Guides Compostelle chemin portugais

Chemin portugais pont brisé au dessus de la Vouga

Le pont brisé au dessus de la Vouga. © Fabienne Bodan

Qu’est-ce qu’un bon guide pour partir sur les chemins de Compostelle ?

Une liste des hébergements, commerces et services ? Le descriptif détaillé de l’itinéraire, assorti des profils et des cartes des étapes ? Une présentation du patrimoine et des activités culturelles et gastronomiques à découvrir sur la route ? Un peu de tout cela ? Quel est pour vous le format idéal ? Un tout petit format qui tient dans la poche comme le proposent les Editions Rother (ou l’éditeur allemand Outdoor, mais uniquement dans la langue de Goethe) ? Un format plus grand et moins épais dont vous déchirez (moins je ne peux pas, sacrilège !) au fil des étapes les pages déjà utilisées ? Lire la suite

Hébergement à Agueda

Agrandir le plan

L'arrivée à Agueda, Chemin Portugais. Pour vous rendre à la Maison des pèlerins, poursuivez sur la rue en face, toujours tout droit après le pont, jusqu'à une grande place. Contournez la place et prenez la dernière rue à gauche en haut de la place. © Fabienne Bodan

L’arrivée à Agueda, Chemin Portugais. Pour vous rendre à la Maison des pèlerins, poursuivez sur la rue en face, toujours tout droit après le pont, jusqu’à une grande place. Contournez la place et prenez la dernière rue à gauche en haut de la place. © Fabienne Bodan

La façade de la maison des pèlerins, Agueda, Chemin Portugais. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. La façade de la maison des pèlerins, Agueda, Chemin Portugais. © Fabienne Bodan

La maison compte deux étages. On passera devant un beau vitrail pour accéder au premier étage. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. La maison compte deux étages. On passera devant un beau vitrail pour accéder au premier étage. © Fabienne Bodan

Chemin Portugais : hébergement à Agueda (Portugal)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la Maison des Pèlerins, Agueda, Chemin Portugais (Portugal). Mai 2013
HébergementAgueda
Maison des pèlerins
24, rua Dr Manuel Alegre
3750 Agueda
(Monter la rue face au pont)
(17 places)
Attention les bombeiros n'accueillent plus, et renvoient vers cette maison des pèlerins !
Tarif 2013 (*)5 euros
Description.Grande maison de deux étages rachetée à son ancien propriétaire mexicain par une association jacquaire locale, dont les bénévoles se chargent de l'accueil des pèlerins et de l'entretien du lieu
.Chambres de 2 à 4 lits, superposés ou non
.Salon
.Wifi
.Sdb communes
.Cuisine
.Supermarché à 10 minutes
Avantages.Accueil jacquaire chaleureux
.Chambres spacieuses, parquet
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
.Convivialité d'une maison réservée aux pèlerins, de petite taille (17 places au total)
.Possibilité de cuisiner (rare de Lisbonne à Porto)
Inconvénients.Un peu vieillot, notamment dans les salles de bains, mais l'association dispose de très peu de moyens pour procéder aux travaux de rénovation (maison ouverte en 2012, en donativo, mais, certains pèlerins ne laissant rien, l'association s'est résignée à demander 5 euros) : cela viendra sûrement en son temps
.Un peu à l'écart du chemin (15 minutes)
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
Petits dortoirs, parquet. On apprécie de se retrouver dans une atmosphère presque intime. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. Petits dortoirs, parquet. On apprécie de se retrouver dans une atmosphère presque intime. © Fabienne Bodan

Dortoirs de la maison des pèlerins. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. Dortoirs de la maison des pèlerins. © Fabienne Bodan

Il y a aussi des chambres. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. Il y a aussi des chambres.
© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

ACIR (Agence de Coopération Interrégionale et Réseau « Chemins de Compostelle »)

Capture d'écran du site internet de l'ACIR (Agence de Coopération Interrégionale et Réseau « Chemins de Compostelle »)

Capture d’écran du site internet de l’ACIR (Agence de Coopération Interrégionale et Réseau « Chemins de Compostelle »)

ACIR (Agence de Coopération Interrégionale et Réseau « Chemins de Compostelle ») (31)

Coordonnées de l'association, date de création, départements concernés le cas échéant, objectifs, activités, particularités du site internet, originalités des actions proposées...Mise à jour 13.04.2017

CoordonnéesACIR (Agence de Coopération Interrégionale et Réseau « Chemins de Compostelle »)
4, rue Clémence Isaure (Métro Esquirol)
31000 Toulouse
Tél : +33(0)5 62 27 00 05
http://www.chemins-compostelle.com
Contact : accueil@chemins-compostelle.com
Page Facebook : https://www.facebook.com/ACIR-Compostelle-253008271473959/?fref=ts
Compte Instagram : https://www.instagram.com/acir_compostelle/
Date de création1990
Chemins concernés.Tous les chemins français vers Compostelle
.Les principaux chemins espagnols
.Le chemin portugais
ObjectifsL’Agence répond à la volonté des collectivités publiques de partager une politique de développement territorial basée sur la culture et le tourisme. Créée en 1990, elle est au service des itinéraires jacquaires et de publics toujours plus nombreux. L’Agence a pour objet de définir et mettre en oeuvre une coopération entre l'ensemble des acteurs publics et privés, institutionnels et associatifs, du pèlerinage, de la randonnée, du patrimoine et du tourisme. Elle agit pour la qualification culturelle des itinéraires, la mise en valeur de leurs patrimoines, l’animation des anciens itinéraires de pèlerinage. Elle informe les publics et elle accompagne les acteurs de l'hébergement et les collectivités pour valoriser et promouvoir ces itinéraires. L’agence est reconnue par l’Etat français comme la tête de réseau du Bien en série « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » (Bien culturel n°868 et 868 bis) inscrit sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO. A ce titre, elle conduit et anime le réseau d’échanges et de coopération des propriétaires et gestionnaires des composantes en vue d’assurer l’identification, la protection, la conservation, la mise en valeur et la transmission aux générations futures de la Valeur Universelle Exceptionnelle.
Les enjeux :
-promouvoir un développement durable par l’itinérance pédestre, équestre ou cycliste, et par le tourisme culturel sur les chemins vers Saint-Jacques de Compostelle
-soutenir le lien social, interculturel ou intergénérationnel suscité par l’itinérance
-identifier et transmettre les valeurs liées à l’héritage culturel des chemins vers Saint-Jacques de Compostelle
-mettre en cohérence les actions, acteurs et territoires en partageant l'information et en diffusant les bonnes pratiques.
-valoriser les itinéraires comme un témoignage vivant des valeurs d'ouverture, de tolérance, de solidarité.
Activités.Information du grand public
.Accompagnement des porteurs de projets culturels ou touristiques par le conseil ou la formation
.Expertise en valorisation de la thématique, à la demande des institutions, des associations et des particuliers
.Formation au bénéfice des organismes ou des collectivités qui en font la demande
.Médiation par des publications, des partenariats éditoriaux, des expositions et par l’action culturelle
.Constitution d’un centre de ressources documentaires
.Création d’outils communs de valorisation et de gestion du bien UNESCO « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France »
.Travail de pédagogie et de terrain auprès des propriétaires et gestionnaires du bien UNESCO « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France »
→ L’ACIR Compostelle soutient le travail porté par des artistes comme le collectif Gigacircus, Organum, Léonard Leroux, Guillaume Langla, Ji Dahai, Patrick Jager, Alain Meignien, Philippe Candelon…
→ A Toulouse, plus de 50 évènements ont été proposés depuis 2003 en partenariat avec la Maison Midi-Pyrénées : conférences, expositions, randonnées animées, dédicaces… pour explorer l’univers des itinérances médiévales
→ Un conseil scientifique des chemins de Compostelle en France a été installé le 1er février 2017 et il réunit 16 universitaires, historiens, et historiens de l'art, anthropologue, géographe et marcheurs
→ 2018 : célébrer les chemins de Compostelle comme un bien commun de l'Humanité toute entière dans le cadre du 20ème anniversaire de l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial
InternetRepères chronologiques dans l'histoire, en particulier sur la vie et le culte de Saint Jacques et les religions et pèlerinages dans le monde
Un culte populaire
Qu'est-ce qui peut être considéré comme patrimoine jacquaire ou pas ?
Itinérance jacquaire
Chemins historiques
Sentiers contemporains vers Compostelle
Patrimoines de l'unesco
Les chemins français au Patrimoine Mondial de l'humanité : ce sont en tout 71 monuments et 7 sections de sentier, répartis dans 10 régions françaises, qui illustrent le pèlerinage médiéval, essentiellement à travers la dévotion à saint Jacques et à d’autres saints, l'hospitalité, et les solutions de franchissement d’obstacles.
Informations pratiques (moyens de transport, informations sur l'Espagne, budget, ravitaillement, restauration, climat)
Les punaises de lit
Transports de bagages et de personnes (en France sur la voie du Puy, Vallée du Céél, variante par Rocamadour, Voie d'Arles, liaison Conques-Toulouse ; en Espagne, sur le camino francés, le camino del Norte)
Partir sur les chemins avec un handicap : de plus en plus d’associations et organismes proposent des activités pour les personnes en situation de handicap : randonnées, tourisme culturel, etc...
FAQ : (Puis-je partir avec un animal de compagnie ?, Puis-je partir avec un enfant de moins de 12 ans ?, J’ai rencontré un problème de balisage sur le sentier que j’ai parcouru en France. A qui dois je le signaler )
Originalités.Les fiches détaillées pour les chemins suivants : les voies d'Arles, du Piémont Pyrénéen, du Puy-en-Velay, de Vézelay, de Tours, les alternatives par La Vallée du Célé, Rocamadour, la liaison Conques-Toulouse, le chemin de Namur à Vézelay, la liaison Bergerac-Montréal du Gers, l'itinéraire de Vézelay par Bourges ; en Espagne, le camino Francés, le camino del Norte, de Fisterra, Primitivo, la Via de la Plata ; au Portugal, le caminho portugués
Le certificat d'itinéraire culturel européen décerné aux chemins de Compostelle. Source : site internet de l'ACIR

Le certificat d’itinéraire culturel européen décerné aux chemins de Compostelle. Source : site internet de l’ACIR

Copyright 2016 Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

Hébergement à Santarem (Portugal)


Agrandir le plan

La propriétaire est francophone. Elle dispose de plusieurs chambres, avec ou sans salles de bains. © Fabienne Bodan

La propriétaire est francophone. Elle dispose de plusieurs chambres, avec ou sans salles de bains. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : hébergement à Santarem (Portugal)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la Pensao Rodriguez, Santarem (Portugal). Mai 2013.
HébergementSantarem
Pensao José Rodriguez
Travessa do Frois, 14
2005 Santarem
Tel : (00 351) 243 323 088 (mais il paraît que le téléphone ne réponde pas car la propriétaire n'utilise plus que le portable)
http://www.lonelyplanet.com/portugal/
santarem/hotels/pensao-joserodrigues
Tarif 2013*15 €
Description.La pousada de juventude n'existe plus
.Petite pension, d'une dizaine de chambres, avec lit double ou lits jumeaux
.Salles de bain communes ou privatives
Avantages.Pension tenue par une dame parlant parfaitement le français
.En plein centre du quartier historique
.Bar-restaurant typique juste en face, à 2 mètres de la pension
. Possibilité de réserver
Inconvénients.Aucun, si ce n'est le côté un peu vieillot de l'établissement (mais bien tenu)
.Attention, aucune possibilité de cuisiner, ni même de faire chauffer de l'eau pour un thé ou un café
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Vitoriño dos Piaes (Portugal)


Agrandir le plan

Je n’ai pas pu éditer une carte Google Maps indiquant Lugar do Corgo. Ce hameau se situe sur le chemin, à environ deux kilomètres avant Vitorino do Piaes, sur l’étape menant de Barcelos à Ponte de Lima.

Pour obtenir le son, placez votre souris sur la barre noire en bas de l’image et activez le haut-parleur…

Chemin portugais : hébergement à Vitoriño dos Piaes (Portugal)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la Casa Fernanda à Lugar do Corgo, Vitoriño dos Piaes (Portugal). Mai 2013.

HébergementVitorino dos Piaes
Casa Fernanda
Lieu-dit : Lugar do Corgo
Tel : (00 351) 914 589 521
(12 places)

Mon plus gros coup de coeur de ce chemin portugais, gros comme le coeur de Fernanda et Jacinto !

Soyez généreux, pour que cette famille généreuse poursuive son oeuvre auprès des pèlerins.
Tarif 2013*Donativo Nuit + Dîner + Petit déjeuner
Description.Au bord du chemin, dans un tout petit hameau.
.Au fond d'un grand jardin potager biologique, dont Fernanda tirera les ingrédients de ses dîners, et à quelques mètres de la maison d'habitation, un bungalow en bois contenant une dizaine de lits (non superposés !) et deux salles de bains (douches-WCs).
.Une chambre double également dans la maison.
.Mini-lavoir, fils à linge
.Mini-salon extérieur
Avantages.Un accueil jacquaire à noter dans tous les carnets de pèlerins : Fernanda et Jacinto vous invitent dans le bungalow qu'ils ont construit dans leur jardin et à dîner et petit déjeuner dans leur grande cuisine familiale.
.Excellente cuisine biologique
.Atmosphère chaleureuse
.Gentillesse, attention, disponibilité, serviabilité, humour, tendresse, bonne humeur de nos hôtes
.Draps lavés et changés après chaque passage
.Un vrai lit avec draps et couvertures
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
.Possibilité de réserver
Inconvénients.Attention, la pancarte, à l'entrée du jardin, n'est pas si visible (cela illustre la modestie et la simplicité de nos hôtes) : c'est le seul inconvénient, car il peut vous faire passer devant le plus bel accueil du camino portugais sans le voir !
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Vila do Conde (Portugal)


Agrandir le plan

Il faut ajouter 2 kilomètres à l'étape pour aller jusqu'à la caserne des pompiers. J'y suis arrivée sans réserve de nourriture, et je n'ai pas eu le courage de reparcourir la distance, dans les deux sens, pour aller acheter quelque chose à manger ! Résultat, je me suis passée de dîner ! © Fabienne Bodan

Il faut ajouter 2 kilomètres à l’étape pour aller jusqu’à la caserne des pompiers. J’y suis arrivée sans réserve de nourriture, et je n’ai pas eu le courage de reparcourir la distance, dans les deux sens, pour aller acheter quelque chose à manger ! Résultat, je me suis passée de dîner ! © Fabienne Bodan

Ce fut un accueil bombeiros grand luxe, avec une chambre à 2 lits, avec draps et couvertures, pour moi toute seule, ainsi que la salle de bains attenante.  © Fabienne Bodan

Ce fut un accueil bombeiros grand luxe, avec une chambre à 2 lits, avec draps et couvertures, pour moi toute seule, ainsi que la salle de bains attenante. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : hébergement à Vila do Conde (Portugal)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'accueil des pompiers (Bombeiros) à Vila do Conde (Portugal). Mai 2013.
HébergementVila do Conde
Bombeiros (1)
Rua D. Sancho I
4480-876 Vila do Conde
Tel : (00 351) 252 640 605
http://www.bvviladoconde.pt
Tarif 2013*Gratuit
Description.A 2 kms du chemin, à la sortie de la ville
.2 chambres à 2 lits simples, 1 mini-dortoir de 6 lits (3 X 2 lits superposés)
.Salle de bains-WC commune
.A l'une des extrémités du bâtiment, calme et tranquille
Avantages.Un vrai lit, avec draps, couvertures et serviettes de toilette
.L'accueil le plus confortable chez les bombeiros de mon chemin
.Vila do Conde n'a pas vraiment l'habitude des pèlerins. L'office du tourisme vous délivre, presque à regret, les adresses des pensions les moins chères de la ville...on vous y demandera tout de même 25 euros ! Cela motive pour marcher les 2 kilomètres supplémentaires pour se rendre chez les pompiers.
Inconvénients.Loin du centre-ville. Cela rajoute à la longueur de l'étape. En outre, pas de magasin alentour, veillez donc à faire vos courses avant d'arriver, si vous êtes fatigués et n'avez pas le courage de redescendre en ville pour dîner (fatiguée et ayant une alerte inflammatoire, je n'ai pas eu le courage de redescendre et ai donc opté pour...une diète)
.Attention, aucune possibilité de cuisiner, ni même de faire chauffer de l'eau pour un thé ou un café
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣

(1) Particularité portugaise, certaines casernes de pompiers accueillent les pèlerins pour la nuit, dans des endroits dépourvus d’auberges pour pèlerins. Les conditions sont très variables : grande salle des fêtes à Tomar, chambre 6 lits non mixtes à Alhandra, lits superposés au dessus d’une salle de sport à Mealhada, chambres à 2 lits à Vila do Conde, etc. La possibilité d’accueil des pèlerins est à la discrétion du commandant de la caserne. Il ne faut jamais débarquer en terrain conquis, mais faire preuve d’humilité et de respect en demandant s’il est possible d’y être hébergé.

Ce "luxe" tombait à pic. Je sentais depuis la mi-journée une inflammation poindre. J'ai donc pu me soigner et me reposer en toute quiétude. © Fabienne Bodan

Ce « luxe » tombait à pic. Je sentais depuis la mi-journée une inflammation poindre. J’ai donc pu me soigner et me reposer en toute quiétude. © Fabienne Bodan

Basique, mais fonctionnelle la salle de bains. © Fabienne Bodan

Basique, mais fonctionnelle la salle de bains. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Valença do Minho (Portugal)


Agrandir le plan

L'albergue est légèrement à l'extérieur de la vieille ville, près de la caserne des pompiers (bombeiros). A l'approche de la frontière espagnole, de l'autre côté du pont, on trouve beaucoup plus de pèlerins. © Fabienne Bodan

L’albergue est légèrement à l’extérieur de la vieille ville, près de la caserne des pompiers (bombeiros). A l’approche de la frontière espagnole, de l’autre côté du pont, on trouve beaucoup plus de pèlerins. © Fabienne Bodan

L'albergue compte 2 dortoirs. les lits superposés sont assez proches les uns des autres. © Fabienne Bodan

L’albergue compte 2 dortoirs. les lits superposés sont assez proches les uns des autres. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : hébergement à Valença do Minho (Portugal)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipale de peregrinos San Teotonio de Valença do Minho (Portugal). Mai 2013.

HébergementValença do Minho
Albergue Peregrinos San Teotonio
Avenida dos Bombeiros Voluntarios
http://www.cm-valenca.pt/portal/page/velenca/
portal_municipal/Turismo/
Caminhos_de_Santiago
http://albergue-valenca.pt.vu/
(50 places)
Ouverture 16h30
Tarif 2013*5 €
Description.Juste avant la caserne des pompiers, un peu à l'écart de la ville, à gauche en arrivant du chemin, mais en face des remparts et à 5 minutes à pied de la vieille ville
.Grande maison entourée d'un jardin
.2 dortoirs, avec les sanitaires au fond du dortoir (2 douches, 2 WCs par dortoir)
.2 WCs en bas
.Cuisine
.Salle à manger
.Grand salon, avec ordinateur, accès internet, et Wifi
.Jardin (possibilité d'étendre le linge)
.Couverture
Avantages.Très propre
.Equipement récent
.Spacieux, grand salon
.Très bien équipée
.Possibilité de cuisiner
.Calme
.Jardin dans l'ancienne cour de l'école et jardinet de l'autre côté
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Inconvénients.Pas vraiment d'inconvénients (peut-être un peu serrés dans les dortoirs, s'il faut en chercher un petit)
.Hygiène : les draps housse, en tissu, ne sont pas changés après chaque passage (j'ai donc enlevé le drap pour y mettre mon paréo à la place, mais l'alèze non plus n'était pas immaculée)
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Pensez toujours à emporter un tissu comme un pareo dont vous recouvrirez les matelas ou les draps de dessous...qui ne sont pas tout le temps changés. © Fabienne Bodan

Pensez toujours à emporter un tissu comme un pareo dont vous recouvrirez les matelas ou les draps de dessous…qui ne sont pas tout le temps changés. © Fabienne Bodan

Au fond du dortoir, un bloc sanitaire. Méfiez-vous, ne faites pas comme moi. En pleine nuit, ne voulant pas déranger mes compagnons de chambrée, je n'ai pas allumé la lumière et ai buté contre une mini-marche à l'entrée des toilettes. Résultat : une belle contusion sur le haut de la main qui avait doublé de volume le lendemain matin ! © Fabienne Bodan

Au fond du dortoir, un bloc sanitaire. Méfiez-vous, ne faites pas comme moi. En pleine nuit, ne voulant pas déranger mes compagnons de chambrée, je n’ai pas allumé la lumière et ai buté contre une mini-marche à l’entrée des toilettes. Résultat : une belle contusion sur le haut de la main qui avait doublé de volume le lendemain matin ! © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.