Hébergement à Valença do Minho (Portugal)


Agrandir le plan

L'albergue est légèrement à l'extérieur de la vieille ville, près de la caserne des pompiers (bombeiros). A l'approche de la frontière espagnole, de l'autre côté du pont, on trouve beaucoup plus de pèlerins. © Fabienne Bodan

L’albergue est légèrement à l’extérieur de la vieille ville, près de la caserne des pompiers (bombeiros). A l’approche de la frontière espagnole, de l’autre côté du pont, on trouve beaucoup plus de pèlerins. © Fabienne Bodan

L'albergue compte 2 dortoirs. les lits superposés sont assez proches les uns des autres. © Fabienne Bodan

L’albergue compte 2 dortoirs. les lits superposés sont assez proches les uns des autres. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : hébergement à Valença do Minho (Portugal)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipale de peregrinos San Teotonio de Valença do Minho (Portugal). Mai 2013.

HébergementValença do Minho
Albergue Peregrinos San Teotonio
Avenida dos Bombeiros Voluntarios
http://www.cm-valenca.pt/portal/page/velenca/
portal_municipal/Turismo/
Caminhos_de_Santiago
http://albergue-valenca.pt.vu/
(50 places)
Ouverture 16h30
Tarif 2013*5 €
Description.Juste avant la caserne des pompiers, un peu à l'écart de la ville, à gauche en arrivant du chemin, mais en face des remparts et à 5 minutes à pied de la vieille ville
.Grande maison entourée d'un jardin
.2 dortoirs, avec les sanitaires au fond du dortoir (2 douches, 2 WCs par dortoir)
.2 WCs en bas
.Cuisine
.Salle à manger
.Grand salon, avec ordinateur, accès internet, et Wifi
.Jardin (possibilité d'étendre le linge)
.Couverture
Avantages.Très propre
.Equipement récent
.Spacieux, grand salon
.Très bien équipée
.Possibilité de cuisiner
.Calme
.Jardin dans l'ancienne cour de l'école et jardinet de l'autre côté
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Inconvénients.Pas vraiment d'inconvénients (peut-être un peu serrés dans les dortoirs, s'il faut en chercher un petit)
.Hygiène : les draps housse, en tissu, ne sont pas changés après chaque passage (j'ai donc enlevé le drap pour y mettre mon paréo à la place, mais l'alèze non plus n'était pas immaculée)
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
Pensez toujours à emporter un tissu comme un pareo dont vous recouvrirez les matelas ou les draps de dessous...qui ne sont pas tout le temps changés. © Fabienne Bodan

Pensez toujours à emporter un tissu comme un pareo dont vous recouvrirez les matelas ou les draps de dessous…qui ne sont pas tout le temps changés. © Fabienne Bodan

Au fond du dortoir, un bloc sanitaire. Méfiez-vous, ne faites pas comme moi. En pleine nuit, ne voulant pas déranger mes compagnons de chambrée, je n'ai pas allumé la lumière et ai buté contre une mini-marche à l'entrée des toilettes. Résultat : une belle contusion sur le haut de la main qui avait doublé de volume le lendemain matin ! © Fabienne Bodan

Au fond du dortoir, un bloc sanitaire. Méfiez-vous, ne faites pas comme moi. En pleine nuit, ne voulant pas déranger mes compagnons de chambrée, je n’ai pas allumé la lumière et ai buté contre une mini-marche à l’entrée des toilettes. Résultat : une belle contusion sur le haut de la main qui avait doublé de volume le lendemain matin ! © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *