Hébergement à Santalla del Bierzo

"La Maison de Guti" à Santalla del Bierzo (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

« La Maison de Guti » à Santalla del Bierzo (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Camino del Invierno / Chemin de l'hiver : hébergement à Santalla del Bierzo

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la chambre d'hôte "La maison de Guti" de Santalla del Vierzo. Juillet 2016.
HébergementLa maison de Guti
Maria Angustias Panizo Marcos
Calle Callella, 2
Santalla del Bierzo
24445 Léon
Tel : 622215903
E-Mail : gutyba@hotmail.com
(demander au bar social du village, la Estrategia del Caracol)
Santalla del Bierzo
Tarif juillet 201615 euros pour une personne (chambre individuelle)
Description.C'est une maison jaune typique de la région, en bas du village, avec un colombier tradtionnel en rénovation qui accueillera bientôt des hôtes.
.Ici tout respire l'amour de la nature, des fleurs, des animaux, de l'art et de la vie, en même temps que la simplicité des relations humaines et la grande confiance faite à l'étranger. Lorsque je suis passée, Guti était en voyage. Lydia, qui s'occupe du bar social La Estrategia del Caracol avec sa sœur, a appelé Guti, qui lui a dit qu'elle était désolée de ne pas être là, mais qu'elle pouvait m'ouvrir sa maison et me la laisser occuper en toute confiance. La seule consigne fut de veiller à ne pas laisser entrer le chat dans la maison, ou du moins à l'en faire sortir en partant pour qu'il ne reste pas enfermé. La voisine est venue promener le chien de la maison, et m'a gentiment proposé son aide si j'avais besoin de quelque chose.
.Au rez-de-chaussée, une grande cuisine à l'ancienne, une petite salle de bains avec des robinetteries rustiques, un peu à l'anglaise.
.La chambre d'hôtes est située au premier étage. Lit double, fenêtre avec vue sur le jardin et le colombier, vieux parquet d'époque.
.Terrasse à l'étage et au rez-de-chaussée
.Draps et serviette de toilette fournie
Avantages.Bien que n'ayant pas rencontré Guti, j'ai pu percevoir le soin qu'elle met à accueillir ses hôtes. Elle a insisté pour que je me serve en fruits (du jardin) et en œufs (de ses poules), et était sincèrement désolée de ne pas pouvoir m'accueillir.
.On dirait que tout le village s'est donné le mot pour faciliter la vie de « l'étranger » : des sœurs du bar social qui se sont dévouées pour me trouver un hébergement, au client qui m'a conduite chez mon hôte, à mon hôte elle même (absente mais si présente par la qualité de son accueil) et à la voisine qui s'est empressée de me proposer son aide en cas de besoin.
.N'hésitez pas à aller passer un moment au bar social. Vous serez réconforté par la chaleur et l'authenticité de l'accueil, et Lydia vous préparera un plat simple fait maison si nécessaire. Elle vous proposera même du fromage de la Mancha (le pays du fameux Don Quichotte) où habitent ses parents. Pour consommer, vous devrez devenir « socio » (membre) de l'association, pour la modique somme de 1 euro.
.C'est mon premier coup de cœur de ce Camino del Invierno (cette -excellente- adresse ne se trouve ni dans le guide de Gérard du Camino, ni dans le dépliant de l'association des amis du Camino del Invierno).
Inconvénients.Aucun
Appréciation / Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

4 réflexions au sujet de « Hébergement à Santalla del Bierzo »

  1. Bonjour,
    … je suis arrivé à Santalla del Bierzo un 20 décembre 2016
    par chance Guti était là ! par chance car à cette époque de l’année le village semblait désertique, les stores et volets servent d’isolant et avec le froid humide les habitants ne sortent pas trop de chez eux … chez Guti pourtant la maison est animée, l’accueil est spontané et je me sens tout de suite chez moi comme à la maison …
    j’ai pris mes repas avec elle et son fils qui rentrait du travaille dans la soirée, j’ai aimé l’atmosphère de la maison de Guti, l’attention discrète pour que je sois à l’aise dans sa maison …. je me suis aperçu qu’il vaut mieux appeler avant d’arriver, elle m’a dit que j’avais de la chance car elle devais être absente pour la journée …
    La maison de Guti incontestablement le Coup de Coeur de mon camino del invierno !
    Grégoire

  2. Jeudi 13 avril 2017
    Après une marche très agréable par un sentier fleuri en ce début de printemps, nous arrivons à Santalla del Bierzo. Renseignements pris, la « casa de Guti » est la dernière maison du village.
    Guti, nous accueille chaleureusement, nous montre notre chambre, la salle de bains, nous remet deux draps de bain et nous conseille de nous installer et de prendre une douche pendant qu’elle termine de préparer le repas : le paradis !
    Excellent repas dans cette cuisine « à l’ancienne » : tapas, paella végétarienne, salade, fromage de chèvre accompagné du fameux « dulce de membrillo » , petits gateaux. Tous les produits sont « maison » (y compris plusieurs variétés de pain au levain faits par Guti) ou d’origine locale.
    La chambre offre une jolie vue sur la plaine du Bierzo.
    Nuit au calme dans un lit confortable. Petit déjeuner copieux.
    Prix pèlerin : repas 5 € (!), Chambre + petit-déjeuner (copieux) : 15 € par pèlerin…
    Excellente étape.

    • Merci Gérard et Danielle pour votre témoignage sur la Maison de Guti. Je crois définitivement qu’il s’agit là d’une excellente adresse ! Amitiés jacquaires, Fabienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *