Revue de presse, semaine 13

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 27.3.2016 au samedi 2.4.2016

Pour commencer cette revue de presse, je vous propose de découvrir l’impressionnante crédentiale de Jean-François Aillet, qui, après avoir déjà marché 15 000 kilomètres, toujours en destination de Muxia, prépare le projet Baltica Atlantica pour 2017.

Crédentiale de la Cathédrale de Lugo

Crédentiale de la Cathédrale de Lugo

27.3.2016
Credencial única
Un groupe de pèlerins de Lugo est récemment arrivé à Saint-Jacques de Compostelle, non pas animés par un motif culturel ou spirituel, mais par la revendication de la légitimité de la crédentiale nouvellement créée par la cathédrale de Lugo. L’histoire de cette crédentiale est récente. L’idée a surgi dans l’esprit des commerçants du centre historique de Lugo il y a quelques mois, dans le but de promouvoir leur cité et…leurs ventes. Leur proposition a suscité de multiples appuis locaux, mais pas ceux de la cathédrale de Santiago, qui a annoncé en décembre 2015 sa volonté de ne plus reconnaître qu’une seule crédentiale, la sienne, au bureau des pèlerins de Santiago. Il est clair que cette mesure risque d’être préjudiciable pour les associations de pèlerins qui comptent sur les revenus ds ventes des crédentiales pour maintenir leurs activités.
http://www.elcorreogallego.es/opinion/ecg/elena-goyanes-credencial-unica/idEdicion-2016-03-27/idNoticia-988021/
Article en espagnol

Cacérès vue des toits © Fabienne Bodan

Cacérès vue des toits © Fabienne Bodan

27.3.2016
Cáceres pierde la visita de peregrinos por la sucesión de albergues cerrados
Décidément, il existe un vrai problème dans la région de Cacérès (Via de la Plata) : plusieurs auberges restent portes closes, dont certaines depuis plusieurs années. C’est le cas de San Gil, Alcuéscar, Garrovillas de Alconétar y Hervás, et les pèlerins finissent par opter pour le Camino Portugais. La situation n’a guère évolué depuis 2015, où trois auberges d’Extrémadure sont restées fermées : celles de l’Embalse de Alcantara (28 places), de Oliva de Placensia (14 places) et de Hervas (22 places). Le gouvernement régional a récemment indiqué que des trois, seule l’auberge de Oliva de Plasencia est ouverte depuis octobre 2015. Celles de Hervás et Garrovillas de Alconétar sont toujours en travaux, tandis que d’autres auberges sous l’égide de la province d’Extrémadure n’ont même jamais été ouvertes (Alcuescar et San Gil) (Notons que l’auberge municipale de Carcaboso-26 places- était également fermée lors de notre passage en avril 2015)
http://www.hoy.es/caceres/201603/27/caceres-pierde-visita-peregrinos-20160327004626-v.html
Article en espagnol

sancti martini panneau à la date du 1er avril

28.3.2016
Frère Serge Grandais, pèlerin de Dieu, marche sur les chemins d’A Via San Martinu in Corsica
Avec la même parka rouge et le même sac-à-dos, le frère Serge Grandais marche sur les chemins de Dieu inlassablement depuis presque 40 ans. A pied, juste armé d’une foi et d’une détermination inébranlables, il rouvre, dans les années 70, le chemin de Compostelle, cherche sur celui de Rome… et, aujourd’hui, sur celui de saint-Martin, les meilleures réponses à donner à ceux qui sont en difficulté de vie. Le Frère Grandais, membre du Centre culturel européen Saint Martin de Tours, pense que les chemins de l’avenir passent par les routes de pèlerinage… A lire, cette longue interview…
http://www.corsenetinfos.corsica/Frere-Serge-Grandais-pelerin-de-Dieu-marche-sur-les-chemins-d-A-Via-San-Martinu-in-Corsica_a20371.html
Article en français

Unknown

28.3.2016
Ruta Jesuítica y El Camino de Santiago de Compostela inician intercambio de experiencias
La directrice de l’office du tourisme galicien s’est rendue au Paraguay à la suite d’un accord signé entre sa région et le pays latino-américain pour sceller la jumelage autour des chemins de pèlerinage de chacun des protagonistes : les chemins de Compostelle pour la Galice et la Route Jésuite-Guarani pour le Paraguay.
http://www.lanacion.com.py/2016/03/28/ruta-jesuitica-camino-santiago-compostela-inician-intercambio-experiencias/
http://www.ultimahora.com/el-camino-santiago-un-espejo-forjar-la-ruta-jesuitica-multidestinos-n979876.html
Article en espagnol

28.3.2016
L’Eure-et-Loir, à la croisée des chemins de pèlerinage
Vieux de plusieurs siècles ou plus récents, une multitude de chemins de pèlerinage passent par l’Eure-et-Loir. Zoom sur les principaux itinéraires empruntés par les marcheurs ou cyclistes : le chemin de Paris, puis le grand chemin, conduisent les marcheurs d’Épernon à Cloyes-sur-le-Loir. Le chemin anglo-normand accueille des pèlerins en provenance du Royaume-Uni, de Rouen, d’Evreux et de Dreux. Le GR® 655-Ouest offre une autre alternative, en passant par Illiers-Combray. Un parcours à vélo a été balisé depuis l’île de France jusqu’au Mont-Saint-Michel en passant par Chartres et la Normandie. Il traverse l’Eure-et-Loir d’Epernon à Nogent-le-Rotrou, soit 110 kilomètres.
http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/pays/le-perche/2016/03/28/l-eure-et-loir-a-la-croisee-des-chemins-de-pelerinage_11845512-7477.html
Article en français

Capture d'écran du site internet de la Voie de Rocamadour en Limousin et Haut-Quercy

Capture d’écran du site internet de la Voie de Rocamadour en Limousin et Haut-Quercy

29.3.2016
La Voie de Rocamadour : Compostelle, itinéraire bis
Un dossier du Routard.com sur la Voie de Rocamadour, recréé en 2011
http://www.routard.com/reportages-de-voyage/cid134122-la-voie-de-rocamadour-compostelle-itineraire-bis.html#null
Site internet de l’association « Un Chemin de St Jacques : Bénévent – Eymoutiers – Tulle – Collonges la Rouge – Rocamadour » : http://www.chemin-de-st-jacques-voie-de-rocamadour-limousin-haut-quercy.fr
Article en français

Illustration : Vidéo You Tube du 9/02/2013, « Saint Gilles Abbatiale 3D » de Michaël Palatan

30.3.2016
À Saint-Gilles, l’abbatiale célèbre ses 900 ans
Conservées à Toulouse depuis plusieurs siècles, les reliques de l’ermite Saint-Gilles feront leur retour dans le Gard, dimanche 3 avril, à bord d’un bateau, à l’initiative de paroissiens passionnés. Prêtée par la Ville de Toulouse et par le diocèse, une partie de ces reliques pourrait d’ailleurs faire l’objet d’un don, sous condition d’acceptation par la commission canonique.
http://www.lamanchelibre.fr/actualite-166003-sud-manche-la-cite-des-pelerins-est-a-ardevon.html
http://www.la-croix.com/Religion/France/A-Saint-Gilles-abbatiale-celebre-900-2016-03-31-1200750169
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/gard/l-abbatiale-de-saint-gilles-dans-le-gard-fete-ses-900-ans-966061.html
http://www.pelerin.com/Pelerinages/Chemins-de-Saint-Gilles/900-bougies-pour-l-abbatiale-de-Saint-Gilles-du-Gard?xts=435366&xtor=EPR-13-%5BNewsdu30032016%5D&xtdt=24322609
Article en français

Capture d'écran du site internet du Prieuré d'Ardevon

Capture d’écran du site internet du Prieuré d’Ardevon

30.3.2016
Sud Manche : la Cité des pèlerins est à Ardevon
A Ardevon, à quelques kilomètres du Mont-Saint-Michel, le prieuré accueille les pèlerins en quête de spiritualité. Le site est amené à se développer. L’ambition des propriétaires de ce joyau de Normandie est de faire du Mont-Saint-Michel, le Saint-Jacques-de-Compostelle du 21e siècle. Une nuit en bivouac au Prieuré coûte 5 €, le couchage en dortoir, 15 €.
http://www.lamanchelibre.fr/actualite-166003-sud-manche-la-cite-des-pelerins-est-a-ardevon.html
Site de la Pastorale de la Baie du Mont-Saint-Michel : http://www.pelerin-montsaintmichel.org
Article en français

31.3.2016
Mariluz Viñas, una mujer de grandes retos : la últramaratonista corrió 800 kilómetros en 15 días, en su paso por el Camino de Santiago
Mariluz a commencé à courir à l’âge de 44 ans. En 2013, elle effectue une course en autosuffisance 276 kilomètres en 6 jours, dont la traversée du Grand Canyon (Colorado). Elle en a 52 aujourd’hui, et décide en 2015 de courir les 800 kilomètres du Camino Francés en 15 jours, parcourant quotidiennement 52 à 57 kilomètres, soit l’équivalent de 19 marathons en 15 jours ! La marathonienne est une habituée des longues courses, comme les 100 kilomètres du désert du Sahara. Mais un défi tel que celui de 2015 supposait une forte motivation. Mariluz a donc collecté des dons pour les enfants de la Fondation Saint Jude : « chaque jour je courrais pour un enfant, et nous avons recueilli 8500 euros ».
http://www.metrord.do/deportes/mariluz-vinas-una-mujer-de-grandes-retos/ftwpda—a4f2z4XOWSbI/
Article en espagnol

ciudadanos

31.3.2016
Ciudadanos pide al Principado más albergues para el Camino de Santiago
Le parti Ciudadanos demandera au gouvernement de la région des Asturies d’ouvrir des auberges pour les pèlerins le long des deux chemins qui les traversent, le Camino Primitivo et le Camino del Norte. En sus, le leader du parti Nicanor García souhaite que la région élabore un plan pour recenser, baliser, nettoyer les sentiers, restaurer le patrimoine historique et culturel.
http://www.elcomercio.es/culturas/201603/30/ciudadanos-pide-principado-albergues-20160330003402-v.html
Article en espagnol

31.3.2016
Tres series de sellos recordarán a San Sebastián como capital cultural, Ramón Llul y el Camino de Santiago
Le 25 avril 2016 sera éditée, en Espagne, une série de timbres sur le Camino de Santiago, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco en 1993 et désigné comme premier itinéraire culturel européen en 1987.
http://www.lavanguardia.com/vida/20160331/40774814205/tres-series-de-sellos-recordaran-a-san-sebastian-como-capital-cultural-ramon-llul-y-el-camino-de-santiago.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet du projet 1000Caminos

Capture d’écran du site internet du projet 1000Caminos

31.3.2016
Arranca la séptima edición de 1000Caminos, el concurso de fotografía y relatos del Camino de Santiago
L’entreprise viticole Bodegas Martín Códax lancera le 1er avril la septième édition de son concours 1000Caminos, après avoir enregistré plus de 6000 participants et 600000 visiteurs lors de l’édition précédente. Le projet 1000Caminos est né lors de la dernière année jacquaire, en 2010, dans le but de promouvoir le chemin de Saint-Jacques. Objectif ? Faire de ce site web un point de rencontre pour les pèlerins et les amoureux du Camino, afin qu’ils puissent partager leurs expériences et conseils. Le concours propose trois catégories : photos, récits et lieux secrets. Chaque mois le public couronne 3 candidats pour chacune des catégories. Chaque année, un jury professionnel désigne le grand vainqueur de chaque catégorie, heureux gagnant d’un séjour dans une capitale européenne.
https://www.vinetur.com/2016033123295/arranca-la-septima-edicion-de-1000caminos-el-concurso-de-fotografia-y-relatos-del-camino-de-santiago.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet de l'Association des Amis de Saint Jacques de Compostelle en Anjou (pour les pèlerins vers Saint-Jacques ou vers le Mont-Saint-Michel)

Capture d’écran du site internet de l’Association des Amis de Saint Jacques de Compostelle en Anjou (pour les pèlerins vers Saint-Jacques ou vers le Mont-Saint-Michel)

1.4.2016
Haut-Anjou : une nouvelle voie de pèlerinage
L’association des amis de Saint-Jacques-de-Compostelle en Anjou a décidé de créer une nouvelle voie de pèlerinage entre la cathédrale d’Angers et la basilique de Pontmain, avec un prolongement vers le Mont-Saint-Michel. L’inauguration aura lieu le dimanche 10 avril à Chambellay.
http://www.hautanjou.com/actualite-8257-haut-anjou-une-nouvelle-voie-pelerinage.html
Article en français

1.4.2016
Duplicado el número de peregrinos llegados a Santiago de Compostela en marzo
Le nombre de pèlerins recensés au bureau de Santiagio en mars a doublé en un an, mais également par rapport au même mois de la dernière année jacquaire (2010), passant de 5 080 en 2015 à 11 058 en 2016 : 63,32% par le Camino Francés, 20,24% par le Camino Portugués, 4,79% par la Vía de la Plata, 4,58% par le Camino Inglés, 3,76% par le Camino Primitivo.
http://www.bolsamania.com/noticias/empresas/economiaturismo–duplicado-el-numero-de-peregrinos-llegados-a-santiago-de-compostela-en-marzo–1101083.html
Article en espagnol

1.4.2016
Reclaman que tramos del Camino sean adaptados a personas discapacitadas
Un groupe d’une cinquantaine de personnes handicapées provenant de divers lieux d’Espagne, parcourt le Camino de Santiago depuis Astorga. Lors d’une étape à Lugo, ils ont réclamé que certains tronçons du chemin soient aménagés de manière à pouvoir être empruntés par des personnes handicapées utilisant des bicyclettes spéciales à 3 roues propulsées à la force des bras. En raison de l’effort physique important nécessaire à ce type de mobilité, il est difficile de dépasser 8 à 10 kilomètres.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/2016/04/01/reclaman-tramos-camino-sean-adaptados-personas-discapacitadas/00031459465674706597799.htm
Article en espagnol

1.4.2016
Rescatados tres peregrinos desorientados por la niebla y la nieve
Trois pèlerins cyclistes (un britannique et deux asiatiques) ont à nouveau été secourus par les pompiers de Burguete au refuge d’Izandorre (col d’Ibañeta, sur la première étape du Camino Francés entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Roncevaux), à cause du brouillard et de l’accumulation de neige dans cette zone. Un autre pèlerin a également été secouru, épuisé.
http://www.europapress.es/navarra/noticia-rescatados-tres-peregrinos-desorientados-niebla-nieve-20150401100744.html
http://www.noticiasdenavarra.com/2016/03/28/vecinos/desafiando-la-ruta-de-napoleon
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet des "Michels"

Capture d’écran du site internet des « Michels »

2.4.2016
Prêts à aller jusqu’à Rome sur le chemin des rencontres
Michel et Michèle vont parcourir 2300 kilomètres jusqu’à Rome.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Communes/Chauray/n/Contenus/Articles/2016/04/02/Prets-a-aller-jusqu-a-Rome-sur-le-chemin-des-rencontres-2672986
Le site des « Michels » : http://chaurayrome.jimdo.com
Article en français

LaCarte Miam-Miam Dodo

LaCarte Miam-Miam Dodo

2.4.2016
Le numéro 61 des Z’Oreilles est paru !
Vous y lirez le témoignage de Sophie Brossier-Mollard, qui relate sa traversée de Chypre, son arrivée en Israël et la nécessité, pour le tronçon Tel Aviv-Jérusalem, de s’intégrer à un groupe de marche pour terminer son long périple de Paris à Jérusalem. Vous y retrouverez la présentation du livre de Marie-Edith Laval « Comme une feuille de thé à Shikoku ». Vous y découvrirez la présentation du dernier-né des produits des Editions du Vieux Crayon : « LaCarte », car « certains reprochaient à ce petit guide, aussi brillant soit-il de par ailleurs, de ne pas offrir au marcheur une vue synoptique de la totalité du chemin, afin qu’il puisse préparer ses étapes en toute connaissance de cause : où commençai-je mon chemin, ou dors-je, où mange-je, et dans quelle gare finis-je ? ». LaCarte propose le kilométrage et le temps de marche entre chaque village, les services et hébergements offerts à chaque endroit, la courbe des reliefs, les altitudes et la difficulté de chaque lieue du chemin (vert, orange, 21 plans de villes, avec le tracé du chemin dans la cité et les principaux centres d’intérêt. Format : 21X13,5 cm. Prix : 5€. Vous y apprendrez que le blason de la commune de Saint-Rémy-lès-Chevreuse recèle une coquille Saint-Jacques. Vous serez surpris par les aventures et les projets de Jean-François Aillet, qui après avoir déjà marché 15000 kilomètres vers Muxia, prépare le projet « Baltica Atlantica » de 5000 kilomètres au départ de Stockolm et à destination de Muxia, à travers 9 pays européens. Il cherche également un lieu dans le sud-ouest de la France ou le Nord Ouest de l’Espagne le long d’un des chemins de Compostelle pour y créer un gîte-lieu d’exposition de 1200 portraits et sables de marcheurs collectés au fil des années.
→ Pour vous abonner à la lettre d’information numérique Les Z’Oreilles, produite par Jacques Clouteau et son équipe (Editions du Vieux Crayon) : http://www.chemindecompostelle.com/zoreilles/index.html
Le site internet de Sophie Brossier-Mollard : http://www.parisjerusalemapieds.net
Pour commander LaCarte : http://www.levieuxcrayon.com
Le projet de gîte-lieu d’exposition de Jean-François Aillet : http://www.aillet.com/Appel/Offre.htm
Lettre d’information en français

LaCarte Miam-Miam Dodo (verso)

LaCarte Miam-Miam Dodo (verso)

2.4.2016
El peregrino de más edad cuelga las botas
Il n’y a pas d’âge pour se lancer sur les chemins. Luis, 91 ans, est le pèlerin le plus âgé jamais enregistré à l’auberge de San Juan de Villapañada (Grado). Il a quitté son Jaen natal (Andalousie) le 23 mars avec son fils Esteban, 49 ans : « je ne pouvais pas m’aventurer seul, car j’ai des problèmes de vue et d’ouïe, et je me serais perdu au moins 80 fois », souligne Luis, pèlerin depuis 2000 et montagnard sa vie durant. Il a parcouru quasiment toutes les voies jacquaires de la péninsule ibérique. S’il considère qu’il boucle là son dernier chemin, Luis livre le secret de sa forme « il ne faut pas s’arrêter, mais rester actif tant physiquement que mentalement ». Il marche vers Saint-Jacques de Compostelle non pas pour des motifs religieux, mais pour des raisons spirituelles et très intimes : « le Camino vous nourrit spirituellement, c’est un chemin intérieur. C’est ainsi que je l’ai vécu lors de ma première expérience, et que je continue à le ressentir ».
http://www.lne.es/centro/2016/04/02/peregrino-edad-cuelga-botas/1905103.html
Article en espagnol

2.4.2016
«Denise va a llegar a Santiago»
Pour le premier anniversaire de sa mort, les compagnons de route de la pèlerine américaine Denise Thiem, assassinée l’an dernier sur le Camino Francés ont décidé de marcher pour elle jusqu’à Santiago. Lino est italien, Julia et Sonia espagnoles de Valence, Barbara, allemande, Inma espagnole de Barcelone. Ils ne se connaissent pas mais ont un point commun : ils ont rencontré Denise sur son chemin au printemps 2015. Ils n’imaginaient pas que leur amie n’atteindrait pas Santiago. Alors ils ont fait établir une crédentiale au nom de Denise, demanderont une Compostela pour elle à Saint-Jacques et…se sont engagés à lui prêter leurs pieds. Lino l’italien est parti de Saint-Jean-Pied-de-Port, et les autres amis de Denise viendront l’accompagner sur certaines portions. Il a prévu d’arriver à Astorga le 4 avril, triste jour anniversaire de la disparition de l’américaine. Le groupe pense inviter les habitants de la ville à partager une messe pour Denise.
http://www.diariodeleon.es/noticias/provincia/denise-va-llegar-santiago_1058021.html
Article en espagnol

2.4.2016
Xunta y Concello firman el acuerdo para el albergue de peregrinos en calle Barreira
Un accord signé début avril stipule que la future auberge municipale pour pèlerins d’Ourense comptera 50 lits et se situera dans le quartier historique. L’investissement prévu s’élèvera à 800 000 euros.
http://www.farodevigo.es/portada-ourense/2016/04/02/xunta-concello-firman-acuerdo-albergue/1433882.html
Article en espagnol

En bref…

28/03/2016
La Francigena in handbike
Je ne lis pas, hélas, l’italien, mais ceux qui le comprennent pourront découvrir les 830 kilomètres parcourus par Pietro Scidurlo sur la Via Francigena, à l’aide d’un vélo à trois roues propulsé manuellement…
http://cianciullo.blogautore.repubblica.it/2016/03/28/la-francigena-in-handbike/?refresh_ce
Article en italien

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse, semaine 12

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 20.3.2016 au samedi 26.3.2016

Pour commencer un clin d’oeil aux amoureux de la Via de la Plata avec cette vidéo ajoutée sur You Tube le 20 mars 2016 : « Pico Sacro », de Jesus Nieto
Este peculiar monte está situado a tan solo 12 km de Santiago, en el municipio de Boqueixón, dominando el Valle del Ulla. Tiene una altura de 530 metros, desde la cual, en días claros, se puede observar una panorámica increíble de los alrededores de Compostela.

Cubierta Las tierras del fin del mundo.indd

20.3.2016
Las tierras del fin del mundo
L’écrivain Miguel Barrero publie le journal de son périple vers Compostelle par le Camino Primitivo, intitulé « Las tierras del fin del mundo » (Editions Tréa) (les terres de la fin du monde). Il y dépeint une marche partagée avec des croyants et des agnostiques, des voyageurs et des touristes, des héros et des canailles…Pour ceux qui lisent l’espagnol, le quotidien Asturias24 livre en avant-première quatre extraits de son ouvrage.
http://www.asturias24.es/secciones/cultura/noticias/las-tierras-del-fin-del-mundo/1458396916
Site internet de l’auteur : http://miguelbarrero.com
Compte Twitter de l’auteur : @MiguelBarrero, https://twitter.com/miguelbarrero
Article en espagnol

21.3.2016
Des mobil-homes pour les pèlerins de Compostelle
Les pèlerins peinent à se loger à petit prix le long des chemins de Saint-Jacques. L’entreprise ACS, en Vendée, a conçu des mobil-homes pour les héberger : 12,5m2 pouvant loger quatre personnes en lits superposés dans deux pièces, une salle de douche pour un investissement de 20000€.
http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/vendee/des-mobil-homes-pour-les-pelerins-de-compostelle-4111685
http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/les-herbiers-85500/chambretaud-des-mobile-homes-pour-les-pelerins-de-saint-jacques-4111651
Article en français

21.3.2016
A Compostela por Mérida : El extremeño Camino de la Plata es la ruta jacobea más antigua
C’est à Merida que l’on trouve la première preuve archéologique de la découverte des reliques de l’apôtre Saint-Jacques, sous la forme d’une inscription dans le marbre d’époque wisigothe de la première moitié du VIIe siècle, deux siècles avant la découverte supposée de la tombe de l’apôtre en Galice. Certains investigateurs pensent que ce sont les Mozarabes qui ont répandu au nord la dévotion de l’apôtre Santiago. Le premier hôpital de pèlerins connu date de l’année 932  localisé dans La Bañeza, en pleine Via de la Plata. Les principales communautés chrétiennes résidaient dans le sud, à Cordoue, Séville, Mérida. En 1171 fut fondé à Cacéres l’Ordre de Santiago, alors que le camino francés commençait à gagner de l’importance dans le reste de l’Europe. Le document le plus ancien sur la Via de la Plata semble dater de la première moitié du XIVe siècle : el Libro de Montería de Alfonso XI. Cet ouvrage parle de la Via de la Plata, venant du Sud, y compris de Cadix, et livre certains détails à hauteur de Castilblanco de los Arroyos. Mérida disposait d’un gué qui facilitait le passage. La Via de la Plata fut donc d’abord un chemin pour les cheptels, puis une route commerciale et une voie militaire, mais aussi une voie administrative reliant des grandes villes comme Gades, Hispalis, Emerita y Asturica, et culturelle, par laquelle ont circulé les cultures et les religions, qui depuis les ports de Séville et Cadix, voguaient ensuite vers l’Amérique et les Philippines.
http://www.hoy.es/extremadura/201603/21/compostela-merida-20160321005210-v.html
Article en espagnol

gm22p6g1_hor

22.3.2016
El Camino Francés se multiplica : La nueva señalización en la ruta jacobea incluye casi 30 trazados alternativos
Rien qu’en Galice, le pèlerin se trouve face à un double flèchage jaune une trentaine de fois, n’ayant que très peu d’éléments pour décider quelle route suivre. Toutes les alternatives sont valides et conduisent à Saint-Jacques. Certaines sont plus longues, d’autres plus courtes, plus ou moins belles que le tracé d’origine. Elles passent en général par des lieux singuliers. Les bornes des voies alternatives portent la dénomination de Camino Complementario. Parfois, les pèlerins choisissent leur itinéraire en se basant sur les petits cailloux déposés par ceux qui les ont précédé.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/galicia/2016/03/22/camino-frances-multiplica/0003_201603G22P6991.htm
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet de l'association "Les Premiers Pas"

Capture d’écran du site internet de l’association « Les Premiers Pas »

22.3.2016
Mouvaux : 5 ans que l’association Les premiers pas accompagne les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle
L’association Les premiers pas, créée par Juliette Lacoste, accompagne en saison, d’avril à octobre, la première semaine du mois, les personnes qui n’osent pas s’aventurer sur les chemins de Compostelle. Depuis sa création en 2011, elle a ainsi « lancé » 300 pèlerins.
http://www.nordeclair.fr/info-locale/mouvaux-5-ans-que-les-premiers-pas-accompagne-les-ia51b1955n1071897
Le site internet de l’association : http://www.lespremierspas.org
Article en français

Mise en page 1

22.3.2016
Tours : l’année Martinienne divise le Conseil Municipal
Depuis un an maintenant, la majorité municipale a fait du 1700e anniversaire de la naissance de Saint-Martin, l’évènement phare de l’année 2016. Outre le fait qu’elle souhaite profiter de celle-ci pour financer la rénovation de la basilique Saint-Martin, la majorité entend faire de cet évènement, l’élément clé de son rayonnement. Le programme présenté la semaine dernière lors de la pause de la bâche au sommet du dôme est en effet conséquent : Scénographies sur la cathédrale de Tours, évènements culturels ou touristiques lors de la Saint-Martin d’été puis d’hiver, création d’un chemin lumineux en ville sur les traces de Saint-Martin, etc…Mais la facture risque d’être salée (jusqu’à 650000 euros pour la scénographie de la cathédrale), et l’opposition estime qu’elle « frôle l’inacceptable ».
http://www.37degres-mag.fr/actualites/tours-lannee-martinienne-divise-le-conseil-municipal/
Article en français

22.3.2016
Les randonneurs payeront les frais de secours entre Saint-Jean-Pied-Port et Roncevaux
Le gouvernement de Navarre a décidé que le col de Bentarte serait fermé aux randonneurs, et donc aux pèlerins, du 1er novembre au 31 mars pour cause d’enneigement. Malgré la pancarte stipulant cette interdiction, et les recommandations des accueillants du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, certains bravent l’interdiction et les secours de Navarre ont du intervenir à plusieurs reprises ces dernières semaines. Ils ont donc décidé de facturer aux imprudents le coût de leurs interventions, soit plus de 5000 euros, sans compter les frais médicaux.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/pyrenees-atlantiques/pays-basque/les-randonneurs-payeront-les-frais-de-secours-entre-saint-jean-pied-port-et-ronceveaux-957661.html
Article et vidéo en français

32 lits dans cette auberge de la Xunta de Galicia à Outeiro (Camino Sanabrés) tenue par une hospitalière. © Fabienne Bodan

32 lits dans cette auberge de la Xunta de Galicia à Outeiro (Camino Sanabrés) tenue par une hospitalière. © Fabienne Bodan

23.3.2016
El Xacobeo busca con «imperiosa urgencia» gestor para sus 70 albergues : la empresa que controla los refugios del Camino desde el 2008 renuncia alegando pérdidas
L’institution « El Xacobeo », propriété de la province de Galice, cherche de toute urgence à confier à une entreprise privée la gestion de ses 70 auberges pour pèlerins représentant 3308 lits et une clientèle annuelle de 335 000 personnes. L’entreprise qui gère le réseau depuis 8 ans, Alvite Servicios Integrales, dont le siège se trouve à Saint-Jacques de Compostelle, renonce à en poursuivre l’exploitation dans les conditions actuelles, arguant d’un manque de rentabilité. Jusqu’en 2007, l’administration galicienne s’occupait directement de son réseau d’hébergements. En janvier 2008, elle décida d’externaliser toutes les tâches correspondantes, comme le nettoyage des auberges, l’accueil des pèlerins, l’encaissement du prix des nuitées. L’entreprise actuellement en charge de la gestion des auberges mettre fin à sa mission le 30 avril, estimant perdre de l’argent chaque mois. Pour faire face au désistement du gestionnaire actuel, la Xunta offre 1,14 million d’euros à son remplaçant pour un maximum de 26 semaines de travail.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/galicia/2016/03/23/xacobeo-busca-imperiosa-urgencia-gestor-70-albergues/0003_201603G23P19992.htm
Article en espagnol

L'auberge municipale de Pontevedra est une grande auberge de deux dortoirs. Des bénévoles s'y relaient pour accueillir les pèlerins. © Fabienne Bodan

L’auberge municipale de Pontevedra est une grande auberge de deux dortoirs. Des bénévoles s’y relaient pour accueillir les pèlerins. © Fabienne Bodan

23.3.2016
Pontevedra recibió en 2015 a 46.000 peregrinos y aspira a superar los 80.000 en el plazo de cinco años
Pontevedra a reçu 46000 pèlerins en 2015 (dont 14000 ont dormi à l’albergue) et souhaite atteindre les 80000 pèlerins d’ici à 5 ans. Tino Lores, presidente de la Fundación Amigos do Camiño Portugués, estime que sur une base moyenne quotidienne de 30€ dépensée par chaque pèlerin, la manne pèlerine s’élevait à environ 1,3 million d’euros en 2015 pour la ville galicienne.
http://www.farodevigo.es/portada-pontevedra/2016/03/24/pontevedra-recibio-46000-peregrinos-aspira/1429190.html
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/pontevedra/pontevedra/2016/03/24/camino-portugues-deja-millon-euros-ano-ciudad/0003_201603P24C1992.htm
Article en espagnol

24.3.2016
Peregrinos del buque oceanográfico ‘Hespérides’ recalaron en Buenos Aires, inaugurando el Camino Antártico
Les scientifiques, techniciens et militaires du bateau d’investigation océanographique espagnol « Hespérides » ont effectué leur seconde escale d’une nouvelle route jacquaire, le camino Antartico, à Buenos Aires. Ils ont participé à la cérémonie d’accueil et de bénédiction des pèlerins dans l’une des plus anciennes églises de la capitale argentine, San Ignacio de Loyola. A la fin de la cérémonie, le président de l’association des amis du chemin de Santiago d’Argentine a tamponné les crédentiales, attestant de leur passage dans la ville. Le bateau vogue vers sa troisième et dernière escale, Carthagène, d’où les marins- pèlerins continueront à pied pour atteindre Saint-Jacques de Compostelle en juin.
http://www.cronicasdelaemigracion.com/articulo/cronicas/peregrinos-buque-oceanografico-hesperides-recalaron-buenos-aires-inaugurando-camino-antartico/20160324133309071825.html
http://www.lavanguardia.com/vida/20160325/40673180450/la-primera-ruta-xacobea-antartica-hace-escala-en-buenos-aires.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

Capture d’écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

24.3.2016
Dernière ligne droite pour la pèlerine Ann Sieben
Je vous ai déjà parlé d’Ann Sieben, la pèlerine américaine qui ne marche que l’hiver et porte le surnom de «The Winter Pilgrim », dans mes revues de presse des semaines 4, 8, 9, 10 de 2016. Elle s’est arrêtée à la porte sainte de la cathédrale Notre-Dame de Québec le jeudi saint (24 mars 2016), avant de terminer, à la basilique Sainte-Anne de Beaupré, son long périple de 4000 kilomètres, entamé le 1er novembre à Denver (Colorado). Par ce nouveau pèlerinage, l’américaine a souhaité suivre les traces des saints martyrs canadiens. Son pèlerinage se terminera comme prévu, pour Pâques, le 27 mars. Avant son prochain pèlerinage l’hiver prochain au Japon, elle guidera pendant les prochaines JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) un groupe de Rome à Cracovie. Rappelons que, Ann Sieben, de tradition catholique a mis sur pied, avec un groupe de bénévoles, l’association The Society of Servant Pilgrims, qui vise à soutenir les pèlerins du monde dans leur démarche, ceci tout en leur offrant une crédentiale pour officialiser leur pèlerinage.
http://www.quebechebdo.com/Actualites/2016-03-24/article-4477067/Derniere-ligne-droite-pour-la-pelerine-Ann-Sieben/1
http://www.journaldemontreal.com/2016/03/24/une-americaine-fait-un-pelerinage-de-5000km-entre-denver-et-quebec
Site internet de l’association The Society of Servant Pilgrims : http://www.societyofservantpilgrims.com
Article en français

Capture d'écran du site internet de l'association des Pèlerins du Westhoek

Capture d’écran du site internet de l’association des Pèlerins du Westhoek

25.3.2016
Début des travaux sur la chapelle du pèlerin du Westoëk d’Hondschoote
Le très beau porche subsistant de l’ancienne chapelle (1779) attenant à la mairie, a naturellement retenu l’attention de l’association des Amis et Pèlerins du Westhoëk. Depuis le 17 mars, l’édifice bénéficie d’une cure de jeunesse sous la responsabilité de l’association Yser Houck. L’association des Amis et Pèlerins du Westhoëk, en plus de l’aide humaine, fournit les statues de Notre-Dame, Saint-Jacques ainsi que celle du Pèlerin du Westhoëk en bois, réalisée par l’Hondschootois Antoine Pouleyn, mais également les pierres bleues de Tournai pour le dallage.
http://www.lejournaldesflandres.fr/flandre/debut-des-travaux-sur-la-chapelle-du-pelerin-du-westoek-ia688b0n165172
Site de l’association : http://pelerinsduwesthoek.e-monsite.com
Article en français

websucette AttiRando

25.3.2016
Attitudes rando va réunir les amoureux de la nature : À pied, à cheval, sur l’eau ou en roller du 1er au 3 avril
Ce salon est conjointement organisé par l’association «L’union sucrée» chère à sa présidente Valérie Clarmont, et l’office de tourisme de Moissac, parce que cette ville se situe à la croisée des chemins : chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (17 000 pèlerins chaque année), du chemin clunisien, de la vélo voie verte (80 000 passages par ans), à la confluence du Tarn et de la Garonne, à la rencontre de la rivière et du canal des deux Mers. «Un mini-chemin de Saint-Jacques» en 2 étapes (Lauverte-Moissac-Auvillar) sera proposé pour ceux qui veulent découvrir et échanger sur cette aventure qui rassemble des milliers de personnes chaque année.
http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/27/2312543-attitudes-rando-va-reunir-les-amoureux-de-la-nature.html
Programme du salon en PDF : programme8_attittudes
Article en français

Le gîte municipale d'Eauze compte trois dortoirs de 5 lits simples, deux au deuxième étage, un au premier. © Fabienne Bodan

Le gîte municipal d’Eauze compte trois dortoirs de 5 lits simples, deux au deuxième étage, un au premier. © Fabienne Bodan

26.3.2016
L’office de tourisme : entre espoir et crainte
Les pèlerins recensés sur la voie reliant le Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle ont été 22.964 marcheurs et la capitale de l’Armagnac se classe en 2e position avec 4.611 visiteurs.
L’OT d’Eauze gère 23 lits qui ont généré une fréquentation de 1.882 pèlerins, une diminution par rapport à 2014 ; cela s’explique aisément avec la multiplication des chambres d’hôtes qui tirent profit de pouvoir servir aux pèlerins le repas du soir et le petit-déjeuner.
http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/26/2312039-l-office-de-tourisme-entre-espoir-et-crainte.html
Article en français

26.3.2016
El primer albergue del Camino Olvidado a Santiago, listo para abrir en abril en Igüeña
La municipalité d’Igüeña ouvrira en avril une auberge pour les pèlerins empruntant la variante du Camino Olvidado (le chemin oublié). Dans un premier temps, seulement 50% des lits seront disponibles (une vingtaine), le temps de finaliser les travaux.
http://www.infobierzo.com/el-primer-albergue-del-camino-olvidado-a-santiago-listo-para-abrir-en-iguena/230566/
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet de l'association Compostelle 41

Capture d’écran du site internet de l’association Compostelle 41

En bref :
Exposition sur les chemins de Compostelle à l’Espace Quinière de Blois (41), organisée par l’association Compostelle 41. Jusqu’au 4 avril 2016.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Loisirs/Expos-musees/n/Contenus/Articles/2016/03/23/EXPOSITION-Sur-les-chemins-de-Compostelle-2662610
Site internet de l’association : http://www.compostelle41.fr
Article en français

L'albergue de la Xunta de Galicia de Padron se situe en contrebas du Couvent des Carmes, après avoir traversé le pont Santiago. © Fabienne Bodan

L’albergue de la Xunta de Galicia de Padron se situe en contrebas du Couvent des Carmes, après avoir traversé le pont Santiago. © Fabienne Bodan

21.3.2016
Nuevo albergue ante el auge de peregrinos en Padrón
Après avoir dirigé pendant 3 décennies la cafétéria Rossol, à Padron, Tino Gomez ouvre une auberge privée pour pèlerins dans la même ville.
http://www.elcorreogallego.es/area-de-compostela/ecg/nuevo-albergue-auge-peregrinos-padron/idEdicion-2016-03-21/idNoticia-987082/
Article en espagnol

Les clochers de l'abbaye de Sainte-Foy, Conques © Fabienne Bodan

Les clochers de l’abbaye de Sainte-Foy, Conques © Fabienne Bodan

21.3.2016
Conques, aroma medieval en el sur de Francia
Conques dans la presse espagnole, avec de très belles photos…
http://blogs.antena3.com/caminoamandalay/conques-aroma-medieval-sur-francia_2016031500186.html
Article en espagnol

22.3.2016
La biblioteca del Museo Etnológico Julio Caro Baroja ofrece una nueva guía de lectura en torno a las romerías
La bibliothèque du Musée Ethnologique de Pampelune propose un nouveau guide de lecture intitulée « Romerías y romeros » (pèlerinages et pèlerins). Elle dispose d’ouvrages sur les chemins de pèlerinage de Navarre (venant du Puy-en-Velay, de Roncesvalles, Ujué, San Miguel de Aralar, el Santuario de Codés…) mais aussi de Saint-Jacques de Compostelle, de la Valle de Arán, Logroño ou ceux des Pyrénées, mais aussi d’autres pèlerinages du monde, comme les routes du soufisme ou de l’église orthodoxe.
http://www.20minutos.es/noticia/2704326/0/biblioteca-museo-etnologico-julio-caro-baroja-ofrece-nueva-guia-lectura-torno-romerias/
Article en espagnol

22.3.2016
La Xunta reabre el albergue de peregrinos en Verín
Après y avoir investi 142 000 euros pour des travaux de rénovation, la province de Galice vient de rouvrir l’auberge de pèlerins de Verin (Camino Sanabrés). Si l’on y ajoute l’ouverture imminente d’une auberge de la province galicienne à Xinxo et les établissements existants de Viladerrei (Trasmirás) et Sandiás, un total de 106 lits seront à la disposition des pèlerins dans cette zone.
http://www.laregion.es/articulo/monterrei/xunta-reabre-albergue-peregrinos-verin/20160322150750609606.html
Article en espagnol

L'ancien Seminario Mayor a été transformé en l'hôtel San Martin Pinario. Il est situé en face de l'entrée latérale de la cathédrale de Santiago, en descendant de la place Cervantès. © Fabienne Bodan

L’ancien Seminario Mayor a été transformé en l’hôtel San Martin Pinario. Il est situé en face de l’entrée latérale de la cathédrale de Santiago, en descendant de la place Cervantès. © Fabienne Bodan

23.3.2016 La Xunta impulsara las visitas al monasterio San Martin Pinario
Le gouvernement galicien a autorisé la signature d’un accord entre l’office du tourisme et le Grand Séminaire de Saint-Jacques de Compostelle afin de promouvoir les visites du monastère San Martin Pinario, l’édifice religieux le plus grand d’Espagne après El Escorial, situé en plein cœur du centre historique face à la façade Azabachería de la cathédrale.
http://agencias.abc.es/agencias/noticia.asp?noticia=2156143
Article en espagnol

plan BONNAY

23.3.2016
Bonnay (Saône-et-Loire) : Le chemin des Rompays retrouve sa fonction de voie champêtre
…Une aubaine pour les pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle ou François d’Assise, qui pourront dès à présent rejoindre le site clunisien par le chemin des Rompays sans avoir à emprunter la route goudronnée.
http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2016/03/23/le-chemin-des-rompays-retrouve-sa-fonction-de-voie-champetre
Article en français

24.3.2016
Savez-vous que l’un des premiers succès de la marque espagnole Zara fut….un pull Shetland pour les pèlerins ?
Le reste de l’article décrit le succès du business model de l’entreprise espagnole au rayonnement mondial.
http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/021790001860-inditex-le-top-modele-de-lhabillement-1209315.php
Article en français

24.3.2016
Walking Spain’s Camino de Santiago
3 américains et 1 australien parlent de leur marche de Sarria à Santiago.
https://www.washingtonpost.com/lifestyle/travel/walking-spains-camino-de-santiago/2016/03/24/d59758b2-ed3f-11e5-a6f3-21ccdbc5f74e_story.html
Article en anglais

invitation-saint-jacques-en-boulangrie

25.3.2016
Cambrai : Un nouveau topo-guide pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle sur les chemins historiques entre Tournai et Saint-Quentin
http://www.lavoixdunord.fr/region/cambrai-un-nouveau-topo-guide-pour-rejoindre-ia13b45101n3408362
Site internet de l’association : https://saintjacquesenboulangrie.wordpress.com
Article en français

Et pour terminer cette revue de presse, voici une vidéo sur Olveiroa, sur le camino entre Santiago et Fisterra, publiée sur Daily Motion le 25/03/2016 par Andiante TV
http://www.adiantegalicia.es/reportaxes/2016/03/25/en-olveiroa-a-vueltas-por-el-camino-jacobeo.html
Visita a la localidad de Olveiroa, en el ayuntamiento de Dumbría, que se sitúa en el recorrido de la ruta jacobea a Fisterra y Muxía. Un pueblo tradicional que ha sabido adaptarse al boom del Camino de Santiago.


Olveiroa par adiantetv

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse, semaine 11

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 13.3.2016 au samedi 20.3.2016

Vient de paraître, le guide en PDF du Camino del Salvador (entre Léon et Oviedo) : GUIA DEL CAMINO DEL SALVADOR 2015

Vien de paraître,  le guide en PDF de Flavio sur le chemin de la côte portugaise, de Porto à Saint-Jacques de Compostelle : camino de la costa da Porto- luis freixo FR2015

 

Livre d'Adeline Rucquoi "Mille fois à Compostelle"

Livre d’Adeline Rucquoi « Mille fois à Compostelle »

Mars 2016
Sur le chemin de Compostelle. Entretien avec Adeline Rucquoi
Historienne du Moyen Âge ibérique, Adeline Rucquoi a ouvert, avec sa thèse consacrée à la Valladolid médiévale, de nouveaux horizons d’histoire urbaine et sociale. Elle est aujourd’hui connue du grand public cultivé comme la spécialiste incontestée du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Entretien.
Dernier ouvrage d’Adeline Rucquoi : « Mille fois à Compostelle. Pèlerins du Moyen Âge (Belles Lettres, 2014) » http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100828390
http://www.la-nrh.fr/2016/03/sur-le-chemin-de-compostelle-entretien-avec-adeline-rucquoi/
Article en français

9.3.2016
Lozère : le chemin de Stevenson soigne ses fréquentations
6000 personnes empruntent ce chemin chaque année…
http://www.midilibre.fr/2016/03/09/soigne-ses-frequentations,1297729.php
Article en français

10.3.2016
Barbizon-Fontainebleau-Grez : bientôt des circuits Robert-Louis Stevenson
L’écrivain-voyageur écossais a vécu plusieurs années à Barbizon et Grez-sur-Loing près de Fontainebleau. Le Réseau Européen « Sur les traces de Stevenson », dans le cadre de son projet certifié itinéraire culturel européen, crée des circuits d’Edimbourg jusque dans les Cévennes, en passant par Fontainebleau et sa région.
http://www.leparisien.fr/fontainebleau-77300/barbizon-fontainebleau-grez-bientot-des-circuits-robert-louis-stevenson-10-03-2016-5614873.php#xtref=https://www.google.com
Site de l’association R.L. Stevenson de Barbizon à Grez : http://stevenson-fontainebleau.fr/rl-stevenson/stevenson/
Site de l’itinéraire culturel européen « Sur les traces de R.L. Stevenson » : http://www.rlstevenson-europe.org
Article en français

3467_10153505303308583_887005929117257093_n

Monastère de Samos. Source : site internet du monastère.

Monastère de Samos. Source : site internet du monastère.

