Récapitulatif de mes hébergements sur le Camino del Invierno

Ce Camino del Invierno (Chemin de l’hiver), alternative du Camino francés à partir de Ponferrada, vient d’être avalisé officiellement par la Xunta de Galicia le 17 août 2016. S’il est très bien balisé, et, sur la majorité du parcours, bien entretenu (vous pourrez lire dans mes récits de pèlerinage pour chaque étape les quelques manques d’entretien dont il souffre), ce très beau chemin pâtit d’une carence en auberges publiques ou privées pour les (rares, il faut bien le reconnaître) pèlerins qui optent pour cette voie alternative qui mériterait pourtant d’être plus empruntée. Comme elles seront rarissimes, ces auberges méritent d’être citées ici : Ponferrada (albergue de peregrinos San Nicolas de Flüe), O Barco de Valdeorras (albergue de Xagoaza), Villamartin (albergue juvenil), A Rua (albergue privado Casa da Solaina), Quiroga (albergue municipal), A Laxe / Bendoiro (albergue de la Xunta de Galicia) , Silleda (albergue Santa Olaia de (ouverte du 1/07 au 30/09), albergue turistico Casa del Peregrino, El gran albergue del peregrino (privée)), Bandeira (alberge municipal), Ponte Ulla (albergue privado O Cruceiro), Outeiro (albergue de la Xunta de Galicia).

Notons que c’est surtout à partir de Lalin, où le Camino del Invierno rejoint le Camino Sanabrès, lui-même continuité de la Via de la Plata à partir de Granja de Moreruela (où le marcheur peut choisir entre poursuivre son chemin vers Astorga ou vers Ourense), que l’on commence à trouver des auberges. Jusqu’à A Laxe (5 kilomètres après Lalin), on compte seulement 5 auberges. Il faut savoir que celle de O Barco de Valdeorras est située 3,8 kilomètres après la ville d’O Barco, alors que vous aurez déjà parcouru 30,7 kilomètres si vous venez de Las Médulas…Epuisée ce jour-là, j’ai préféré rester à O Barco dans un hostal. Il vous faut savoir également que vous pourrez demander les clés à la mairie de Borrenes d’un petit logement destiné aux pèlerins et pouvant accueillir 4 personnes (source : Asuncion Arias, présidente de l’Asociación Amigos do Camiño de Santiago por Valdeorras et qui peut vous accueillir dans son gîte privé A Casa da Soleina de A Rua).

 Pour obtenir le son dans le diaporama ci-dessous, pensez à activer le haut-parleur dans la barre noire en bas de l’écran !

Camino del Invierno : tableau récapitulatif de mes hébergements (juillet 2016)

Tableau récapitulatif de mes hébergements sur le Camino del Invierno (juillet 2016). Dans chaque ville ou village, le nom de l'hébergement, son prix et le lien vers la fiche correspondante sur ce site avec tous les détails et photos.

Ville ou villageHébergementPrixLien vers la page correspondante sur ce site
Santalla del BierzoChambre d'hôtes chez Guti15 euros sans petit déjeunerVOIR la fiche détaillée
Las MedulasChambre d'hôtes chez Socorro20 euros avec un petit déjeuner simpleVOIR la fiche détaillée
O Barco de ValdeorrasHostal-Pension Asador Viloira18 euros sans petit déjeunerVOIR la fiche détaillée
A RuaAlbergue privado A Casa de Solaina12 euros sans le petit déjeuner (+ 2 euros avec)VOIR la fiche détaillée
QuirogaAlbergue municipal10 euros sans le petit déjeunerVOIR la fiche détaillée
A Pobra de BrollonHostal As Viñas25 euros (petit déjeuner inclus)VOIR la fiche détaillée
Monforte de LemosHostal*/Hotel** Puente Romano20 euros avec petit déjeuner simpleVOIR la fiche détaillée
ChantadaHostal-restaurante Gamallo15 euros, sans petit déjeunerVOIR la fiche détaillée
RodeiroHostal Carpinteiras20 euros pour 1 personne, sans petit déjeuner
30 euros pour 2 personnes, sans petit déjeuner
Le petit déjeuner est en sus : 4 euros
VOIR la fiche détaillée
A Laxe (Bendoiro)Albergue de la Xunta de Galicia6 euros, sans le petit déjeuner VOIR la fiche détaillée
Ponte UllaPension-restaurante Rios12 euros, sans le petit déjeunerVOIR la fiche détaillée
Santiago de CompostelaHospederia San Martin Pinario23 euros pour une chambre individuelle avec sdb privative et un buffet petit-déjeunerVOIR la fiche détaillée

Hébergement à Ponte Ulla

Pension-restaurante Rios à Ponte Ulla, juste en arrivant à doute après le pont. © Fabienne Bodan

Pension-restaurante Rios
à Ponte Ulla, juste en arrivant à doute après le pont. © Fabienne Bodan

Le couloir menant vers les chambres. Pension-restaurante Rios à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Le couloir menant vers les chambres. Pension-restaurante Rios
à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Chambre avec grand lit. Pension-restaurante Rios à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Chambre avec grand lit. Pension-restaurante Rios
à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Hébergement à Ponte Ulla (Camino del Invierno)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la Pension-restaurante Rios de Ponte Ulla (Camino del Invierno). Juillet 2016.


HébergementPension-restaurante Rios
Juste après le pont de pierres à droite à l'entrée du village
Ponte Ulla
Tél : 981 51 23 05
Tarif juillet 201612 euros (sans petit déjeuner)
Description.Petit hostal avec des chambres individuelles ou doubles, certaines avec salle de bains privative et d'autres avec salle de bains commune. L'aménagement est simple mais fonctionnel
.Draps, couvertures, serviettes de bain fournies
.En bas, un bar-restaurant où vous pourrez commander un dîner
.L'hostal est juste à l'entrée du village, le premier sur la droite
.Possibilité de faire sécher son linge sur le fil à linge installée à cette intention
.Balcon tout autour des chambres
Avantages.La gentillesse de la patronne
.Le bon rapport qualité/prix
.Le calme, la propreté
Inconvénients.Aucun
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣
Chambre avec grand lit. Pension-restaurante Rios à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Chambre avec grand lit. Pension-restaurante Rios
à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

La salle de bains est commune, mais il existe aussi des chambres avec salle de bains privative Pension-restaurante Rios à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

La salle de bains est commune, mais il existe aussi des chambres avec salle de bains privative Pension-restaurante Rios
à Ponte Ulla, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Quiroga

Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Cette grande auberge de 130 places n'est pas seulement réservée aux pèlerins. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Cette grande auberge de 130 places n’est pas seulement réservée aux pèlerins. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

L'entrée du bâtiment. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

L’entrée du bâtiment. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Le réfectoire...pour les groupes. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Le réfectoire…pour les groupes. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Hébergement à Quiroga (Camino del Invierno)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue municipal de A Quiroga (Camino del Invierno). Juillet 2016.

HébergementAlbergue municipal
Calle Real, 118
Quiroga
Tel :
+34 982 428 493
+34 690 782 774
+34 629 323 208
E-mail: reservas@tourgalia.com
info@tourgalia.com
Site internet : http://www.tourgalia.com/albergue-quiroga/
Facebook : https://www.facebook.com/alberguedequiroga/
Tarif juillet 201610 euros (sans petit déjeuner)
Petit déjeuner : 3 euros
½ pension: 20 euros
Pension complète : 26 euros
Déjeuner / dîner : 7 euros
Pique-nique : 5 euros
Attention, les repas ne sont préparés que pour des groupes
Description.Cette auberge n'est pas spécifiquement réservée aux pèlerins, mais les accepte. Elle est fréquentée par les groupes scolaires, les associations sportives, les organisateurs de colonies de vacances...
.Possibilité de réserver
.Ouvert toute l'année
.Pas d'horaires d'ouverture
.Dortoirs de 2 à 6 lits, avec salle de bains privative : draps et couvertures fournis, mais pas les serviettes
.150 places au total, répartis en 24 dortoirs
.Abri pour les vélos
.Chauffage
.Possibilité de dîner et de petit-déjeuner (mais seulement pour les groupes sur réservation)
.Salle à manger, cuisine, salles d'activités, ascenseur, laverie...
.Accès handicapés
.Un centre médical ouvert 24h/24 à 50 mètres
Avantages.L'une des rares auberges entre Ponferrada et Lalin (à la jonction avec le Camino Sanabrès),
.Son excellent rapport qualité/prix (j'ai dormi seule dans une chambre à 2 lits pour 10 euros la nuit), qui fait du bien au porte-monnaie dans un chemin qui souffre d'une carence en auberges (mais cela viendra, car il vient juste d'être validé officiellement par la Xunta de Galicia, mi-août 2016)
Inconvénients.Peut être assez bruyant s'il y a des groupes de jeunes, car peu d'isolation sonore, comme dans nombre de ces grandes bâtisses, et particulièrement en été (j'y suis passée début juillet), lorsque les animateurs proposent des activités à l'extérieur aux jeunes en colonie de vacances.
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣
A l'étage, un long couloir mène aux chambres. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

A l’étage, un long couloir mène aux chambres. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Chambres à 2 lits...pour 10 euros la nuitée par personne. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Chambres à 2 lits…pour 10 euros la nuitée par personne. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Salle de bains privative. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

Salle de bains privative. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

...Avec baignoire. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

…Avec baignoire. Albergue municipal de Quiroga, Camino del Invierno © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à A Rua

Suivez ce signe pour vous rendre à l'Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Suivez ce signe pour vous rendre à l’Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

C'est tout au fond de cette ruelle. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

C’est tout au fond de cette ruelle. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Vous êtes arrivé à la maison de la présidente de l'association du camino del Invierno de Valdeorras, qui met quelques lits à la disposition des pèlerins. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Vous êtes arrivé à la maison de la présidente de l’association du camino del Invierno de Valdeorras, qui met quelques lits à la disposition des pèlerins. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

L'entrée extérieure. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

L’entrée extérieure. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Hébergement à A Rua (Camino del Invierno)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Albergue privado A Casa de Solaina. Juillet 2016.

HébergementAlbergue privado A Casa de Solaina
Sur le chemin du Camino del Invierno à la sortie de A Rua
Rua O Santo, n°8
Fontei
32350 A Rua (Ourense)
Tél/Fax : 988 311 614
Mobile : 616 124 521
E-Mail : sulma.arias@gmail.com
Tarif juillet 201612 euros sans le petit déjeuner
Petit déjeuner : 2 euros
Description.Il s'agit d'une grande maison dont les propriétaires, la présidente de l'Asociación Amigos do Camiño de Santiago por Valdeorras, Asuncion, et sa maman, , 92 ans, louent des chambres aux pèlerins à un tarif adapté.
.Il vous faudra sortir de A Rua, continuer à suivre le chemin jusqu'à traverser le village suivant dénommé Fontei. L'auberge est très bien indiquée avec des signes au sol représentant une maison sur une flèche jaune.
.Elle est ouverte toute l'année, et strictement réservée aux pèlerins
.Connexion WIFI
.Possibilité de mettre les vélos à l'abri
.Au premier étage, une chambre avec 2 lits simples, une chambre avec un grand lit et une salle de bains
.Si vous souhaitez une serviette de toilette, elle vous sera facturée en sus du prix de la nuitée
.10 places en 3 mini-dortoirs
.Possibilité de téléphoner pour réserver
Avantages.Vous ne pouvez pas mieux tomber : Asuncion est la présidente de l'une des 5 associations qui gère le Camino del Invierno et est très impliquée dans le développement de ce chemin depuis une vingtaine d'année.
.Très propre et calme, au fond d'une ruelle
.Vos hôtes vous donnent toutes les indications nécessaires pour vous restaurer à proximité
Inconvénients.On est bien content de trouver enfin une auberge à un tarif pèlerin sur ce Camino del Invierno, alors on ne va pas en plus lui trouver des inconvénients
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣
La cour intérieure. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

La cour intérieure. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Pour les pèlerins, c'est à droite, derrière les fenêtres vertes. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Pour les pèlerins, c’est à droite, derrière les fenêtres vertes. Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Vous avez le choix entre une chambre individuelle... Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Vous avez le choix entre une chambre individuelle… Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Ou une chambre à 2 lits... Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Ou une chambre à 2 lits… Albergue privado A Casa de Solaina, de A Rua (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Chantada

Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Le bar-restaurant, Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l'hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l’hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l'hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Entrée de l’hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Hébergement à Chantada (Camino del Invierno)

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur l'Hostal-restaurante Gamallo de Chantada. Juillet 2016.

HébergementHostal-restaurante Gamallo
7, calle Garcia Arias
(En face du Polideportivo)
Chantada
Tél : 982 44 00 11
Tarif juillet 2016.15 euros, sans petit déjeuner (il vous en coûtera 2,50 euros pour une boisson chaude et du pain grillé. Attention, il n'y en a pas toujours, et dans ce cas, on vous proposera des « galletas »)
.Dîner : 8 euros (vous pouvez choisir ce que vous souhaitez manger, pain, eau ou vin)
Description.Hostal un peu vieillot à la sortie de la ville dont la traversée vous paraîtra un peu longue à l'issue d'une longue étape. Le manque d'informations sur la localisation de l'hôtel finit par vous décourager.
.Chambre à 2 lits avec draps, couvertures, serviettes de bains
Avantages.Avantage de l'inconvénient d'être situé à la sortie de la ville : le lendemain matin, on est vite sorti, et comme l'étape est longue, c'est toujours du temps de gagné.
.Calme, propre
Inconvénients.Pas de poubelle dans la chambre
.La chasse d'eau ne fonctionnait pas
.La porte de la chambre se fermait difficilement
.De petits détails mais signes d'un établissement un peu défraîchi
.Eloigné du centre. Si vous avez des courses à faire, vous devrez redescendre, alors pensez à les faire avant
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣
Entrée intérieure de l'hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Entrée intérieure de l’hostal. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Il y a plusieurs étages, mais il n'y avait pas foule lorsque j'y suis passée. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Il y a plusieurs étages, mais il n’y avait pas foule lorsque j’y suis passée. Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Le couloir menant vers les chambres.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Le couloir menant vers les chambres.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

Chambre avec deux lits individuels.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

Chambre avec deux lits individuels.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

La salle de bains privative.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l'hiver © Fabienne Bodan

La salle de bains privative.Hostal/Restaurante Gamallo à Chantada, Camino del Invierno / Chemin de l’hiver © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à Santalla del Bierzo

"La Maison de Guti" à Santalla del Bierzo (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

« La Maison de Guti » à Santalla del Bierzo (Camino del Invierno) © Fabienne Bodan

Camino del Invierno / Chemin de l'hiver : hébergement à Santalla del Bierzo

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la chambre d'hôte "La maison de Guti" de Santalla del Vierzo. Juillet 2016.
HébergementLa maison de Guti
Maria Angustias Panizo Marcos
Calle Callella, 2
Santalla del Bierzo
24445 Léon
Tel : 622215903
E-Mail : gutyba@hotmail.com
(demander au bar social du village, la Estrategia del Caracol)
Santalla del Bierzo
Tarif juillet 201615 euros pour une personne (chambre individuelle)
Description.C'est une maison jaune typique de la région, en bas du village, avec un colombier tradtionnel en rénovation qui accueillera bientôt des hôtes.
.Ici tout respire l'amour de la nature, des fleurs, des animaux, de l'art et de la vie, en même temps que la simplicité des relations humaines et la grande confiance faite à l'étranger. Lorsque je suis passée, Guti était en voyage. Lydia, qui s'occupe du bar social La Estrategia del Caracol avec sa sœur, a appelé Guti, qui lui a dit qu'elle était désolée de ne pas être là, mais qu'elle pouvait m'ouvrir sa maison et me la laisser occuper en toute confiance. La seule consigne fut de veiller à ne pas laisser entrer le chat dans la maison, ou du moins à l'en faire sortir en partant pour qu'il ne reste pas enfermé. La voisine est venue promener le chien de la maison, et m'a gentiment proposé son aide si j'avais besoin de quelque chose.
.Au rez-de-chaussée, une grande cuisine à l'ancienne, une petite salle de bains avec des robinetteries rustiques, un peu à l'anglaise.
.La chambre d'hôtes est située au premier étage. Lit double, fenêtre avec vue sur le jardin et le colombier, vieux parquet d'époque.
.Terrasse à l'étage et au rez-de-chaussée
.Draps et serviette de toilette fournie
Avantages.Bien que n'ayant pas rencontré Guti, j'ai pu percevoir le soin qu'elle met à accueillir ses hôtes. Elle a insisté pour que je me serve en fruits (du jardin) et en œufs (de ses poules), et était sincèrement désolée de ne pas pouvoir m'accueillir.
.On dirait que tout le village s'est donné le mot pour faciliter la vie de « l'étranger » : des sœurs du bar social qui se sont dévouées pour me trouver un hébergement, au client qui m'a conduite chez mon hôte, à mon hôte elle même (absente mais si présente par la qualité de son accueil) et à la voisine qui s'est empressée de me proposer son aide en cas de besoin.
.N'hésitez pas à aller passer un moment au bar social. Vous serez réconforté par la chaleur et l'authenticité de l'accueil, et Lydia vous préparera un plat simple fait maison si nécessaire. Elle vous proposera même du fromage de la Mancha (le pays du fameux Don Quichotte) où habitent ses parents. Pour consommer, vous devrez devenir « socio » (membre) de l'association, pour la modique somme de 1 euro.
.C'est mon premier coup de cœur de ce Camino del Invierno (cette -excellente- adresse ne se trouve ni dans le guide de Gérard du Camino, ni dans le dépliant de l'association des amis du Camino del Invierno).
Inconvénients.Aucun
Appréciation / Coup de coeur
♣/♥
♣♣♣

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.

