Via Alpina l’envers du chemin (Documentaire)

Via Alpina, l'envers du chemin

Via Alpina l’envers du chemin , un film de Matthieu Chambaud

L’amoureux des montagnes

Matthieu Chambaud est lyonnais. Il tombe amoureux des montagnes dans la Cordillère des Andes. De retour en Europe, il se lance en 2010 dans la traversée des Pyrénées à pied, en solitaire. Un périple de 54 jours reliant l’Atlantique à la Méditerranée. Cette expérience le bouleverse et modifie sa vision de la vie. Il décide de devenir accompagnateur en montagne, et se passionne pour l’étude des bienfaits de la marche en montagne. Il développe ce thème dans son mémoire de fin d’étude. Pour ce faire, il enquête auprès de 200 randonneurs. Lire la suite

Japon : le pèlerinage de Saigoku

Le plus ancien chemin de pèlerinage du Japon

Le pèlerinage de Saigoku est le plus ancien chemin de pèlerinage du Japon, symbole de l’union entre le passé et le présent. Il s’étend sur un millier de kilomètres et permet de visiter 33 temples, vieux de plus de 1000 ans. Ces lieux sacrés côtoient de grandes métropoles dans des paysages au contraste saisissant. Mais les Japonais savent entretenir le lien entre les différentes facettes de leur culture.

Des rituels ancestraux pour les pèlerins

Tout au long de son voyage, la religieuse bouddhiste Maruko aura l’occasion de se soumettre à des rituels ancestraux, avant de se soumettre à une ultime épreuve. La jeune femme rêve à son tour de fonder un temple pour y accueillir les plus démunis. Sa première étape la mène sur des sentiers sinueux à travers forêts et plantations de thé…Ce documentaire a été diffusé sur Arte et ajouté sur You Tube le 29 mai 2016.

Tsubosaka, un lieu de pèlerinage pour non-voyants

Second volet de ce voyage initiatique en compagnie d’une prêtresse bouddhiste : après l’agitation d’Osaka, la sérénité s’impose au temple de Tsubosaka, érigé il y a 1300 ans. La légende dit que le moine aurait guéri l’impératrice Gensho qui avait perdu la vue. Au fil des siècles, les non-voyants en ont fait un lieu de pèlerinage. Le foyer pour aveugle, intégré au temple, est l’un des plus anciens du pays. Dans cette seconde partie, on découvre les artisans qui gravitent autour des temples.

Localisation des 33 temples du pèlerinage de Saigoku : http://www.matsumasa.com/maps/e_saigoku33/

Copie d'écran d'une carte de localisation du temple de Seiganto-ji sur le site http://www.matsumasa.com

Copie d’écran d’une carte de localisation du temple de Seiganto-ji sur le site http://www.matsumasa.com

Pour chacun des 33 temples, ce site internet mentionne l’adresse, le téléphone, la latitude et la longitude, et propose une carte pour la localisation du temple.

Capture d'écran illustrant les coordonnées mentionnées pour chaque temple, site internet http://www.matsumasa.com

Capture d’écran illustrant les coordonnées mentionnées pour chaque temple, site internet http://www.matsumasa.com

Où trouver des informations sur le pèlerinage de Saigoku ?

On trouve ensuite sur wikipedia des compléments d’information sur les temples. Ici, par exemple, pour le premier d’entre eux, nommé Seiganto-ji: https://fr.wikipedia.org/wiki/Seiganto-ji
Une page Wikipédia est également consacré aux Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sites_sacrés_et_chemins_de_pèlerinage_dans_les_monts_Kii
Le pèlerinage de Saigoku est également appelé Pèlerinage de Kansai Kannon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pèlerinage_de_Kansai_Kannon

Copyright © Fabienne Bodan