Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 44 (2016)

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 30.10.2016 au samedi 5.11.2016


À Vézelay dans l’Yonne, une balade nocturne pour fêter le changement d’heure

30.10.2016
À Vézelay dans l’Yonne, une balade nocturne pour fêter la 25e heure
FRANCE 3 BOURGOGNE. Au lieu de dormir une heure de plus avec le passage à l’heure d’hiver, l’office de tourisme a proposé samedi soir un cheminement dans les rues, pour redécouvrir le lien étroit existant entre le village et le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/yonne/vezelay-yonne-balade-nocturne-feter-25e-heure-1119651.html
Article et vidéo en français

La porte sainte de la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

La porte sainte de la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

30.10.2016
La Puerta Santa de la Catedral de Santiago se cerrará el domingo 13 hasta el Xacobeo 2021
La porte sainte de la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle sera fermée jusqu’à la prochaine année jacquaire, en 2021, dimanche 13 novembre à 17h. Cette cérémonie interviendra une semaine après la fermeture de la porte sainte de la basilique Saint-Pierre de Rome, celle-ci coïncidant avec la fête de Christ Roi. Ainsi s’achèvera le jubilé de la Miséricorde entamé le 8 décembre 2015 par l’ouverture des dites portes.
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-camino-santiago-puerta-santa-catedral-santiago-cerrara-domingo-13-hasta-xacobeo-2021-201610300858_noticia.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet des villes sanctuaires de France

Capture d’écran du site internet des villes sanctuaires de France

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

31.10.2016
En cheminant à pied jusqu’au Camino
Au Puy-en-Velay, Une cinquantaine de personnes ont participé à la 25e heure des Villes sanctuaires de France organisée par l’Office de tourisme, samedi après-midi. Dix-sept villes, d’Alençon à Chartres, de La Salette au Mont-Saint-Michel, de Pontmain à Rocamadour, sont membres de l’association des Villes sanctuaires de France, à l’initiative de cette seconde édition de la 25e heure, à l’occasion du passage à l’heure d’hiver. Cette association réunit des offices de tourisme et des sanctuaires poursuivant un objectif commun : améliorer l’accueil du visiteur, touriste ou pèlerin à la recherche de spiritualité, dans le site qu’il découvre ou dans son souhait d’élargir ses connaissances sur l’environnement touristique du sanctuaire. A l’occasion de la 25e heure, le 29 octobre dernier, les 17 villes Sanctuaires ont proposé des mises en lumière symboliques. A Chartres, on assista à des récits jacquaires joués par des comédiens, suivie d’une reconstitution de l’arrivée des pèlerins avec une descente éclairée à la bougie dans l’église basse et une animation autour du labyrinthe découvert. A Cotignac, les visiteurs ont participé à la montée aux flambeaux vers le Sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces, conduite et commentée par une guide du Pays d’Art et d’Histoire. Dans l’écrin splendide de la baie du Mont Saint-Michel, le Sanctuaire et l’Office de Tourisme ont proposé une promenade-découverte entre le nouveau barrage sur le Couesnon, ouvrage à la fois technique et artistique et l’église Saint-Pierre du Mont, témoin de la vie montoise depuis le XIIe siècle. Depuis le Carmel, situé au centre ville de Lisieux, les participants se sont rendu à pied à la Basilique dédiée à sainte Thérèse en traversant l’Ermitage, lieu d’accueil du sanctuaire. Sur place, une mise en lumière des mosaïques fut proposée, suivie par la visite des coulisses techniques (régie son, lumière…) de l’édifice. A Lourdes, une visite guidée toute en musique a transporté les visiteurs quelques siècles en arrière, du Moyen Âge au temps de Bernadette jusqu’à nos jours, du Château Fort jusqu’au Sanctuaire. A Nevers, le thème de la soirée était axé sur « les 150 ans de l’arrivée de Sainte Bernadette (Soubirous) à Nevers ».
Pour en savoir plus sur l’association : http://www.villes-sanctuaires.com
http://www.leveil.fr/actualite/En-cheminant-a-pied-jusqu-au-Camino-110148
Article en français

Stanley Vollant – De Compostelle à Kuujjuaq – Montage d’extraits HD from Productions Nova Média on Vimeo.

31.10.2016
Faire marcher son rêve
Le documentaire «De Compostelle à Kuujjuaq» revient sur l’odyssée inspirante de Stanley Vollant. Né sur la Côte-Nord, Stanley Vollant, un Innu de Pessamit, fut le premier autochtone à obtenir, en 1994, son diplôme d’étude spécialisée en chirurgie générale, devenant ainsi le premier chirurgien autochtone du Québec. A la suite d’une profonde dépression, en 2008, il part sur les chemins de Compostelle. Réalisé par Simon C. Vaillancourt, le film conte les pérégrinations de Stanley Vollant qui, à la suite d’un rêve lors d’un pèlerinage à Compostelle, décida de rentrer au Québec et de lancer le projet Innu meshkenu : parcourir un itinéraire de plus de 6 000 kilomètres sur les traces de ses ancêtres innus et rencontrer, le long de ce parcours, les membres des Premières Nations, afin de les sensibiliser à l’importance de saines habitudes de vie et de la persévérance scolaire.
Le site du docteur Stanley Vollant : http://www.innu-meshkenu.com/fr/
http://www.ledevoir.com/culture/cinema/483487/festival-du-cinema-international-en-abitibi-temiscamingue-faire-marcher-son-reve
Article en français

Ici, sur la voie haute qui passe par le col de Lepoeder, lorsque l'on quitte la route pour emprunter le chemin de montagne et rejoindre un peu plus loin la fontaine de Roland. © Fabienne Bodan

Ici, sur la voie haute qui passe par le col de Lepoeder, lorsque l’on quitte la route pour emprunter le chemin de montagne et rejoindre un peu plus loin la fontaine de Roland. © Fabienne Bodan

31.10.2016
Restringido el paso de peregrinos por el tramo del Camino de Santiago que discurre por el collado de Lepoeder
Une résolution du directeur général de l’intérieur du gouvernement de Navarre interdit, pour raison de sécurité, le passage par le col de Lepoeder, entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Roncevaux, première étape du camino francés, entre le 1er novembre 2016 et le 31 mars 2017. Cette mesure est reconduite pour la seconde année. Rappelons que la première étape du camino francés offre deux options au départ de Saint-Jean-Pied-de-Port : la variante ouest (ou voie basse, NDLR), passe par Luzaide-Valcarlos et le col d’Ibañeta (1000 mètres d’altitude), tandis que la variante est (ou voie haute, NDLR), monte par Huntto et Orisson (où il est possible de dormir), puis le col de Lepoeder (1432 mètres d’altitude). Pour franchir ce dénivelé de 1200 mètres qu’impose la voie haute, le marcheur doit être en excellente condition physique (l’on conseille généralement à ceux qui n’ont guère d’entraînement de commencer leur chemin une petite semaine avant Saint-Jean-Pied-de-Port, ou plus, bien évidemment, NDLR). La neige et les rudes conditions climatiques hivernales accentuent encore l’effort à fournir.
http://www.20minutos.es/noticia/2876601/0/restringido-paso-peregrinos-por-tramo-camino-santiago-que-discurre-por-collado-lepoeder/
http://www.europapress.es/navarra/noticia-restringido-paso-peregrinos-lepoeder-camino-santiago-20161031143858.html
http://www.noticiasdenavarra.com/2016/11/05/sociedad/navarra/localizado-con-hipotermia-un-peregrino-y-sigue-la-busqueda-de-otro-en-navarra
Article en espagnol

Cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

Cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

2.11.2016
La Iglesia nombra cargos de una cátedra universitaria sobre peregrinaciones financiada por la Xunta
Le gouvernement autonome galicien a signé un accord avec l’université et la cathédrale de Saint-jacques de Compostelle pour créer une nouvelle chaire sur le Camino de Santiago et les pèlerinages. Son titulaire aura pour objectif de diffuser les valeurs du chemin. Le budget de 40 000 euros sera financé par le département du tourisme galicien, tandis que les autorités ecclésiastiques fourniront un édifice de leur propriété.
http://www.eldiario.es/galicia/politica/Iglesia-universitaria-peregrinaciones-financiada-Xunta_0_574992627.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet des Editions du Vieux Crayon, page Les Zoreilles

Capture d’écran du site internet des Editions du Vieux Crayon, page Les Zoreilles

2.11.2016
Le numéro 66 d’octobre 2016 des Z’Oreilles est paru
Au menu, un prototype de l’Escargoline destiné aux personnes à mobilité réduite testé jusqu’à Santiago, les circonstances de la création du Miam-Miam Dodo qui fêtera son vingtième anniversaire en 2017, le chemin de Compostelle matérialisé par 40 clous dans les rues de Massy (voie de Paris), l’installation d’un banc pour les pèlerins à la grotte de la Vierge en haut de Contamine, les séquences de préparation à l’hospitalité, un témoignage sur le Camino Mozarabe, etc.
Pour vous abonner aux Zoreilles : http://chemindecompostelle.com/zoreilles/index.html
Lettre d’information en français

Une des plus belles coquilles de la Via de la Plata © Fabienne Bodan

Une des plus belles coquilles de la Via de la Plata © Fabienne Bodan

2.11.2016
Peregrinos de la Vía de la Plata se sumergen hasta la cintura en la etapa de Sevilla a Guillena
La saison des pluies a engendré la crue de l’arroyo de los Molinos sur la première étape de la Via de la Plata, entre Séville et Guillena. Les marcheurs ont de l’eau jusqu’à la ceinture ! L’association des Amigos del Camino de Santiago por la Vía de la Plata veut éviter ce désagrément par le balisage d’un chemin alternatif, sans justification historique, certes, mais plus sécurisé pour les marcheurs. La traversé du rio se complique chaque année avec l’arrivée des pluies. L’association et les autorités locales demandent depuis des années la construction d’une passerelle, pour l’instant en vain.
http://sevilla.abc.es/provincia/sevi-peregrinos-plata-sumergen-hasta-cintura-etapa-sevilla-guillena-201611021203_noticia.html
Article en espagnol

Apôtres, Saints et maîtres encadrent la porte de la place de la Quintana. © Fabienne Bodan

Apôtres, Saints et maîtres encadrent la porte de la place de la Quintana. © Fabienne Bodan

2.11.2016
Galice : Saint-Jacques-de-Compostelle, au bout du long chemin
Capitale de la Galice, Saint-Jacques-de-Compostelle est l’une des villes les plus attachantes d’Espagne avec ses vieux quartiers, ses places, ses églises et sa cathédrale grandiose. Aboutissement d’un long pèlerinage, religieux ou profane, la cité est également un point de départ ou un ancrage pour une balade en Galice. Cet article vous offre une visite guidée de la ville, et un coup de cœur : l’hostal dos Reyes Catolicos, construit en 1499 afin d’accueillir les pèlerins à leur arrivée, et considéré comme l’hôtel le plus ancien du monde.
http://www.tourmag.com/Galice-Saint-Jacques-de-Compostelle-au-bout-du-long-chemin_a83730.html
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 3.11.2016 par Telemadrid : « El camino de Uclés pasa por Estremera ». Carla nos da a conocer el Camino de Uclés a su paso por Estremera. El camino de Uclés conecta la Iglesia de Santiago de Madrid con el Monasterio de Uclés, en Cuenca. La pequeña villa de Uclés tiene una especial importancia en la historia de España. Fue la sede de la Orden de Santiago. Manuel Rossi vive para recuperar la tradición y la historia de este sagrado lugar y ha construido con sus propias manos su camino desde Madrid a Cuenca.

3.11.2016
Les hispanophones pourront découvrir ce Camino de Uclès, reliant l’église Santiago de Madrid (également point de départ du Camino de Madrid vers Compostelle) au monastère de Uclès, à Cuenca, ancien siège de l’ordre des chevaliers de Saint Jacques de l’épée (144 kilomètres au total). Manuel Rossi, l’un des grands animateurs des chemins de Compostelle en Espagne, a entrepris de faire revivre ce chemin méconnu. Pour ceux qui envisageraient de partir sur le Camino de Madrid, pourquoi ne pas en profiter pour commencer votre chemin du Monastère de Uclès ?

 

Extrait des statistiques du mois d'octobre 2016. Source : bureau d'accueil des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle.

Extrait des statistiques du mois d’octobre 2016. Source : bureau d’accueil des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle.

3.11.2016
A 2.442 peregrinos del récord absoluto en el Camino de Santiago
28 232 marcheurs ont retiré leur Compostela en octobre 2016 au bureau de Saint-Jacques de Compostelle. 2016 totalisait 269 693 Compostelas délivrées au 2.11.2016. Il n’en manquait plus que 2 442 pour atteindre le record actuel de fréquentation datant de 2010. Les étrangers sont désormais plus nombreux que les espagnols sur les chemins ibériques. Les autorités touristiques et écclésiastiques de la capitale galicienne évaluent à…464 000 le nombre potentiel de marcheurs pour la prochaine année jacquaire, en 2021 ! Le chemin portugais maintient son cap avec 17,5% de la fréquentation jacquaire au mois d’octobre (4 471 personnes) contre 11% pour le même mois il y a 5 ans. En comparaison, le chemin du Nord a attiré 5,57% des marcheurs en octobre 2016, le camino primitivo 3,49%, la Via de la Plata 3,12%, le Camino inglés, 2,42%. Le Camino francés demeure le plus emprunté avec 67,49% des pèlerins. Porto reste le troisième point de départ favori des randonneurs (7,27% d’entre eux).
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-2442-peregrinos-record-absoluto-camino-santiago-201611030742_noticia.html
https://vivecamino.com/el-camino-portugues-sigue-siendo-la-segunda-ruta-mas-elegida_no_294/
Article en espagnol

Vidéo ajoutée le 20.02.2015 sur You Tube : CAMINO de IALMA, c’est la rencontre autour de la gaita, de la pandeireta, du tambor, des cunchas de vieira, mais aussi, pourquoi pas, d’une assiette de pulpo a feira, d’une empanada gallega, d’un concido, de pimentos de Padron, de pan de Cea, de queixo tetilla ou d’une tarta de Santiago, arrosée d’un excellent Ribeiro ou d’un Albariño… puis terminer ce moment de fête communicative en chassant les mauvais esprits de la nuit et les sorcières grâce au symbolique (et bien agréable) rituel de la Queimada.

3.11.2016
Ialma (BE/Galice) : Présentation du cd « Camino »
Si le voyage sur le ‘ Camino de Santiago ‘ promet de riches rencontres et découvertes, il est aussi pour de nombreux galiciens une contribution à la culture et l’identité d’un peuple. Pour Ialma, la route a déjà été longue et riche. Quatre albums et de nombreux concerts en Belgique et à l’étranger permettent au groupe de revenir avec un cinquième album, symbole de maturité artistique et fruit de nombreuses rencontres faites au long du chemin. Car leur album ‘ Camino ‘ est un témoin de cette route, à la croisée de Bruxelles et de Santiago, à la croisée des voix et des instruments galiciens, de la guitare et de l’accordéon, de la musique folk médiévale et celtique.
http://www.quefaire.be/ialma-be-galice-742657.shtml
Article en français

4.11.2016
El Gobierno de Asturias presenta el libro blanco del Camino de Santiago
Le gouvernement des Asturies a présenté son livre blanc pour la revitalisation des chemins de Compostelle passant sur son territoire (chemin du Nord, chemin primitif, chemin du Salvador et voies de liaison entre ces chemins), totalisant 518 kilomètres, passant par 36 communes et 400 monuments répertoriés (ponts, chapelles, croix, tours, hôpitaux, palais, murailles, marchés, moulins, etc). Parmi les 80 mesures définies, on note la création d’une plateforme numérique, l’amélioration des réseaux Wifi et téléphonique, l’amélioration du balisage, la prise en compte des difficultés des personnes handicapées, la création de la marque « Albergue de peregrinos », utilisable uniquement dans des auberges homologuées. Les Asturies comptent actuellement 30 auberges de pèlerins, pour un total de 745 places. Mais le nombre de nuitées sur les chemins qui traversent la principauté est passé de 1640 en 2000 à 33504 en 2015. S’ajoutent à ces mesures la création d’un centre asturien dédié aux chemins de Compostelle, un programme d’ouverture annuel des monuments à des horaires adaptés à ceux des marcheurs.
http://candas365.es/noticias/el-gobierno-de-asturias-presenta-el-libro-blanco-del-camino-de-santiago/
Article et vidéo en espagnol

Vidéo You Tube ajoutée le 4.11.2016  par Seacoast Flash: « 500 Miles in 3 Minutes: A Camino de Santiago Story » : une vidéo courte (certes avec des enchaînements trop rapides) mais qui a le mérite de raconter 800 kilomètres en 3 minutes !

Affiche de l'exposition "Des Jacquets sur les Causses. Le Lot sur la route de Compostelle"

Affiche de l’exposition « Des Jacquets sur les Causses. Le Lot sur la route de Compostelle »

5.11.2016
La route de Compostelle à travers le Lot : Exposition
La bibliothèque municipale de Souillac présente, jusqu’au 26 novembre, une exposition prêtée par le service patrimoine historique du Lot, «Des jacquets sur le causse, le Lot sur la route de Compostelle». Elle est composée de douze panneaux retraçant la dévotion liée à saint Jacques, patron des pèlerins, des chevaliers et des chapeliers. Rappelons que plus de 15 000 pèlerins traversent le Lot chaque année.
Document PDF de l’exposition : exposition-%22des-jacquets-sur-les-causses-le-lot-sur-la-route-de-compostelle%22
http://www.ladepeche.fr/article/2016/11/05/2452575-la-route-de-compostelle-a-travers-le-lot.html
Article en français

Capture d'écran du site internet de la FFACC

Capture d’écran du site internet de la FFACC

5.11.2016
Ce week-end, les chemins de Compostelle mènent à Bouvines
Depuis vendredi et jusqu’à aujourd’hui, les membres de la Fédération française des associations des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle sont réunis à Bouvines. La quarantaine de groupes locaux en profite pour échanger sur les bonnes pratiques, l’état des balisages… Le chemin est long. Rappelons que la Fédération française des associations des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle réunit 7 000 adhérents, représentant une quarantaine d’associations laïques.
http://www.lavoixdunord.fr/69957/article/2016-11-05/ce-week-end-les-chemins-de-compostelle-menent-bouvines
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 4.11.2016  par magwoodmini : Camino del Norte & Camino Ingles : El Camino del Norte from Irun to Ribadeo, Ruta do Mar from Ribadeo to Ferrol and the Camino Ingles from Neda to Santiago de Compostela (un diaporama musical un peu long mais ceux qui illustrent le Norte et le camino inglés sont plus rares).

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

2 réflexions sur « Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 44 (2016) »

  1. Bonjour Fabienne,

    J’envisage de parcourir une partie du chemin portugais en 2017 (probablement au départ de Porto). Selon ton expérience, quelle serait la période la plus appropriée : hébergements et édifices de tous types ouverts, météo, floraison, etc… ?

    Merci par avance,

    José CASATEJADA

    • bonjour josé nous venons de le faire cette annee du 28/09 au8/10 temps super pas une goutte de pluie juste 2 jours a plus de 30° vraiment 11jours de marches dans des conditions idéales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.