Hébergement à O Barco de Valdeorras

Pension Viloira, de l'autre côté du pont lorsque l'on traverse O Barco de Valdeorras © Fabienne Bodan

Pension Viloira, de l’autre côté du pont lorsque l’on traverse O Barco de Valdeorras © Fabienne Bodan

Facile, l'enseigne était à mon balcon © Fabienne Bodan

Facile, l’enseigne était à mon balcon © Fabienne Bodan

L'entrée de l'hôtel, qui jouxte un restaurant et un bar © Fabienne Bodan

L’entrée de l’hôtel, qui jouxte un restaurant et un bar © Fabienne Bodan

Pour rejoindre les chambres dans les étages © Fabienne Bodan

Pour rejoindre les chambres dans les étages © Fabienne Bodan

Camino del Invierno / Chemin de l'hiver : hébergement à O Barco de Valdeorras

Informations pratiques et appréciation (c'est toujours un peu subjectif, reconnaissons-le) sur la Pension Viloira de O Barco de Valdeorras. Juillet 2016.
HébergementHostal-Pension Asador Viloira
Plaza Otero Pedrayo, n°13
32315 Viloira
O Barco de Valdeorras
Tél : 988 322 152
Tarif juillet 201618 euros sans petit déjeuner (la maison pratique un tarif pèlerin, le tarif normal est de 21,40 euros pour 1 personne, 37,45 euros pour 2)
Description.Petit hôtel sur la place de l'autre côté du Rio Sil
.Chambres à 2 lits jumeaux avec draps, couvertures, serviettes de bain, savons, gel douche
.Salle de bains privative avec douche
.Télévision dans la chambre
.WIFI mais plutôt à la réception, mauvaise qualité dans les chambres
.Tous commerces à proximité
.La clé est à déposer au bar en dessous en partant (il ouvre à 6h40)
Avantages.Confortable, propre, bon rapport qualité/prix, tarif pèlerin
Inconvénients.Le côté impersonnel d'un hôtel, où l'on est traité comme un client et non comme un pèlerin
Appréciation / Coup de cœur
♣/♥
♣♣♣
Le couloir qui mène aux chambres © Fabienne Bodan

Le couloir qui mène aux chambres © Fabienne Bodan

Chambre à 2 lors avec vue sur la place et salle de bains individuelle © Fabienne Bodan

Chambre à 2 lors avec vue sur la place et salle de bains individuelle © Fabienne Bodan

Salle de bains privative © Fabienne Bodan

Salle de bains privative © Fabienne Bodan

Voyez-vous le rond rouge en bas à droite de l'image ? Pour rejoindre la Pension Viloira, il faut emprunter le pont qui enjambe la rivière. © Fabienne Bodan

Voyez-vous le rond rouge en bas à droite de l’image ? Pour rejoindre la Pension Viloira, il faut emprunter le pont qui enjambe la rivière. © Fabienne Bodan

*Lorsqu’aucune précision complémentaire n’est mentionnée, ce tarif désigne seulement la nuit pour pour une personne, sans petit-déjeuner ni demi-pension.
Ce Chemin vers Compostelle est un cadeau de la vie et de l’univers, déclaré patrimoine de l’Humanité par l’Unesco il y a 25 ans. Je considère également chaque hébergement, chaque accueil, chaque personne aidante sur le Chemin comme un cadeau. J’ai donc décidé d’apprécier chaque hébergement m’ayant abritée pour une nuit, sur les critères objectifs détaillés dans les avantages et les inconvénients, en un cadeau ♣ , deux cadeaux ♣♣ ou trois cadeaux ♣♣♣ .
 J’y ai également mentionné mes coups de coeur, sachant que les critères de chacun sont toujours subjectifs, liés à l’émotion d’un accueil, à l’harmonie entre les pèlerins le soir de son passage, à l’humeur des hospitaliers, à la difficulté de l’étape ou à la météo du jour… Cependant, le critère majeur retenu dans la sélection de mes coups de coeur est l’atmosphère de l’hébergement, son âme et la qualité de l’accueil de ses responsables et, mieux, hospitaliers ou hospitaleros. Mes coups de coeur ne vont pas forcément aux auberges les plus belles et les plus confortables, mais à celles dans laquelle perdure l’esprit du Chemin. Ils vont aux hospitaliers qui ont ouvert leurs coeurs aux pèlerins et qui aident, progressivement, par leur accueil, leur soutien, leur compassion et leur amour de l’autre, les pèlerins à ouvrir leur coeur et à atteindre l’objectif qu’ils se sont assigné en marchant vers Saint Jacques de Compostelle.