Camino del Invierno étape 7, de Monforte de Lemos (A Broxa) à Chantada

Camino del Invierno étape 7 : suivez le guide de…Gérard du Camino

Camino del Invierno étape 7

A la sortie de Monforte, les flèches ne sont pas très visibles. Il y a quelques céramiques au sol. Mais le guide de Gérard du Camino indique parfaitement le chemin (voir la photo du bâtiment gris avec une porte gris foncé où il faut prendre la rue de gauche).
Après le rond-point avec une statue de pèlerin, on marche sur la route pendant une dizaine de kilomètres !!! Et parfois, il n’y a pas d’accotement.

 

Hier, en raison de la courte étape ente A Pobra de Brollon et Monforte de Lemos (15 kilomètres), j’ai donc poursuivi jusqu’à Regueiro, puis ai fait du stop pour revenir dormir à Monforte de Lemos (seul endroit possible pour dormir). C’était autant de gagné sur l’étape d’aujourd’hui qui sinon frisait les 30 kilomètres. Le chauffeur m’a signalé que le véritable chemin passait par « el monte » (la colline), mais qu’il n’était pas entretenu.

Camino del Invierno étape 7 : l’église San Payo de Diomondi

Camino del Invierno étape 7 : premier carton rouge !

Premier carton rouge pour ce chemin qui offre décidément trop de portions asphaltées. Et ce n’est pas tout. Finalement, il faut marcher 22 kilomètres sur la route depuis Monforte. Je me fais redéposer au hameau de San Lourenzo, pour commencer l’étape. Un habitant a ajouté une flèche rouge, car rien n’était indiqué et que lorsqu’il a peint cette flèche, il n’avait pas d’autre couleur. Ce monsieur habite le village. Il me déconseille vivement de suivre le chemin officiel, car il n’a pas été nettoyé et « hay mucha maleza » (il y a beaucoup de mauvaises herbes hautes). « Ceux qui l’empruntent sont mécontents », me commente-t-il. J’hésite.

Camino del Invierno étape 7

Point de départ de cette étape. © Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Camino del Invierno étape 7 : une étape asphaltée

Marcher sur la route ne m’enchante guère. Mais je suis seule. Je n’ai croisé aucun pèlerin. Et j’ai peur de me perdre. Je rebrousse chemin et continue sur la route. Un peu plus loin, au village de Piñeiro, même son de cloche. Le chemin est jugé impraticable par les habitants.

Camino del Invierno étape 7

Je me suis trompée d’option sur mon appareil photo, mais suis finalement contente du résultat © Fabienne Bodan

A Belesar, avant d’emprunter le pont qui enjambe le rio, vous pourrez vous désaltérer dans un bar-restaurant sur la droite à 50 mètres en longeant le rio. Car il n’y a rien d’autre entre Monforte et Chantada. Son nom ? Abaceria O Baruxo.

Camino del Invierno étape 7

Camino del Invierno étape 7 © Fabienne Bodan

Je me résigne encore une fois à poursuivre par la route, fort heureusement peu fréquentée, jusqu’à A Barxa. Attention, avant de rejoindre la route qui arrive au hameau et à l’église de Lincora, un paysan a barré le chemin de deux fils dont je ne sais pas s’ils sont électrifiés. Sans doute pour sortir ses vaches. Il faut donc passer au dessus ou au dessous. 

Camino del Invierno étape 7 : la splendide Ribeira Sacra

On peut considérer la Ribeira Sacra comme le joyau de ce Camino del Invierno, même si les paysages sont exceptionnels du début à la fin (enfin quasiment, si l’on excepte les 22 kilomètres de route précédemment décrit). Je vous laisse découvrir la Ribeira Sacra dans le diaporama ci-dessous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Camino del Invierno étape 7 : en arrivant à Chantada

Chantada, Camino del Invierno

En arrivant à Chantada, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

lit

 

 VOIR la fiche détaillée sur l’hostal Gamallo à Chantada

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.