Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 49 de 2017

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 3.12.2017 au samedi 9.12.2017

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 49 de 2017. Patrimoine.

Ancien Carmel de Moissac

Le patio de l’Ancien Carmel de Moissac © Fabienne Bodan

3.12.2017
Les trésors de l’abbatiale de Moissac
Avec Loïc Lepreux, nous nous sommes intéressés aux trésors de l’abbatiale. Les différentes étapes de sa construction, ce qui se cache sous l’autel, les pierres précieuses que l’on a trouvé, les sculptures à ne pas manquer, et le toit de l’abbatiale sont quelques trésors que l’on vous dévoile. L’abbaye Saint-Pierre de Moissac se caractérise par l’un des plus beaux ensembles architecturaux français avec ses extraordinaires sculptures romanes. Elle se trouve dans la commune de Moissac, dans le département de Tarn-et-Garonne en région Midi-Pyrénées. Il est souvent présenté comme le plus beau cloître d’Europe méridionale…
https://moissactv.fr/2017/12/03/tresors-de-labbatiale-de-moissac/
Article en français Lire la suite

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 35 de 2017

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 27.08.2017 au samedi 2.09.2017

Saint-Jacques le Majeur, Anastase et Théodore Compostelle

15 L’apôtre Saint-Jacques le Majeur, entouré de ses deux disciples Anastase et Théodore sur la façade baroque de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. © Fabienne Bodan

27.08.2017
Il vient d’Orléans et va parcourir les chemins de Compostelle… pour la 8e fois
Jacques, 81 ans, membre des Amis de Saint-Jacques dans le Loiret, part pour au moins 40 jours sur le camino del norte . C’est un habitué des voies vers Santiago. Il part avec « deux slips, deux maillots de corps, et même pas le nécessaire pour se raser ! » Jacques est expérimenté. Compostelle, il connaît. Déjà la huitième fois qu’il enfile son costume de jacquet (étymologiquement, « celui qui va à Saint-Jacques »). Il sait que ce sac dont il a tant pris soin avant le départ peut devenir son pire ennemi une fois lancé. Alors il a tout fait pour l’alléger (moins de 10 kilos). Et pour se délester au maximum, « je pars seul, sans réservation, sans rien », résume cet Orléanais…
http://www.larep.fr/orleans/loisirs/voyages/2017/08/27/il-vient-d-orleans-et-va-parcourir-les-chemins-de-compostelle-pour-la-8e-fois_12527711.html
Article en français Lire la suite