BD Un norvégien vers Compostelle

BD Un norvégien vers Compostelle : 

Un norvégien vers Compostelle, Jason

Norvégien installé en France, Jason nous invite à le suivre le long d’une randonnée qui le conduira jusqu’à la pointe espagnole dans sa nouvelle BD Un norvégien vers Compostelle. Un voyage en noir et blanc sur la route de Saint- Jacques. Jason a eu cinquante ans l’année dernière et il a décidé de la parcourir durant trente-deux jours. Le livre oscille entre introspection et tentatives timides pour parler aux autres. L’humour scandinave fait mouche.

Un norvégien vers Compostelle, Jason

BD Un norvégien vers Compostelle : Couverture de la BD « Un norvégien vers Compostelle » de Jason, aux Editions Belcourt

Dessin : Jason
Scénario : Jason
Série : Camino
Collection : Shampoing
Edition : Delcourt
Sortie : 01.2017

BD Un norvégien vers Compostelle : scénario

Les jours se suivent et se ressemblent sur la route de Compostelle. Les gens se croisent, échangent prénoms et pays d’origine, bavardent un peu, puis se laissent parce l’un marche forcément plus vite. Parfois ils se revoient en fin de journée, parfois pas. Le soir venu, un repas, un dortoir à dix euros, quelques ampoules entre les orteils, une nuit de sommeil et c’est reparti pour une trentaine de kilomètres. Dans sa banalité, le pèlerinage de John n’a rien de particulier. Il ne se conclut d’ailleurs pas par une épiphanie ; simplement un diplôme soulignant son exploit. Pour deux euros, le marcheur obtient une boîte de carton où le ranger. Dans cette histoire, le leitmotiv est la difficulté du protagoniste à entrer en contact avec l’autre ; celui qu’il croise fugacement, celui qui répond poliment avant de prendre ses distances, celui qui après quelques jours à peine a joint un petit groupe d’allure sympathique… il n’y a malheureusement plus de place à sa table. Les rencontres sont nombreuses, mais généralement superficielles et brèves. (Source : La Bédéthèque).

BD "Un norvégien vers Compostelle" de Jason

BD Un norvégien vers Compostelle de Jason, aux Editions Belcourt. Extrait 1.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

BD Un norvégien vers Compostelle : la presse en parle

7.01.2017
Un Norvégien vers Compostelle, Jason sur le chemin
Il est toujours aussi étonnant Jason. Le plus montpelliérain des Norvégiens au profil un peu lunaire, au style clair et aux personnages subrepticement animaliers, s’est découvert une passion pour la randonnée pédestre. De là à décider de rejoindre Compostelle par l’un des chemins du célèbre pèlerinage il n’y avait que quelques millions de pas en chaussures de marche. Et au retour un bouquin qui compte par le menu le déroulement de cette longue balade  finalement à ses yeux pas si extraordinaire mais source d’anecdotes, de rencontres et de petits plaisirs.
http://www.ligneclaire.info/jason-44403.html
Article en français

9.01.2017
Un Norvégien vers Compostelle : mieux qu’une Porsche, Jason se paie un pèlerinage pour ses 50 ans
Jason, auteur d’origine norvégienne vivant aujourd’hui à Montpellier, récompensé trois années de suite par le Prix Eisner de la meilleure édition américaine d’une oeuvre internationale, occupe une place à part dans le monde du Neuvième art avec un graphisme singulier, un trait dépouillé, des personnages à têtes d’animaux et des dialogues rares, souvent inexistants. Ici, Jason se lâche côté bavardages, l’auteur se montrant même demandeur en conversation avec ses frères de marche. Sans grand résultat, il faut bien l’avouer. Un article d’Eric Guillaud, du blog Le Meilleur de la BD
http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/actu-bd-livrejeunesse/2017/01/09/un-norvegien-vers-compostelle-mieux-quune-porsche-jason-se-paie-un-pelerinage-pour-ses-50-ans.html
Article en français

BD "Un norvégien vers Compostelle" de Jason

BD Un norvégien vers Compostelle de Jason, aux Editions Belcourt. Extrait 2.

13.01.2017
Un Norvégien vers Compostelle
On ne l’attendait pas là, Jason. Auteur de récits mélancoliques taiseux, de récits de genre empreints de nostalgie, dans un style cartoon minimaliste, l’auteur norvégien installé en France revient avec une bande dessinée autobiographique. Dans laquelle il raconte son pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle. La route, les autres marcheurs, ce qu’il attend de ce voyage si particulier pour lui qui n’est pas chrétien. Mais aussi les ampoules, les punaises de lit, les soirées solitaires à avaler son sandwich sur un coin de table avant de dormir quelques heures, bercé par les ronflements de ses congénères de dortoir…
http://www.bodoi.info/un-norvegien-vers-compostelle/
Article en français

Et aussi :

23.01.2017
Un très bel ouvrage BD en ligne claire et minimaliste : Un Norvégien vers Compostelle
C’est un peu par hasard que je me suis retrouvé avec « Un Norvégien vers Compostelle » dans les mains.Le titre avait attiré mon attention, l’auteur était annoncé à Angoulême, la réputation de Jason avait dépassé les limites de la confidentialité et du coup je cochais son nom avant même de l’avoir lu…En effet, même si Jason, de son véritable nom John Arne Saeteroy, a déjà eu trois fois un Eisner Award*, 2007, 2008 et 2009, je n’avais jamais lu d’ouvrages de lui. Il fallait bien une première…
http://www.vivre-a-chalon.com/lire_Un-tres-bel-ouvrage-BD-en-ligne-claire-et-minimaliste-_-Un-Norvegien-vers-Compostelle,2303db2733e66d048e43fb2f52f7486b2a3d3a4f.html
Article en français

26.01.2017
[La BD de la semaine] Un Norvégien vers Compostelle, de Jason
Le dernier album en français de Jason datait déjà d’il y a deux ans (Le Perroquet de Frida Kahlo, chez Carabas), mais on retrouve dans ce Norvégien vers Compostelle tout ce qui fait son identité, son talent et qui lui a déjà valu un record de trois Eisner Awards aux États-Unis, de 2007 à 2009, avec respectivement Hemingway, J’ai tué Adolf Hitler et Le Dernier Mousquetaire. Si Jason semble à l’aise dans tous les styles, de la fiction loufoque à l’auto-bio plus introspective, on y décèle chaque fois son goût très nordique pour une narration simple, répétitive (ici, quatre cases par page) et souvent silencieuse, un graphisme extrêmement dépouillé, nourri de ligne claire et de comics indépendants, et des personnages croqués sous forme d’animaux anthropomorphisés qui sont sa marque de fabrique, tout autant que son redoutable humour à froid, surgissant souvent dans les instants de gravité.
http://focus.levif.be/culture/livres-bd/la-bd-de-la-semaine-un-norvegien-vers-compostelle-de-jason/article-review-605031.html
Article en français

5.02.2017
Angoulême 2017, Jason et Compostelle !
Si c’est un peu par hasard que je me suis retrouvé avec « Un Norvégien vers Compostelle » dans les mains avouons que dès la lecture terminée j’avais le sentiment d’avoir lu un bon livre, atypique et surprenant et j’avais réellement envie de rencontrer l’auteur…J’ai remarqué l’auteur avant la rencontre car je l’ai vu dans Angoulême avec son sac à dos, pas un sac rempli de bandes dessinées comme certains collectionneurs savent le faire, non, juste le sac à dos du randonneur qui se balade dans la ville… La rencontre a eu lieu dans l’espace presse des éditions Delcourt et notre ami Jason ne parle pas français, du moins pas assez à son goût pour répondre à une interview. Par contre, il parle très bien anglais, articule merveilleusement bien et pour un Français, il est très compréhensible…
http://www.vivre-a-chalon.com/lire_Angouleme-2017-Jason-et-Compostelle-_,2303c4f1c251ddeaf2bedd191d5251eb4015b8d1.html
Article en français

9.2.2017
BD : Un Norvégien vers Compostelle
Un peu plus d’un mois de marche. C’est le délai qu’il a fallu au dessinateur norvégien Jason pour arriver jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il raconte avec un humour scandinave, légèrement goguenard et narquois, son expérience…Le style est dépouillé, ses décors et les expressions des visages minimalistes, le dessin est en noir et blanc, des éléments qui peuvent exprimer la solitude du marcheur chargé de son effort. Il offre aussi un certain recul vis-à-vis du chemin de Compostelle qui a acquis d’année en année une dimension presque légendaire, attirant des foules toujours plus nombreuses.
http://lessor.fr/bd-un-norvegien-vers-compostelle-17864.html
Article en français

BD "Un norvégien vers Compostelle" de Jason

BD Un norvégien vers Compostelle de Jason, aux Editions Belcourt. Extrait 3.

BD Un norvégien vers Compostelle : l’auteur

♦ Qui est Jason ?
De son vrai nom John Ame Sæterøy, Jason réalise à l’âge de 12 ans sa première histoire dessinée après avoir découvert l’un des nombreux albums cultes de Tintin. A 15 ans, il propose déjà des strips qu’il parvient à vendre à un magazine humoristique norvégien. Une grande victoire pour ce jeune dessinateur ! Evidemment, l’argent gagné est immédiatement réinvesti en BD. Il fait alors une école d’art à Oslo. Mais s’il veut faire carrière dans la BD avec un style franco-belge, la Norvège n’en est pas grande fan. Réalisant dès lors que seule une poignée d’auteurs est capable de vivre de ses pinceaux, le jeune homme se diversifie et propose des concepts originaux. Doué pour cela, il accouche de cases larges, claires et dépouillées, comme d’histoires sombres et cyniques. Ses personnages sont représentés par des animaux – chiens, oiseaux, lapins – parfois volontairement difficiles à distinguer. Dans les pays francophones, il est connu des éditions Atrabile chez qui il publie plusieurs de ses albums dont ‘Attends’, ‘Chhht !’ ou plus récemment ‘Des morts et des vivants’. S’il est par ailleurs édité aux Etats-Unis chez Fantagraphics, l’un des plus grands indépendants, c’est en 2004 qu’il se montre infidèle et se fait publier chez Carabas. En 2006 et 2007, Jason sort ‘J’ ai tué Adolf Hitler’, un album épuré et doté d’un symbolisme percutant, puis publie encore ‘Coïncidence’, ‘Le Secret de la momie’, et ‘Le Dernier Mousquetaire’. Source : la Bédéthèque.
Voir tous ses titres publiés sur :
http://www.bedetheque.com/auteur-6242-BD-Jason.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jason_(auteur)
Une interview de l’auteur sur : http://www.du9.org/entretien/jason1022/ OU http://www.bodoi.info/jason-conteur-deconnecte/
Article en français

BD Un norvégien vers Compostelle : plus d’informations sur le site de l’éditeur

http://www.editions-delcourt.fr/serie/un-norvegien-vers-compostelle.html

Prix : 15,50 €

Une réflexion au sujet de « BD Un norvégien vers Compostelle »

  1. J’ai adoré cette BD, et lorsqu’elle est sortie, je fus très intéréssé car je venais de commencer depuis peu le récit en BD de mon propre cheminement vers Compostelle, 17 ans après avoir effectué celui-ci.
    J’ai aimé sa façon de raconter le pèlerinage, cette avancée lente et quotidienne vers Santiago, sans qu’il ne se passe vraiment grand chose sinon les petits riens qui font le sel du Chemin (et de la vie).
    Si vous le souhaitez, je vous invite à découvrir ma BD, dans un style différent de celui de Jason. Elle s’intitule « Coquillards » et est actuellement en cours avec une diffusion régulière sur mon blog, j’espère que vous aurez plaisir à suivre ce récit : http://philgreff.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *