Accueillants au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port (2)

Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port

Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port. Parfois, 50 personnes arrivent en même temps…© Fabienne Bodan

Suite de l’article de la semaine dernière sur les accueillants au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port. Si vous n’avez pas encore lu la première partie, rendez-vous ICI.

La grande patience des candidats au départ

Ils sont rares, mais certains se pointent 3 minutes avant l’heure de fermeture et s’offusquent que nous leur demandions de revenir plus tard. Ils nous montrent qu’il n’est pas encore l’heure de fermer. Nous leur signalons que nous avons encore 10 personnes dans le bureau. Certains forcent l’entrée, vocifèrent leur arrogance et leur intolérance. Malgré notre fatigue, nous devons garder notre calme. Au fil des années, nous avons appris à leur demander fermement de se calmer et de ne pas traiter les accueillants comme des larbins. Lire la suite

Accueillants au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port

Accueillant au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port

Accueillants au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port © Fabienne Bodan

Au service des candidats au départ au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port

Certains se plaignent encore lorsqu’ils doivent payer quelques euros pour se loger sur les chemins de Compostelle. Voire, se contentent de déposer quelques piécettes cuivrées lorsqu’une auberge s’affiche en « donativo ». Certains ne peuvent, en effet, se permettre de faire mieux. Mais d’autres considèrent que le « pèlerin » n’a que des droits, et surtout pas de devoirs. Lire la suite