Quel budget pour le camino de Santiago ?

Flèche jaune Compostelle

Flèche jaune, balisage typique des chemins de Compostelle en Espagne. Camino del Invierno (Chemin de l’Hiver). © Fabienne Bodan

Tous les pèlerins se posent cette question avant leur départ : quel budget pour le camino de Santiago ? Le site espagnol Vive Camino détaille dans son article tous les coûts à intégrer dans le budget du pèlerin sur les chemins espagnols. Il faut compter :

  • la nourriture,
  • les nuitées,
  • les imprévus,
  • les visites à la pharmacie,
  • le voyage aller-retour,
  • les cadeaux et souvenirs éventuels.

Lire la suite

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 20 de 2017

Une revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 20 de 2017 francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 14.05.2017 au samedi 20.05.2017

Coquille Saint-Jacques-de-Compostelle

Une des premières pancartes sur la Via Podiensis, en partant du Puy-en-Velay. On se demande si on va vraiment y arriver un jour…© Fabienne Bodan

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 20 de 2017 : statistiques

14.05.2017
Les randonneurs se font plus nombreux sur le chemin jacquaire
Le printemps est un moment fort pour la fréquentation sur le GR 65. Avec des randonneurs français et étrangers. Simples marcheurs ou pèlerins…/…Selon les hôtesses de l’office de tourisme, 2017 n’est pas le meilleur cru, pourtant avril a connu un large ensoleillement. Peut-être faut-il y voir le poids de l’élection présidentielle. Quoi qu’il en soit, les Français sont bien là, quasiment tous les départements sont représentés. Au niveau des autres nationalités, ce sont les Allemands les plus nombreux, une tendance qui se confirme depuis deux ou trois ans. Les Hollandais arrivent en deuxième position…/…
http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/14/2574229-les-randonneurs-se-font-plus-nombreux-sur-le-chemin-jacquaire.html
Article en français

Lire la suite

Via de la Plata 2017 (mises à jour)

Christophe Blanquart (Luxembourg)

Christophe Blanquart (Luxembourg)

Via de la Plata 2017 (mises à jour). J’ai rencontré Christophe Blanquart et sa femme Marie-Claire sur mon premier chemin en 2012. Nous avons terminé ensemble la Via Podiensis. Nous nous sommes séparés à Pampelune. Christophe est depuis reparti de chez lui au Luxembourg pour Saint-Jacques-de-Compostelle. Il chemine en ce printemps 2017 sur la Via de la Plata. Christophe a eu la gentillesse de me communiquer des informations tout au long de son chemin. Après avoir remonté la voie de l’argent jusqu’à Zamora, il a bifurqué vers Chavez au Portugal en empruntant le Camino Portugais de la Via de la Plata. Cette variante est parallèle au Camino Sanabrés, mais plus au sud.

Lire la suite

Hébergement à Agueda

Agrandir le plan

L'arrivée à Agueda, Chemin Portugais. Pour vous rendre à la Maison des pèlerins, poursuivez sur la rue en face, toujours tout droit après le pont, jusqu'à une grande place. Contournez la place et prenez la dernière rue à gauche en haut de la place. © Fabienne Bodan

L’arrivée à Agueda, Chemin Portugais. Pour vous rendre à la Maison des pèlerins, poursuivez sur la rue en face, toujours tout droit après le pont, jusqu’à une grande place. Contournez la place et prenez la dernière rue à gauche en haut de la place. © Fabienne Bodan

La façade de la maison des pèlerins, Agueda, Chemin Portugais. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. La façade de la maison des pèlerins, Agueda, Chemin Portugais. © Fabienne Bodan

La maison compte deux étages. On passera devant un beau vitrail pour accéder au premier étage. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. La maison compte deux étages. On passera devant un beau vitrail pour accéder au premier étage. © Fabienne Bodan

Chemin Portugais : hébergement à Agueda (Portugal)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la Maison des Pèlerins, Agueda, Chemin Portugais (Portugal). Mai 2013
HébergementAgueda
Maison des pèlerins
24, rua Dr Manuel Alegre
3750 Agueda
(Monter la rue face au pont)
(17 places)
Attention les bombeiros n'accueillent plus, et renvoient vers cette maison des pèlerins !
Tarif 2013 (*)5 euros
Description.Grande maison de deux étages rachetée à son ancien propriétaire mexicain par une association jacquaire locale, dont les bénévoles se chargent de l'accueil des pèlerins et de l'entretien du lieu
.Chambres de 2 à 4 lits, superposés ou non
.Salon
.Wifi
.Sdb communes
.Cuisine
.Supermarché à 10 minutes
Avantages.Accueil jacquaire chaleureux
.Chambres spacieuses, parquet
.Toutes commodités recherchées par les pèlerins
.Convivialité d'une maison réservée aux pèlerins, de petite taille (17 places au total)
.Possibilité de cuisiner (rare de Lisbonne à Porto)
Inconvénients.Un peu vieillot, notamment dans les salles de bains, mais l'association dispose de très peu de moyens pour procéder aux travaux de rénovation (maison ouverte en 2012, en donativo, mais, certains pèlerins ne laissant rien, l'association s'est résignée à demander 5 euros) : cela viendra sûrement en son temps
.Un peu à l'écart du chemin (15 minutes)
Appréciation
Coup de coeur
♣♣
Petits dortoirs, parquet. On apprécie de se retrouver dans une atmosphère presque intime. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. Petits dortoirs, parquet. On apprécie de se retrouver dans une atmosphère presque intime. © Fabienne Bodan

Dortoirs de la maison des pèlerins. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. Dortoirs de la maison des pèlerins. © Fabienne Bodan

Il y a aussi des chambres. © Fabienne Bodan

Hébergement à Agueda. Il y a aussi des chambres.
© Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergements du Puy-en-Velay à Saint-Jean-Pied-de-Port

Le camping municipal de Saint Chély d'Aubrac (12) . © Fabienne Bodan

Le choix des hébergements sur les chemins de Compostelle relève souvent du bouche-à-oreille. J’ai apprécié de recevoir des conseils, les bonnes adresses, les coups de coeur des autres pèlerins. A mon tour, je vous livre la liste de mes hébergements du Puy-en-Velay à Saint-Jean-Pied-de-Port sur la Via Podiensis. Vous trouverez également sur ce site la liste de mes hébergements sur le Camino francés, de Roncevalles à Santiago de Compostela.
Lire la suite

Les hébergeurs à l’écran !

Sans eux, point de chemin. Les hébergeurs accueillent les pèlerins avec bienveillance, les bichonnent, les renseignent, les écoutent, les aident. Vous trouverez sur cette page des interviews vidéo de nos chers hébergeurs.

Pour commencer, cette interview de Véronique Pautrel, qui accueille les pèlerins à La Halte Pèlerine de Lectoure. Vidéo You Tube ajoutée le 13 mai 2016 : « L’ Office de Tourisme joue le reporter ! Chaque mois, en fonction de ce qui se passe dans la ville de Lectoure vous découvrirez le portrait d’un acteur ! Un moyen original de s’immerger dans la vie lectouroise et de découvrir les métiers, les savoir-faire, les établissements de ce qui participent à l’attractivité quotidienne et touristique de notre territoire.
Pour ce mois de Mai et avec l’arrivée des nombreux pèlerins sur Lectoure voici une immersion chez Véronique Pautrel qui accueille avec plaisir depuis 10 ans des marcheurs dans son gîte « la Halte Pèlerine ». Ce qu’elle aime dans son métier, c’est le contact humain, donner des conseils et être un repère pour toutes les personnes qu’elle rencontre ».

Annie Lautard tient le gîte « Au Fil de l’Eau » à Espalion. Elle apprécie de voir des gens du monde entier « c’est une réelle richesse au quotidien ». Elle essaye de rendre le plus de services possible aux pèlerins, de leur délivrer rapidement les informations pratiques, touristiques et de répondre à leurs questions. « C’est tout un univers le chemin. Ce n’est pas de la randonnée. Ceux qui partent randonneur, reviennent pèlerins. On apprend tous les jours quelque chose. Les gens font le chemin pour chercher quelque chose, mais qu’ils ont déjà la plupart du temps. Qu’ils soient dans cette recherche spirituelle ou non, à un moment ils se laissent embarquer par cette énergie positive. »

L’accueil des pèlerins par les hébergeurs from cc.estaing on Vimeo.

Maria accueille depuis 5 ans les pèlerins dans son gîte de 16 lits à Montréal du Gers. Elle est l’une des seules à garder son gîte ouvert pendant l’hiver…Un reportage audio de France Bleu Gascogne, par Théo Hetsch et Nelly Assenat. https://www.francebleu.fr/infos/societe/pelerins-de-saint-jacques-zoom-sur-ces-visiteurs-de-passage-en-gascogne-1482244931

Tableau récapitulatif de mes hébergements sur le Camino de Madrid

Ce Camino de Madrid est particulièrement bien doté en auberges pour pèlerins, malgré une fréquentation encore assez faible. Vous trouverez des auberges de pèlerins à Madrid (Albergue Petrus de l’association coréenne), Tres Cantos (Albergue municipal, 6 lits, mais fermée en fin de semaine), Mataelpino (16 lits), Cercedilla (1 Polideportivo et 2 auberges de jeunesse), La Granja de San Ildefonso (Albergue Camino de Lis, 32 lits, variante du chemin), Segovie (Albergue Duerme Vela), Zamarramala (Albergue municipal Fuente de Parajos, 40 lits), Añe (Acogica municipal, 6 lits), Santa Maria La Real de Nieva (Albergue Fuensanta, 6 lits), Nava de la Asuncion (Albergue municipal, 4 lits), Coca (Albergue Escuela, 12 lits), Villeguillo (Albergue municipal, 10 lits), Alcazaren (albergue municipal, 8 lits), Puente Duero (Albergue municipal, 8 lits), Ciguñuela (Albergue municipal, 16 lits), Peñaflor de Hornija (Albergue municipal, 12 lits), Castromonte (Albergue municipal, 20 lits), Medina de Rioseco (Convento Santa Clara), Tamariz de Campos (Albergue parroquial, 4 lits), Cuenca de Campos (Albergue Municipal, 16 lits), Villalon de Campos (Albergue municipal, 16 lits), Santervas de Campos (Albergue municipal, 16 lits + 5 ou 6 matelas), Megar de Arriba (Albergue municipal, 5 lits), Sahagun (plusieurs auberges de grande capacité, puisque l’on retrouve ici le Camino francés).

Pour obtenir le son dans le diaporama ci-dessous, pensez à activer le haut-parleur dans la barre noire en bas de l’écran !

Pour des informations à jour sur les hébergements, voir la fiche de l’association des amis de Saint-Jacques de Madrid, remise à jour très fréquemment (tous les mois ou tous les deux mois) : http://www.demadridalcamino.org/caminomadrid/albergues-y-algo-mas

Camino de Madrid : tableau récapitulatif de mes hébergements (avril 2016)

Tableau récapitulatif de mes hébergements sur le Camino de Madrid (avril 2016). Dans chaque ville ou village, le nom de l'hébergement, son prix et le lien vers la fiche correspondante sur ce site avec tous les détails et photos.

Ville ou villageHébergementPrixLien vers la page correspondante sur ce site
MadridAuberge de jeunesse Cats Hostels16 à 28 euros (avec petit déjeuner)http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5169
Colmenar ViejoGran Hostal El Chiscon44 euros (1 personne)
60 euros (2 personnes)
72 euros (3 personnes)
http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5100
MataelpinoAuberge municipale8 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5105
CercedillaAlbergue Juvenil Villa Castora19,80 euros pour les plus de 30 ans
14,50 euros pour les moins de 30 ans
(petit déjeuner inclus)
http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5188
SegoviaHospedaje El Gato55 euros la chambre avec 3 lits, soit 18,30 euros par personnehttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5190
ZamarramalaAlbergue de Peregrinos Fuente del PajaroGratuithttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5192
Santa Maria La Real de NievaAlbergue privée FuensantaDonativohttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5194
CocaAlbergue municipal Escuela Casa del Peregrino5 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5196
AlcazarenAlbergue municipal de peregrinosDonativohttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5271
Puente DueroAlbergue municipal de Puente DueroDonativo (nuit & petit déjeuner)http://pelerinsdecompostelle.com/?p=5273
Peñaflor de HornijaAlbergue de Peñaflor de Hornija3 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5275
Medina de RiosecoAlbergue de peregrinos de las Clarisas de Medina de Rioseco7 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5277
Cuenca de CamposAlbergue municipal6 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5279
Santervas de CamposAlbergue municipal6 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5281
SahagunAlbergue municipal5 euroshttp://pelerinsdecompostelle.com/?p=5283