Introduction du Guide des chemins de pèlerinage d’Europe

Cadeau du jour. Voici en exclusivité l’introduction de ce Guide des chemins de pèlerinage d’Europe, un ouvrage inédit de 576 pages et 800 chemins. Pour découvrir ce qui a motivé Fabienne Bodan à se lancer dans ce projet titanesque après avoir parcouru 4000 km sur les chemins de Compostelle, en France, en Espagne et au Portugal. Pour vous procurer cet ouvrage et, si le coeur vous en dit, recevoir un exemplaire dédicacé par l’auteure, rendez-vous sur le site dédié à cet ouvrage. Bonne lecture. Et bienvenue dans mon univers.

Une fascination pour les chemins de Compostelle

Sept ans déjà. Je vis depuis sept ans sur et avec les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Pourquoi cette fascination pour une aventure à laquelle ni mes convictions philosophiques et religieuses ni mon expérience somme toute limitée de la randonnée ne me prédestinaient ? La cathédrale galicienne m’a attirée comme un aimant l’année de mes cinquante ans. Ne me demandez pas de vous expliquer pourquoi à cette période précise de ma vie. Après avoir survécu à un lymphome de Hodgkin qui aurait pu, prématurément, mettre un terme à ma jeune existence, j’ai entamé une quête de sens à l’aube de mes quarante ans. Des maux et des maladies, de la vie, des relations entre toutes choses. Et j’ai laissé l’inspiration guider mes pas jusqu’à Santiago. Au gré des flèches jaunes et des coquilles, des lieux sacrés, des rencontres et des intuitions de chaque instant.

Survol de la via Lemovicensis - Fabienne Bodan et le Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des Racines et des Ailes
Fabienne Bodan participe au tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des Racines et des Ailes. Ici pour un survol de la via Lemovicensis. Avec Gérald Ducoin, pilote d’essai civil, Mélodie Proust, réalisatrice et Bernard Cazdepats. 09.2018 © Fabienne Bodan

Déposer son baluchon de souffrances au bord du sentier

J’ai déposé, comme beaucoup, mon baluchon de souffrances et de non-dits au bord du sentier. J’ai pardonné aussi. À ceux qui m’avaient offensée. À mon âme pour les épreuves surmontées tout au long de mon existence. Ni plus ni moins que les autres. Mais nous portons tous au fond de nous des fardeaux, des incompréhensions, des cicatrices et des regrets. Le camino possède l’immense vertu de panser les plaies. De replacer l’être sur son axe. D’absorber tout ce qui s’oppose à son expression véritable. 

Fabienne Bodan et son amie du camino inglés, Katherine - Fabienne Bodan avec l'équipe de tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" de l'émission Des Racines et Des Ailes - Saint-Jacques-de-Compostelle
Fabienne Bodan et son amie du camino inglés. Katherine est une jeune allemande venue marcher pour la première fois sur les chemins de Compostelle. Comme beaucoup, pour un premier essai, elle a choisi un chemin court. Mais il y a fort à parier que ce ne sera pas son dernier camino – Saint-Jacques-de-Compostelle © Fabienne Bodan

1500 km du Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle

Partie du Puy-en-Velay, après une visite à la Vierge noire de la cathédrale et à l’archange Saint-Michel d’Aiguilhe, je me suis inclinée devant le reliquaire d’argent de l’apôtre saint Jacques après 1500 km d’une incroyable densité. À l’arrivée, j’ai fondu en larmes dans les bras de ceux que j’avais croisés sur ma route en inhalant l’encens du botafumeiro. Je me suis sentie perdue face à l’océan dans cette Finis Terrae galicienne. Là où le pèlerin doit rebrousser chemin pour la première fois, inquiet de son retour vers le monde réel. Et de ne pas y retrouver les valeurs d’authenticité, de fraternité, de solidarité qui l’ont porté souvent bien malgré lui jusqu’à la destination rêvée. 

Introduction du Guide des chemins de pèlerinage d’Europe. Fabienne Bodan à Fisterra (Galice) après avoir parcouru 1000 km depuis Séville sur la Via de la Plata (mai 2015).

Le chemin m’a donné de la force intérieure

Le chemin m’a donné de la force intérieure. Depuis 2012, je suis repartie, à cinq reprises. Toujours en suivant mon intuition. Comme un appel qui ne se refuse pas. De Lisbonne, Séville, Madrid, Ponferrada, Ferrol. À chaque retour, j’ai ressenti chaque fois plus de force à affirmer ce que je suis vraiment, à revendiquer ma vision de l’existence et mes différences. Le chemin m’a remis une plume entre les mains. Pour que je recommence à écrire, et à communiquer sous diverses formes. Je suis devenue accueillante au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port. J’y vois avec bonheur les étoiles briller dans les yeux des candidats au départ. Ils ont parfois traversé la planète pour accomplir leur rêve. Ils étaient 327 000 à recevoir leur Compostela en 2018. Soit 10 % de plus que l’année précédente. À titre de comparaison, ils n’étaient « que » 155 000 en 1999. 

Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
De gauche à droite : Yves, Maria, Maïté, Alain et moi (Fabienne Bodan). Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port.

Rendre service aux futurs randonneurs-pèlerins

J’ai décidé également de rendre service aux pèlerins en mettant mes compétences de traitement de l’information et de communication à leur disposition. J’ai créé le site web Pèlerins de Compostelle en 2015. En compulsant la presse internationale sur les chemins de pèlerinage, j’ai rapidement constaté combien le premier itinéraire culturel européen faisait des émules dans le monde entier. Je vous livre le fruit de mon expérience pour illustrer l’impact sur les Hommes de cette incroyable aventure sur les chemins de Compostelle, et, plus largement, sur les itinéraires vers le sacré. Je suis intimement convaincue que, au-delà de ce que viennent y chercher les croyants de chaque religion, marcher jour après jour vers le sacré transforme l’être humain en profondeur, et le dépouille de son superflu.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Site web Pèlerins de Compostelle
Ssite web « Pèlerins de Compostelle ». Près de 500 articles déjà publiés, revue de presse internationale, hébergements, associations, films, documentaires, bande dessinée, sources d’information sur les chemins…

Les chemins de Compostelle font des émules à travers le monde

Nombreux sont ceux qui, de retour dans leur pays, s’interrogent sur l’histoire des chemins de pèlerinage sur leurs propres terres. Ils se plongent dans des recherches historiques, redécouvrent l’histoire de tous ces pèlerins qui les ont précédés, des grands sites de pèlerinage et des personnages dont la spiritualité a profondément inspiré leurs ancêtres. Si l’on ne peut nier l’impact économique de ces itinéraires, et même parfois les dérives d’une forme de tourisme de masse engendrée par les bas coûts des hébergements, l’intuition d’un phénomène planétaire qui a guidé mes recherches s’est largement confirmée depuis le début de ma quête en novembre 2017.

Le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe, suite logique du Guide des chemins de pèlerinage du monde

Le Guide des chemins de pèlerinage d’Europe est une suite logique au Guide des chemins de pèlerinage du monde (octobre 2018, Éditions Ouest-France). Construit sur le même modèle, il contient 16 pays européens supplémentaires (soit un total de 28 pays). Il développe plus largement les pays d’Europe abordés dans le précédent ouvrage. Les deux livres sont parfaitement complémentaires. Les chemins de Saint-Jacques (80 000 km en Europe) sont largement représentés, entraînant dans leur sillage les autres itinéraires culturels européens de pèlerinage, sur les traces des huguenots et des vaudois, de saint François d’Assise ou de saint Martin de Tours, mais aussi les itinéraires transeuropéens non labellisés.

Introduction du Guide des chemins de pèlerinage d’Europe. Couverture + 4e de couverture du Guide des chemins de pèlerinage d’Europe de Fabienne Bodan (800 chemins de randonnée sur d’anciennes voies de pèlerinage). Éditions Ouest-France (oct. 2019).

Vous découvrirez également une multitude d’itinéraires moins connus, qui vous donneront envie de préparer sur-le-champ votre sac à dos et vos bâtons de randonnée. Et de vous envoler vers des contrées dont vous ne soupçonnez même pas la richesse et l’originalité des sentiers de pèlerinage. Utréia

Site web Chemins vers le Sacré de Fabienne Bodan
Introduction du Guide des chemins de pèlerinage d’Europe. Site web Chemins vers le Sacré de Fabienne Bodan. Il accompagne les Guides des chemins de pèlerinage du monde et d’Europe de l’auteure.

En savoir plus sur l’auteure

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.