci Michel ! Si tu trouves d’autres bonnes adresses sur le chemin de Madrid, n’hésite pas à nous en faire profiter ici en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *