Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 47 (2016)

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 20.11.2016 au samedi 26.11.2016

Vidéo ajoutée sur You Tube le 28.11.2016 : Madrid se Mueve 50 Avance Camino Santiago Aristo

20.11.2016
Peregrinar por los niños de Haití
Aristo Pharma Iberia est un laboratoire pharmaceutique espagnol dont le siège se situe à Torrejón de Ardoz (communauté de Madrid). Tous les employés de l’entreprise ont participé à une initiative solidaire. Objectif : collaborer à la construction d’un laboratoire clinique au sein d’un hôpital pédiatrique à Haïti. Ce projet est mené par l’ONG Pharmaciens sans frontières. Depuis le mois de mai 2016, des groupes de 5 ou 6 employés de différents services ont entrepris un pèlerinage par étapes depuis Pampelune, sur le Camino francés. Chaque groupe commençait sa marche là où le groupe précédent l’avait arrêtée. A raison de deux jours par semaine, profitant de son périple pour visiter les pharmacies du chemin, « l’entreprise » est arrivée le 19 octobre avec l’arrivée à Saint-Jacques de Compostelle de 200 d’entre eux.
Tout a commencé…avec une crème. Une pharmacienne fit remarquer que l’une des crèmes commercialisées par l’entreprise se révélait très efficace pour les jambes des marcheurs au long cours. Le directeur imagina alors une campagne de promotion originale, demandant à ses salariés de se mettre en chemin pour aller vanter les bienfaits de la crème dans toutes les pharmacies du chemin, tout en versant 1 euro par kilomètre parcouru au projet de Pharmaciens sans frontières. Aristo Pharma Iberia a versé 10 000 euros à l’ONG.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/santiago/2016/11/20/peregrinar-ninos-haiti/0003_201611S20C2991.htm
https://vivecamino.com/una-marea-amarilla-toma-el-camino-de-santiago-por-fines-solidarios-con-haiti_no_313/
http://www.compromisorse.com/rse/2016/11/22/el-camino-de-santiago-alcanza-su-meta-por-los-ninos-haitianos/
http://www.pharmatech.es/noticias/20161125/empleados-aristo-pharma-iberia-terminan-camino-santiago-para-financiar-laboratorio-clinico-haiti#.WDx4wBS2LZg
Article en espagnol

Capture d'écran du site de Ferdinand Soler, créateur et animateur du Pot des Pèlerins

Capture d’écran du site de Ferdinand Soler, créateur et animateur du Pot des Pèlerins

21.11.2016
146 ème pot des pèlerins de Paris : ce vendredi 25 novembre 2016
Depuis l’année sainte 2004, d’anciens et de futurs pèlerins de Compostelle parisiens se réunissent dans une ambiance conviviale, autour d’un verre…
Cette réunion, indépendante des associations, est ouverte à tout le monde, sans esprit de mercantilisme ni de racolage…Elle se déroule tous les derniers vendredis du mois à la brasserie  » LE PETIT CLUNY  » 19, Boulevard Saint-Michel, PARIS 5e (au centre de Paris, dans le Quartier Latin), à partir de 19h.
http://www.radinrue.com/breve7845.html
Article en français

L'albergue casa del ermitano tout proche de l'église Santa Maria de Eunate, un des premiers lieux magiques du chemin espagnol, sur la voie Aragones, à 3 kilomètres du Camino francés. © Fabienne Bodan

L’église Santa Maria de Eunate, un des premiers lieux magiques du chemin espagnol, sur le chemin Aragones, 4 kilomètres avant Puente La Reina © Fabienne Bodan

22.11.2016
Localizado ileso un peregrino extraviado bajo la lluvia entre La Peña y Ena
Un pèlerin s’est égaré sous la pluie entre La Peña et Ena, sur le camino aragonés. Il avait quitté le matin Sasamarcuello avec pour objectif d’atteindre Ena. Mais il se perdit sans savoir revenir sur ses pas et retrouver le chemin. Il appela alors le 112, et fut finalement retrouvé, de nuit, par un pompier et deux bénévoles du parque de Ayerbe.
http://www.heraldo.es/noticias/aragon/huesca-provincia/huesca/2016/11/22/localizado-ileso-peregrino-extraviado-bajo-lluvia-entre-pena-ena-1144125-302.html
Article en espagnol 

Albergue de A Laxe, l'entrée extérieure

Albergue de la Junta de Galicia de A Laxe (Camino Sanabrés), l’entrée extérieure

23.11.2016
La Xunta adjudica sus 69 albergues del Camino a una empresa de Florentino Pérez
La gestion des 69 auberges publiques pour pèlerins de la Xunta de Galicia a été privatisée depuis 2008. Mais la société en charge de cette tâche, Alvite Servicios Integrales, avait jeté l’éponge en milieu d’année (2016) pour cause de non-rentabilité. Pour la seule année 2016, trois entreprises se sont déjà succédées dans ce rôle de gestionnaire. Clece, l’entreprise du président du Real de Madrid Florentino Pérez devrait en assurer la charge au moins durant les deux prochaines années, recevant de la Xunta de Galicia un peu plus de 5 millions d’euros pour cette période. Elle sera chargée comme les précédentes d’accueillir les pèlerins, de les informer, de collecter le prix des nuitées, de nettoyer les lieux. Elle devra également transmettre les informations collectées auprès des pèlerins aux forces de l’ordre en temps réel. Le contrat intègre les trois nouvelles auberges dont la Xunta de Galicia prévoit l’ouverture prochaine (Xinxo de Limia, Miño et A Fonsagrada), ainsi que la possibilité d’ajouter dix nouvelles auberges qui pourraient être ouvertes dans le futur. Les auberges de la Xunta de Galicia sont équipées de dortoirs, blocs sanitaires, cuisine, salon, lavoirs et installations adaptées pour les handicapés. On ne peut passer qu’une seule nuit dans chaque établissement, pour un tarif de 6 euros la nuitée.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/galicia/2016/11/23/xunta-adjudica-69-albergues-camino-empresa-florentino/0003_201611G23P7991.htm
https://vivecamino.com/florentino-perez-se-hace-con-la-gestion-de-los-albergues-de-la-xunta-en-el-camino-de-santiago_no_317/
Article en espagnol

Capture d'écran du site web de Jean-François Fejoz

Capture d’écran du site web de Jean-François Fejoz

23.11.2016
Ile-de-France : enfin des balises pour le chemin de Saint-Jacques !
Depuis 8 années, une petite équipe de pèlerins milite pour le balisage du chemin de Saint-Jacques à Paris. Premiers résultats : 131 clous frappés de la coquille viennent d’être apposés dans 4 communes d’Ile-de-France. Entretien avec Jean-François Féjoz, auteur du blog http://chemincompostelle.over-blog.com, coordinateur de ce projet de balisage en secteur urbain. A Gif-sur-Yvette, en Essonne, 54 clous ont été posés en avril et inaugurés par l’équipe municipale en juin 2016. Ensuite Massy, qui, depuis longtemps, à travers son office de tourisme, s’engage sur l’hébergement des pèlerins, a jalonné ses rues d’une quarantaine de clous. Puis Verrière-le-Buisson, Champlan…
http://www.pelerin.com/Pelerinages/Chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle/Tout-savoir-sur-le-chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle/Ile-de-France-enfin-des-balises-pour-le-chemin-de-Saint-Jacques
Article en français

Livre "Comme une feuille de thé à Shikoku" de Marie-Édith Laval Une aventure rare sur le plus long chemin sacré du Japon : la pèlerinage sur l'île de Shikoku. 1200 kilomètres emplis de vie, de fraîcheur et d'émerveillement. Un tour de l'âme en 88 temples.

Livre « Comme une feuille de thé à Shikoku » de Marie-Édith Laval

24.11.2016
Critique livre : « Comme une feuille de thé à Shikoku », sur le chemin de Compostelle Japonais
Le pèlerinage des 88 temples de Shikoku est en quelque sorte le Compostelle japonais. Long de 1200 km, il fait entièrement le tour de l’île. C’est justement après avoir achevé les chemins de Compostelle que Marie-Edith Laval suit les sentiers des coïncidences heureuses qui la mènent au Japon. C’est le récit de ce pèlerinage qu’elle nous offre ici.
Le site de Marie-Edith Laval : http://www.feuilledetheashikoku.com/
https://dozodomo.com/bento/2016/11/24/feuille-de-the-a-shikoku/
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 24.11.2016 : « EL CAMINO DE SANTIAGO – Música : Daniel Ara ». De très belles images et des sentiments inspirés par le Camino. Vidéo en espagnol.

24.11.2016
Novelar el Camino de Santiago tendrá premio
De 2011 à 2014 ont été édités en Espagne 546 livres sur les chemins de Compostelle. La nouvelle « Academia Xacobea » a décidé d’organiser chaque année un concours littéraire sur ce thème. La règle ? Présenter un texte de fiction, en espagnol ou en galicien, parlant de manière explicite du « camino de Santiago ».
http://www.elcomercio.es/agencias/asturias/201611/23/academia-xacobea-nace-para-828264.html
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-novelar-camino-tendra-premio-201611241035_noticia.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site web de Carlos Nuñez

Capture d’écran du site web de Carlos Nuñez

24.11.2016
La orquesta del Pórtico da Gloria cobró vida
À une centaine moyenne de mètres de leur emplacement original dans la Cathédrale de Santiago, les vingt-et-un instruments sculptés dans le Portique de la Gloire ont sonné tous ensemble pour la première fois de l’histoire. Ce concert a été donné sous la conduite du gaiteiro Carlos Núñez, retraçant mille ans de musique galicienne. Le public fut conquis dès les premiers instants par ces sonorités uniques. Plus de 70 musiciens de différents pays. Pendant quelques heures, le Portique de la Gloire et ses musiciens aux instruments médiévaux reprit vie sous la houlette du magicien galicien de la gaïta.
Voir la vidéo dans l’article.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/santiago/2016/11/24/orquesta-portico-da-gloria-cobro-vida/00031479940563913567573.htm
Article en espagnol

Nazaré n'est pas tout à fait sur le chemin portugais de Compostelle, mais j'ai effectué un petit détour par ce qui était demeuré dans mes souvenirs comme un charmant village de pêcheurs où les boeufs remontaient les filets sur la plage, il y a une trentaine d'années. La frénésie immobilière a englouti les petites maisons des pêcheurs. Seuls témoins de cette époque où la noria bovine célébrait la pêche à l'ancienne, ces barques qui trônent inertes sur la plage dans l'attente des clichés des touristes. © Fabienne Bodan

© Fabienne Bodan

24.11.2016
Responsables de España y Portugal promocionan la ruta jacobea de la costa lusa
Le conseil municipal de la localité portugaise de Viana do Castelo et les responsables espagnols du Chemin de Santiago se sont réunis aujourd’hui pour donner plus de visibilité à la route jacquaire qui longe la côte portugaise jusqu’à la frontière (Valença do Minho).
20 % des pèlerins arrivent à Saint-Jacques-de-Compostelle par les chemins portugais, et surtout par la route qui part de Porto, passe par Vila do Conde, Viana do Castelo, Povoa de Varzim, Esposende, Caminha et Vila Nova de Cerveira. Dans l’église Saint-Jacques de Castelo do Neiva, on découvrit au Xe siècle un autel romain dédié au Chemin de Santiago et une inscription de consécration de cette église, datée de 862.
Au Portugal, selon des publications collectées par l’Institut de Sciences Sociales de l’Université de Lisbonne, 184 paroisses réparties du nord au sud sont dédiées à Saint-Jacques, en sus des églises, des auberges et hôpitaux.
http://www.eldiario.es/economia/Responsables-Espana-Portugal-promocionan-jacobea_0_583742706.html
Article en espagnol

Albergue publico Siervas de Maria, à l'entrée d'Astorga en haut de l'ultime côte de l'étape. © Fabienne Bodan

Albergue publico Siervas de Maria, à l’entrée d’Astorga en haut de l’ultime côte de l’étape. © Fabienne Bodan

25.11.2016
El juicio por la muerte de una peregrina norteamericana se celebrará el 13 de marzo con 80 testigos
Le magistrat président du Tribunal qui jugera Miguel Ángel Muñoz Blas du meurtre de la pèlerine américaine Denise Pikka Thiem (avril 2015), considère que les faits peuvent être constitutifs d’un délit de meurtre avec circonstance de circonstance aggravante de trahison doublé d’un délit de vol avec violence. Il a fixé au 13 mars 2017 le début des débats, avec la participation de plus de 80 témoins. Rappelons que Denise marchait entre Astorga et El Ganso, lorsqu’elle se dévia de son chemin pour aller visiter Castrillo de los Polvazares. Elle se perdit en suivant une flèche jaune ajoutée par le meurtrier afin d’attirer les marcheuses vers sa ferme. L’homme l’accosta lorsque la pèlerine nord-américaine s’approcha de sa maison, et l’accompagna un bout de chemin, comme auparavant avec d’autres femmes détournées du chemin officiel. Denise se sentant incommodée par ce harcèlement, l’accusé saisit un bâton et la roua de coups. Pour ne pas risquer d’être découvert, l’homme traîna le corps, encore vivant, un peu plus loin. Il lui trancha la gorge, avant de la dévêtir et de l’enterrer dans un trou à proximité de sa propriété. Il brûla les vêtements et effets de sa victime, et conserva les 1.132 dollars que Denise portait sur elle. Il commit ensuite l’erreur d’aller les échanger dans une banque d’Astorga.
http://www.20minutos.es/noticia/2897818/0/juicio-por-muerte-peregrina-norteamericana-se-celebrara-13-marzo-con-80-testigos/
http://www.lne.es/sucesos/2016/11/25/juicio-asesinato-peregrina-sera-jurado/2019026.html
Article en espagnol

Un cierge à Notre Dame de Fatima, pour ma famille et mes ami(e)s. © Fabienne Bodan

Un cierge à Notre Dame de Fatima, pour ma famille et mes ami(e)s (mai 2013). © Fabienne Bodan

26.11.2016
El turismo religioso moverá a más de tres millones de personas en 2017
Selon l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), le tourisme religieux déplace 300 millions de personnes par an. 2017 sera une année très spéciale pour les pèlerins, en Espagne et au Portugal. En Espagne, le village de Caravaca de la Cruz et le monastère de Santo Toribio de Liébana, en Cantabrie, fêteront l’an prochain leur année jubilaire. 2 millions de personnes sont attendues à Caravaca, un million à Santo Toribio de Liébana. Le Portugal, quant à lui, célèbrera le centenaire des apparitions de Fatima.
Selon la légende, le 3 mai 1231, Caravaca se situait en plein territoire dominé par les musulmans quand l’apparition d’une croix à double bras portée par un ange provoqua la conversion au christianisme du roi maure. Suite à ce miracle, commença le culte chrétien dans cette région. En 1998, Caravaca obtint le droit de célébrer, à perpétuité, un jubilé tous les 7 ans, possédant un morceau de la « sainte et vraie croix » et la relique du sang de Jean-Paul II, le pape ayant concédé ce droit jubilaire. C’est la cinquième ville, avec Rome, Jérusalem, Saint-Jacques de Compostelle et Santo Toribio de Liébana à obtenir ce privilège perpétuel. Le premier jubilé eut lieu en 2003. Depuis lors, s’est développé le « Camino de Levante » : 118 kilomètres à travers 11 municipalités.
« El Año Jubilar Lebaniego » (l’année jubilaire de Liébana) est célébrée depuis 1521, avec pour épicentre le monastère de Santo Toribio de Liébana. Celui-ci abrite le “lignum crucis”, le plus gros morceau connu de la croix où mourut Jésus-Christ. Elle a lieu chaque fois que le 16 avril tombe un dimanche. La dernière édition eut lieu en 2006 et attira 1,3 millions de visiteurs.
Fatima de son côté attend 7 millions de visiteurs en 2017, et tous les hébergements sont complets à 100 kilomètres à la ronde autour du 13 mai, date de la venue du pape.
http://www.hosteltur.com/119201_turismo-religioso-movera-tres-millones-personas-2017.html
http://www.laverdad.es/murcia/201611/21/caravaca-jubilar-gran-proyecto-20161121194926.html
https://www.aciprensa.com/noticias/caravaca-de-la-cruz-celebrara-ano-jubilar-en-2017-conmemorando-su-gran-milagro-96085/
http://www.regmurcia.com/servlet/s.Sl?sit=&r=NoP-37227-DETALLE_NOTICIA
Article en espagnol

Capture d'écran du site Web du Camino de Lavaca (Texas)

Capture d’écran du site Web du Camino de Lavaca (Texas)

26.11.2016
137-mile pilgrimage coming to Lavaca County
John Sharp travaille à la créationd’un sentier 137 milles (220 kilomètres) dans le Comté de Lavaca au Texas (Etats-Unis) pour donner aux gens la chance de partir et se trouver. Ce chemin s’inspire du Caminho da Fe au Brésil (lancé en 2003) et du camino de Santiago en Espagne. Il commence et se termine à l’église Saint-Jean Baptiste de Koerth. Selon le créateur du projet, «ceux qui emprunteront ce chemin de pèlerinage y trouveront une occasion de développement personnel quelle que soient leurs motivations, de l’introspection à l’intérêt culturel, de la religion au développement existentiel». Le chemin traversera les villes de Hallettsville, Yoakum, Moulton, Shiner et des petites communes. Il passera par les églises de St John the Baptist Catholic Church à Koerth, Sacred Heart Catholic Church et Lavaca County Courthouse à Hallettsville, Church of the Ascension of Our Lord à Moravia, the Spoetzl Brewery, Sts. Cyril, et Methodius Catholic Church à Shiner, St. Joseph Catholic Church à Yoakum. John Sharp veut baliser ce nouveau chemin à raison de 4 balises par mile.
Site Web du chemin texan : http://www.elcaminodelavaca.org
https://www.victoriaadvocate.com/news/2016/nov/26/137-mile-pilgrimage-coming-to-lavaca-county/
Article en anglais

3 minutes sur le camino aragonais…

Vidéo ajoutée sur You Tube le 19.11.2016 par Pedro Tresguerres. En espagnol.

En bref

21.11.2016
Warren Middle School Students Explore El Camino de Santiago – Figuratively
Dans le cadre d’une nouveau cours de culture espagnole des niveaux 7 et 8, les étudiants de la Warren Middle School ont récemment consacré une semaine à explorer le Camino de Santiago…virtuellement. Je cite cet exemple parce que, partout dans le monde, les chemins de pèlerinage suscitent de plus en plus d’intérêt (NDLR).
http://patch.com/new-jersey/warren/warren-middle-school-students-explore-el-camino-de-santiago-figuratively
http://www.newjerseyhills.com/echoes-sentinel/news/a-figurative-trip-along-el-camino-de-santiago-for-warren/article_96999499-6ab1-592a-a40f-7c3e380ec758.html
Article en anglais

25.11.2016
Vega de Valcarce invertirá 30.000 euros en remodelar su albergue municipal
La commune de Vega de Valcarce (Camino francés) va investir 30 000 euros dans la rénovation quasi intégrale de son auberge municipale.
http://www.diariodeleon.es/noticias/bierzo/vega-valcarce-invertira-30-000-euros-remodelar-albergue-municipal_1117502.html
Article en espagnol

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 46 (2016)

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 13.11.2016 au samedi 19.11.2016

Pour commencer, un joli diaporama sur le Camino primitivo :

Vidéo You Tube ajoutée le 14.11.2016 par Nico Bringmans

Carte du Camino del Norte. Source : site de la Fédération espagnole des amis de Santiago

Carte du Camino del Norte. Source : site de la Fédération espagnole des amis de Santiago

13.11.2016
En el origen de los Caminos del norte
L’auberge d’Irun a été ouverte en 2004, a déménagé à son actuel emplacement en 2007, où elle a augmenté sa capacité d’accueil jusqu’aux 50 lits d’aujourd’hui. Elle a logé 501 pèlerins la première année ; en 2016… 6580. Au total, en 12 ans, 260 hospitaleros ont consacré 42 120 heures de bénévolat à accueillir 45 345 espagnols et étrangers de 55 pays. On doit tout cela à l’association jacquaire de Irun dénommée Jacobi.
http://www.diariovasco.com/bidasoa/irun/201611/13/origen-caminos-norte-20161113001844-v.html
Article en espagnol


Vues sur Loire

13.11.2016
Candes, sur les traces de la Saint-Martin
Selon la légende, la végétation se serait mise à refleurir à l’automne tandis que l’on remontait la dépouille de Saint-Martin par la Loire de Candes-Saint-Martin à Tours. C’est devenu l’été de la Saint-Martin
http://france3-regions.francetvinfo.fr/centre/emissions/vue-sur-loire
Vidéo en français

Maître Jacques attend les pèlerins, entourée de ses deux disciples Athanase et Théodomir. © Fabienne Bodan

Au dessus de la Porte Sainte, Maître Jacques attend les pèlerins, entourée de ses deux disciples Athanase et Théodomir. © Fabienne Bodan

13.11.2016
Cierra hasta el 2021 la puerta Santa de la catedral de Santiago
La Porte Sainte de la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle a été fermée le dimanche 13 novembre à 17h, après une ouverture exceptionnelle de 11 mois à l’occasion de l’année de la Miséricorde. Elle sera réouverte lors de la prochaine année jacquaire, en 2021. Des visiteurs de 120 pays ont franchi cette porte Sainte depuis son ouverture le 13 décembre 2015.
Voir la vidéo de la fermeture de la Porte Sainte : http://www.lavozdegalicia.es/video/santiago/2016/11/13/arzobispo-cierra-puerta-misericordia/0031_2016115208096778001.htm
http://www.abc.es/cultura/abci-cierra-hasta-2021-puerta-5208399209001-20161113013010_video.html
http://www.eldiario.es/cultura/cierre-Puerta-Santa-Ano-Misericordia_0_579892397.html
http://www.elcorreogallego.es/opinion/la-quinta/ecg/cierre-puerta-santa-deja-un-ano-records/idEdicion-2016-11-14/idNoticia-1027039/
Article en espagnol

Une borne sur la Via de la Plata, mai 2015. © Fabienne Bodan

Une borne sur la Via de la Plata, mai 2015. © Fabienne Bodan

13.11.2016
Podemos denuncia la exclusión del Camino de Santiago en Andalucía ante la inacción de la Junta
Le porte-parole du groupe Podemos dans le gouvernement d’Andalousie dénonce l’abandon par les autorités andalouses des sentiers et chemins publics. L’association des amis de Saint-Jacques de la Via de la Plata veut exclure une partie du tracé pour des raisons d’insécurité pour les pèlerins. Ce discours fait suite aux fortes pluies récemment enregistrées entre Séville et Guillena : les marcheurs ont du emprunter des chemins alternatifs improvisés et dangereux. Comme ce problème persiste depuis une dizaine d’années en période de pluie, l’association jacquaire envisage d’exclure purement et simplement cette première étape de l’itinéraire officiel, ce qui supposerait la perte de 6000 pèlerins de plus de 40 nationalités sur ce tronçon. Le groupe parlementaire de Podemos proposera une résolution pour solutionner le problème de l’entretien des sentiers de randonnée à travers la province.
http://www.tercerainformacion.es/articulo/actualidad/2016/11/13/podemos-denuncia-la-exclusion-del-camino-de-santiago-en-andalucia-ante-la-inaccion-de-la-junta
Article en espagnol

Couverture du livre "Pilgrim Routes of the British Isles", de Emma J Wells, aux Editions Robert Hale

Couverture du livre « Pilgrim Routes of the British Isles », de Emma J Wells, aux Editions Robert Hale

13.11.2016
In the footsteps of Yorkshire’s first pilgrims
Les anciens chemins de pèlerinage continuent de susciter l’intérêt un peu partout. Au Royaume-Uni, Emma J Wells revisite dans son dernier livre les routes de pèlerinage du Moyen-Âge. « Je réalise bien que l’écriture d’un livre entier sur des routes de pèlerinage constitue une petite niche », dit Emma. « Mais l’idée était de se référer à ces chemins ancestraux pour engendrer une nouvelle vision des paysages et monuments historiques que vous l’on trouve en chemin. J’ai voulu un ouvrage pour le voyageur moderne et non pour les historiens. Et, plus que tout, accessible. Durant la période médiévale, les églises ont dépensé des sommes d’argent importants pour acquérir les reliques supposées de saints. Les premiers pèlerins donnaient de l’argent pour entrevoir le petit doigt de Saint Jude ou le gros orteil de Saint Patrick !  L’acquisition de ces reliques était vitale pour les revenus de l’église. Le pic des pèlerinages médiévaux intervint dans la seconde moitié du Moyen-Âge, et prit fin avec la Réforme de Henri VIII interdisant tout ce qui pouvait être lié au pèlerinage. Et ce qui est intéressant est que, tant de siècles plus tard, les chemins de pèlerinage bénéficient actuellement d’un regain d’intérêt extraordinaire. Peut-être parce que quelque chose au fond de nous a besoin de voyager vers des lieux qui ont eu une signification importante pour ceux qui nous ont précédés  ».
Titre de l’ouvrage : Pilgrim Routes of the British Isles, de Emma J Wells, aux Editions Robert Hale
http://www.yorkshirepost.co.uk/news/in-the-footsteps-of-yorkshire-s-first-pilgrims-1-8227994
Article en espagnol

Certificat de distance parcourue et indication de la voie compostellane empruntée, remis par le bureau des pèlerins de Santiago de Compostela.

Certificat de distance parcourue et indication de la voie compostellane empruntée, remis par le bureau des pèlerins de Santiago de Compostela.

14.11.2016
El Camino de Santiago bate el récord absoluto de peregrinos del Xacobeo 2010
Record de fréquentation annuelle battu pour les chemins de Compostelle ! Alors que l’année sainte s’achevait par la fermeture de la porte de même nom le 13 novembre, le nombre d’arrivées comptabilisées au bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle a dépassé les 272 500, et donc le dernier record datant de la dernière année jacquaire de 2010. Et il restait encore 47 jours avant la fin de l’année. Les administrations travaillent déjà à améliorer les infrastructures des chemins en prévision de la prochaine année jacquaire (2021) : elles attendent 400 000 « pèlerins » à cet horizon ! Léon a enregistré à la mi-novembre, 50 000 pèlerins à y avoir passé la nuit (contre 45 000 en 2015). On ne compte là que les nuitées en auberges. Il faut y ajouter les hôtels et les hostals. Ce chiffre est à comparer avec les 3 684 nuitées en 1997 ! Le nombre de nuitées dans les provinces de Burgos, Léon et Palencia a augmenté de 11,87% par rapport à la même période en 2015. 80% des ces nuitées sont le fait de pèlerins étrangers. Dans la province de Castille-Léon, 36% des marcheurs avaient déjà parcouru un chemin vers Compostelle. Expérience qui fait l’unanimité, puisque 99,4% des personnes interrogées recommanderont cette aventure à leurs proches. A Fisterra, 23 500 marcheurs ont déjà reçu la « Fisterrana » en 2016, qui atteste de leur marche entre Saint-Jacques de Compostelle et Fisterra. On observe de nouveaux projets de marche : par exemple, de nombreux italiens (particulièrement des femmes) viennent en Galice pour parcourir « seulement » le chemin de Saint-Jacques à Fisterra et Muxia, aller et retour. Ces femmes, en petits groupes de 7 à 8 personnes, recherchent avant tout la spiritualité des chemins, et la magie des lieux traversés, et en particulier les sanctuaires antérieurs aux christianisme dédiés au culte des divinités féminines ancestrales.
A Santiago, les statistiques démontrent l’énorme impact du Camino au niveau mondial, puisqu’il a attiré des pèlerins de 130 pays, convertissant la capitale galicienne en véritable tour de Babel, et venant de pays aussi lointain que l’Australie, la Thaïlande, la Nouvelle-Zélande, la Russie, le Japon, l’Afrique du Sud, mais aussi moins connus comme Trinidad et Tobago, des îles Palaos (mer des Philippines), ou des îles Tuvalu.
https://vivecamino.com/el-camino-de-santiago-bate-el-record-absoluto-de-peregrinos-del-xacobeo-2010_no_305/
http://infovaticana.com/blogs/cigona/camino-santiago-ha-batido-record-historico/
http://www.diariodeleon.es/noticias/leon/camino-otro-record-jacobeo_1114847.html
http://www.adiantegalicia.es/costa-da-morte/2016/11/13/el-camino-jacobeo-sigue-batiendo-records.html
http://www.elcorreogallego.es/santiago/ecg/riadas-visitantes-130-paises-viajeros-colgaron-cartel-lleno-hoteles/idEdicion-2016-11-14/idNoticia-1027049/
Article en espagnol

En espagnol, l’âme du chemin :

Vidéo ajoutée sur You Tube le 16.11.2016 : El ALMA DEL CAMINO (Tour al Camino de Santiago España / semana santa 2017)

16.11.2016
Un peregrino invidente brasileño descubrió el Camino Inglés con un compatriota a través de sonidos y olores
En traversant en 2015 la meseta du Camino francés, vient à l’esprit du brésilien Ricardo Carvajal Olveira, de revenir sur les chemins accompagner une personne non-voyante. Revenu dans son pays, il commença à donner forme à son projet. Il prit contact avec des associations d’aide aux non-voyants. Et le 9 novembre, il s’est élancé depuis Ferrol sur le Camino inglés avec un de ses compatriotes, José Vicente de Paula. Celui-ci est ravi de découvrir le Camino à travers ses bruits, ses odeurs et les yeux de son compagnon de chemin. Dans certains passages, c’est lui qui guide son accompagnateur voyant, grâce aux sons du chemin, que les voyants ne captent pas ! L’initiateur du projet découvre le chemin d’une autre manière : « j’ai appris à entendre le son de l’eau, le bruit des voitures au loin, d’apprécier le sussurement des arbres ou l’odeur d’une prairie. Cela fait partie du chemin, et je le réalise grâce à José ». Les deux accolytes entendaient poursuivre leur cheminement jusqu’à Fisterra puis Muxia en 7 jours, prenant le temps « d’entendre et d’observer le chemin avec tous leurs sens réunis  ».
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/santiago/2016/11/16/peregrino-invidente-brasileno-descubrio-camino-ingles-compatriota-traves-sonidos-olores/0003_201611S16C3993.htm
Article en espagnol

Couverture de la bande-dessinée "Les chemins de Compostelle (Tome 3), Notre-Dame" de Jean-Claude Servais aux Editions Dupuis

Couverture de la bande-dessinée « Les chemins de Compostelle (Tome 3), Notre-Dame » de Jean-Claude Servais aux Editions Dupuis

16.11.2016
Dupuis : Bérézina T2, Jamais je n’aurai vingt ans, Les Chemins de Compostelle T3
Servais continue son parcours sur les chemins de Compostelle avec la troisième étape de sa série chez Dupuis. On retrouve Blanche, Alexandre, Dominique et Céline, quatre personnages qui ne se connaissent pas mais qui vont être amenés à se rencontrer dans leur pérégrination…
http://bd.krinein.com/bd-dupuis-berezina-t2-jamais-je-naurais-vingt-ans-chemins-compostelle-t3-notre-dame/
Article en français

16.11.2016
Compostelle : cinq livres pour les enfants
Des folles aventures de la famille Saint-Arthur au pèlerinage de Martin et de son âne Gribouille, en passant par le périple insolite de la vache Mirabelle et la passionnante enquête de Clémence et Valentin : cinq livres jeunesse sur le chemin de Saint-Jacques récemment parus réjouiront tous les enfants… de 5 à 77 ans ! De jeunes lecteurs les ont chroniqués pour vous.
http://www.pelerin.com/Pelerinages/Chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle/Tout-savoir-sur-le-chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle/Compostelle-cinq-livres-pour-les-enfants
Article en français

Couverture du livre "La fois où j'ai suivi les flèches jaunes", de Amélie Dubois, aux éditions "Les Editeurs réunis"

Couverture du livre « La fois où j’ai suivi les flèches jaunes », de Amélie Dubois, aux éditions « Les Editeurs réunis »

16.11.2016
«La fois où… j’ai suivi les flèches jaunes»: l’étonnante quête spirituelle d’Amélie Dubois
Figurant parmi les écrivains québécois les plus populaires des dernières années, avec plus de 350 000 copies vendues de ses 11 premiers livres, Amélie Dubois est reconnue pour son humour éclatant et ses histoires rocambolesques. Sans délaisser sa plume pétillante et ses personnages attachants, l’auteure effectue néanmoins un léger virage en catapultant Mali Allison sur la route de Compostelle, dans une expérience spirituelle qui s’avère aussi divertissante que confrontante. Possédant une tête qui réfléchit fort, parfois trop, la demoiselle est aux prises avec des problèmes amoureux avec son copain Bobby, le musicien. Se révélant peu à peu jalouse, insécure et dépendante affective, elle sentira le besoin d’un électrochoc : direction Saint-Jacques-de-Compostelle, pour une petite marche de… 700 kilomètres ! Amélie Dubois parle en connaissance de cause, elle qui a franchi 700 kilomètres du Camino frances à l’été 2015, avec la même absence de préparation que son héroïne.
http://quebec.huffingtonpost.ca/2016/11/16/la-fois-ou-jai-suivi-les-fleches-jaunes-letonnante-quete-spirituelle-damelie-dubois_n_13027630.html
Article en français

De Santiago à Fisterra et Muxia sur Google Earth ! Un peu longuet mais l’idée est originale ! Vidéo You Tube ajoutée le 17.11.2016 par Fernando Escribano. Epilogo Finisterre-Muxía. Vista aerea-Google earth. 180 metros altitud

Là, c'est la vue depuis la fenêtre de ma chambre au quatrième étage ! Hostal Puente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

LePuente Romano, Monforte de Lemos, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

18.11.2016
El Xacobeo estudia abrir antes del 2021 un albergue en Monforte
Le gouvernement galicien étudie l’ouverture d’une auberge publique pour pèlerins à Monforte de Lemos avant la prochaine année jacquaire (2021). Le maire est convaincu que sa ville sera la Sarria du Camino del Invierno. Commune la plus peuplée de cette route officialisée en août 2016, Monforte de Lemos se situe à un peu plus de 100 kilomètres de Saint-Jacques de Compostelle. On ne trouve pas pour l’instant de crédentiale dans cette ville, mais ce problème devrait être résolu prochainement.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lemos/2016/11/18/xacobeo-estudia-abrir-2021-albergue-monfortetome-credencial-peregrino/0003_201611M18C1998.htm
Article en espagnol

Vidéo You Tube ajoutée le 18.11.2016 : Bernard Rio présente son livre Pèlerins du Tro Breizh, éditions Ouest-France. Vidéo en français

18.11.2016
Crece un 64 % el número de peregrinos que llegan a Baiona
Le chemin portugais de la côte voit sa fréquentation en hausse. En attestent les statistiques de l’office du tourisme de Baiona (au nord de A Guarda, point de départ côté espagnol de cet itinéraire) qui a constaté une augmentation de 64% des pèlerins (1600 de 45 nationalités différents jusqu’à maintenant contre 963 en 2015). 78% des marcheurs sont étrangers, dont la majorité portugais. On compte aussi beaucoup d’allemands, de polonais, d’irlandais et d’américains. Face à cette hausse du nombre de passages, la municipalité envisage d’améliorer le balisage à l’intérieur de la commune. 44% des marcheurs se sont arrêtés à l’office du tourisme pour solliciter un tampon, 20% pour demander une carte et des informations sur les environs. Plusieurs établissements hôteliers ont affiché un taux d’occupation de plus de 40% durant la basse saison grâce à ce type de clientèle. 40% des marcheurs sondés ont affirmé découvrir les chemins de Compostelle pour la première fois, tandis que 20% avaient déjà emprunté d’autres chemins.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/vigo/baiona/2016/11/18/crece-64-numero-peregrinos-llegan-baiona/0003_201611V18C7991.htm
http://www.farodevigo.es/comarcas/2016/11/18/baiona-crece-destino-jacobeo/1572014.html
Article en espagnol

Vidéo rajoutée sur You Tube le 18.11.2016. Vous avez déjà eu l’occasion de visionner les vidéos de Daniel Borzakian, sur le chemin jacquaire de Paris ou les hospitaliers du Couvent de Malet à Saint-Côme d’Olt. Dans cette vidéo, Daniel conte sa marche de la Ciotat à Rome, avec son épouse. Ils sont partis de chez eux, empruntant la Via Aurélia. La voie Aurelia est le nom d’une des plus anciennes voie Romaine de l’ancienne Gaule emprunté depuis 241 Av JC reliant Arles à Rome.

Couverture du premier livre de Richard Gougis, "Hérésies"

Couverture du premier livre de Richard Gougis, « Hérésies »

18.11.2016
Un pélerinage sanglant sur les chemins de Compostelle
Un assassinat stupéfiant de pélerin dans la crypte de l’abbatiale de Saint-Gilles, dans le Gard. La résurrection encore plus étrange d’un agonisant à l’hôpital du Puy-en-Velay. Hérésies, thriller ésotérique, sanglant et mouvementé sur les chemins de Compostelle, harponne le lecteur dès les premières pages et ne le lâche plus. Richard Gougis publie un premier roman, “Hérésies“, un polar ésotérique et palpitant.
http://www.midilibre.fr/2016/11/18/un-pelerinage-sanglant-sur-les-chemins-de-compostelle,1426911.php
Article en français

En bref

17.11.2016
Haz el camino de Santiago con Luftansa
A partir de la fin mars 2017, Lufthansa mettra en place 4 vols supplémentaires à destination de Saint-Jacques de Compostelle (1 depuis Munich, 3 depuis Francfort).
http://www.caribbeannewsdigital.com/noticia/haz-el-camino-de-santiago-con-luftansa
Article en espagnol

Certains guides ignorent Caceres et vous suggèrent d'aller dormir à Casar de Caceres. Comment peut-on passer à côté d'une cité d'une telle splendeur ? © Fabienne Bodan

Certains guides ignorent Caceres et vous suggèrent d’aller dormir à Casar de Caceres. Comment peut-on passer à côté d’une cité d’une telle splendeur ? © Fabienne Bodan

17.11.2016
Ruta senderista por el Camino de Santiago el próximo domingo
Nouveau tracé Cacéres et Cazar de Cacéres sur la Via de la Plata, pour éviter aux pèlerins de marcher sur le bord de la route.
http://www.elperiodicoextremadura.com/noticias/caceres/ruta-senderista-camino-santiago-proximo-domingo_977867.html
http://agencias.abc.es/agencias/noticia.asp?noticia=2371750
Article en espagnol

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 45 (2016)

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 6.11.2016 au samedi 12.11.2016

Pour commencer une très belle vidéo sur Auch et ses environs, située sur la Voie d’Arles
Vidéo ajoutée le 19 octobre 2016 par Tourisme en Occitanie dans la collection films découverte Grands Sites
Découvrez 25 histoires sur : http://www.tourisme-midi-pyrenees.com/

6.11.2016
L’Acir Compostelle propose une exposition intitulée « Des chemins vers Compostelle à l’Itinéraire Culturel Européen » au Monastère Saint-Jean à Sorde l’Abbaye, site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France »
Cette exposition extraite de la programmation Temps du Bâti sera suivie d’une visite de l’abbaye ainsi que d’une projection du film « Sur les chemins de Compostelle, Santiagoko bidean » en collaboration avec le site Chemins Bideak et la commune de St Palais
Du 5 au 30 novembre 2016 – du lundi au vendredi de 14h30 à 17h30 – entrée libre.
Inscription auprès du monastère, réservation conseillée au 05 58 73 09 62 ou monastere-sorde@paysdorthe.fr
Plus d’informations sur : https://www.chemins-compostelle.com/agenda_culturel

6.11.2016
Bernard Michel, lui, c’est marche et rêve
Passionné de grande randonnée, Bernard Michel, 55 ans, ingénieur chez Airbus à Toulouse, vient de boucler un périple pédestre de 4 264 km aux États-Unis en 5 mois : le fameux Pacifique Crest Trail, reliant, par les crêtes et les massifs, la frontière mexicaine à celle du Canada via les états américains de la Californie, de l’Oregon et de Washington. En 2006, il marche du Puy-en-Velay à Saint-Jacques de Compostelle. A l’arrivée, il sait qu’il a trouvé sa voie : «J’ai donc décidé tous les cinq ans d’effectuer une grande randonnée.» En 2011, il effectue le pèlerinage des 88 temples de l’île de Shikoku. En 2016, il envisage de parcourir la Grande Muraille de Chine. Des problèmes de visa le contraignent à changer ses plans.
http://www.ladepeche.fr/article/2016/11/06/2453273-bernard-michel-lui-c-est-marche-et-reve.html
http://www.atlantico.fr/atlantico-light/traverse-etats-unis-pied-2871708.html
Article en français

C'est là que les deux pèlerins se sont trompés de chemins. Avec l'aimable autorisation de © Jean-Louis Aspirot

C’est là que les deux pèlerins se sont trompés de chemins. Avec l’aimable autorisation de © Jean-Louis Aspirot

6.11.2016
Fallece un peregrino de 54 años tras extraviarse entre Valcarlos y Roncesvalles
Un espagnol de 54 ans est décédé sur le camino francés entre Valcarlos et Burguete. Il était recherché depuis vendredi soir alors qu’une pèlerine chinoise de 26 ans qui l’accompagnait avait alerté les secours, disant qu’ils s’étaient égarés en chemin. Les recherches ont été lancées dès 22 heures, dans des conditions météorologiques difficiles, à cause d’une pluie intense, d’un brouillard épais et de températures très fraîches. Infructueuses durant la nuit, les recherches ont repris le lendemain matin, avec des renforts de part et d’autre de la frontière. La jeune femme a été retrouvée vers 13h30 samedi, en état d’hypothermie.
L’itinéraire utilise en partie la route, tout en entrant dans les bois de temps à autre. Les deux pèlerins se sont perdus dans un bois et, la nuit tombant, l’homme est tombé dans un ravin. Son corps a été localisé à la nuit tombée, dans un lieu difficile d’accès.
Les deux pèlerins avaient fait connaissance le matin même lors d’une pause pour se restaurer à la Benta Ardandegia. Ils avaient alors décidé de continuer l’étape ensemble. Coup du sort, le téléphone mobile de la jeune asiatique est tombé dans l’eau au moment crucial où l’hélicoptère survolait le lieu où elle se trouvait, coupant toute possibilité pour elle de signaler exactement sa position. Elle a finalement réussi à regagner seule la route, où elle a été secourue par les patrouilles avec des chiens.
Selon Jean-Louis Aspirot, responsable du bureau des pèlerins de Saint-Jean-Pied-de-Port, « une signalétique parfois insuffisante peut aussi être une explication ! La flèche jaune sur le rail de sécurité est trop petite et à moitié effacée. Le chemin qui descend vers le « barranco » (précipice) n’a pas la croix (x) d’un itinéraire à ne pas suivre. Plus haut sur le panneau directionnel le sticker jaune ( flèche) est très petit. Il n’est pas question de mettre en cause l’Association des amis del camino de Santiago de Navarra qui par ailleurs fait un boulot de balisage assez considérable sur son territoire. Ce sont aussi des bénévoles, mais comme on dit de petites causes peuvent avoir parfois de grands effets. » (page FB des accueillants de SJPP)
Les deux pèlerins avaient bien emprunté la voie basse, dite de Valcarlos, conformément à l’interdiction de passer par le col de Lepoeder entre le 1er novembre 2016 et le 31 mars 2017.
Le pèlerin décédé, Juan Francisco Criado Martín, avait entamé le matin même son troisième chemin en quête de la foi qui lui manquait. Il a succombé suite à sa chute brutale dans un ravin.
http://www.20minutos.es/noticia/2880897/0/fallece-peregrino-54-anos-tras-extraviarse-entre-valcarlos-roncesvalles/
https://vivecamino.com/encontrado-muerto-en-roncesvalles-un-peregrino-mientras-recorria-el-camino-de-santiago_no_298/
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/espana/2016/11/05/localizan-vida-peregrino-desaparecido-camino-santiago-roncesvalles/00031478368808750726810.htm
http://www.diariodenavarra.es/noticias/navarra/navarra/2016/11/05/buscan_desde_este_viernes_dos_peregrinos_chinos_entre_valcarlos_roncesvalles_496884_2061.html
http://www.lagacetadesalamanca.es/sucesos/2016/11/08/peregrino-muerto-camino-santiago-camino-tercer-ano-busca-fe/189415.html
Articles en espagnol

Le Mont Saint-Michel © Fabienne Bodan

Le Mont Saint-Michel © Fabienne Bodan

6.11.2016
Le chemin montais relie Brécé à Gorron
Chaque année, une centaine de pèlerins passe par Gorron en direction du Mont-Saint-Michel. Désormais, ils pourront emprunter un sentier qui relie Brecé à Gorron en passant par la ferme de la Haie. Ils longeront ainsi la Colmont. De plus, ils pourront déposer un message personnel dans l’urne nouvellement installée à la Pierre Pichard. Le balisage est double : des triangles bleus indiquent le chemin montais et la coquille Saint Jacques celui de Saint-Jacques-de-Compostelle.
http://www.lecourrierdelamayenne.fr/actualite-16697-le-chemin-montais-relie-brece-a-gorron.html
Article en français

6.11.2016
Hôtel-Dieu, huit siècles d’histoire de la médecine
Cet hôpital qui se développe à partir du XIIIe  siècle, accueille mendiants et pèlerins avant de devenir le plus important centre de soins de Toulouse jusqu’à l’ouverture de Purpan. Au faubourg Saint-Cyprien, un premier hôpital, celui Sainte-Marie de la Daurade voit le jour en 1130. En amont de cet établissement, une maison de charité, baptisée hôpital Novel, est construite à son tour en 1225. « Entre ces deux hôpitaux, passait le pont de la Daurade, effectif de 1179 à 1639, qui permettait aux pèlerins venant de Saint-Sernin de retrouver le chemin de Saint-Jacques de Compostelle en empruntant la rue Saint-Nicolas. L’hôpital Novel prit alors le nom d’hôpital Saint-Jacques du bout-du-pont en 1313, puis d’Hôtel-Dieu Saint-Jacques à partir de 1554 », explique Jacques Frexinos, professeur de gastro-entérologie à la retraite, membre de l’Association des amis de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques et de La Grave.
http://actu.cotetoulouse.fr/hotel-dieu-huit-siecles-histoire-medecine_49632/
Article en français

Vidéo ajoutée sur You Tube par le musée des Beaux Arts de Tours le 10 oct. 2016
À l’occasion du 1700e anniversaire de la naissance de Martin de Tours (316 – 397) célébré en 2016, le musée des Beaux-Arts présente une exposition consacrée à ce personnage emblématique de la ville, dont le rayonnement a largement dépassé les frontières de l’Europe.
Dans le cadre de cette exposition, de nombreux chefs-d’oeuvre provenant de prestigieuses collections nationales et internationales sont exceptionnellement réunis à Tours.
120 oeuvres : manuscrits, peintures, objets d’art, dessins, sculptures, mobilier archéologique… retracent près de 1700 ans d’art et d’histoire autour de saint Martin. De grands artistes sont présents dans l’exposition : Fouquet, Bassano, Lorenzo di Bicci, Da Verona, Pérugin, Lallemant, Maulbertsch, Schongauer…
Le musée des Beaux-Arts de Tours souhaite ainsi rendre hommage à ce personnage qui a profondément marqué l’histoire de Tours, sa culture, ses traditions et son développement urbain notamment autour des grandes constructions (abbaye de Marmoutier, collégiale Saint-Martin…) qui se sont succédé en son nom depuis le IVe siècle.

Affiche de l'exposition sur Saint-Martin de Tours au musée des Beaux-Arts de Tours. Source : site du musée.

Affiche de l’exposition sur Saint-Martin de Tours au musée des Beaux-Arts de Tours. Source : site du musée.

7.11.2016
Saint Martin dans tous ses états
Le musée des Beaux-Arts de Tours accueille une exposition célébrant les 1700 ans de la naissance de saint Martin, fondateur et évêque de Tours. « Sous quel angle approcher Martin ? », s’est interrogée Sophie Joint-Lambert, directrice du musée ? Le Martin du IVe siècle, voyageur et militaire évangélique à la vie extraordinaire ? Celui du XIIe siècle, à partir duquel l’urbanisme tourangeaux s’est développé autour de la basilique Saint-Martin ? Ou bien encore celui du XIXe, qui a fait l’objet d’un renouveau du culte qui lui était dédié ? Comment le cerner ? « Après discussion, nous avons choisi de représenter son rayonnement. » L’image religieuse de ce Martin « multiforme » dépasse en effet les frontières de l’Europe. L’exposition porte ainsi le titre « Le rayonnement de la Cité ». Jusqu’au 8 janvier 2017 -18, place François-Sicard. Ouvert tous les jours sauf le mardi.
http://www.lemondedesreligions.fr/une/saint-martin-dans-tous-ses-etats-07-11-2016-5924_115.php
Article en français

7.11.2016
Marc Aillet: «El Camino de Santiago es una oportunidad frente a la secularización actual»
L’évêque de Bayonne et responsable de la pastorale jacquaire en France, a donné l’impulsion à un travail d’accueil des pèlerins francophones (de juillet à octobre, avec l’aide de bénévoles et de prêtres) qui remporte beaucoup de succès. A 59 ans, il est reconnu pour son tempérament innovateur et dynamique. Marc Aillet communique avec 12000 de ses diocésains via Twitter. Les pèlerins francophones peuvent assister à une messe en français chaque matin à 9h, se confesser dans leur langue maternelle, partager leur expérience dans un temps de rencontre et participer à une visite guidée par les accueillants de l’extérieur de la cathédrale. L’évêque considère le chemin de Compostelle comme un moyen d’évangélisation, parce que « la majorité des marcheurs ne sont pas chrétiens et ne se lancent pas dans ce périple pour des motivations religieuses ». A une époque où les églises se vident de leurs fidèles, le camino reçoit plus de marcheurs que jamais : « cet éloignement religieux a créé une sorte vide intérieur, de mal-être. Le Camino de Santiago redonne à l’humain sa dimension spirituelle, reconduit vers son intériorité celui qui chemine vide de sens et sans espoir. Dieu peut écrire sur cette route jacquaire quelque chose sur le sens de la vie dans le cœur de l’homme actuel. Le chemin de Compostelle rappelle à l’Europe ses racines chrétiennes, et qu’elle fut fondée initialement sur ces valeurs-là. »
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-marc-aillet-camino-oportunidad-frente-secularizacion-actual-201611071051_noticia.html
Article en espagnol

Vidéo You Tube ajoutée le 7.11.2016 par Julio Asuncion : Premières neiges de l’hiver 2016-2017 à Roncevaux

7.11.2016
Podemos urge a actuar para abastecer de agua tramos andaluces del Camino de Santiago tras la muerte de un peregrino
Le groupe Podemos du parlement andalou souhaite que le gouvernement de la région prenne des mesures pour l’approvisionnement en eau des pèlerins sur les chemins de Saint-Jacques, afin d’éviter que ne se répètent coups de chaleur et manque d’eau qui ont coûté la vie à un marcheur belge de 70 ans en septembre sur la Via de la Plata, entre Castilblanco de los Arroyos et Almaden de la Plata. Ce n’est apparemment pas la première fois que l’absence de fontaine engendre des conséquences dramatiques pour les marcheurs, alors que les collectifs de sportifs et de pèlerins alertent depuis un certain temps sur l’existence de longs tronçons sans possibilité d’approvisionnement en eau. L’autopsie du pèlerin anglais a confirmé que sa mort était due à un coup de chaleur.
http://www.lavanguardia.com/vida/20161107/411654108931/podemos-urge-a-actuar-para-abastecer-de-agua-tramos-andaluces-del-camino-de-santiago-tras-la-muerte-de-un-peregrino.html
Article en espagnol

7.11.2016
Americans are finding ‘The Way’ to Spain
2016 a été l’année des Américains. Ils étaient 1909 sur les chemins de Compostelle il y a 10 ans. On en a recensé déjà 15 242 cette année. La majorité d’âge moyen, de classe moyenne, et blanc. La moitié d’entre eux effectuent ce périple pour des raisons religieuses. Le film The Way a joué un rôle majeur dans cet engouement. Maintenant, c’est devenu un phénomène de mode, la chose à faire.
http://www.toledoblade.com/Paddy-O-Gara/2016/11/07/Americans-are-finding-nbsp-The-Way-to-Spain.html
Article en anglais

Au bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, heureuse de recevoir ma Compostela après les 1000 kilomètres parcourus sur la Via de la Plata. © Fabienne Bodan

Au bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, heureuse de recevoir ma Compostela après les 1000 kilomètres parcourus sur la Via de la Plata. © Fabienne Bodan

7.11.2016
Julián Barrio diferencia a « peregrinos con fe » de los « caminantes » del Camino de Santiago
L’archevêque de Saint-Jacques de Compostelle, Julian Barro, distingue deux catégories de personnes sur les chemins de Compostelle : « le cheminant est un observateur qui ne perçoit que l’extérieur, sans tenir compte du but du pèlerinage, alors que le pèlerin croyant parcourt le chemin avec des motivations religieuses, entrant au plus profond de lui-même pour découvrir le message de Dieu ». En 1970, l’église commença à distribuer la Compostela à ceux qui déclaraient leur motivation spirituelle. En mai 2014, le bureau des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle a élargi à tous ceux qui marchent sur les chemins de Compostelle, sans les interroger sur leur motivation, l’attribution du document. Une étude de 2007 de l’Instituto de Estudios Turísticos de Galicia stipule que 38,10% effectuaient ce périple pour des raisons religieuses. Pour Julian Barro, «le pèlerinage est un événement spirituel qui peut amener le marcheur à accueillir la foi s’il ne l’avait pas avant son départ ».
http://www.farodevigo.es/sociedad/2016/11/07/julian-barrio-diferencia-peregrinos-fe/1565675.html
Article en espagnol

7.11.2016
Nieva con fuerza en la montaña de Galicia
Dans la nuit du 6 au 7 novembre, la neige a recouvert la montagne de Lugo. A 1200 mètres d’altitude, elle est tombée fortement. S’est ajoutée un brouillard très dense dans la zone du troisième sommet du camino francés, O Cebreiro, et un vent froid du nord a accentué la sensation de froid.
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lugo/pedrafita-do-cebreiro/2016/11/07/nieva-fuerza-montana-lucense/00031478512040127913948.htm
Article en espagnol

Vidéo ajoutée par France Bleue Béarn le 7.11.2016. A l’occasion du Festival « Etonnants Randonneurs » à Arudy, Alexandre Devinat au micro de France Bleue a interviewé Horizons Vagabonds à propos de leur deux derniers documentaires « Compostelle, à la rencontre des pèlerins » et « De la Bretagne à l’Oural ». (l’interview porte cependant plus sur leur second périple)

8.11.2016
Voyages vers Compostelle : Conférence, 10 novembre 2016 19:00, 2-8 Place de la Bourse, 33000 Bordeaux, France
L’association Archimuse-Bordeaux poursuit son cycle de conférences.
RDV le jeudi 10 novembre à 19h00 à Bordeaux Patrimoine Mondial (CIAP) pour la conférence, “Cartographier un cheminement spirituel: l’invention des itinéraires de pèlerinage en Europe (XVe-XVIIIe siècle), présentée par Emilie D’ORGEIX (Maître de conférence en histoire de l’art à l’Université Bordeaux Montaigne) ».
Entrée libre.
2-8 Place de la Bourse, 33000 Bordeaux, France @Asso Archimuse Bordeaux
https://www.unidivers.fr/rennes/voyages-vers-compostelle-conference/
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 8.11.2016. Camino Aragonés, entre Arrés et Ruesta. Les vidéos sur ce chemin sont assez rares, alors profitons-en.

Le Camino francés en monocycle

Le Camino francés en monocycle

8.11.2016
Unicycling college student from West Hartford on pilgrimage in Spain
Ellis Boettger, un jeune étudiant de West Hardfor a parcouru le Camino francés en… monocycle tout terrain ! Il devait initialement marcher, mais pratiquant le monocycle depuis 7 ans, l’idée d’utiliser ce moyen de locomotion s’est imposé à lui. Il s’est entraîné 12 à 27 miles par jour (19 à 43 kilomètres). Son monocycle a fait sensation sur le chemin, même si le jeune homme a également marché. L’histoire ne dit pas si une case est prévue pour ce type de véhicule au bureau des pèlerins de Santiago ! (NDLR)
http://www.westhartfordnews.com/news/unicycling-college-student-from-west-hartford-on-pilgrimage-in-spain/article_13eaae49-84b4-5748-83f9-6e9ca4a44f99.html
Article en anglais

Capture d'écran du site internet http://www.ephatta.com

Capture d’écran du site internet http://www.ephatta.com

9.11.2016
Du nouveau pour Ephatta, le site de l’hospitalité chrétienne
Ouvert depuis 1 an et demi, Ephatta, site Internet d’hospitalité chrétienne, est en plein essor. Les actualités : de nouvelles fonctionnalités, l’instauration du donativo (libre participation aux frais) et le lancement d’une campagne de financement participatif. Entretien avec Thibaud de Bernis et Thomas Teilhet, fondateurs d’Ephatta.
http://www.pelerin.com/Pelerinages/Du-nouveau-pour-Ephatta-le-site-de-l-hospitalite-chretienne
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 9.11.2016 : quelques belles images de Ribadeo, Camino del Norte

10.11.2016
Middle East wants to become an international hiking destination
A l’instar du chemin de Compostelle, le Moyen Orient développe ses chemins de pèlerinage : ainsi le Nativity Path en Palestine, le Abraham Path de la Turquie à l’Egypte, the Jordan trail (Jordanie) and Lebanon’s mountain trail (Liban). « Les randonnées à pied dans le Masar Ibrahim ou le chemin de la Nativité en Palestine permettent aux touristes de traverser l’histoire, de même qu’elles apportent des devises et des opportunités de développement aux communautés rurales délaissées par l’activité touristique jusqu’alors » indique Michel Awad pour le Tourisme palestinien.
http://www.themalaymailonline.com/travel/article/middle-east-wants-to-become-an-international-hiking-destination
Article en anglais

10.11.2016
Documentaires : en chemin avec saint Martin
Voilà l’automne de la Saint-Martin. La même semaine, deux documentaires très complets retracent la vie et l’œuvre de Martin le Miséricordieux (316-397) et sa postérité, soit 1 700 ans après l’épopée rédigée par son hagiographe Sulpice-Sévère.
http://www.la-croix.com/Culture/TV-Radio/Documentaires-chemin-avec-saint-Martin-2016-11-10-1200802187
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 7 nov. 2016 : Saint Martin, 1700 ans de Partage : ce documentaire propose un retour sur la vie spirituelle et historique de saint Martin de Tours, ainsi qu’un témoignage sur les actions de ses héritiers. Il explore également, à l’aube de ce XXIème siècle, la réalité tangible de la notion de « partage ». Il est intéressant de faire un rapprochement entre ce monde chaotique de l’antiquité tardive qui se tourne peu à peu vers le Christ et notre époque troublée, plus lisse mais qui laisse pourtant si peu de place au partage… Qu’en est-il du message porté par saint Martin aujourd’hui ? Une coproduction KTO / KWANZA 2016. Réalisateur: Sandrine Frantz.

Capture d'écran du site de Claire et André Genot sur leur chemin d'Assise

Capture d’écran du site de Claire et André Genot sur leur chemin d’Assise

11.11.2016
Sur le chemin d’Assise, un pèlerinage d’émerveillement
Claire et André Genot sont des marcheurs mais surtout des « cheminants », un qualificatif qui peut et doit être attribué à celles et ceux qui font un pèlerinage vers un lieu saint comme peut l’être Jérusalem, Compostelle ou Assise, pour tous les chrétiens du monde. En partant sur ce chemin très peu connu et ouvert depuis peu, Claire et André en savaient la difficulté et la longueur. Pas moins de 1460 kilomètres parcourus à pied, en 55 jours sur la base moyenne d’étape de 25 km/jour…
Site web de Claire et André : http://encheminclairand.canalblog.com
http://info-chalon.com/articles/chatenoy-le-royal/2016/11/11/25967/sur-le-chemin-d-assise-un-pelerinage-d-emerveillement/
Article en français

Capture d'écran du site internet de l'association des amis du chemin du Baztan

Capture d’écran du site internet de l’association des amis du chemin du Baztan

11.11.2016
Los templos de la Ruta Jacobea se acercan a las 20.000 visitas
Le Chemin de Santiago Baztanés qui part de Bayonne et transite par les terres d’Urdazubi/Urdax et la Vallée de Baztan, continue de faire des adeptes. Cela se traduit aussi dans l’accès aux 37 sites, religieux ou non, qui ont totalisé 20.000 visiteurs cet été : monastère de San Salvador d’Urdazubi-Urdax (10200 visiteurs), église de Santiago d’Elizondo (6595), église de San Salvador d’Irurita (2296). S’y ajoute la ermita de Santiago de Belate, reconstruite par l’association de los Amigos del Camino de Urdax-Baztan, inaugurée le 5 juin 2016.
http://www.noticiasdenavarra.com/2016/11/11/vecinos/baztan-bidasoa/los-templos-de-la-ruta-jacobea-se-acercan-a-las-20000-visitas
Article en espagnol

Le camino del Invierno se mérite, alternant nombreuses montées et descentes. Mais le pèlerin est récompensé, car le chemin surplombe la magnifique vallée du Rio Sil © Fabienne Bodan

Le camino del Invierno se mérite, alternant nombreuses montées et descentes. Mais le pèlerin est récompensé, car le chemin surplombe la magnifique vallée du Rio Sil © Fabienne Bodan

11.11.2016
Peregrinos del «Cavino» de Invierno
Des sept étapes en lesquelles le Chemin d’Hiver est divisé (pour les bons marcheurs, car il faut compter plutôt une dizaine d’étapes, NDLR), cinq traversent des territoires de longue tradition viticole. Depuis Ponferrada, où commence cette route, jusqu’aux contreforts du mont Faro, entre Chantada et Rodeiro, c’est un voyage à travers les vignes. Tout d’abord dans les vallées du Bierzo et de Valdeorras. Plus loin entre les terrasses cultivées de la Ribeira Sacra. A tel point que Antoine Lopo, écrivain de Monforte de Lemos, décrit le « camino del Invierno comme un chemin du vin » ! Ainsi est née l’idée du « Cavino » dans l’esprit de Enrique López, auteur du livre « Te cuento un vino » (je te raconte un vin) et du blog du même nom : combiner 6 étapes de 3 chemins différents (Camino francés, Camino del Invierno et Camino du Levante) avec des visites de caves des zones de la Rioja, Ribera del Duero, Toro, Bierzo et Ribeira Sacra. L’étape retenue pour le Camino del Invierno est celle entre l’église du 12e siècle de Diamondi (borne des 100 kilomètres à Santiago) et le village de Belesar. « Nous cherchons les étapes qui semblent belles et pas trop difficiles. Toutes se terminent par la visite d’une cave ». Dans le cas présent, celle de la bodega Via Romana. La route de la Ribeira Sacra a eu le plus de succès parmi les visiteurs, qui se déplacent en autobus pour réaliser les différentes étapes. Les autres parcours sont Logroño-Navarrete, Burgos-Tardajos, Villafranca du Douro-Toro, Ponferrada-Cacabelos et Lavacolla-Santiago. Les participants visitent également les bodegas Eguren Ugarte (Rioja), Portia (Ribera del Duero), Divina Proporción (Toro) et Godelia (Bierzo).
http://www.lavozdegalicia.es/noticia/lemos/2016/11/11/peregrinos-cavino-invierno/0003_201611M11C3991.htm
Article en espagnol

Une deuxième fresque murale en projet au Puy-en-Velay

Une deuxième fresque murale en projet au Puy-en-Velay

12.11.2016
Une deuxième fresque monumentale à l’entrée du Puy-en-Velay
Des montgolfières en forme de coquille Saint-Jacques, comme suspendues dans un ciel qui domine, entre deux façades d’immeubles, le rocher Corneille, la cathédrale Notre-Dame-de-France et le pic de Saint-Michel l’Aiguilhe. Tel est l’esquisse de la nouvelle fresque monumentale qui va voir le jour, courant 2017, sur un mur dépourvu de fenêtres de 140 m2 à l’extrémité nord du boulevard de la République.
http://www.leprogres.fr/actualite/2016/11/10/une-deuxieme-fresque-monumentale-a-l-entree-de-la-ville`
Article en français

Capture d'écran du site internet de l'association https://viaseptemtrionestempli.wordpress.com

Capture d’écran du site internet de l’association https://viaseptemtrionestempli.wordpress.com

12.11.2016
La Via Septemtriones Templi trace sa voie
L’association Via Septemtriones Templi, créée en 2011, a décidé de suivre la voie de Commanderies sur un axe Nord/Sud en ouvrant des tronçons à partir de Caudry. Le but étant de permettre de relier Cologne à Saint-Quentin, via Maastricht et Aix-La-Chapelle avec pour motivation première « la promotion du patrimoine historique et culturel de nos chemins par le tourisme vert, de la Belgique à la Picardie via le Hainaut-Cambrésis, sur mprès de 150 km ! », comme l’explique Guy Boussekey, le président de cette association…
Site internet : http://viaseptemtrionestempli.wordpress.com/
http://www.lavoixdunord.fr/73038/article/2016-11-12/la-septemtriones-templi-trace-sa-voie
Article en français

Japon:le pèlerinage de Kumano Kodo from Pascal Ducrey on Vimeo.

12.11.2016
Kumano Kodo: walking Japan’s ancient Camino
À la fin de Kumano Kodo, un ensemble de routes de pèlerinage vieux de 1,000 ans à travers les montagnes Kii du Japon, les voyageurs s’empressent de marcher à l’intérieur d’un énorme camphrier que les siècles ont creusé et métamorphosé en symbole de renouvellement éternel. Les locaux pensent que passer à l’intérieur de cet arbre peut revitaliser ceux dont le corps et l’esprit sont fatigués par un si long périple. Au-delà des temples Bouddhistes et Shinto qui étreignent ce versant de la colline, une pagode vermillion pointe sa flèche au-dessus des arbres. Au détour du chemin, le voyageur aperçoit finalement l’Océan Pacifique brillant à l’autre extrémité de la vallée. Au fil des siècles, des aventuriers japonais, puis étrangers ont parcouru le chemin de Kumano Kodo. Ils ont encensé sa beauté et sa richesse culturelle jusqu’à ce qu’il devienne une des deux routes de pèlerinage, avec les chemins de Compostelle, référencée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Aujourd’hui les autorités de chacun de ces deux pays oeuvrent ensemble pour préserver et promouvoir leurs chemins respectifs.
Le but ultime du pèlerinage de Kumano est de visiter les trois grands Sanctuaires sacrés de Kumano. Collectivement, ces sanctuaires forment le Kumano Sanzan : Kumano Hongu Taisha, Kumano Nachi Taisha et Kumano Hayatama Taisha. Kumano Kodo peut être parcouru entièrement à pied, ou à l’aide de transports publics ou privés. Les marcheurs qui souhaitent s’alléger peuvent faire transporter leurs bagages vers leur point d’arrivée.
On trouve des hébergements pour toutes les bourses : du simple futon dans un temple bouddhiste aux auberges traditionnelles dénommées ryokan, aux hôtels modernes et confortables au confort occidental.
Quelques temples autorisent les visiteurs à assister à une cérémonie du feu.
Pour vous aider à organiser votre périple : http://www.kumano-travel.com/
http://www.irishtimes.com/life-and-style/travel/long-haul/kumano-kodo-walking-japan-s-ancient-camino-1.2853646
Article en anglais

Capture d'écran du site du British Pilgrimage Trust

Capture d’écran du site du British Pilgrimage Trust

12.11.2016
Walking to West Sussex: on a modern English pilgrimage
Les pèlerinages étaient courants au Royaume-Uni. L’association « the British Pilgrimage Trust (BPT) », créée en 2014 au regard du succès des chemins de Compostelle, veut raviver cette tradition, sous forme séculaire, de Londres au West Sussex. Ce « pèlerinage » commémore le centenaire de la célèbre chanson de William Blake « Jerusalem », écrite dans les profondeurs de la première guerre mondiale, sur une musique du compositeur Hubert Parry. Un groupe de « pèlerins » a marché de la pierre commémorative de Blake, à Bunhill Fields, près de Old Street à London vers sa maison de campagne près de Chichester où il a été arrêté pour la sédition en 1803, puis vers Rustington (lieu où est décédé Hubert Parry) et finalement Arundel. Ces voyageurs ont ainsi marché vers Jérusalem, non littéralement, mais musicalement, visitant des endroits liés aux vies du poète et du compositeur. Le « pèlerinage » de 125 miles (201 kilomètres) à la mémoire des deux hommes et de cette chanson est l’une des routes tracées par cette association, dont la vision est plus laïque que sacrée. Les « pèlerins » modernes peuvent se joindre à un groupe ou parcourir ces chemins de manière autonome. L’objectif de l’association n’est pas « le rétablissement de pèlerinages, mais le renouvellement de la tradition pour les temps modernes, activité spirituelle ouverte sans prescription religieuse ».
Les fondateurs d’association stipulent qu’en Grande-Bretagne, l’infrastructure pour des pèlerinages est déjà en place : les pubs, les sentiers, même un petit nombre d’églises sous-utilisées, où les pèlerins peuvent passer la nuit. Le parcours emprunte de vieux sentiers entre les villages, les anciennes routes à travers le South Downs et une ligne de chemin de fer désaffectée.
Le site de l’association : http://britishpilgrimage.org
https://www.theguardian.com/travel/2016/nov/12/walking-holiday-london-sussex-pilgrimage-jerusalem
Article en anglais

En bref

9.11.2016
Abierto un nuevo tramo del Camino Francés en Samos
La Galice a ouvert une nouvelle portion de chemin jacquaire Chemin de Santiago autour de la commune de Samos, reliant le monastère de San Xil et l’église de Santa María de Montán.
Il commence part au lieu dit Pena Bicuda (paroisse de San Xil) et se termine à Montán.
http://elprogreso.galiciae.com/noticia/620996/abierto-un-nuevo-tramo-del-camino-frances-en-samos
Article en espagnol

10.11.2016
Peregrino, corriendo, desde Bilbao a Santiago de Compostela
Javi Martínez parcourt en ce moment le Camino del Norte…en courant chaque jour 40 kilomètres, l’équivalent d’un marathon quotidien.
http://www.ort-ort.com/2016/11/peregrina-corriendo-desde-bilbao-a-santiago-de-compostela/
Article en espagnol

12.11.2016
Sembrando el Camino
Pour la 6e année consécutive, l’association des Amis du Chemin de Santiago du Léon « Pulchra Leonina » se réunit pour planter des arbres au bord du chemin avec le désir de ce que dans l’avenir ils arrivent à donner de l’ombre et un lieu du repos aux pèlerins. Rappelons qu’en France, l’association jacquaire des Pyrénées-Atlantiques plante aussi des arbres fruitiers le long du chemin (NDLR).
http://www.ileon.com/actualidad/068147/sembrando-el-camino
Article en espagnol

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com

Revue de presse des chemins de pèlerinage, semaine 44 (2016)

Une revue de la presse francophone, anglophone, hispanophone sur les chemins et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, du dimanche 30.10.2016 au samedi 5.11.2016


À Vézelay dans l’Yonne, une balade nocturne pour fêter le changement d’heure

30.10.2016
À Vézelay dans l’Yonne, une balade nocturne pour fêter la 25e heure
FRANCE 3 BOURGOGNE. Au lieu de dormir une heure de plus avec le passage à l’heure d’hiver, l’office de tourisme a proposé samedi soir un cheminement dans les rues, pour redécouvrir le lien étroit existant entre le village et le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/yonne/vezelay-yonne-balade-nocturne-feter-25e-heure-1119651.html
Article et vidéo en français

La porte sainte de la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

La porte sainte de la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

30.10.2016
La Puerta Santa de la Catedral de Santiago se cerrará el domingo 13 hasta el Xacobeo 2021
La porte sainte de la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle sera fermée jusqu’à la prochaine année jacquaire, en 2021, dimanche 13 novembre à 17h. Cette cérémonie interviendra une semaine après la fermeture de la porte sainte de la basilique Saint-Pierre de Rome, celle-ci coïncidant avec la fête de Christ Roi. Ainsi s’achèvera le jubilé de la Miséricorde entamé le 8 décembre 2015 par l’ouverture des dites portes.
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-camino-santiago-puerta-santa-catedral-santiago-cerrara-domingo-13-hasta-xacobeo-2021-201610300858_noticia.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet des villes sanctuaires de France

Capture d’écran du site internet des villes sanctuaires de France

31.10.2016
En cheminant à pied jusqu’au Camino
Au Puy-en-Velay, Une cinquantaine de personnes ont participé à la 25e heure des Villes sanctuaires de France organisée par l’Office de tourisme, samedi après-midi. Dix-sept villes, d’Alençon à Chartres, de La Salette au Mont-Saint-Michel, de Pontmain à Rocamadour, sont membres de l’association des Villes sanctuaires de France, à l’initiative de cette seconde édition de la 25e heure, à l’occasion du passage à l’heure d’hiver. Cette association réunit des offices de tourisme et des sanctuaires poursuivant un objectif commun : améliorer l’accueil du visiteur, touriste ou pèlerin à la recherche de spiritualité, dans le site qu’il découvre ou dans son souhait d’élargir ses connaissances sur l’environnement touristique du sanctuaire. A l’occasion de la 25e heure, le 29 octobre dernier, les 17 villes Sanctuaires ont proposé des mises en lumière symboliques. A Chartres, on assista à des récits jacquaires joués par des comédiens, suivie d’une reconstitution de l’arrivée des pèlerins avec une descente éclairée à la bougie dans l’église basse et une animation autour du labyrinthe découvert. A Cotignac, les visiteurs ont participé à la montée aux flambeaux vers le Sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces, conduite et commentée par une guide du Pays d’Art et d’Histoire. Dans l’écrin splendide de la baie du Mont Saint-Michel, le Sanctuaire et l’Office de Tourisme ont proposé une promenade-découverte entre le nouveau barrage sur le Couesnon, ouvrage à la fois technique et artistique et l’église Saint-Pierre du Mont, témoin de la vie montoise depuis le XIIe siècle. Depuis le Carmel, situé au centre ville de Lisieux, les participants se sont rendu à pied à la Basilique dédiée à sainte Thérèse en traversant l’Ermitage, lieu d’accueil du sanctuaire. Sur place, une mise en lumière des mosaïques fut proposée, suivie par la visite des coulisses techniques (régie son, lumière…) de l’édifice. A Lourdes, une visite guidée toute en musique a transporté les visiteurs quelques siècles en arrière, du Moyen Âge au temps de Bernadette jusqu’à nos jours, du Château Fort jusqu’au Sanctuaire. A Nevers, le thème de la soirée était axé sur « les 150 ans de l’arrivée de Sainte Bernadette (Soubirous) à Nevers ».
Pour en savoir plus sur l’association : http://www.villes-sanctuaires.com
http://www.leveil.fr/actualite/En-cheminant-a-pied-jusqu-au-Camino-110148
Article en français

Stanley Vollant – De Compostelle à Kuujjuaq – Montage d’extraits HD from Productions Nova Média on Vimeo.

31.10.2016
Faire marcher son rêve
Le documentaire «De Compostelle à Kuujjuaq» revient sur l’odyssée inspirante de Stanley Vollant. Né sur la Côte-Nord, Stanley Vollant, un Innu de Pessamit, fut le premier autochtone à obtenir, en 1994, son diplôme d’étude spécialisée en chirurgie générale, devenant ainsi le premier chirurgien autochtone du Québec. A la suite d’une profonde dépression, en 2008, il part sur les chemins de Compostelle. Réalisé par Simon C. Vaillancourt, le film conte les pérégrinations de Stanley Vollant qui, à la suite d’un rêve lors d’un pèlerinage à Compostelle, décida de rentrer au Québec et de lancer le projet Innu meshkenu : parcourir un itinéraire de plus de 6 000 kilomètres sur les traces de ses ancêtres innus et rencontrer, le long de ce parcours, les membres des Premières Nations, afin de les sensibiliser à l’importance de saines habitudes de vie et de la persévérance scolaire.
Le site du docteur Stanley Vollant : http://www.innu-meshkenu.com/fr/
http://www.ledevoir.com/culture/cinema/483487/festival-du-cinema-international-en-abitibi-temiscamingue-faire-marcher-son-reve
Article en français

Ici, sur la voie haute qui passe par le col de Lepoeder, lorsque l'on quitte la route pour emprunter le chemin de montagne et rejoindre un peu plus loin la fontaine de Roland. © Fabienne Bodan

Ici, sur la voie haute qui passe par le col de Lepoeder, lorsque l’on quitte la route pour emprunter le chemin de montagne et rejoindre un peu plus loin la fontaine de Roland. © Fabienne Bodan

31.10.2016
Restringido el paso de peregrinos por el tramo del Camino de Santiago que discurre por el collado de Lepoeder
Une résolution du directeur général de l’intérieur du gouvernement de Navarre interdit, pour raison de sécurité, le passage par le col de Lepoeder, entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Roncevaux, première étape du camino francés, entre le 1er novembre 2016 et le 31 mars 2017. Cette mesure est reconduite pour la seconde année. Rappelons que la première étape du camino francés offre deux options au départ de Saint-Jean-Pied-de-Port : la variante ouest (ou voie basse, NDLR), passe par Luzaide-Valcarlos et le col d’Ibañeta (1000 mètres d’altitude), tandis que la variante est (ou voie haute, NDLR), monte par Huntto et Orisson (où il est possible de dormir), puis le col de Lepoeder (1432 mètres d’altitude). Pour franchir ce dénivelé de 1200 mètres qu’impose la voie haute, le marcheur doit être en excellente condition physique (l’on conseille généralement à ceux qui n’ont guère d’entraînement de commencer leur chemin une petite semaine avant Saint-Jean-Pied-de-Port, ou plus, bien évidemment, NDLR). La neige et les rudes conditions climatiques hivernales accentuent encore l’effort à fournir.
http://www.20minutos.es/noticia/2876601/0/restringido-paso-peregrinos-por-tramo-camino-santiago-que-discurre-por-collado-lepoeder/
http://www.europapress.es/navarra/noticia-restringido-paso-peregrinos-lepoeder-camino-santiago-20161031143858.html
http://www.noticiasdenavarra.com/2016/11/05/sociedad/navarra/localizado-con-hipotermia-un-peregrino-y-sigue-la-busqueda-de-otro-en-navarra
Article en espagnol

Cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

Cathédrale de Saint Jacques de Compostelle © Fabienne Bodan

2.11.2016
La Iglesia nombra cargos de una cátedra universitaria sobre peregrinaciones financiada por la Xunta
Le gouvernement autonome galicien a signé un accord avec l’université et la cathédrale de Saint-jacques de Compostelle pour créer une nouvelle chaire sur le Camino de Santiago et les pèlerinages. Son titulaire aura pour objectif de diffuser les valeurs du chemin. Le budget de 40 000 euros sera financé par le département du tourisme galicien, tandis que les autorités ecclésiastiques fourniront un édifice de leur propriété.
http://www.eldiario.es/galicia/politica/Iglesia-universitaria-peregrinaciones-financiada-Xunta_0_574992627.html
Article en espagnol

Capture d'écran du site internet des Editions du Vieux Crayon, page Les Zoreilles

Capture d’écran du site internet des Editions du Vieux Crayon, page Les Zoreilles

2.11.2016
Le numéro 66 d’octobre 2016 des Z’Oreilles est paru
Au menu, un prototype de l’Escargoline destiné aux personnes à mobilité réduite testé jusqu’à Santiago, les circonstances de la création du Miam-Miam Dodo qui fêtera son vingtième anniversaire en 2017, le chemin de Compostelle matérialisé par 40 clous dans les rues de Massy (voie de Paris), l’installation d’un banc pour les pèlerins à la grotte de la Vierge en haut de Contamine, les séquences de préparation à l’hospitalité, un témoignage sur le Camino Mozarabe, etc.
Pour vous abonner aux Zoreilles : http://chemindecompostelle.com/zoreilles/index.html
Lettre d’information en français

Une des plus belles coquilles de la Via de la Plata © Fabienne Bodan

Une des plus belles coquilles de la Via de la Plata © Fabienne Bodan

2.11.2016
Peregrinos de la Vía de la Plata se sumergen hasta la cintura en la etapa de Sevilla a Guillena
La saison des pluies a engendré la crue de l’arroyo de los Molinos sur la première étape de la Via de la Plata, entre Séville et Guillena. Les marcheurs ont de l’eau jusqu’à la ceinture ! L’association des Amigos del Camino de Santiago por la Vía de la Plata veut éviter ce désagrément par le balisage d’un chemin alternatif, sans justification historique, certes, mais plus sécurisé pour les marcheurs. La traversé du rio se complique chaque année avec l’arrivée des pluies. L’association et les autorités locales demandent depuis des années la construction d’une passerelle, pour l’instant en vain.
http://sevilla.abc.es/provincia/sevi-peregrinos-plata-sumergen-hasta-cintura-etapa-sevilla-guillena-201611021203_noticia.html
Article en espagnol

Apôtres, Saints et maîtres encadrent la porte de la place de la Quintana. © Fabienne Bodan

Apôtres, Saints et maîtres encadrent la porte de la place de la Quintana. © Fabienne Bodan

2.11.2016
Galice : Saint-Jacques-de-Compostelle, au bout du long chemin
Capitale de la Galice, Saint-Jacques-de-Compostelle est l’une des villes les plus attachantes d’Espagne avec ses vieux quartiers, ses places, ses églises et sa cathédrale grandiose. Aboutissement d’un long pèlerinage, religieux ou profane, la cité est également un point de départ ou un ancrage pour une balade en Galice. Cet article vous offre une visite guidée de la ville, et un coup de cœur : l’hostal dos Reyes Catolicos, construit en 1499 afin d’accueillir les pèlerins à leur arrivée, et considéré comme l’hôtel le plus ancien du monde.
http://www.tourmag.com/Galice-Saint-Jacques-de-Compostelle-au-bout-du-long-chemin_a83730.html
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 3.11.2016 par Telemadrid : « El camino de Uclés pasa por Estremera ». Carla nos da a conocer el Camino de Uclés a su paso por Estremera. El camino de Uclés conecta la Iglesia de Santiago de Madrid con el Monasterio de Uclés, en Cuenca. La pequeña villa de Uclés tiene una especial importancia en la historia de España. Fue la sede de la Orden de Santiago. Manuel Rossi vive para recuperar la tradición y la historia de este sagrado lugar y ha construido con sus propias manos su camino desde Madrid a Cuenca.

3.11.2016
Les hispanophones pourront découvrir ce Camino de Uclès, reliant l’église Santiago de Madrid (également point de départ du Camino de Madrid vers Compostelle) au monastère de Uclès, à Cuenca, ancien siège de l’ordre des chevaliers de Saint Jacques de l’épée (144 kilomètres au total). Manuel Rossi, l’un des grands animateurs des chemins de Compostelle en Espagne, a entrepris de faire revivre ce chemin méconnu. Pour ceux qui envisageraient de partir sur le Camino de Madrid, pourquoi ne pas en profiter pour commencer votre chemin du Monastère de Uclès ?

 

Extrait des statistiques du mois d'octobre 2016. Source : bureau d'accueil des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle.

Extrait des statistiques du mois d’octobre 2016. Source : bureau d’accueil des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle.

3.11.2016
A 2.442 peregrinos del récord absoluto en el Camino de Santiago
28 232 marcheurs ont retiré leur Compostela en octobre 2016 au bureau de Saint-Jacques de Compostelle. 2016 totalisait 269 693 Compostelas délivrées au 2.11.2016. Il n’en manquait plus que 2 442 pour atteindre le record actuel de fréquentation datant de 2010. Les étrangers sont désormais plus nombreux que les espagnols sur les chemins ibériques. Les autorités touristiques et écclésiastiques de la capitale galicienne évaluent à…464 000 le nombre potentiel de marcheurs pour la prochaine année jacquaire, en 2021 ! Le chemin portugais maintient son cap avec 17,5% de la fréquentation jacquaire au mois d’octobre (4 471 personnes) contre 11% pour le même mois il y a 5 ans. En comparaison, le chemin du Nord a attiré 5,57% des marcheurs en octobre 2016, le camino primitivo 3,49%, la Via de la Plata 3,12%, le Camino inglés, 2,42%. Le Camino francés demeure le plus emprunté avec 67,49% des pèlerins. Porto reste le troisième point de départ favori des randonneurs (7,27% d’entre eux).
http://www.abc.es/espana/galicia/abci-2442-peregrinos-record-absoluto-camino-santiago-201611030742_noticia.html
https://vivecamino.com/el-camino-portugues-sigue-siendo-la-segunda-ruta-mas-elegida_no_294/
Article en espagnol

Vidéo ajoutée le 20.02.2015 sur You Tube : CAMINO de IALMA, c’est la rencontre autour de la gaita, de la pandeireta, du tambor, des cunchas de vieira, mais aussi, pourquoi pas, d’une assiette de pulpo a feira, d’une empanada gallega, d’un concido, de pimentos de Padron, de pan de Cea, de queixo tetilla ou d’une tarta de Santiago, arrosée d’un excellent Ribeiro ou d’un Albariño… puis terminer ce moment de fête communicative en chassant les mauvais esprits de la nuit et les sorcières grâce au symbolique (et bien agréable) rituel de la Queimada.

3.11.2016
Ialma (BE/Galice) : Présentation du cd « Camino »
Si le voyage sur le ‘ Camino de Santiago ‘ promet de riches rencontres et découvertes, il est aussi pour de nombreux galiciens une contribution à la culture et l’identité d’un peuple. Pour Ialma, la route a déjà été longue et riche. Quatre albums et de nombreux concerts en Belgique et à l’étranger permettent au groupe de revenir avec un cinquième album, symbole de maturité artistique et fruit de nombreuses rencontres faites au long du chemin. Car leur album ‘ Camino ‘ est un témoin de cette route, à la croisée de Bruxelles et de Santiago, à la croisée des voix et des instruments galiciens, de la guitare et de l’accordéon, de la musique folk médiévale et celtique.
http://www.quefaire.be/ialma-be-galice-742657.shtml
Article en français

4.11.2016
El Gobierno de Asturias presenta el libro blanco del Camino de Santiago
Le gouvernement des Asturies a présenté son livre blanc pour la revitalisation des chemins de Compostelle passant sur son territoire (chemin du Nord, chemin primitif, chemin du Salvador et voies de liaison entre ces chemins), totalisant 518 kilomètres, passant par 36 communes et 400 monuments répertoriés (ponts, chapelles, croix, tours, hôpitaux, palais, murailles, marchés, moulins, etc). Parmi les 80 mesures définies, on note la création d’une plateforme numérique, l’amélioration des réseaux Wifi et téléphonique, l’amélioration du balisage, la prise en compte des difficultés des personnes handicapées, la création de la marque « Albergue de peregrinos », utilisable uniquement dans des auberges homologuées. Les Asturies comptent actuellement 30 auberges de pèlerins, pour un total de 745 places. Mais le nombre de nuitées sur les chemins qui traversent la principauté est passé de 1640 en 2000 à 33504 en 2015. S’ajoutent à ces mesures la création d’un centre asturien dédié aux chemins de Compostelle, un programme d’ouverture annuel des monuments à des horaires adaptés à ceux des marcheurs.
http://candas365.es/noticias/el-gobierno-de-asturias-presenta-el-libro-blanco-del-camino-de-santiago/
Article et vidéo en espagnol

Vidéo You Tube ajoutée le 4.11.2016  par Seacoast Flash: « 500 Miles in 3 Minutes: A Camino de Santiago Story » : une vidéo courte (certes avec des enchaînements trop rapides) mais qui a le mérite de raconter 800 kilomètres en 3 minutes !

Affiche de l'exposition "Des Jacquets sur les Causses. Le Lot sur la route de Compostelle"

Affiche de l’exposition « Des Jacquets sur les Causses. Le Lot sur la route de Compostelle »

5.11.2016
La route de Compostelle à travers le Lot : Exposition
La bibliothèque municipale de Souillac présente, jusqu’au 26 novembre, une exposition prêtée par le service patrimoine historique du Lot, «Des jacquets sur le causse, le Lot sur la route de Compostelle». Elle est composée de douze panneaux retraçant la dévotion liée à saint Jacques, patron des pèlerins, des chevaliers et des chapeliers. Rappelons que plus de 15 000 pèlerins traversent le Lot chaque année.
Document PDF de l’exposition : exposition-%22des-jacquets-sur-les-causses-le-lot-sur-la-route-de-compostelle%22
http://www.ladepeche.fr/article/2016/11/05/2452575-la-route-de-compostelle-a-travers-le-lot.html
Article en français

Capture d'écran du site internet de la FFACC

Capture d’écran du site internet de la FFACC

5.11.2016
Ce week-end, les chemins de Compostelle mènent à Bouvines
Depuis vendredi et jusqu’à aujourd’hui, les membres de la Fédération française des associations des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle sont réunis à Bouvines. La quarantaine de groupes locaux en profite pour échanger sur les bonnes pratiques, l’état des balisages… Le chemin est long. Rappelons que la Fédération française des associations des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle réunit 7 000 adhérents, représentant une quarantaine d’associations laïques.
http://www.lavoixdunord.fr/69957/article/2016-11-05/ce-week-end-les-chemins-de-compostelle-menent-bouvines
Article en français

Vidéo You Tube ajoutée le 4.11.2016  par magwoodmini : Camino del Norte & Camino Ingles : El Camino del Norte from Irun to Ribadeo, Ruta do Mar from Ribadeo to Ferrol and the Camino Ingles from Neda to Santiago de Compostela (un diaporama musical un peu long mais ceux qui illustrent le Norte et le camino inglés sont plus rares).

Revue de Presse 2016 Copyright Fabienne Bodan & http://pelerinsdecompostelle.com