Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 (2016)

Albergue pèlerins Zendoira de Palas de ReiVotre revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 (2016), de Compostelle à Shikoku : les meilleurs articles de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins, du dimanche 4.12.2016 au samedi 10.12.2016

Capture d’écran du site internet des Editions du Vieux Crayon, page Les Zoreilles pour la revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 

4.12.2016
Le N°67 des « Zoreilles du chemin » novembre 2016 est paru !
Louis Mollaret revient sur la discrimination dont s’est senti atteint un randonneur sans crédentiale s’étant vu refusé l’accès au gîte de pèlerins du Bastet à Oloron. L’office du tourisme du Puy-en-Velay constate une baisse de fréquentation (en moyenne 21000 départs par an), comme l’association aveyronnaise « Sur les pas de Saint-Jacques » (très forte baisse de fréquentation des étrangers) ou l’ACIR (chute des ventes de crédentiales de 2200 en 2015 à 1600 en 2016). On y parle aussi de la création d’un site internet dédié à l’hospitalité (je rappelle qu’en l’absence de synthèse sur le sujet, j’ai créé sur mon site web une rubrique sur l’hospitalité très complète début 2016!), du chapitre annuel des Jacquets de France, de la Voie de Conques à Toulouse, de l’aventure de Daniel et Arlette sur la Via Aurélia et de la nouvelle mouture des guides Miam-Miam Dodo pour le 20e anniversaire des éditions du Vieux Crayon.
Pour vous abonner à la lettre d’information « Les Zoreilles du chemin » : http://www.chemindecompostelle.com, rubrique « Les Zoreilles du chemin »
Lettre d’information en français

Capture d’écran du site internet de la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago  pour la revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 

4.12.2016
El I Encuentro Internacional sobre el Patrimonio de los Caminos de Santiago se celebrará en Grado
La ville de Grado, dans les Asturies, accueillera les 10 et 11 décembre les premières rencontres internationales sur le Patrimoine des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, organisées par la FICS (Fraternidad Internacional del Camino de Santiago). L’objectif de cette première édition consiste à réfléchir et soumettre aux autorités l’un des problèmes majeurs des chemins : le vandalisme du patrimoine jacquaire. On parle ici des tracés originaux, monuments, ponts, mais aussi la tradition, les légendes et la musique nés autour des chemins au fil des siècles. Sera également présentées une application mobile par laquelle les pèlerins pourront dénoncer en temps réel les agressions potentielles faites au patrimoine matériel et immatériel du chemin.
https://vivecamino.com/el-i-encuentro-internacional-sobre-el-patrimonio-de-los-caminos-de-santiago-se-celebrara-en-grado_no_327/
http://lavozdeltrubia.es/2016/12/04/grado-escenario-de-una-cita-internacional-del-camino-de-santiago/
Article en espagnol

5.12.2016
Fin du roaming : accord des Etats
La commission européenne annonce pour le mois de juin 2017 la fin des frais d’itinérance (ou « roaming ») entre opérateurs de téléphonie mobile. On parle ici du surcoût payé lors de l’utilisation de son téléphone portable à l’étranger. Pour y parvenir, les nouvelles règles visent à ne pas dissuader d’investir dans les réseaux et à ne pas provoquer de distorsions sur les marchés nationaux ou sur les marchés visités, ont expliqué les ministres des Télécoms réunis à Bruxelles. De fait, si le coût des communications devra être pour l’utilisateur le même à l’échelle européenne que dans son pays d’origine, les opérateurs continueront cependant à se facturer les services d’interconnexion…
http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211560896123-fin-du-roaming-accord-des-etats-2047935.php
Article en français

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Vidéo Viméo ajoutée le 5.12.2016

5.12.2016
Roncesvalles : aquí empieza el camino
A Roncevaux, l’auberge pour pèlerins ne ferme jamais, car il y a toujours des pèlerins, y compris à Noël ou au Nouvel An. Une vidéo en espagnol sur le point de départ espagnol du mythique Camino francés.
http://www.cuv3.com/2016/12/05/roncesvalles-aqui-empieza-camino/
Article et vidéo en espagnol

6.12.2016
D’accord, cette vidéo est en espagnol, mais elle raconte l’ascencion d’O Cebreiro par le duo incroyable de Camino Sin Limites. Rappelons que deux frères de Malaga, Oliver et Juan Luis, ont relevé le défi de parcourir le Camino francés en septembre 2016. Pourquoi parle-t’on de défi ? Parce que Juan Luis est gravement handicapé, et ne peut se déplacer qu’en fauteuil roulant. Une formidable chaîne de solidarité se forme pour les aider à monter par le chemin des pèlerins, car Juan Luis refuse d’emprunter la route.
Vidéo You Tube ajoutée par Oliver Trip le 6.12.2016

Capture d’écran du site internet des Editions Lepère, également éditeur du Bulletin Camino  pour la revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 

5.12.2016
Le bulletin Camino N°172 de décembre 2016 est paru
Au menu de ce N°172, un avis de recherche concernant un pèlerin indélicat, une demande de renseignements sur le trajet de Saint-Jean d’Acre à Jérusalem (Israël), le témoignage de Philippe Dufloux parti relier les 6 principaux chemins de Compostelleen une seule fois, soit environ 5000 kilomètres en 5 mois, celui de Gilbert sur l’accompagnement de PMR avec des joélettes et des demandes d’informations sur la Via Francigena.
Pour vous abonner au Bulletin Camino édité par les Editions Lepère : bulletinCamino@aol.com
Lettre d’information en français

Vidéo You Tube ajoutée par Luke Mills le 4.07.2013

7.12.2016
Have you heard about the Aussie camino?
Sept jours. 217 kilomètres dans les pas de Sainte Mary MacKillop. Ce chemin relie Portland à Penola en Australie. Enseignante des pauvres au XIXe siècle, la religieuse connue sous le nom de Mère Marie de la Croix fut canonisée en 2010 par le Benoît XVI. Elle devint ainsi la première sainte catholique australienne. Luke Mills eut l’idée de créer ce chemin de pèlerinage quelques années après le décès de son épouse et après avoir visionné le film « The Way ». Avec quelques amis, il commença à se documenter sur les chemins de pèlerinage et en particulier de ce qui fait le succès du camino de Santiago. Comme toutes les routes de pèlerinage du monde se termine dans un lieu saint, il choisit comme destination Penola, lieu où la sainte australienne fonda sa congrégation des « Soeurs de Saint-Joseph ». Si Sainte Mary n’a pas foulé ce chemin, elle s’est rendue dans toutes les municipalités traversées : Nelson, Port MacDonnell, Mount Gambier, Kalangadoo et Penola. Portland fut choisi comme point de départ parce que Mary y occupa son dernier poste d’enseignante laïque. Pour Luke Mills « ce pèlerinage fut plus personnel que catholique ».
Site internet du « Aussie Camino » : http://www.aussiecamino.org/wordpress/
http://mnnews.today/aurora-magazine/december-2016/14710-have-you-heard-about-the-aussie-camino/
Article en anglais

Vidéo ajoutée sur You Tube le 7.12.2016 par Barret Cooperativa : trailer du film « Que tiemble el camino»

7.12.2016
Que tiemble el camino
Un groupe de personnes atteints de la maladie de Parkinson dépasse ses limites et se confronte au Camino de Santiago. Ils ont parcouru 108 kilomètres divisés en 6 étapes, luttant contre leurs peurs et leurs douleurs à chaque pas. Les participants se sont entraînés sur différents chemins avant de se lancer vers Compostelle. Le documentaire « Que tiemble el camino » (tremble, chemin!) démontre que cette affection est vécu par chacun de manière différente. Ils ne tremblent pas tous. Ils ne sont pas tous paralysés. Ils n’ont pas tous les mêmes problèmes pour marcher et parler. Alors, pour certains d’entre eux, relever ce défi paraissait un projet fou. Pepe, par exemple, perd toute sa mobilité la nuit, jusqu’à nécessiter de l’aide pour se retourner dans son lit. Il doit attendre l’effet des médicaments le lendemain matin pour se mouvoir à nouveau. La majorité des malades ont vu en ce projet une possibilité réelle et positive de se surpasser.
Site Web du projet : https://quetiembleelcamino.wordpress.com
Page Facebook du projet : https://www.facebook.com/quetiembleelcamino/
Compte Twitter du projet : https://twitter.com/qtiemblelcamino
http://www.rtve.es/television/20161207/tiemble-camino/1451223.shtml
http://www.rtve.es/rtve/20161209/documentos-tv-lab-rtvees-estrenan-tiemble-camino-nuevo-proyecto-transmedia-sobre-parkinson/1451989.shtml
Article et vidéo en espagnol

Albergue pèlerins Zendoira de Palas de Rei

Capture d’écran du site web de l’albergue Zendoira de Palas de Rei (Camino francés)  pour la revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 

8.12.2016
Albergue a la japonesa en Palas de Rei
Deux entrepreneurs locaux se sont inspirés des hôtels « capsules » pour designer les 50 lits d’une nouvelle auberge pour pèlerins de la commune galicienne de Palas de Rei. Invention de l’architecte japonais Kisjo Kurokawa, ce concept fut implémenté pour la première fois en 1979 au Capsule Inn d’Osaka. Les entrepreneurs espagnols recherchaient une idée pour offrir à chacun des marcheurs un peu plus d’intimité et rivaliser avec les 500 lits disponibles dans la ville avec un concept original. Les « compartiments » individuels de l’albergue Zendoira sont en bois, au lieu du plastique et de la fibre de verre japonais. Les 50 lits sont répartis sur deux étages. L’établissement propose également des chambres plus traditionnelles. Chaque capsule dispose d’un habitacle un peu plus grand qu’un lit de 90 cms, une consigne avec clef pour le sac à dos, une prise de courant, un rayonnage pour de petits objets et une lumière led. Un rideau permet au marcheur de s’isoler. Coût de la nuitée : 10 euros, incluant draps jetables, couverture et une douche chaude.
Site Web de l’auberge : http://zendoira.com
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/sociedad/2016/12/08/albergue-japonesa-palas-rei/0003_201612H8P60994.htm
Article en espagnol

Couverture de la bande-dessinée « Les chemins de Compostelle (Tome 2), « L’ankou, le diable et la novice » de Jean-Claude Servais aux Editions Dupuis, pour la revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 

9.12.2016
Chemins de pèlerinages : Bandes dessinées et livres illustrés pour Noël
Chemins de Saint-Jacques mais aussi chemins de Fatima, du Mont-Saint-Michel, de Franz Stock et de saint Martin de Tours… Après avoir fait le tour des livres jeunesse récemment parus sur le chemin de Saint-Jacques, élargissons notre horizon !
http://www.pelerin.com/Pelerinages/Chemins-de-pelerinages-Bandes-dessinees-et-livres-illustres-pour-Noel
(Rappelons que j’ai créé le 21.11.2016 une nouvelle rubrique « BD et chemins de Compostelle » : http://pelerinsdecompostelle.com/category/infos-pratiques/chemins-de-compostelle-et-bd/, NDLR)
Article en français

9.12.2016
De jeunes historiens sur les routes des pèlerinages médiévaux
Quatre mois de marche, 1500 kilomètres, 12 étapes entre Lausanne et le Mont-Saint-Michel, à la croisée des chemins entre trois des principales routes médiévales de pèlerinage. C’est l’aventure dans laquelle s’apprêtent à se lancer onze étudiants, dont la plupart sont rattachés à l’université tchèque Masaryk de Brno, de mars à juin 2017…«Après des semaines de marche, à dormir sans abri et sans l’aide des commodités modernes, nous serons fatigués et aurons à surmonter les obstacles physiques et la douleur. En renonçant aux moyens de transport modernes, nous vivrons le ralentissement du temps. Tout cela modifiera notre perception des œuvres d’art», expliquent les étudiants sur leur site internet.
Le site web du projet : http://fr.migratingarthistorians.com/kdo-jsme
http://www.la-croix.com/Religion/France/De-jeunes-historiens-routes-pelerinages-medievaux-2016-12-09-1200809361
Article en français

Vidéo ajoutée sur You Tube le 10.12.2016 par Albergue Ultreia Castrojeriz : la montée vers le sommet du Cebreiro sous la neige.

9.12.2016
Las deficitarias señales del Camino Inglés despistan a los peregrinos
Parcourir les 121 kilomètres du Camino Inglés depuis Ferrol pourrait être un jour à la hauteur de n’importe quel autre chemin. Mais pour l’heure, ce n’est pas tâche si facile eu égard aux difficultés du trajet. La signalisation est la principale problématique : elle est trop rare, non homogène. En outre, certains tronçons ne sont carrément pas entretenus, envahis de mauvaise herbe ou aux ponts de bois scabreux. Voici en résumé les problèmes recensés :
.Le bureau des pèlerins de Ferrol ouvert en juillet dernier à Curuxeiras ne vend pas de crédentiales ! Il faut se rendre à la concatedral de San Julián, de 10h30 à 13h et de 18h a 20h ou à l’évêché (ouvert seulement de lundi à vendredi de 9h à 13h30). Ces horaires posent un véritable problème à ceux qui arrivent à Ferrol le soir pour commencer à marcher le lendemain matin. Notons que l’auberge de Neda a acheté un lot de crédentiales à l’évêché, comportant le tampon de Ferrol, et les délivre aux pèlerins.
.Paseo de la Marina de Ferrol, une barrière coupe l’accès à une zone de la rue Carmen Curuxeiras à cause de maisons en ruine. Plus loin dans la calle Francisco, il faut porter son regard à plus de 2 mètres de hauteur pour apercevoir les faïences signalisatrices.
.Quartier de A Magdalena : les coquilles fixées au sol sont souvent masquées par les voitures
.Polígono de A Gándara : là de nombreux marcheurs se perdent
.Polígono Vilar do Colo, à Cabanas : un pont de bois s’est rompu récemment
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/coruna/2016/12/09/deficitarias-senales-camino-ingles-despistan-peregrinos/0003_201612H9C8993.htm
Article en espagnol

Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 49 (2016)
Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *