Hébergement à Lubian

A l'entrée du village, l'auberge municipale de Lubian...© Fabienne Bodan

A l’entrée du village, l’auberge municipale de Lubian…© Fabienne Bodan

Auberge à taille humaine (16 places), dans une jolie bâtisse en pierres...© Fabienne Bodan

Auberge à taille humaine (16 places), dans une jolie bâtisse en pierres…© Fabienne Bodan

La cuisine-salle à manger, au rez-de-chaussée...© Fabienne Bodan

La cuisine-salle à manger, au rez-de-chaussée…© Fabienne Bodan

Via de la Plata : hébergement à Lubian

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'albergue municipal de Lubian. Mai 2015.



HébergementAlbergue municipal
A l'entrée du village de Lubian, sur la droite
Tel (mairie) : 980 62 40 03 ou 980 62 41 00
http://www.ayuntamientolubian.es
Tarif mai 2015*3 euros
Description.Dortoir de 12 lits à l'étage (6 literas, lits superposés) : il n'est pas très grand, donc les pèlerins sont un peu entassés les uns sur les autres.
.Dans la grande pièce en bas qui fait office à la fois de cuisine et de salle à manger, il y a 4 lits supplémentaires (2 x 2 lits superposés)
.Partie cuisine avec micro-ondes, 3 plaques de cuisson électriques, réfrigérateur
.Couvertures
.Matelas en plastique, comme dans certaines auberges galiciennes pour faciliter le nettoyage et la désinfection, pour plus de propreté, pour éviter de mettre des draps housses qui souvent ne sont pas changés entre chaque passage.
.1 salle de bain/WC à l'étage
.1 petit balcon à l'étage
.1 petite entrée
.Une dame passe encaisser et tamponner votre crédentiale plusieurs fois dans l'après-midi.
Avantages.Son prix : 3 euros de participation au frais
.C'est la seule auberge existant entre Requejo (20 kilomètres avant, 20 places dans l'auberge municipale et autant dans l'auberge privée) et Villavella (12 kilomètres après, 31 places dans l'auberge municipale). En outre dans le village de Lubian, c'est la seule auberge. Il faut savoir que un certain nombre de pèlerins dorment une nuit à Requejo, afin de couper l'étape Puebla de Sanabria – Lubian, et que ceux-ci ont toutes les chances d'arriver à Lubian avant ceux qui partent de Puebla de Sanabria. Logique. Lors de notre passage, nous étions au moins 13 répartis dans les deux auberges de Requejo. Faites vous-mêmes le calcul pour évaluer la chance que vous avez de trouver un lit à Lubian si vous partez de Puebla de Sanabria !
.Possibilité de cuisiner, ce qui n'est pas si fréquent sur cette Via de la Plata
.Très belle maison dans son aspect extérieur. On a plus l'impression d'être dans une maison que dans une auberge. D'ailleurs, nous en avons profité pour nous préparer un dîner réparateur.
Inconvénients.Toujours le même, il est dommage pour 16 personnes de ne pas avoir un WC séparé de la salle de bains, surtout le matin !
Appréciation
Coup de coeur
♣/♥
♣♣
La cuisine est sommaire, mais nous en avons profité pour nous préparer un bon dîner de légumes et céréales...© Fabienne Bodan

La cuisine est sommaire, mais nous en avons profité pour nous préparer un bon dîner de légumes et céréales…© Fabienne Bodan

Dans la cuisine, 2 literas (lits superposés, soit 4 couchages)...© Fabienne Bodan

Dans la cuisine, 2 literas (lits superposés, soit 4 couchages)…© Fabienne Bodan

A l'étage, le dortoir principal et la salle de bains...© Fabienne Bodan

A l’étage, le dortoir principal et la salle de bains…© Fabienne Bodan

Abonnez-vous à notre newsletter !

Restez connectés à ces chemins qui ont suscité tant d'émotions, préparez vos futurs périples : informations exclusives collectées sur le terrain, revue de presse internationale inédite, articles de fond, fiches détaillées sur les hébergements, dossier hospitaliers, films, documentaires, bande-dessinée, associations, sources d'information utiles, etc.

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.

 Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau  , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
♥ J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *