Chemin portugais : hébergement à Mos (Galice, Espagne)


Agrandir le plan

Ici, l'albergue est tenue par les habitants du village (vecinos = voisins). On récupère la clé au restaurant juste en face. © Fabienne Bodan

Ici, l’albergue est tenue par les habitants du village (vecinos = voisins). On récupère la clé au restaurant juste en face. © Fabienne Bodan

Un dortoir à taille humaine, des lits superposés mais suffisamment espacés les uns des autres, une maison propre. © Fabienne Bodan

Un dortoir à taille humaine, des lits superposés mais suffisamment espacés les uns des autres, une maison propre. © Fabienne Bodan

C'est un petit village tranquille, bien plus charmant que la ville de O Porriño où j'ai finalement renoncé à m'arrêter. © Fabienne Bodan

C’est un petit village tranquille, bien plus charmant que la ville de O Porriño où j’ai finalement renoncé à m’arrêter. © Fabienne Bodan

Chemin portugais : hébergement à Mos (Galice, Espagne)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue de vecinos de Mos (Portugal). Mai 2013.

HébergementMos
Albergue Peregrinos Xunta de Galicia (4)
Rua de Santa Eulalia, 19
Tel : (00 34) 986 334 269
(16 places)
N'oubliez pas d'enlever vos draps en papier le matin avant de partir et de les déposer dans la poubelle : autant de travail en moins pour ceux qui font le ménage !
Tarif 2013*6 €
Description.Au coeur du petit village de Mos, cette auberge de «vecinos» est gérée par les habitants de la commune.
.Demander les clés au café-restaurant d'en face, chez Flora, qui dispose également d'une petite épicerie de base
.Une grande pièce comprenant un dortoir, et une cuisine avec grande table pour manger derrière un paravent
.Salles de bains hommes-femmes avec chacune une douche, un WC et un lavabo
.Un autre lavabo à l'extérieur des salles de bain (qui sert à laver le linge)
.Draps en papier fournis
.Mini-terrasse extérieure à l'ombre d'un arbre
.Très bel accueil de la part de Flora et ses congénères, qui vous renseignent avec le sourire
.Atmosphère de village (j'ai décidé de poursuivre jusqu'à Mos, ne voulant pas rester une après-midi et une soirée à O Porrino, ville sans cachet)
.Petite auberge de dimension humaine
.Calme
.Bien équipée
.Propre
.Possibilité de cuisiner
.Les draps en papier fournis, pour une meilleure hygiène
.Nombreuses fenêtres pour l'aération de la pièce
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Avantages.Très bel accueil de la part de Flora et ses congénères, qui vous renseignent avec le sourire
.Atmosphère de village (j'ai décidé de poursuivre jusqu'à Mos, ne voulant pas rester une après-midi et une soirée à O Porrino, ville sans cachet)
.Petite auberge de dimension humaine
.Calme
.Bien équipée
.Propre
.Possibilité de cuisiner
.Les draps en papier fournis, pour une meilleure hygiène
.Nombreuses fenêtres pour l'aération de la pièce
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
Inconvénients.Petit problème d'aération dans les salles de bain qui sentent un peu l'humidité
.Ustensiles de cuisine un peu vieillots
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
L'albergue de Mos fait partie du réseau des "Albergues do Camino". © Fabienne Bodan

L’albergue de Mos fait partie du réseau des « Albergues do Camino ». © Fabienne Bodan

Un coin cuisine est séparé du dortoir par un paravent. L'équipement est sommaire, mais suffisant pour se préparer un plat de pâtes ! © Fabienne Bodan

Un coin cuisine est séparé du dortoir par un paravent. L’équipement est sommaire, mais suffisant pour se préparer un plat de pâtes ! © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *