Camino del Invierno / Chemin de l’hiver : mes étapes

Point de départ de mon camino del invierno : le château templier de Ponferrada © Fabienne Bodan

Point de départ de mon camino del invierno : le château templier de Ponferrada © Fabienne Bodan

Cheminant sur le chemin de Madrid en avril 2016, je fis la rencontre de deux soeurs espagnoles, Paqui et Resu, habituées des caminos de la péninsule ibérique. Sans savoir que je projetais de me rendre à Ponferrada pour les fêtes estivales de la Noche Templaria, Paqui m’entretint du Camino del Invierno. Je le connaissais de nom, mais n’avais pas la moindre idée de son itinéraire ni de la distance à parcourir. Quelle ne fut ma surprise lorsque que j’appris qu’il commençait à Ponferrada, et qu’il s’agissait là d’un chemin court, très ancienne alternative au Camino francés lorsque le Cebreiro enneigé empêche les plus téméraires de poursuivre leur route. Progressant sur le chemin de Madrid, mon esprit ne pouvait se détacher de ce Camino del Invierno. Je ne crois plus au hasard depuis longtemps, et l’on venait de me parler d’un chemin qui démarrait juste à l’endroit où je devais passer un week-end au début du mois de juillet…

La première borne du Camino del Invierno, à Ponferrada, lorsque l'on tourne à gauche pour emprunter le pont médiéval qui enjambe le rio Boeza © Fabienne Bodan

La première borne du Camino del Invierno, à Ponferrada, lorsque l’on tourne à gauche pour emprunter le pont médiéval qui enjambe le rio Boeza © Fabienne Bodan

J’étais cependant un peu coincée par le temps. Je ne pouvais ni quitter la France plus tôt, ni y rentrer plus tard. Invitée aux festivités de Ponferrada par un chevalier rencontré à mon arrivée à Saint-Jacques de Compostelle le 31 octobre 2015, j’avais prévu d’y passer 3 jours. Je n’étais pas certaine d’avoir suffisamment de temps pour marcher sur le Camino del Invierno dans son intégralité, d’autant que je commence généralement mes pérégrinations très en douceur, de manière à ne pas griller mes cartouches dès les premiers jours et à laisser à mon corps le temps de s’adapter à l’effort.

Le chemin de l'hiver se caractérise par ses nombreux châtaigniers © Fabienne Bodan

Le chemin de l’hiver se caractérise par ses nombreux châtaigniers © Fabienne Bodan

Il me manqua finalement une journée de marche, parce que je restai une journée supplémentaire à Ponferrada, à cause d’une panne de réveil qui me fit louper le train de 6h45 qui devait me reconduire à mon point de départ. J’ai donc dû me résoudre à sauter une étape, celle de A Rua à Quiroga, par peur de ne pas avoir le temps d’arriver à Saint-Jacques. Bien m’en a pris.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

Le nord-ouest de l'Espagne était une des zones d'extraction aurifère les plus riches, qui alimentait les arcs romains impériaux. La zone archéologique de Las Medulas fut l'une des meilleures exploitations de minerais. © Fabienne Bodan

Le nord-ouest de l’Espagne était une des zones d’extraction aurifère les plus riches, qui alimentait les arcs romains impériaux. La zone archéologique de Las Medulas fut l’une des meilleures exploitations de minerais. © Fabienne Bodan

Le Camino del Invierno vient d’être intégré en août 2016  dans la liste officielle des voies galiciennes vers Saint-Jacques de Compostelle. Les associations se sont démenées depuis 20 ans pour obtenir cette reconnaissance.

En quittant Las Médulas au petit matin © Fabienne Bodan

En quittant Las Médulas au petit matin © Fabienne Bodan

Camino del Invierno / Chemin de l'hiver : mes étapes

Ce tableau récapitule mes étapes sur le Camino del Invierno / Chemin de l'hiver, de Ponferrada à Saint-jacques de Compostelle, en juillet 2016
Etape N°DateVille départVille arrivéeNombre de kilomètres
126/06/16PonferradaSantalla del Bierzo12 kms
227/06/16Santalla del BierzoLas Médulas16,1 kms
328/06/16Las MédulasO Barco de Valdeorras30,7 kms
429/06/16O Barco de ValdeorrasA Rua16,7 kms
XNon parcourueA RuaQuirogaX
504/07/16QuirogaA Pobra de Brollon23,4 kms
605/07/16A Pobra de BrollonMonforte de Lemos15,1 kms
706/07/16Monforte de LemosChantada31,2 kms
807/07/16ChantadaRodeiro27,7 kms
908/07/16RodeiroLaxe28,6 kms
1009/07/16LaxePonte Ulla28,7 kms
1110/07/16Ponte UllaSantiago de Compostela20,8 kms
Le camino del Invierno se mérite, alternant nombreuses montées et descentes. Mais le pèlerin est récompensé, car le chemin surplombe la magnifique vallée du Rio Sil © Fabienne Bodan

Le camino del Invierno se mérite, alternant nombreuses montées et descentes. Mais le pèlerin est récompensé, car le chemin surplombe la magnifique vallée du Rio Sil © Fabienne Bodan

Balisage du camino del Invierno © Fabienne Bodan

Balisage du camino del Invierno © Fabienne Bodan

4 réflexions au sujet de « Camino del Invierno / Chemin de l’hiver : mes étapes »

  1. Bonsoir Fabienne,

    Je viens de lire ton article passionnant. Il donne vraiment envie de reprendre le sac et partir ! Mais parfois la raison doit prévaloir sur l’envie. Alors, j’attendrai patiemment ton prochain texte !

  2. Bonjour Fabienne,

    Je suis toujours admirative de vos publications et votre récit sur ce Camino del Invierno me donne bien envie de le faire. Je commence la Via de la Plata lundi, je dois dire que vos récits m’ont décidé de me lancer sur cette voie.

    Merci de votre travail qui aide beaucoup le pèlerins !!!

    Bien cordialement Edith

    • Merci beaucoup Edith de vos encouragements. Buen camino sur cette magnifique Via de la Plata (je persiste et signe 😉 ) Et n’hésitez pas à poster des commentaires sur mes fiches hébergements de cette Via de la Plata ou à m’expédier des informations sur d’autres hébergements. Un de mes amis vous devance de quelques jours et il m’envoie des informations sur les hébergements. Alors je vais créer un article pour y inclure ces nouvelles informations. Cordialement, Fabienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *