Le Noël des Pèlerins au long cours

Je vous souhaite un Joyeux Noël à tous, mes chers lecteurs, et vous remercie de suivre Joyeux Noëlmes publications. J’avais envie, pour cette journée de fête en famille, de mettre en lumière les aventures des pèlerins au long cours. Trois d’entre eux (à ma connaissance) cheminent toujours en cette fin d’année. Un quatrième vient de terminer un périple de plus de 5000 kilomètres. Alors j’ai une pensée spéciale pour eux en ce jour de Noël. Je leur souhaite de savourer chaque instant, chaque rencontre, chaque sensation de leur merveilleuse aventure. Et je m’incline devant leur courage et leur détermination à cheminer à une période de l’année qui n’est pas des plus clémentes.

Hommage aux pèlerins au long cours : Ann Sieben, the Winter Pilgrim

Vidéo You Tube ajoutée le 23 janv. 2016 par Society of Servant Pilgrims.
Vidéo en anglais

Je vous avais présenté Ann Sieben dans ma revue de presse de la semaine 4 de l’année 2016. Le 1er novembre 2015, Ann Sieben, 52 ans,entame, sac à dos, un long chemin qui la mènera de Denver, au Colorado, à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré, au Québec, qu’elle espére rallier pour la semaine sainte. L’américaine n’en est pas à sa première expérience au long cours. Elle effectue son sixième long pèlerinage d’hiver, après la Via Francigena de Canterbury à Rome l’hiver 2007-2008, 2307 kilomètres sur les chemins de Compostelle en 2009, 3431 kilomètres vers Notre-Dame de Guadalupe au Mexique en 2011, 4 283 kilomètres vers Jérusalem en 2012.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Pèlerins au long cours. Ann Sieben, the Winter Pilgrim

Pèlerins au long cours. Ann Sieben, the Winter Pilgrim

Le 1er novembre 2016,  elle entame un nouveau pèlerinage hivernal. Elle démarre de Nagasaki. Cette fois, elle souhaite effectuer le tour du Japon, passant par ses cathédrales et ses lieux saints. Objectif : être de retour à Nagasaki à Pâques 2017. « Pendant que les Jésuites français s’implantaient dans les régions sauvages de l’Amérique du Nord, leurs homologues espagnols et portugais s’installaient au Japon avec une mission semblable ». Ann Sieben fait ainsi le lien avec son expédition hivernale dans la région des grands lacs de l’hiver 2015. «Les sources chaudes du Japon, la neige profonde, et une histoire culturelle chevauchant celle ayant motivé mon pèlerinage de l’hiver dernier, constituent les ingrédients du pèlerinage de cet hiver 2016. Je n’ai jamais été au Japon auparavant. Chaque pas, chaque paysage, seront nouveaux pour moi. Chaque personne rencontrée sera un nouvel ami potentiel. Je me délecte à l’avance à la perspective d’une nourriture bonne et originale et…des singes de neige. » Aux dernières nouvelles (15 .12.2016), Ann poursuivait sa route le long de la côte Pacifique, et se rapprochait de Tokyo. Elle va entrer dans des zones moins peuplées, et n’espère plus trouver une église catholique pour l’abriter chaque nuit. « Pas de soucis », conclue-t-elle.

Site web Ann Sieben, The Winter Pilgrim

Pèlerins au long cours. Capture d’écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

Voir mes articles précédents concernant Ann Sieben (vous y trouverez des liens vers des articles de presse parlant des pèlerinages hivernaux de l’américaine de Denver) : ICI  et LA  ou encore PAR ICI, ou PAR LA

Le site Web de Ann Sieben (en anglais) : http://winterpilgrim.blogspot.fr

Hommage aux pèlerins au long cours : Jean-François Aillet

Vidéo ajoutée sur You Tube le 18.12.2015 par Jean-François Aillet : « Compostelle, crédencial de Jean-François Aillet »

Jean-François Aillet Saint-Jacques de Compostelle 2016

Pèlerins au long cours. J’ai rencontré Jean-François Aillet à Saint-Jacques de Compostelle le 16.10.2016. Il venait de commencer un long périple d’un an 1/2. Je fêtais mon 54e anniversaire.

En 2008, le normand atteint Saint-Jacques de Compostelle après 166 jours de marche. Concepteur du projet artistique « Le Solitaire des Marées », Jean-François avait longé la mer, interrogeant les « gens de mer » sur leur perception de la mort. Il a entamé son chemin de retour fin septembre à Muxia : « Je pars de cet endroit pour aller marcher, à revers, un itinéraire de ces chemins patrimoniaux européens jusqu’à Stockholm et la Cathédrale de Uppsala, lieu où reposent les parents de Sainte-Brigitte, Patronne de la Suède, Patronne de l’Europe et Patronne des Pèlerins ». Jean-François ne marche pas seul.

Baltica-Atlantica de Jean-François Aillet

Pèlerins au long cours. Baltica-Atlantica de Jean-François Aillet. Article dans la presse espagnole

Il pousse un déambulateur médical sur lequel il installera lors de son passage à Bordeaux un cube de 50 centimètres de côté, pesant 17 kilos, et contenant 1000 micro-tubes remplis de sables prélevés dans le monde entier par des personnes sensibles à son projet. Des anonymes, mais aussi des personnalités comme l’astronaute américain Charlie Duke ou le géologue Jean Fabre, collaborateur de Théodore Monod. Depuis la Suède, le normand mettra le cap sur le Vatican en passant par l’Europe centrale. Puis il reviendra à Saint-Jacques de Compostelle et à Muxia, son point de départ, en passant par la Sardaigne et les îles Baléares, pénétrant dans la péninsule ibérique à Valence. Jean-François est actuellement dans le Pays Basque et compte 95 jours de marche. Il a prévu un an ½ pour effectuer son grand tour européen. Jean-François a marché chaque jour de sa vie une dizaine de kilomètres, et a déjà parcouru plus de 60 000 kilomètres à pied en Europe.

Baltica-Atlantica de Jean-François Aillet

Pèlerins au long cours. Baltica-Atlantica, le grand projet maritime de Jean-François Aillet. Source : page Facebook du marcheur

Comprendre le projet « Le solitaire des marées » : http://www.aillet.com/sculpture/propositions/solitaire/presentation.htm

Découvrir le projet Baltica Atlantica : https://www.facebook.com/notes/baltica-atlantica/lettre-ouverte-pour-baltica-atlantica/730464497104301

En savoir plus sur la page Facebook de Jean-François : https://www.facebook.com/baltica-atlantica

Chaîne You Tube de Jean-François Aillet : https://www.youtube.com/channel/UCYsbSc20uyGEyKgO5x7CsxQ?spfreload=10

Voir les articles de presse qui parlent de ses projets : http://www.aillet.com/presse/presse.htm

Hommage aux pèlerins au long cours : Olivier Pieczonka

Vidéo ajoutée sur You Tube le 26 déc. 2011 par Olivier Pieczonca
LE PUY EN VELAY…2009/LE PUY 2012….A PIED…..28 PAYS….35000KMS….ACTUELLEMENT 15 PAYS VISITE,ET 25700KMS PARCOURUS…..BONNE ANNEE 2012….

Olivier Pieczonka

Pèlerins au long cours. Olivier Pieczonka. Source : page Facebook du marcheur

En 2008, alors qu’il est animateur dans un centre pour autistes, son contrat n’est pas reconduit. Son amie le quitte. Il perd son logement. On lui propose le RSA. Il refuse, rassemble quelques maigres affaires dans un sac et s’élance du Puy-en-Velay sur le chemin de Saint-Jacques, le 11 juillet 2009. Au retour de Compostelle, il cherche un emploi, mais un pneumothorax lui fait frôler la mort. Alors, il reprend la route pour un tour d’Europe. Le 1er janvier 2015, il achève son grand tour à Rome, après avoir parcouru 50000 kilomètres en 2000 jours. Il est passé par Saint-Jacques de Compostelle, Fatima, le Mont Athos, Rome, le Mont Saint-Michel. Après avoir marché sur le chemin d’Assise, il a repris la route fin novembre depuis Rome, direction la Sicile, Malte et Chypre. Dans un post du 20 octobre sur sa page Facebook, Olivier décrit sa conception de la marche : « Je ne conçois qu’une manière, c’est d’aller à pied. On part à son moment, on s’arrête à sa volonté, on fait tant et si peu d’exercice qu’on veut. On observe tout le pays : on se détourne à droite, à gauche. On examine tout ce qui nous flatte, on s’arrête à tous les points de vue. J’aperçois une rivière, je la côtoie. Un bois touffu, je vais sous son ombre. Une grotte, je la visite. Une carrière, j’examine les minéraux. Partout où je me plais, j’y reste. A l’instant que je m’ennuie, je m’en vais. Je ne dépends ni des chevaux ni du postillon. Je n’ai pas besoin de choisir des chemins tout faits, des routes commodes. Je passe partout où un homme peut passer. Je vois tout ce qu’un homme peut voir. Et, ne dépendant que de moi-même, je jouis de toute la liberté dont un homme peut jouir.» Le 20 octobre 2016, Olivier annonçait avoir marcher 2658 jours, soit 7 ans 3 mois 7 jours. Il a traversé 25 pays, parcouru 70 000 kilomètres à pied, 2000 en bateau.

Le tour d'Europe d'Olivier Pieczonka

Pèlerins au long cours. Le tour d’Europe d’Olivier Pieczonka. Source : page Facebook du marcheur

En savoir plus sur la page Facebook d’Olivier : https://www.facebook.com/olivier.e.pieczonka?fref=ts

Chaîne You Tube d’Olivier Pieczonca : https://youtu.be/NX1_qoKUPZY

Olivier Pieczonka : la presse en parle

28/06/2012
Olivier Pieczonka marche pour exister
Olivier Pieczonka a la foi chevillée au corps. Une foi qui le fait avancer à raison d’une trentaine de kilomètres chaque jour. A pied. « Ce n’est pas parce que je n’ai rien que je ne suis rien », affirme cet homme qui, après avoir été assistant animateur dans un foyer pour jeunes autistes, a été victime de la crise en 2008…
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/06/28/Olivier-Pieczonka-marche-pour-exister
Article en français

27/09/2013
Le tour de l’Europe à pied : Olivier Pieczonka fait étape à Avranches
Olivier Pieczonka marche. D’Avranches, il est reparti vers Caen, première étape de la fin de son tour européen qui le conduira en Belgique, Luxembourg, Hollande, Danemark, Norvège, Finlande et Lituanie.
http://www.ouest-france.fr/normandie/avranches-50300/le-tour-de-leurope-pied-olivier-pieczonka-fait-etape-avranches-233945
Article en français

Olivier Pieczonka

Pèlerins au long cours. Olivier Pieczonka dans la presse italienne. Source : page Facebook du marcheur

22.07.2014
La longue marche d’Olivier Pieczonka
Il marche. Vers les autres, vers lui ? «Ce qui me pousse, dit-il, la peur de m’arrêter. Je suis drogué par la marche. Ce tour d’Europe, c’est d’abord le tour de moi. C’est une quête personnelle vers les autres, sans souci de pays ni de religion. Je n’ai pas peur de communiquer, j’ai pris le temps d’apprendre les langues des pays que je traversais…
http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/22/1922255-la-longue-marche-d-olivier-pieczonka.html
Article en français

18.12.2015
Olivier Pieczonka, chrétien en marche
Où qu’il soit en Europe, Olivier ne se sent jamais un étranger. Là où il passe, il est habitué à débiter son histoire et son périple européen. Il passe tantôt pour un vagabond illuminé, tantôt pour un héros. Des articles dans la presse locale à son passage lui servent de faire-valoir pour recevoir un coup de main. Ainsi pour embarquer gratuitement à bord d’un ferry pour la Grèce depuis l’Italie – un de ses très rares moments où il utilise un moyen de transport.
http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Olivier-Pieczonka-chretien-en-marche-2015-12-18-1394409
Article en français

Hommage aux pèlerins au long cours : Philippe Dufloux

Pèlerins au long cours. Philippe Dufloux par lui-même

Philippe Dufloux par lui-même, lors de son grand tour des chemins de Compostelle. 2016. Source : page Facebook du marcheur

Philippe n’en est pas à son premier chemin. Il a déjà parcouru deux chemins vers Compostelle en partant de Vézelay et du Puy-en-Velay. Parti le 22 juillet dernier, le marcheur a l’objectif de rallier Saint-Jacques de Compostelle en parcourant 4 chemins français (Chemin du Puy-en-Velay, Chemin de Vézelay, Chemin de Paris/ Tours, Chemin d’Arles) et 2 chemins espagnols (Chemin du Nord, Camino francés). Durant son long périple, Philippe a collecté nombre d’informations sur les chemins, en vue de la préparation d’une thèse «sur les voies jacquaires, le formidable élan social qui s’est crée autour et son influence, au cours des siècles écoulés sur le paysage européen… ». Il a bouclé son tour de 5000 kilomètres en 5 mois juste avant Noël.

En savoir plus sur la page Facebook de Philippe : https://www.facebook.com/philippe.dufloux
Le site web de Philippe : http://anneedesabbat.centerblog.net

Pèlerins au long cours. Mon année de Sabbat, Philippe Dufloux

Couverture du livre de Philippe Dufloux « Mon année de Sabbat »

Philippe Dufloux : la presse en parle

17.09.2016
Lurcy-lévis : Le marcheur Philippe Dufloux se lance un nouveau défi
Employé dans la métallurgie et en rupture conventionnelle avec son employeur, après 30 années de travail, il a aujourd’hui du temps libre, pour justement accomplir ce nouveau périple, avant de retravailler dans l’insertion et la formation à son retour…
http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/allier/allier-local/2016/09/17/le-marcheur-philippe-dufloux-se-lance-un-nouveau-defi_12075156.html
Article en français

22.12.2016
Arles au carrefour des chemins, rendez-vous des pèlerins et des marcheurs
Parti le 20 juillet du Puy-en-Velay sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Philippe Dufloux est arrivé ce 21 décembre à Arles après avoir marché 5 000 kilomètres en 5 mois. Cet habitant de Nevers rompu à la randonnée avait fait le pari de rallier Compostelle par les quatre chemins français traditionnels et les deux chemins espagnols, tous classés au Patrimoine mondial de l’Unesco…
http://www.arles-info.fr/2016/12/22/arles-au-carrefour-des-chemins-rendez-vous-des-pelerins-et-des-marcheurs/
Article en français

Pèlerins au long cours. Philippe Dufloux à Compostelle

Philippe Dufloux à Compostelle, article dans la Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *