Une Bretonne fil rouge d’un documentaire sur les chemins de Compostelle pour Des Racines et des Ailes (France 3)

Fabienne Bodan avec l'équipe de tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" de l'émission Des Racines et Des Ailes - Saint-Jacques-de-Compostelle
Fabienne Bodan avec l’équipe de tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » – Saint-Jacques-de-Compostelle – Des Racines et Des Ailes – France 3 – Juillet 2018. Avec, de gauche à droite Christophe Astruc (caméraman), Caroline Conte (Réalisatrice) et Fred Klein (ingénieur du son).

Une Bretonne Sur les chemins de Compostelle pour Des Racines et des Ailes

Des Racines et Des Ailes. France 3 diffusera le 4 septembre 2019 à 20h50 un documentaire de 110 minutes, intitulé Sur les chemins de Compostelle. Présentée par Carole Gaessler, l’émission met l’accent sur l’histoire et le patrimoine naturel et architectural. Tout en conjuguant proximité et ouverture sur le monde. Les reportages font appel à des passionnés, professionnels de la culture ou acteurs de leur propre histoire. Ils permettent d’établir le lien entre le passé et le présent.

Tournage à Saint-Jacques-de-Compostelle, fin juillet 2018. En haut à gauche, le bosque encantado (le bois enchanté), sur le camino inglés, où nous débuterons le tournage. À droite en haut, Fabienne et son amie Katherine, une jeune allemande rencontrée sur le camino inglés. En bas à gauche, le botafumeiro, encensoir géant de la cathédrale galicienne, très populaire chez les pèlerins. Et enfin, en bas à droite, la statue de l’apôtre Saint-Jacques entourée de ses deux disciples Théodore et Athanase.

Du chemin intérieur vers l’aide aux pèlerins

Le 5 mai 2012, Fabienne Bodan effectue dans la cathédrale du Puy-en-Velay ses premiers pas sur les chemins de Compostelle. Elle atteint Saint-Jacques-de-Compostelle au bout de 68 jours de marche, répartis en 4 périodes au cours de la même année. Elle rêve de découvrir la tombe de l’apôtre Jacques le Majeur le jour de ses 50 ans. La bretonne est une grande voyageuse, mais, au début de son aventure, ne se revendique ni randonneuse, ni pèlerine. Elle apprend en marchant. Au départ, elle doute, comme beaucoup, de sa capacité physique et morale à relever un défi de 1600 kilomètres à pied. Au bout de trois jours, sans savoir l’expliquer, elle a déjà l’intime conviction qu’elle ira jusqu’au bout.

On ne sait jamais ce que va nous réserver le chemin. Ici, le 5 mai 2012, Fabienne Bodan au départ de la Via Podiensis, ignore en tout point jusqu’où la conduira cette aventure.

4000 kilomètres sur les chemins de Compostelle

Devant la statue de Saint-Jacques et la Vierge Noire de la cathédrale du point de départ de la Via Podiensis, Fabienne Bodan était bien loin d’imaginer que, 6 ans plus tard, elle aurait parcouru 4000 kilomètres sur les chemins de France, d’Espagne et du Portugal. Vécu toutes ces magnifiques rencontres qui ont bouleversé sa vie. Accueilli des centaines de candidats au départ dans le cadre de sa mission annuelle de bénévolat au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port. Conçu deux sites internet, Pèlerins de Compostelle (mars 2015) et Chemins vers le Sacré (novembre 2018), dont le plus ancien enregistre 20000 visites par mois.

En 2018, Fabienne Bodan récolte les fruits d’un travail au service des pèlerins de plusieurs années. Elle publie aux Éditions Ouest-France le Guide des chemins de pèlerinage du monde, un ouvrage inédit présentant 800 itinéraires dans 43 pays sur les 5 continents. Et elle participe au tournage d’un documentaire de 110 minutes sur les chemins de Compostelle pour l’émission de France 3, Des Racines et des Ailes. En haut à droite, le jour de l’arrivée de son ouvrage chez elle, en Bretagne. À droite, en bas , dans l’avion qui survole la voie de Vézelay. En bas à gauche, lors du tournage sur la première étape du camino francés, entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Roncevaux, avec Caroline Conte (réalisatrice), Christophe Astruc (caméraman) et Fred Klein (ingénieur du son).

2018, un premier livre sur les chemins de pèlerinage et le tournage d’un documentaire

Les chemins de Compostelle sont guérisseurs et transformateurs. Nul n’en revient indemne. Au retour, la vie prend souvent des tournures inattendues. Pour la bretonne qui se qualifie désormais de randonneuse et pèlerine, Saint-Jacques a réouvert les portes de la communication. 2018 a couronné les efforts consentis depuis plusieurs années. Fabienne Bodan a publié en octobre 2018 son Guide des chemins de pèlerinage du monde de 480 pages et 800 itinéraires. Et Saint-Jacques l’a doublement bénie. Non seulement, elle a bénéficié de l’enthousiasme et de la bienveillance de toute l’équipe des Éditions Ouest-France. Mais deux jeunes réalisatrices, Caroline Conte et Mélodie Proust, lui ont offert d’être le fil rouge d’un documentaire de près de deux heures sur les chemins de Compostelle.

Tournage au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, où la même équipe se retrouve pour la quatrième année consécutive pendant une semaine (photo en haut à droite, et de gauche à droite : Yves (Saint-Jérôme, Québec), Maria (Madrid, Espagne), Maïté (Portugalete, Espagne), Alain (Dax, France), Fabienne (Lorient, France).

Une bretonne fil rouge d’un documentaire Des Racines et des Ailes

Tout a commencé par un coup de téléphone en février 2018. Les co-réalisatrices pour Des Racines et des Ailes ont découvert son site web Pèlerins de Compostelle. Une seule chose compte aux yeux de l’animatrice du site et de sa page Facebook de même nom. Donner généreusement informations et contacts pour aider les jeunes femmes à comprendre un peu plus l’esprit du chemin. Exercice ô combien délicat pour ceux qui n’ont jamais vécu cette aventure. Deux mois plus tard, Caroline et Mélodie lui proposent d’être le fil rouge du reportage. Elles font le déplacement en Bretagne pour lui présenter leur projet. Autour d’un repas de crêpes et d’une bolée de cidre, les journalistes lèvent le voile sur le scénario.

Survol en avion de la Via Lemovicensis et des cités patrimoniales de Vézelay et La Charité-sur-Loire. Photo en haut à gauche, et de gauche à droite : Fabienne Bodan, Bernard Cazdepats (caméraman), Mélodie Proust (réalisatrice) et Gérald Ducoin (pilote).

Un tournage en trois volets

La lorientaise croit vivre un rêve. Les réalisatrices lui proposent trois lieux de tournage différents. Nous partirons tout d’abord en Galice, à Saint-Jacques-de-Compostelle et Fisterra. Puis à Vézelay pour un survol en avion de la Via Lemovicencis. Et enfin à Saint-Jean-Pied-de-Port, pour témoigner du rôle majeur des anciens pèlerins bénévoles qui donnent de leur temps chaque année pour accueillir les pèlerins dans les bureaux d’information et les gîtes. À ce stade, et avant la diffusion du documentaire, nous n’en dirons pas plus, pour préserver l’effet de surprise. Mais toutes ces photos vous donneront déjà un avant-goût de l’atmosphère très conviviale et chaleureuse du tournage.

Survol en avion de la Via Lemovicensis et des cités patrimoniales de Vézelay et La Charité-sur-Loire. Préparation de l’avion et fixation des caméras GoPro sur l’aile droite et à l’intérieur de l’avion. Avec Bernard Cazdepats (caméraman), et Gérald Ducoin (pilote).

Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des racines et des Ailes Saint-Jean-Pied-de-Port 28082018 © Bertrand DEBEURET
La Bretonne Fabienne Bodan sur le tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des racines et des Ailes, de Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncevaux, 28.08.2018. Avec Caroline Conte (réalisatrice) et Christophe Astruc (caméraman) © Bertrand DEBEURET – https://www.air-buzz.com
Des Racines et des Ailes - France Télévisions (France 3)
Des Racines et des Ailes – France Télévisions (France 3)

Sur les chemins de Compostelle – Des Racines et des Ailes – France 3 – Mercredi 4 septembre 2019 – 20h50 – Présentation : Carole Gaessler -Réalisation : Caroline Conte et Mélodie Proust

En savoir plus…

Survol de la via Lemovicensis - Fabienne Bodan et le Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des Racines et des Ailes
La Bretonne Fabienne Bodan participe au tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des Racines et des Ailes. Ici pour un survol de la via Lemovicensis. Avec Mélodie Proust, réalisatrice. 09.2018 © Fabienne Bodan

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Fabienne Bodan « Sur les chemins de Compostelle » – Des Racines et des Ailes (Photos)

France 3 diffusera le XXXX 2019 à 20h50 un documentaire de 110 minutes qui devrait intéresser les pèlerins. Sur les chemins de Compostelle, c’est son titre, est proposé par l’émission Des Racines et Des Ailes. Fabienne Bodan, une bretonne voyageuse et pèlerine de Compostelle, est le fil rouge du reportage. Elle est l’auteure du Guide des chemins de pèlerinage du monde. Elle anime les sites web Pèlerins de Compostelle et Chemins vers le Sacré. Découvrez les coulisses du tournage ICI. Les photos ci-dessous sont disponibles pour la presse en haute résolution.

En tournage à Saint-Jacques-de-Compostelle

Fabienne Bodan avec l'équipe de tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" de l'émission Des Racines et Des Ailes - Saint-Jacques-de-Compostelle
Fabienne Bodan avec l’équipe de tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des Racines et Des Ailes (France 3). À Saint-Jacques-de-Compostelle – France 3. Juillet 2018. Avec, de gauche à droite Christophe Astruc (caméraman), Caroline Conte (Réalisatrice) et Fred Klein (ingénieur du son). © Fabienne Bodan

→ Pour télécharger cette photo en résolution supérieure, cliquez ICI

De Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncevaux, première étape du camino francés

Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des racines et des Ailes Saint-Jean-Pied-de-Port 28082018 © Bertrand DEBEURET
Tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des racines et des Ailes (France 3), sur la première étape du camino francés, de Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncevaux. 08.2018. Avec Caroline Conte (réalisatrice) et Christophe Astruc (caméraman) © Bertrand DEBEURET – https://www.air-buzz.com

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

L’équipe d’accueillants au bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port

Bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port
Notre équipe de bénévoles du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port. De gauche à droit : Yves (Saint-Jérôme, Québec), Maria (Madrid, Espagne), Maïté (Portugalete, Espagne), Alain (Dax, France) et Fabienne (Lorient, France). © Fabienne Bodan

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

Vol au dessus de la Via Lemovicensis

Survol de la via Lemovicensis - Fabienne Bodan et le Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des Racines et des Ailes
Fabienne Bodan participe au tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des Racines et des Ailes (France 3). Ici pour un survol de la via Lemovicensis, qui relie Vézelay à Saint-Jean-Pied-de-Port. Avec Mélodie Proust, réalisatrice. 09.2018 © Fabienne Bodan

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

Survol de la via Lemovicensis - Fabienne Bodan et le Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des Racines et des Ailes
Fabienne Bodan participe au tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des Racines et des Ailes (France 3). Ici pour un survol de la via Lemovicensis, qui relie Vézelay à Saint-Jean-Pied-de-Port. Avec Gérald Ducoin, pilote d’essai civil et Mélodie Proust, réalisatrice. 09.2018 © Fabienne Bodan

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

Survol de la via Lemovicensis - Fabienne Bodan et le Tournage du documentaire "Sur les chemins de Compostelle" - Des Racines et des Ailes
Fabienne Bodan participe au tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » de l’émission Des Racines et des Ailes (France 3). Ici pour un survol de la via Lemovicensis, qui relie Vézelay à Saint-Jean-Pied-de-Port. Avec Mélodie Proust, réalisatrice. 09.2018 © Fabienne Bodan

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

Un premier ouvrage pour l’animatrice du site Pèlerins de Compostelle

Fabienne Bodan et son Guide des chemins de pèlerinage du monde (Éditions Ouest-France)
Fabienne Bodan et son Guide des chemins de pèlerinage du monde, le jour tant attendu où elle a reçu cet ouvrage qui lui a demandé près d’un an de travail ininterrompu. Éditions Ouest-France (parution 26 octobre 2018). © Fabienne Bodan

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

Le Guide des chemins de pèlerinage du monde (Éd° Ouest-France)

"Guide chemins de pèlerinage du monde" de Fabienne Bodan aux Éditions Ouest-France
« Guide chemins de pèlerinage du monde » de Fabienne Bodan paru aux Éditions Ouest-France

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

Guide des Chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan aux Éditions Ouest-France
L’auteure de ce site a publié fin 2018 un Guide des Chemins de pèlerinage du monde de 480 pages et 800 chemins sur les 5 continents (et 43 pays).

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

Guide chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan (extrait page Amérique)
Guide chemins de pèlerinage du monde de Fabienne Bodan – Extrait page Amérique : Brésil.

→ Pour télécharger cette photo en haute résolution, cliquez ICI

AVERTISSEMENT

Cet article est un et indivisible. Vous êtes invités à le partager dans son intégralité à condition d’en citer la source (site http://pelerinsdecompostelle.com). En aucun cas, vous n’êtes autorisés à en extirper des extraits et à les publier sans en citer la source.

Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com


Une pèlerine agressée sur les chemins de Compostelle ?

Fisterra, le cap

Cap de Fisterra, kilomètre zéro © Fabienne Bodan

Dernière mise à jour : vendredi 23 février 2018

Agressée entre Fisterra et Saint-Jacques-de-Compostelle ?

Samedi 3.02.2018. Dénudée, commotionnée, frigorifiée et terrorisée. C’est ainsi qu’une pèlerine du Vénézuéla âgée de 50 ans a été secourue par les habitants de Val do Nubra. Elle marchait de Fisterra vers Saint-Jacques-de-Compostelle, où elle devait retrouver sa famille. Elle a expliqué avoir été abordée par deux hommes en voiture, 15-20 km après son départ de Fisterra, menacée, battue, poussée de force sur le siège arrière du véhicule. Continuer la lecture

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 40 de 2017


Découvrez un résumé des vidéos de la semaine et n’oubliez pas de mettre le son en activant le haut-parleur dans la barre noire en bas de l’écran !

Une revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 40 de 2017, francophone, anglophone, hispanophone, du dimanche 1.10.2017 au samedi 7.10.2017 Continuer la lecture

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 20 de 2017

Une revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 20 de 2017 francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 14.05.2017 au samedi 20.05.2017

Coquille Saint-Jacques-de-Compostelle

Une des premières pancartes sur la Via Podiensis, en partant du Puy-en-Velay. On se demande si on va vraiment y arriver un jour…© Fabienne Bodan

Revue de presse des chemins de pèlerinage semaine 20 de 2017 : statistiques

14.05.2017
Les randonneurs se font plus nombreux sur le chemin jacquaire
Le printemps est un moment fort pour la fréquentation sur le GR 65. Avec des randonneurs français et étrangers. Simples marcheurs ou pèlerins…/…Selon les hôtesses de l’office de tourisme, 2017 n’est pas le meilleur cru, pourtant avril a connu un large ensoleillement. Peut-être faut-il y voir le poids de l’élection présidentielle. Quoi qu’il en soit, les Français sont bien là, quasiment tous les départements sont représentés. Au niveau des autres nationalités, ce sont les Allemands les plus nombreux, une tendance qui se confirme depuis deux ou trois ans. Les Hollandais arrivent en deuxième position…/…
http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/14/2574229-les-randonneurs-se-font-plus-nombreux-sur-le-chemin-jacquaire.html
Article en français

Continuer la lecture

Revue de presse des chemins de pèlerinage : semaine 48 (2016)

Praia do Mar, FisterraUne revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins de pèlerinage et les pèlerins (Compostelle, Via Francigena, Mont-Saint-Michel, Shikoku, Assise, etc)  du dimanche 27.11.2016 au samedi 3.12.2016 Continuer la lecture

Hébergement à Fisterra (2)

Vous ne pouvez pas vous tromper, vous trouverez ce panneau à l'angle de la rue de la mairie de Fisterra. © Fabienne Bodan

Vous ne pouvez pas vous tromper, vous trouverez ce panneau à l’angle de la rue de la mairie de Fisterra. © Fabienne Bodan

Un immeuble pour loger 40 personnes © Fabienne Bodan

Un immeuble pour loger 40 personnes © Fabienne Bodan

Accueillis par les nains © Fabienne Bodan

Accueillis par les nains © Fabienne Bodan

Allez je ne résiste pas © Fabienne Bodan

Allez je ne résiste pas © Fabienne Bodan

HébergementHospedaje / Pension LOPEZ
Calle Carrasqueira, 4
FISTERRA – LA CORUÑA
Tel : 981 740 449
Tarif 2015*.25 euros la chambre pour 2 personnes (possibilité 2 lits séparés)
.15 euros la chambre pour 1 personne
Description.Petit immeuble près de la mairie de Fisterra offrant 40 places en chambres de 1 ou 2 personnes, sans petit déjeuner ni possibilité de cuisiner.
.Pension tenue par deux dames charmantes...d'un certain âge.
.L'immeuble est situé dans une ruelle très calme à gauche après la mairie de Fisterra. Facilement reconnaissable grâce à ses nains de jardin sur le muret qui entoure l'immeuble. De certaines chambres, on bénéficie d'une vue sur mer.
.Salles de bains communes au même niveau (par exemple, il y en a 2 au premier étage pour 5 chambres), avec douche, WC (non séparé), bidet, lavabo.
.Pas de cuisine, ni de bouilloire, ni de réfrigérateur : aucune possibilité de cuisiner, donc, ni de se préparer une boisson chaude pour le petit déjeuner.
.Interdiction de laver son linge dans les salles de bains mais un service de blanchisserie est proposé.
.Service d'eau chaude interrompu la nuit de 22 heures à 7 heures en vue de garantir une bonne nuit de repos pour tous les clients
.WIFI accessible dans les chambres
.Draps, couvertures, serviettes de toilette fournis.
.Lampe de chevet, armoire, penderie
.Ouvert toute l'année
Avantages.Un excellent rapport qualité/prix. En effet, l'on y trouve une chambre pour 2 personnes au prix des lits dans les dortoirs des auberges de Fisterra. Et une chambre individuelle à 15 euros n'est pas rédhibitoire. Ici, tout est très propre, les draps, couvertures, serviettes de toilette sont fournis. Les salles de bains sont également communes mais partagées chacune entre un petit nombre de clients.
.La pension peut loger 40 personnes et est ouverte toute l'année. Il n'est donc pas trop difficile d'y trouver un lit. J'y suis passée début novembre, et certaines auberges étaient déjà fermées.
.Très propre.
.Très calme.
.La vue sur mer est un plus pour certaines chambres.
Inconvénients.Dommage qu'il n'y ait pas un coin cuisine, si minuscule soit-il pour au moins se chauffer de l'eau pour le petit déjeuner.
Appréciation/coup de coeur
♣/♥
♣♣

Encore un © Fabienne Bodan

Encore un © Fabienne Bodan

L'entrée de la pension © Fabienne Bodan

L’entrée de la pension © Fabienne Bodan

Les chambres sont assez petites, mais confortables © Fabienne Bodan

Les chambres sont assez petites, mais confortables © Fabienne Bodan

Armoire, table et lampe de chevet, tout y est © Fabienne Bodan

Armoire, table et lampe de chevet, tout y est © Fabienne Bodan

Le couloir du premier étage © Fabienne Bodan

Le couloir du premier étage © Fabienne Bodan

L'une des salles de bain © Fabienne Bodan

L’une des salles de bain © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.