Livres, films, la sélection Noël 2020 du site Pèlerins de Compostelle

Dernière ligne droite avant Noël. Plus que jamais, en cette année qui laisse un goût amer à beaucoup d’entre nous, je crois que les fêtes de fin d’année gagneraient à être placées sous l’étoile de la solidarité et de la fraternité. J’ai retenu pour vous des petits cadeaux qui raviront vos proches, et en même temps permettront à leurs auteurs de sortir du marasme de l’année 2020.

Francigena, paroles de pèlerins

Elle a emmené son second fils Léandro cet été sur la Via Francigena pour son passage de petit homme, après avoir emmené il y a quelques années son fils aîné Santiago sur les Chemins de Compostelle pour la même occasion. Céline Anaya Gautier, photographe et écrivain, prépare un nouvel ouvrage intitulé « Francigena, Paroles de pèlerins », grâce auquel elle nous offrira « Un voyage photographique, intime, spirituel et historique à travers trois grands pays européens et 2100 km à pied ». Après avoir parcouru 8 fois les chemins de Compostelle, Céline entrevoit « La via Francigena, dans son énergie, comme un chemin profondément féminin. C’est un chemin intérieur, solitaire, silencieux et austère. Un chemin où le temps a gentiment oublié de s’éveiller afin de laisser l’espace nécessaire aux pèlerins de s’émerveiller ». Son livre sera publié en auto-édition car son coût de fabrication est rendu très élevé par la photographie argentique. Une partie des recettes de la pré-vente servira à produire deux expositions, une en français et une en italien. Si vous voulez aider Céline à produire ce bel ouvrage et ces expositions, pré-commandez dès maintenant votre exemplaire dédicacé.

Chemins de vie, Marcher vers son essentiel

À l’aube de ses 30 ans, Pauline Wald quitte une vie toute tracée pour tracer sa route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle n’en est pas à sa première escapade, puisque pour répondre à ses questions sur le sens de la vie, elle s’est déjà accordé une année sabbatique pour voyager et questionner les personnes qu’elle croise : « C’est quoi le bonheur ? », « Quel est le sens de la Vie ? », « Quel message laisserais-tu à ton jeune toi ? », « Qu’est ce que Dieu ? », « Comment rester en bonne santé ? ». Alors, en marchant de Strasbourg où elle a laissé ses souvenirs d’enfance, jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, elle poursuit sa quête de sens, et invite les pèlerins qu’elle rencontre à partager leurs réflexions sur ce que le chemin leur enseigne. Dans la cathédrale de Santiago, elle s’interroge sur la suite à donner à sa vie après ces 4 mois de marche. Et la réponse ne tarde pas à se manifester : donner vie à tous ces témoignages dans un film que le chemin lui a soufflé à l’oreille. Pauline raconte bien sûr ses doutes et son apprentissage tout au long de ces 2000 km, mais elle donne surtout la parole à ceux qu’elle rencontre. Pour plonger dans l’essentiel décrit par la génération de pèlerins trentenaires interviewés par Pauline, et l’aider à financer le montage de son film, visionnez le film en VOD ou achetez le DVD.

Petite déclaration d’amour aux Anges

On ne présente plus Gaële de la Brosse dans le monde des chemins de pèlerinage, qu’elle arpente depuis son adolescence. Journaliste à l’hebdomadaire Le Pèlerin, conférencière, éditrice aux Éditions Salvator où elle dirige la collection Chemins d’Étoile, elle commence la rédaction de cet ouvrage le lendemain de la mort de son « cher Papa ». Son prénom, contraction de Gwenaëlle, désigne un « ange blanc ». Dès lors, Gaële s’est toujours « attachée à reconnaître ces êtres ailés derrière chaque surprise de la vie ». Celle dont le père, ému par la naissance de son septième enfant, a oublié de déclarer le second « L » de son prénom, s’est « toujours intéressée à ces êtres ailés ». « L’ange est le médiateur par excellence, le facteur céleste, trait d’union entre la Terre et le Ciel, entre la matière humaine et l’esprit divin. » Les anges sont partout : dans le ciel, parmi nous, dans les sanctuaires, dans la nature et bien sûr, dans nos campagnes. Tout le monde a-t-il un ange gardien ? L’auteure en est convaincue, et demande même à son ange tutélaire de préparer le terrain de ses rencontres avec celui de ses interlocuteurs. Et les anges ne sont jamais loin du chemin de Saint-Jacques. Tendez la main à votre ange gardien en parcourant ce précieux petit ouvrage.

Via Alpina, L’envers du Chemin

Matthieu Chambaud est lyonnais. Il tombe amoureux des montagnes dans la Cordillère des Andes. De retour en Europe, il se lance en 2010 dans la traversée des Pyrénées à pied, en solitaire. Un périple de 54 jours reliant l’Atlantique à la Méditerranée. Cette expérience le bouleverse et modifie sa vision de la vie. Il décide de devenir accompagnateur en montagne, et se passionne pour l’étude des bienfaits de la marche en montagne. Il développe ce thème dans son mémoire de fin d’étude. Pour ce faire, il enquête auprès de 200 randonneurs. Cinq ans après sa traversée des Pyrénées, il repart le 1er juin 2016 pour un parcours de 4 mois à travers les Alpes. Toujours en solitaire. Il a une idée en tête : partir à la recherche des secrets de la randonnée en montagne et les révéler au public dans un documentaire.  « Se donner le temps et se mettre en mouvement, c’est permettre de mieux se connaître soi-même, dans sa relation à son corps, dans sa relation aux autres, dans sa relation à la vie ». Bénéficiez d’une offre Noël à 10 € au lieu de 15 € jusqu’au 31.12.2020.

Une voie intérieure

Après avoir marché de Guérande à Compostelle en 2016, Loick Duboisrochefort a parcouru 1200 km du Mont Gerbier des Joncs à Guérande durant l’été 2017. De la source à l’embouchure de la Loire, dans le but de récolter des fonds pour Lames de Joie. Cette association est née d’une rencontre avec le Docteur Frédéric Charlaté. Ce chef du service appareillage à la Fondation Hopale de Berck-sur-Mer eut l’idée de créer une banque de prêt de lames de course pour les enfants amputés d’une ou deux jambes, de manière à leur permettre de pratiquer l’activité sportive de leurs rêves. En mars 2018, il marche près de 2000 km entre Castro Marim, au Portugal, une cité médiévale proche de marais salants, et Guérande, jumelée avec la ville de départ, toujours au profit de l’association. Puis il enchaîne avec un Tarifa-Fisterra en 2019, cette fois afin de récolter des dons pour TELMAH Tendez la main au Handisport, une association qui promeut et facilite la pratique des activités physiques et sportives des personnes handicapées dans le Loir et Cher. Autant d’aventures solidaires qui ont inspiré son premier roman Une voie intérieure, une histoire mûrie dans la profondeur des chemins au long cours, qui permettent, dans la solitude et le temps qui s’efface, de répondre à des questions fondamentales. Commandez-le sur le site de l’auteur, tous les bénéfices seront reversés à TELMAH.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Stevenson, 28 balades autour du chemin

Robert Louis Stevenson, auteur de L’Île au trésor, a effectué en 1878 une traversée des Cévennes depuis Le Monastier-sur-Gazeille jusqu’à Saint-Jean-du-Gard. Il en a fait un livre, Voyage avec un âne dans les Cévennes, devenu un classique des récits de voyage. Ce guide ne reprend pas l’itinéraire déjà bien connu, mais propose 28 boucles de balades, indépendantes les unes des autres, sur le parcours de Stevenson facilement faisable en famille. 3 départements sont concernés : la Haute-Loire, la Lozère, le Gard. Un petit guide de randonnée qui tient dans la poche (on aime !) et dont les itinéraires complèteront le circuit officiel. À commander directement chez les Éditions Ouest-France

Sphères Numéro 3 : Les pèlerins

Sphères se définit comme un trimestriel « de collection », ayant pour objectif de jeter un éclairage original sur des communautés dont la passion est un peu de terrain repris sur la course du monde. Une immersion dans un microsome inexploré par d’autres magazines, à destination des passionnés comme des curieux, amateurs de journalisme long format. Sphères s’est pour l’heure invitée chez les fumeurs de pipe, les pèlerins, les plongeurs sous-marins. Il se lit comme un magazine mais se conserve comme un livre. Ce numéro consacré aux pèlerins nous invite à découvrir les Vierges noires auxquelles on prête des pouvoirs miraculeux. Raconte le pèlerinage virtuel du diocèse de Lille pour pallier l’absence de pèlerinage à Lourdes en 2020. Emprunte à l’immortel Jean-Claude Ruffin des passages de sa randonnée surmédiatisée vers Compostelle. Intrigue avec le pèlerinage tout-en-un de la cité turque d’Hacibektas commémorant la mort d’havi Bektas Veli, fondateur de l’alévisme, un courant hétérodoxe de l’Islam. Explore l’univers artistique de Roland et Sabrina Michaud, et de Thomas Freteur, photographes des atmosphères de pèlerinage. Plonge dans l’incroyable histoire d’Ibn Battûta de Tanger (XIVe siècle), marcheur infatigable aux 120 000 km à pied. S’immisce au cœur de l’hospitalité avec le frère Pierre Moulia. 140 pages d’une exploration éclectique du monde des pèlerinages. Commandez-le ici.

Atlas illustré des chemins de Compostelle

Après le Guide des chemins de pèlerinage du monde (octobre 2018, 472 p.) et le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe (octobre 2019, 576 p.), Fabienne Bodan récidive en en octobre 2020 avec l’Atlas illustré des chemins de Compostelle (216 p.). Cet ouvrage se concentre sur les 6 principales voies conduisant vers Saint-Jacques-de-Compostelle, en France (4 itinéraires) et en Espagne (2). Co-réalisé avec le cartographe Patrick Mérienne pendant le premier confinement, il recense et décrit les merveilles patrimoniales, naturelles ou gastronomiques de chaque ville ou village traversés, rapporte les petits secrets du camino et les informations essentielles au cheminement du pèlerin. La richesse de ce livre à la fois historique, patrimonial, culturel et pratique met en appétit le marcheur, nourrit ses rêves et le prépare à l’une des plus fabuleuses aventures de son existence. Il entre dans la catégorie des beaux livres (format 26×28), avec une couverture cartonnée et la part belle réservée à l’iconographie et la cartographie. Recevez un exemplaire dédicacé en commandant ICI.

Les chemins du sacré

La collection documentaire Les chemins du sacré (Un film de 90 min + 5 épisodes de 52 min) de Frédéric Lenoir explore la notion universelle du Sacré à travers un voyage aux quatre coins du monde à la découverte de lieux emblématiques et par la rencontre de femmes et d’hommes inspirants qui nous témoignent avec puissance de leur expérience intime du sacré. Chaque épisode développe une thématique unique qui sert de fil narratif : ainsi, la Nature, la Sagesse, la Marche, la Solitude et la Beauté constituent des manières diverses d’explorer le rapport que l’Homme entretient avec le sacré. Aller marcher sur les routes, retrouver le silence de la nature, s’isoler dans une retraite sans téléphone portable, pratiquer la méditation, s’émouvoir devant la beauté du vivant… Toutes ces expériences ont pour bénéfice de nous aider à reconnecter avec notre intériorité. Dans notre monde moderne…Nous avons besoin de revenir à l’essentiel. Après 5×52’ pré-achetés par ARTE, une version longue de 90’ est en préparation. Les coûts du tournage ont été supérieurs aux ressources financières initiales. L’équipe a lancé une campagne de crowdfunding pour finaliser une partie importante de la post-production.

Sept grâces sur le chemin de Compostelle

Ce livre est le premier de la nouvelle collection « Chemins d’Étoile » aux Éditions Salvator, collection de récits animée par Gaële de la Brosse et consacrée à l’itinérance spirituelle. Voyageurs au long cours ou sédentaires, pèlerins des grands chemins ou du quotidien y inviteront les lecteurs à explorer avec un nouveau regard des contrées proches ou lointaines, connues ou inconnues.  « En quête de sens » : telle pourrait être la devise de cette collection. Elle accueille tous ceux qui, à travers l’évocation d’un lieu ou d’un itinéraire, abordent les questions essentielles de l’existence. Après sept années d’« épreuves continues », de « déserts traversés », de « combats menés sans relâche », cette résiliente exaucée éprouve le désir irrépressible de « remercier et louer Dieu » et de « mettre en acte ce geste intérieur de reconnaissance par la marche ». Marie-Ève Humery est socio-anthropologue, docteur en sciences de la société. Elle ne marche que treize jours, entre Bergerac et Navarrenx, avec son filleul Olivier. Mais cela lui suffit pour identifier « sept grâces » reçues sur le chemin : des moments d’une certaine intensité qui représente pour elle des cadeaux du ciel, des instants bénis où se produisent des événements inattendus. « Autant d’étapes jalonnant un parcours de libération, de construction ou de reconstruction personnelles ». À commander ICI.

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.