13.3.2016
El monasterio de Samos abrió una sala con numerosas credenciales del Camino de Santiado
Le monastère de Samos (petite variante du Camino Francés) vient d’ouvrir une salle d’exposition contenant différents types de crédentiales ayant existé à diverses époques, jusqu’à celle qui vient d’être créée par la cathédrale de Lugo. Ces documents proviennent de leur cession par le pèlerin et chercheur Fernando Lalanda au monastère.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/2016/03/13/monasterio-samos-abrio-sala-numerosas-credenciales-camino-santiado/00031457896636077331498.htm
Voir le site du monastère de Samos : http://www.abadiadesamos.com
Article en espagnol

Chemin de Saint-Rémi, Québec

Point de départ du Chemin de Saint-Rémi, Québec

14.3.2016
Obstacle en travers du Chemin de Saint-Rémi
Depuis décembre 2015, les promoteurs du chemin de Saint-Rémi multiplient les conférences aux quatre coins du Québec. Pour remplacer Villages d’accueil, la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ) proposera une nouvelle accréditation exclusive : Auberge de Saint-Rémi. Cette fois-ci, les hébergeurs non accrédités, intéressés à accueillir des marcheurs, devront payer individuellement un montant de 233 $ annuellement, en plus d’un 5 $ par unité d’hébergement, auxquels s’ajouteront des tarifs d’assurance pour un exploitant d’entreprise commerciale. Les marcheurs devraient contribuer à la réhabilitation économique de 54 villages. Les premiers d’entre eux devraient être accueillis en 2016.
http://www.leplacoteux.com/actualites/affaires-publiques-et-economie/287545/obstacle-en-travers-du-chemin-de-saint-remi
Le site internet du chemin de Saint-Rémi : cheminstremi.quebec
Article en français

14.3.2016
Novo albergue de peregrinos inaugurado em Vila do Conde
Une nouvelle auberge, dénommée Santa Clara, a été inaugurée à Vila do Conde, sur le chemin portugais par la côte. Elle se situe près du marché municipal, 5 rua de Outubro et compte 25 lits répartis dans 3 dortoirs. Les pèlerins disposent d’une mini-cuisine, d’une salle à manger-salle de repos, d’un espace lavage avec une machine à laver et un sèche-linge, des installations sanitaires avec de l’eau chaude, un abri pour les vélos et internet. Rappelons que la commune de Vila do Conde est traversée par deux chemins menant à Saint-Jacques de Compostelle : le chemin de la côte et le chemin de l’intérieur ou central. (Lorsque j’ai marché de Lisbonne à Santiago en 2013, il n’y avait aucune auberge, les pensions ne faisaient aucun prix pour les pèlerins, et j’avais sollicité un toit chez les Bombeiros, NDLR).
http://www.rtp.pt/noticias/pais/novo-albergue-de-peregrinos-inaugurado-em-vila-do-conde_n903639
http://maissemanario.pt/vila-do-conde-tem-um-novo-albergue-de-peregrinos-no-centro-da-cidade/
Article en portugais

14.3.2016
How losing my beloved dad set me on a path of healing and a 500-mile European pilgrimage
Après le décès d’un cancer de son père adoré, Carol Ann Creagh, une infirmière de Belfast, se fixa comme challenge de parcourir le camino francés, en sa mémoire. Elle en a écrit un livre « A Short Stretch of the Legs, My Penny Mile Camino » : j’ai senti que mon père m’accompagnait à chaque instant. J’avais emporté sa veste de jardinage, et lorsque je me sentais seule ou triste, je la revêtais et je pouvais sentir sa présence et son odeur.
http://www.belfasttelegraph.co.uk/life/features/how-losing-my-beloved-dad-set-me-on-a-path-of-healing-and-a-500mile-european-pilgrimage-34536288.html
Article en anglais

"L'homme qui fuyait le Nobel", de Patrick Tutoret

« L’homme qui fuyait le Nobel », de Patrick Tutoret

15.3.2016
L’homme qui fuyait le Nobel… jusqu’à Compostelle
Le dernier roman de Patrick Tudoret, L’homme qui fuyait le Nobel (Grasset), dont l’intrigue se passe sur les chemins de Compostelle, va recevoir le prix Claude Farrère le 17 mars. Entretien avec le romancier, qui nous raconte l’histoire d’une renaissance.
http://www.pelerin.com/Pelerinages/L-homme-qui-fuyait-le-Nobel-jusqu-a-Compostelle
Article en français

Vidéo ajoutée sur You Tube le 22 oct. 2015 : Patrick Tudoret lit « L’homme qui fuyait le Nobel » (éditions Grasset). Réalisé par Gérard Courant le 18 octobre 2015 à Paris (France)

15.3.2016
‪Rescate de dos peregrinos en Izandorre‬
Vidéo Ajoutée sur You Tube le 15 mars 2016

15.3.2016
Rescatados en helicóptero dos peregrinos de Mallorca y Sevilla que hacían el Camino de Santiago en bici por el collado de Lepoeder
Deux cyclistes, l’un de Majorque, l’autre de Séville ont été secourus sur le col de Lepoeder alors qu’ils s’étaient aventuré en vélo sur une route fermée pendant l’hiver. Après avoir passé la nuit, sans dormir à cause du froid, au refuge de Izandorre, où les pompiers avaient laissé, une semaine avant lors du sauvetage de la pèlerine brésilienne, des couvertures, des vêtements chauds, 10 kilos de bois de chauffage, un briquet et des plaquettes pour allumer le feu, ils ont rappelé les secours en disant qu’ils allaient quand même continuer à avancer en vélo. Mais ceux-ci ont préféré intervenir, le risque étant classé 4 sur 5 à cause d’un enneigement de plus d’un mètre de hauteur. Rappelons que cette route Est est fermée depuis cette année du 1er novembre au 31 mars, et que les pèlerins doivent emprunter la route Ouest, passant par Valcarlos et le col d’Ibañeta.
http://www.noticiasdenavarra.com/2016/03/15/sociedad/navarra/rescatados-en-helicoptero-dos-peregrinos-de-mallorca-y-sevilla-que-hacian-el-camino-de-santiago-en-bici-por-el-collado-de-lepoeder
Rescatados en helicóptero dos peregrinos que hacían el Camino de Santiago en bici por el collado de Lepoeder
http://www.eldiario.es/norte/navarra/ultima_hora/Rescatados-helicoptero-Camino-Santiago-Lepoeder_0_494851168.html
Articles en espagnol
http://www.kairn.com/fr/outdoor/96942/pyrenees-montagne-randonnee-pays-basque-deux-pelerins-secourus-pres-de-roncevaux.html
Article en français

15.3.2016
Interior factura 5.810 euros a los peregrinos brasileños: 5.360 euros en el caso de la mujer y 450 en el del hombre
On se rappelle du sauvetage de deux pèlerins brésiliens la semaine dernière sur la première étape de Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncevaux. La Navarre a facturé 5360 euros à la femme pour l’utilisation d’un hélicoptère et les 12 heures de travail de 11 personnes. L’homme, quant à lui, s’est vu facturer la somme de 450 euros, correspondant à une intervention de 3 heures par 4 personnes et un véhicule. Ces montants n’incluent pas les prestations médicales ni l’emploi d’un hélicoptère médicalisé, utilisé dans les deux cas, qui leur seront également facturés par la direction de la santé navarraise.
http://www.noticiasdenavarra.com/2016/03/15/sociedad/navarra/interior-factura-5810-euros-a-los-peregrinos-brasilenos-5360-euros-en-el-caso-de-la-mujer-y-450-en-el-del-hombre
Article en espagnol

20151208Hospedando

15.3.2016
La Biblioteca de León presenta un libro sobre las vivencias de los hospitaleros del Camino de Santiago
«Hospendando: 25 años de historias y anécdotas de los hospitaleros voluntarios », tel est le titre de l’ouvrage présenté à Léon et narrant les expériences de 187 hospitaliers (parlant au nom de 5000 autres) qui se sont consacré à l’hospitalité ces 25 dernières années. En 1990, Lourdes Lluch, institutrice et pèlerine d’un certain âge, loua une maison à Hornillos del Camino afin d’accueillir les pèlerins. Ainsi naquit l’organisation des hospitaliers volontaires, soutenue par la Fédération espagnole des associations des amis du chemin de Santiago.
http://www.ileon.com/cultura/060604/la-biblioteca-de-leon-presenta-un-libro-sobre-las-vivencias-de-los-hospitaleros-del-camino-de-santiago
Article en espagnol

16.3.2016
L’étonnant Jubilé du Puy-en-Velay
L’un des plus anciens jubilés de l’histoire de l’église s’ouvrira le 25 mars au Puy-en-Velay. Il est décrété par le pape lorsque le jour de la fête de l’Annonciation, le 25 mars, coïncide avec le Vendredi Saint. Le dernier eut lieu en 2005, le prochain en…2157 ! Il s’achèvera le 15 août.
http://www.famillechretienne.fr/filinfo/l-etonnant-jubile-du-puy-en-velay-189708
Article en français

Le dernier livre de Bernard Ollivier "Marche et invente ta vie" (2015)

Le dernier livre de Bernard Ollivier « Marche et invente ta vie » (2015)

16.3.2016
Bernard Ollivier : l’homme qui sauvait les jeunes en les faisant marcher…
En 1999, retraité déprimé et suicidaire, Bernard Ollivier se donne cent jours avant de passer à l’acte si son moral ne remonte pas. Et il se met à marcher… Cela marche si bien qu’il continue jusqu’en Chine, raconte ses aventures et, avec l’argent rapporté par ses best-sellers, fonde l’association Seuil qui sauve, en les faisant marcher, marcher, marcher, plus de jeunes délinquants qu’aucune autre méthode : « après plus de 10 années de pratique, on peut affirmer que le taux de résilience obtenu par cette méthode est absolument inespéré : 70% des jeunes s’en sortent, un record ».
http://www.voyageons-autrement.com/bernard-ollivier-l-homme-qui-sauvait-les-jeunes-en-faisant-marcher
Article en français

16.3.2016
El Camino es más que Santiago
Le refus du doyen de la cathédrale de Santiago d’accepter la crédentiale émise par la cathédrale de Lugo a relancé le vieux débat du contrôle du chemin de Saint-Jacques. Le travail désintéressé de beaucoup de bénévoles a converti le chemin en un phénomène difficilement explicable sans leur participation. Ne serait-il pas plus approprié que les administrations ou les institutions culturelles et touristiques se chargent de certaines tâches, comme par exemple la création d’un bureau civil d’accueil des pèlerins, dépendant de la ville de Saint-Jacques, et qui accepterait tous les documents prouvant que ceux-ci ont accompli les 100 derniers kilomètres ? La ville pourrait s’associer à la province pour délivrer une « Compostelana » contre 1 euro reversé aux œuvres sociales. Le chemin de Santiago appartient aux pèlerins, aux hospitaliers et à toutes ces personnes qui offrent leur temps et leurs efforts sans attendre de compensation. Il est un patrimoine de l’Humanité depuis bien plus longtemps que la reconnaissance de l’Unesco.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/lugo/2016/03/16/camino-santiago/0003_201603L16C6991.htm
Article en espagnol

Comme toujours, il n'a a pas de secret : la flèche jaune vous conduira vers Saint Jacques de Compostelle. © Fabienne Bodan

Comme toujours, il n’a a pas de secret : la flèche jaune vous conduira vers Saint Jacques de Compostelle. © Fabienne Bodan

17.3.2016
Sabes porque el camino esta marcado con una flecha amarilla ?
En 1978, seulement 13 pèlerins arrivèrent à Saint-Jacques de Compostelle. La route jacquaire fut presque abandonnée entre 1960 et 1980. Quand en 1984 le curé d’O Cebreiro, don Elias Valiña souhaita redonner une impulsion au chemin de pèlerinage, et après avoir étudié l’itinéraire historique, il décida de baliser la route entre Roncevaux et Santiago. Pour ce faire, il demanda à une entreprise de travaux publics leurs résidus de peinture utilisée pour signaler les routes en travaux. C’est ainsi que la couleur jaune indique la voie vers Santiago !
http://www.radiocaminodesantiago.com/sabes-porque-el-camino-esta-marcado-con-una-flecha-amarilla/
Article en espagnol

17.3.2016
L’aventure au bout du chemin
Article sur la randonnée à l’occasion du récent salon « Destinations Nature ». En mai prochain, la FFRP ouvrira le site web http://www.mongr.fr pour permettre à ces marcheurs itinérants de télécharger (en payant) les itinéraires détaillés des 57 sentiers de grande randonnée les plus emblématiques de France.
http://www.liberation.fr/voyages/2016/03/17/l-aventure-au-bout-du-chemin_1440304
Article en français

image

18.3.2016
Brigitte Piedfert relie Bayeux à Compostelle en 272 pages
La cathédrale de Bayeux renferme en effet un secret, qui n’a toujours pas été percé : celui d’un mystérieux coffre d’ivoire. Brigitte Piedfert, professeur d’espagnol passionnée de culture hispanique, a fait de ce secret l’intrigue de son nouveau roman, Le serment de Compostelle, paru aux éditions Ouest-France. L’histoire se déroule en 1134. Un jeune pèlerin parti de Bayeux jusqu’à Compostelle, revient avec une jeune fille qui détient le précieux coffre.
http://www.libertebonhomme.fr/2016/03/18/gens-d-ici-brigitte-piedfert-relie-bayeux-a-compostelle-en-272-pages/
Site internet de l’auteure : http://brigitepiedfert.jimdo.com
Article en français

18.3.2016
Elus, la vie d’après : L’ex-député du Rhône Maurice Depaix, sur la route après deux mandats
Maire d’Amplepuis, dans le Rhône, entre 1989 et 2001, Maurice Depaix a quitté son mandat volontairement. Il est ensuite parti à pied pour effectuer le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle : « J’avais tout prévu, et je voulais le faire depuis des années. Psychologiquement, j’avais besoin de tourner la page. Je suis parti élu, je suis revenu pèlerin ».
http://lessor.fr/elus-la-vie-d-apres-l-ex-depute-du-rhone-maurice-depaix-sur-la-route-apres-deux-mandats-13941.html
Article en français

Capture d'écran du site internet du Sentier International des Appalaches-Québec (GRA1)

Capture d’écran du site internet du Sentier International des Appalaches-Québec (GRA1)

18.3.2016
La randonnée fait son bonhomme de chemin
Nous serions 18 millions de français à pratiquer la randonnée. Les itinéraires se multiplient, boostés par les projets d’itinéraires culturels européens. La Gaspésie a baptisé l’automne dernier son premier sentier de grande randonnée, en collaboration avec la FFRP : le Sentier international des Appalaches Québec (SIA-QC). La Vélo Francette relie deux extrémités maritimes : Ouistreham près de Caen, en Normandie, et la Rochelle.
Plein d’idées de parcours à découvrir dans cet article.
http://www.lefigaro.fr/voyages/2016/03/16/30003-20160316ARTFIG00029-la-randonnee-fait-son-bonhomme-de-chemin.php
Site internet du Sentier international des Appalaches Québec (SIA-QC) : sia-iat.com
Article en français

Capture d'écran du nouveau site internet de la Poste espagnole dédié aux pèlerins

Capture d’écran du nouveau site internet de la Poste espagnole dédié aux pèlerins

18.3.2016
Los carteros navarros ayudarán a los peregrinos a través de una nueva web
Les facteurs de Roncevaux, Luzaide, Pampelune, Puente La Reina, Estrella et Azqueta s’unissent à ceux de 150 autres villes de toute l’Espagne pour conseiller les pèlerins, grâce à la création d’un site web. Au delà des classiques informations de base, le site contient des informations détaillées sur 9 chemins : le Camino Francés, le Camino Primitivo, le camino del Norte, le Camino Inglés, le Camino de Fisterra, la Vía de la Plata, le Camino Portugués, le Camino Sanabrés et le camino de Invierno. Pour chaque chemin, l’information est succinte, mais vous y trouverez les coordonnées des associations et de divers services. La Poste espagnole souhaite à profit les 700000 kilomètres parcourus quotidiennement par ses facteurs et ses 2000 bureaux de poste (dont plus de 150 sur les chemins de Compostelle) pour apporter des conseils personnalisés aux pèlerins (vous pouvez lire leur FAQ mais aussi poser des questions personnalisées sur leur site web) et offrir un service de transport de bagage d’auberges en auberges à ceux qui en auraient éventuellement besoin. Le service s’appelle PAQ MOCHILA, et la Poste s’engage à récupérer votre bagage dans votre hébergement et à le livrer avant 14h30 à l’hébergement suivant. Elle propose ce service, de la Semaine Sainte au 31 octobre (toute l’année depuis O Cebreiro), sur le camino francés, de Roncevaux à Santiago, sur le camino portugais à partir de Tui, le camino primitivo à partir d’Oviedo, le camino del Norte à partir de Gijon et Avilés, le camino inglés depuis Ferrol et La Corogne, le camino sanabrés depuis A Gudiña, et la camino de Fisterra. Il est possible de programmer à l’avance tout son itinéraire et de le communiquer à La Poste qui se chargera alors de l’acheminement des bagages. Le tarif est de 4 euros par étape pour un contrat de 5 étapes ou plus, ou de 5 euros pour une seule étape (pour un bagage n’excédant pas 20 kilos). La Poste propose également l’envoi de sacs ou de colis à n’importe quel autre bureau de poste, de bicyclettes (PAQ BICICLETA) ainsi qu’une consigne à Saint-Jacques de Compostelle. Les vélos sont gardés gratuitement au bureau de poste qui les reçoit pendant 15 jours (3 euros par jour de stockage supplémentaire). L’expédition, quant à elle, coûte 42 euros (Espagne), et, pour l’Europe, de 60 euros (Portugal) et 80 euros (France) à 90 euros (autres pays). Les bureaux de Poste se proposent également de tamponner les crédentiales. Il est également possible de d’expédier des colis directement depuis des « tiendas amigas » (boutiques amies, ou hébergements) disposant des emballages de la Poste.
http://www.navarra.com/articulo/revista/correos-estrena-web-camino-santiago-carteros-protagonistas/20160318174104031282.html
Correos ofrece consejos a los peregrinos por Internet
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/2016/03/18/correos-ofrece-consejos-peregrinos-internet/00031458319752200198463.htm
Carteros de la provincia de Ourense se suman a otros 150 de toda España para aconsejar a los peregrinos
http://www.farodevigo.es/portada-ourense/2016/03/20/carteros-provincia-ourense-suman-150/1426352.html
Correos estrena una nueva web sobre el Camino de Santiago
http://www.lacomarcadepuertollano.com/diario/noticia/2016_03_18/55
Correos estrena una web sobre el Camino de Santiago con datos útiles y consejos
http://www.ileon.com/actualidad/060711/correos-estrena-una-web-sobre-el-camino-de-santiago-con-datos-utiles-y-consejos
Carteros de Ferrol aconsejan a los peregrinos del Camino Inglés
http://www.diariodeferrol.com/articulo/ferrol/carteros-ferrol-aconsejan-peregrinos-camino-ingles/20160318211125149258.html
Site internet de la Poste espagnole pour les pèlerins : http://www.elcaminoconcorreos.com
Vidéo sur les services proposés par La Poste Espagnole (en espagnol et en anglais)
Contact pour le service de transport de bagages : mimochila@correos.com ou par téléphone +34 606 618 341 (également sur What’s up), de 8h30 à 21h
Facebook: http://www.facebook.com/elcaminoconcorreos
Twitter: @elcaminocorreos
Instagram: @elcaminoconcorreos
Article en espagnol

Les "sellos" ou tampons que vous pourrez demander dans les bureaux de poste. Source : site internet de la Poste espagnole.

