La randonnée après le déconfinement (France)

L’auteure de ce site à la Sierra del Perdon (Pampelune, Espagne). © Fabienne Bodan

La randonnée et le trail seront autorisés en France après le déconfinement. À condition toutefois de respecter les règles de distanciation physique, de se rendre dans les espaces ouverts autorisés et en fonction de la classification de votre département (vert ou rouge). Le ministère des Sports impose le respect de certaines conditions. Les forêts publiques (domaniales, régionales, départementales et communales) ont réouvert le 11 mai, sauf dans les départements classés rouge. Une seconde phase est entrée en application après le 2 juin : la limite des 100 km a été abrogée. Nous vous invitons à consulter les conseils de la Fédération Française de Randonnée Pédestre afin de vous remettre progressivement à votre activité préférée. Sur cette page de la FFRP, vous trouverez également de précieux conseils.

Le Docteur Catherine Kabani, médecin fédéral de la FFRandonnée, vous rappelle quelques conseils pour la pratique d’activités physiques à la maison et pour votre alimentation pendant la période de confinement.
Son conseil pour le déconfinement : Ne pas démarrer immédiatement avec de grandes randonnées, des sorties à la journée, de forts dénivelés. Et emporter suffisamment d’eau.

Marcher, dans quelles conditions (entre le 11 mai et le 2 juin) ?

  • Pas de limitation de durée de pratique.
  • Pas d’attestation nécessaire.
  • Rester à moins de 100 km de son domicile.
  • Limiter les rassemblements à 10 personnes maximum.
  • Pratiquer ces sports en extérieur.
  • Ne pas utiliser les vestiaires des clubs.
  • Garder une distance de 10 m entre deux personnes pour le jogging ou la marche nordique, d’au moins 5 m pour la marche à 6km/h et 2 m à 4km/h (source : Haut conseil de la santé publique).
  • Ne pas porter de masque pendant la randonnée (risque de buée sur les lunettes et de diminuer l’oxygénation).
  • Se laver régulièrement les mains, au savon ou au gel hydroalcoolique.
  • Ne pas s’échanger du matériel (gourdes, etc).
  • Recommencer la marche progressivement après ces deux mois d’inactivité, le manque d’exercice physique et une possible fonte musculaire.
  • Faire preuve de vigilance. Les sentiers n’ont pas été entretenus et vérifiés depuis le début du confinement. Nul n’est à l’abri de surprises quant à l’état du parcours. Bien se renseigner également sur la météo, et réfréner ses envies de prendre l’air après deux mois de confinement si les conditions ne s’y prêtent pas. La FFRP va dépêcher dès le 11 mai sur le terrain ses baliseurs officiels, de manière à vérifier l’état des sentiers de France.
  • Se renseigner avant de partir marcher. En fonction de l’état de dégradation de certains sentiers, les maires pourraient prendre des arrêtés d’interdiction temporaire le temps de leur remise en état. En outre, la règle est à l’interdiction des plages, sauf dérogation accordée par les préfets aux maires qui auraient motivé leur réouverture. Si l’on prend l’exemple du GR34, 5 % du parcours emprunte les plages. Rajoutons qu’en cas de surfréquentation rendant impossible le respect des règles de distanciation sociale, maires et préfets pourraient prendre de nouvelles mesures d’interdiction. À titre d’exemple, le sentier des ocres à Roussillon demeurera fermé dans un premier temps.

Les astuces pour éviter les foules

Visorando a développé une application, également disponible en version mobile, pour informer sur les « fiches de randonnée les plus consultées par les randonneurs ». Les fiches de ces circuits seront signalées par l’alerte Information : Zone probablement très fréquentée. Une autre application permet de déterminer la zone autorisée dans un rayon à 100 km autour de son domicile. On peut également utiliser le site Geoportail.

Logiciel pour déterminer la zone autorisée de randonnée à 100 km autour de son domicile. https://www.visorando.com/logiciel-randonnee.html

Sources :

DEUX GUIDES INÉDITS POUR PRÉPARER VOS FUTURES RANDONNÉES

Vous avez aimé les chemins de Compostelle ? Aimeriez-vous parcourir d’autres itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle ? Cherchez-vous des idées pour vos prochains itinéraires de randonnée ? Sur les cinq continents (Europe, Asie, Amérique, Océanie, Afrique) ? Ou spécifiquement en Europe, tellement le vieux continent fourmille de propositions d’évasion ? Fabienne Bodan, pèlerine, voyageuse et journaliste, a concocté pour VOUS ces deux guides INÉDITS. Ils s’adressent aux randonneurs, pèlerins et voyageurs. Pour 30€ seulement, chacun d’entre eux, joliment illustré de nombreuses photos et de cartes de synthèse originales, vous dévoilera une multitude de sentiers inconnus empruntant les anciennes voies de pèlerinage. Sous trois angles : historique, pratique, sacré.

Elle avait publié fin octobre 2018 de l’ouvrage le plus complet jamais réalisé sur les chemins de randonnée vers le sacré sur les 5 continents. Fabienne Bodan vous propose depuis fin octobre 2019 un nouvel ouvrage consacré aux itinéraires en Europe. À pied, à vélo, à cheval et parfois même en bateau. Le Guide des chemins de pèlerinage du monde et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe comptent chacun 800 chemins. L’auteure est également la fondatrice du site Pèlerins de Compostelle et de la page Facebook qui l’accompagne. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages chez votre libraire ou directement en ligne, pour le Guide Europe PAR ICI et le Guide Monde PAR LÀ, si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé. Pour en savoir plus, parcourez le site dédié aux ouvrages de l’auteure.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com