Les « sellos » ou tampons que vous pourrez demander dans les bureaux de poste. Source : site internet de la Poste espagnole.

19.3.2016
Smart Camiño, el «Códice» del siglo XXI : Una ambiciosa plataforma online aspira a convertirse en la guía del peregrino «antes, durante y después» de su itinerario
Les institutions galiciennes ont développé un site internet et une application mobile (disponible en avril), dénommés Smart Camiño, en trois langues : espagnol, galicien et anglais. Seule la partie galicienne des différents chemins est concernée. L’application, gratuite, sera disponible pour IOS et Androïd. Actualisée en temps réel, elle délivrera des informations sur les auberges (y compris le taux d’occupation du jour), les itinéraires et leurs variantes, les profils, les cartes, les centres d’intérêt, les hébergements, les commerces et services des communes traversées, la météo en temps réel, etc. Le site détaille chaque étape des chemins galiciens, avec descriptifs, cartes et liens vers les sites des communes traversées et autres centres d’intérêt. Vous pourrez également y télécharger tous les documents distribués dans les offices de tourisme galiciens sur les différents chemins. 800 acteurs du tourisme galicien se seraient engagés à fournir des données pour alimenter ce site et cette application.
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-smart-camino-codice-siglo-201603191115_noticia.html
http://www.gentedigital.es/santiago-de-compostela/noticia/1870020/la-aplicacion-smart-camino-nace-para-dar-una-atencion-integral-al-peregrino-y-convertirse-en-su-red-social/
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/internet/2016/03/19/web-datos-800-empresas-facilita-camino-peregrinos/0003_201603G19P9992.htm
http://www.20minutos.es/noticia/2701640/0/aplicacion-smart-camino-nace-para-dar-atencion-integral-al-peregrino-convertirse-su-red-social/
Article en espagnol
Site internet de la plateforme Smart Camiño : http://www.caminodesantiago.gal/

Copie d'écran du site internet du projet Smart Camino

Copie d’écran du site internet du projet Smart Camino

19.3.2016
De Roma a Roma sin un euro
Alberto Castello, de Valence, a parcouru plus de 10 000 kilomètres à pied depuis 2013. Son nouveau projet : marcher de Rome à Rome en passant par Saint-Jacques-de-Compostelle sans un euro en poche. Dans son sac, il transporte une crédentiale qui mesure…7 mètres. Après avoir marché quatre fois sur les chemins de Saint-Jacques, il a entamé une marche pour la paix le premier septembre à Assise. Puis, Rome, la Suisse, la France, l’Espagne, avant de revenir à Rome. Il voyage sans argent, demande à travailler en chemin, dort dans les auberges, les maisons, parfois dans la rue. Il se considère comme un « pèlerin privilégié », parce que les personnes qu’il rencontre l’aident. L’accueil en Italie et en France a été plus chaleureux qu’en Espagne, « parce qu’il n’y avait pas beaucoup de pèlerins dans les lieux où je me suis arrêté ». Il n’a ni téléphone, et se passe d’internet. Ainsi vit-il, depuis qu’il a perdu son commerce et…sa vie de couple. Il vivait pourtant comme tout le monde, avec une femme, une maison, une voiture. Jusqu’au jour où tout cela est parti en fumée : « marcher m’a permis de prendre conscience que, alors que je ne possède plus rien, je possède beaucoup ». Il ne se préoccupe pas du lendemain. Alberto affirme que depuis qu’il marche, il ne lui est rien arrivé de mal, et qu’il n’a jamais été malade. Il reconnaît que la coquille Saint-Jacques lui a ouvert beaucoup de portes.
http://www.diariodeburgos.es/noticia/Z7B4205D1-A4BE-64FE-79B0265D70A1E093/20160319/roma/roma/euro
Article en espagnol

19.3.2016
Accueillir pèlerins et marcheurs
En 2015, l’association des Amis de Saint-Jacques du Velay a reçu environ 4.350 personnes de 39 nationalités différentes. Les membres de l’association assurent, depuis près d’une quinzaine d’années, une permanence du 1er avril jusqu’au 15 octobre chaque soir de 17h30 à 19h30 au Camino, rue de la Manécanterie, au Puy-en-Velay.
http://www.leveil.fr/actualite/Accueillir-pelerins-et-marcheurs-108757
Article en français

19.3.2016
Saint-Gilles du Gard : La ville célèbre les 900 ans de son Abbatiale
À partir du 2 et 3 avril, la ville célèbre les 900 ans d’un édifice dont le coût de la rénovation est estimé à 4 M €. Cet ancien haut lieu du pèlerinage s’inscrivait en quatrième position, au Moyen-Âge, derrière Rome, Jérusalem et Saint-Jacques de Compostelle. Le 3 avril marquera le retour des reliques dans leur abbatiale d’origine, 500 ans après.
http://www.objectifgard.com/2016/03/19/saint-gilles-la-ville-celebre-les-900-ans-de-son-abbatiale/
Le programme des manifestations en PDF : http://saint-gilles.fr/IMG/pdf/programme_4_pages.pdf
Article en français

Pour conclure cette revue de presse de la semaine 11, je vous invite à prendre connaissance de ce phénomène qui se déroule seulement deux fois dans l’année dans l’église de Santa Marta de Tera (Via de la Plata), au moment des équinoxes de printemps et d’automne. Rappelons que derrière cette église se trouve la plus ancienne statue de Saint-Jacques en pèlerin connue à ce jour.
Vidéo mise en ligne le 29 sept. 2011 « Luz equinoccial en Santa Marta de Tera – 24 de Septiembre de 2011 »

Vidéo mise en ligne le 1er octobre 2011 « Milagro de la luz equinoccial en el Monasterio románico de Sta. Marta de Tera » : video sobre el fenómeno de la Luz equinoccial en el Monasterio románico de Sta. Marta de Tera ( Zamora). Todos los equinoccios de primavera y otoño la luz que penetra por el óculo del altar mayor ilumina durante cinco minutos un capitel de la iglesia.

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

Le pèlerinage comme châtiment du Moyen-Âge à la Révolution Française

La revue de presse de la semaine 10 (2016) était si riche que j’ai préféré en extraire cet article que j’ai traduit dans sa quasi-intégralité.

Images gratuites sur Pixabay. Licence Creative Commons CC0.

Images gratuites sur Pixabay. Licence Creative Commons CC0.

12.3.2016
La peregrinación forzosa a Santiago de Compostela fue un castigo penal en el pasado
Le pèlerinage forcé vers Saint-Jacques de Compostelle fut l’un des châtiments prononcés par les tribunaux religieux comme civils du Moyen-Âge à la Révolution Française. Le droit canonique médiéval, dans « les réglementations pénitentielles » commença à utiliser les pèlerinages comme méthode de châtiment de certains délits commis par les ecclésiastiques ou les laïcs. La distance et la durée du pèlerinage étaient fonction de la nature du délit. Un évêque auteur d’un homicide pouvait être condamné à un pèlerinage à vie. Un ecclésiastique pouvait être condamné à un pèlerinage pour une durée déterminée s’il avait tué, intentionnellement ou animé par la haine. Le même sort était réservé aux prêtres qui violaient le secret de la confession ou dérobaient des objets sacrés. On imposait le pèlerinage aux laïcs qui avaient volé de l’argent à l’église, commis des délits à l’encontre de leurs proches, s’ils avaient « forniqué » (l’article ne dit pas avec qui, NDLR), et ceux coupables d’adultère.
Il y avait en outre des circonstances aggravantes à ces délits. Dans ce cas, on obligeait les « pèlerins malgré eux » à porter des chaînes, jusqu’à ce que l’usure ou… un miracle les en libèrent, ou encore, pour les hommes, à cheminer nus. Les femmes, quant à elles, devaient porter un vêtement blanc ou un costume de pénitente.
Avant le XIIIe siècle, les pouvoirs séculiers des Pays-Bas, de France et d’Allemagne, empruntèrent au droit canonique la peine de pèlerinage forcé ou obligé. Son application fut très variable, selon les conduites à sanctionner. Celles-ci allaient de l’homicide aux lésions et blessures d’une certaine gravité infligées dans des lieux saints, en passant par l’enlèvement d’une femme, certains délits contre une propriété, le non-paiement d’un salaire, des loyers dus à la ville, des injures, l’adultère, brandir une arme tranchante contre autrui jusqu’à des infractions à des ordonnances municipales. Les juges corrompus se voyaient aussi imposer le pèlerinage forcé. En particulier à ceux qui en profitaient pour se porter acquéreur des biens ou crédits objets du litige.
Les pouvoirs publics appliquèrent également la peine de pèlerinage collectif à des familles, communautés agitées (menaçant l’ordre public, NDLR), ou aux peuples rebelles après la signature d’un traité de paix avec le Roi : une manière ingénieuse de les éloigner pendant un certain temps du territoire.
Saint-Jacques de Compostelle n’était pas la seule destination de ces pèlerinages forcés. Le catalogue contenait également Rome, Jérusalem, Canterbury (Angleterre), Cologne (Allemagne), Chypre, Notre Dame de Vauvert, Rocamadour, Boulogne-sur-Mer… Ainsi, le pape Clément V obligea Guillaume de Nogaret, professeur de droit à Montpellier, conseiller du Royaume de France, juge à Beaucaire, à pérégriner vers Notre-Dame de Vauvert, Notre-Dame de Rocamadour, Notre-Dame de Puy-en-Velay, Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer, Notre-Dame de Chartres, Saint-Gilles en Provence, Saint-Pierre de Montmajour et Saint-Jacques de Compostelle. Ce fut la condition pour lever l’excommunication que lui valut un article écrit dans le cadre du conflit qui l’opposait au Roi de France et de Navarre, Philippe IV dit le Bel.
Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les pèlerinages forcés n’appartiennent pas seulement au passé. La Belgique applique toujours ce type de peine. Dans le cadre d’un projet dénommé Oykoten, des jeunes condamnés pour délits mineurs peuvent ainsi éviter d’aller la prison, ou accéder à la rédemption définitive de leurs peines en cheminant jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle. Rien de tel pour favoriser la réflexion qu’une bonne marche de 1777 kilomètres ! Une expérience qui transforme tout un chacun…
http://confilegal.com/20160312-la-peregrinacion-forzosa-santiago-compostela-fue-castigo-pasado/
Article en espagnol

Images gratuites sur Pixabay. Licence Creative Commons CC0.

Images gratuites sur Pixabay. Licence Creative Commons CC0.

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse, semaine 10

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 6.3.2016 au samedi 12.3.2016

Vidéo You Tube ajoutée le 6 mars 2016 par ROME REPORTS en Espagnol : « Peregrinos podrán obtener la misma credencial de los Jubileos de hace 900 años »

6.3.2016
Peregrinos podrán obtener la misma credencial de los Jubileos de hace 900 años
L’histoire de cette petite plaque de 9 centimètres carrés remonte au Moyen-Âge. Elle récompense ceux qui ont accompli le Jubilé de la Miséricorde. Giancarlo Altieri rappelle que les pèlerins qui atteignaient Rome aux XIe et XIIe siècles recevaient cette médaille des prêtres de la basilique Saint-Pierre, comme preuve de leur pèlerinage. La médaille, en relief, est à l’effigie de Saint-Pierre et Saint-Paul, et peut se fixer au vêtement comme au Moyen-Âge, grâce à 4 anneaux. Les insignes du Moyen-Âge portait également le visage de Jésus (que l’on dénommait la Véronica), ou l’image de l’Escalier Saint (qui se trouve à Rome en face de la basilique Saint-Jean-de-Latran, ancienne résidence papale) ou de la Porte Sainte. On peut acheter la médaille actuelle dans diverses églises de Rome. Elle sera distribuée prochainement à l’étranger.
http://www.romereports.com/2016/03/06/peregrinos-podran-obtener-la-misma-credencial-de-los-jubileos-de-hace-900-anos
Article en espagnol

3 chemins parcourus, et 4 crédentiales différentes...© Fabienne Bodan

3 chemins parcourus, et 4 crédentiales différentes…© Fabienne Bodan

6.3.2016
Un frente internacional intenta frenar el tasazo de la Iglesia a la credencial del Camino de Santiago
L’église ne fera pas marche arrière et maintient son intention d’une crédentiale unique à 2 euros. Le doyen de la cathédrale de Santiago a répondu à lettre du groupe d’associations du Nord de l’Espagne (Pays Basque, Cantabrie, Asturies, Galice), en mettant en avant trois arguments : revenir à l’esprit religieux du chemin, financer le bureau des pèlerins de Saint-Jacques, qui, pendant l’été, occupe 20 personnes par jour, et en terminer avec certaines pratiques douteuses d’organismes qui demandent jusqu’à 20 euros pour une crédentiale et le premier tampon du départ. Face à cette attitude, le groupe d’associations du Nord se joindra aux débats organisés les 12 & 13 mars 2016 à Sarria par la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago où 400 personnes sont attendues, et qui compte bien s’opposer à l’idée de crédentiale unique.
http://www.asturias24.es/secciones/vivir/noticias/un-frente-internacional-intenta-frenar-el-tasazo-de-la-iglesia-a-la-credencial-del-camino-de-santiago/1457204098
Article en espagnol

6.3.2016
El cura de los presos del Camino de Santiago : Jaume Alemany hace de los reclusos de la cárcel de Mallorca peregrinos con un fin terapéutico
Jaume Alemany est depuis vingt-deux ans le chapelain de la prison de Majorque. Avec un autre prêtre et trente volontaires, il apporte aux prisonniers des « odeurs et des langages » de l’extérieur : « Notre seule présence est déjà thérapeutique ». Une fois par an, il emmène douze reclus, durant huit jours, sur le Chemin de Santiago, depuis Sarria. Le prêtre, également coordinateur du groupe d’Accueil Chrétien des chemins de Saint-Jacques, a toujours un pied aux Baléares et l’autre dans l’ouest galicien : « C’est un moment très important pour les prisonniers parce qu’il y a toujours un avant et un après ». Jaume Alemany ne choisit pas le plus facile : il préfère emmener sur les chemins ceux qui en ont le plus besoin, avec lesquels beaucoup ne voudraient même pas prendre un café. Mais ceux qui prennent les décisions ne sont pas du même avis, et préfèrent sélectionner ceux qui présenteront les moindres risques, auteurs de petits délits, et, bien entendu, n’ayant commis aucun délit sexuel. Alors le curé pénitentiaire, qui sait composer avec les autorités judiciaires, trouve un équilibre dans l’équipe de prisonniers désignée chaque année : « s’ils étaient encadrés par des fonctionnaires pénitentiaires, cela se passerait peut-être autrement, mais ils savent que s’ils trahissent la pastorale, le programme s’arrêtera ». Ils sont douze, comme les apôtres, mais avec une condamnation et sans tunique, portant leur sac à dos, le prêtre en tête : « ils ont plaisir à passer inaperçus, alors que leur pèlerinage a commencé…dans une cellule ». Arrivés dans la cathédrale de Santiago, ils peuvent s’asseoir avec les autres pèlerins dans les premiers rangs qui leur sont réservés, retrouvant les pèlerins qu’ils ont rencontrés dans les auberges. Quand le doyen parle d’eux pendant la messe des pèlerins, cela cause en général une grande surprise à leurs congénères. Le rejet se transforme alors en acceptation et en mots d’encouragements. Suivre les flèches jaunes « ouvre des perspectives » pour les détenus. Quand ils arrivent, ils se sentent responsables. Le prêtre affirme que cette expérience pourrait engendrer une forme d’exemption pénitentiaire : « Faire le Chemin ne peut pas être un motif de ne pas accomplir la peine, mais devrait permettre d’en obtenir des bénéfices, comme une libération anticipée ou le port d’un bracelet électronique. Ce qui soigne réellement, c’est le pardon ».
Bientôt, Jaume Alemany se remettra en chemin, encourageant Romano Liberto Van Der Dussen à participer. Ce Hollandais vient de sortir de la prison majorquine après douze ans d’incarcération, bien qu’innocent. Il se remémore quand il a coordonné les « Chemins de liberté » : des détenus provenant de six ou sept prisons espagnoles marchaient simultanément sur des chemins distincts. Aujourd’hui l’administration pénitentiaire a durci le ton en matière de permissions…
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-cura-presos-camino-santiago-201603061202_noticia.html
Article en espagnol

A l'albergue parroquial San Juan Bautista de Granon, l'un de mes grands coups de coeur du Camino francés, l'on ouvre la chapelle du rez de chaussée quand les deux autres dortoirs sont remplis. Ici, tout le monde participe à la cuisine, à la vaisselle, et l'on accède à l'église le soir par une porte secrête pour une réunion de méditation et de prières...© Fabienne Bodan

A l’albergue parroquial San Juan Bautista de Granon, l’un de mes grands coups de coeur du Camino francés, l’on ouvre la chapelle du rez de chaussée quand les deux autres dortoirs sont remplis. Ici, tout le monde participe à la cuisine, à la vaisselle, et l’on accède à l’église le soir par une porte secrête pour une réunion de méditation et de prières…© Fabienne Bodan

6.3.2016
Albergues parroquiales, volver a la esencia del Camino
Elles sont de rares enclaves sur les chemins de Saint-Jacques. Là survit l’esprit jacquaire et exercent les authentiques héritiers des hôpitaux de pèlerins d’antan. La coutume du Moyen-Âge d’offrir un toit au pèlerin dans une église n’a pas tout à fait disparu. Les auberges paroissiales, les couvents et les monastère se sont adaptées aux besoins du pèlerin d’aujourd’hui, tout en conservant la philosophie ancestrale de l’accueil des pèlerins. « En 1986, les pèlerins n’avaient pas d’endroits où se loger. Je me rappelle ceux qui campaient dans le cimetière de Manjarin », commente le curé de la paroisse d’Encina, Antolin De Cela. Nous pensions alors que nous devions récupérer les auberges des paroisses au moins de Rabanal del Camino jusqu’à Ponferrada. Les vagabonds se mélangeaient aux pèlerins, et cela engendrait des problèmes comme des petits larcins, des altercations. Nous nous sommes rendus compte que notre bonne volonté ne suffirait pas, et que nous devions séparer les deux publics.
Entre Astorga et Ponferrada, l’évêché a ouvert un logement pour les pèlerins dans un collège pour handicapés nommé Cosamai, régi par des frères hollandais. Des confréries distinctes, une fraternité et des fondations anglaises, allemandes, hollandaises, suisses … non seulement catholiques mais aussi anglicanes et d’autres croyances chrétiennes, ressentant dévotion et admiration pour la route jacquaire ont ouvert des auberges, en donativo ou non. Il en résulte un sorte de multiculturalité. Ainsi, récemment, la municipalité de Molinaseca a entamé un processus de jumelage avec des communes japonaises traversées elles aussi par une route de pèlerinage ancestrale.
Face au mercantilisme qui inonde le chemin, les logements paroissiaux s’illustrent par leur gratuité. Ils se substituent aux hôpitaux pour les pèlerins qui dispensaient les services de base à leurs visiteurs : un toit, un repas, la possibilité de se laver, les soins le cas échéant. Une urne recueille les dons des pèlerins. Au début, les douches étaient froides. On préparait à manger avec ce que chacun avait apporté, se préparant à une veillée authentique après une dure journée de marche. Ces dernières années, des hébergements de ce type se sont ouverts à Hospital de Orbigo, Astorga, Rabanal del Camino, Foncebadon, Ponferrada. « Au début, on nous demandait si on avait des douches chaudes. Maintenant, on s’inquiète de savoir si nous avons du WIFI », sourit le père De Cela. Aujourd’hui, nous offrons télévision, des lieux pour cuisiner, des salons, Internet, une bibliothèque … mais toujours en conservant l’austérité, le silence dans quelques zones ou horaires pour dormir, pour écrire. Dans ces auberges, on ne peut pas réserver, mais jamais personne ne dort dans la rue. On donne la priorité aux pèlerins à pied. Le personnel est bénévole. Les dons des pèlerins servent à restaurer et améliorer les installations. Les auberges de l’accueil chrétien ont même créé leur marque : ACC (Acogida Cristiana del Camino). Certaines auberges ont été ouvertes par des organismes privés qui louent d’importants édifices religieux anciens, mais elles ne font pas partie de l’ACC.
Pour maintenir ces auberges paroissiales, la province de Castille et Léon leur versent quelques aides.
L’abus de mercantilisme peut avoir des conséquences cruelles : on sait maintenant que l’auberge dans laquelle la pèlerine américaine assassinée au printemps 2015 avait passé sa dernière nuit ne l’avait pas inscrite dans son registre…pour éviter de payer les taxes qui incombent aux auberges privées. Alors qu’ils auraient du la rechercher entre Astorga et Rabanal del Camino, les secours ont perdu un temps précieux les premiers jours entre Hospital de Orbigo et Astorga. La concurrence est rude aussi sur le camino, utilisant parfois des méthodes contestables, comme la création de faux profils sur les réseaux sociaux en faveur ou défaveur de certaines auberges, des articles dans les blogs et jusqu’au détournement de la signalisation officielle.
http://www.elbierzodigital.com/albergues-parroquiales-volver-a-la-esencia-del-camino/126686
Article en espagnol

joshua-gala-alcal-2--620x349--620x349

6.3.2016
Un camino para hacerse visible
Pour Joshua Gala, la vie est un défi permanent. Il est atteint du syndrome de Klippel Trenaunay  qui touche 1000 personnes dans le monde et 45 en Espagne, engendre fortes fièvres et douleurs, problèmes vasculaires. La maladie oblige Joshua à marcher avec des béquilles. Pour autant, il ne s’est pas laissé abattre, a retroussé ses manches, créé l’association Alcalá Accesible en janvier 2015 pour faire connaître au public les problématiques que rencontrent les porteurs de ce syndrome, en espérant faire démarrer des recherches sur cette maladie dans la péninsule ibérique. Il aimerait créer un centre de repos pour les personnes atteintes de problèmes de mobilité et leurs familles, pour que les personnes concernées puissent souffler un peu. Joshua s’est fixé un nouveau challenge, afin de porter à la connaissance du public les difficultés des personnes à mobilité réduite, mais aussi démontrer qu’elles sont capables de relever des défis : il veut rallier Saint-Jacques de Compostelle par la Via de la Plata, depuis l’église principale de sa localité d’Alcala de Guadaíra. Puisque ses jambes ne pourront le porter jusqu’à la tombe de l’apôtre, il fera avancer une bicyclette adaptée à la force de ses bras. Il a commencé à s’entraîner en espérant être fin prêt pour son départ à la mi-avril. Comme tous les pèlerins, il fera escale la nuit dans les auberges.
http://sevilla.abc.es/provincia/alcala-de-guadaira/sevi-camino-para-hacerse-visible-201603061440_noticia.html
Article en espagnol

Vidéo : Sauvetage cette nuit de la brésilienne entre la fontaine de Roland et le refuge d’Izandore (nuit du 7 au 8.03)

8.3.2016
Pays basque: deux pèlerins secourus près de Roncevaux
Les centres de secours de la Navarre espagnole ont été mobilisés le lundi 7 mars pour sauver deux Brésiliens en mauvaise posture dans le Col d’Ibañeta, près de Roncevaux (première étape au départ de Saint-Jean-Pied-de-Port). Lui, 39 ans, diabétique et en hypothermie. Elle, 38 ans, bloquée dans un ravin dans lequel elle aurait chuté en allant chercher des secours pour son compagnon de route.
http://www.sudouest.fr/2016/03/08/pays-basque-deux-pelerins-secourus-pres-de-roncevaux-2294912-4018.php
http://www.eitb.eus/es/noticias/sociedad/detalle/3896842/rescate-ibaneta-rescatan-dos-peregrinos-camino-santiago/
http://www.diariodenavarra.es/noticias/navarra/mas_navarra/2016/03/08/rescatada_ibaneta_una_peregrina_accidentada_buscar_ayuda_para_companero_433535_2061.html#!fb-kalooga-inlink-15645
http://www.20minutos.es/noticia/2691803/0/rescatados-montana-navarra/dos-brasilenos/camino-santiago/
Articles en français et en espagnol

8.3.2016
Saint-Fargeau-Ponthierry : L’église pourrait devenir un gîte pour randonneurs en route pour Saint-Jacques de Compostelle
250 kilomètres de Paris à Vézelay : le sentier réouvert il y a quelques années grâce à l’association Paris-Vézelay, a enregistré le passage d’une soixantaine de pèlerins en 2015. Cette augmentation de la fréquentation accrédite le projet d’ouverture d’un gîte d’étape dans l’ancienne église de Saint-Fargeau-Ponthierry (77, Seine-et-Marne).
http://www.larepublique77.fr/2016/03/08/seine-et-marne-eglise-transformee-gite-pour-randonneurs-route-pour-saint-jacques-de-compostelle/
Voir le site de l’association : http://www.paris-vezelay-compostelle.org/index.php
Article en français

9.3.2016
Cambrai : l’association Saint-Jacques-en-Boulangrie évite de peu la dissolution
L’association, qui a finalement trouvé un nouveau président, proposera dès le 23 mars dans les offices du tourisme du Saint-Quentinois, du Cambrésis et de l’Amandinois, un guide pratique de 68 pages sur les 150 kms du tronçon Tournai/Saint-Quentin : étapes, description du chemin, où dormir, etc. Prix de vente 12 euros.
http://www.lavoixdunord.fr/region/cambrai-l-association-saint-jacques-en-boulangrie-ia13b45101n3376655
Article en français

9.3.2016
Numerosos fuegos y restos de toda clase afean el Cabo Fisterra
Les années passent, il y a de plus en plus de traces des feux allumés par les pèlerins au cap de Fisterra, laissant les pierres noircies et des restes calcinés de toute sorte, de même que des vêtements et des chaussures. La municipalité nettoie régulièrement, mais la coutume l’emporte. Les poteaux sont envahis de dessins et d’inscriptions. L’incinérateur officiel, près de la chaussure de bronze, est à peine utilisé. De plus en plus de cadenas d’amoureux sont accrochés. Le sémaphore et le bar O Refuxio sont toujours fermés. Le poteau de la paix est endommagé. Au moins, la croix de l’esplanade a été réinstallée !
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/carballo/fisterra/2016/03/09/numerosos-fuegos-restos-clase-afean-cabo-fisterra/0003_201603C9C2991.htm
Voir les photos du cap de Fisterra sur l’album de la Voz de Galicia : http://www.lavozdegalicia.es/album/carballo/2016/03/09/cabo-imagenes/01101457518286280137381.htm
Article en espagnol

photo-dr-1457546728

10.3.2016
A la découverte des chemins mythiques
Dans la série « Découverte des chemins », l’IGN édite quatre nouvelles cartes au 1 : 100 000 (1 cm = 1 km) consacrées à deux chemins mythiques et à leurs alentours : Saint-Jacques-de Compostelle et Stevenson. La carte Saint-Jacques-de Compostelle contient des renseignements sur les chemins de pèlerinage, leur histoire et les légendes, et un QR Code. Prix : 8,90€. La carte sur le chemin de Stevenson sera disponible en avril.
http://www.leprogres.fr/sortir/2016/03/10/a-la-decouverte-des-chemins-mythiques
Article en français

220ha1551f9954ea66944c01e909254762cc

10.3.2016
Kinsale man’s pilgrimage in ancestor’s footsteps
Après la Bataille de Kinsale en 1601, Red Hugh O’Donnell navigue de Castletownshend vers l’Espagne pour chercher de l’aide militaire. Son capitaine, Ristéard le Mac Eochagáin, ne devait pas participer à cette mission, et pourtant, lui et son fils Brian atteignent Saint-Jacques de Compostelle. 413 ans plus tard, l’un de leurs descendants, James Keoghan, part à son tour en pèlerinage vers la capitale galicienne, et a rédigé un ouvrage sur son aventure dans les pas de ses ancêtres : « Currahoo to Santiago: My Camino ».
http://www.southernstar.ie/news/roundup/articles/2016/03/10/4115606-kinsale-mans-pilgrimage–in-ancestors-footsteps/
Article en anglais

Capture d'écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

Capture d’écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

11.3.2016
De Denver à Sainte-Anne-de-Beaupré, en passant par Lac-Bouchette
Des nouvelles de la Winter Pilgrim américaine Ann Sieben dans un petit reportage vidéo réalisé par Radio Canada, en français.
http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2016/03/11/010-americaine-pelerinage-ermitage-saint-antoine.shtml
Article en français
Walking from Denver to Quebec is just the latest pilgrimage for Ann Sieben
http://www.denverpost.com/lifestyles/ci_29626519/walking-from-denver-quebec-is-just-latest-pilgrimage
Article en anglais

11.3.2016
A 77 km hike that could inspire miracles
Face à un camino francés victime de son succès, Matthew Hirtes a choisi de marcher sur un chemin moins fréquenté, moins connu, 1750 kilomètres plus au sud, sur l’île de la Grande Canarie. Ce pèlerinage est si méconnu que même les habitants de l’île ne peuvent le renseigner. Le Camino de Gran Canaria de Santiago relie historiquement deux églises majeures de l’île consacrées à Saint Jacques : un dans le village Tunte du centre-sud de l’île, et l’autre dans la ville de Gáldar dans le nord-ouest. En 2011, le chemin a été prolongé vers le sud pour créer un itinéraire d’une côte à l’autre, parcourant l’intérieur luxuriant de la Grande Canarie.
L’île fut colonisée par l’Espagne au XVe siècle. Les conquérants construisirent une église consacrée à Saint Jacques (le saint patron de leur pays) à Gáldar, premier lieu de culte jacquaire construit loin du continent espagnol. D’après la légende, des marins galiciens s’échouèrent au XVIe siècle au large de la côte d’Arguineguín, dans le Sud-Ouest de l’ïle. Ils avaient apporté une statue polychrome de l’apôtre, qu’ils placèrent dans un ermitage de la Valle de La Plata, avant que celle-ci ne fut déplacée vers l’église du village de Tunte en 1850. Un pèlerinage fut alors instauré entre les deux églises, suivant les transhumances des troupeaux de chèvres. Il était effectué par les insulaires qui avaient formulé un vœu pour que s’accomplisse un miracle, ou pour remercier si leurs prières avaient été exhaucées.
Aujourd’hui ce pèlerinage de 77 kilomètres commence… à l’Office de tourisme de Maspalomas, traverse la nécropole Arteara, le cimetière de l’Amazigh-descente canarii (les ancêtres aborigènes des autochtones), l’ermitage de San Bartolomé, et permet d’apercevoir la formation rocheuse Roque Bentayga et le volcan Teide.
http://www.bbc.com/travel/story/20160229-the-camino-that-no-one-knows?ocid=fbtvl
Article en anglais

libro-caminoS1--490x412

11.3.2016
Asturias de punta a punta en papel
Dans son ouvrage « Camino del Cantabrico », Marie de Álvaro signe le parcours en dix étapes incluant paysages, personnages et informations pratiques, depuis Unquera d’où l’on entre dans les Asturies via Bustio et Colombres jusqu’au pont de los Santos, à Ribadeo. Le parcours, minutieusement expliqué, est agrémenté d’histoires, de paysages et d’hommes, mais aussi de données pratiques, cartes et photographies.
http://www.elcomercio.es/asturias/201603/11/asturias-punta-punta-papel-20160311002848-v.html
Article en espagnol

La credencial de la cathédrale de Lugo

La credencial de la cathédrale de Lugo

12.3.2016
Las asociaciones del Camino Norte apoyan la credencial de Lugo
Suite du feuilleton de la crédentiale unique : le groupe d’associations du Nord, regroupant une vingtaine d’associations de différentes localités des Asturies, de Galice, de Cantabrie et du Pays Basque espagnol fait montre de son soutien inconditionnel à la création de la crédentiale de Lugo. Les arguments du président de ce groupe, Laureano Víctor García, sont sans équivoque : «l’intention de la cathédrale de Santiago de donner l’exclusivité à la crédentiale qu’elle édite me paraît abusive et incongrue, une véritable mesure discriminatoire contre les associations des Amis du Chemin de Saint-Jacques et des autres institutions (comme c’est le cas de l’évêché de Lugo) qui éditent leurs propres crédentiales ». Il critique également le traitement différent dispensés aux associations étrangères : « cela renforce cette idée de manque d’objectivité et offre une impression de mercantilisme d’une mesure dont les auteurs ne pensent qu’aux revenus occasionnés et non aux ennuis et inconvénients pour les pèlerins. Que se passera-t-il lorsque les pèlerins se présenteront au bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle avec une crédentiale dûment tamponnée attestant de leur pèlerinage et qu’ils se verront refuser la Compostela parce qu’ils ne produiront pas la crédentiale officielle de la cathédrale ? »
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/lugo/2016/03/12/asociaciones-camino-norte-apoyan-credencial-lugo/0003_201603L12C7991.htm
Article en espagnol

saintjacques_2525952

12.3.2016
« Saint-Jacques Magazine » : Compostelle à travers le Massif central
Le troisième numéro de « Saint-Jacques Magazine » (hors-série du magazine « Massif Central ») est en kiosque depuis le 11 mars. Au sommaire, le chemin depuis Cluny et Lyon vers le Puy-en-Velay, un dossier sur le jubilé du Puy-en-Velay, la cité de Cluny…
http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2016/03/12/saint-jacques-magazine-compostelle-a-travers-le-massif-central_11820523.html
Article en français

Capture d'écran du site internet de la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago

Capture d’écran du site internet de la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago

12.3.2016
Un centenar de delegados de colectivos del camino de todo el mundo asisten al Encuentro Internacional de Sarria
La Fraternidad Internacional del Camino de Santiago (FICS) organise le week-end des 12 & 13 mars 2016 une rencontre internationale et accueillera plus de cent délégués d’associations jacquaires. On note la présence d’une délégation américaine, emmenée par le président de l’Association American Pilgrims, du Danemark, de Corée du Sud, d’Allemagne, d’Italie, du Royaume-Uni, des associations espagnoles des amis du camino de Navarre, Séville, des Asturies, de Léon, de Madrid, de Catalogne et une large représentation galicienne, ainsi que des représentants de l’Icomos, organisme conseiller de l’Unesco en Espagne, et de l’Université de Santiago. Un grand nombre d’hospitaliers et de responsables d’albergues seront également présents. Les organisateurs ont également expédié des invitations à la Xunta de Galicia et aux autorités de la cathédrale qui n’ont pas manifesté leur intention d’assister à ces rencontres.
Les questions à débattre sont les suivantes :
-l’augmentation à 300 kilomètres du nombre de kilomètres à parcourir pour obtenir la Compostela, afin de lutter contre les dommages engendrés par la saturation, la banalisation, la massification, la commercialisation du chemin…au détriment des valeurs du pèlerinage traditionnel. La F.I.C.S. Propose les points de départs suivants : Léon (Camino Francés), Avilés (Camino del Norte), Oviedo (Camino Primitivo), Zamora (La Via de la Plata), Porto ou Braga (Camino Portugués).
-l’exclusivité souhaitée par la cathédrale en matière de crédentiale
-la situation des albergues
-la protection du patrimoine
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/sarria/2016/03/11/centenar-delegados-colectivos-camino-mundo-asisten-encuentro-internacional-sarria/0003_201603L12C7992.htm
http://noticiashuesca.com/la-fraternidad-internacional-del-camino-de-santiago-organiza-en-sarria-una-convencion-internacional-sobre-el-camino-de-santiago/
Article en espagnol
→ Vous pourrez lire dans la revue de presse de la semaine prochaine le compte-rendu de ces rencontres.

En bref :

10.3.2016
La borne mythique des 100 kilomètres entachée par des graffitis devient un emblème de …laideur. Certains pèlerins ont manifesté leur dégoût devant cette détérioration sur les réseaux sociaux. L’artisan de mille et une batailles jacquaires, Manuel Rossi, a manifesté son intention de venir nettoyer par ses propres moyen ce point emblématique du chemin.
Cette borne a d’ailleurs été remplacée par une nouvelle installée à Pena de Mirallos, près de l’albergue de Ferreiros, dans une autre commune, celle de Paradela, ce qui engendre des conflits d’intérêt entre la commune de son ancienne localisation et la nouvelle.
Kilómetro 100, una referencia manchada por pintadas y grafitis
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/paradela/2015/03/10/kilometro-100-referencia-manchada-pintadas-grafitis/0003_201503L10C9992.htm
Adiós al mojón 100 del Camino
http://ccaa.elpais.com/ccaa/2016/03/09/galicia/1457532486_135009.html
Article en espagnol

10.3.2016
El deán urge al Concello las licencias para acabar el complejo de Carretas
Le doyen demande à la municipalité de Santiago d’accélérer les permis de construire des douches, d’une consigne, de salles de réunion et d’escaliers d’évacuation d’urgence pour le nouveau centre d’accueil des pèlerins, ainsi que la mise en place d’une meilleure signalétique indiquant le nouveau bureau des pèlerins.
http://www.elcorreogallego.es/santiago/ecg/dean-urge-concello-licencias-acabar-complejo-carretas/idEdicion-2016-03-11/idNoticia-985088/
El centro de peregrinos incorporará una decena de duchas y una consigna
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/2016/03/11/centro-peregrinos-incorporara-decena-duchas-consigna/0003_201603S11C2994.htm
Article en espagnol

Ces images sont un peu plus rares : pour terminer cette revue de presse, un diaporama sur le Camino Inglés, ajouté sur You Tube le 2 décembre 2015 : « Camino de Santiago desde El Ferrol o Coruña hasta Santiago. Un Camino por zonas pobladas con tramos de bosques, montes y cultivos. Largos tramos junto al mar. Muy acogedor y auténtico. Detalles del Camino, el equipo, y mucho más en: http://todocaminosantiago.com »

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse, semaine 9

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 28.2.2016 au samedi 5.3.2016

Vient de paraître : un guide en PDF sur les auberges de La Via de la Plata et du Camino Sanabres, daté de mars 2016 : albergues en la via de la plata y sanabres.compressed

Capture d'écran du site internet de l'office du tourisme de Saint-Jean-Pied-de-Port sur la première étape du camino francés jusqu'à Roncevaux

Capture d’écran du site internet de l’office du tourisme de Saint-Jean-Pied-de-Port sur la première étape du camino francés jusqu’à Roncevaux

♦ Nouveau site internet : l’office du tourisme de Saint-Jean-Pied de Port vient de lancer un nouveau site internet en 4 langues (français, espagnol, anglais, basque) sur le chemin de Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncevaux. Vous y trouverez des informations pratiques : les coordonnées de l’accueil pèlerins du 39, rue de la Citadelle, où laisser votre véhicule pendant votre périple (stationnement gratuit ou parking payant surveillé), les coordonnées des professionnels de santé et les numéros d’urgence de SJPP, les accès internet disponibles (rappelons qu’un accès internet gratuit est mis à la disposition des pèlerins à l’accueil pèlerins, les supermarchés et boulangeries, les différents services (laverie automatique, banques, la Poste, les toilettes publiques, les coordonnées des gîtes, un bulletin météo, les transports de bagages et de pèlerins, les liaisons en bus de SJPP à Roncevaux puis Pampelune, les liens vers les sites des aéroports de Pau, Biarritz et Saint-Jacques de Compostelle.
http://stjeanpieddeport-roncevaux.jimdo.com/about/

Capture d'écran de la page sur les Z'Oreilles du site des Editions du Vieux Crayon

Capture d’écran de la page sur les Z’Oreilles du site des Editions du Vieux Crayon

29.2.2016
Le N°60 (Février 2016) des Z’Oreilles est paru !
En introduction, un adieu aux deux figures du chemin récemment disparues, Louis Janin et le Père Ihidoy, avec une épitaphe de Gérard La Tortue. Jean-Marc Lucien de l’hospitalité de Saint-Privat d’Allier fait le point alors que le dossier judiciaire concernant la libre participation est définitivement clos, et qu’il a décidé avec son épouse de vendre son gîte et de tourner la page. Au Pays basque, Jean-François Demange sculpte
des bourdons (c’est-à-dire des bâtons pour les pèlerins) depuis une vingtaine d’années. Il vient de concevoir deux bourdons « spécial Bretagne ». L’association d’Orléans Compostelle 45 va ouvrir une Halte Jacquaire en plein centre-ville. L’association des Amis de Saint-Jacques PACA-Corse propose en ligne, sur son site http://www.compostelle-paca-corse.info le guide du chemin Menton-Arles ou Via Aurelia. Du jeudi 17 au dimanche 20 mars aura lieu à Paris (Porte de Versailles) la 32e édition du salon des randonnées « Destinations nature», fréquenté par 71.000 visiteurs l’an dernier. Voir le site du salon : http://www.destinations-nature.com. L’association Chemins d’Etoiles y tiendra un stand sur les chemins de pèlerinage. Des invitations gratuites peuvent être téléchargées sur leur site : http://www.cheminsdetoiles.com
→ Pour vous abonner à la lettre d’information numérique Les Z’Oreilles, produite par Jacques Clouteau et son équipe : http://www.chemindecompostelle.com/zoreilles/index.html
Article en français

29.2.2016
Why We Need an Interfaith Pilgrimage
Pourquoi nous avons besoin d’un pèlerinage interconfessionnel ? Le témoignage d’un pèlerin qui a réfléchi à une expérience plus large de pèlerinage qui pourraient favoriser des rapports interreligieux : « Nous ne devons pas simplement parler ensemble, nous avons aussi besoin d’activités interconfessionnelles, de repas interconfessionnels, d’expositions d’art interconfessionnelles et de marche à pied interconfessionnelle. Bien que le Camino de Santiago soit un pèlerinage Chrétien, des milliers de gens y viennent pour des raisons « spirituelles » plus générales, d’autres pour le tourisme ou des questions de santé. On pourrait soutenir que le Camino est déjà un pèlerinage interconfessionnel, parce que tant de personnes de conditions sociales si différentes y cheminent. Pendant mon périple, j’ai rencontré des bouddhistes coréens, des catholiques mexicains et italiens, des protestants scandinaves et coréens, et beaucoup de pèlerins non « affiliés » à une religion quelconque (agnostique, athée, ou sans conviction particulière). »
http://www.huffingtonpost.com/s-brent-plate/why-we-need-an-interfaith_b_9333590.html
Article en anglais

Capture d'écran du site de l'association Arras-Compostelle

Capture d’écran du site de l’association Arras-Compostelle

29.2.2016
Arras-Compostelle balise le chemin et reconnaît la Via Francigena
Pour les 90 membres de l’association Arras-Compostelle, le projet d’un itinéraire reliant Bruges, Lille, Lens, Arras, Amiens et Paris à la voie de Tours (l’une des quatre voies principales menant à Saint-Jacques-de-Compostelle) arrive à son terme…Le balisage du Pas-de-Calais devrait être terminé en septembre 2016.
http://www.lavoixdunord.fr/region/arras-compostelle-balise-le-chemin-et-reconnait-la-via-ia29b6340n3357914
Article en français

Capture d'écran du site internet du salon "Destinations Nature" du 17 au 20 mars 2016

Capture d’écran du site internet du salon « Destinations Nature » du 17 au 20 mars 2016

Pour télécharger la plaquette du salon en PDF : PlaqDN2016_pap

29.2.2016
Ponferrada prepara un portal virtual para los peregrinos
Je vous avais annoncé dans la revue de presse de la semaine 8 (2016) la création en novembre 2015 de l’Association des Municipalités du Camino de Santiago (http://pelerinsdecompostelle.com/?p=3911) et de leur récente assemblée générale. Le bureau d’accueil des pèlerins ouvrira ses portes prochainement dans les anciennes écuries du château de Ponferrada. 47% des pèlerins qui arrivent à Saint-Jacques commencent leur périple dans cette ville au pont de fer, à la forteresse médiévale liée au camino, et dont l’hôpital de la reine, accueillait déjà les pèlerins il y a plus de 1500 ans. L’association annonce également la création d’un portail virtuel pour diffuser toute l’information sur le Camino de Santiago.
http://www.diariodeleon.es/noticias/bierzo/ponferrada-prepara-portal-virtual-peregrinos_1049808.html
Article en espagnol

29.2.2016
El camino jacobeo anónimo
La route jacquaire portugaise de la côte, de Porto à Redondela via A Guarda, Baiona (où la caravelle « Pinta » de Christophe Colomb accosta au retour en Europe après sa découverte de l’Amérique) et Póvoa de Varzim, Esposende, Viana do Castelo et Vigo est officiellement reconnue, mais n’apparaît toujours pas au même niveau que les autres voies. A Redondela, ce chemin quitte la côte et rejoint le camino Portugais de l’Intérieur qui arrive de Tuy, puis continue vers Pontevedra, Caldas de Reis et Padron avant d’atteindre Santiago. L’une des particularités de ce chemin de la côte réside dans le fait que, pour pouvoir entrer en Espagne, il faut franchir le rio Miño en bateau (en général le ferry entre Caminha et A Guarda…quand il fonctionne). Malgré l’intérêt qu’elle présente, la route maritime portugaise ne parvient pas à sortir de son anonymat car elle ne fait pas l’objet d’informations dans les guides officiels. Notons les efforts de l’association de voisins de Freixo (paroisse de Valladares, banlieue de Vigo), qui met à la disposition des pèlerins un gîte de 8 places en donativo.
http://www.atlantico.net/articulo/cultura/camino-jacobeo-anonimo/20160229100338517418.html
Article en espagnol

1.3.2016
Saint-Jacques: quel chemin choisir? (partie 2)
La suite de l’article de Sylvain Bazin sur la classification des différents chemins qu’il a parcourus, avec cette fois le chemin de Paris / Tours, le camino del Norte, le chemin portugais, et la Via Averna. Je ne partage pas cette classification, mais vous y lirez le témoignage de l’auteur sur chacune de ces voies, comme sur le site de la Xunta de Galicia.
http://www.lepape-info.com/actualite/saint-jacques-quel-chemin-choisir-partie-2/
Article en français

Capture d'écran du site internet des Editions Lepère, également éditeur du Bulletin Camino

Capture d’écran du site internet des Editions Lepère, également éditeur du Bulletin Camino

1.3.2016
Le N°163 (Mars 2016) du Bulletin Camino est paru !
Le bulletin Camino approche les 24000 abonnés !
Du jeudi 17 au dimanche 20 mars aura lieu à Paris (Porte de Versailles) la 32e édition du salon des randonnées « Destinations nature», fréquenté par 71.000 visiteurs l’an dernier. Voir le site du salon : http://www.destinations-nature.com. L’association Chemins d’Etoiles y tiendra un stand sur les chemins de pèlerinage. Des invitations gratuites peuvent être téléchargées sur leur site : http://www.cheminsdetoiles.com
Suit une rapide nécrologie du Père Ihidoy, le témoignage d’un bénévole au bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle sur les conditions de la remise de la Compostela, les annonces d’événements comme les 2 jours de marche proposés par l’association Camins (19&20 mars 2016), une journée de réflexion sur le thème « La marche ou l’expérience du retournement intérieur » organisée par l’association En Marche à Bruxelles (13 mars 2016), les gîtes à vendre à Aire-sur-l’Adour (Voie du Puy-en-Velay) et
entre La Salvetat-sur-Agout et Castres (Voie d’Arles), le témoignage d’un couple parcourant les chemins à VTT, et une mise au point des organisateurs d’une marche en Gaspésie entre Sainte-Anne-de-Beaupré et Gaspé.
→ Pour vous abonner à la lettre d’information numérique Bulletin Camini, produite par François Lepère et son équipe : écrivez votre demande à l’adresse bulletincamino@aol.com
Article en français

La file d'attente des pèlerins en attente de la Compostela au bureau de Santiago (mai 2015) © Fabienne Bodan

La file d’attente des pèlerins en attente de la Compostela au bureau de Santiago (mai 2015) © Fabienne Bodan

1.3.2016
En febrero llegaron 1.733 peregrinos a Compostela, un 12 % más que el año pasado
1733 pèlerins ont retiré leur Compostela au bureau de Saint-Jacques de Compostelle en février 2016, en augmentation de 12,2% par rapport à 2015. On note une augmentation de 10% de la fréquentation lors des deux premiers mois de l’année 2016, avec 3037 pèlerins. Les Portugais (14,95%) et les Sud-Coréens (14,37%) sont les nationalités étrangères les plus représentées, loin devant les Italiens et les Allemands. Les pèlerins proviennent de 51 pays, dont l’Angola, le Nigeria, l’Estonie et…Aruba (île caraïbéenne néerlandaise). La voie portugaise arrive en seconde position, et le camino inglés représente 6,75% des pèlerins.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/santiago/2016/03/02/febrero-llegaron-1733-peregrinos-compostela-12-ano-pasado/0003_201603S2C59910.htm
http://www.elcorreogallego.es/santiago/ecg/santiago-recibio-1-733-peregrinos-febrero-un-5-ultimo-ano-santo/idEdicion-2016-03-01/idNoticia-983333/
http://www.20minutos.es/noticia/2686217/0/aumenta-12-numero-peregrinos-llegados-santiago-febrero/
Article en espagnol

1.3.2016
Albergue de Peregrinos Rainha D. Teresa reabre portas em Albergaria-a-Velha
Pour ceux qui partiront cette année sur le chemin portugais, l’auberge d’Albergaria-a-Velha réouvre ses portes après plusieurs mois de travaux. Depuis son ouverture en avril 2015, l’auberge a accueilli 1018 pèlerins de 44 nationalités, dont 88% se rendaient à Saint-Jacques de Compostelle, pour un peu plus de 10% se dirigeant vers Fatima.
http://www.agencia.ecclesia.pt/noticias/nacional/aveiro-albergue-de-peregrinos-rainha-d-teresa-reabre-portas-em-albergariaavelha/
Article en portugais

9782262032524

2.3.2016
Une histoire de la marche
C’est le titre du livre d’Antoine de Baecque paru aux Editions Perrin, dans lequel l’auteur « explore toutes les marches possibles, et les hommes qui la pratiquent : les peuples et les métiers dont l’identité même semble nomade et pédestre, des Lapons aux Sioux, des colporteurs aux bergers, des compagnons aux soldats ; les pèlerins, selon toutes les traditions, ceux qui remontent aux sources du Gange ou empruntent le Tôkaidô, comme les marcheurs de Compostelle et de La Mecque ». Antoine de Baecque avait présenté Marcher, une histoire des chemins sur France Culture en 8 épisodes successifs et est auteur de l’ouvrage « Des voix pour Compostelle ».
http://editions.radiofrance.fr/produits/une-histoire-de-la-marche/
http://www.franceculture.fr/emissions/marcher-une-histoire-des-chemins
Article en français

Capture d'écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

Capture d’écran du site de Ann Sieben, The Winter Pilgrim

2.3.2016
Du Colorado à Trois-Rivières… à la marche!
Suite des aventures de l’américaine Ann Sieben qui se rapproche de son objectif (la basilique de Sainte Anne de Beaupré au Québec pour Pâques) après avoir parcouru 4000 kilomètres depuis Denver au Colorado. «Je marche à raison de 40 kilomètres par jour, ce qui est plus d’un marathon. Je m’arrête dans des villages et je trouve une église pour savoir où coucher. Je ne sais jamais où je vais coucher», confie la « Winter Pilgrim ». Il y a 9 ans, elle quitte son métier d’ingénieure nucléaire pour devenir pèlerine à plein temps. Depuis, elle a parcouru 47 000 kilomètres dans 44 pays. Son but est de témoigner de sa foi en la bonté et la générosité de notre monde. Elle deviendra d’ailleurs sous peu la première pèlerine consacrée au monde, en l’occurrence par l’archevêque de Denver.
http://www.sympatico.ca/actualites/nouvelles/regions/mauricie-centre-du-quebec/de-denver-a-sainte-anne-de-beaupre-rencontre-avec-une-pelerine-d-hiver-a-trois-rivieres-1.1673463
Article en français

2.3.2016
Las principales rutas para hacer el Camino de Santiago
Les différents chemins espagnols avec cartes, distances, principales villes traversées, nombre d’étapes, nombre d’auberges, villes et villages traversés…
http://www.huffingtonpost.es/2016/03/02/caminos-de-santiago_n_9340684.html
Article en espagnol

3.3.2016
A Villeneuve-d’Aveyron, la «maison du pèlerin» sur le bon chemin
La municipalité espère ouvrir une maison du pèlerin pour l’été 2017, dans cette commune entre Conques et Figeac dont la bastide est estampillée « Site remarquable de France et d’Europe ». Elle devrait pouvoir accueillir une dizaine de marcheurs.
http://www.centrepresseaveyron.fr/2016/03/03/a-villeneuve-la-maison-du-pelerin-sur-le-bon-chemin,992162.php
Article en français

L'association bretonne des amis de Compostelle a financé l'achat des clous posés récemment dans les rues de Vannes (56, Morbihan)

L’association bretonne des amis de Compostelle a financé l’achat des clous posés récemment dans les rues de Vannes (56, Morbihan)

3.3.2016
Vannes. Le mystère des clous dans les pavés s’éclaircit
Vannes est la première ville de Bretagne dont la traversée est balisée par des clous en bronze arborant la coquille chère aux pèlerins. Les quinze clous ont été scellés dans les pavés par les services techniques de la municipalité, sur le parcours allant de la rue Hoche jusqu’à l’espace Montcalm. Leur coût total (610€) a été financé par l’association bretonne des amis de Saint-Jacques de Compostelle. D’autres villes pourraient suivre comme Dinan (Côtes d’Armor) ou Nantes (Loire-Atlantique).
http://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-le-mystere-des-clous-dans-les-paves-seclaircit-4066033/
Article en français

3.3.2016
Un pèlerinage des marcheurs le 13 mars
J’ai rencontré Georges Audic en octobre 2012 dans l’auberge paroissiale de Grañon où il était hospitalier. Il comptait déjà 11 chemins de Compostelle à son actif. Georges organise la sixième édition du pèlerinage des marcheurs le dimanche 13 mars de la mairie de Plumergat à la basilique de Sainte-Anne d’Auray (aller et retour).
http://www.ouest-france.fr/bretagne/sainte-anne-dauray-56400/un-pelerinage-des-marcheurs-le-13-mars-4075065
Article en français

3.3.2016
Chemin de Saint-Jacques : qui sont les cheminants ?
15000 pèlerins ont marché sur les chemins du Lot en 2015. L’agence Lot Tourisme en partenariat avec le Parc naturel régional des causses du Quercy et l’office de tourisme de Cahors-Saint-Cirq-Lapopie ont étudié leurs profils d’avril à août 2015. En voici les enseignements majeurs :
.Pour la première fois, baisse de fréquentation de 4% au départ du Puy-en-Velay et de 10% à l’entrée du département du Lot
.72% des cheminants ont plus de 50 ans
.53% ont entre 51 et 63 ans, 8% entre 30 et 41 ans
.40% cheminent seuls, 39% à 2, 21% en groupe (4-5 personnes)
.3 pèlerins sur 4 sont français, 18% des pèlerins étrangers sont nord-américains
.70% dépensent plus de 36€/jour, 3% moins de 16€
.Si le gîte d’étape est plébiscité par 84% des personnes interrogées, 36% logent en chambres d’hôtes, 31% à l’hôtel et 7% en camping sauvage
.63% ont pour motivation la quête de sens, la réflexion personnelle, 55% désirent découvrir le patrimoine, 23% partent pour des raisons de croyance ou quête religieuse, 26% pour un défi physique
http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/03/2296716-chemin-de-saint-jacques-qui-sont-les-cheminants.html
Article en français

3.3.2016
La Gobernadora recibió a la Vicecónsul Honoraria de España
Je vous avais parlé du « nouveau » chemin de Saint-Jacques depuis l’Antarctique (revue de presse de la semaine 53 (2015), http://pelerinsdecompostelle.com/?p=2878), et de l’installation, sur la base espagnole de l’île de la Déception, en Antartique « Gabriel de Castilla », d’un panneau jacquaire inaugurant ainsi la route la plus longue menant de l’Antartique à Saint-Jacques de Compostelle, sur une distance de 14075 kilomètres. Parti de la base antarctique espagnole le 28 février, le bateau de recherche océanographique « Hesperides » poursuit sa route vers Saint-Jacques de Compostelle avec une première escale à Ushuaïa le 3 mars 2016. L’initiative repose sur la collaboration de la marine et l’armée de terre espagnoles avec la fédération espagnole des associations jacquaires. Les premiers pèlerins sur cette voie seront les membres de la fondation BIO Hespérides ainsi que le contingent 2015-2016 de la base « Gabriel de Castilla ». L’arrivée est prévue le 19 avril à Carthagène, pour se terminer à la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle où sera déposé le registre officiel de cette nouvelle route de pèlerinage cartographiée par l’Institut Géographique National. L’Hespérides a réalisé de nombreuses campagnes d’investigation, parcourant plus de 300 000 milles nautiques et accueillant plus d’un millier de chercheurs étrangers, dont des scientifiques argentins.
http://www.lalicuadoratdf.com.ar/2016/03/la-gobernadora-recibio-a-la-viceconsul-honoraria-de-espana/
http://www.surenio.com.ar/la-gobernadora-bertone-recibio-integrantes-del-buque-investigacion-oceanografico-hesperides/
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet de la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago

Capture d’écran du site internet de la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago

4.3.2016
Encuentro Internacional del Camino de Santiago en Sarria y Samos
Ils sont arrivés à Sarria (100 kilomètres avant Saint-Jacques de Compostelle sur le camino francés) des Etats-Unis, de Corée, d’Allemagne, du Royaume-Uni, du Danemark, d’Italie, d’Espagne. Leur objectif ? Débattre du futur du camino : la crédentiale, l’augmentation du nombre de kilomètres obligatoires pour l’obtention de la Compostela, l’hospitalité et les auberges, le tourisme, l’augmentation de la fréquentation des chemins, la valorisation de l’image de Elias Valiña, curé d’O Cebreiro, qui a redonné la véritable impulsion aux chemins de Compostelle des temps modernes. La Fraternidad Internacional del Camino de Santiago réunira ses membres les 12 & 13 mars 2016, afin de statuer sur les propositions suivantes :
.Augmenter à 300 kilomètres la distance à parcourir afin d’obtenir la Compostela
.Rattachement des chemins de Compostelle, en tant qu’héritage de l’histoire et patrimoine culturel de l’humanité, aux départements de la culture et du patrimoine des diverses administrations concernées, en lieu et place des départements du tourisme.
.Unification de la réglementation des auberges, et demande d’accorder la priorité aux pèlerins effectuant de longs trajets, au minimum dans les auberges dépendant d’organismes publics.
.Réhabilitation par les instances décisionnelles de la Xunta de Galicia du prix Elias Valiña, ancien curé d’O Cebreiro
.La crédentiale du pèlerin : patrimoine du chemin de Santiago ou monopole de fraîche date pour l’octroi de la Compostela ?
http://diariodigitaldeleon.com/ocio-leon/rincondelperegrino-noticias-leon/encuentro-internacional-del-camino-de-santiago-en-sarria-y-samos-16490
Le site internet de la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago : http://www.ficscaminodesantiago.com
La page Facebook de la Fraternidad Internacional del Camino de Santiago : https://www.facebook.com/Fraternidad-Internacional-del-Camino-de-Santiago-FICS-242480999272769/
Voir le programme du week-end (document PDF) des 12 & 13 mars 2016 : Programa_Sarria 2016
Article en espagnol

Carte des 15 Euro-Vélo Routes en cours de développement. Source : site de l'organisation Euro-Vélo Routes

Carte des 15 Euro-Vélo Routes en cours de développement. Source : site de l’organisation Euro-Vélo Routes

4.3.2016
De León a Noruega por una autovía para bicicletas
La fédération européenne du cyclotourisme dessine actuellement 15 grandes routes européennes dont les 5122 kilomètres qui relieront Santiago de Compostela à Trondheim en Norvège (Euro Vélo Route 3). L’ensemble du projet devrait être terminé en 2020. Chaque route porte le nom de Euro Vélo Route suivie d’un numéro de 1 à 15. L’Euro Vélo Route 3, dénommée route des pèlerins, traversera les grandes villes de Oslo, Göteborg, Hambourg, Brme, Namur, Paris, Bordeaux, Pampelune, Léon, Saint-Jacques de Compostelle. Pour l’instant, cette route n’existe que sur le papier, même si certains tronçons ont déjà été construits (entre Aalbord au Danemark et Hambourg en Allemagne, Brême en Allemagne et Namur en Belgique, entre Paris et Tours et autour de Bordeaux). En Espagne et dans une partie de la France, la Route 3 emprunte la route jacquaire. Le projet Euro Vélo espère ainsi développer 70 000 kilomètres de pistes cyclables
http://www.diariodeleon.es/noticias/leon/leon-noruega-autovia-bicicletas_1051127.html
Site internet du projet Euro Vélo : http://www.eurovelo.org
Article en espagnol

5.3.2016
Los albergues del Camino de Santiago deberán cumplir unos «mínimos de habitabilidad»
Les auberges pour pèlerins des chemins de Santiago devront répondre à un minimum d’exigences en terme d’habitabilité (eau froide et chaude, lumières dans les dortoirs et les salles communes) et donner l’absolue priorité à ceux qui parcourent le chemin à pied et ont des limites physiques. Ce sont quelques règles du décret que vont prendre les autorités pour réguler la trentaine d’auberges de la province des Asturies. Les auberges devront souscrire une assurance de responsabilité civile. Les établissements qui ne rempliraient pas ces conditions auront 4 ans pour se mettre aux normes…
http://www.elcomercio.es/culturas/201603/05/albergues-camino-santiago-deberan-20160305004034-v.html
Article en espagnol

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan http://pelerinsdecompostelle.com